RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart Dim 14 Juil - 18:33



Tant de choses se bousculaient en ce moment dans la tête de l'ainée Gilbert qui ne savait plus sur quel pied dansé. En faisant revenir Isabella à Mystic Falls Elena avait pensé bien faire, voulant plus que tout la protéger de Klaus qui déjà avait commencé à lui prendre de son précieux sang mêlé de celui de la lignée Petrova afin de créer ses hybrides. Cependant c'était tout le contraire qui se produisit: son amie d'enfance ne voulait plus la voir et Damon se devait de veiller sur elle nuit et jour, délaissant la pauvre vampire qui n'avait plus personne vers qui se tourner. Seule dans la grande maison qui était celle de sa famille, la jolie brune écrivait dans son journal son malêtre, ses questions sans réponses ainsi que ses craintes quant à ce qu'adviendrait la recherche de la fiole aux côtés de Rebekah. Cette dernière avait compris qu'elle souhaitait retrouver son humanité dans le seul et unique but de retrouver sa vie d'avant, mais face à une Originel aussi puissante qu'elle, Elena n'avait aucune chance d'absorber cette source de sang tant convoitée et se voyait déjà errer pour l'éternité auprès de son vampire. Jamais elle n'aurait d'enfants, jamais elle ne se marierait et jamais elle ne vieillirait, tous ses rêves d'enfants avaient été réduits en poussière à cause de Katherine. Plus que jamais blessée au fond de son âme la jeune femme laissa en plan son cahier et son stylo pour se recueillir auprès de la tombe de ses parents. Cela faisait très longtemps, trop même qu'elle ne les avait pas visité et elle sentait le besoin de leur parler même s'ils ne l'entendaient pas. Habillée d'une robe à motifs fleuris rehaussée par une ceinture à sa taille et d'une paire de ballerines noires la brunette prit les clés de sa voiture. Jeremy n'était pas à la maison, personne n'y était à vrai dire ce qui la renfermait d'encore plus sur elle-même. Caroline était trop occupée aux préparatifs du bal pour lui accorder un instant, tout comme Bonnie qui digérait la nouvelle nature de sa meilleure amie.

Une poche de sang placée dans le vide poche, Elena s'en abreuva entièrement avant de se rendre dans un lieu publique où tous venaient rendre visites à leurs proches décédés. Passant au préalable chez le fleuriste du coin afin d'acheter un bouquet de lys - les fleurs préférées de sa mère adoptive -, la belle continua sa route jusqu'à atteindre enfin le vieux cimetière de Mystic Falls. La lumière du soleil déclinait déjà lorsqu'elle se gara devant les grilles noirâtres qui entouraient ce lieu de recueillement, jetant la poche vide sur la banquette arrière: qui viendrait épier l'intérieur de son véhicule de toute façon? Plus amère et désorientée que jamais le double Petrova sortit de sa voiture, ferma les portes d'une pression du pouce sur le bouton automatique et s'engouffra dans l'allée principale. Personne ne semblait être présent, ce qui était compréhensible au vue de l'heure qu'il était. Sans faire un bruit elle continua son chemin jusqu'à atteindre la tombe de Miranda et Grayson Gilbert, ses parents adoptifs qu'elle continuait à voir comme ses vrais parents.

