RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Lun 15 Juil - 19:31


Personne ne releva à ses différentes pics, quelque peu froissé de ne pas donner l'effet escompté au sein de l'assemblée de Poudlard et autres créatures magiques présentes, Damon fit la moue et arqua les sourcils, préférant se sustenter des divers friandises présentes sur la table, ce n'était pas du sang mais ça avait un peu de gout lorsqu'on faisait abstraction du trop plein de sucre de ces macarons aux couleurs chimiques. L'un d'eux entre l'index et le pouce, posé sur la lèvres inférieur histoire de faire passer la soif d’hémoglobine, soudain, sans qu'il ne puisse savoir qu'elle mouche l'avait piqué, Elena se défila dans la jardin. Fixant les deux derniers autour de lui, Salvatore se sentit subitement de trop, pas à sa place et surtout la cible numéro une de ce très cher Gates. Autant filer s'il ne voulait pas que le Sorcier, et son mini lui dans le bedon de Dylan, lui infligent des migraines ou toutes autres choses spirituelles et physiquement désagréable. Sourire forcé aux lèvres, un air niais -totalement factice- collé au visage, Damon se redressa indiquant du doigt qu'il s'absentait le temps de savoir ce qu'Elena avait.

Dehors le soleil s'était masqué derrière les nuages, il faisait lourd, un temps orageux qui ne manqua pas de faire naître un rictus sur le faciès parfait de notre buveur de sang, le tonnerre gronderait à l’extérieur d'ici peu mais pas que... Laissant une oreille curieuse trainer dans la véranda tandis qu'il s'approcher de sa belle, il entendit le ton monter enfin, le Dumbledor de service semblait hors de lui sans pour autant gueuler comme un putois, en revanche allez savoir pourquoi. Gardant l'ouïe sur la conversation des deux tourteaux qui lui donnaient plus envie de vomir que de s'enticher pour leur sort, Salvatore arriva enfin près de la jeune Gilbert et, il ne fallait pas être bac + 10 pour savoir qu'elle en avait gros sur le cœur, ses sanglots l'indiquaient clairement. Ce n'était pas la première fois qu'il la voyait pleurer, il l'avait vu faire à plusieurs reprises, au tout début de leur rencontre il trouvait ça stupide et chouinard et au fil du temps passait près d'elle, Damon avait appris qu'elle était simplement une âme pure s'angoissant pour les gens qui graviter dans son monde. C'était très louable, la brunette avait un cœur énorme, de la générosité à revendre, pour conclure elle était le totale opposé du vampire qu'elle aimait, lui le savait, il ne pourrait jamais montrer réellement qu'il tenait aux autres même si c'était le cas, il n'y avait que pour elle qu'il perdait pieds ou tête parfois, uniquement elle.

Avec tendresse, il passa les bras contres ceux de la jeune créature, collant son dos contre son thorax il lova ensuite son menton au creux de son cou. Son parfum était agréable, elle l'aurait attiré s'il n'avait pas été en compagnie de sorciers, d'ailleurs Salvatore se demandait bien ce qu'il y avait bien pu se passer le temps qu'il avait accompagné Gates à l'étage et surtout, ce qu'ils foutaient encore ici alors qu'ils n'étaient clairement pas les bienvenues. "Un pincement au palpitant? A quoi te sert le fait qu'il ne batte plus si c'est pour te faire souffrir autant?", Interrogea-t-il en la plaçant face à lui. Un air mielleux se ficha contre ses traits tandis qu'il faisait une mine boudeuse, montée de toutes pièces uniquement pour la sortir de la pénombre. "Il faudrait songer à te l'arracher s'il devient trop envahissant!" Un sourire attendrissant envahit les lèvres de Salvatore qui pencha ces dernières vers celles de sa belle jusqu'à ce qu'il entende un bruit étrange provenant de la véranda. Immédiatement, il tourna la tête dans la direction de la verrière. "Dylan a un soucis... Tu devrais peut-être cesser de pleurer et agir Elena, je suppose que ton état à un rapport avec elle, vas y, tu m'expliqueras plus tard."



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Lun 15 Juil - 21:47


Assise seule dans le jardin de l'immense Villa Elena déversait son flot de larmes tant qu'elle le pouvait encore. Les révélations de son amie l'avaient terriblement troublé et la jolie brune ne souhaitait pas voir une énième personne chère à son cœur disparaître sous ses yeux. Elle se sentait impuissante et le fait que ses émotions soient plus forte maintenant qu'elle était une vampire n’arrangeait pas les choses. Constamment à fleur de peau elle ne supportait plus de voir la mort rôder autour d'elle. Depuis toujours la brunette était extrêmement émotive et la moindre chose la touchait à une vitesse fulgurante. Recroquevillée sur elle même elle pensait à Julian qui serait forcé de vivre seul avec sa fille loin de celle qu'il aimait de tout son cœur. C'était atroce que d'avoir à subir une telle perte et Elena était bien placée pour le savoir étant donné qu'elle avait vu ses parents, sa tante, ses parents biologiques, son frère et même Bonnie mourir sous ses yeux avant que tous ne reviennent une fois le voile tombé. Cependant Dylan ne reviendrait pas ... elle était humaine et les humains ne faisaient office que de fantômes, apparaissant de temps à autre mais jamais elle ne retrouverait son enveloppe charnelle et cela la rendait d'autant plus triste. Elle avait promis à son amie de garder ce secret qui les liait et tout le monde ici savait que l'ainée Gilbert était aussi muette qu'une tombe à son grand regret. Cette loyauté sans faille qui était sienne la rongeait littéralement mais briser une promesse était pour elle une trahison, et elle détestait cela plus que tout. Non, elle se devrait de vivre avec la mort de Dylan sur la conscience pour le restant de ses jours, comme si elle avait elle même signé son arrêt de mort. Julian la haïrait pour ne rien lui avoir dit et Damon trouverait certainement son silence ignoble mais pourtant Elena ne piperait mot de cette conversation. Son amie avait fait son choix, c'était sa décision alors qui était-elle pour dicter sa vie?

Soudain Damon apparut auprès d'elle et d'un revers de la main la jeune femme essuya ses larmes dans une bien piètre intention de ne rien laisser paraître de son malêtre. Évidemment son vampire la connaissait mieux que personne et il détecta immédiatement la tristesse qui la submergeait. Depuis qu'elle avait fait sa rencontre lorsqu'elle était encore une humaine fragile, Damon l'avait de nombreuses fois vu pleurer et laisser son humanité s'emparer de sa conscience. Bien que forte mentalement, la belle savait surmonter les épreuves de la vie mais à chaque fois c'était comme si une part de son cœur se défaisait de son être et cela devenait de plus en plus douloureux. La prenant avec tendresse dans ses bras le beau vampire qu'elle aimait tant tenta via des paroles amusantes qui la firent sourire de la soutenir et de la calmer. Le contact de son corps contre le sien lui fit du bien et calma quelque peu son flot de larmes tandis qu'elle fermait les yeux: que ferait-elle sans lui? S'il venait à disparaître Elena serait anéantie et se laisserait mourir soit de soif, soit brûlée comme elle avait tenté de le faire après une dispute avec lui. Voir chacun de ses traits de caractère décuplés était une terrible épreuve pour elle, passant d'un extrême à un autre sans qu'il n'y ait de juste milieux: c'était noir ou blanc mais jamais gris. Son regard forcé d'être rivé à celui ravageur de Damon qui tenait son visage entre ses mains, elle entendit soudainement une horrible cris qui la fit se redresser immédiatement. "Dylan a un soucis... Tu devrais peut-être cesser de pleurer et agir Elena, je suppose que ton état à un rapport avec elle, vas y, tu m'expliqueras plus tard." Lâcha subitement son vampire alors qu'elle scrutait la bâtisse. "Oh non!" Souffla-t-elle en usant de sa vitesse propre à son espèce pour se rendre sous la véranda.

