RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Don't leave me (Kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Don't leave me (Kyle) Mar 9 Juil - 15:30


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Don't leave me"
Edena

Ce que tous avaient attendu toute la journée, fini par arriver. La fraicheur de la nuit, soulageant les gens de la lourde chaleur du soleil en ce début d'été. Des éclats de joie de personnes jouant dans la fontaine, de la musique, le bruit des motos à nouveau de sortie, tout ceci comblait le silence pesant dans la maison d'Edena. Fenêtre ouverte, elle était agenouillée sur la moquette du salon, une tenue plus que légère vu la température. En nuisette noire, les cheveux détachés elle refermait un carton qu'elle entassa avec les autres en notant dessus "livres". La belle playmate avait pris la décision de quitter la ville, elle n'y avait pas sa place, et ce serait trop douloureux de le voir tous les jours. Surtout après tout ce qu'il avait pu lui balancer au visage, le visage fermé par la tristesse elle s'empressait de finir les emballages. Le camion devait venir récupérer tout ça le lendemain, Mystic Falls et ses habitants ne seront plus qu'un lointain souvenir une fois retourné à Los Angeles. Appuyer contre l'encadrement de la porte fenêtre, elle fumait sans pour autant ne plus avoir en tête tout ce qui s'était passé, sa main parcourant un instant la trace de la mâchoire de cette femme. Ceci lui arracha une douleur dans sa poitrine avant d'entendre son téléphone résonner. Eddie ne décrochait plus à personne, elle voulait juste qu'on lui foute la paix. Une voix masculine qu'elle aurait reconnu entre mille résonna, celle de Jeff, son ange gardien qui agissait dans l'ombre. Elle lui en voulait au fond d'elle, car il n'était pas présent. Le répondeur se mit en marche et elle pu entendre le message qu'il lui laissait.

- Ne quitte pas Mystic Edena, ai confiance en moi..

Avoir confiance en lui oui, mais il n'était pas là pour l'écouter, pour la conseiller. Rester mais pour quoi? Pour qui? Sa grand mère? Certes elle l'aimait dans un amour incommensurable, elle était le dernier membre de sa famille, mais depuis qu'elle avait Jack, Brigitte n'avait pas besoin d'elle. Eddie se sentait de trop ici, dans une ville hostile qui ne faisait que lui mettre la tête sous l'eau sans qu'elle n'arrive à reprendre son souffle. Jetant sa cigarette dans un cendrier, elle se remit sur les genoux, rangeant de nouveaux livres dans un carton, la voix de Jeff continuant de résonner.

- Je sais que tu dois m'en vouloir, mais le moment venu je viendrais Craquinette

- Bin il serait peut être temps de sonner à la porte.

Et son vœux fut exaucé, la sonnette retentit dans l'appartement lui faisant lâcher les livres. Un instant elle se demandait si elle n'avait pas meilleur temps de faire la morte, mais la sonnerie retentit une seconde fois, la lumière allumée, était visible de l'extérieur quoiqu'il en soit elle était grillée. Elle se leva, frottant doucement son genoux engourdit avant de regarder par le judas. Elle ferma les yeux, collant le front à la porte en poussant un petit soupir alors que ses mains étaient prises de tremblements. Kyle, que venait il faire ici après toutes les saloperies qu'il lui avait dit? Il venait en remettre une couche? Ou alors connard comme il était, tenter de reprendre un peu de bon temps avec sa pute de service? Elle pris la poignée et la tourna lentement, ouvrant la porte et le fixant. Elle resta silencieuse, le regard mélangé à de la tristesse, donnant un pétillement à ses yeux, et à de la colère. Une ou deux minutes filèrent alors qu'elle se contentait simplement de le regarder, les lèvres closent. Elle fini par filer alors que le téléphone sonnait à nouveau, laissant la porte ouvert qu'il entre si ça lui chante, elle n'avait rien à lui dire. Elle se remit à genoux sur le sol, prenant les livres qui trainaient sur le sol pour les empiler raisonnablement quand cette fois ce fut la voix de sa grand mère qui vibrait. Elle roula des yeux en poussant un soupir.

- Edena Rose Pénélope Gordon, je t'interdis de quitter la ville tu m'entends?! Je te promets que te botterais ton petit postérieur jusqu'à la lune aussi fort que j'aurais du frapper celui de ta mère quand elle a quitté Jeffer..

A cet instant Eddie se rua sur le fil et l'arracha de la prise pour couper le répondeur, avant de le jeter dans un carton à côté de lui. Elle ne savait pas si Kyle était au courant et, ce n'était pas à elle de le mettre au courant. Sans un mot elle reprit ce qu'elle faisait, le regard baisser sur ses mains, refermant le carton, avant de se relever pour le porter un peu plus loin. En le déposant elle jeta un regard à Kyle.

- Si t'es là pour être silencieux profite en pour m'aider à emballer les cartons sinon déballe ce que tu as à dire... Mais sache que le grand huit Gordon est fermé ce soir, si ce que tu venais chercher c'était des sensations, je te conseilles de trouver une autre pute.

La belle parlait d'une voix douce et assurée, comme si elle y croyait elle même. Inutile de s'énerver, de toute façon ça ne lui serait pas favorable. Elle n'avait pas envie de se battre mais elle ne voulait pas se laisser faire pour autant. Entrant dans la cuisine, où toutes les bouteilles d'alcool de son bar était posé, alors que les placards étaient vide, elle choppa un verre en qui n'était pas encore emballé près d'un tas de médicament dont certains étaient renversé sur un meuble. Elle pris un verre de vodka.

- Si t'as soif sers toi, c'est open bar ce soir tout doit disparaitre avant demain matin...

Verre en main, elle attrapa un carton vide pour laisser Kyle en plan partant dans la salle de bain pour la vider à son tour. Elle déposa son verre à côté du lavabo, et monta sur un petit tabouret pour chopper ce qui était en hauteur. Balançant le tout dans le carton sans prendre de gant, elle était soudainement stressée de le savoir ici, surtout qu'il ne lui décrochait pas vraiment un mot. Ou du moins elle n'y faisait pas vraiment attention comme si il était un fantôme habitant les lieux. Edena retrouva au fond d'un placard quelque chose qu'elle avait complétement oublié depuis qu'elle vivait ici. Des petites pilules de toutes les couleurs. Elle les scruta un instant, c'était tellement tentant pourtant ça lui rappela ce qu'elle avait vu ce matin quand elle hésitait à avaler une boite de calmant... Le visage doux de sa mère dans la vitre lui faisant un petit non de la tête. Edena savait qu'elle était prise d'hallucination, mais elle n'en parlerait à personne pour qu'on ne la prenne pas pour une folle. Du haut de son tabouret, elle laissa tomber le petit sachet dans les toilettes d'à côté. Puis elle descendit de son perchoir pour scotché le carton, ses genoux en contact avec le froid du carrelage. "Tu n'as aucune valeur pour moi", ça chantait encore dans sa tête, la blessant alors elle voulait soudainement se venger.

- En y réfléchissant, il y a une différence entre Mario et toi... Lui a au moins la délicatesse de me droguer avant de me faire du mal, histoire que je m'en souvienne pas... Alors s'il te plait, si t'as quelque chose à me dire, soit tu craches ton venin maintenant pendant que je suis capable de l'encaisser ou alors tu attends que je sois ivre, que je ne m'en souvienne pas en quittant la ville...

