RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Jeu 25 Juil - 20:47


-Reunions between seafoods-


Danika cette poule aux yeux de sirène ne le laissait pas indifférent, d'ailleurs qui ne charmait-elle pas avec ses atours à damner Neptune lui même? Personne, tous ses crabes affamées ne faisaient que lui tourner autour comme des mouches autour d'une dépouille de hareng, chose qui agaçait Aberline depuis que la belle lui avait accordé ses faveurs. Amoureux lui? Fichtre ciel non, ou peut-être, il ne savait pas vraiment ce que voulait dire ce mot, bien qu'en ses entrailles de vieux pirate sans vergogne, Jack ressentait d'étranges sensations lorsqu'il parcourrait, de ses yeux ou de ses doigts habiles, les courbes de cette sirène magicienne. Ivre d'un autre alcool, qu'était celui de son parfum enivrant et sucré, lorsqu'il passait quelques heures en sa compagnie, Aberline tentait à penser qu'il pouvait être fier d'avoir dégotté un tel lot, une belle paire de miches parfaitement mises dans les fanfreluches qu'elle arborait, puis ce monde au balconnet dans lequel on aurait volontiers plonger le nez pour s'y étouffer avec extase. D'ailleurs, ce soir là, après une journée en mer qu'il voulait oublié en se rinçant quelques chopines à la taverne du repaire, cette fameuse île où boucaniers et forbans timbrés côtoyaient aussi quelques crimiers de premier ordre, Jack avait croisé le chemin de la donzelle et avait rapidement finit par l'honorer à l'arrière d'une échoppe d'armes volées. Quittant la sorcière pour revenir à des activités plus de son statu, Jack remonta l'écharpe qui lui servait de ceinture et lui pelota les seins en y apposant quelques baisers goulus.

"Papa reviendra bientôt mes chéris... Maman prendra soin d'vous le temps que j'lui ramène de quoi vous embellir d'avantage." Le visage fendu en un sourire charmeur, qu'il ne dédiait qu'à Van Allen, Jack lui dévora le cou pas sans sortir les crocs, elle savait ce qu'il était et parfois lui offrait de son sang, de son plein grès! Il n'avait jamais hypnotisé la donzelle et jamais ne le ferait, préférant l'avoir au naturel plutôt que folle de lui sans vraiment l'être. "J'vais faire de toi une reine chérie... Merveilleuse, œcuménique, religieuse..." En révélant ce dernier mot, Jack sourcilla et redressa le menton, yeux grands ouverts par sa propre stupidité. "Oublions le religieuse, t'as rien d'une none mon ange!"
"Reviens moi vite Jack..." Soupira-t-elle en un ultime baiser, laissant quelques phalanges glisser contre la peau nue que dévoilait le haut de sa chemise. Ses moustaches en frissonnèrent tandis qu'elle disparaissait dans la brume des quartiers voisins.

Lui continua son chemin sous le marché nocturne, marché noir où se vendaient des tas de choses ramenées par ses collègues pirates. En passant près d'une échoppe, Aberline subtilisa une canne ornée d'ivoire qu'il fit tourner dans ses mains comme ces majorettes de gardes qui lui courraient après de temps à autres, marchant ça et là en admirant les atours des poules de petite vertu qui lui souriaient comme s'il fut l'homme le plus attrayant de l'île, chose à laquelle il prétendait bien entendu. Il n'était pas n'importe qui Diable, non, il était le capitaine Jack Aberline, connu de tous mais pas pour les trésors qu'il détenait, bien plus pour son culot et le génie dont il faisait preuve. Ravi, satisfait de son petit passage sous les jupons de la belle brune, il arriva aux abords de la taverne pas sans voler un morceau de viande sèche qui trônait dans une coupelle d'un des stands. Collant son pied dans le battant moisi, sourire d'idiot du village fiché aux lèvres, il écarta les bras comme s'il attendait une ovation, rien, tous les bigorneaux présents tournèrent la tête dans sa direction et reprirent leurs activités, même le fameux joueurs de notes qui entama un air rendant le sourire au capitaine qui, en entrant dans le rade puant la sueur et la fumée, tirait une tronche de six pieds de long. Requinqué par la musique, Aberline jeta la canne dans les mains de la première bernicle qu'il croisa et rejoignit le bar en une démarche maniérée dont il était l'unique détenteur. Un instant, avant que l'autre Tarama qui faisait le service considère sa personne, Jack colla le morceau de bidoche sèche à sa bouche et, le recracha aussi sec lorsqu'un abrutis lui révéla qu'il s'agissait de chair humaine. Dégouté, la goule à barbichette sortit la langue et l'essuya grâce au pan de la veste d'un homme qui lui tournait le dos puis, revint enfin vers l'aubergiste.