Là, sur le sol nichée dans les bras de Julian se trouvait Dylan. Le teint cireux de cette dernière ne présageait rien de bon et c'est tout en retenant ses larmes - elle se devait d'être forte pour soutenir le sorcier bien qu'il déteste les êtres de la nuit - qu'elle se rua vers la future maman inanimée. La mère de famille qui semblait savoir quoi faire prit les choses en mains, usant d'une voix douce mais ferme "Julian, regarde moi, faut te concentrer mon garçon, ta fille arrive, ta douce à besoin de toi ok?" Puis elle se mit à tapoter le visage de son amie pour la faire revenir à elle tandis que la belle brune se mordait l'intérieur de la joue pour ne pas intervenir. C'en était trop pour elle aussi posa-t-elle une main froide sur le bras de la personne la plus âgée ici avant de les regarder tour à tour elle et Julian. "Elle va mourir! Elle ne tiendra pas l'accouchement. Le seul moyen pour qu'elle ne meurt pas et que tu ne la perdes pas c'est qu'elle boive mon sang!" Cria-t-elle en s'entaillant le bras avec l'un des couverts posé sur la table dont elle s'empara. Le sang ruisselait de sa plaie, et c'est le regard implorant qu'elle observait le père à devenir. "C'est soit ça, soit tu ne la reverras plus. Laisse moi lui faire boire mon sang ainsi une fois qu'elle aura rendu son dernier souffle elle reviendra en tant que vampire. Tu as réussi à l'aimer ainsi alors ce n'est pas le moment de jouer à celui qui haït les membres de mon espèce! Je ne veux pas lui faire de mal tout comme je ne souhaite pas que tu sois seul avec ta fille. J'ai été abandonnée par mes parents et je ne veux pas que votre bébé ait à vivre ce que j'ai subit. S'il te plait Julian laisse moi le faire et je te jure qu'après tu ne me reverras plus. Je ne viendrai plus et tu n'entendras plus parler de moi mais laisse moi au moins la chance d'essayer de la sauver!". Elena était à bout de nerfs et bien que Damon tente de la contenir elle laissa quelques gouttes de son flux vital atteindre la bouche entre ouverte de son amie. "Pitié Dylan, ne nous laisse pas, ne laisse pas ta fille sans mère ..." Elle venait de faire tout ce qui était en son pouvoir, le reste revenait à son amie. Se relevant elle scruta la petite Jefferson avec une étincelle d'espoir en elle. Julian aurait toutes les raisons de la détester mais si elle revenait il comprendrait que mieux valait vivre avec la personne que l'on aime plutôt que d'avoir à faire un deuil trop dur a accepté. Cela elle l'avait réalisé en voyant le regard de Damon lorsqu'elle s'était laissée mourir sous ses yeux. Et c'est d'ailleurs dans les bras de ce dernier qu'elle alla se réfugier, ayant plus que jamais besoin de savoir qu'elle avait fait le bon choix. Dylan lui en voudrait pour avoir brisé son secret mais la brunette ne voulait pas se contenter de la regarder mourir sans rien faire et bien que son amitié compte beaucoup, au moins elle pourrait avoir le luxe de voir sa fille grandir et de rester auprès de celui qu'elle aime.

Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jefferson

avatar
Messages : 110
Age : 31
Emploi/loisirs : Etudiante
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Mar 16 Juil - 9:11

Code by Holliday
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~Revelations~



Son corps ne répondait plus, comme engourdi face aux douleurs qui l'englobaient totalement, impossible d'ouvrir les yeux, incapable de revenir à elle, Dylan sentit pourtant son être se faire soulever en une douceur accompagnée de battements de cœur affolés, ceux de Julian, elle les aurait reconnu entre mille. Rejoignant un endroit plus tendre que le sol, sans savoir exactement où son sorcier l'avait déposé, la belle aurait souhaité plonger son regard dans le sien mais rien n'y faisait, même les appels des gens l'entourant ne parvenaient pas à la faire revenir près d'eux. Elle ne dormait pas, elle se mourrait lentement comme elle le savait depuis quelques semaines, ses pulsations cardiaques étaient encore stables mais pour peu de temps, uniquement pour sentir sa fille lui être arrachée sans qu'elle ne puisse voir son visage d'ange avant de rendre son dernier souffle. La souffrance physique n'était plus et pourtant l'attaque mentale de cet instant soufflait tout sur son passage, dans son inconscient, Dylan laissait déferler un flot de larmes qui n'atteignait pas réellement son visage, les voix d'Elena et de Wilenmina l'encerclaient, résonnaient à ses tympans comme de lointaines plaintes lui sommant de revenir à elle. Le parfum de Julian lui dévorait les sens et la jeune femme tentait de s'y raccrocher pour revenir à la surface de la noirceur dans laquelle elle se noyait, son odeur l’apaisait, tout comme ses souffles courts, stressés et emplies de tristesse lorsque la vampire présente lui indiqua qu'elle ne survivrait pas, qu'elle allait les abandonner si elle ne buvait pas de ce liquide rougeâtre qui filait dans ses veines.

Soudain la fragrance ferreuse du nectar de vie couvrit la senteur de son sorcier, elle n'humait plus que ça, ce liquide qui lui avait maintes fois fait envie lorsqu'elle était encore une buveuse de sang, mais ici il n'avait pas le même impact sur elle. Son entourage s'activait encore, Elena semblait en proie à l'amertume et la terreur, la peur de perdre encore quelqu'un à qui elle tenait plus que Dylan ne l'aurait pensé. Ils n'avaient plus le choix, ils devraient mettre au monde l'enfant qui se présentait sans que la mère puisse leur venir en aide. Les lèvres sèches et entrouvertes, unique source de couleur -pourtant pâle- sur le visage blême de Jefferson, accueillirent une goutte au gout métallique qui s'insinua dans sa gorge comme une dernier espoir vécu par la jeune Gilbert, pourtant Dylan ne revint pas à elle, désormais ils devaient faire face seuls... Jefferson revoyait dès lors sa vie défiler devant ses paupières closes.

Sa naissance, la joie de ses parents lorsqu'ils avaient pu tenir cette poupée dans leurs bras, son frère plus âgé qui la couvait d'un regard bienveillant puis ses trois ans lorsqu'ils avaient rejoint New York pour le travail de sa mère... Central Park, le soleil réchauffant son épiderme blanc, le vent jouant dans sa petite robe rose et le sourire radieux fiché à ses lèvres. Elle se voyait elle même, depuis son corps d'adulte sans que John, Kate et Kyle ne la voient. Sa robe blanche était scintillante, ses boucles auburn parfaitement souples contre ses épaules dénudées, son visage ne comportait aucune cernes, aucun signe de l'état dans lequel l'avait mise la grossesse, elle se sentait libéré, appréciant la brise du parc contre sa peau. Devant elle, les scènes qu'elle avait vécu dans le passé s'offraient comme un film qu'on adore revoir en boucle à une chose près, des révélations qu'elle semblait ne pas avoir garder en son esprit lui sautaient aux yeux. La petite fille qu'elle était, jouait avec Kyle jusqu'à ce qu'elle redresse le menton et aperçoive un jeune garçon, plus vieux que son frère, qui la fixait avec un sourire aux lèvres, Dylan sentit son cœur battre lorsque la petite fille croisa les yeux mémorables de cet enfant, ces iris elle les auraient reconnu entre un millier d'autres... Julian, c'était lui qu'elle avait croisé là bas sans imaginer avoir conservé cela en mémoire et pourtant désormais les choses qu'elle pensait insignifiantes, comme un regard entre deux enfants, lui sautaient au visage comme une évidence. Elle l'avait rencontré bien plus tôt que lorsqu'elle avait pénétré le bar deux mois plus tôt, le destin les avait réuni dès le début de la vie de la jeune fille et il allait les séparer sans qu'elle ne puisse, une dernière fois, lui dire combien elle l'aimait en noyant ses prunelles dans les siennes. Une larme perla sur la joue de la jeune adulte qui regardait, spectatrice, cet échange naturel, elle allait mourir en sachant tout, sa mémoire lui offrait alors chaque réponses aux questions qu'elle s'était posée quant à eux, quant à ce lien unique qui les réunissait sans qu'elle puisse comprendre.