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Jeu 11 Juil - 13:07


-Don't leave me-


Kyle savait qu'il y avait été fort, mais simplement pour lui épargner des tourments qui n'étaient pas les siens, Edena n'avait rien à voir avec ses histoires passées et malgré ça, elle avait failli en payer le prix fort. Il n'avait pas été délicat pour deux sous, ne sachant comment révéler ses bons côtés à la Playmate, ni comment lui intimer de rester en retrait pour son bien, JK lui avait tout simplement jeté des choses ignobles au visage. Ça lui avait couté, mais il n'avait pas eu tord un instant, deux jours après leur violent accrochage, Rachel débarquait chez lui et transformait Dylan sous ses yeux impuissants... Sa frangine était désormais une saloperie de goule et pourtant il n'avait eut le courage de l'achever, lui offrant même de son sang pour qu'elle devienne un vampire à part entière. Lui qui jusqu'ici maudissait la marque naissante sur sa peau, esquisse d'encre noire qu'il fixait encore dans la pénombre du couloir devant le seuil de Gordon, savait désormais qu'elle lui serait d'une grande utilité pour rendre son humanité à Dylan, d'ailleurs il avait eu un contact, étrange certes quand on évaluait bien ce que lui avait dit sa sorcière sur l'évolution du tatouage et la façon d'obtenir la clef pour la fiole de vie, mais il était prêt à tout pour s'éviter quelconques pulsions sauvages envers sa sœur. Leur mère avait aussi quitté New York pour venir au chevet de la gosse, ayant amené dans ses bagages un bijou *Lapis Lazuli* qu'il avait de suite fait envouté par Van allen avant de le confier à sa sœur.

Kyle tournait mille fois dans sa tête la façon dont il servirait tout à Edie, elle méritait de savoir et il en avait pris conscience lorsque son père, lui, leur avait tourné le dos en apprenant pour sa fille. Il reniait sa famille et bien que connard à souhait, Jefferson ne voulait en rien reprendre le même schéma que John concernant la lapine et pour cela, s'il fallait se confronter à elle et lui avouer des choses qu'elle pensait irréelles, alors il le ferait, quitte à la perdre pour de bon cette fois. Logé devant la porte de chez elle depuis une bonne demie heure, à ressasser la façon dont il entamerait les choses, Kyle sonna après une longue inspiration agacée, ce n'était pas son truc que de venir se confondre en excuse mais il n'avait plus le choix, s'il ne faisait rien, Edena disparaitrait de sa vie aussi vite qu'elle y était entrée. Le bruit des ses pas résonna dans le vestibule avant qu'elle ouvre et ne le fixe sans aucune lueur dans les yeux. Silence de mort autour d'eux, jusqu'à ce que la sonnerie de son téléphone retentisse la laissant filer vers le répondeur qu'elle arracha sans vergogne, ayant entendu la voix d'une femme, pour le jeter dans le premier carton qui se présentait. JK entra et scruta les lieux avec amertume, tout était emballé, cartonné, bagages pliés prêts à dégager d'ici peu... Elle partait, elle aller quitter la ville. Stoïque, le poing serré quant à la rage qui l'habitait bien plus ces derniers jours, Kyle ne dit pas un mot et écouta la belle sans pour autant entendre ses mots, bien plus dégouté de voir que quelques cachets et verres d'alcool, semi vides, trônaient ça et là dans divers pièces de la baraque, il la savait fragile, pourtant elle n'avait pas mis fin à ses jours mais y avait lourdement songé à en juger par toutes les pilules gisants sur les meubles. Il la suivait comme son ombre, tournant encore ce qu'il dirait dans son esprit, mais désormais, alors que tout était décidé dans la tête de mulet de cette gonzesse, il doutait fort qu'elle l'écoute ou accepte de rester. Pourtant si elle partait, il le savait, jamais plus il ne pourrait ne serait-ce que songer à s'attacher, sa vie resterait morne, il trouverait la fiole, rendrait son âme à sa sœur et ensuite s’exilerait là où plus personne n'aurait à subir ses mots cinglants et son attitude de con fini.

"En y réfléchissant, il y a une différence entre Mario et toi... Lui a au moins la délicatesse de me droguer avant de me faire du mal, histoire que je m'en souvienne pas... Alors s'il te plait, si t'as quelque chose à me dire, soit tu craches ton venin maintenant pendant que je suis capable de l'encaisser ou alors tu attends que je sois ivre, que je ne m'en souvienne pas en quittant la ville..." Ces mots lui firent l'effet d'une bombe en pleine poitrine, pas qu'il se souciait de ce qu'on pouvait penser de lui, mais bien plus car elle était tranchante. Cette phrase fut le déclic qui lui permis de se laisser aller, bien sûr ce ne serait ni tendre, ni doux, mais bien plus sec et direct, il ne l'épargnerait pas, elle voulait des réponses? elle les aurait même si cela devait l'effrayer ou lui faire saigner le cœur.
"J'vois que t'as pas perdu de temps pour fuir une fois de plus..." Dit-il d'une voix monocorde dénuée d'émotion en s'allumant une clope qu'il fuma contre l'encadrement de la baie vitrée. "Pour info, si cela t'interresse, Dylan n'est plus humaine." Il laissa un temps à la belle pour qu'elle assimile et reprit."Rachel... Ça aurait pu être toi, si je t'avais choyé au lieu de t'envoyer chier Edie!" Tirant sur sa clope, Kyle riva enfin ses iris aux siens. "Le fait que j'sois un connard t'as servi tu vois, tu vis, tu respires, tu vas t'faire une nouvelle vie tandis qu'elle est morte et que mon statu fait de moi son prédateur numéro un... t'aurai sans doute aimé être à sa place!?" Incisif, il attendit sa réponse et s'approcha d'elle, lui saisissant le menton entre le pouce et l'index, noyant son regard au sien. "J'ai rien à voir avec ton bouffeur de Tacos, j'te drogue pas pour que tu sois libre de tes choix, même si j'ai pas été le plus délicat du monde au moins mon but a été atteint : Tu es encore en vie mon ange!"



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Jeu 11 Juil - 17:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Don't leave me"
Edena

"J'vois que t'as pas perdu de temps pour fuir une fois de plus..."

L'envie de le gifler lui parcouru les phalanges mais pour seule réaction la belle leva son regard dans le sien, un regard triste avant de fixer le sol. Qui était il pour la juger? C'était lui qui lui avait demandé de partir, de ne plus l'approcher. Mystic était une petite ville, ne plus le voir lui serait impossible autant partir loin pour s'éviter toute peine, il en avait déjà fait assez dans sa vie. L'odeur du tabac lui revenait au nez et elle céda à son tour. Se ruant sur le paquet de cigarette déposée sur une table, elle l'alluma et bu le reste de son verre d'une traite avant d'entendre parler de Dylan.

"Pour info, si cela t'interresse, Dylan n'est plus humaine."

Edena riva son regard sur lui comme choquée. Dylan sa petite soeur adorable et pleine de vie n'était plus? La playmate ne comprenait plus rien à toute cette histoire, Kyle répondit à ses questions tues.