Ce vieux Jack, vielle mouette, du rhum pour étancher ta soif?" Interrogea le tavernier gras comme les porcs qui roupillaient dans la pièce voisine.
"Je veux l'ami, ne lésine pas sur la dose..." Réceptionnant le récipient qu'il porta rapidement à ses lèvres, Jack le claqua contre le bar, pas sans en renverser la moitié, et riva des yeux de fouines dans ceux de murène édentée du vieux Twiggs. "Quelles nouvelles sur terre?" Fronçant les sourcils en se penchant par dessus le comptoir dégoutant, la panse graisseuse ramassant les fluides en tout genre qui maculaient la surface de bois, le propriétaire des lieux allait sans nul doute lui faire "LA" révélation du siècle. Sentant l'haleine horrible, mélange de frometon et de poiscaille avariée, du bougre, Jack plissa le nez et préféra tendre l'oreille plutôt que le visage.
"Paraitrait à c'qui parait, que la mère Gisèle est en cloque!" Aberline arqua les sourcils une moue étrange sur les lèvres, en quoi cela était un scoop?
"Tu m'en diras tant vieille loche, mais en quoi ça m'regarde camarade?" Se rinçant une nouvelle gorgée de sa boisson fétiche, Jack recracha le tout en imaginant le pire, les yeux ronds de frayeur. "Cette vieille chouette pense qu'il s'agit de moi?" L'autre se marra et colla sa patte de grizzly sur l'épaule du vampire qui grimaça quant à la légère douleur occasionnée.
"Non mon gars... Mais bon j'préfère que tu l'sache, histoire de pas baigner ton anguille dans n'importe quel port! Une main près des lèvres, il lui donnait là un conseil de taille.
"Mouais!" Sourit Jack avant que la porte derrière lui s'ouvre sur un homme dont il aurait reconnu la voix entre mille autres. Immédiatement, le pirate fit volte face et se redressa bras grands ouvert. "Baracuda!!!!!!!!!!! mollusque putréfié, j'pensais pas revoir ta face de raie avant quelques bonnes années l'ami!"

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Ven 26 Juil - 20:49




~ Reunions between Seafoods ~


Accoudé au comptoir de bois usé et humide de part les pluies diluviennes qui venaient de s'abattre sur la petite ville, Gregory se sustentait de ce doux nectar qu'il ne connaissait point à savoir le Rhum. Plutôt habitué aux vins exotiques et aux boissons plus chics digne de son rang fortuné, le vieux vampire se plaisait pourtant à se fondre dans la masse gluante à l'odeur terrible de sueur et de tabac qui émanait de chaque client. Jouant avec le verre remplit de ce liquide odorant aux notes ambrées, le vieux vampire se demandait quelle serait sa prochaine destination. Depuis qu'il avait été transformé le brun ténébreux n'avait plus aucune attache et n'avait de cesser de jouer les nomades sans but tel un vulgaire clochard. Certes il y avait l'entreprise familiale qui lui permettait de vivre plus qu’aisément étant donné qu'il en était l'ultime possesseur et ce peu importe les descendances engendrées par ses proches depuis sa pseudo mort, mais le jeune homme ne voulait guère rester cloitré entre quatre murs pour remplir des monts de papiers parcheminés. De plus refaire ainsi surface ne lui vaudrait que trop d'animosités de la part des humains qui le reconnaitrait dans l'immédiat via les diverses peintures le représentant lui et ses parents. De l'eau devait couler sous les ponts avant qu'il ne puisse reprendre les rennes de l'industrie mondiale des Stewars, et en attendant il ne faisait que donner les ordres au travers d'autres humains hypnotisés et de ce fait dévoués à lui corps et âme.

Cette idée lui plaisait, ne point se faire remarquer tout en jouissant des plaisirs que lui offrait son éternité était un sentiment extraordinaire. Personne n'avait été là pour l'éduquer ou le conseiller puisque sa créatrice lui avait été arraché sous les ordres de se porc d'Henri VIII. Enragé quant au souvenir de sa tendre aimée sur l'échafaud, Gregory resserra sa poigne sur son verre qui céda en plusieurs morceaux dans sa chaire sanguinolente. Le sang se déversa sur la surface rugueuse, faisant panique une des serveuses qui s’empressa de prendre sa main entre les siennes dans le stupide espoir de le soigner, chose déjà faite de part sa cicatrisation accélérée. Sentant sa soif se faire plus pressante dans sa poitrine morte, le vampire laissa ses yeux prendre une teinte rougeâtre tandis que ses canines s'allongeaient visiblement. Plongeant se regard dans celui perplexe de la femme de bas étage il lui intima de ne point continuer à l'importuner et de le suivre dans les latrines salubres où il pourrait s'abreuver sans vergogne. Prenant son repas par la main, celui qui s'était juré de pourtant se nourrir uniquement de malfrats en tous genres se laissait aller à un subtile dérapage intime qui se termina en grognements d'extase une fois ses crocs plantés dans la veine saillante de la mortelle. Tenant son petit corps frêle entre ses bras puissants Gregory vida entièrement la pauvre humaine de tout son flux vital, puis c'est telle une vulgaire marionnette qu'il la laissa tomber au sol utilisant ses haillons pour s'essuyer la bouche.