Le décor changea au rythme de ses pulsations cardiaques de plus en plus faibles, Dylan revoyait ce qu'elle croyait, jusqu'ici, être sa première rencontre avec le beau sorcier, dans ses yeux qu'elle avait pensé froids et insensibles en vivant réellement la scène, la jeune fille voyait désormais l'attache qu'il avait avec elle sans vouloir se l'avouer, elle comprenait pourquoi il lui avait fait tant de mal avant de la couver de plaisir, uniquement pour lui intimer ce que lui savait depuis longtemps, uniquement pour instaurer la confiance entre eux, une confiance qu'elle avait brisé en lui dissimulant qu'elle mourrait en donnant la vie... Puis vint les moments sous la neige en Alaska, la rancœur de son frère et son amour lorsqu'elle était redevenue l'humaine qu'il adorait tant, Paul et la bonté de ce dernier, il avait toujours était là, permettant à Kyle de la voir tel qu'elle était malgré sa nature vampirique. Le grondement de la terre sous ses pieds avant que Julian flotte jusqu'à elle et la sert comme jamais il ne l'avait serré dans ses bras, l'amour cuisant et les fourmillements de son corps au moment de l'union de leurs corps, le plaisir, le désir, l'amour parfait qui se lovait en elle au fil de l'acte qui l'avait réchauffé, puis une sensation étrange en elle lorsque le sorcier avait accompagné cette explosion de délices en son être, ils venaient de changer le fil de leur vie, Elyan faisait déjà partie d'elle à cet instant...


Un pleur d'enfant la tira de ses souvenirs, elle souriait intérieurement, sur ses derniers songes, lors de la conception de leur fille, cette dernière venait de voir le jour et de lui être enlevée, malgré ses paupières closes -scellées par la mort qui venait l'emporter- Dylan voyait parfaitement son visage poupin, ses grands yeux aux teintes partagées entre celles des iris de son père et des siennes, son cris qui développait ses poumons, elle vivrait, elle serait heureuse, elle serait protégée par les gens encore présents autour de la jeune mère qui désormais pouvait partir libre et légère... Plus de douleur, plus de brulure, plus de peine, la dernière chose que vit Jefferson avant que son cœur tinte une ultime fois, de façon lourde et fatiguée, fut Julian avec leur fille dans les bras, des larmes silencieuses envahissant ses yeux si beaux. Sa poitrine cessa de se soulever, le rythme de ses pulsations cardiaques s'adoucit, lentement, tendrement et bientôt le givre emprisonna l'organe dans un cocon de fraicheur pour le figer éternellement...

[....]

Dylan rouvrit les yeux, allongée dans une pièce de la Villa plongée dans la lumière solaire d'une nouvelle journée, la nuit avait dû passer pour l'amener vers l'éternel, là où elle veillerait ceux qu'elle aimait pour les années à venir. Un sourire pourtant triste se logea sur ses lèvres rosées, elle souleva sa main baguée et ne vit plus aucune trace des misères physiques constellant jadis son corps de future mère, mais plus encore, ses yeux semblèrent parfaitement capables de fixer des points invisibles à l’œil nu dans la pièce blanche. Les gouttes de rosée sur les plantes à l'extérieur, les quelques insectes jouant dans leurs feuilles, tout était limpide, bien trop clair aux yeux d'une humaine. Se redressant, des voix lui parvinrent en échos désagréables aux tympans, comme sous une cloche, la belle posa les paumes à ses oreilles pour s'habituer lentement à cette nouvelle condition. Les jambes ballantes dans le vide alors qu'elle était assise sur ce lit mortuaire, la jeune fille laissa ses pieds nus rejoindre le parquet, la fraicheur de son corps épousa la chaleur ambiante et elle s'approcha d'un miroir sur pieds, constatant alors que ses traits ne portaient plus aucun stigmate de l’accouchement, elle était magnifique et ses pupilles aussi rouges que lorsqu'elle était encore un vampire..."C'est impossible..." Lâcha-t-elle en effleurant sa propre joue. On l'avait vêtu d'une autre robe, uniquement pour la veiller pensant qu'elle ne reviendrait plus, un tissu de soie noir révélant ses bras fins et ses jambes sublimes. Ses cheveux cascadaient divinement sur ses épaules, son visage était céleste, magnifique sans plus aucune trace de souffrance... Toisant son reflet, soudain, la belle fixa la porte close de l'endroit où elle se tenait debout et "vivante", une main sur son cœur lui révéla alors qu'il ne battrait plus jamais, sa condition d'humaine avait une fois encore laissé place à l'éternité, une éternité qu'elle passerait auprès de Julian et de sa fille. Songeant à eux, la belle fila -rapide, vive, telle une flèche tirée à pleine vitesse- dans la demeure...

Arrivée dans le salon, aussi légère que personne ne l'avait encore entendu, elle vit son sorcier de dos, les yeux rivés vers l'extérieur alors qu'il tenait au creux de ses bras, ce qu'elle désirait admirer plus que tout au monde. Les lèvres entrouvertes, la jeune fille vit les yeux de Damon, et de Wilenmina se posaient sur elle sans qu'elle ne les considère une seconde, obnubilée par les siens uniquement. Près de Julian était campée la brunette, en ses iris noisettes se lisait la tristesse mais aussi la bienveillance qu'elle portait à l'égard de la poupée entre les bras de Julian.

"Je veux la voir... Julian je suis là..." Malgré la soif qui lui brulait la gorge et l'intimait à achever sa transformation, Dylan se contenait, l'unique chose qu'elle désirait était de se lover contre lui en tenant sa fille dans le creux de ses mains.

"Dylan, tu devais achever le processus avant!" Informa Salvatore se logeant rapidement devant elle, l'empêchant d'approcher. La belle le repoussa et il ne prit plus de gant en lui maintenant brutalement les épaules, les yeux glacials plongés dans le grenat des siens. "Laisse lui le temps, fais ce que j'te dis..."

"Julian s'il te plait..." Supplia-t-elle aux bords des larmes. Conscient de la douleur morale et physique que vivait la nouvelle née assoiffée de sang, Damon lança un regard à Elena avant de tirer Dylan au dehors de la maison, au sein de la forêt.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Julian Gates

avatar
Messages : 90
Emploi/loisirs : Chef d'entreprise
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Mar 16 Juil - 15:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Julian était soudainement désorienté, les mots de sa mère lui mirent un coup de fouet et pourtant il savait qu'il était impuissant. Cette fois ci, les coups de magie ne pouvait en rien changer le dénouement de la situation. Julian le visage fermé, un air calme peint dans son attitude avait pourtant le sang qui bouillait en lui, tant il était terrifié par ce qui allait se produire. Sa fille allait pointer le bout de son nez, mais sa femme semblait passer l'arme à gauche. Il n'était pas sur de ce qui se passer, il entendait la voix de sa mère résonner, donner quelques ordres, mais tout était flou dans sa tête, il se contentait de fixer le visage sublime et pourtant étrangement pâle de Dylan. Sa main dans la sienne, il comptait les minutes depuis qu'elle avait perdu connaissance et n'attendait qu'une chose que ses magnifiques petits yeux s'ouvrent à nouveau pour pouvoir lui adresser un sourire confiant. Pourtant, ses espoirs s'envolèrent en morceaux, quand la brunette parla d'une mort certaine. Il écarquilla ses yeux, comment savait elle qu'elle allait mourir, il croisa le regard de sa soeur et comprit en un centième de seconde. Elles avaient tout vu, elles savaient depuis le début comment l'accouchement se passerait et elles n'avaient rien dit à Julian. Dylan lui avait mentit, et pas un petit mensonge, elle lui avait caché une chose essentielle à sa vie. Il allait la perdre, et il n'avait pas pu profiter des derniers instants comme il aurait aimé le faire. Bien que profondément paniqué, une once de colère s'emparait de lui, surtout quand il vit le sang d'Elena tomber au creux de ses lèvres. Il allait se lever pour la pousser pour la faire partir, même si c'était un geste de désespoir et d'amitié, quand la main de sa mère se posa sur son genoux. Elle allait procéder à une césarienne, Dylan ne verrait peut être jamais le visage de leur enfant.