"Rachel... Ça aurait pu être toi, si je t'avais choyé au lieu de t'envoyer chier Edie!"

Elle manqua subitement d'air, la blonde qui l'avait attaqué s'en était prise à une petite femme tellement gentille qu'on lui donnerait le bon dieu en un regard. Elle pinça ses lèvres et rejoignit le balcon, où elle se hissa sur un muret, de l'autre côté flottait le vide. Mais elle n'en avait que faire, si elle tombait c'était que le destin l'avait prédestiné à ça. Cependant elle n'était pas d'accord sur un point mais n'eut le temps de se manifester que Kyle poursuivait son histoire en fixant désormais son regard.

"Le fait que j'sois un connard t'as servi tu vois, tu vis, tu respires, tu vas t'faire une nouvelle vie tandis qu'elle est morte et que mon statu fait de moi son prédateur numéro un... t'aurai sans doute aimé être à sa place!?"

- J'ai jamais dis ça Kyle et encore moins souhaité quelque chose comme ça pour ta soeur... Elle ne méritait pas ça, surtout pas elle...

Bien qu'elle ne l'avait connu que l'espace d'un moment, étrangement cette petite rousse avait touché le coeur d'Eddie. Sa joie de vivre, lui avait donné des ailes et donné du courage pour faire comprendre à Kyle combien elle tenait à lui. Mais il ne semblait pas avoir perçu ses appels, et l'avait jeté comme un déchet dans une poubelle. Il s'avança vers elle, et le contact de ses doigts sur son menton, lui donnait des frissons, son coeur pulsant à nouveau dans sa poitrine. Elle ne devait pas flancher, il se jouait d'elle.

"J'ai rien à voir avec ton bouffeur de Tacos, j'te drogue pas pour que tu sois libre de tes choix, même si j'ai pas été le plus délicat du monde au moins mon but a été atteint : Tu es encore en vie mon ange!"

Edena baissa un instant son regard sur sa cigarette fumante et songea. Mon ange? Il appelait aussi Rachel comme ça, il lui avait offert le même bracelet. La blondinette avait réussit à semer le trouble dans la tête de Gordon, et elle n'arrivait plus à discerner le vrai du faux. Se mordant la lèvre, elle tira sur sa cigarette avant de relever son regard sur lui. Ses iris lui faisait perdre pied, mais elle tachait de ne pas montrer combien elle était affectée. Inutile ses yeux criaient d'eux même son désarrois. Son souffle s'accélérait tant sa présence la perturbait. Elle ravala ses larmes pour ne pas faiblir devant lui. Elle devait être forte et partir mais tiendrait elle?

- Arrête de l'appeler mon bouffeur de tacos il ne m'appartient pas je ne veux pas de lui combien de fois il va falloir que je te le répète?

Elle poussa un profond soupir et regarda un instant en bas, où des gens riaient avant de le regarder droit dans les yeux.

- Je ne m'excuserais pas de t'avoir blessé en te comparant à lui... Je suis au fond comme toi j'ai l'esprit de vengeance et quand on me fait mal comme tu l'as fais au point que je me sens comme une vulgaire putain qu'on trouverait sur un trottoir je ressens le besoin de te faire sentir la même chose, même si j'ai pas les mots pour t'atteindre et te détruire comme tu l'as fais avec moi.

Elle le repoussa doucement et partit se chercher un nouveau verre avant de se retourner sur lui.

- J'avais juste besoin que tu me rassures, je venais de vivre un moment atroce, j'ai cru que j'allais y passer et pourtant la seule chose à laquelle j'ai pensé durant ce moment c'est que ta vie sois sauve! Kyle tu as tellement voulu me préserver de ce monde, ne voulant pas m'en parler que j'ai commis des erreurs monumentales!

Ses erreurs elle les avait apprise de sa grand mère qui lui avait tout expliqué sur les vampires. Découvrant par la même occasion que papi était un homme comme Kyle en cent fois plus gentil cela dit.

- Tu me reproche de fuir? C'est toi qui m'a demandé de partir, je ne fais que suivre ta volonté... Je vais m'effacer de ton existence ce sera comme si je n'avais jamais existé... Je préfère vivre loin que d'être un fantôme pour toi, juste une poupée avec qui tu passes du bon temps et un objet de vantardise devant tes potes... Je ne suis qu'une pute c'est toi qui l'a dit pas moi alors ne me joue pas ton petit numéro s'il te plait... Je l'ai clairement compris, message reçu cinq sur cinq je ne suis qu'une pute qui a traversé ton lit.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Jeu 11 Juil - 22:50


-Don't leave me-


Il aurait beau dire, la jeune femme parlait encore et encore, il savait être tombé sur une bavarde mais là tout de même, s'il y avait une palme de la parlotte elle la remporterait haut la main. Malgré l'agacement et les nerfs à vif, Kyle assimilait tout ce qu'elle disait, ses peines, ce qu'elle avait ressentie, ce qu'il lui faisait penser d'elle-même, comment pouvait-elle imaginer qu'elle n'était qu'un simple trou qui servait à Monsieur lorsqu'il avait le manche qui le démangeait? C'était absurde, elle ne voyait rien aveugle, tel un bourrin munit d’œillères. Mario, rien que le fait qu'elle puisse reprendre sur le sujet de ce mec lui filait la rage, lui qui était venu pour remettre les choses au point et repartir sur des bases clairs avec elle, était servi et, visiblement, elle ne resterait pas... En songeant à ce dernier point JK sentit son palpitant lui foutre quelques coups lourds et puissants dans le thorax, comment pouvait-il rester là planté, les yeux emplies de haine et de sentiments à la fois, sans rien dire, sans rien faire? Sa fierté et son égo de mâle pédant lui faisaient clairement défaut là! Si seulement il avait eu une pointe de romantisme comme son pote Lewis, Edie et lui n'en seraient pas là, ils seraient certainement lovés l'un contre l'autre devant un DVD ou bien d'autres choses encore, mais non, il avait fallu qu'il la protège à sa façon, une manière conne et abusive mais qui avait bien porté ses fruits, elle était là vivante *Ouais en rage, carrément en pétard*, elle respirait et se dandinait lorsque ses gestes suivaient ses mots.

"Tu me reproche de fuir? C'est toi qui m'a demandé de partir, je ne fais que suivre ta volonté... Je vais m'effacer de ton existence ce sera comme si je n'avais jamais existé... Je préfère vivre loin que d'être un fantôme pour toi, juste une poupée avec qui tu passes du bon temps et un objet de vantardise devant tes potes... Je ne suis qu'une pute c'est toi qui l'a dit pas moi alors ne me joue pas ton petit numéro s'il te plait... Je l'ai clairement compris, message reçu cinq sur cinq je ne suis qu'une pute qui a traversé ton lit." Lorsqu'elle termina sa tirade, les yeux furibonds, les joues rougies par une montée de tension en puissance, Kyle ne put réprimer un rire, une barre clairement et il imaginait bien qu'elle penserait qu'il se payait sa tête mais ce n'était pas le cas.