Repus et satisfait le bel homme s'en retourna à sa place et fit signe au tavernier de lui servir la même chose. Soudain un homme fit irruption dans l'antre de la débauche, il était vêtu de façon extravagante et coiffé comme un poulpe sur le haut du crâne. Souriant le vampire fit cependant profile bas jusqu'à ce que ce bon vieux Jacky ne le remarque enfin "Baracuda!!!!!!!!!!! mollusque putréfié, j'pensais pas revoir ta face de raie avant quelques bonnes années l'ami!" Hurla-t-il en usant de ses mimiques féminines. A peux de choses près on aurait pu croire que ce loustique était de l'autre bord mais c'était sans compter sur le nombre de conquêtes qu'il avait à son tableau de chasse. Blonde, brunes, grosses, minces, belles, moches, toutes y passaient, toutes sauf les rousses dont son compère avait une trouille bleue. Se redressant pour prendre son vieil ami dans ses bras, le vieux vampire le regarda de haut en bas "Quel costume étrange tu arbores là bigorneau d'eau douce! Toujours aussi farfelu à ce que je vois! Oh, et comment se porte ta barque?" Gregory savait pertinemment que nommer ainsi le bâtiment du capitaine Aberline était un sacrilège et c'est d'ailleurs pour cela qu'il le faisait. Taquin au plus haut point Jacky était l'une des rares personnes avec qui il pouvait plaisanter sans impunités, sûrement était-ce dû à son côté décalé. "Tavernier, une choppe de ton ... truc" Hurla-t-il en prenant son ami par l'épaule comme s'ils avaient été deux frères "Que le rhum coule à flot et que les femmes se défassent de leurs corsets!" Ivre de joie à l'idée de revoir monsieur Aberline mais aussi de sang dont il venait de se sustenter le brun ténébreux avait soudainement retrouvé sa joie de vivre et son entrain qui était sien lorsque ses instincts primaires reprenaient le dessus sur sa conscience.

"Trêve de bavardages, comment vous les affaires l'ami?" Demanda-t-il en prenant le verre que lui posait à sa table une charmante demoiselle aux boucles brunes. Une pure merveille de la nature qui certainement ne tarderait point à rejoindre sa comparse dans les puanteurs des sanitaires sommaires. Puis comme pour jouer le vieux vampire cessa de rire pour prendre un air des plus sérieux, fixant un point inexistant derrière Jacky. "Ne bouge pas ... ne fais pas de mouvement brusque ..." chuchotait-il en apportant le liquide corsé à ses lèvres entre-ouvertes pour boire une longue gorgée du nectar des îles. Face au regard effaré de son compère Gregory lui dévoila finalement le fin fond de ses plans "une rousse l'ami, pile devant mais yeux aussi vrai que j'te vois!" Évidemment il n'y avait nul danger, point de rouquines ni même de douce femmes à admirer mais la peur du marin d'eau douce pour cette couleur de cheveux était tellement drôle qu'il ne pu s'empêcher de jouer de cette blague puérile. Se mettant subitement à rire à gorge déployée une fois que son interlocuteur se rendit compte du subterfuge dont il était victime Gregory leva son verre "aux divines rousses!" et le termina d'une traite.
@ Fiche par Artsoul
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Dim 28 Juil - 15:48


-Reunions between seafoods-


Stewars, l'homme le plus fortuné que Jack pouvait connaitre, depuis quand n'avait-il pas entendu les aventures de cette mouette rieuse? Tandis que son compagnon commandait d'autres verres et qu'ils prenaient place à l'une des tables *enfin un tonneau retourné aurait été plus précis dans la description*, Aberline caressait sa barbichette histoire de se remémorer, avec mal bien entendu, la dernière fois où il avait pu river les yeux sur le Barracuda *L'homme, pas l'anguille qu'il avait entre les cuisses, fichtre ciel, jamais le vampire n'avait vu cette chose et ce n'était pas demain la veille qu'il poserait les mirettes là dessus!*. La réflexion était quelque chose que Jack entreprenait de temps à autres, bien qu'il en avait plus de jouissance étant humain, désormais à quoi bon penser quand tout lui tombait tout cuit dans le bec? A rien tout bonnement, après tout il avait croisé la route d'un canon pas possible, sorcière de sa nature, qui lui avait ensorcelé un compas des plus ordinaires pour en faire un renifleur d'envies... La vie était belle, bien plus belle que lorsque notre goule n'était encore qu'un pauvre petit légiste, certes apprécié pour ses compétences hors paire par ses collègues, mais que lui avait apporté cet état? Pas grand chose à dire vrai, non, il préférait de loin la vie qu'il menait actuellement, bien qu'une chose lui manquait, sa petite sœur qu'il ne connaissait que très peu, il avait dû la revoir deux fois tout au plus, n'ayant pas l'envie de la tuer ou de se nourrir d'elle, Jack préférait encore être un fantôme pour la gamine qu'un monstre capable de la saigner.

