RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Evil little Damon - Damon Salvatore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Evil little Damon - Damon Salvatore. Lun 29 Juil - 18:29







Quelle belle journée, une journée ensoleillée et pleine de promesse qui se profilait à l'horizon! Rachel avait décidé de se dégourdir un peu les jambes et profiter du beau temps pour remettre un peu d'ordre dans sa tête où se mêlaient un nombre improbable de plans diaboliques. Bien qu'Elena se soit fait la malle après avoir gouté à la terrible nature vengeresse de la petite blonde, cette dernière n'avait rien perdu de son courage et continuait à vivre comme si de rien n'était. Pure folie direz-vous? Sûrement mais la jeune fille ne souhaitait pas vivre dans la peur de se voir planter un pieu en plein cœur, c'est pourquoi elle se contentait de mener une vie dite "normale" tout en jouant avec les humains comme à son habitude. Lorsque la faim devenait trop forte elle plongeait ses crocs dans la première jugulaire à portée de main et laissait le corps sur la voie publique, continuant son petit bout de chemin. Au fond Rachel ne craignait rien ni personne et était certaine de pouvoir se défaire de toutes les embûches visiblement résignées à se dresser sur sa route. En effet la blondinette avait à ses trousses plusieurs chasseurs, sorciers et mêmes quelques vampires assez suicidaires pour oser se frotter à la protégée de Katherine Pierce. Certes leur manège n'avait duré qu'un temps concernant la capture d'Elena mais les deux femmes s'étaient assurées que la vie du sosie lui soit arrachée par la horde de vampires qu'elles avaient lancé à sa poursuite A l'heure qu'il est elle doit pourrir dans les bois pensa la jeune fille en souriant.

Rachel avait récemment entendu dire que sa petite Dylan tant adorée et dument transformée par ses soins avait donné naissance à une nouvelle sorte d'hybride et cela avait attisé sa curiosité. Un être mi vampire mi sorcier était une chose à ne surtout pas manquer aussi attendait-elle de voir de quoi était capable le bête avant de la capturer. Marchant joyeusement dans les rues de Mystic Falls, elle pensait à la visite qu'elle donnerait bientôt à Cassie, une main de plus pour l'aider à mener à bien ses desseins ne serait pas de trop. La rouquine se faisait rare ces derniers temps et pour dire vrai sa partenaire de chasse lui manquait quelque peu. Les joies de la traque étaient plus présentes à plusieurs, d'autant plus que la vampire carnassière qu'elle avait rencontré chaton avait fini par devenir une lionne redoutable grâce à elle. Cependant sa pseudo amie faisait profile bas ces derniers temps, ce qui n'était absolument pas son genre. D'habitude pétillante et terriblement assoiffée, Cassie restait cloîtrée entre ses quatre murs pour une raison qui la dépassait ... une raison qu'elle ne demandait qu'à découvrir pour la remettre dans le droit chemin. Elle était un vampire bon sang, un être dénué de sentiments et non pas une poupée bonne qu'à sourire et à minauder, aussi voulait-elle le lui faire comprendre et la ramener à la réalité afin de la faire sortir de sa bicoque une bonne fois pour toute. Sincèrement Rachel en venait à se demander si elle était la seule vampire assez sensée pour mener une existence digne de sa nature, mis à part Katherine bien évidemment. Tout le monde dans cette ville préférait se confondre parmi les humains mais au fond quel en était le but? C'était tout bonnement stupide, les humains était de la nourriture tempérée rien de plus et jouer les semblables était improbable pour elle. La petite blonde avait essayé ce petit jeu morne et grotesque pour approcher Elena de plus près et pour dire les choses telles qu'elles sont, cette expérience avait été la pire de sa courte vie d'être de la nuit. Rachel aimait beaucoup trop son éternité pour perdre ne serait-ce qu'une seconde de sa vie à agir comme si son cœur battait encore et bien que son Ange ne lui soit toujours pas revenu, elle ne désespérait pas. Malgré le fait qu'il fut sous hypnose, l'amour de sa vie lui avait offert un baiser plus qu’équivoque avant qu'elle ne tue sous ses yeux sa petite sœur. Dylan était arrivée au mauvais moment et cela lui avait valu une mort certaine tout comme la sienne quatre ans plus tôt. Cet avertissement était aussi une façon de montrer à l'ainé Jefferson à quel point il était douloureux d'être transformé lorsqu'on ne le souhaite pas et de se voir détester par un être aimé, désormais il devait vivre avec l'envie de tuer son propre sang et s'il y arrivait alors il arriverait à vivre à ses côtés.

Tandis qu'elle effleurait ses lèvres du bout des doigts, une moue rêveuse sur son visage enfantin, la jolie blonde se raidit comme un piquet en voyant assis sur un banc telle une âme en peine le dénommé Damon Salvatore. Le grand amour de la niaise de service leva son regard bleuté sur elle, la faisant frémir mais nullement bouger, elle était assez rusée pour ne pas se laisser se faire attaquer, d'autant plus qu'une foule de gourdes à trente-sept degrés se mouvait autour d'eux. Visage de marbre, démarche aguichante et sourire froid Rachel se dirigea vers le jeune homme qui lui avait planté un pied de chaise dans le ventre pour sauver le simili Petrova qui, cela dit en passant, s'était envolée sans demander son reste. Et voilà le chiot Salvatore livré à lui même! Plaisanta-t-elle en croisant les bras Ta maitresse n'est pas revenue te chercher? Peut-être bien qu'elle est morte. continua la jeune fille en haussant les épaules. Ne sachant pas si ses vampires avaient réussi à lui arracher sa jolie petite tête Rachel ne voulut pas s'avancer et détailla du regard un jeune homme blond aux yeux aussi noirs que sa tenue. Hey toi! Le héla-t-elle en lui faisant signe de venir. L'adolescent regarda derrière lui et une fois certain que c'était bel et bien à sa petite personne que la blondinette s'adressait, il esquissa un sourire et la rejoignit comme la bonne marionnette inutile qu'il était. Empoignant son bras avec une force telle que le gamin dû serrer les dents pour ne pas hurler, Rachel le positionna dos contre sa poitrine et le força à pencher la tête sur le côté de son autre main avant de prendre son visage de vampire. Personnellement j'ai une petite faim Ricana Mcferson tandis que ses crocs aiguisés s'approchaient de la veine palpitante de sa proie terrifiée. Puis elle s'arrêta et reprit un air humain emplit d'une innocence enfantine. Où sont mes bonnes manières? Une petite soif Damon? Demanda-t-elle en jetant le tas de chaire et d'os sur le vampire plus vieux qu'elle. La provocation était un art qu'elle avait appris auprès de Katherine, et elle le maniait à merveilles.


holliday creation



Dernière édition par Rachel Mcferson le Ven 9 Aoû - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Lun 29 Juil - 22:30


Une belle et grandiose journée venait illuminer le ténébreux vampire, bien que ces derniers temps avaient été dur, qu'il avait une fois de plus failli perdre Elena et qu'il faisait désormais parti d'un clan pour la protection d'une enfant qu'il avait pris en adoration -et ce même s'il ne le montrait pas-, Oui ce jour promettait d'être le meilleur depuis que sa petite amie avait accepté de devenir un vampire. Terminant un verre de bourdon, sur les coups des neufs heures du matin, Damon vérifia les quelques instruments étranges et destinés à la souffrance qu'il avait sorti de la cave la veille, chaines et équarrisseurs en tous genres. Un rictus dévora les lèvres du beau brun lorsqu'il passa la main sur les sculptures d'un siège qui avait servi, dans le temps, à accueillir ce cher Mason. Terrible souvenir que celui de sa mort et des tourments que son spectre avait fait endurer à Salvatore mais passons, c'était du passé et bien que le voile soit levé entre les morts et les vivants, Lockwood n'avait pas fait de réapparition, désormais c'était plutôt ce qu'envisageait Damon depuis une semaine qui l'attisait comme un morceau de bois suffit à nourrir les flammes d'un âtre de cheminé. Ravi du plan dont il n'avait parlé à personne pas même à Rick, qui ne daignait plus le voir depuis un moment, à Paul qui tentait à devenir l'un de ses compagnons de beuverie, ou encore Julian qui, ce dernier, se révélait de plus en plus comme le Saltzman bis du buveur de sang, Salvatore faisait quelques mises au point avant que la pendule lui indique qu'il était temps de passer la seconde. Sans un mot, seul dans le manoir qui le resterait pour un long moment étant donné l'absence de sa douce Elena, Damon remit en place sa chemise blanche et enfila sa fameuse veste de cuir dont il remonta les manches à ses coudes avant de se sourire à lui même.