La brunette se réfugia dans les bras de son vampire de copain, alors que Julian et Lylou s'activaient autour de leur mère qui ne mit pas longtemps à sectionner le bas de son abdomen. Le sang coulait sur sa peau claire, et Lylou veillait à ce que les deux suceurs ne soient pas attirés par celui de Dylan. Une opération par césarienne était très rapide, mais le cas de Dylan était préoccupant. Sa mère plongea ses mains pour extraire le bébé qui ne mit pas longtemps à faire entendre sa voix, elle le donna à Julian, mais elle avait besoin de bras pour sauver Dylan prise d'une hémorragie. Il hésita un laps de temps avant de lever son regard sur la brunette apeurée et attristée.

- Elena... Peux tu t'en occuper quelques minutes?

Il fixa allégrement ses iris pour s'assurer qu'elle n'ait aucunement envie de saigner son enfant. Julian Gates venait pour la deuxième fois de sa vie, de donner une once de confiance à un vampire qu'il ne connaissait pas. Mais si sa douce, l'avait fait venir ici, c'est qu'elle était différente, sans doute comme Jefferson. Il déposa doucement la petite dans ses bras et la laissa aller avec Lylou pour donner au plus vite les premiers soins à l'enfant. Elena serait les yeux et les bras de sa frangine. Maman Gates sollicita aussi un instant Damon pendant qu'elle essayait de faire rebattre le petit coeur de son aimée. Les minutes s'accélérèrent et rien, il ne se passait rien, le corps de Dylan était froid, son sang commençait à coaguler, et son coeur était mort. Julian serra de la mâchoire pour ne pas hurler de colère. Il laissa son front se poser sur le flanc de sa douce alors que tout le monde le laissait tranquille. Le sang d'Elena n'avait pas changé les choses, et c'était peut être mieux ainsi. Dylan n'avait jamais aimé être un vampire, il ne voulait pas lui infliger ça une deuxième fois. Sa mâchoire se serrait tellement que ses dents grinçaient, des larmes coulèrent le long de son visage. C'était pas possible, il avait un avenir avec elle, on lui avait rabâcher les oreilles avec ça, alors pourquoi? Pourquoi maintenant qu'il l'aimait à en crever, il fallait qu'il la perde. Son coeur se déchirait dans sa poitrine, laissant un trou béant qui l'anéantissait, pourtant il n'avait pas le droit de se laisser aller. Il avait une fille, une petite fille qu'ils avaient décidé d'appeler Elyan qui avait besoin de lui bien que choyer dans les bras des personnes présentes. Julian fini par se relever quelques minutes plus tard sa mère passant sa main sur son visage pour le consoler. Elle ne dit point mot elle le ferait plus tard.

Lylou en lui révélant la vérité, eut une vision elle revit sa tendre aimée en vampire. Julian ne voulait pas y croire c'était impossible dans sa tête, pourtant elle était catégorique. Sa fille dans ses bras, Dylan dans une autre pièce, ils étaient tous silencieux dans le salon. Il était en colère mais atrocement triste aussi à tel point qu'il arborait un visage dur. Quand la voix de sa douce résonna il serra sa mâchoire et ferma les yeux, une larme perlant sur sa joue.

"Je veux la voir... Julian je suis là..."

Pour lui il était hors de question qu'elle approche leur fille, ce petit être sans défense, il la protégerait. Il ne laisserait jamais rien lui arriver et si il devait éloigner Dylan pour la garder en vie il le ferait sans aucune hésitation. Il ouvrit les yeux et fixa l'extérieur de la maison, un bouclier se formant autour d'eux pour ne pas la laisser approcher.

"Dylan, tu devais achever le processus avant! Laisse lui le temps, fais ce que j'te dis..."

"Julian s'il te plait..."

Sa voix pleine de larmes ne le laissèrent pas indifférent pourtant il ne changerait pas d'avis. Il resta un long moment à fixer la piscine alors que Damon sortait Dylan. Il fini par se retourner et regarda sa soeur.

- Condamne l'étage, je ne veux pas qu'elle puisse monter et s'approcher de la petite.

- Julian...

- Si tu ne le fais pas je m'en charge...

Il attrapa un plaid dans ses mains et fila à l'étage pour laisser sa fille dormir. Il s'assit sur un fauteuil aux côtés du lit et se mit silencieusement à pleurer. Après des minutes de réflexion il fini par en déduire que la fiole y était pour beaucoup. Dylan n'était humaine que temporairement, la ramenant désormais à l'état de vampire.


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-Julian Gates-



Merci à Mel pour cette sign : Couleur rp = Lightblue
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Mar 16 Juil - 20:45


C'était donc ça, ce qui perturbait Elena n'était autre que le fait que Dylan savait qu'elle passerait l'arme à gauche en mettant au monde cette créature étrange. En arrivant dans la pièce où se déroulait la pire chose à laquelle Damon ne pensait jamais assister durant son existence, il entendit alors la plainte de sa belle, sa rage de tristesse et les flots de larmes ne tardèrent plus lorsqu'elle revint se lover dans les bras de son vampire tandis que la plaie, qu'elle s'était auto infligée, se refermait rapidement. Salvatore l'accueillit contre son torse, passa immédiatement la main sous sa queue de cheval contre sa nuque et tenta, bien que tout ce qu'il pourrait faire serait vain, de l'apaiser. Si son cœur avait pu battre, le beau brun l'aurait sentit pulser furieusement contre le sien, il avait déjà vu Elena en proie à la tristesse, mais le fait de perdre, une fois encore, un être cher la rendait plus que vulnérable. Le menton posé sur le haut de son crâne, il la ceintura aux épaules de son bras libre, ne pouvant dévier les yeux de la scène terrible qui se présentait à lui, la mère des Gates s'empressait d'ouvrir le ventre de la mère, essayant d'extirper le bébé des entrailles chaudes et sanglantes de Dylan. Le sang coulait abondement et malgré tout, alors qu'il ne se souciait que très peu des autres hormis la jeune Gilbert, Salvatore déglutit et peina à soutenir des yeux l'opération, pas qu'il ne se contrôlait pas, ça non Damon était totalement capable de se contrôler sans que sa gorge le brule, en revanche, il avait un serrement au cœur, bien que ce dernier fut figé, pour le sorcier qu'il ne portait pourtant pas en estime.

"Retiens ton souffle." Susurra-t-il à l'oreille de celle qu'il aimait, il était inutile de lui apporter d'autres tourments que la tristesse, si elle ne respirait pas le parfum enivrant du liquide précieux qui dégoulinait de son amie, elle se contiendrait sans mal et serait capable de faire face. "Si tu m'avais dit ce qu'il en était, j'aurai moi même mis Gates au courant, tu aurais dû attendre, qu'on me déteste ne me fait ni chaud ni froid, mais toi en revanche... Elena, tu as fait ce que j'aurai fait, il devait savoir même si ça le tue." En un murmure il précisa à sa moitié qu'elle n'avait pas mal agit, mais cela suffirait-il?