Non, elle l'amusait par ses tics de langages et corporels et là, alors qu'elle lui déballait tout en bloc, tout ce qui faisait qu'elle semblait l'aimer bien plus qu'elle ne voulait bien le montrer, Jefferson sut qu'elle était faite pour lui. Une femme de caractère, qu'il avait eu peine à déloger de sa carapace, se montrait enfin au grand jour, capable de lui tenir tête et de lui dire ouvertement *même si de tout évidence elle en crevait d'envie* que le parc d'attraction entre ses cuisses était fermé. JK n'avait jamais connu de fille comme elle, Rachel n'avait rien à voir avec Edena, en vérité, malgré l'amour incommensurable qu'il avait éprouvé pour la petite blonde douce de son époque, elle ne lui arrivait pas à la cheville. Il cessa subitement de se marrer lorsqu'elle le fusilla du regard, néanmoins, le beau chasseur garda son légendaire rictus de connard au coin des lèvres, et ce avant de passer la langue contre ses dents, déviant les yeux sur un point invisible au dessus du crâne de Gordon.

"Tu t'sens mieux là?" Interrogea-t-il, les sourcils arqués en la fixant à nouveau.

Lorsqu'elle répondit, Kyle se racla la gorge et fondit sur elle, ses mains entourant sa mâchoire avant de river ses lèvres aux siennes avec une passion débordante. Il avait tant manqué de sa peau durant les derniers jours, avait vécu un calvaire avec Rachel, d'ailleurs ce soir là, alors que la veine de vénus était aux abonnés absents au creux de ses veines, Kyle avait cru au pire en se faisant hypnotiser comme un bleu. Y repensant, il étouffa un sourire divin sur les lèvres pulpeuses de cette poupée qu'il chérissait comme un gosse idolâtrait son doudou, sa lapine lui avait manqué, cette drogue dure et l'adrénaline qu'elle faisait naître en lui, que ce soit de bonheur ou de rage, lui avait manqué... L'embrassant à en perdre haleine, il la repoussa contre la baie vitrée, collant son corps déjà bouillant au sien avant de dégager quelques mèches de ses cheveux si soyeux. Son parfum le rendait dingue et malgré l'envie cuisante de la posséder encore une fois, Kyle était désireux de tout autre chose, un fait rare chez lui, car lorsqu'il cessa son geste, brisant la folle danse de leurs langues, ses doigts pressant la paume battante de la belle, JK lui souffla quelque chose qu'il ne pensait jamais plus dire de son vivant.

"Tais toi... Edie tais toi!" Susurra-t-il doucement, empoignant son menton pour qu'elle sonde ses yeux bruns. "Je t'aime mon ange..." Surprise, il ne lui laissa pas le temps de répliquer, apposant son index contre la bouche de la jeune femme pour qu'elle l'écoute. "Rachel, son bracelet, le fait de la surnommer de la sorte, c'est parce que j'l'aimais, mais quand j'vois comment j'ai eu mal de t'abandonner pour t'éviter le pire, je sais qu'il y a une différence entre ce que j'ai vécu avec elle et c'que toi tu m'fais ressentir... J'vais dire autre chose que tu n'entendras pas souvent de ma part : Pardonne moi, et," Déposant les lèvres aux commissures de celles de la Playmate, Kyle revint près de son oreille. "t'as bien plus de classe qu'une pute que j'aurai pu ramasser dans la rue, alors cesses de te voir ainsi car c'est pas de cette façon que j'te vois ma belle."



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Ven 12 Juil - 0:53


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Don't leave me"
Edena

Il riait, elle avait imaginé bien des choses quant à ses réactions, toutefois pas celle là. Un instant son coeur se brisa en mille morceaux, il se moquait d'elle, riant aux éclats juste devant elle, alors qu'elle avait vidé son sac. Kyle était décidément un connard parmi tant d'autres qui avait croisé sa route, il s'était joué d'elle, il avait comprit qu'elle s'était attachée à lui, et en avait joué, lui laissant un coeur en morceau à recoller. Trahit, salit, démolit, elle se sentait de plus en plus faible devant lui. Son esprit le haïssait, contrairement à son coeur qui se était meurtrit par son absence. Elle n'avait jamais aimé quelqu'un comme lui, à croire que le ciel s'était vengé du mal qu'elle avait fait à Earl en rompant leurs fiançailles. En parlant de lui, il l'avait recontacté depuis qu'elle était passée dans sa ville natale. La playmate avait toujours pris soin de ne laisser aucune trace d'un quelconque numéro de téléphone pour que son ancienne vie ne la rattrape jamais. Pourtant à Mystic elle avait commit bien des erreurs, la première? Sa partie de jambe en l'air avec cet homme qui se foutait de ses sentiments en lui balançant des merdes en plein visage. Earl avait été un fiancé aimant et attentif, et bien qu'elle lui ait brisé le coeur, il voulait la revoir pour prendre de ses nouvelles et parler du malaise qu'il y avait eut entre eux. Cependant elle était loin de se douter qu'il débarquerait en ville sous peu. Un regard glacial jeté à Kyle le fit cesser son ricanement de furie.

"Tu t'sens mieux là?"

- Tu t'en contrefiche de toute manière alors pourquoi me demander...

Elle poussa un profond soupir, blasée et blessée, rivant son regard sur un pot de fleur, où la fleur était aussi morte que son coeur à cet instant. Le raclement de sa gorge la força à le regarder à nouveau, elle n'arrivait pas à regarder loin de lui un instant. La veine de vénus ne pourrait rien faire contre cet homme pourtant elle souhaitait au fond d'elle trouver un remède pour pouvoir s'en défaire. Se rivant sur elle, et attrapant sa mâchoire puis ses lèvres, Edie tenta sans grande force ni conviction de le repousser. Cédant à ses pulsions qui la contrôlait. Elle savait qu'elle se détesterait sans doute d'avoir flanché, mais un dernier baiser pour la route. Le contact de ses mains sur son être la fit trembler alors que son dos rejoignait la fraicheur de la vitre. Passant ses bras autour de son cou, une main maintenant sa nuque pour prolonger encore et encore leur baiser, lui faisant perdre son souffle... Pour que tout se stoppe soudainement. Elle fixa Kyle alors que sa poitrine tressaillait.

"Tais toi... Edie tais toi!"

Pour une fois qu'elle avait rien dit... Il pris délicatement son menton pour river ses prunelles dans les siennes. Elle savait que lorsqu'il agissait ainsi elle perdait tous moyens à son contact.

"Je t'aime mon ange..."

La bouche entre ouverte surprise, elle manqua de suffoquer. Était ce encore un de ses sales tours où le pensait il vraiment. Pourtant dans son regard, une lueur qu'elle ne lui avait jamais connu, la guidait sur le bon chemin.

"Rachel, son bracelet, le fait de la surnommer de la sorte, c'est parce que j'l'aimais, mais quand j'vois comment j'ai eu mal de t'abandonner pour t'éviter le pire, je sais qu'il y a une différence entre ce que j'ai vécu avec elle et c'que toi tu m'fais ressentir... J'vais dire autre chose que tu n'entendras pas souvent de ma part : Pardonne moi, et,"

Son coeur bondit dans sa poitrine alors qu'une larme roulait sur sa joue pour se perdre à la commissure de ses lèvres qu'embrassait Kyle. Son têtard d'amour, celui qui avait fait chavirer son coeur dans cette chambre d'hôtel la tenait contre lui, et venait demander pardon. Un vrai connard n'aurait jamais agis ainsi et pour cause elle en avait croisé entre ses jambes! Son chuchotement à son oreille réveillait des frissons.