"La vengeance est un plat qui se mange froid... Je dirai plutôt glacé pour le futur met que j'me réserve..." Le ton neutre, boutonnant les pressions aux poignets de sa veste pour que les manches restent bien en place sur le haut de ses bras, le beau vampire fixa le portrait de son frère sur le chevet voisin. "Me regarde pas comme ça, je sais que tu aurais sans doute pensé la même chose sans passer à l'action, mais, Marquant une pause pour vérifier le contenu d'une seringue à bouchon puis la placer dans sa veste, il reprit de plus bel. "Tu n'es pas moi et j'en suis ravi, c'est un avantage considérable d'être sans pitié frangin bien que le contrôle est pas mal aussi. Oh..." Les yeux écarquillés, majeur bagué à ses lèvres, Damon afficha subitement un air désolé. "mais tu sais pas c'que s'est d'allier ces deux choses, monsieur tout blanc ou tout noir, jamais de gris... Bref, à plus tard Stefan!"

Après quelques kilomètres au volant de sa légendaire Chevrolet convertible, Damon arriva enfin au lieu où, il le savait pour l'avoir filé quelques jours durant, Rachel ferait une apparition attendue. Toujours mué dans un silence et un calme olympien, Salvatore gara le véhicule et en quitta l'habitacle pour s'installer à l'un des bancs près du monument de la place, dans le but de tromper la blondinette qui ne le manquerait pas en passant. Désormais, le moment le plus passionnant se livrait au vampire comme les premiers carillons d'une jouissance sadique et méritée : l'attente, là où on imagine et espère que tout sera à l'image de ce que nous avons envisager. Il était rare que l'ainé Salvatore rate ses coups, c'était arrivé parfois et pourquoi? uniquement car son petit frère adoré trainait dans ses pattes mais ici, Stefan était loin et ne pourrait pas s'insinuer dans les projets de son ainé, fort bien, cela ravissait Damon comme jamais il n'avait été excité d'avoir à ôter la vie d'un semblable. Sourire de coin aux lèvres, il vit enfin la cause de toutes les idées de meurtre qui lui avaient traversé l'esprit depuis maintenant deux mois, Rachel Mcferson en chair et en os, traversant la voie publique pour se loger sur le trottoir où elle ferait bientôt sa rencontre.

Le regard rivé sur ses faits et gestes, considérant la façon dont elle bougeait et papillonnait en bonne innocente qu'elle n'était pas, Damon prit un air froid, impassible, constellé d'une tristesse qui ne le possédait pourtant guère, lorsqu'elle arriva enfin à sa hauteur. Mentir, feinter, c'était ce qu'il savait faire de mieux et malgré l'intelligence cruelle que cette fille avait en elle, il ne doutait pas que son charme et ses salades, plus grosses qu'un paquebot, feraient un effet cuisant à la jolie blonde qui, depuis des lustres, se languissait de son chasseur perdu. Le sexe était ce qu'il était, la séduction aussi et bien qu'éprise -enfin soit disant- le buveur de sang savait qu'elle ne refuserait pas de quoi apaiser son appétit charnel, une façon comme une autre de l’appâter pour mettre à bien les projets funestes qu'il avait à son encontre.

"Et voilà le chiot Salvatore livré à lui même! Ta maitresse n'est pas revenue te chercher? Peut-être bien qu'elle est morte." Une envie de rire le prit mais Damon se contint, faire fit des autres était une habitude qu'Elena lui avait apprise et il savait pleinement y recourir en cas de besoin.

"Si tu parles d'Elena j't'en prie évites... Ce n'est plus ma préoccupation première, ni même secondaire. les bras écartés contre le dossier du banc, Damon battit des cils en un sourire divin, faisant mine de dévorer du regard la jeune femme. "Jouer les madame Doubtfire n'est vraiment pas mon truc!"

Accentuant son sourire narquois, Salvatore observa les attitudes de cette petite garce et tandis que la foule tentait à se dissiper autour d'eux, elle héla un gamin qui ne demanda pas son reste pour rappliquer à ses pieds. Sans aucune considération pour la race humaine, Rachel l'empoigna avec fièvre, le riva dos à sa poitrine et s'empressa de lui faire incliner la tête. Les crocs et veines visibles, elle s'approcha dangereusement de la jugulaire de l'adolescent, Damon ne bougea pas d'un pouce, stoïque et encré dans son rôle de vilain vampire qui lui collait à la peau tout autant qu'il générait un flot de mépris à son égard, sur les habitants de Mystic Falls. S'il avait été Stefan, il n'aurait pas pu tenir et aurait fait capoter son propre plan pour sauver la vie de cet innocent, mais il n'avait rien à voir avec son cadet. Si Stefan avait été présent, le même scénario que dit précédemment se serait produit, mais il n'était pas là et cette idée séduisait l'ainée Salvatore qui, malgré le dégout que lui inspirait le geste de la belle, n'en fit aucune mention, que ce soit physique ou orale. Si proche du but après avoir évoqué la soif qui la contenait, Mcferon stoppa sa morsure prochaine et afficha un air que Damon connaissait parfaitement pour ne l'avoir que trop vu, cette moue boudeuse, du Katherine tout craché, elle reprenait les feintes de son mentor, preuve pour le vampire qu'elle serait facile à amadouer tant elle n'avait pas de personnalité propre.

"Où sont mes bonnes manières? Une petite soif Damon?"

Balançant le gamin contre lui, le concerné émit un rictus plaisant et considéra la veine saillante au cou de la proie qu'elle lui tendait. Un test qu'il réussirait sans le moindre mal, elle le testait, elle tentait de découvrir un manège qu'il ne lui révélerait pourtant pas. Décidément Pierce avait bien éduqué son petit chien mais, bien qu'il détestait Petrova du plus profond de son âme, Damon se ravissait qu'elle ait pu engendrer un clone si peu crédible, un double à son image, et dieu savait qu'il connaissait parfaitement Katherine, il ne se tromperait pas dans les agissements de la blonde et se serait un plaisir que de lui river la seringue, qu'il avait dissimulé dans sa veste avant de prendre la route, dans la gorge pour ensuite lui faire vivre un ultime calvaire qui se terminerait lorsque la mort viendrait réclamer son dû avec quatre ans de retard. Le gamin se redressa tandis que Damon sortait les crocs, il tenta de hurler mais déjà le vampire lui conseillait de se la boucler sous peine de le faire souffrir comme jamais. Sans attendre, sans un regard pour la jeune femme qui analysait ses moindres faits et gestes, Salvatore planta les canines dans le cou de l’innocent et but quelques bonnes gorgées avant de redresser le nez, les lèvres dégoulinantes d'un fluide alléchant dont il se débarrassa d'un revers de main, et d'offrir un sourire charmant à celle qui lui faisait face.