Bien qu'elle fut recueillie bébé c'était eux qui l'avaient élevé, aimé, aidé, supporté, réconforté, soigné: ils avaient été des parents exemplaires en somme que tous enfants auraient aimé avoir. Elena déposa les fleurs fraîches et défit les fanées apportées par les habitants de Mystic Falls les ayant connu de leur vivant avant de s'assoir, touchant du bout des doigts le marbre de la même froideur que son corps. Une larme s’écrasa sur sa cuisse, puis une autre, la belle ressentait le besoin qu'ils la prennent dans leurs bras, qu'ils l'épaulent dans cette difficile épreuve qu'elle était contrainte de vivre. Plusieurs fois elle avait songé à les rejoindre mais la brunette refusait d'abandonner Damon en ce monde et plus que tout elle redoutait qu'il ne se tue par tristesse. Non, l'ainée Gilbert se devait de surmonter les embûches dressées sur son chemin avec la même force et la même ténacité qu'elle avait eut de son vivant. "Vous me manquez, vous manquez beaucoup à Jer aussi." Dit-elle comme si elle s'adressait à des personnes en chair et en os. "Je ne sais pas si vous pouvez me voir de là haut, mais sachez que je rester forte et que je m'occupe de lui comme vous l'auriez fait bien que la disparition de Stefan l'ai beaucoup perturbé. J'espère qu'il va bien ... Je m'en veux de lui avoir fait tant de mal, cela ne me ressemble pas. J'ai l'impression de perdre pieds mais je garde le sourire. Je joue à celle qui va bien même si au fond je me sens plus morte que jamais." Essuyant ses larmes avec sa manche, elle continua "Je continue à écrire dans mon journal comme depuis mes 10 ans lorsque tu m'a acheté mon premier cahier, maman. Sachez que vous resterez toujours pour moi mes parents, les seuls et uniques. Je vous aime tellement et j'espère tant que vous soyez fière de moi." Soudain un bruit dans son dos la fit sursauter et c'est beaucoup trop vite pour une humaine que la jeune femme se retourna pour voir un homme à un bras de distance d'elle, le regard doux. Sur ses gardes Elena serra les dents pour ne pas laisser place au vampire en elle et ainsi conserver son visage habituel. Les poings serrés jusqu'à faire pénétrer ses longs ongles dans ses paumes, elle demanda "Qui êtes-vous?" Sûrement une personne visitant aussi un proche décédé se dit-elle pour se rassurer, mais pourquoi l'observait-il ainsi?


Dernière édition par Elena Gilbert le Ven 2 Aoû - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart Lun 22 Juil - 23:14



Deux jours. Deux jours après l'enterrement d'Erik. C'était la durée qu'Arkady avait tenu avant de se rendre de nouveau au cimetière.

Erik avait été enterré le samedi précédent et pourtant Arkady avait tout simplement envie de hurler sa peine, de pleurer encore une fois toutes les larmes de son corps. Il se souvient encore de la scène qui se déroulait sous ses yeux. Lui et Qetsiyah, tous les deux sous la pluie, regardant le cercueil étant mit en terre. La pluie cachait au moins les larmes qui tombaient de ses yeux pour s'écraser violemment sur ses joues. Arkady se souvient qu'il était tombé à terre. Les genoux au sol, hurlant toute sa peine sous les yeux meurtris de la sorcière originelle. Une fois de plus il avait perdu un être qu'il aimait. Ce jour là avait été difficile à vivre. Il avait passé la nuit précédente dans son canapé à boire une bouteille de whisky et venait de s'être mit à fumer comme un pompier. Il était face à sa baie vitrée et pleurait toute la nuit face à la pluie battante sur son balcon. Quelques jours au paravant, Erik lui avait dit : " Si un jour, il m'arrive quoi que ce soit, promet moi une chose : Accroche toi. " Cette phrase, il se la repassait dans sa tête en boucle. Il regardait avec tristesse et souffrance les photos d'eux sur son téléphone portable. Cette fois ci la mort semblait encore plus douloureuse que précédemment, et Ark' se disait que c'était surement dû au fait qu'il n'avait pas eu le temps de savourer son amour naissant au grand jour avec Erik. La blessure allait avoir du mal à cicatriser même après plusieurs mois.

Le lundi suivant. Arkady n'avait toujours pas dormit. Il se releva de son canapé, et jeta la couverture en laine qui ne servait pas grand chose au final, sur le sol. Les yeux rouge par la fatigue, et les poches significatives en dessous des yeux. Il se dirigea vers sa cuisine marbrée de noir, afin de se délecter d'un café qui allait le remettre d'aplomb. Une clope dans la main droite et un briquet, et une bouteille de Jack's Daniels dans la gauche, il arriva dans la cuisine. Il posa sa bouteille sur le bar, alors qu'il allumait la cafetière, il s'alluma sa cigarette. Attendant que le café soit fait, il consuma sa cigarette petit à petit. Une fois sa tasse de caféine prête, il prit sa bouteille et versa ce qui restait de whisky dans la bouteille dans la tasse, mélangeant le whisky et le café et de porter la tasse brûlante à ses lèvres. Les idées embrouillées, il laissa ses pensées dérivées. Il imaginait Erik arriver derrière lui, le serrant dans ses bras et lui disant que tout allait bien, qu'il était heureux. Une fois de plus les larmes qu'il gardait glissèrent lentement sur son visage. Il sanglotait la tête posée contre la vitre de sa porte fenêtre menant à son balcon. Il voulait le revoir, de tout son cœur. Mais ses principes lui interdisait d'utiliser une quelconque magie pour le faire revenir, même pour l'espace d'un instant. Mais dieu seul sait qu'il aurait tout donner pour le revoir encore une fois, seulement, par respect envers lui il ne le ferait jamais. Pour Arkady, on ne dérange pas une personne morte, pour n'importe quelle raison. A part si les esprits sont venus jusqu'à soit. Le temps maussade prévu pour la journée n'allait en rien alléger son moral déjà bien plombé jusque là. Et il ne pourrait pas tenir plus longtemps, il fallait qu'il aille au cimetière. Se reposer sur sa tombe. Il ne serait apaisé quelque peu que là bas. Il le savait au fond de lui.