"t'as bien plus de classe qu'une pute que j'aurai pu ramasser dans la rue, alors cesses de te voir ainsi car c'est pas de cette façon que j'te vois ma belle."

La belle passa une main sur le visage de Kyle, à cours de paroles. Que pouvait elle bien dire face à tout ça. Kyle était là devant elle, son coeur pulsant contre le sien et son regard rivé dans ses yeux de biche. Sentant le vent du soir soufflé sur toute son âme elle embrassa doucement ses lèvres avant de lui murmurer.

- Prouve le moi...

Elle lui lançait un petit défit qu'elle savait qu'il n'aurait aucun mal à réussir. La belle un sourire aux lèvres, choppa d'elle même le bas de sa nuisette la faisant doucement remonter alors que les mains de Kyle suivait la progression du vêtement sur sa peau nue. Elle fixait son regard avec une intensité qu'elle n'avait jamais accordé à personne d'autre qu'à lui. S'en débarrassant, il ne lui restait plus qu'un bas en dentelle, les mains de son beau rivées sur sa poitrine, elle se foutait d'être encore sur le balcon. Enfermée dans sa bulle, seul le corps et le regard de son bien aimé comptait. Ses mains partirent sous son tee shirt pour l'en séparer et retrouver la joie et l'envie qu'elle avait à chaque fois qu'elle voyait son merveilleux corps. Sculpté dans une masse de roche, avec un coeur tendre qui battait à l'intérieur, quelque chose qu'elle n'aurait jamais soupçonné. Passant en doigt sur sa ceinture elle l'attira à elle, une de ses jambes remontant à sa taille, maintenu par une main virile, alors qu'elle sentait ses baisers la bouffer. La chaleur la gagnait très rapidement, et les soupirs qui lui procuraient proliféraient dans les airs de Mystic Falls. Collant son corps au sien comme pour la conserver des regards indiscrets de l'extérieur, il riva une main sous son genoux pour la soulever contre lui en se délectant de ses lèvres. Des sourires, et des petits rires comme heureux de se retrouver, il l'allongea sur le canapé en faisant voler la télécommande alors que ses lèvres descendaient pour dire bonjour à son ventre.

Les gants de velours qu'étaient ses mains, la séparèrent rapidement de son seul vêtement, allongeant le poids de son corps contre elle, lui faisant comprendre qu'il était là, la serrant avec force comme pour lui dire "Je te protège". Les lèvres brûlantes et humides de la belle, se réjouissaient de sentir à nouveau le contact de sa peau, rivant ses mains à sa ceinture qu'elle s'empressa dans un baiser emplie de rage de faire partir ainsi que son pantalon. Elle savait qu'elle l'aimait et son corps tout entier lui appartenait et le réclamait à nouveau avec une passion débordante. D'un coup de rein déconcertant il fini par se fondre en elle, lui arrachant tout le plaisir qu'elle ressentait. Planquant ses cuisses contre son bassin, comme pour lui dire "encore". Leur corps dansaient un magnifique tango endiablé, leurs mains ne cessant de se toucher, leurs lèvres de s'effleurer et leurs regards de se sonder. Les minutes filèrent et c'est le corps en sueur que la lapine fini le dos rivé à son torse, un de ses bras l'encerclant tandis qu'une de ses mains la parcourait avec délice. Elle se martelait les lèvres à coups de morsure qui ne faisait qu'amplifier tout le désir qu'elle contenait pour lui. Sa main partant se faire la mâle dans ses cheveux avant de revenir dans un geste de possession à sa gorge, le tout avec une infini douceur, ne la serrait pas, juste l'incitait à pencher la tête en arrière pour qu'il savoure le gout de son cou. Tournant son visage près du sien, la belle passa un bras derrière sa tête, embrassant ses lèvres alors que tout son être se crispait sous le plaisir, ses yeux se fermant avec force alors qu'elle cherchait à étouffer ses gémissements et le souffle de son prénom. Prise de spasme, le corps de la playmate venait de signifier son satisfaction suprême à son étalon.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Lun 15 Juil - 21:50


-Don't leave me-


"Prouve le moi..."

Sa phrase tinta comme de délicieux souvenirs aux oreilles de Kyle, il n'allait pas se faire prier si telle était la volonté de la bombe qui déjà retirait sa nuisette. Pas de lumière et pourtant, l'unique source lunaire était parfaite, révélant chaque courbes sublimes de sa silhouette sans défaut. Kyle passa la pointe de sa langue contre l'une de ses canines, ses paupières se plissèrent d'elles mêmes lui donnant l'air terriblement chaud et prédateur qu'adorait la jeune femme. Pas totalement nue, le dernier vêtement sur ses hanches ne le laissa pas en reste loin de là, car au plus elle croisait les jambes tandis qu'il apposait les mains contre ses seins, se durcissant au fil des effleurements, au plus le tissu tentait à s'humidifier avec fièvre. Elle se laissait déjà aller, se livrant aux doigts habiles de son amant qu'elle avait pourtant détesté au point de vouloir quitter la ville. Conscient de ça, JK voyait en l'acte qui se préparait, une façon de la faire rester, une autre de lui prouver qu'il tenait à elle et une dernière de la combler comme jamais il ne l'avait encore fait avec elle. En une douce dégringolade, sa main droite s'empara délicatement de la cuisse de la Playmate, il la plaqua contre lui, ainsi elle pouvait sentir le désir au bassin de son homme se faire lourd au point d'en être douloureux dans ce jean désormais bien trop juste. Edie le défit de son haut, sans plus de patience avant de river un doigt à sa ceinture pour combler plus encore leur première étreinte, Kyle respirait calmement contrairement à elle dont le cœur s'emballait déjà, le désir grimpait chez elle aussi vite que le mercure brulant montait chez le jeune chasseur. Assez vivement, il scella ses lèvres aux siennes, lui dévorant de baisers au souffle court, puis la redressa, elle ne pesait rien, pour l'amener vers le salon et la coucher contre le sofa. Impossible d'attendre, la chambre semblait à des kilomètres et il la savait assez ouverte d'esprit pour apprécier ça ailleurs que dans un lit, en vérité, ils auraient bien pu se donner l'un à l'autre n'importe où, l'essentiel étant qu'ils en retirent un maximum de plaisir.

Fiévreux, le corps déjà huileux, Kyle lui baisa chaque parcelles du corps sans en rendre une seule jalouse, au plus ses lèvres et sa langue allaient, au plus les gémissements de Gordon lui intimaient de continuer, de lui en donner plus, l'impatience la gagnait comme une envie à assouvir impérativement. Un rictus dévora le coin des lèvres de Jefferson lorsqu'il revint à son cou, sa fossette bien visible il lui mordit *sans douleur* l'aorte, l'oreille, le menton, la lèvre inférieur qu'il pansa d'un tracé de langue, puis déferla contre sa gorge en soupirant pour la rendre folle, chose faite il n'attendit pas plus et saisit les corolles rosées de ses seins entre les dents pour accentuer l'envoutement de sa partenaire. Tout en lui offrant des délices qu'elle ne lui connaissait pas encore, Kyle glissa les pouces sous son sous vêtement qu'il fit glisser au même titre que ses lèvres contre le ventre de la jeune femme. La chaleur de son antre était pesante, comme un temps d'orage ou le tonnerre ne demande plus qu'à gronder pour libérer le ciel de sa chaleur en une pluie diluvienne. La bouche entre ouverte, il céda quelques baisers langoureux à l'objet de ses convoitise tandis qu'elle contractait son buste en rivant les mains à ses cheveux, pourtant cela ne dura que quelques secondes, il la sentait bien trop bouillante pour ce genre de chose, elle voulait bien plus, lui n'en demandait pas moins et se redressa tout en retirant ce jean bien trop étroit, puis les dernières étoffes qui le couvraient.