"Trêve de bavardages, comment vont les affaires l'ami?" Interrogea son camarade, le sortant ainsi de ses pensées.
"Les affaires, si tu parles de celle que j'ai dans ma couche de temps à autres elles sont plutôt grandissantes." Sourit-il en se sustentant d'une gorgée de Rhum. "Tu la verrais l'ami, tu te damnerais, bien qu'tu le sois déjà, pour entrevoir la peau de ses chevilles, elle est... Spectrale, divine, parfaite et qui plus est," Jack pencha le visage plus près de celui de Gregory, histoire que personne d'autre que lui puisse entendre. "sorcière, c'est très utile quand on y pense, enfin pas pour me faire lever la tige, ça il suffit de zieuter ses courbes pour que le Bernard l’ermite sorte de sa coquille!"

Le regard de son comparse se tinta subitement, comme s'il venait de voir la pire horreur en ce monde, lui qui parlait de Danika en fut bien surpris. Qu'avait-il soudain, avait-il vu quelconques ennemis ou encore quelques gardes incrustés dans leur repaire? Reposant sa chopine, Jake tenta vainement d’apercevoir, dans les yeux de sa sangsue favorite, le reflet de ce qui lui faisait tirer cette face de poulpe décérébré. Ce ne fut que lorsque son ami se raidit qu'Aberline crut entrevoir la triste et effrayante vérité. Déjà, avant que l'autre n'ouvre la bouche en lui précisant de ne plus faire un geste, la goule déglutit avec mal, raide comme un piquet de pâture puis, lorsque le mot à ne pas prononcer en présence d'Aberline sonna de la voix de Stewars, immédiatement le vampire sortit son tromblon et fit volte face sous les yeux ronds de tous les crabes présents. La majeur partie des ivrognes se mit à rire puis le Barracuda les accompagna. Quelque peu agacé de passer, une fois encore, pour un crétin de bas étage, le simplet des lieux en vérité, Jack arqua les sourcils et se racla la gorge avant d’imiter les éclats de rire des gens qui l'entouraient. Revenant timidement sonder le visage de pétoncle blagueuse attablé face à lui, il reprit subitement son sérieux.

"Aux divines rousses!" Roulant de grands yeux horrifiés, Jack s'empara de son verre et le but comme s'il mourrait de soif.
"Veux tu cesser de prononcer ce mot..." Chuchota-t-il, malheureusement pour lui, les autres confiotes de moules présentes, ouïrent les propos du capitaine et tous se mirent à chantonner un air, concernant une fameuse rouquine, que le joueur de notes s'empressa d’accompagner au bignou. Jack se redressa d'un bond et s'empressa, maniéré au possible, vers l'homme à l'instrument. "Une note de plus et tu joueras du pipo en pétant camarade." Tous se turent, la musique cessa et Jack se tourna alors vers la salle et son vielle ami, seul et unique homme à pouvoir encore rire sans qu'il ne le menace. "Bien... Reprenons, charognard, et toi que devient tu?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Dim 28 Juil - 20:48




~ Reunions between Seafoods ~


La réaction du bigorneau d'eau douce qu'était Jack était hilarante. Jamais Gregory n'avait compris d'où lui venait cette peur des rousses mais toujours est-il que cet étrange fait suffisait à lui tirer quelques éclats de rires bien peu présents dans sa morne vie. Seul au monde dans un pays en constante évolution, le vieux vampire profitait toujours des rares occasions où le capitaine mettait pied à Terre pour s'enquérir des nouvelles et profiter d'un peu de compagnie amicale. Buvant sans retenue son verre et vidant même celui de son comparse pendant que ce dernier jouait des mains et des pieds pour faire cesser cette douce musique contant les péripéties d'une femme rousse, le brun ténébreux se demandait s'il n'en viendrait pas à proposer à ce bon vieux Jacky de le prendre sur sa péniche. Après tout qu'avait-il à faire sur cette Terre vide d'amour? Certes les femmes étaient alléchantes mais leur palpitant avait tendance à s'éteindre beaucoup trop rapidement à son goût lorsqu'il s'abreuvait à leur cou ou jouissait de plaisirs charnels. Quelque part, Gregory enviait son ami d'avoir trouvé une compagne avec qui il pouvait tout partager, et d'après ses dires c'était une pure beauté! Danika semblait avoir rendu ivre d'amour le loustique des mers qui était à peine reconnaissable depuis qu'il avait entamé une relation plus que passionnelle avec elle, ce qui était une bonne chose pour le trouillard face à lui.