Quelques heures plus tard, Arkady arpentait les allées du cimetière avant de retrouver rapidement la tombe de son bien-aimé. Il s'assit face à la pierre tombale. Passa ses doigts sur le marbre gravé, détaillant chaque lettre, chaque chiffre de la pierre en question. " Bonjour Erik ... Comme tu dois le voir, j'ai beaucoup de mal depuis que tu n'es plus là. Je tombe bas, très bas ... Mais je t'assure que je trouverais l'être qui t'a fais ça, et il payerait pour ton meurtre et pour toutes les peines qu'il m'a causé. Tu mérites d'être vengé ... J'espère que tu n'as pas souffert mon amour ... " Dit-il sanglotant. " Je suis apaisé de pouvoir te parler. Car je sais que tu es là, tu veilleras sur moi j'en suis sur. " C'est à ce moment qu'Arkady fut surprit par un bruit, il se releva et fit face à Erik. " Erik ?! " Dit-il en commençant à pleurer de plus belle. " Chut... " Dit Erik avant de prendre Arkady dans ses bras. " Mais ... Mais ... Tu es mort ... " Sanglotait le jeune russe. " Oui. Je suis mort. C'est vrai. Mais les esprits peuvent choisir de se montrer aux vivants s'ils le veulent. Tu sais. Je t'observe depuis quelques jours. Depuis ma mort à vrai dire. J'ai mal pour toi. Mais au moins je ne souffre pas physiquement. Il faut juste que tu sache. Accroche toi, et passe à autre chose. J'ai décidé de me montrer, mais ce sera la seule fois. A part si je vois que tu ne vas vraiment pas bien et encore, je te laisserais faire tes choix ... Je suis décédé Arkady, tu n'y peux rien. Je vais bien. Mais toi, il faut que tu ailles de l'avant. Demande de l'aide, ça ne t'a jamais fais de mal. Tu trouveras quelqu'un, que tu aimeras et qui t'aimeras. Mais sache une chose, je suis mort en t'aimant. " Arkady s'effondra sur le sol, de fatigue, et s'endormit sur la tombe d'Erik avant que celui-ci ne disparaisse.

Arkady se réveilla quelques heures plus tard. Ses larmes séchées. Il n'avait pas bouger d'un pouce. Était-ce un rêve ou fut-ce vrai ? Avait-il eu une vision ? Il n'en savait rien. Peut-être que son esprit lui jouait des tours. Mais les paroles du fantôme d'Erik l'avait quelque peu réconforté, peut importe si c'était une vision ou non, ça l'avait un peu apaisé quant à la peine qu'il ressentait. Arkady se décida à faire le tour du cimetière afin de se reposer un tant soit peu et de penser à autre chose qu'au drame qu'il vivait actuellement : faire le deuil de son petit-ami. Il décela une présence, vampirique à première vue. Il se rapprocha de celle-ci histoire de voir si d'autres personnes se retrouver dans son cas. Venir visiter les morts, n'était plus vraiment une chose commune de nos jours. Une fois les personnes décédées, on avait tendances à les oublier. Là il se retrouva face à une jeune femme brune, dos à lui parlant à des défunts apparemment. Il l'observa un moment. Il compatissait et savoir qu'il n'était pas seul dans ce cas là le réconfortait, malheureusement. Il s'avança un petit peu mais marcha sur une feuille morte qui craqua et qui alerta la jeune vampire. Apparemment les nerfs à vifs, elle se retourna d'un seul coup et serra les poings en lâchant tout simplement une question. " Qui êtes-vous ? " Dit-elle. " Euh ... Bonjour. Je m'appelle Arkady. Ivanov. " Dit-il en s'agenouillant à sa hauteur avant de lui tendre la main. " J'ai vu que vous parliez à des défunts. Je faisais la même chose quelques heures avant vous. " Sourit-il pour sympathiser. Il attendit sa réponse avant d'engager plus longuement la conversation. " Ça vous dérange si je reste discuter avec vous un petit peu ? Je n'ai vu personne depuis le décès de la personne que je suis venu visiter. " Dit-il en s'asseyant face à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart Mer 24 Juil - 15:01