"Tu as un don pour choisir les meilleurs crues où c'est ta chance qui t'aide?" Se remettant sur pieds, saisissant le gosse au col de chemise, il riva ses yeux dans les siens et leurs pupilles se dilatèrent. "Barres toi, oublies tout, j'ai une autre proie plus alléchante sous les yeux!" Délivrant la victime, Damon tourna le menton vers la blonde qui le considérait avec un intérêt grandissant. "Que dirais tu de rattraper le temps perdu ma jolie? toi et moi..." Il marqua une pause et se riva dans le dos du vampire pour souffler les dernières paroles à son oreille, s'assurant ainsi qu'il avait de l'effet sur celle-ci. Sans brutalité, d'un geste doux et charmeur, Damon fit reculer une des boucles dorées se la jeune fille qui sembla frissonner. "...moi et toi... on dirait qu'on se ressemble bien plus qu'on voulait bien le penser, j'ai besoin de frissons, besoin de laisser parler mes pulsions, tu sembles parfaite pour ça..." Sans pudeur, Salvatore laissa ses lèvres frôler le cou de Rachel et reprit un tant soit peu de sérieux lorsqu'elle fit volte face. "J'ai une liste d'envies à satisfaire qui sont celles-ci : Boire un verre en charmante compagnie, tromper le temps en charmante compagnie et surtout laisser aller mes instincts primaires en charmante compagnie." Sourire carnassier aux lèvres, le ténébreux vampire joua de quelques œillades dont il était l'unique détenteur. "Tu sembles être cette charmante compagne, mais je ne peux pas encore l'affirmer sans un mot de ta part Rachel."




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Mer 31 Juil - 21:11







Un sourire aux lèvres, Rachel observa Damon avec intéressement tandis qu'il se sustentait à même le cou de gamin pêché plus tôt. Le grand brun s'avérait être plus drôle que prévu et sa petite dispute avec la cruche de service ne fit qu'aviver plus encore son envie de le titiller. Après tout elle n'avait pas grand chose à faire aujourd'hui et s'amuser ne lui ferait pas de mal - du moins pas maintenant -. Savoir qu'Elena et son chevalier servant aussi baveux qu'une limace étaient en mauvais termes la faisait jubiler c'est pourquoi la petite blonde se jura d'en faire part dès que possible à Katherine, une façon de savoir que malgré tout leur plan n'avait pas été vain "Tu as un don pour choisir les meilleurs crues où c'est ta chance qui t'aide?" Demanda Damon avant d'envoyer paître sa proie en l'hypnotisant, chose que Rachel n'aurait pas fait cela dit en passant. Finalement l'ancien amant de Pierce était un chaton dans un costume de lion, ni plus ni moins. Disons que passer quatre ans à mourir de faim aide un peu. Répondit-elle en récupérant l'humain qui pensait s'en tirer aussi facilement Par contre laisser échapper mon repas ne fait pas parti de mes habitudes donc tu m'excuseras petit ... Dit-elle en vidant l'adolescent de son restant d’hémoglobine avant de le laisser choir mollement à ses pieds ... mais tu dois mourir. Satisfaite de son petit spectacle qui effraya quelques humains, Mcferson s'essuya la bouche et toisa les quelques curieux qui ne demandèrent pas leur reste pour détaler comme des bêtes apeurées. Tsss, bande d'être inutiles soupira-t-elle avant de reporter son attention sur son compagnon du jour, un sourire radieux sur ses lèvres. Elle avait ouïe dire que ce cher Damon ici présent était un membre du conseil, de ce fait elle venait de le mettre à nu devant tout une nuée d'humains qui pouvait très bien aller moufeter à la nouvelle Maire. Quelle terrible nouvelle cela serait! Pensa-t-elle en ayant allégrement envie de rire.

Soudain le vampire se posta derrière elle et usa d'une voix suave qui la fit frémir  "Que dirais tu de rattraper le temps perdu ma jolie? toi et moi..." Tournant la tête afin de l'avoir un tant soit peu dans son champ de vision, la petite blonde fit un sourire en coin avant de rétorquer On a du temps à rattraper, nous? Comme un pied de table dans le ventre par exemple? Parce que si c'est le cas on peut s'arranger ... Cependant la pique ne sembla aucunement le calmer dans ses pulsions car déjà entreprenait-il de jouer avec ses cheveux, ce la fit frissonner. "...moi et toi... on dirait qu'on se ressemble bien plus qu'on voulait bien le penser, j'ai besoin de frissons, besoin de laisser parler mes pulsions, tu sembles parfaite pour ça..." Son souffle dans son cou, qui était de loin l'un des points sensibles qu'aimait utiliser Kyle de son vivant, lui tira un sourire de satisfaction. Salvatore était une proie si simple que Katherine en perdait presque tout son mérite. Regardez qui a besoin de sensations forte! S'exclama-t-elle en se tournant vers lui, le visage figé en une moue presque choquée Que dirait Elena de tant d’ardeurs? Damon la draguait littéralement, ou alors la jeune vampire ne s'y connaissait pas! Le jeu de séduction était son point fort et si le beau brun qui avait faillit la tuer voulait des frissons, il en aurait pour son grade. Énumérant toute une liste de désirs qui lui semblaient bien chastes, Rachel roula des yeux agacée, les préliminaires verbaux étaient à éviter avec elle. Rivant son regard faussement doux à celui animé d'ardeurs de Salvatore, la petite blonde approcha son visage du sien et alors qu'ils auraient pu s'embrasser sans retenue, elle cessa de bouger et explosa de rire avant de sautiller plus loin, les mains dans son dos. Tu n'as quand même pas cru que je t'embrasserai tout de même? Je ne suis pas assez ivre pour cela Damon, mais si tu m'offrais un verre ... On peut peut-être s'arranger. Agrémentant ses propos d'un clin d’œil entendu, la belle prit la main de l'ancien jouet de Pierce et l'amena jusqu'au Mystic Grill.

Évidemment Mcferson n'était pas née de la dernière pluie et sentait très bien le coup dans le dos planer au dessus de sa tête. Un an auprès de Katherine lui avait suffit à se méfier des chiens Salvatore comme de la peste, mais le brun au regard glacial semblait en mal d'amusement ce qui était son cas aussi. Bien que sur ses gardes, Rachel avait envie de passer un peu de bon temps, et tant que Damon jouerait de sa voix mielleuse et de ses actes peu chastes elle ne risquait pas grand chose. Prêt à entrer dans l'antre de la débauche petit chiot abandonné? Il est encore temps de rentrer auprès de ta maîtresse la queue entre les jambes ... façon de parler bien sûr Dit-elle en posant les yeux sur son entrejambe afin de marquer son humour salace. En vue des attentes du vampires la jeune fille sourit et ouvrit d'un coup de pied un tantinet trop fort la porte du Grill. Tous les regards se posèrent sur eux, ce qui ne la rendit que plus imbue de sa personne encore. Un homme blond relativement bien bâti vint à leur rencontre, Matt très certainement. Jouant avec une boucle de ses doigts agiles, la jeune femme sourit niaisement avant de river ses pupilles à celles de l'humain Tu vas gentiment nous offrir tout ce que l'on demande si tu ne veux pas rejoindre l'ado boutonneux dehors ... et trouve moi du sang tempéré, tu seras mignon. Ce dernier hocha bien sagement la tête et s'en alla, les laissant seuls à l'entrée J'en mangerai bien un morceau, Elena ne se tape pas que des moches dis donc lâcha-t-elle en se mordant la lèvre inférieur. "Une partie de billard en attendant qu'il me trouve une gourde sur pattes?" Demanda la jolie blonde, le regard défiant. Celui qui gagne devra exaucer le désir de l'autre. Autant dire que tu es déjà mien pour la journée.


holliday creation



Dernière édition par Rachel Mcferson le Ven 9 Aoû - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Mer 31 Juil - 22:43


Feintant un baiser dont il ne voulait pas mais qu'il aurait été près à lui donner pour rester dans son rôle de parfait connard, Rachel se mit à rire subitement tandis que Salvatore lui servait, désormais, son légendaire rictus d'amusement constellé de mépris. Bondissante comme une collégienne qui venait d'obtenir le dernier album de JB, elle n'avait rien d'une femme pleine d'assurance et lui faisait penser aux jeunes pom-pom écervelées dont Elena ne faisait, bien entendu, pas parti. Sans attendre plus, la blondinette riva sa main à la sienne et le tira vers ce qui serait leur premier lieu d'échange, le Mystic Grill. Acte un, scène un! Damon savait parfaitement qui il croiserait dans le pub, il y avait Matt, mais aussi Marissa, ce qu'il regrettait en revanche, c'est que la sorcière cinglante ne fasse plus parti des effectifs de la société, c'était fort dommage d'ailleurs, car il ne doutait guère qu'elle lui aurait été d'une aide précieuse quant à la mise à mort de Mcferson qui, cette dernière, ne savait rien de ce qui lui pendait au nez et préférait se laissait aller aux salades sublimes que lui avait servi le ténébreux vampire.