L'enfant fut enfin libérée du corps de sa génitrice, un pleur significatif de bonne santé tinta aux oreilles du peuple présent. La plus âgée des sorcières remit la petite au père tandis que Damon se contentait de bercer Elena le temps que cette Wilemina referme la plaie sanglante et tente, part tous les moyens, de sauver Jefferson. Gates se tourna vers lui, intimant à la jeune vampire contre son corps de prendre soin de sa fille le temps qu'il essaie de ramener la femme qu'il aimait, puis se fut le tour de la blonde, alors qu'Elena filait avec la sœur, de quémander de l'aide auprès d'un homme, ou plutôt d'un vampire, qui généralement ne donnait de coup de main à personne sans contrepartie, pourtant, ici, Damon ne fit pas la fine bouche et s'approcha rapidement -aussi vite que lui permettait sa condition- de cette magicienne et de la pauvre mère qui ne revenait pas malgré les massages cardiaques. Sans s'en rendre compte, Salvatore riva sa main à celle que Dylan avait de libre et la serra vivement sans pour autant lui briser les os, il connaissait cette fille depuis quelques temps, mais cette dernière avait un quelque chose en elle qui faisait qu'il ne la détestait pas et, qui plus est, Elena et elle étaient très proches, elle se devait de survivre pour eux, mais bien plus encore pour le sorcier qui fondait désormais en larmes. La main de la brune dans sa paume refroidit lentement pour plus qu'aucune différence de température ne soit palpable entre celle du buveur de sang et la sienne, c'était terminé... Restant figé un instant, les doigts enserrant ceux de la jeune femme, Damon apposa son regard dans celui de Gates, sans un mot, et fila dans la pièce où il savait Elena.

Sa belle tenait dans ses bras l'enfant, malgré les larmes toujours présentes sur son visage de poupée, la jeune vampire souriait, comblée en une partie de son cœur alors que l'autre s'emplissait de tristesse au plus elle berçait la gamine. Hésitant une seconde, il finit par s'approcher, pas sans se méfier des pouvoirs de la petite, et se plaça dans le dos d'Elena, visualisant sans mal la beauté de ce qu'il avait appelé "la créature", par dessus l'épaule de la jolie Gilbert. "Ton sang va la faire revenir Elena... Il faudra juste le temps que ses meurtrissures s'estompent, mais elle vivra..." Damon esquissa un rictus face à la bouille attendrissante de cette Elyan, jamais il n'avait songé à s'enticher d'un gosse et pourtant là, il devait avouer qu'il serait apte à venir en aide à sa moitié si cette dernière décidait de protéger l'enfant... La nuit passa ainsi, ils parlèrent peu, préférant se muer dans un silence digne d'une veillée mortuaire qui n'était nullement nécessaire, Salvatore avait déjà transformé des tas de gens et savait parfaitement quand la mutation fonctionnait et quand elle ne fonctionnait pas, ici elle avait fait son office...Aux premières lueurs du jour, il croisa le regard de Dylan lorsqu'elle revint à elle et s'empressa dans le salon, il savait que Gates serait dur mais il comprenait son attitude, elle avait mentit et malgré que lui en abusé souvent -du mensonge-, il ne pouvait que compatir et appuyer le maître des lieux bien qu'Elena ne serait pas de cet avis. La petite était mi humaine, mi vampire, son cœur battait certes lentement mais son sang pouvait allécher la jeune mère, il était hors de question qu'elle l'approche et il lui fit clairement comprendre avant de la tirer vers les bois.

Dans la clairière aux abords de la maison, la jeune femme ne cessait de fixer son amour encore à l'intérieur et elle n'eut aucun mal à entendre ce que Julian ordonnait à sa sœur. Sur le visage parfait de Jefferson, Salvatore lut le désespoir, la fureur, la tristesse et surtout l'incompréhension, droit comme un "i", le ténébreux vampire se posta devant elle tandis qu'elle tentait encore de revenir au sein de la demeure, lui fichant une gifle mémorable dont il se souviendrait, elle fila vers le seuil mais se fit saisir par Damon. Peu joueur en l'instant, il allait lui remettre les pendules à l'heure et sans prendre de gant, elle se débattit, arrachant un filet de sang aux lèvres du jeune homme avant qu'il ne la balance avec rage contre une pierre dans la clairière. Rapidement, sans aucun mal à se mouvoir étant donné ses dons, Salvatore la surplomba, les yeux aciers aussi glacials qu'ils auraient pu l'assassiner sur place.

"D'une, si tu ne te nourris pas tu crèveras et adios ton mec, ta gosse et le bonheur qui reviendra une fois ton Jules calmé!" Vociféra-t-il. "De deux, tu n'approcheras pas ta fille le temps que tu ne seras pas sevrée et apte à te contrôler!" Tandis qu'elle se redressait, les yeux furibonds, Damon lui enserra le menton et l'adossa brutalement contre le tronc d'un arbre, lui exposant ainsi qu'il était plus fort et plus expérimenté qu'elle. "Elena prendra soin d'elle, ta famille, Julian, sa mère et sa sœur ainsi que moi, prendront soin d'elle, mais tentes de t'approcher et je te jure Dylan que tu le regretteras amèrement!"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Mer 17 Juil - 0:21


Elena nichée dans les bras de son vampire ne voulait en rien assister à l'horrible spectacle qui se déroulait en ce moment même. Le bruit de la peau coupée, de la chaire déplacée et surtout l'odeur enivrante du sang était assez difficilement supportable sans qu'elle n'ait en plus de cela besoin de voir de ses propres yeux ce qui était entrain de se passer. Courageuse la belle brune réfrénait sa soif qui lui brûlait la gorge, pensant à ce qui attendait Dylan: son hémoglobine qu'elle avait ingéré serait-elle suffisante pour qu'elle puisse revenir à la vie et jouir de sa vie de mère auprès de ses proches? De tout cœur elle l’espérait car la voir disparaître lui était tout bonnement insupportable. Exactement comme lorsque Jeremy avait perdu la vie, la belle se plongeait dans un profond dénis qui l'empêchait de perdre pieds et lui faisait garder un semblant d'espoir au fond de son palpitant mort depuis déjà plusieurs mois. Bien que sachant contrôler au mieux sa soif grâce aux exigences de Damon, Elena n'en restait pas moins un vampire et la simple vue du sang pouvait la rendre ivre au point de ne plus être apte à tenir ses promesses. Cependant depuis New York elle n'avait tué personne et se contentait d'un régime alimentaire uniquement composé de poches de sang que lui offrait l'homme qu'elle aimait. Beaucoup trop humaine sentimentalement parlant, la jolie brune ne saurait vivre si elle en venait à prendre la vie d'une énième personne et c'est bien grâce à cela qu'elle pouvait continuer d'avancer dans cette éternité qui était sienne. "Retiens ton souffle." lui chuchota Damon qui savait pertinemment combien il était difficile pour elle de se retenir. Cela lui demandait beaucoup de forces et énormément de volonté que de garder son visage humain et enfouir en elle ses instincts primaires, et pourtant Elena y arrivait. Elle n'avait pas une seule fois sorti ses crocs, pas une seule fois tenté de se délecter du nectar de vie et pour cela elle se félicitait intérieurement. La belle avait beaucoup mûrit depuis sa transformation et cette pureté qu'elle avait étant humaine y était pour grand chose. Même morte elle continuait à protéger ses proches, à aimer chaque personne et à croire que le mal n'était qu'une façon de se voiler la face pour contenir une souffrance trop importante. Douce, gentille et attentionné il lui était impossible de faire du mal à Dylan même si la buveuse de sang qu'elle était désormais lui sommait de se délecter du liquide rougeâtre qu'elle perdait, sa conscience, elle, lui dictait de rester cette fille que tout le monde appréciait. Rassurée par les paroles de celui qu'elle aimait plus que tout en ce monde, Elena fut retirée de cette étreinte pour se forcer à voir ce qu'elle redoutait le plus au monde alors qu'un cris de nouveau né résonnait sous la véranda.