Une n'est pas coutume, quoi que dans le cas présent il en s'agissait d'une, Rachel se rendait au cimetière un rictus amusé sur ses lèvres légèrement rosées. Les mains dans les poches de sa veste en cuir marron la petite blonde à l'apparence normale contournait ce lieu de désolation puis dépassa une voiture garée sur le côté dont elle reconnue la propriétaire. Elena Gilbert se trouvait elle-aussi au cimetière et subitement un élan de panique lui prit à la gorge. Si elle découvrait son secret, celui morbide et pourtant assez amusant pour qu'elle s'adonne à un rituel des plus étranges, Rachel était foutue et verrait tous ses espoirs d'offrir la nouvelle vampire à son ancêtre s'envoler. Cette idée Mcferson l'avait faite germer au fil du temps pour finalement se décider à donner à son amie Katherine l'unique chance de reprendre la place qui lui était due dans cette ville. Pour se faire elle devait continuer à amadouer l'idiote au cœur pur et se faire passer pour une amie digne de ce nom. Malgré les obstacles que représentaient Caroline et Bonnie la petite blonde n'avait eu que très peu de mal à s'attirer la sympathie de l'unique descendante Petrova.

Craintive et pourtant sûre d'elle plus que jamais la belle vampire se décida à passer les grilles du cimetières pour aller se recueillir comme toute personne normalement constituée sur ... sa propre tombe. Oui, oui, celle que les habitants de Mystic Falls avaient érigé en son honneur après que son Ange ait pensé lui avoir porté le coup fatal. C'était ici même qu'avait eut lieu le drame de ses dix-huit ans, celui marquant la fin de sa vie d'humaine pour celle pleine de débauche d'être sanguinaire. La scène repassa sous ses yeux comme un vieux film, effaçant ce sourire radieux qui était sien jusque là. Lorsque ce vampire l'avait mordu il avait marqué au fer rouge la fin de son histoire d'amour avec Kyle pour qui elle se languissait toujours et c'est tout en portant son bracelet à son cœur qu'elle laissa échapper un soupire. L'un des siens avait commis une grosse erreur en la transformant mais elle devait bien admettre que cette condition lui plaisait malgré les divers soucis que cela avait engendré entre elle et l'Ange qu'elle aimait à en mourir. Le pieu planté dans sa chaire sous cette pluie battante aurait dû mettre un terme à leur histoire et à ses tourments mais hélas Kyle avait raté de peu son palpitant inanimé, la faisant revenir une fois encore d'entre les morts. Bien différente de la Rachel humaine, celle qu'elle était devenue n'avait aucun remords, aucun scrupule, aucun sentiments hormis à l'encontre de Jefferson qu'elle s'était mis en tête de récupérer. Même si le cercueil ne contenait pas son enveloppe charnelle, la tombe aux diverses bêtises gravées du genre "Rachel Mcferson amie fidèle et petite amie aimante repose désormais au royaume de Dieu" était en quelque sorte l'antre de son humanité perdue.