Après une phrase emplie de désir, chose qu'il remarqua lorsque la buveuse de sang à l'esprit ravagé posa les yeux contre son bas ventre, ils finirent par entrer sous tous les regards des clients. Les premières prunelles que Damon croisa furent celles de Donovan qui fronçait les sourcils en s'empressant vers lui, "Désolé Matt, t'es le premier à subir, j'te paierai un verre en dédommagement!" pensa-t-il en un sourire navré pour le jeune homme. Assez proche d'eux, la blonde n'attendit pas son reste et lui fit part de ses désirs, envies bien entendu aidées par l'hypnose. En bonne petite marionnette, le serveur et ami de Salvatore fila sans plus attendre à la recherche d'une gourdasse perdue, il reviendrait bien assez tôt, mais, alors qu'il avait assisté à la mort d'un innocent et qu'il suffisait désormais d'un claquement de doigt d'un témoin pour qu'il ait une troupe de chasseur au train, Damon ne la laisserait pas faire si elle en s'en prenait à Matt, d'ailleurs, il allait faire en sorte qu'elle ne jette pas son dévolu sur lui en l'intéressant assez pour qu'elle veuille uniquement se suffire de lui. N'écoutant qu'à moitié les paroles qu'elle débitait à grande vitesse, et avouons le, cette fille était chieuse au possible mais il fallait bien souffrir pour obtenir ce qu'on voulait, le beau vampire riva ses pupilles aux siennes en un sourire intéressé, mimant avoir suivit tout ce qu'elle lui avait dit depuis le début de leur arrivée dans le bar.

"Une partie de billard en attendant qu'il me trouve une gourde sur pattes? Celui qui gagne devra exaucer le désir de l'autre. Autant dire que tu es déjà mien pour la journée."

"Oh mais je n'en attendais pas moins de ta part jolie blonde!" Sourire ravageur aux lèvres, Damon lui servit un clin d’œil lourd de sous entendu lorsqu'il lui lança une queue qu'elle rattrapa sans mal.

Posant celle dont il venait de se munir contre la table de jeu, Salvatore fit le tour du grand meuble au tapis vert bouteille avant de tirer avec force sur la poignet qui libérait les boules, pas besoin de monnaie quand on était doté de dons comme les siens. Empoignant les grosses billes à chiffres pour les déposer dans le triangle, il servit un regard envieux à la jeune fille qui le bouffait des yeux en se mordillant la lèvre inférieur. Ça ne serait pas bien long avant qu'elle soit mure comme une pomme. Se redressant, il saisit la queue, retira l'encadrement qui retenait les boules, plaça la blanche et passa dans le dos de sa partenaire, très très près de ses lèvres où il pencha les siennes sans aucune pudeur.

"J'suis galant... Casse!"

La belle se positionna donc pour faire ce que lui demandait Damon. Cette situation lui plaisait bien qu'il avait un but particulier à atteindre, tandis qu'il laissait faire la blondinette, le vampire héla Marissa qui passait entre les tables et lui ordonna, d'un simple, geste -la serveuse étant sous hypnose depuis des lustres- de venir près de lui. Sans vergogne, il lui saisit le verre propre qu'elle avait en main, regarda brièvement autour de lui et la saigna à la paume, juste ce qu'il fallait pour remplir le récipient et la faire déguerpir. Rachel avachie sur la table face à lui, désormais Salvatore s'approcha, se riva même à elle et elle pouvait sentir son bassin épousait joyeusement ses fesses. Le souffle contre son oreille droite, il déposa le verre de sang sur le rebord de bois et posa une main franche sur la hanche de cette raclure, elle le dégoutait, bien que physiquement il n'y avait rien a jeter, elle n'était qu'une crevure de plus qu'il fallait étouffer dans l’œuf avant qu'elle ne devienne trop dangereuse. Minaudant comme il savait si bien le faire, Damon poussa les cheveux de Boucle d'or contre son épaule opposée et se pencha plus encore contre elle, posant ses doigts libres contre sa main qui tenait le bout de la queue.

"C'est un jeu salace quand on y pense bien... Des boules,... Une queue... Des trous..." En un rictus qui lui dévora le visage et fit tressaillir sa poitrine toujours rivée à l'omoplate de Rachel, Damon l'aida à casser le jeu et croisa son regard désireux. "Oh... j'adore cette chanson..." Dit-il alors que des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] résonnaient dans les baffles de l'établissement.

Immédiatement, il lui fit faire volte face et lâcher le jeu un court instant, histoire de quelques minutes pour s'adonner à une parade, factice pour sa part, visant à l'amadouer plus encore. L'index filant contre le menton fin de blondie, Damon la dévora des yeux comme s'il s'agissait d'Elena, pourtant en lui, lorsqu'il la regardait de la sorte, il voyait son âme sombre et tout ce qu'elle avait fait subir à celle qu'il aimait mais, au delà de ça, il savait parfaitement mener sa barque et faire pagayer Rachel dans sa direction. Langoureux et suave au possible, il lui empoigna la main et la fit tourner sur elle même avant de la plaquer, dos contre son torse, à lui en déposant un sulfureux baiser contre sa gorge, pour finir par laisser la pointe de sa langue tracer un chemin sur les contours de sa mâchoire jusqu'à son oreille où, il lui susurra les paroles de cette chanson sur laquelle il la faisait onduler contre son corps, comme jamais elle n'avait dû onduler pour quelqu'un d'autre, même pas son chasseur de vampire. Salvatore sentait la belle fondre contre lui, elle se liquéfiait de l'intérieur, se consumait comme une cigarette abandonnée dans un cendrier et, pour parfaire le tout, lui faire entrevoir ce qu'il n'y aurait pourtant jamais entre eux, il fit glisser sa main contre son ventre puis à la naissance de ses cuisses, feintant se délecter de la chaleur qui émanait d'elle. La musique l'aidait beaucoup à se concentrer, bien qu'il fut ainsi des années auparavant désormais Damon était plus sage et surtout il n'avait pas envie de manger n'importe quoi, mais bien plus de la voir entre quatre planches. Lui faisant faire volte face, il plaqua une main à ses reins et embrassa le coin de ses lèvres avant de lui fiche une petite tape sur les fesses puis, reprendre la queue de billard.

"C'est mon tour non?" Sourire superbe au visage, il lui mima un baiser factice suivit d'un clin d’œil avant de lui désigner le verre fraichement pompé pour ses beaux yeux. "J’accepte ton deal, si je perd tu couches avec moi, si j'gagne je couche avec toi..." Un rictus dévorant le coin de ses lèvres, les yeux terriblement glacials, il arqua les sourcils, les paupières grandes ouvertes. "Ça te tente?"