"Bien... Reprenons, charognard, et toi que devient tu?" Lui demanda-il en reprenant un verre de rhum après que son confrère vampirique lui ait siphonné le sien. Le jeune homme haussa les épaule et épia un moment les divines créatures en ces lieux, cherchant laquelle de ces demoiselles serait son futur amusement. "Pas grand chose ma foi, j'erre entre ici et là bas en usant de mes charmes sur la gente féminine. Anne ne me sera jamais rendue alors je fais ce que mes instincts me dictent en attendant de trouver la perle dissimulée derrière sa coquille d'huitre ... et des huitres il y en a ici!" Il était vrai que des femmes de petites vertus étaient trouvables dans chaque coin de rue ici, des pures huitres sans rien à l'intérieur, un simple emballage coquet ne cachant que du vide. Aucune n'avait été capable de le combler comme l'avait fait la reine déchue et toutes avaient péries sous sa folie sanguinaire lorsque le temps des plaisirs était révolu. "Tout le monde n'a pas ta chance l'ami! Ma douce m'a été enlevée il y a bien longtemps et je ne trouve pas une seule femme digne de mon affection. Toutes sont dévergondées ... Dieu que je hais cette époque!" Sur ses mots le vieux vampire reprit une nouvelle gorgée d'alcool avant de soupirer un long moment. Ici le sexe opposé ne se préservait plus pour l'acte passionnel de deux personnes s'aimant envers et contre tout, chaque demoiselle était prête à donner son corps peu importe l'âge afin de gagner quelques piécettes, même de très jeunes ne dépassant guère les dix ans, des pucelles en culotte courte qui le désolait au plus haut point. Aucune résistance ne venait de leur part aussi l'hypnose était-elle futile dans certains cas.

Tout en buvant ce liquide fraichement découvert, le magnifique brun pour qui les dames se pavanaient riva ses yeux à ceux d'une véritable rousse à la chevelure cascadant jusque dans le bas de ses épaules dénudées. Simplement vêtue d'un corset rouge et d'une robe volontairement fendue en de divers endroits stratégiques afin de révéler son anatomie parfaite, cette dernière esquissa un sourire gêné sur ses lèvres vermeilles. Immobile, Gregory détailla avec minutie chaque parcelle de sa peau pâle puis reporta son attention sur Jack qui le regardait comme si un fantôme était assis face à lui. "Bonté divine!" Lâcha-t-il en pensant à cette serveuse qui indéniablement ne terminerait pas dans les latrines mais bel et bien dans sa couche. "Je sais qu'on ne te la fait pas deux fois vieil ami, mais cette femme dont je n'ai point le droit de prononcer la nature est à se damner comme tu le dis si bien. Alors excuse moi un instant ..." Dit-il en se relevant "mais j'ai une dame à hypnotiser afin de m'assurer une nuit mouvementée." Tout en sachant parfaitement que la curiosité légendaire du loup de mer le forcerait à lever les yeux vers ce qu'il considère comme les envoyés de Satan en personne, Gregory esquissa un sourire satisfait tout en se dirigeant vers la gente dame dont le cœur s'affolait. Il était certain qu'il ne la laissait nullement indifférente et pourtant il allait tout de même s'assurer que seules ses pulsions seraient satisfaites par cette humaine qu'il considérait désormais comme sienne, du moins jusqu'à ce qu'elle ne rende l'âme comme toutes les autres. Ses pupilles se dilatèrent tout comme celles de sa proie qui répétait mot pour mot ses paroles "Tu ne satisferas aucun autre homme que moi, et quand je te l'ordonnerai tu me suivras sans poser de questions." avant qu'il ne lui tapote la joue droite par satisfaction. Puis comme si de rien n'était le vieux vampire reprit sa place à sa table et ordonna au tavernier de lui apporter de quoi étancher sa soif. "n'est-elle pas à croquer?" Demanda-t-il en souriant à son ami qui devait être écœuré à l'idée des ébats qui auraient lieu cette nuit.
@ Fiche par Artsoul
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Dim 28 Juil - 22:21


-Reunions between seafoods-


Revenant à table, fixant avec torpeur son verre vide, Jack fit signe à la Tarama de service de lui resservir la même chose, après tout, Stewars était coutumier de ce genre de comportement et, n'ayant surement jamais bu du liquide favoris du pirate, il n'allait tout de même pas lui en vouloir pour si peu. La conversation dévia sur le passé amoureux de son comparse, chose qui peinait Jack qui songea au jour où Danika s'éteindrait, c'était couru d'avance, elle était humaine, bien que magique, mais la mort l'emporterait alors que lui resterait seul pour le restant de ses jours. La transformer? Il ne le ferait pas si elle n'en faisait pas la requête, bien que ne se pensant pas épris, le vampire, aussi tordu était-il, respectait bien trop cette femme pour agir égoïstement. Se rinçant au Rhum, il écoutait attentivement les dires de son camarade, un regard désolé pour ce dernier alors que lui vivait depuis quelques temps déjà, une idylle passionnée avec une sorcière à se damner tant sa beauté était irradiante.

"Anne, je n'l'ai pas connu, mais vu la façon dont tu en parles, je jurais qu'elle valait son pesant de cacahuètes." Sourire plaisantin aux lèvres, une façon comme une autre de tirer le Barracuda de ses souvenirs mornes, Jack recracha l'alcool qu'il avait en bouche lorsqu'il dit détester cette époque. Diantre avait-il reçut un coup de rame sur la tête? "Tu plaisantes l'ami, les embruns de l'océan, l'iode, les femmes, l'or... Tout est a porté de mains ici, il suffit d'avoir les bons filons et tu deviens rapidement l'homme le plus prisé des Caraïbes."

