RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Because the night is dark, and full of terrors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Because the night is dark, and full of terrors Ven 12 Juil - 21:28



Because the night is dark, and full of terrors

Retour chez les vivants ! Il faut dire qu'après mon séjour dans le royaume des morts j'étais un peut... Perdu dans ce nouveau monde, toute ses technologies et autant de facilités, et les femmes qui s'habillaient comme des catins ! Bon ça c'était bien, tellement mieux que les robes. Je pouvais compter sur Gregory qui m'avait apprit comment vivre en 2013 et je m'y étais rapidement habitué. En fait cette sorcière qui avait levé le voile avait eu raison, j'étais de retour et j'allais pouvoir emmerder Silas encore plus, à commencer par l'empêcher de mettre la main sur la Cure Originelle. Il y a de cela 2000 je voulais sa mort, maintenant rien n'était plus vitale que sa survie. Il ne devait pas retrouver sa garce dans l'autre monde, et pourquoi ? Parce qu'il aurait droit au bonheur. Quand j'ai appris son plan... J'en rigole encore, j'avais tellement changé. C'est lui qui est à l'origine de la sorcière que je suis désormais, terminé la gentille Qetsiyah aimante toujours prête à faire passer le bonheur des autres avant le sien. J'étais toujours celle aimante et fidèle envers les personnes que j'aime, mais Silas... Non non, si je n'avais pas droit au bonheur, alors sa vie devra se limiter à la peine, la souffrance et au désespoir.

Quand j'ai enfin réussi à m’adapter pleinement à ce nouveau monde, j'ai commencé à chercher des alliés. Et j'ai rencontré Arkady, il est tombé comme ça un peut à l'improviste sans que je le voie venir, étant une sorcière assez puissante, peut être même LA sorcière, j'ai immédiatement perçu sa magie et je n'y suis pas allé par quatre chemins. Il n'a pas du comprendre ce qu'il se passait le pauvre quand j'y pense. Mais il a quand même accepté de rejoindre mes rangs. Mon premier allié, yeah!Mais en plus d'être un allié je le considère aussi comme mon petit protégé, il est choupinet en plus.
Et puis, il y a le beau Lucian, mouah qu'il est sexy, dommage qu'il soit gay tiens. Adepte de l'expression il n'a pas vraiment hésité à vouloir rejoindre lui aussi mes rangs. J'avais quand même un peut peur pour lui, je me suis peut à peut attacher à lui et nous sommes devenus ami, j'ai toujours un peut peur que son contrôle sur l'expression dérape, enfin bref.
Comme je devais prouver ma loyauté et protéger mes alliés, qui étaient aussi mes amis, j'ai longuement réfléchis à quoi faire pour assurer nos arrière, sur eux comme sur moi. J'ai passé pas mal de temps à réfléchir et j'en suis venue à une conclusion.
J'étais Qetsiyah Ariada Rhal, la sorcière à l'origine du sortilège d’immortalité. Et je connaissais encore comment le lancer. J'ai d'abord dut quitter Mystic Falls pendant quelques temps afin de le retrouver, mon grimoire de sorcellerie. Je l'ai retrouvé dans une crypte dans le bassin méditerranéen, en France. Le grimoire était retranscrit dans une langue ancienne, plus vieille que le latin. Quand j'ai ouvert la boucle qui retenait les couvertures, j'ai effleuré du doigts les pages jaunies. Les symboles me sautaient aux yeux, me pénétrant à chaque retour à la ligne, ce livre était le lien entre la nature, la noirceur et l'expression.
J'avais du mal à déchiffrer les signes après tant d'années, mais peut à peut tout devenait clair.
Spiritus immundus, esprit maléfique ; nytramancia, l'art noir ; Das buch aller verbitenen künste des aberglaubens und der zauberei, le Livre de tous les arts interdits, de l'hérésie et de la sorcellerie.
Un long sourire s'afficha sur mes lèvres alors que mon doigts parcouraient les lignes.
De exorcismis et supplicatinibus quibusdam. De l'exorcisme et la fin des supplications. Le sort d'immortalité.