Elyan venait de voir le jour, en bébé rose et en pleine forme tandis que son amie perdait de plus en plus de ses couleurs. Hoquetant face à la macabre scène qui avait lieu, une larme perla sur sa joue mélange de joie et de tristesse. Son regard se focalisa sur Dylan qui restait inanimée puis sur Julian pour qui son cœur se mourrait de chagrin face à ce qu'il subissait et enfin elle vit ce petit être fruit d'un amour passionnel entre deux amants. Son amie n'avait pas menti, elle était magnifique et Elena laissa échapper un sourire face à ce bébé tendrement tenu par les bras de son père: une chose que Damon et elle n'auraient jamais le luxe de vivre. Étant tous deux des vampires il leur était impossible de procréer et cela lui faisait extrêmement mal. Jamais elle ne pourrait être une mère alors qu'elle rêvait de voir un enfant leur ressemblant à elle et son amour. Soudain la voix de Julian la sortit de ses mornes pensées, lui demandant de prendre soin de sa fille tant qu'il aidait sa mère à recoudre le ventre de sa bien aimée. La brunette hocha la tête, incapable de faire sortir le moindre son de sa bouche tandis qu'il plaçait avec milles précautions le petit trésors entre ses bras. Elena pensait que Julian la haïssait pour ce qu'elle avait fait, elle pensait qu'il haïssait chaque membre de son espèce et pourtant il lui donnait une chance de prouver qu'elle n'était pas une mauvaise personne en lui confiant le seul vestige de son amour pour Dylan. Le petit cœur d'Elyan battait sous sa fine peau mais cela ne dérangeait aucunement la belle brune qui la regardait comme la plus belle chose au monde. Accompagnée de la sœur du nouveau père, elle alla se placer plus loin afin de laisser le champ libre aux sorciers ainsi qu'à Damon pour offrir les soins nécessaires à la mourante. Elle reviendrait à la vie, elle en était certaine: cela ne pouvait pas être autrement! Dylan avait réussie à mettre au monde la plus belle fille qu'il lui ait été donné de voir et c'est assise dans le salon que la sorcière, la vampire et l'être regroupant les deux clans opposés s'assirent.

L'ainée Gilbert n'avait de cesse de s’émerveiller devant ce bout de chou qu'elle tenait avec délicatesse pour ne pas que sa force lui fasse du mal. Les bras levés vers son visage Elyan semblait la prendre pour sa mère, ce qu'elle n'était pas et ne serais jamais. "Ta maman va bientôt revenir mon trésor" dit-elle en souriant sans jamais cesser de la regarder. Le bébé prit l'un de ses doigts dans sa petite main fragile et dès lors Elena comprit que jamais elle n'abandonnerait cette enfant. Dylan reprendrait ses droits maternelles lorsqu'elle reviendrait à elle mais un lien venait de se créer entre Elyan et la jeune femme: quelque chose de suffisamment fort pour qu'elle puisse ressentir le besoin de se battre pour la protéger quel qu'en soit le prix. Cette petite fille était celle qu'elle n'aurait jamais, la progéniture de sa meilleure et qui plus est une hybride que bien des gens convoiteraient en apprenant son existence. "Tiens prends là Lylou, tu es sa tante après tout" Dit-elle en la guidant pour qu'elle puisse elle aussi ressentir le contact du nourrisson. La sorcière aveugle se mit subitement à sourire en touchant la petite, un sourire emplit d'amour "elle est magnifique" s'exclama-t-elle. La jolie brune ne pouvait qu'être d'accord sur ce point et continuait à regarder les deux membres de la même famille avec une envie dévastatrice. Jamais elle ne donnerait naissance, jamais elle ne pourrait retrouver les yeux du vampire si cher à son cœur sur un être qui serait un parfait mélange d'eux ... Elyan était le seul bébé au monde sur qui elle pouvait reporter son amour inconditionnel et son instinct protecteur. Loin de là l'idée de prendre la place qui revenait à son amie mais Elena sentait cette connexion entre elle et le nouveau né qu'elle ne s'expliquait pas: était-ce dû au fait qu'elle soit partiellement de son espèce? Lylou et elle discutèrent un long moment, ne tarissant pas d'éloges quant à l'enfant qui s'endormait paisiblement. Se relevant la brunette regarda par la fenêtre tout en berçant Elyan que la sorcière lui avait rendu. Il était certain que la jeune vampire avait un réel instinct maternel, elle était faite pour engendrer et bien qu'inquiète pour Dylan elle ne pouvait cesser de sourire tout en laissant quelques larmes lui échapper. C'était inconcevable qu'une si charmante fille ne puisse pas vivre sans une mère aimante, elle avait le droit d'avoir une personne du même sexe avec qui nouer une complicité comme elle avait elle même eut avec sa mère adoptive. Sentant Damon approcher dans son dos, Elena ne bougea cependant pas. Elle ne voulait pas qu'on lui annonce le décès de son amie et pourtant elle laissa tout de même échapper la question "Comment va Dylan?" Le nourrisson sembla réagir lorsqu'elle prononça le prénom de sa génitrice, ce qui interloqua la jeune femme qui se retournait pour faire face à celui qui était sien pour l'éternité. "Ton sang va la faire revenir Elena... Il faudra juste le temps que ses meurtrissures s'estompent, mais elle vivra..." Cette nouvelle fit naître sur ses lèvres un véritable sourire emplit de joie, d'amour et de satisfaction. C'était un miracle, Elyan était un miracle et le fait que Dylan puisse profiter de sa fille était d'autant plus émouvant encore. La jolie brune était emplit d'une réelle joie, comblée par ce que le destin lui offrait, pour une fois elle n'avait pas à faire face à la mort mais bel et bien à la vie dans sa plus belle version.

Lorsque Julian vint les rejoindre, la jeune femme lui rendit immédiatement sa fille et posa une main rassurante sur son bras puissant "Elle reviendra, je te le promets" ce à quoi Lylou acquiesçait. Le temps ferrait son office mais Damon ayant déjà transformé des humains en vampires était le plus à même de savoir quand une transformation marchait, or là il avait été catégorique. Finalement tout le monde se regroupa dans la pièce à vivre, le père gardant jalousement sa progéniture dans ses bras tandis qu'Elena se laissait bercer par le contact de son âme sœur en attendant de revoir son amie. L'angoisse lui prit à la gorge et ce silence pesant était terriblement gênant. La fatigue la submergea et sûrement du-t-elle s'endormir car ce n'est qu'à l'aube que la belle rouvrit les yeux. Se levant sur ses deux jambes elle entendit un bruit dans la maison et alors qu'elle faisait volte face Dylan se trouvaient près d'eux plus belle et plus parfaite que jamais. Une mains sur la bouche pour cacher sa joie mais aussi la douleur d'avoir été contrainte de transformer son amie contre sa volonté la brunette observait l'échange entre la nouvelle vampire et le père de sa fille. "Julian ... tu ne peux pas l'empêcher de voir sa fille. Elle est morte pour elle, pour vous" Dit-elle sur un ton plein de compassion tandis que Damon lui barrait le passage. Ce dernier semblait ne pas partager son avis et força Dylan à le suivre dehors pour qu'elle se nourrisse et garde suffisamment de contrôle pour approcher son propre enfant. Elena ne cautionnait pas cette façon d'agir mais elle n'avait pas son mot à dire: ce n'était pas sa famille et elle pouvait comprendre que Julian veuille plus que tout sauver sa fille ... il était si aisé de perdre pied lorsque l'on vient de se transformer.