Il fondit doucement sur elle, la main encrée au creux de son genoux guidant son corps au sien sans fausse note jusqu'à la pénétrer avec délicatesse. Kyle, pour la première fois, ne put réprimer un râle qu'il étouffa entre ses dents avant de l'embrasser et de lui offrir du plaisir dévastateur qui l'habitait au rythme qu'empruntaient leurs bassins. Il la serrait comme jamais, comme si il était sur le point de la perdre *et ça n'avait pas été loin cela dit*, aucun geste brusque juste de l'amour et la chaleur de leur corps s'unissant dans une danse terriblement langoureuse où, parfois, les notes subtiles de leurs unions tintaient à leurs oreilles, tout comme leur souffles. Kyle semblait se souler aux aspects radieux de son corps, elle scintillait de sueur, les gouttes perlant comme des diamants sur elle, jusqu'à ce qu'il lui intime en un simple geste de revenir dos à lui, pour autant il la voulait encore près d'elle. Les omoplates d'Edena finirent contre son thorax là où elle pouvait entendre son cœur pulser avec fougue à chaque coups de reins qu'il lui offrait. Dans cette position il pouvait baiser son cou, le lécher parfois puis ceinturer son buste pour l'empêcher de se fatiguer et de le quitter, l'avant bras entre ses seins, il riva la paume à sa gorge puis son menton pour lui faire tourner le visage vers le sien, lui offrant toujours et plus encore de ces embrassades à damner à Saint. Lorsqu'il la sentit vibrer contre lui, Kyle diminua la cadence faisant ainsi aller et venir l'orgasme puissant qui ne demandait plus qu'à exploser en elle. "Demande le moi..." Sourire divin aux lèvres, alors qu'elle mordait les siennes et lui offrait alors ce qu'elle suppliait en des gémissements qu'il avaient rêvé entendre depuis des jours, Kyle se laissa aller en elle sans aucune retenue...

Un temps passa tandis qu'elle reprenait son souffle, elle avait revêtue son unique vêtement et s'était lové dans le sofa contre lui qui n'arborait plus que son boxer. Clope au bec tandis que sa belle avait trouvé le sommeil, Kyle déposa le mégot fumant dans le cendrier et la souleva sans mal pour la déposer dans son lit. Un baiser contre le front lui fut offert avant qu'il ne quitte la chambre pour revenir dans le salon. Son portable vibra et un rictus amusé se logea contre ses lèvres tandis qu'il reprenait la cigarette entre ses dents. Paul lui demandait où il était, Kyle répondit sans lui épargner les détails et surtout en lui demandant de se ramener car il avait une chose en tête dont il devait absolument se défaire pour profiter pleinement de sa nuit avec la jolie Playmate endormie dans la pièce voisine.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Lun 15 Juil - 23:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était la pire journée de sa vie, oui vous n'imaginez même pas. Aujourd'hui pas de maladresse, pas de chute, mais une apprenti sorcière qui l'avait pris pour cobaye alors qu'il s'était isolé pour bosser dans son atelier. Isabella ignorait encore que Paul était un petit génie, du moins c'est ce qu'il croyait mais visiblement popa avait vendu la mèche aux Bahamas, implorant Isa de ne rien dire tant que Paul ne serait pas prêt à lui avouer. Il ne savait pas comment elle allait réagir, alors Paul préférait ne rien dévoiler pour le moment. Donc revenons à la séance de torture, elle lui avait fait apparaitre une énorme poitrine, des cheveux verts aussi long que le sentier qui menait à la maison. Elle avait modifié le gout de son pétard en un bonbon à l'anis, et le gout de sa bière en choux de Bruxelles. Sans compter tous les autres petits sorts dont il avait eu droit mais qu'il préférait mettre dans un coin de sa tête. Non vraiment c'était la pire journée de sa vie, et là il aurait bien voulu être seul pour bosser sérieusement. Mais personne ne voyait jamais Paul sérieux à part parfois Kyle. Vous vous rendez compte un peu de ses souffrances? Le seul truc marrant c'est qu'elle avait donné temporairement la parole à Lucky, enfin marrant jusqu'à ce qu'il le traite de connard et qu'il en avait marre de bouffer de la patté bon marché. Message reçu, Paul ira dés demain pour prendre du bon miamer à son clébard. La journée fut longue, heureusement Samantha fini par s’effondrer sur le divan et Paul remercia le ciel pour ce moment de zénitude. Il la remonta dans la chambre et partit devant la télé pour jouer un peu à la console, mais figurez vous qu'il ne voyait plus son chien sous le même oeil. Il prit son téléphone et demanda à Kyle où il était fallait vraiment qu'il aille se griller un vrai pétard et boire une mousse. Chez le lapin, il savait pas l'adresse mais sa couille la lui donna et il ne mit pas longtemps pour rejoindre sa caisse et se diriger vers le palace de Madame. Oui c'était loin du confort de vie de Lewis, les yeux émerveillés devant la devanture il fut interpelé par un vieil homme qui lui demandait si il venait voir quelqu'un.

Quelques minutes plus tard ce fut en peignoir gris ouvert, en chausson simpsons, tee shirt blanc avec une inscription disant "Appelle moi dieu poupée" et un caleçon bleu à carreaux qu'il frappa doucement chez la mademoiselle. Hallelujah son pote ouvrait la porte et il lui adressa son grand sourire connard en tendant un pack de bière.

- Salut mon petit lapin rose, t'imagine pas la journée de merde que j'ai passé! T'as une sale gueule dis donc...

Il entra dans l'appartement non pas sans caresser les cheveux de Kyle pour le faire chier, et jeta un petit coup d'oeil. Il y avait plein de cartons partout, ce qui le fit froncer des sourcils.

- Elle déménage? Ou elle fait le rangement de printemps.

Dit il en se vautrant dans le canapé en cherchant déjà la télécommande qu'il ne trouva pas. Non il trouva autre chose de plus sympa à l'oeil, une petite culotte en dentelle noire. Il a fit tourné sur son index avant de pouffer de rire.

- J'en connais un qui a passé une bonne soirée... Coquinou va! Elle est où que tu me la présente?

Kyle s'empressa de lui prendre des mains le morceau de tissus avant de dire qu'elle était endormit dans sa chambre. Paul se redressa vite faite et avança.

- Nickel j'adore sauté sur les gens quand ils dorment j'espère qu'elle est pas toute nue.