En revenant à Mystic Falls, ma quête n'était pas finit, je devais trouver un moyen pour canaliser assez de puissance afin de lancer le sort sur plusieurs sorciers. J'avais déjà un élément, la sorcière Mikaelson avait utilisé l'énergie du soleil, j'utiliserais la magie de la lune. Les incantations et le grimoire feront le reste. Mon cher et précieux grimoire, il était passé dans tellement de mains, presque toutes les Rhal l'avaient utilisés, l’agrémentant de sorts. Puis il m'est revenue, il a connu mon savoir noir. Il n'est plus un simple livre : ce grimoire a sa volonté propre, et je suis la seul à qui il obéit, de nombreux sorts le protège de toutes les autres personnes. Même de mes alliés. Il sera une source assez puissante pour canaliser la sorcellerie.

J'avais donné rendez vous à Arkady et à Lucian dans la forêt, la lune était pleine et haute ce soir, parfait. Tout était bon pour lancer le sort. Même le lieu n'était pas choisit au hasard, c'était un endroit à distance égal entre chaque éléments. J'avais toutes les cartes en mains pour réussir le sort, sans oublier les tonnes de morts que mon expression avait canalisé au cours de ma vie.
Au loin j'ai aperçu mes deux amis. Je tenais un sac en bandoulière qu contenait des herbes, des bougies, de l'encens et le précieux livre. Ce soir ils perdront leurs faiblesses de mortels. Moi y compris.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Because the night is dark, and full of terrors Lun 15 Juil - 16:08




"Because the night is dark, and full of terrors"


La nuit n'allait pas tarder à tomber, enfin. Lucian était excité comme une puce, c'était comme s'il se retrouvait de nouveau à l'âge de 4 ans en train de s'émerveiller pour son premier cadeau de Noël. Il est vrai qu'en l’occurrence c'est un peu le cadeau que leur faisait Qestiyah : le don d'immortalité. Jamais Berkslaw aurait pensé faire ce sort un jour, et encore moins en jouir. Mais voilà, au final tout est relatif. Il bougeait nerveusement son pied droit et était à la limite de se ronger les ongles. Qestiyah était plus qu'une simple sorcière à ses yeux, il la voyait comme une amie. C'est après avoir fait sa connaissance qu'il apprendra alors la vérité sur son identité : la mère de tous les sorciers. En cela il ressentait une profonde jalousie envers elle, elle qui maîtrisait à la perfection les trois formes de magie qui existent sur terre. Lucian était très bon dans l'expression, une magie qu'il maîtrisait comme un Dieu. Pas si facile quand on sait que c'est la plus ardue. Au début, Qesi comme il l'appelait avait eut un peu peur quand il lui avait dit quelle magie il pratiquait. Au final, c'est mère nature qui fut surprise de voir la maîtrise qu'il avait de lui-même ainsi que des éléments. Peut-être était-ce une raison de l'avoir invité dans le cercle ? Berkslaw se posait toujours la question à vrai dire, pourquoi moi ?

Il y a de ça quelques mois, Qetsiyah était venu faire une proposition à l'Australien, rejoindre ses rangs et tenter de neutraliser Silas, l'un des premiers vampires. Vu son travail de chasseur , le beau brun n'hésita pas longtemps avant de lui faire parvenir sa réponse positive. Coup de chance pour lui, il se trouve qu'Arkady est en quelque sorte le protégé de Qetsi, raison de plus pour que Lucian ait accepté. Sa relation avec cet homme venait d'évoluer depuis peu, et dans le bon sens du terme. Berkslaw en avait toujours pinçait pour ce mystérieux sorcier, mais lui ignorait toujours les perches qu'il pouvait lui lançait. Aussi, un matin s'était-il enfin décidé à faire le grand saut. Oh il ne s'était pas grand chose, mais assez pour que Berkslaw puisse espérer avoir une histoire avec ce dernier.

Lucian sortit de ses pensées quand il senti enfin l'aura magique de son amie. Il souffla aussitôt tout en se tenant le ventre qui lui faisait de plus en plus mal. Le stress le rongeait, et ça n'allait pas s'améliorer. Il pris ses clés de moto et se rendit rapidement au garage. Lucian ouvrit une petite sacoche avant d'y enfiler quelques objets magiques, juste au cas ou. Après tout, même Qetsiyah ne pouvait pas toujours penser à tout. S'ils manqueraient d'un objet, ce dernier sera sûrement dans sa sacoche ! Satisfait des choix qu'il venait de faire, il enfourcha sa Ducatti puis actionna l'ouverture du garage automatique. Qetsiyah leur avait donné rendez-vous en pleine foret, dans une zone où ils seraient quasi à-même distance de tous les éléments. Une aubaine pour des sorciers dont leur pouvoir est issue justement de ceux-ci.