Le royaume de Dieu ... Tu m'en diras tant. Si ça c'est son royaume alors à quoi ressemble l'enfer! Dit-elle en jouant avec le bijoux que lui avait offert son Ange lorsque son cœur était encore capable de battre. Puis la jolie blonde s'assit un bref instant devant sa tombe, réfléchissant à ce qu'elle devrait faire pour récupérer l'unique amour de sa vie. Il n'était pas question pour Rachel de jouer les amies aimante et cela s'était parfaitement démontré lors de sa rencontre avec le Civet qu'elle rêvait de voir dormir pour toujours quelque part dans ce cimetière. Non, il lui fallait devenir plus sournoise et cela était fort heureusement l'une de ses spécialités. Si Katherine ne lui avait pas ouvert les yeux sur ce qu'impliquait sa nouvelle vie Mcferson serait sûrement déjà morte pour de bon, or elle était encore là prête à mettre un terme à la comédie à laquelle s'adonnait Kyle. Tous deux s'étaient aimés et il était inconcevable pour elle que l'on puisse ainsi faire une croix sur quelqu'un pour qui de tels sentiments sont nés. Si seulement tu avais été moins naïve ce jour là Rachel. Tu serais encore en vie. Dit-elle en parlant à ce qu'elle n'était plus. Puis tout en se relevant la jolie blonde enleva les quelques feuilles restées collées à sa robe blanche d'une simplicité pourtant élégante avant de tourner la tête vers l'endroit où était Gilbert. Le devoir m'appelle on dirait. Je vais aller voir dans quel pétrin se fourre encore Elena, jamais elle ne se tiendra tranquille deux secondes ... Puis elle posa sa main sur la pierre froide où était creusé son prénom Au revoir Rachel. Je ne reviendrai plus et continuerai d'avancer à ma manière. Mon humanité ne reviendra pas alors autant arrêter de jouer la comédie.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Mcferson n'était en aucun cas triste ni même amer, juste réaliste. Elle n'avait plus rien en commun avec cette humaine et se devait de continuer à vivre pleinement sa vie de vampire. Tuer, traquer, chasser, jouer, voilà de quoi était fait son quotidien maintenant et les humains n'étaient ni plus ni moins que de la nourriture tempérée. Cela lui plaisait, être une prédatrice toute puissante mangeuse d'hommes était vraiment agréable mais rien ne pourrait remplacer l'amour qu'elle avait pour son Ange. Pensant au fait de lui rendre une petite visite maintenant qu'elle était invitée dans son appartement souillé par la présence constante d'Edena, Rachel arriva doucement mais sûrement vers le duo. Elena semblait sur ses gardes et l'homme face à elle empestait la magie à plein nez. Pierce lui avait appris à distinguer tous les genres d'êtres foulant cette Terre et lui était bel et bien un sorcier or qui dit sorcier dit danger. Sourcils froncés, crocs saillants et veines apparentes la jolie blonde se jeta sur celui qui osait importuner sa proie qu'elle faisait passer pour son amie. D'ailleurs cette dernière lui hurla d'arrêter, que le dénommé Arkady ne lui avait rien fait et tel un animal parfaitement dressé la petite blonde le laissa tomber au sol en reprenant son visage poupin Ne tente même pas de toucher à Elena, sorcier. cracha-t-elle avant de prendre la main de la copie conforme de son amie dans les siennes Tu vas bien, tu es sûre? Fais attention aux gens que tu côtoies un peu Elena. Il n'y aura pas toujours quelqu'un pour te sauver tu sais. Puis Rachel se retourna vers celui qu'elle venait d'attaquer. Jouant parfaitement son rôle de gentille petite fille sans cervelle elle lui sourit et fit une moue des plus débiles avant d'ouvrir la bouche désolée je croyais que tu ... enfin que tu essayais ... bref oublie, moi c'est Rachel. Bourde oubliée?


holliday creation

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart Jeu 1 Aoû - 20:14

Cela faisait un bon bout de temps que je cherchait des réponses à mes questions, cela faisait un bon moment que j'avais besoin de découvrir la responsable de ma transformation, et surtout, j'avais besoin de comprendre les raisons de cette transformation. Peut être que j'avais surtout besoin de rencontrer la responsable de ma nouvelle nature et surtout, comprendre pourquoi... Mais au final, j' avais envie de régler des comptes avec le ou la responsable de ma transformation et surtout, venger la mort de mon meilleur ami, qui était mort, tué par cette vampire.