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Jeu 1 Aoû - 0:44







Damon ne lésinait pas sur les sous entendus et gestes peu catholiques, c'était le moins qu'on puisse dire! Ne se faisant pas prier pour poser ses formes avantageusement masculine dans son dos alors qu'elle se concentrait pour son tir, Rachel esquissa un semblant de sourire. C'était certes agréable de se sentir désirer mais le genre mollusque collant lui tapait très rapidement sur le système, s'il la voulait il n'avait qu'à le dire au lieu de s'encombrer de courbettes et autres débilités affligeantes. Puis une fois le coup d'envoi de la partie donnée, la petite blonde prit appuie sur la queue de billard en observant Salvatore en pleine action, le verre de sang fraîchement pressé par ses soins pendu à ses lèvres. Le nectar sucré et épais était des plus délicieux, ce qui lui donnait presque envie d'aller vider sa détentrice sur le champ. Cependant la jeune femme n'en fit rien et attendit patiemment que son tour vienne. Contrairement à son jouet jetable du moment elle ne s'adonnait pas à son jeu de coq de bassecour bon à impressionner les poulettes sans cervelles et préférait garder un minimum de dignité. Reposant son verre sur le rebord de bois Mcferson se pencha légèrement afin de mettre en valeur ses courbes avantageuses et son postérieur à faire baver le sexe opposé. Comme prévu le chiot se posta une fois encore derrière elle, allant jusqu'à dégager sa nuque pour y déposer son souffle frais tandis que ses mains guidaient les siennes avec une aisance presque agréable "C'est un jeu salace quand on y pense bien... Des boules,... Une queue... Des trous..." Riant de bon cœur, la petite blonde se redressa et tourna sur elle-même afin de se retrouver plaquée contre le torse du vampire dis mois que ce n'est pas avec ce genre de paroles que tu comptes m'appater parce que là tu frôles le ridicule. dit-elle l'air aussi innocent que l'enfant qui vient de naître. Contrairement à ce qu'elle laissait paraître, Rachel était attirée par le côté bad guy de Damon qui lui faisait penser à celui de son Ange. Kyle ... comme il lui manquait! Le temps passé loin de lui lui brisait le cœur minute après minute alors qu'il restait avec l'autre radasse de Civet bonne qu'à bouffer ses oreilles. Le regard soudainement voilé par la peine et le manque de l'être aimé, ce fut la voix de Damon qui la sortit de cette torpeur.

"Oh... j'adore cette chanson..."
lança-t-il guilleret en la prenant par la main. Lui faisant faire malgré elle des pas de danse improvisés au beau milieu de Grill, Rachel se sentit terriblement ridicule avant de se prendre au jeu et de rire comme jamais elle ne l'avait fait. Durant ses quatre ans d'errance la petite blonde n'avait pas une seule fois pris du bon temps pour s'amuser, sans cesse entrain d'observer son Ange et d'élaborer des plans dans le seul but de le récupérer. Malgré les quelques jours passés en compagnie de son unique amie, à savoir Katherine, Mcferson ne s'était pas sentie aussi euphorique que maintenant. Se dandinant comme le ferait une gogo danseuse contre le corps puissant du vampire, la belle se laissait allégrement aller au rythme de cette musique qu'elle ne connaissait pas. Damon était très bon danseur il fallait bien l'admettre, et être sa partenaire était un véritable bonheur. Bien que cette joie fut factice, la petite blonde continuait à se voiler la face en espérant que peut-être quelque part Salvatore profitait tout autant du moment présent qu'elle le faisait. Pour l'heure elle laissait toutes ses barrières tomber, ne voulant plus que jouer et rire afin d'apaiser son âme torturée par la perte de son humanité et donc du seul homme qu'elle était capable d'aimer. D'ailleurs jamais elle n'oublierait ce baiser donné dans son appartement peu de temps avant qu'elle ne tue froidement Dylan pour qui elle n'éprouvait aucune tristesse. tu te dandines plutôt bien pour un vampire aussi vieux plaisanta-t-elle en se rapprochant d'avantage de lui lorsqu'il la fit tournoyer sur elle-même. Puis petit à petit leurs pas devinrent plus resserrés jusqu'à rendre l'air autour d'eux presque palpable, voir même électrisant. Le dos contre ses pectoraux, la petite blonde ondulait de ses formes sublimes tandis que la bouche de Damon parcourait son cou comme le faisait si bien son Ange. Les yeux fermés Rachel s'imagina plusieurs années en arrières en compagnie de Kyle lors de l'une des nombreuses soirées données dans ce même lieu, ce qui la fit gémir quelque peu. Sûrement Salvatore pensait-il être la cause de cette chaleur dans son bas ventre - et sûrement l'était-il partiellement - mais c'était bel et bien pour l'ainé Jefferson qu'elle se damnait en ce moment même. Hélas la réalité lui sauta au visage lorsqu'elle rouvrit ses yeux océans ...

Reprenant ses esprits, la jeune femme refit face au beau brun qui l'embrassa alors sans qu'elle ne sache pourquoi. Ses agissement étaient étranges, trop gentils pour être sincères et Dieu sait qu'elle n'accordait pas facilement sa confiance! Vraisemblablement quelque chose clochait et alors que la vampire hurlait de se tirer fissa, quelque chose de plus enfouie et plus fort clamait de rester ici afin de continuer à se sustenter d'une présence physique des plus plaisantes visuellement parlant. Était-ce son humanité qui refaisait surface? Hors de question, la petite blonde ne pouvait décemment pas laisser ses sentiments et ses envies reprendre le contrôle de sa vie, aussi se défit-elle de l'étreinte de Damon non sans recevoir une tape sur les fesses comme si elle était la dernières des prostituées. Immédiatement elle laissa son visage de prédatrice prendre le dessus sur celui de poupée et plaqua son ainé contre le billard, une main posée sur son cou ne refais jamais ça articula-t-elle avant de le lâcher pour s'enquérir de son verre de sang. Quelque chose clochait chez elle, elle s'énervait bien trop facilement et prenait une trop grande importance quant aux agissement de Salvatore. Les sourcils froncés elle reposa son verre pour s'adosser au mur tout en rongeant l'intérieur de sa joue. "J’accepte ton deal, si je perd tu couches avec moi, si j'gagne je couche avec toi..." lança soudainement son compagnon de jeu, un rictus irrésistible figé sur ses lèvres. Bien qu'il ne fut pas Kyle, la ressemblance des deux hommes était flagrante dans leur façon de bouger et de parler. Son cœur se resserra à cette pensée et c'est dans un but purement protecteur pour elle-même que la belle reprit sa queue. Deal, j'espère que tu sauras me satisfaire. Disons que je suis ... exigeante. Je n'aime pas m'ennuyer. continua Rachel en se positionnant de façon à pouvoir tirer. Les plaisirs charnels faisaient partie intégrante de sa nature et pourtant la petite blonde ne s'était jamais donné à un autre homme - du moins pas si la faim justifiait les moyens - que son Ange adoré. Cependant sentant ses sentiments trop humains à son gout refaire surface la petite blonde était prête à passer sur toute la ville si cela pouvait faire taire cette morale inutile qui n'avait de cesse de lui dicter sa conduite depuis cette foutue danse. Après une heure de jeu et de discussion le score tomba et Rachel écopa d'une défaite cuisante. On dirait que tu as gagné le chiot, félicitations. Un dernier verre avant de partir? demanda-t-elle sans même se douter un instant que celui qu'elle voyait comme un simili de l'amour de sa vie ne voulait attenter à ses jours. Ta serveuse si charmante ne verra pas la différence entre un litre de plus ou un litre de moins. dit-elle avant de se rendre au comptoir Matt, une deuxième tournée!


holliday creation



Dernière édition par Rachel Mcferson le Ven 9 Aoû - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Ven 2 Aoû - 18:44


La partie promettait d'être sympathique, du moins quoi qu'il advienne si Damon perdait, suite à l'acceptation de la blonde, il n'en avait que faire puisque de toute façon Mcferson le suivrait jusqu'au manoir, oui pas ailleurs, c'était là qu'il avait l'intention de l'offrir à la faucheuse qui attendait son âme damnée depuis plus de quatre ans. Une heure se déroula sous les coups de queue de l'un et de l'autre et, ce fut avec un sourire ravissant, qu'il finit par écraser Rachel pas sans minauder quelques instants devant la défaite qu'elle venait de se manger. Ravi, cette fois il n'avait plus qu'à passer aux choses sérieuses, elle penserait qu'il allait la satisfaire et lui savait qu'il en était tout autre, il allait SE satisfaire en écrasant ce moucheron incapable de faire preuve d'humanité, Rachel paierait pour ce qu'elle avait fait subir à Elena mais pas que, Dylan se verrait venger sans le savoir. Remballant tout l'attirail du billard qu'ils allaient abandonner, Damon vérifia, d'un simple revers de main contre sa veste, que la seringue y était encore et un rictus séduisant dévora ses lèvres lorsque son interlocutrice se tourna de nouveau vers lui. Arquant un sourcil, il considéra la dernière requête de la demoiselle comme si c'était là ses dernières volontés, il n'allait tout de même pas être salop au point de lui refuser, quel bonheur d'avoir droit de vie ou de mort sur une de ses semblables, surtout cette graine de Petrova!