La route fut courte mais laborieuse, Lucian était tellement sur les nerfs qu'un cerf qui traversait la route avait faillit le renverser. Une chance pour lui qu'il ne soit pas passé deux secondes plus tard, car il aurait pris la pauvre bête en plein dans son flanc et se serait retrouvé dans le fossé, mort. Drôle de plaisanterie pour quelqu'un qui vient justement acquérir le don d'immortalité. Il ouvrit précautieusement son top-caisse pour en sortir sa sacoche et s'empressa d'utiliser son smartphone.

« Salut, t'es déjà là-bas ? Sinon on peut se voir deux minutes avant.. Biz »

Malheureusement pour lui, 5 minutes plus tard et toujours pas de réponses. Comme il allait être en retard, Berkslaw s'enfonça dans la forêt jusqu’au lieu susnommé. Quetsiyah était déjà sur les lieux, la belle avait absolument tout préparé. Lucian s'avança mais se stoppa net lorsqu'il entendit un craquement juste derrière lui. En un éclair il se retourna comme si ça vie en dépendait, prêt à bondir sur le malotru. Il fut rassuré de voir qu'il s'agissait d'Arkady.


Lucian- J'ai eut les boules de ma vie.. dit-il en reprenant son souffle.
Me fais plus jamais ça !

Arkady le bloqua soudainement contre l'arbre juste derrière lui, sa main fleurtant légèrement avec l'élastique de son sous-vêtement. Il n'en fallait pas plus pour l'exciter !

" Ah ouais ? Tu vas faire quoi sinon ?! "

Lucian allait répondre mais le Russe plongea ses lèvres contre les siennes, un baiser que ne refusa pas l'Australien tant il en avait lui-même envie.

Lucian- Je ne sais pas.. répondit-il sur le même ton provocateur. T'as pas idée de ce que je serais capable de faire lui indiqua-t-il avec une pointe de défie dans le timbre de sa voix.

Lucian passa à son tour lentement sa main vers le derrière de son amant puis l'embrassa. Arkady sourit puis les deux hommes s'avancèrent vers Qestiyah.

" Au fait ! J'ai pas mangé ! Tu m'invites au resto ce soir ! " demanda-t-il un petit coin d'oeil au coin.

Lucian- C'est demandé si gentillement répliqua-t-il en approchant de nouveau ses lèvres. Si tu veux on peut aller chez moi si tu préfères et finir la soirée tous les deux.. ?

Berkslaw l'embrassa puis continua sa route vers Quetsiyah avec Arkady qui le talonnait. Comme il ne voulait pas qu'elle sache ce qui se tramait entre eux, il avait préféré ne pas faire de signe trop affectueux. Après tout, même s'il l'avait embrassé, ça signifiait pas qu'ils étaient ensemble non plus..


Lucian- Hey !!! lança-t-il avec un grand sourire.
T'as besoin d'aide ou t'as déjà tout préparé ? Lui demanda-t-il en connaissant déjà la réponse..


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
[/color]


Dernière édition par Lucian Berkslaw le Ven 9 Aoû - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Because the night is dark, and full of terrors Jeu 1 Aoû - 23:05


Le jeune russe avait été en retard toute la journée. Celle-ci était fortement pleine de rendez-vous quand à l'ouverture du testament de son ex-petit ami, puis d'autres rendez-vous, comme pour du travail dans un petite boutique tu centre ville ou encore un rendez-vous chez le médecin du travail pour un contrôle banal. Arkady n'avait tout simplement pas eu le temps de souffler un chouilla. Alors quand il se posa un instant, il reçu un sms lui disant qu'il fallait qu'il revienne d'urgence au magasin pour que le patron lui parle. Il couru à travers la ville pour arriver à l'heure. Finalement embauché comme vendeur, il commença le travail directement et donc n'eut pas une seule seconde de répit de la journée avant la fin de son service. Une fois cette fameuse journée finie, Arkady devait encore courir pour aller jusqu'à chez lui, manger, se changer, prendre une douche et repartir vers les bois de Mystic Falls rejoindre Lucian et Qetsiyah.