J'avais des envies de meurtre, j'avais envie de la voir agoniser sur le sol, la regarder ramper à mes pieds, pour savourer sa futur défaite et la mettre ensuite sur le gril pour la regarder brûler comme il se doit. Ophélie avais entendue dire que la responsable de sa transformation, et celle qui avais tué son meilleur ami était à Mystic Falls, sa ville natal, alors, elle avais décidé d'y retourner pour régler ses comptes avec elle, puis, lorsqu'elle arrive à Mystic Falls, elle a donc décidé de se rendre au cimetière, pour vérifiez si sa créatrice était également ici.

Je ne connaissais rien du tout à l'existence de ma créatrice, j'ignorait tout d'elle, tout ce que je voulait, c'était mettre un terme à son existence d'immortelle, éliminer d'un seul coup, la vie de cette garce de vampire, qui avait osé me transformer en ville. Je me souviens de la nuit ou je me suis réveiller dans la peau d'un vampire, j'étais dans un cercueil, six pieds sous terre, je manquais d'air, et quelques minutes après, j'ai réussie à sortir de ma tombe, puis, je voyais plusieurs personnes dans le cimetière, alors, j'avais un drôle de pressentiment en voyant une belle blonde, car je pouvais reconnaître entre mille la responsable de ma transformation, alors, je me suis diriger vers elle, puis, je prenais une barre en fer, que j'enfonçait dans le ventre de Rachel, sans la tuer, puis, je lui disais


"Salut petite garce, tu te souviens de moi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart Ven 2 Aoû - 17:23


La voix du jeune homme résonna jusqu'à ses oreilles: aucune animosité n’imprégnait ses paroles et une once de tristesse était facilement détectable pour son ouïe fine. Relâchant la tension dans ses muscles, elle soupira et sourit sincèrement en plaçant ses mains dans les poches de sa fine veste sombre. Elle devenait paranoïaque, c'était clair, et pourtant rester sur ses gardes était pour l'heure le meilleur moyen de se préserver des ennemis ne voulant plus que sa mort. Aussi droite que possible, le vent faisant virevolter sa crinière brune la jeune Gilbert examinait avec soin celui qu'elle avait pensé être un fléau envoyé par l'un des Originels ou même par Pierce en personne, tout en retrouvant son calme olympien. "J'ai vu que vous parliez à des défunts. Je faisais la même chose quelques heures avant vous." Dit-il en fendant ses lèvres d'un sourire sincère. Retournant la tête vers la stèle érigée en l'honneur de ses parents, la belle sentit la peine la submerger: jamais les êtres aimés ne lui seraient rendus et cela lui faisait plus que mal. Puis elle décrocha son regard des noms gravés dans la pierre pour sonder les deux lagons de son interlocuteur. "Je m'appelle Elena, désolée d'avoir été sèche c'est juste ... vous m'avez foutu la trouille à vrai dire. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un soit ici à cette heure mais ... parfois le manque est tout simplement trop grand pour faire face" Répondit-elle en haussant les épaules. Là dessus Elena se retourna et s'accroupit devant la tombe de ses parents décédés peu de temps avant ses dix-sept ans: un accident dont elle n'aurait pas réchappé si Stefan ne l'avait pas sauvé. Il était celui qui l'avait ramené sur la rive, celui qui depuis l'avait choyé avant de l'abandonner à plusieurs reprises. "Mes parents reposent ici." Lâcha-t-elle en fermant les yeux pour contenir ses larmes. "Ils sont mort quelques jours avant ma dix-septième année. C'était ma faute ... Si je n'avais pas appelé ma mère pour qu'elle vienne me chercher à une fête où je m'ennuyais ils seraient encore là." Continua Elena en ressassant mentalement cette stupide soirée où elle s'était rendue. En ce temps là la brunette n'avait pas encore son permis et devait donc compter sur la mobilité de ses parents pour se rendre où elle le souhaitait: or cette fois ses envies avaient été fatales. "Ça vous dérange si je reste discuter avec vous un petit peu ? Je n'ai vu personne depuis le décès de la personne que je suis venu visiter." Proposa le nouveau venu.