Roh même Jefferson il était pas drôle ce soir. Il poussa un soupir et alla se griller un joint sur le balcon, en attendant que l'autre décapsule les bières et les apporte. Il se hissa sur le muret en faisant bouger ses jambes dans le vide avant de prendre la bière qu'il lui tendait pour trinquer comme à chaque fois qu'ils buvaient ensemble.

- Alors quoi de neuf? Comment va Dylan? Comment va ton lapin? Et pour Rachel des news?

Paul n'avait pas eu vent qu'elle avait mordu Edena, juste qu'elle avait transformé sa frangine. Ce qui énervait bien Paul car il adorait son petit moustique tigre et le fait qu'elle soit une ennemie pour les chasseurs ne le réjouissait guère. Il attendit les réponses de Kyle mais sentait qu'il avait quelques chose à lui confesser.

- Putain t'en fais une tronche qu'est ce que t'as tu vas être papa? Ton lapin met les voiles?

Lewis était soudainement sérieux et non plus joueur, il voulait savoir ce qu'avait son pote.


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Mer 17 Juil - 12:15


-Don't leave me-


Paul mit peu de temps à ramener sa tronche d'enfariné, et c'est avec un pack de bières à la main, en caleçon, peignoir et trafflettes Homer J. Simpson que JK accueillit son pote. Bien qu'enjoué de voir le blond au sourire stupide, il n'en était pas moins travaillé par un point important. Un indic lui avait transmis des infos sur la fiole d'humanité, c'était en Alaska et il désirait s'y rendre, bien entendu le sorcier de sa sœur serait du voyage, mais pour être sûr de ne pas se manger les conneries de Merlin et assurer ses miches, Jefferson voulait que Lewis fasse parti du périple. Le laissant entré sans relever aux petites phrases amusantes de sa couille *enfin hormis un rictus audible de sa part*, Lewis s'écroula sur le sofa, où Kyle venait de passer du bon temps, avant de retrouver le sous vêtement que sa belle avait omis de remettre.

"J'en connais un qui a passé une bonne soirée... Coquinou va! Elle est où que tu me la présente?" Kyle lui arracha la culotte des mains et la colla dans la poche de son jean qu'il avait remis avant l'arrivée de Paul.
"Ta gueule, parles moins fort elle dort! Sérieux t'as jamais pensé à te reconvertir en crieur sur les marchés? "Achetez mon bon poisson!!!!!!!" Kyle pouffa de rire et s'alluma une clope pas moins sans avaler la fumer et s'étrangler comme un con.
"Nickel j'adore sauter sur les gens quand ils dorment, j'espère qu'elle est pas toute nue." Suivant JK sur le balcon, ce dernier fit volte face et lui colla une tapette sur la joue.
"Fais ça et c'est elle qui te colle son pied dans le cul connard! Elle a un sale caractère, c'est rare que j'doive me mêler de ses problèmes enfin, lorsque ça concerne pas Rachel ou l'autre face de Tacos." Kyle retourna dans le salon, histoire d'ouvrir deux canettes, puis revient sur la terrasse en tendant une teille à son pote. "T'es suicidaire? Tu devrais pas t'mettre là, vu ton bol un coup de vent et tu t'écrase comme une merde!" Assura-t-il en fixant le chasseur rivé sur le rebord du balcon, il jeta un œil en bas et grimaça. "Allez dégages, ma caisse est en dessous et j'y tiens connard!" Il rit et trinqua avec son frangin avant de se rincer le gosier et de jeter sa garrot pour s'emparer du joint de Lewis, s'en délectant un instant en soufflant quelques ronds de fumée à la tronche de son propriétaire.
"Alors quoi de neuf? Comment va Dylan? Comment va ton lapin? Et pour Rachel des news?" Kyle fronça les sourcils, il détestait qu'on évoque le nouvel état de sa frangine et surtout qu'on parle de cette pute de Mcferson.
"Dylan... Elle a rencontré un mec, un sorcier, il l'aide, en revanche moi, depuis que j't'ai parlé de la marque que Tia a dissimulé à coup de baguette magique, j'ai l'impression que je donnerai n'importe quoi pour saigner des goules." Il arqua les sourcils en redressant les yeux dans ceux de son pote. "Tu penses bien que Dylan fait partie du lot, même si c'est pas mon intention... Et Rachel, sérieux si elle se ramène je la décapsule, comme une binouze, en plus trash!"
"Putain t'en fais une tronche qu'est ce que t'as tu vas être papa? Ton lapin met les voiles?" Kyle passa la langue sur ses lèvres en se postant sur le rebord de la terrasse.
"T'es débile... Un gosse puis quoi encore? un clébard qui bave comme le tiens, nan mais tu m'as bien fixé vieux?" Ronchona JK, s'empressant de tirer une autre latte du bédot. "Failli se barrer ouaip, mais bon j'ai joué mon Lewis, j'ai enfin pu aligner trois mots que j'pensais sans lui avoir dit!" Paul se marra subitement et Kyle lui colla une baigne dans le thorax. "Fermes ta gueule taré, merde quoi c'était ça ou la laisser passer sa vie avec l'autre Chili con carne! Enfin, j't'ai pas dit de passer pour rien, j'ai un service à te d'mander mec." Sérieux, il avait pourtant sortit une vieille bague de sa poche, un bijou que son pote reconnut de suite. "J'vais la filer à Edie, elle en aura besoin, j'ai pas envie que Rachel la saigne encore une fois..." Se rendant compte que Paul déviait de conversation, il mouffeta une fois de plus. "Mais ta gueule sérieux j'te parle tu changes de sujet connard!" Reprit Kyle en grimaçant d'agacement, pourtant la tronche de son pote suffit à le faire se radoucir. "Si j'te dis fiole de vie, tu m'réponds?" Jefferson se mit à rire quand il s'imagina une partie de Pyramide, si son frangin lui sortait "en deux cases" il se fendrait la poire, mais il était sérieux et savait bien que Lewis était moins con qu'il en avait l'air.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Jeu 18 Juil - 23:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Paul trouvait le visage de son pote étrangement tracassé, et pour qu'il lui donne rendez vous chez sa copine fallait vraiment qu'il ait un truc à lui annoncé. Bin ouai en temps normal leur lieu de prédilection pour boire une bonne bière et fumer des pétards c'était le stade. Endroit mythique où ils se remémoraient tous les bons souvenirs qu'ils avaient vécu. Comme le coup où fin rond je sais même plus si c'est la peine de préciser avec ces deux énergumènes, ils s'étaient fait coursé par un putois, et dieu de la marijuana, leurs narines s'en souvenait encore, comme la gueule de Lewis qui avait fini dans une bouse de vache lorsqu'ils avaient été forcé de traverser le champs du vieux Killerman. Enfin bref, les pieds dans le vide, Paul perdit un chausson et poussa un petit "merde" alors qu'il voyait le vieux du bas le ramasser et lui montrer. Il le récupérerait une fois qu'il redescendrait dans le hall.

"Dylan... Elle a rencontré un mec, un sorcier, il l'aide, en revanche moi, depuis que j't'ai parlé de la marque que Tia a dissimulé à coup de baguette magique, j'ai l'impression que je donnerai n'importe quoi pour saigner des goules. Tu penses bien que Dylan fait partie du lot, même si c'est pas mon intention... Et Rachel, sérieux si elle se ramène je la décapsule, comme une binouze, en plus trash!"