Il arriva enfin à son appartement et se jeta sous sa douche, en balançant ses fringues à travers le salon en se dirigeant vers la salle de bain. Une fois le jet d'eau à sa chaleur maximum, il se glissa en dessous afin de pouvoir profiter rapidement d'une douche brulante. Un shampooing, deux passages de gel douche sur sa peau et un double rinçage et le voilà propre. Il enfila des habits propres et soignés, un peu vu qu'il allait tout de même voir Lucian ce soir. L'idée de revoir l'homme qui l'avait sorti de ses gonds quelques temps plutôt au point de l'en émoustiller comme ça, le ravissait. Il avait autrement dit hâte de le revoir. Il espérait d'ailleurs que lui et Arkady puisse finir la soirée ensemble chez l'un ou l'autre histoire de recommencer ce qu'il s'était passé la fois d'avant, sachant qu'il avait bien aimé les talents du beau brun. Mais il était tout de même heureux de revoir son mentor qu'était tout simplement la sorcière originelle. Qetsiyah occupait une grande place dans le cœur du jeune russe, en peu de temps elle avait réussie à s'immiscer dans le bon sens du terme, dans sa vie et à en faire partie entière.

Mais trêve de plaisanteries; Arkady était encore en retard, et il n'avait toujours pas manger, mais il allait rester comme ça et allait se faire inviter au resto par Lucian, une bonne façon de finir au moins chez lui après ça. Il se mit en route, après avoir enfiler sa veste de cuir et ses rangers, direction la forêt. Durant sa course, il reçu un texto de Lucian. Il n'eut pas le temps de le lire à cause du fait qu'il soit largement en retard. Il arriva enfin à sonder l'aura expressionniste du jeune homme dans les bois. Il se glissa derrière lui, juste en faisant exprès de marcher sur une branche pour qu'il se retourne, Lucian se retourna rapidement, mais tout aussi rapide, Arkady le plaqua contre l'arbre le plus proche. " Me fais plus jamais ... J'ai eu les boules de ma vie ! " Dit-il tout penaud. Arkady d'humeur coquine, et joueuse bloqua Lucian d'une main au dessus de la tête du brun face à lui. Il glissa ensuite sa main dans son jean et passa l'élastique de son caleçon avant de descendre plus bas. " Ah ouais ? " Dit-il d'une voix suave et sexy. " Tu vas faire quoi sinon ?! " Lança t-il avec un regard des plus pervers dans les yeux du brun. Ne laissant pas le temps au brun de répliquer, Arkady glissa sa langue sur ses lèvres avant de forcer l'entrée de celles-ci. Il le laissa ensuite tranquille avant d'emboité le pas vers Qetsiyah.  " Au fait ! J'ai pas mangé ! Tu m'invites au resto ce soir ! " Dit-il en se retournant, en clignant de l'œil et en souriant.

Peu de temps après tout deux arrivèrent face à la sorcière. Arkady tout sourire la salua avant de prendre place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Because the night is dark, and full of terrors Ven 2 Aoû - 10:32

J'ai changé de code, l'écriture était trop pas lisible Razz

Because the night is dark, and full of terrors


La tête levé vers le ciel, les yeux fermé, je respirait longuement l'air frais en évitant de trop stresser. Les deux autres sorciers s'avançaient déjà vers moi souriants. Il fallait être aveugle pour ne pas voir leur complicité et les voir me fit sourire, même si je n'allais pas leur faire le discours sur le fait que l'amour était plus une faiblesse qu'autre chose qui, une fois dépassé nous rendait plus fort. J'en étais la preuve vivante et j'allais le devenir pour toujours.
-T'as besoin d'aide ou t'as déjà tout préparé ?
Je m'abaissais pour ouvrir mon sac et en sortir les divers objets que j'avais besoin. La question de Lucian me fit rire même s'il était plein de bonnes attentions pour m'aider, j'étais sans doute la plus expérimenté en sorcellerie et malgré tous mes défauts et mes quelques problèmes à m'intégrer dans ce nouveau monde, je restais une experte en sorcellerie.
-Merci mais j'ai tous ce qu'il me faut. Lui répondis je en affichant un sourire en coin.
Je commençais à sortir du sel, élément central dans la sorcellerie, symbole de purification et de la terre. De l'eau et de la sauge séché formant des bouquets à brûler et à utiliser comme encens. On aurait put croire que je ressemblais à une sorcière de pacotille avec tous ça mais c'était loin d'être du matériel de novice.
J'ai pris le sel et j'ai commencé à tracer un cercle, parfait et assez grand pour nous contenir nous trois. Une fois le cercle fermé, j'ai attrapé la sauge que j'ai regardé avec intensité avant de voir le bout de herbes sèches rougir et émettre de la fumée qui provoquait une odeur âcre et forte.
A chaque instant, je regardais la lune. La voyait peut à peut monter plus en plus haut dans le ciel, plus cet astre sera haut plus le sort sera efficace.
On aurait put croire que dans mon sac je transportais des raquettes, à la place il y avait cinq torches que je donnèrent à Lucian et Arkady en lui demandant de les planter sur le cercle de sel pour former les cinq points d'un pentagramme.