Se gardant bien de lui faire part de sa nature vampirique, l'ainée Gilbert hocha la tête de façon affirmative jusqu'à ce qu'un bruit dans son dos ne lui fasse faire volte face. Sans comprendre ce qu'il venait de se produire, la brunette plissa légèrement les yeux pour finalement apercevoir une amie du lycée, Rachel Mcferson, tous crocs dehors surplombant le jeune homme avec qui elle discutait. Pourquoi s'en prenait-elle ainsi à une personne innocente? Elena savait que la petite blonde au caractère bien trempé était une vampire mais la voir se ruer sur quelqu'un qui de prime abord ne lui voulait aucun mal l'étonnait et la décontenançait au plus haut point. "Ne tente même pas de toucher à Elena, sorcier" Cracha-t-elle en continuant à s'en prendre à Arkady. "Quoi? Rachel, stop! ARRÊTE! Il ne m'a rien fait, tu vois je vais bien!" Hurla Elena en la reprenant par les épaules pour la faire chuter un peu plus loin. Bien que plus jeune et donc moins forte que son amie, la belle n'en restait pas moins habile et c'est tout naturellement qu'elle se mit entre le soit disant sorcier et elle. "Tu vas bien, tu es sûre? Fais attention aux gens que tu côtoies un peu Elena. Il n'y aura pas toujours quelqu'un pour te sauver tu sais." Minauda la petite blonde au regard sincère en s'emparant de ses mains. Encore secouée par ce qu'il venait de se produire devant la tombe de ses parents, elle planta son regard dans celui de son amie et répondit non sans une pointe de déception dans sa voix. "Pourquoi tout le monde se sent-il obligé de me sauver? Arkady ne m'a rien fait et le fait qu'il soit un sorcier ne change rien. Bonnie aussi maîtrise la magie et ce n'est pas pour autant que je la hais. Alors présente lui tes excuses Rachel. Tu n'as pas le droit de tenter d'assassiner une personne juste parce que sa tête ne te revient pas." Repenser à sa meilleure amie lui brisait le cœur et pourtant la vampire ne laissait rien paraître. Elle avait accepté le fait de lui laisser du temps pour assimiler les choses mais la crainte de la perdre à tout jamais demeurait. Doucement, la belle tourna le dos à Rachel pour faire face à Arkady. "Je suis désolée, je ne savais pas qu'elle était là, ni qu'elle tenterait quelque chose contre toi je ... je suis vraiment désolée. Est-ce que ça va?" Bien que consciente que beaucoup de sorcier et sorcières vouaient une haine sans limites aux membres de son espèce, Elena s'approcha tout de même du jeune homme afin de lui prouver qu'elle ne représentait en rien une menace. Son humanité encrée dans sa chaire avait réussi à faire changer d'avis Julian sur sa perceptions des vampires, c'est pourquoi elle restait convaincue que l'homme lui faisant face ne portait pas la main sur elle. "Je ne veux pas que vous vous battiez, pas ici et encore moins devant la tombe de mes parents ..." Lâcha-t-elle en rivant ses yeux sur la pierre tombale. Ceux qui l'avaient adopté devaient être plus que déçu de leur fille maintenant immortelle.

Soudain une personne aux boucles brunes et au regard sombre que la jeune femme ne connaissait que trop bien fit son apparition, plantant une barre de fer dans le ventre de Rachel qui hurla de surprise et de douleur. Une main sur ses lèvres, Elena hoqueta face à tant de haine et se retrouva le dos plaqué contre le torse d'Arkady tandis qu'elle reculait. "Oh mon Dieu" Réussit-elle à articuler sans pour autant défaire son regard de cette scène macabre. Connaissant la petite blonde mieux que personne la jeune Gilbert savait qu'elle ne laisserait pas Ophélie ressortir vivante de ce lieu de recueillement maintenant souillé par leur rage mutuelle. "Pourquoi fais-tu ça Ophélie?!" Hurla-t-elle avant que le combat entre les deux femmes ne commence. Incapable de venir à bout de deux furies plus âgées qu'elle, Elena était impuissante aussi se décolla-t-elle du sorcier pour le supplier aussi bien du regard que verbalement "Fais les arrêter, je t'en pris! Elles vont se tuer!" Des larmes coulaient sur ses joues, le désespoir venait une fois encore de montrer le bout de son nez alors que deux de ses amies se livraient un duel dont personne ne sortirait vainqueur sans l'aide de la magie ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart

Revenir en haut Aller en bas

Sunday Bloody Sunday Ft Arkady Ivanov, Rachel Mcferson & Ophélie Stewart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-