Une nouvelle fois interloqué par l'absence de son compagnon, cette fois Jack se figea, s'il ne bougeait plus, qui sait, peut-être que la succube sur qui Gregory jetait son dévolu ne le verrait pas. La grimace aux lèvres, la goule manqua de vomir ce qu'il avait avalé depuis son débarquement et parvint à garder son estomac en place, pas sans river deux doigts à ses lèvres pour masquer les remontées acides dont il était victime.

"Je sais qu'on ne te la fait pas deux fois vieil ami, mais cette femme dont je n'ai point le droit de prononcer la nature est à se damner comme tu le dis si bien. Alors excuse moi un instant ...mais j'ai une dame à hypnotiser afin de m'assurer une nuit mouvementée." D'un balayage de paume fendant l'air, Jack lui fit signe d'y aller, hors de question qu'il ramène cette horreur à leur table! En bon vampire qui se respecte, il laissa trainer une oreille vers le duo, Gregory n'avait pourtant nul besoin de faire usage d'hypnose mais il voulait s'assurer d'être le seul ce soir à parcourir le corps, putride aux yeux de Jack, de la donzelle des enfers. "N'est-elle pas à croquer?" S'empressa-t-il en revenant, fier comme un coq chantant les pieds dans la bouse, près d'un Aberline sur le point de laisser ses tripes tapisser le sol.
"Dans le sens joli ou moche de la chose?" Les yeux roulants dans leurs orbites le capitaine se redressa, ce repaire était mal famé ce soir, empli de rouquine à fanfreluches sataniques, c'était ce qui lui apparaissait au plus il sondait les regards des quelques pétoncles imbibées dans la salle. "Comme elle est... Hypnotisée... on peut s'en aller."

Manquant se se prendre les pieds dans la chaise qu'il quittait, remarquant au passage que le Rhum avait fait son office et que, par conséquent, son esprit devait lui jouer des tours pour affubler tous les crabes puants de ce rade de boucles orangées, Jack fit de grands gestes devant le visage de son compère et se rattrapa de justesse au corset d'une poulette qui passait par là.

"Navré..." Redressant les yeux, il recula aussi rapidement que son don l'y conviait, une rousse, la même que Stewars avait hypnotisé. "Barra cu da... Je sors, cet endroit me file la chtouille, enfin les chtouilles, c'est dangereux!"

Un index inquisiteur devant les lèvres, Jack fit d'immenses enjambées efféminés pour rejoindre l'extérieur où il s'adossa au mur le plus proche. Son compagnon avait subitement raison, cette époque était celle de Satan, des rouquines à chaque coins de rues, et aussi des roux.!.!. Lorsqu'il se mit à pleuvoir averse, Jack profita de la fraicheur des gouttes pas sans retenir sa respiration *c'était bien connu, sous la pluie, les roux empestaient*. Bien qu'il n'avait jamais pu prouver cette thèse, Jack n'avait pas la moindre envie de savoir si oui ou non cette légende était véridique, hors de question d'humer quelconques dessous de bras à pilosité rouge pour ce soir, non, il voulait fuir et vite, mais ce fut sans compter sur Gregory qui le rejoignit et surtout sur le tenancier de l'échoppe, où il avait subtilisé la canne avant de rejoindre la taverne, qui s'approchait de lui dans l'optique de lui ravaler la façade. Sourire idiot et air de crétin des alpes aux traits, Jack remarqua subitement une pièce de monnaie au sol et s'empressa de la saisir, pendant ce temps, le poing qui lui était destiné finit dans la tronche d'un gros bonhomme qui n'avait rien demandé à personne.

"Haaaa, la chance me sourit..." Hoqueta le vampire pour ensuite considérer les faces de raies enfarinées autour de lui.
"Tu vas payer de tes actes Aberline!"
"Capitaine... On dit capitaine, mais..." Soul mais pas bête, Jack riva le doigt vers le lointain, un air ébahis au visage. "Regardez Pierre est revenu!" L'effet de surprise, bien que personne ne savait qui était Pierre, Jack profita de l'inattention de ses assaillants pour faire signe à Stewars de le suivre et vite, direction le Squid où ils cuveraient tranquillement, du moins si ces faces de poulpes ne venaient pas lui secouer les esgourdes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Mar 30 Juil - 18:56