Laissant le nouveau père monter le fruit de son amour avec Dylan, l'ainée Gilbert resta quelques un instant seule en bas avant de monter le rejoindre. Le voir ainsi pleurer lui fendait l'âme, elle se sentait coupable d'avoir transformé celle qu'il aimait et pourtant elle souhaitait plus que tout qu'il comprenne que cet acte n'était pas anodin: elle voulait que tous les trois puissent avoir une vie comblée, une vraie vie de famille comme elle ne pourrait jamais en avoir. Frappant doucement à la porte pour ne pas réveiller Elyan la jeune femme n'entra que lorsque Julian l'y invita. La belle détestait s'imposer aux gens mais elle ne voulait en rien laisser le sorcier seul dans sa tristesse. Elle ne voulait aucun mal à cet homme, tout ce qu'elle désirait c'était lui venir en aide pour apaiser son chagrin. "Elle est vraiment très belle" Dit-elle en souriant à l'intention du bébé. Puis elle vint s'agenouiller près de lui, prenant ses mains entre les siennes et rivant son regard noisette au sien embué de larmes. "Je suis profondément désolée pour ce que tu as dû subir aujourd'hui ... mais je ne pouvait pas laisser Elyan sans mère et toi sans celle que tu aimes. Dylan m'a dit combien elle vous aimait tous les deux et son vœux le plus cher était de pouvoir continuer sa vie à vos côtés. Elle saura se contrôler avec l'aide de Damon et tu te rendras comptes qu'elle est restée la douce personne que nous avons tous connus. Cela demandera du temps certes mais tu feras un père formidable pour ce trésor. J'en suis certaine." Et là dessus dans un acte de réelle compassion Elena le prit dans ses bras. Elle avait pour habitude d'agir ainsi lorsqu'elle était humaine, c'était sa façon de réconforter les gens et cela n'avait pas changé après sa transformation.

Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jefferson

avatar
Messages : 110
Age : 31
Emploi/loisirs : Etudiante
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Mer 17 Juil - 10:17

Code by Holliday
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~Revelations~



Le dos brutalement écrasé contre ce tronc rugueux qui lui entaillait la chair, Dylan grimaça de douleur. Les iris meurtriers, Damon la retenait par le menton, à l'instant où des menaces sortaient de ses lèvres, la vampire le détestait, si elle avait ne serait-ce que la même force que lui, elle lui aurait arraché le cœur sur place mais, malgré ses rancœurs, sa fureur et son malêtre quant à l'attitude de celui qu'elle aimait, la jeune femme savait que Salvatore avait raison. Si elle ne se maitrisait pas, si elle ne redevenait pas la créature que Julian avait connu et dont il s'était épris, elle n'aurait jamais plaisir à tenir sa fille dans ses bras sous peine de la blesser. Son monde s'écroulait pour la seconde fois de son existence, elle avait été humaine trop peu de temps et désormais on lui reprenait son âme, la fiole n'était rien d'autre qu'un leurre et pourtant, cette dernière leur avait donné une enfant. Il fallait qu'elle se nourrisse, il lui fallait une poche de sang pour qu'elle puisse achever le processus. Haineuse envers celui qu'elle considérait comme un ami malgré son attitude sarcastique, la jeune femme fixa la demeure, Julian n'était plus là, sans doute avait-il rejoint l'étage qu'il serait le seul à pouvoir fouler, comment pouvait-il la priver de son amour et d'Elyan? Dans l’incompréhension totale, la belle lâcha un soupir qu'elle aurait pourtant dû retenir...

La brise lui apporta une odeur terriblement alléchante aux narines, le sang humain. Dylan tourna rapidement la tête dans la direction de ce parfum et prêta l'oreille, des battements de cœur lui parvinrent sans mal et, sans se contrôler, enivrée par ses sens et le besoin cuisant de s'abreuver, la belle disparue du champs de vision de Salvatore en un clin d’œil. Aussi vite qu'elle le pouvait, la jeune buveuse de sang courut entre les arbres, guidée par la fragrance sucrée qu'elle suivait à la trace jusqu'à se figer net lorsqu'elle vit enfin sa proie, deux jeunes hommes, des randonneurs sans doute mais ils étaient là au mauvais endroit, au mauvais moment, elle ne leur laisserait aucunement le temps de fuir. Dissimulée derrière un arbre, la jeune fille observait la scène, les deux victimes riaient à gorge déployée et elle même esquissa un sourire sombre au coin de ses lèvres, le prédateur qu'elle était se révélait dangereusement. L'hypnose? Non, elle n'avait qu'une envie, se nourrir au cou de l'un d'eux et si l'autre fuyait, elle l'en empêcherait. Juste quelques gouttes, juste une gorgée, elle n'allait pas le tuer... Non, elle saurait faire face, elle l'avait déjà fait grâce à son sorcier, elle était toujours aussi forte, ce n'était pas ce mois d'humanité qui y avait changé quelque chose. Se convainquant elle-même, Jefferson sortit de sa cachette, sa beauté l'aiderait grandement à séduire l'un des deux campeurs et le reste suivrait, immédiatement les regards de ces deux hommes s’apposèrent sur la vampire et un sourire ravi envahit leurs traits.

"Ohhh, c'est notre jour de chance on dirait, une âme perdue!" S'empressa l'un d'eux en balançant son sac à dos contre le tapis de feuilles mortes.

"Bill, laisses la tranquille, ça doit être une des filles qui vit dans la baraque plus haut, elle se balade c'est tout." Reprit l'autre en un sourire amicale pour la jeune femme.

En deux phrases de leur part, Dylan savait désormais de qui elle s'abreuverait, le premier, un con impétueux, sur de lui, trop sur de lui, le genre d'homme qui plait aux femmes et leur brise le cœur une fois qu'il a obtenu ce qu'il veut. Féline, Jefferson fixa ces deux là avant de s'approcher vivement de ce rat qu'elle tenait pour cible. Voyant la vitesse à laquelle elle se mouvait, l'autre prit peur et finit par se prendre les pieds dans une racine, s'ouvrant le crâne contre un morceau de roche aiguisé au sol. La main rivée à la chemise de sa première proie pour l''empêcher de fuir, Dylan tourna les yeux vers l'inconscient dans le tapis de verdure et, lorsqu'elle vit le sang couler de sa tempe, ses crocs et veines firent leur apparition, la tentation de ce fluide était trop puissante, trop forte... Revenant fixer l'autre qu'elle emprisonnait d'une simple poigne, elle se servit de l'hypnose. "Cesses de hurler et fiche le camps, tu n'as rien vu ici." La belle le repoussa brutalement, il s'échoua dans les feuilles avant de se redresser et de prendre ses jambes à son cou. Seule avec le jeune homme évanoui au sol, Jefferson avança lentement près de ce corps endormi et se baissa au niveau de son visage, humant l'odeur enivrante de ce qui emplissait ses veines et s'offrait à elle part cette blessure bénigne. Les crocs à deux doigts de percer le cou fragile de cet humain, soudain un choc puissant la fit voler contre les branches d'arbres voisins. Sonnée, elle vit pourtant Damon se servir de l'hypnose sur le gosse qui se réveillait et filait déjà rejoindre son ami. Perdue, Dylan se rendit compte de ce qu'elle avait failli faire, elle pensa à son sorcier et leur fille encore dans la villa et un flot de larmes, de peine et de regrets quant à son attitude, fusa contre ses joues.

"Je suis un monstre... Damon, j'ai failli le..." Rapidement le vampire vint la blottir contre lui, effleurant ses cheveux pour l'apaiser.

"Il faut que tu rentres... On te trouvera du sang, ça va aller." Précisa Salvatore d'un ton neutre.

"J'ai faim Damon, j'ai chaud, ma tête tourne atrocement..." Pleurait-elle tandis qu'il la soulevait pour la ramener chez elle.