Quand ils avaient finit, je tendis les mains, leur intimant de faire de même et aussitôt le cercle lié, et eux aussi. Un flot de magie, comparable à une immense charge d’électricité qui circulait en nous comme dans un circuit. J'émis un sourire et détacha mon regard de leurs yeux pour baisser mon regard par terre, dans le sac où le grimoire se trouvait. Aussitôt par la pensé il se dégagea du reste des bricoles du sac avant de monter, de plus en plus haut dans les airs juste à la portée de mes yeux, laissant voir sa couverture ancienne aux yeux des deux autres sorciers. Sans cligner des yeux, il s'ouvrit et les pages tournèrent, encore et encore avant de tomber sur la bonne page. Une page jaunie par le temps à l'écriture à l'encre noir parfaitement calligraphié, ancienne et indéchiffrable aux yeux d'un membre qui n'est pas de la famille Rhal. Le sort bénéficie même de sa protection, quiconque l'utilisera contre lui se verra sombrer dans l'hystérie du livre, le rendant peut à fous, ouvrant son corps à des esprits aussi tourmenté et malsain. J’inspirais une nouvelle fois, je n'avais plus peur de lancer ce sortilège comme il y a 2000 ans.
-Phasmatos, inta grum vin callus.
Les torches s'embrasèrent en même temps, illuminant nos visages et la forêt d'ombres inquiétantes.
-Cosam amalon naben dox.
Le vent commencé à souffler, s'élevant autour de nous en faisant danser les feuilles comme une tornade à l’extérieur du cercle, nous enveloppant.
-Terra mora vantis, quo incandis.
Un nouvel objet sortit du sac, lévitant autour de nous en reflétant la lumière de la lune.Une dague. Brisant la cercle, les effet que nous avions provoqué étaient toujours présent, le livre lévitait toujours, nous étions entouré d'une tornade de feuilles et les torches brûlaient de milles feux. D'une main je m’emparai du poignard, sous les regards plus ou moins intrigués des deux mages.
-Par le pouvoir de la lune qui m'est conféré. Par les pouvoirs des Rhal avec ce grimoire qui me sont conférés. Par la terre, la noirceur et le déséquilibre. Par le sang j'invoque l'éternité.
Je ne m'exprimais toujours pas en anglais, mais aussi proche d'une tel source de magie, Lucian et Arkady devaient maintenant comprendre le sens de mes paroles.
Mon autre main se serra autour de la lame et d'un geste rapide, retira le poignard, laissant tomber au sol plusieurs gouttes de sang. Ouvrant la paume de ma main, le liquide rouge se rependit autour de mon poignée avant de couler au sol. Relevant ma tête vers mes deux alliés, je tendis la dague par la lame, leur laissant prendre le poignard par le manche.
-A qui le tour ?

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Because the night is dark, and full of terrors Ven 9 Aoû - 20:02




"Because the night is dark, and full of terrors"



-Merci mais j'ai tous ce qu'il me faut.

Évidemment que c'était bon, Lucian n'avais jamais vu quelqu'un aussi précautionneux qu'elle. Aujourd'hui ils lançaient le sort le plus important de leur vie alors forcément. Sur le coup sa question ne lui avait pas semblé si ridicule. Son amie commençait déjà à former un cercle avec le sel qu'elle avait remmenée entre autre chose. L'Australien avait beau être un sorcier, il avait quand même sacrément peur de ce qui allait se passer au cours de cette nuit-là.

Berkslaw regarda Arkady en lui décrochant un sourire sincère au moment ou l'autre homme compris  ses inquiétudes. La sauge commençait à bien brûler, le sort allait enfin pouvoir commencer. C'est alors que Quetsiyah leur passa cinq torches qui étaient encore entreposées dans son sac. Elle leur invita à les planter tout autour du cercle et les deux mâles s’exécutèrent sans rechigner. Il faisait frais et le vent commençait à se frayer un chemin à travers les arbres. Lucian frissonna un intsant avant de continuer ce qu'il était en train de faire. Tel un gamin émerveillé devant son premier jouet, il restait plantait devant la torche. Son esprit était en alerte, une fois ce sort activé qu'adviendrait-il de lui ? Que serait-il ? A considérer qu'il était déjà humain, qu'allait il être en devenant immortel ? Toutes ces questions lui trottaient dans la tête, d'autant plus que l'Australien avait vraiment peur de lancer un sort aussi puissant.