~ Reunions between Seafoods ~


Combien de chance y avait-il pour que ce pauvre loup de mer de Jack ne tombe, et ce littéralement, sur une rousse à la sortie de la taverne? Une sur mille? Deux peut-être? Dans tous les cas le peu de chance qu'avait son compère venait de faire son office, faisant rire Gregory jusqu'à ce que des larmes naissent aux coins de ses yeux. Cette frousse indigne d'un capitaine le faisait hurler de rire aussi bien par le visage déconfit du malheureux que par les effluves de rhum qui lui tournaient la tête. Peu habitué à consommer autant d'alcool, le vieux vampire sentait déjà les effets indésirablement délectables s'emparer de sa personne tandis qu'il rejoignait ce bon vieux Jacky dehors. Là, sous une pluie fine et le visage aussi pâle qu'une huitre avariée le jeune homme à la gestuelle digne des dames semblait en grande conversation avec un loubard quémandant une quelconque revanche "dans quel pétrin tu t'es encore fourré l'ami?" demanda-t-il, une bouteille au préalable volée à l'aubergiste hypnotisé entre les mains. Le goulot aux lèvres, il observa la scène de loin avant de recracher le liquide pour rire à gorge déployée une fois encore. Ce vampire était un vrai phénomène de foire! "Capitaine... On dit capitaine, mais..." Rappela le bigorneau d'eau douce à son ennemi avant que son ami, lui, ne lui vienne prêter main forte "Bonjour, je suis Gregory Stewars enchanté et lui ... Et bien il semblerait qu'il vous ait allégrement empapaouté de quelque façon que ce soit"  dit-il en approchant son visage de celui grassouillet de l'humain "à votre place je ne lui ferai pas trop confiance, regardez sa tête!" Riant de plus belle le plus vieux des immortels reprit une gorgée de ce nectar des Dieux déchus avant d'entendre la voix de son acolyte retentir "Regardez Pierre est revenu!" Plié en deux tant la douleur de son rire lui déchirait l'abdomen Gregory pensait mourir face à cette tentative absurde de fuite "sérieusement l'ami? Encore le coup de Pierre?" S'exclama-t-il avant de remarquer que les triples buses venues leur chercher des noises recherchaient du regard le Pierre inexistant "Mère de Dieu, mais c'est que ça marche le Loustique! Regarde moi ça, ta bonne vieille blague marche! Aller on s'tire!" Et sur ses mots les deux amis partirent en titubant plus qu'en courant.

Suivant avec difficulté son acolyte, Stewars cria au meurtre lorsque sa bouteille encore pleine tomba sur le sol, faisant se déverser l'objet de sa démence temporaire sur les pavés. Observant ce spectacle comme s'il s'agissait de la mise à mort de son meilleur ami, le beau brun aurait bien volontiers bu à même le sol si faire se pouvait mais les loubards à leurs trousses l'en empêchait. Grognant tel un ours mal léché il reprit donc sa course vers le navire du grand Capitaine Aibeline où se trouvait un équipage bien amoche "Et bien, elle est belle la piraterie!" Lâcha-t-il en s'engageant sur les lattes de bois sommaires menant au pont, encore une invention délirante de Jack très certainement. Une fois sur le bâtiment les deux vampires se mirent à rire avant que le plus âgé des deux ne cesse subitement toute effusion de joie. "Pourquoi on a plus de rhum? JACK, POURQUOI ON A PLUS DE RHUM?!" se mit-il à hurler en secouant le principal intéressé comme un arbre à prunes. La démence le gagnait alors que les crétins des Alpes les attendaient sur le quai en hurlant à son compagnon de descendre. Sourcils froncés par ce grand manque de politesse Gregory se souvint subitement qu'ils n'étaient pas humains alors pourquoi Diable supporter cette cacophonie? "On peut les manger ... Le gros risque de nous rapporter du cholestérol ... Tu crois qu'on peut mourir de ça l'ami? Ses veines doivent être plus remplies de couenne que de sang. Le maigre en revanche sera terminé en une gorgée. Hum ... Que de choix que de choix" soupira-t-il en jouant de ses doigts sur son menton comme pour feindre une quelconque réflexion. Ne sachant pas si oui ou non le loustique le suivrait dans sa débauche sanguinaire, le jeune homme l'observa un court instant avant de levers les bras au ciel "Jacky ces gens sont des parias, des soudards, des lâches de la société! Si on ne les tue pas tu seras dans la mouise et moi j'aurai faim. Sans compter que d'autres se feront entourloupés par leurs fourberies. Aller l'ami, j'ai sérieusement besoin de cuver si je veux être digne de la demoiselle ce soir."

Résolu à s'offrir un bon divertissement pour faire passer l'essaim d'abeilles dans son crâne, Stewars bomba le torse et retourna sur la terre ferme afin de terminer cette vulgaire mascarade. D'abord amusés par l'attitude trop sûre du nouveau venu, les deux mortels cessèrent très rapidement leurs moqueries lorsque le regard de la personne face à eux se mua en un être que nul humain ne connaissait. Le visage pâle entravé par le lourdes veines violacées, le vampires observa tour à tour le maigre puis le rondouillard avant de river ses pupilles dans celles du plus costaud "Battez vous à mort. Le gagnant devra se jeter dans l'eau et se noyer." Sur ses mots le beau brun fit s'estomper ses traits de monstre nocturne pour s'assoir sur une bitte d'amarrage en parfait spectateur qu'il se devait d'être. Les yeux rivés sur les deux mortels ne lésinant pas sur les coups, Gregory leva la tête vers Jack en pointant du doigt la scène "je mise trois pièces d'or sur le gros!" Rares étaient les moments où il pouvait se détendre, aussi profitait-il de ses dons vampiriques pour créer l'effet de surprise sur les quais où s'ameutait déjà quelques curieux. Joyeux quant à la tournure que prenaient les choses, le beau brun somma un membre de l'équipage de descendre, ce qu'il fit non sans fixer son capitaine de façon peu convaincue. Une fois près de lui, Gregory entoura ses épaules de son bras et lui enleva son chapeau pour le lui fourrer entre les mains "Tu veux être riche gamin? Alors va prendre les paris! C'est pas tous les jours qu'on peut se faire de l'argent si facilement. Et une fois que ce sera terminé ... apporte du rhum que je puisse en boire avec Jacky!"
@ Fiche par Artsoul
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars] Lun 12 Aoû - 11:39