- Etonnant que la magicien d'Oz ne l'ai pas tué, en général ces gens détestent les vampires m'enfin tant mieux pour ta soeur, au moins elle t'a moins sur le dos et toi tu seras moins amener à avoir envie de la dézinguer... pauvre petit moustique tigre manquerait plus que tu accroches chez toi ces fameuses lumières bleus pour qu'elle s’électrocute...

Il mima un moustique se faisant électrocuter avant de boire une gorgée de sa bière et s'allumer une clope qu'il échangera contre le pétard une fois arrivée à la moitié. Puis il lui demanda si Edie était enceinte pour qu'il fasse une tronche pareille.

"T'es débile... Un gosse puis quoi encore? un clébard qui bave comme le tiens, nan mais tu m'as bien fixé vieux?"

- T'es qu'un connard Kyle, à force de réagir en égoïste tu perdras les gens qui t'aiment... Qui sait elle voudra surement un gosse un jour, elle a plus de famille à part sa grand mère, logique qu'elle voudra fonder la sienne. Et bien roulé comme elle est, le voisin lui ne dira pas non pour exaucer ce rêve si tu ne le fais pas... enfin lui ou un autre.

Pour une fois Paul était tout à fait sérieux dans ses propos, oui il savait ne pas faire le débile parfois.

"Failli se barrer ouaip, mais bon j'ai joué mon Lewis, j'ai enfin pu aligner trois mots que j'pensais sans lui avoir dit!"

Paul explosa de rire en se tenant le bide.

- Tu devrais construire un autel à mon effigie... t'en veux?

Dit il en tendant son poing vers la bouche de son pote.

"Fermes ta gueule taré, merde quoi c'était ça ou la laisser passer sa vie avec l'autre Chili con carne! Enfin, j't'ai pas dit de passer pour rien, j'ai un service à te d'mander mec."

Un sourire illumina le visage de Paul. Il connaissait pas le chili con carne mais il serait ravie de voir qui mettait les nerfs en pelote de son ami. Car plus loin qu'il pouvait remonter dans ses souvenirs il n'avait jamais vu Kyle aussi jaloux et possessif, pas même avec la blondinette reconvertit en vampire. Signe qu'il aimait Edena bien plus qu'il ne voulait l'avouer à Paul. Pas besoin de lui dire il avait déjà bien pigé. Quand il le vit sortir une bague, il papillonna des cils avec l'envie de lui dire "Hum oui je veux t'épouser Jefferson" juste pour le faire chier. Mais quand il reconnu la bague de sa défunte grand mère il fut plus sérieux et arqua un sourcil.

"J'vais la filer à Edie, elle en aura besoin, j'ai pas envie que Rachel la saigne encore une fois..."

- Profite en pour lui demander de t'épouser, au moins t'es sur que Olden passo lui remettra pas le grappin dessus...

"Mais ta gueule sérieux j'te parle tu changes de sujet connard!"

- Chuck t'étais plus sympa en lapin.

Dit il avant de faire le signe de la fermeture éclaire sur sa bouche pour le laisser parler. Mais quoi merde! Il avait passé une sale journée il était content de voir son pote!

"Si j'te dis fiole de vie, tu m'réponds?"

Paul posa son index sur sa bouche prenant un air d'intelo, bien qu'il en était un finalement. D'ailleurs il se souvenait avoir souvent foutu des raclés au jeu pyramide à Kyle, alors naturellement il dit.

- Hum en deux cases? Non je déconne.

Dit il en reprenant un air sérieux et buvant sa bière avant de tendre sa clope à Kyle pour échanger avec le pétard.

- Tu as trouvé la fiole de vie pour ta soeur? Ou tu as des pistes? Si t'as besoin de moi tu sais que je viendrais même si je dois me faire cramer les poils du cul, ta soeur et toi vous êtes comme ma famille...


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle) Dim 21 Juil - 18:46


-Don't leave me-


Kyle savait parfaitement à qui se confier ou pas et ici, il avait affaire à la bonne personne : Lewis. Bien que con comme un balais en apparence *et guignard ne l'oublions pas* Paul était comme lui, un chasseur hors paire qui, une fois qu'il tenait une goule, ne la lâchait pas avant qu'elle crève comme une merde, alors le fait de le mettre au parfum concernant les informations qu'il avait sur la fiole était tout naturel. Ils discutèrent un long moment sur l'endroit, l'Alaska ni plus ni moins et Kyle lui indiqua que le Merlin de sa sœur serait du voyage, voyage qui débuterait le surlendemain. Il n'en parlerait que vaguement à Edena, oui il la mettrait au courant, mais inutile de l'alarmer d'avantage, ils venaient de se rabibocher ce n'était pas pour se bouffer le nez une fois de plus. Confiant, JK se demandait tout de même si cette piste concernant le remède n'était pas une légende de plus après laquelle il courait, espérant rendre à sa frangine un cœur qui bat et d'après le Harry Potter, qui visiblement sautait la sangsue qu'elle était devenue, la fiole n'était pas là bas, encore un qui le prenait pour un macaron, certes il y avait un suceur de jugulaire à abattre pour mettre la main sur le pactole mais qu'était cette saloperie de mes deux face à l'humanité de Dylan? Rien, une goutte d'eau dans l'océan et pour ça, il donnerait sa main à couper s'il le fallait pour ne plus jamais ressentir de haine à l'égard d'un des membres de sa famille, il avait déjà perdu John en ayant épargné la rouquine, ce n'était pas pour tenter de la buter ensuite! Non, il le ferait et ce même si il s'inquiétait au sujet de la playmate qui dormait dans la chambre voisine, bien que son corps et son esprit seraient dans les neiges et la glace du nord, son palpitant resterait près d'elle et il comptait bien rentrer, il n'était mort que quelques fois, dont une devant elle, mais sa chevalière le faisait revenir alors, un coup de faucheuse de plus ou de moins pour une cause louable ne lui faisait pas peur!

"Bon, tu sais tout, enfin t'as deviné tout seul madame Irma!" Terminant leur pétard et les quelques binouzes qu'ils avaient entamé pour finir légèrement stone et beurrés, Kyle se mit à rire et colla son poing dans l'épaule de Paul qui se trouvait sur le pas de la porte prêt à se barrer. "A dans deux jours, allez va r'trouver ta fée clochette, et Paul?" Il fixa son pied nu et l'autre avec la gueule d'Homer J englobant son panard. "Oublies pas d'réclamer à l'antiquité du bas ta trafflette vieux... T'fais pas arrêter par les flics dans cette tenue, j'ai besoin d'toi dans les prochains jours donc, fais gaffe!"

Refermant la porte derrière Lewis, Kyle rejoignit la belle dans la chambre et, lorsqu'il se faxa dans les draps *histoire de pas la réveiller* celle ci se riva à lui comme s'il fut un aimant. Sourire aux lèvres, il finit par s'endormir jusqu'à l'aube où il se leva et déposa la fameuse bague, ayant appartenu à sa grand mère, sur l'oreiller voisin au sien en lui laissant un mot, puis un baiser sur le front avant de la quitter, il ne la laisserait pas, même si pour le moment il devait plancher sur le cas de la fiole.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't leave me (Kyle)

Revenir en haut Aller en bas

Don't leave me (Kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Appartement Gordon-