"Ta serveuse si charmante ne verra pas la différence entre un litre de plus ou un litre de moins. Matt, une deuxième tournée!"

Accoudée au bar, Salvatore la suivit en considérant les moindres mouvements de son corps, étudiant quelle partie il allait faire souffrir la première, malgré ses formes bien faîtes, il n'en démordait pas, cette saleté ne méritait pas de vivre un jour de plus sur cette terre. S'installant près d'elle, Salvatore colla son épaule à celle de la jeune vampire, histoire de toujours garder ce contact physique entre eux, aussi futile soit-il. Hélant la pauvre serveuse, son pantin depuis des mois et des mois, Damon lui fit tendre le poignet tandis que Matt leur délivrait de nouveaux verres encore vides, plus un rat derrière eux, uniquement quelques gamins qui s'empressaient de rejoindre la table de jeu qu'ils avaient trop longtemps occupé à leur gout. Ni une ni deux, le buveur de sang fit dégager le pansement qui dissimulait les veines de Marissa et rouvrit la plaie fragile en pressant fermement sa peau. Le liquide coula dans les deux récipients jusqu'à les remplir à semi, et, ce fut en un sourire craquant qu'il considéra la blonde à ses côtés, tout en replaçant le bandage sur le membre de la brunette. Verre d’hémoglobine en main, il s'adossa au bar, histoire d'avoir le visage poupin -encore intact pour le moment- de Rachel dans son champs de vision lorsqu'il parlait.

"Donc, j'peux quémander ce que je souhaite, une façon particulière dont tu me satisferas ma belle. J'en salive d'avance." Lui dédiant un clin d’œil, il but une gorgée du précieux liquide de son jouet et deux des doigts de sa main libre jouèrent avec l'une des boucles de la Pierce en herbe. Le regard de Damon était teinté d'une lubricité factice, le genre de lueur dont il n'avait plus usé depuis qu'il aimait Elena, jadis il s'en était servi sur Forbes, Vicky, Rebekah, Amélia et bien d'autres filles encore, mais à chaque fois elles tombaient dans le panneau, une veine que dame nature l'ait doté d'une telle gueule d'ange à en faire baver les gamines. "Finis ton verre, je crève a petit feu de te voir donner des hanches ailleurs que sur la piste!" Terminant son breuvage, Salvatore lui fit un genre de révérence pour paraitre galant et tout deux filèrent vers la Chevrolet.

Route silencieuse jusqu'au manoir, cependant le ténébreux vampire jouait d’œillades et de sourires désireux, semblant bruler d'impatience, tout comme elle d'ailleurs, n'avait-elle encore jamais fait ce qu'elle pensait faire avec un semblable? Cette pensée tira un rictus au beau brun qui se contenta de lui passer la main sur le genoux pour remonter dangereusement, une main sur le volant, les yeux rivés aux siens tandis qu'il tournait dans l'allée qui menait à l'habitation. Parquant le véhicule, il coupa le contact et sortit avec vitesse pour s'empresser de lui ouvrir la portière. Il l'entendit sans vraiment écouter ce qu'elle disait et, ayant sortit la seringue avant de l'aider à s'extirper de l'habitacle, Damon la colla avec fièvre contre la carrosserie rutilante de la cabriolet, se faisant violence pour lui délivrer mains baisers bouillants dans le cou, sur les clavicules, le tout en pressant sa main libre contre l'une de ses hanches, invitant même son bassin contre celle-ci. Penser à Elena l'aidait, penser à ce qu'elle lui avait fait vivre était ce qui le poussait dans ses retranchements, d'ailleurs, remontant enfin ses iris glaciales dans ceux de Mcferson, il la vit se mordre la lèvre et n'attendit pas plus pour l'embrasser avec rage, un baiser totalement dénué d'amour mais empli de haine, qu'elle apprécia comme s'il s'agissait là de préliminaires annonçant une suite des plus torrides. Délicatement, les doigts de Damon filèrent de la taille à la mâchoire de cette garce, la saisit en lui infligeant une légère douleur avant de fixer ses iris ravis, cessant de l'embrasser, un sourire plaisant se mua sur le visage du vampire.

"Fais de beaux rêves, on reprend dans quelques minutes." La lueur fiévreuse de ses prunelles disparut subitement puis, il la piqua au cou sans l'ombre d'un remord, pressant le liquide jaunâtre dans son organisme pour l'affaiblir.

Elle papillonna dans ses bras, puis il la souleva sans mal pour coller son pied dans le battant d'entrée du manoir. Dans à peine une vingtaine de minutes, Rachel rouvrirait les yeux, attachée dans le petit salon, face à la cheminée, des chaines aux bras et aux jambes, deux plaies lui entraveraient les poignets -dont quelques fers empêcheraient la régénération- puis, sentirait un collier étrangleur, muni de pointes de bois, lui enserrer la gorge lorsqu'elle se débattrait. Le jeu pouvait commencer...






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Jeu 22 Aoû - 19:14







L'instant devenait torride, brûlant et alors que l'image de son Ange se peignait sur celle de Damon, une douleur vive se fit sentir au niveau du cou. Incapable de bouger, Rachel se mit à suffoquer tandis que ses jambes cédaient sous son poids, laissant son corps pris de convulsions heurter le sol étrangement froid. Les chaussures sombres du vampires furent la dernière chose qu'elle vit avant de sombrer dans un sommeil dénué de rêves ... un sommeil que seule la verveine était à même de provoquer. Combien de temps s'était écoulé depuis qu'il lui avait tendu ce piège? Rachel était incapable de le définir.

Doucement la petite blonde reprit ses esprits, d'abord des sons troubles parvinrent à ses oreilles, puis ses yeux se mirent à papillonner avant que son être tout entier ne soit emplit d'une effroyable panique en réalisant qu'elle était enchainée. Terrifiée et rapidement remise des effets secondaires de la verveine, la jeune femme se mit à haleter, se débattant telle une tigresse malgré l'atroce douleur que cela engendrait dans ses muscles mis à vif. Les dents serrées pour faire taire ses hurlement de rage, la jolie blonde laissa son regard passer de la cheminée allumée d'où s'élevait une chaleur cuisante jusqu'à ses poignets dont quelques morceaux de fer subtilement placés empêchaient sa cicatrisation avancée. Son sang s'écoulait de ses plaies pour se déverser le long des accoudoirs avant de mourir sur le tapis désormais souillé. Des chaines lourdes entravaient son corps gracile l'empêchant de se mouvoir, tout comme ce collier dont elle sentait les piques lui arracher la chaire à chacun de ses mouvements. L'horreur dans sa plus pure tenue, voilà ce à quoi elle faisait face en ce moment même.