-Reunions between seafoods-


Le vieux barracuda avait toujours des idées à faire crever un morse, pour autant Jack adorait son esprit malicieux après tout, ils n'étaient pas amis pour rien, se remémorant leurs quelques escapades hautes en couleurs, la goule à barbichette, juchait sur le pont du Squid où la majorité des bernicles *surnom qu'il donnait aux membres de son équipage* était ivre morte, le fameux capitaine écouta à moitié les dires de son vieux loup de mer. Le lendemain il devait reprendre le large pour voguer à la recherche de la bague qu'il convoitait, ce qu'il ignorait c'est que cette semaine en mer, donnant lieu à des recherches infructueuses, sonnerait la fin de son idylle avec Danika car, la prochaine fois qu'il foulerait le sol du repaire des forbans, cette dernière donnerait sa vie pour lui. Plus tard, il trouverait le fameux bijoux convoité mais ça ne serait pas non plus sans quelques retour de médailles de la part de ce poulpe puant de Flint. Considérant son vieil ami, le cul vissé sur une bite d'amarrage, là où les cordages reliaient son bâtiment au port, Jack esquissa un sourire béa, des hommes, humains inutiles et stupides comme des chèvres atteintes de schizophrénie se donnaient en spectacle sous le commandement de Stewars qui prenait les paris.

"Bagarre d'humains... BAGARRE D'HUMAINS!!!!!!" Hurla-t-il subitement en prenant conscience de ce qui se déroulait sous ses yeux embués de rhum. Alpaguant l'une de ses pétoncles au passage, fruit de mer ramolli que Gregory conviait à la scène, Jack lui fit signe, en une magnifique révérence mal assurée *encore et toujours l'alcool brun qui coulait dans ses veines* de rejoindre le barracuda. "Fais le..... C'est ton moment de gloire chère marmelade de thon, tu deviendras un grand homme!"

En quoi le fais de se livrer à de telles âneries ferait de ce mousse un grand seigneur? Jack n'en savait rien mais la boisson très prisée des pirates faisait de lui un crétin sommaire. Les yeux rivés sur son acolyte, Jack dévala enfin la pente de bois qui reliait le port au navire, titubant de droite à gauche, il farfouilla dans la poche de sa redingote et en sortit quelques poudres d'on ne savait quoi, des graines, des herbes, peu importe, tout il advient qu'il lança le tout au dessus des calamars en quête de baston et s'appuya avec mal contre l'épaule de son partenaire.

"Ça donne un côté plus..." Soul comme une barrique, il joua des doigts devant le nez de Stewars qui visiblement tenait mieux la cadence que lui."...festif!!! Tu devrais vraiment songer à t’enrôler sur mon navire...On s'rait les rois du monde, les princes des océans, tu sais, même les cachalots craindraient notre duo terrible!" Immense sourire aux lèvres, Jack se prit le pied dans un cordage, se mangea le visage dans le dos d'un des boxeurs improvisés et ce dernier finit à la flotte en se cognant allégrement contre l'un des poteaux de bois. "Ooops navré, pardonnez moi... cochon ou encore verrat, je n'sais pas de quelle espèce porcine vous êtes..." Dit-il en fixant l'espèce de baleine flottante dans la mer noire de nuit, il fit volte face et reprit alors à l'intention de Greg. "Réfléchis y l'ami!" Une main posée contre l'épaule de Stewars, Jack brassa l'air devant lui à l'aide de sa main libre. "Dans une semaine je reviens, si tu veux, je t'embarque, je ferai de toi mon Commodore!" Lorsqu'il lâcha ce mot malheureux, Aberline se fit héler par un homme sur le pont. Les yeux plissés pour mieux décrire la silhouette emplumée face à lui, il remarqua Flint.

"On lève l'encre Jack!" Minaudant et livrant quelques grimaces amusantes dans le dos de ce dernier lorsqu'il se retourna, Jack colla une tapette amicale sur la joue de son collègue.
"Une semaine... Si t'es au rendez vous alors.... Je t'enrôle!!!!" Se tournant vers les humains toujours aux prises, Jack en attrapa un premier et ses prunelles se dilatèrent dans le regard bovin de ce congre décérébré. "T'as perdu mon vieux, embrasse ton camarade malgré le fait qu'il veuille refaire ta face de raie." Sourire d'ivrogne aux lèvres, Jack offrait une dernière partie de plaisir à son ami tandis que lui s'en allait déjà vers d'autres horizons.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars]

Revenir en haut Aller en bas

Flashback -Reunions between seafoods- [PV Gregory Stewars]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-