Le processus de mutation touchait déjà à sa fin, c'était bien plus rapide que lors d'une transformation basique, sans nul doute cette essence de vie factice qui accélérait les choses jusqu'à ce qu'elle redevienne un vampire. Faible, Dylan s'agrippa avec peine à la nuque de Damon tandis qu'il usait de ses dons pour la ramener rapidement vers la Villa. Une fois à l'intérieur, il la déposa dans le sofa du salon et vérifia que la fièvre qu'elle faisait n'était pas là le signe qu'elle mourrait rapidement, ils avaient peu de temps pour lui trouver du sang. Ayant entendu son vampire revenir dans la maison, Elena vint à sa rencontre, constatant elle aussi que le temps leur filait entre les doigts comme une poignée de sable, Julian descendit à son tour, toujours aussi froid envers celle qu'il aimait pourtant aussi fort qu'il était capable de la haïr pour les choses qu'elle lui avait dissimulé.

"Julian... Je t'aime tellement, si il est trop tard sache que je regrette." Souffla la buveuse de sang sur le point de s'éteindre d'une seconde à l'autre. "La fiole... Tout est allé trop vite, j't'en prie prend garde à ce qu'elle n'ait pas influé sur Elyan..." A bout de force, la main du plus âgé des vampires lovée dans la sienne, elle fixa Elena qui s'approchait et lui effleura la joue en un sourire faiblard. "Merci pour tout, Elena." Dylan manquait de sang, elle allait mourir si on ne l'abreuvait pas, son retour n'aurait été que bref et elle en aurait souffert alors que morte, comme elle l'avait pensé avant de reprendre vie sur ce lit mortuaire, elle n'aurait pas eut à subir la haine de celui qu'elle aimait à s'en damner et aurait pu les voir vivre depuis je ne sais quel paradis ou enfer...





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Julian Gates

avatar
Messages : 90
Emploi/loisirs : Chef d'entreprise
MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore Mer 17 Juil - 15:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si il y avait bien une chose que Julian n'avait pas fait depuis longtemps c'est s'exiler pour réfléchir. Il le faisait très souvent, pour toutes sortes de sujets, les affaires, les histoires de familles ect... Depuis sa rencontre avec Dylan, il n'avait eu ce laps de temps où il s'enfermait dans une pièce pour songer, peser le pour et le contre, savoir quelle stratégie adoptée, car tout était aller très vite ces dernières semaines. Là assis dans son fauteuil les mains jointes devant lui, il fixait cette petite part de lui qui s'était endormit tel un petit ange. Le visage dur, le coeur serré, il avait pourtant des larmes qui coulaient sans même pouvoir les contrôler, cette douleur qu'il ressentait l'empêchait de respirer correctement. Il était dévasté, celle qu'il aimait, il l'avait vu mourir puis renaitre dans un corps qu'il avait tant voulu ne plus voir. Il était partagé entre de la tristesse et de la colère pour son mensonge. Comment avait elle pu lui cacher ça? Ca le concernait autant qu'elle, et Julian ne supportait pas qu'on lui mente. Il venait d'être trahit par la personne qu'il aimait le plus au monde et ça l'anéantissait. Il avait une rage qui le gagnait intérieurement et tentait en vain de la calmer pour ne pas faire quelque chose de regrettable. Gates avait éloigné sa fille de sa mère, dans le but de la protéger et non pas de la punir. Jamais il ne pourrait priver son enfant de son lien maternelle, simplement car il n'en avait pas le droit et encore moins l'envie. Mais pour le bien de sa puce, il le faisait. Sortit de ses songes par la présence d'Elena, Gates se redressa, collant son dos au dossier du fauteuil et la scrutant avec un sourire en coin lorsqu'elle complimenta la beauté de son nouveau trésor. Un sourire triste certes mais une marque d'affection pour la vampire. Elle vint s'agenouiller devant lui et prendre ses mains pour lui parler.

"Je suis profondément désolée pour ce que tu as dû subir aujourd'hui ... mais je ne pouvait pas laisser Elyan sans mère et toi sans celle que tu aimes. Dylan m'a dit combien elle vous aimait tous les deux et son vœux le plus cher était de pouvoir continuer sa vie à vos côtés. Elle saura se contrôler avec l'aide de Damon et tu te rendras comptes qu'elle est restée la douce personne que nous avons tous connus. Cela demandera du temps certes mais tu feras un père formidable pour ce trésor. J'en suis certaine."

Julian ne répondit rien sur le moment, il se murait dans un silence. Ses mots l'atteignaient mais il était incapable de dire quoique ce soit sur le coup. Les minutes filèrent sans doute, et alors qu'elle allait quitté la pièce, il réussit à parler.

- Elle m'a trahit...

Dit il en se levant du fauteuil pour se pencher sur le berceau de son enfant caressant tendrement sa petite joue rose.

- La première fois que j'ai vu Dylan, je savait ce qu'elle serait pour moi... Je l'ai aimé à la première seconde où j'ai vu ses iris me fixer... Pourtant ce premier jour en sa compagnie, je l'ai testé, blessé et mise à l'épreuve du sang pour m'assurer que la confiance que je lui apporterais ne serait pas gâchée... Elle a lutté, elle avait réussit, j'avais une confiance aveugle en elle et pourtant elle m'a caché ça, elle n'aurait jamais du. Et même si je l'aime à m'en faire péter les moindres veines je ne peux pas lui pardonner.

Il poussa un long soupir avant de lever son regard sur Elena.

- Je l'ai aimé en tant que vampire, le fait qu'elle soit redevenu humaine n'était qu'un plus... Je ne déteste pas sa nature, je ne vous déteste pas si vous vous comportez bien avec les humains... Je déteste particulièrement ceux qui prennent des vies innocentes sans s'en soucier. Dylan tout comme toi êtes différentes de vos semblables, c'est pour ça que j'ai confiance en vous, et que je vous autorise à venir ici... mais ce qu'elle a fait, ce qu'elle m'a caché depuis trois semaines, je ne peux pas l'effacer d'un coup de baguette magique. La confiance ça se gagne...

Il quitta le berceau et s'approcha d'Elena déposant un baiser sur son front, signe qu'il n'avait aucune haine contre elle. Il comprenait qu'elle ait voulu sauver Dylan et ne pouvait pas lui en vouloir.

- Merci de t'être occupé d'Elyan, elle a une tata en or...

Un simple sourire, un regard vers la puce et Julian descendit les marches des escaliers pour rejoindre la troupe en bas suivit d'Elena. Il resta dans un encadrement de porte fixant Dylan au loin qui semblait mourir. Elena partit à son chevet et lui resta à l'écart un bon moment se faisant violence pour garder sa méchanceté pour lui même. Il finit par s'approcher les mains en poche tandis que sa mère le regardait.

"Julian... Je t'aime tellement, si il est trop tard sache que je regrette."

Ca fit l'effet d'un coup de poignard, mais il garda sa mauvaise humeur et sa réplique tranchante pour lui même. Elle regrettait? Elle était encore loin d'imaginer ce qui l'attendait et à quel point le regret la rongerait dans les jours qui venaient. Julian s'approcha et s'assit à côté d'elle sans un regard. Il choppa le scalpel de sa mère et se trancha le poignet avant de lui tendre sans même lui prêter attention.

- Fais ce que tu as à faire, et ne refuse pas pense à ta gosse.

Il se laissa manger le poignet et la douleur qu'il ressentait fut minime comparé à ce que son coeur subissait. Quelques minutes plus tard il se banda la plaie refusant tout sang de vampire pour se soigner et quitta la pièce pour rejoindre sa fille à l'étage. Dylan ne la verrait pas aujourd'hui pas tant qu'il serait pas sur qu'elle soit apte à la prendre dans ses bras. Il aimait Dylan, mais il aimait encore plus sa gosse...


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-Julian Gates-



Merci à Mel pour cette sign : Couleur rp = Lightblue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore

Revenir en haut Aller en bas

Revelations ~ Julian Gates ~ Elena Gilbert ~ Damon Salvatore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Villa Gates-