Damon avait parfaitement orchestré son coup, elle devait bien l'admettre, et la faille qu'il avait ouvert dans son cœur en prenant les attitudes de son Ange disparu allait maintenant lui couter la vie. Après un long moment, Rachel cessa de se débattre et alors qu'une personne lambda aurait hurlé, supplié ou même pleuré, elle, se contentait de rouler des yeux avant de soupirer. Damon, je sais que tu es là ... Lança-t-elle à l'intention du brun machiavélique dont elle sentait la présence dans son dos. Sa voix était roque, plus faible qu'à l'accoutumé, signe que la saignée faisait son office. Les pas de l'unique présence masculine résonnaient dans la grande pièce et lorsque la main de son bourreau se posa sur son épaule, la jolie blonde sursauta malgré elle. Les lèvres pincées, elle ferma un instant les yeux pour reprendre ses esprits ... Damon n'aurait jamais la satisfaction de la voir faiblir, elle saurait se sortir de cette épreuve comme elle le faisait toujours: il fallait qu'elle soit plus futée que lui et soyons francs, ce n'était pas chose difficile face à un impulsif de premier ordre. Puis rouvrant ses paupières son regard bleu marine rencontra celui amusé de l'ainé Salvatore qui lui avait déjà enfoncé un pied de table dans les entrailles quelques temps plus tôt. Tu apprécies le spectacle? Demanda-t-elle avant d'esquisser un sourire en coin tout en prenant bien garde de ne pas bouger afin de minimiser la souffrance qu'engendraient les divers objets de torture. Elena a adoré être à ma place, si seulement tu avais pu entendre ses supplications. Chose qui n'arrivera jamais avec moi. De toute évidence le couple n'avait jamais cessé de se côtoyer, et c'est donc telle une bombe que la réalité lui explosa au visage en diverses images répugnantes. Ces quelques heures d'amusement au Mystic Grill n'avaient été qu'une vaste fumisterie car depuis le début elle était vouée à pourrir sur cette foutue chaise! Aveuglée par l'envie et le besoin de vivre normalement ne serait-ce qu'une heure, Mcferson n'avait pas suffisamment assuré ses arrières et si elle s'en sortait, les remontrances de Katherine seraient certainement pires que ce que pouvait lui faire subir l'autre taré face à elle.

J'espère que tu me tueras, Damon. Car si tu rates ton coup, tu pleureras des larmes de sang .. littéralement. Le provoqua la jeune femme sans se défaire de son sourire malgré sa mauvaise position. Son cœur était mort le jour où Kyle l'avait abandonné et même si son corps ne pouvait supporter qu'une quantité limitée de souffrance, elle n'en restait pas moins un être décédé que seul le sang maintenant en vie. Ses paroles cinglantes étaient pour l'instant sa seule arme, la seule façon de repousser la terrible échéance qui aurait dû avoir lieu quatre ans auparavant. Kyle ... ce visage enchanteur, ce sourire capable de la faire défaillir et sa voix suave lui revinrent en tête tandis que ses yeux se posaient sur son bracelet, unique objet restant de leur amour enterré. Jamais elle n'arriverait à le récupérer, le Civet avait gagné mais la jolie blonde n'en avait pas terminé avec elle. Pas encore. Tant de tourments les attendaient tous les deux! Tout à coup une douleur fulgurante se fit sentir au niveau de sa main gauche, la faisant hurler lorsqu'elle vit un morceau de bois transpercer son membre. C'était horrible, au delà de ce que pouvez imaginer et pourtant Rachel ne pleura pas. Au contraire la jeune femme releva le visage pour observer le sourire carnassier de Damon et haussa un sourcil défiant. C'est tout ce dont tu es capable?!


holliday creation

Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Ven 23 Aoû - 19:53


Affalé dédaigneusement dans le sofa du petit salon, Mcferson enchainée dos à lui sur le siège de bois sculpté, Damon faisait jouer un pieu entre ses doigts libres, son autre main retenant un verre de liquide brun qu'il amenait de temps à autres à ses lèvres, histoire de passer le temps sans trop être gagné par l'impatience. A croire que la gamine blonde n'avait jamais reçu de si forte dose de verveine pour qu'elle mette autant de temps à reprendre conscience, ça faisait plus d'une heure et commencer le petit jeu du "torture moi, je ne crierai pas même si je souffre" sans qu'elle soit consciente n'amusait guère le ténébreux vampire, il souhaitait voir la panique dans ses prunelles, s'en extasier comme ce déchet bouclé s'était délecté de la souffrance de celle pour qui il nourrissait un amour hors norme. Sa voix le fit sourire, lui annonçant au passage qu'il pouvait opérer, désormais bien consciente malgré le voile- qu'il connaissait parfaitement pour avoir lui aussi été victime de ce mauvais jeu de rôle-, qui devait lui brouillait la vue, Rachel était apte à connaître la définition des mots vengeance, souffrance et torture. Salvatore déposa le récipient sur le premier chevet à disposition et se redressa, marchant lentement vers elle, ne cessant jamais de faire tourner l'arme de bois entre ses phalanges pour, ensuite, poser sa paume libre et froide contre l'épaule de la jeunette, les frissons qui s'élevèrent du derme de son cou lui firent lâcher un rictus, sensible elle? Surement pas, elle crevait de peur tout comme Mason en son temps et ce n'était pourtant qu'un début. Ce qu'elle pouvait dire pour le moment ne retenait que très peu son attention, il avait bien plus important à faire que de relever et, ce fut donc en quelques gestes félins, le visage constellé des sarcasmes les plus abrasifs, qu'il se posta devant elle alors qu'elle lui conseillait de la tuer. Lentement, Salvatore vint saisir son menton entre le pouce et l'index, redressant son regard de garce dans ses iris animés par un flot de rage sans égale.

"Hum... Te tuer rapidement serait vraiment décevant Rachel,… dis-moi?" Interrogea-t-il en fixant le tison de métal qui rougissait dans l'âtre derrière lui avant de revenir considérer les coulées de sang qui filaient de sa gorge et de ses poignets. "Tu as apprécié le petit moment ?... Je veux dire ça doit être frustrant non, de ne pas parvenir aux fins que l'on espérait...Uhm?" L'air séducteur de Damon était bien présent et surtout bien plus dangereux qu'il ne l'avait jamais été, il n'avait jamais fait dans la demi-mesure et ne comptait pas la décevoir un instant à ce sujet. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, il entrava rapidement la chair de son avant-bras à l'aide du pieu, redressant les prunelles dans son regard, prêt à recueillir des larmes qui tardaient à venir.

"C'est tout ce dont tu es capable?!" Un simple sourire malveillant lui fut rendu puis, sans attendre, sans aucune douceur, Salvatore fit tourner le morceau de chêne dans la chair sanglante de boucle d'or, cette fois il lui arracha une légère grimace et rapprocha la bouche de son oreille, la voix suave au possible.

"Oh mais on commence à peine, si tu es si impatiente soit, je vais me faire plus délicat encore... Ça va te plaire ma belle." Laissant le pieu là où il était, les doigts sûrs de Damon filèrent contre la chaine qui entravait le cou fragile de la demoiselle et tira lentement sur cette dernière, les pics s'enfoncèrent joliment dans sa peau jusqu'à ce que le sang coule suffisamment pour lui faire serrer les dents. "Tu serais un homme, je pense que ta tête serait déjà à un kilomètre de ton corps Rachel, tu pourras en discuter avec ce cher Mason Lockwood lorsque tu passeras l'arme à gauche..." Marquant une pause en un sourire inversé, il posa l'index contre ses lèvres, le regard vers le plafond comme pour réfléchir une seconde puis s'anima de nouveau. "... Lui c'était le cœur, tu préfères quoi jolie blonde?" Reprit-il en enfonçant le poing serré directement dans la poitrine haletante de cette garce née. Frôlant des doigts son cœur bien trop froid et sans émotion, il n'avait qu'à le saisir et l'écraser et pourtant, il préféra user d'une toute autre torture. Délaissant la chaine, il saisit une seringue, un mélange dilué à base de veine de venus, il cessa d'étreindre l'organe et profita de l'espace créé par son membre pour lui planter l'aiguille dans le palpitant afin de déverser lentement de ce nectar désagréable en ce dernier."Directement à la source, tu as tant à apprendre et malgré ça... tu vas mourir, à petit feu, ensuite ton corps de pourriture brulera dans la cheminée qui te fais face! Donc je répète ma question, que préfères-tu, le cœur? la tête?" Haineux envers elle, prêt à tout pour venger la femme qu'il aimait, subitement Damon se redressa et saisit le tison qu'il lui riva au mollet, juste avant de se saisir de son cellulaire qui sonnait. Agacé, il se tourna -sans doute l'unique erreur à ne pas commettre- et répondit à un interlocuteur qui ne se présenta pas et préféra lui raccrocher au nez…