Ô ne vous méprenez pas, il a déjà utilisé à de nombreuses reprises la magie. Mais c'était à chaque fois des sorts mineurs comparé à celui-là. De toute façon, Lucian lui avait décidé de faire de la magie de l'expression son arme. On dit que cette magie est le reflet de l'âme et que, quand le sorcier est mauvais alors la magie qui en découle est autrement plus noir que tout ce que vous pouvez imaginer. Il fallait croire qu'en ce qui le concerne, c'était le contraire. Plusieurs fois il s'y était essayé, et plusieurs fois il avait réussit prodigieusement à faire exactement ce qu'il voulait. Faire léviter un objet, s'embraser une brindille ; autant de choses que Berkslaw pouvait exécuter rien qu'en y pensant. En fait, l'Australien aimait cette forme de magie car c'est la seule qui ne nécessitait aucune incantation. De fait, le beau brun ne pensait pas obligatoirement aux vieilles séries télés ou aux vieux clichés sur les sorciers.

Le toussotement de son ami et désormais amant le fit sortir de sa réflexion. Lucian posa alors la torche sur le sol et vint former un cercle en prenant les mains de Qetsiyah et Arkady. Le contact avec la peau du Russe lui avait fait une sensation étrange. Sans même s'en rendre compte, il bougeait nerveusement ses doigts dans la main de l'autre sorcier. Le cercle que formait les trois sorciers dégagea une espèce de courant électrique qui traversait les trois êtres en continu. Dès lors, Qetsiyah se mis à faire ce qu'elle faisait le mieux : des incantations. C'est à ce moment précis qu'il vit toute la maîtrise qu'elle avait des éléments surnaturels. Les incantations étaient comme une seconde nature chez elle.

-Phasmatos, inta grum vin callus.

Tout à coup, la lumière des torches se mit à virevolter dans tous les sens éclairant le tableau d'une sinistre source de lumière.

-Cosam amalon naben dox. Terra mora vantis, quo incandis.

Tout ce qui les entouraient commencer à flotter dans l'air, comme si la gravité avait laissé place à quelque chose d'autre, quelque chose que les trois sorciers étaient en train de créer. Une dague se leva lentement du sac et Qetsiyah l'empoigna sans la moindre hésitation. Aussitôt, l'Australien se racla la gorge et regarda de nouveau avec inquiétude Arkady. Etait-il aussi sûre qu'elle ou ressentait-il aussi quelques doutes quand à cette soirée ? Le Russe lui fit un léger sourire comme pour le rassurer, ce qui lui suffis.

-Par le pouvoir de la lune qui m'est conféré. Par les pouvoirs des Rhal avec ce grimoire qui me sont conférés. Par la terre, la noirceur et le déséquilibre. Par le sang j'invoque l'éternité.

Son amie leur montra alors la voix, après ses paroles prononcés dans un langage magique très ancien, elle empoigna fermement la lame d'une main puis se coupa la paume pour verser quelques gouttes de sang sur le sol.

-A qui le tour ?

Lucian- Allons-y !!

Tous ses sens étaient en éveil, ce soir il allait devenir comme ses vampires, il deviendrait un être surnaturel, capable de traverser la mort et le temps. Dire qu'il avait peur serait un doux euphémisme, mais c'était le prix à payer pour sa condition d'immortel. Très vite il pris la dague de la main gauche et se coupa également la paume de la droite. Du sang se mit alors à couler le long de son poignet, terminant sa course sur le sol. Étrangement, Lucian ne se sentait pas différent, il avait l'impression que rien n'avait changé. Intrigué, il retourna la dague et la tendit désormais à son ami, le seul à ne pas encore avoir accompli ce rituel. Berkslaw ne disait pas un mot, lorsqu'il pensait à ce qu'ils étaient en train de faire il ne savait pas quoi dire. Le seul parmi le pouvoir des trois qui semblait vraiment anxieux c'était lui ; Qetsiyah était dans son élément le plus naturel, et Arkady paraissait vraiment sure de lui..


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Because the night is dark, and full of terrors

Revenir en haut Aller en bas

Because the night is dark, and full of terrors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-