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore. Mar 27 Aoû - 17:05







Damon semblait prendre un plaisir malsain à torturer celle qui s'était adonné à ce même genre de jeux contre Gilbert. Cette dernière avait poussé d'adorables hurlements lorsque, sans aucuns remords, Rachel lui avait déversé sur sa peau parfumée de nombreuses gouttes d'essence de verveine ... des hurlements que son vampire vengeur n'aurait jamais le luxe d'entendre. Muette comme une tombe Macferson était bien décidée à ne rien laisser paraître de la torture qu'elle était forcée de subir, les dents serrées et le regard plus sombre que jamais. Le pieu entravant sa main dont les chaires étaient incapables de se ressouder l'empêchait de se mouvoir, tout comme ces fichus morceaux de fer fichés entre les rebords de ses blessures sanguinolentes. Rachel sentait son sœur se serrer face à la douleur, comme s'il fut capable de cesser de battre pour la livrer aux mains de la mort après quatre ans de retard. Aucune échappatoire ne semblait envisageable, elle était piégée entre les griffes de Damon qui la toisait avec satisfaction tandis quelle le fusillait du regard. "Oh mais on commence à peine, si tu es si impatiente soit, je vais me faire plus délicat encore... Ça va te plaire ma belle." Dit-il d'une voix suave faussement aguicheuse au creux de son oreille tandis que sa main habile tirait avec lenteur sur le collier dont elle était affublée. Immédiatement les pics rouillés entrèrent avec un bruit écœurant dans la chaire à vif de son cou, la faisant grogner malgré elle. Ce liquide chaud, gluant et appétissant qu'elle trouvait chez ses victimes ruisselait le long de sa peau laiteuse, souillant ses vêtements hors de prix. Va en enfer. Répondit la petite blonde, les sourcils froncés surmontant son regard emplit de haine voilé par son manque de sang et la présence encore palpable de verveine. "Tu serais un homme, je pense que ta tête serait déjà à un kilomètre de ton corps Rachel, tu pourras en discuter avec ce cher Mason Lockwood lorsque tu passeras l'arme à gauche..."  

La jeune femme esquissa un sourire en coin à l'entente de ce prénom. Katherine s'était très bien joué de lui, tout comme elle avait brillamment exploité les failles de Damon dans son propre intérêt. Les deux hommes avaient fini par engager un combat mortel que le loup-garou avec perdu, ce qui en soit n'était pas vraiment une grande perte pour Mystic Falls. L'ainé des Salvatore semblait adorer se donner en spectacle, et ses jacassements perpétuels bien qu'irritants au possible étaient une aubaine pour lui. En plus de lui laisser quelques minutes supplémentaires sur cette Terre, l'ahuri de bas étage lui laissait suffisamment de temps pour mettre un point un plan d'évasion. Scrutant son nouvel environnement avec soin, Mcferson compta le nombre de sorties à sa disposition, jaugea la distance entre sa prison et les diverses armes que comptait utiliser Damon sur elle ainsi que ses chances de survies peu élevées. "... Lui c'était le cœur, tu préfères quoi jolie blonde?" Des paroles, des paroles et encore des paroles ... vraiment ce vampire parlait beaucoup trop. Pourquoi ne te tairais-tu pas Damon, hum? demanda-t-elle en roulant des yeux dans sa direction. Est ce que ta soudaine envie de discuter de Mason te viens d'un quelconque complexe d'infériorité? Il a réussi à avoir Katherine avec beaucoup moins de difficulté que toi ... je suis sûre qu'encore maintenant tu gardes en toi cette haine, cette rage parce qu'il t'as pris la seule femme que tu n'aies jamais aimé. D'ailleurs, n'est-ce pas parce qu'elle ne t'as jamais aimé que tu t'es rabattue sur Elena? Tu as la chance de pouvoir vider ton sac Damon, va y, fais toi plaisir, de toute façon je vais mourir alors soulage ta conscience. Évidemment Rachel ne comptait pas rendre les armes dans l'immédiat, et en cas de survie elle adorerait rapporter les paroles de Salvatore à son idiote de double Petrova. Si elle survivait, sa vie deviendrait un cauchemar, elle n'aurait de cesse de les traquer lui et sa sotte d'Elena, se délectant de chacun de ses pleurs ... et pour être nombreux, il étaient nombreux!

Tout à coup une douleur lui fit pousser un hurlement aussi bien de souffrance que de surprise. Son visage jusque là pâle et livide se teinta de haine et d'une incompréhension terrifiante avant que la jolie blonde ne voit le bras de son bourreau fiché au plus profond de ses entrailles. Ses doigts jouèrent contre ses organes, la faisant grimacer à chacun de ses mouvements jusqu'à ce qu'il ne remonte doucement vers son cœur figé dont il caressa la surface. Son souffle coupé, des larmes naquirent à la naissance de ses yeux glacials tant la sentence était insupportable. La scène qui suivit fut beaucoup trop rapide pour des yeux mortels, mais atrocement lente pour ceux de la vampire agonisante qui vit Damon s'emparer d'une seringue dont le liquide à l'odeur entêtante se propagea dans son palpitant afin de se déverser dans chacune de ses veines et chacune de ses artères. Son corps fut soudain pris de spasmes impossible à réfréner, comme si des milliers d'aiguilles venaient l'assaillir de toutes part sans qu'elle ne puisse y faire quoi que ce soit. "Directement à la source, tu as tant à apprendre et malgré ça... tu vas mourir, à petit feu, ensuite ton corps de pourriture brulera dans la cheminée qui te fais face! Donc je répète ma question, que préfères-tu, le cœur? la tête?" Ses paroles floues semblaient lointaines et Rachel dû mobiliser toutes ses forces pour répondre de façon cinglante Va te faire foutre. Une nouvelle douleur se fit ressentir dans son mollet droit, faisant suinter sa plaie de sang avant que Damon ne réponde à son appel l'air de rien. C'était sa chance, son unique opportunité pour se faire la malle aussi la petite blonde saute sur cette occasion en or.

Le trou qu'avait laissé la main du vampire en elle s'était déjà refermée, un atout non négligeable dans ses plans suicidaires. Ni une ni deux Rachel mobilisa son restant de force pour faire céder la chaine qui retenait son bras valide contre l'accoudoir en bois. Grâce à sa vitesse vampirique Mcferson défit le pieu de sa main, enleva les morceaux de fer de ses blessures afin qu'elles puissent se refermer et détacha la lanière de cuire qui la retenait encore captive. Une fois ses membres supérieurs libérés elle n'eut aucun mal à activer le loquet du collier et ainsi faire coulisser le vieux mécanisme pour le séparer en deux parties distinctes. Sentir les nombreux poignards quitter la chaire meurtrie de son cou la fit hurler intérieurement, faute de pouvoir extérioriser sa douleur par crainte de se faire remarquer. Une fois cela fait, et en une vitesse record, Rachel attrapa le tison entravant sa jambe blessée dont le trou se referma sous ses yeux, et laissa les lourdes chaines glisser le long de son corps encore tremblant. Sans guère attendre, et tandis que son bourreau raccrochait en fulminant, la jeune femme planta son arme dans le dos du vampire et le plaqua avec force contre le mur afin d'y faire pénétrer le tison et ainsi le retenir suffisamment longtemps captif pour le mettre hors d'état de nuire. Désolée mon cher, ma mort ne sera pas pour aujourd'hui chuchota-t-elle à son oreille en enfonçant un peu plus l'objet dans le corps désormais transpercé de Damon avant de lui briser net la nuque. Ce médiocre tour de passe passe ne durerait pas éternellement, c'est pourquoi la petite blonde ne demanda pas son reste et prit immédiatement la poudre d'escampette. L'ainé Salvatore avait toutes les raisons du monde de la craindre, car le jeu ne faisait que commencer entre eux.


holliday creation

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Evil little Damon - Damon Salvatore.

Revenir en haut Aller en bas

Evil little Damon - Damon Salvatore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Manoir Salvatore-