RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

It is the hour of the change (Kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: It is the hour of the change (Kyle) Lun 29 Juil - 21:31


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"It is the hour of the change"
Edena

C'était habituel, toutes ces personnes grouillant comme dans une fourmilière, courant à droite, à gauche, se maquillant, s'habillant, se racontant les potins du moment. Le cliquetis du flash, les lampes qui éblouissaient la scène composée simplement d'un pan blanc, les hurlements, le stress, les gloussements, les claquements de talons sur le sol de l'entrepôt nouvellement loué par Playboy. Tout ça c'était son monde depuis sept ans, et pourtant, pour la première fois de sa vie, Edena ne se sentait pas à sa place. Comme ci elle était une araignée parmis les cinquantaine de mouches présentes. La tête enfouit dans ses mains, elle tentait de faire le vide pour mieux se concentrer, elle s'était fait remonter les bretelles par Mario, et il avait été très peu aimable avec elle, car elle avait pour une fois eut du mal à poser. En général, elle réussissait à se fondre dans le personnage qu'on lui imposait, mais pas aujourd'hui. L'impression d'être un patin manipulé la gagnait de plus en plus. La playmate songeait depuis un bon moment de tout envoyer valser et de rendre ses oreilles de lapin, mais les bons projets qu'elle avait s'était envolé en fumée la veille. Son grand père Jack avait tenu un magasin d'antiquités, Edena était calée dans ce domaine, c'était quelque chose qu'on se transmettait dans la famille, d'ailleurs elle avait toujours cru que c'était l'unique chose, jusqu'à découvrir ses pouvoirs. Ses parents étaient fervents d'histoire tout comme le reste de sa famille et tout ça avait déteint sur elle. Au décès de ce dernier, Brigitte avait été contrainte de vendre la boutique à la mairie pour payer les traites de sa maison. Désireuse de reprendre sa vie en main, et de faire perdurer le travail acharné de son tendre papi, elle avait décidé de le racheter, manque de chance il avait été reprit depuis quelques jours par un acheteur qui voulait garder l'anonymat. Elle était dégoutée, comment pourrait elle passé devant cette boutique, où elle avait galopé avec pantoufle le chien de ses grands parents durant son jeune âge quand elle venait en vacances. Elle ne pouvait pas abandonner son emploi ainsi, même si elle avait de l'argent elle avait besoin d'un but pour pouvoir avancer davantage. Au contact de Kyle, elle avait reprit la main sur sa vie, et surtout sur son indépendance. Elle retira son visage de ses mains quand elle entendit quelque chose tomber sur la coiffeuse devant elle. Rivant son regard sur un sachet plastique remplit de petites pilules de toutes les couleurs, elle croisa ensuite le regard de Mario dans le miroir. Elle poussa du revers de sa main le sachet tout en le fixant sans un mot.

- T'es pas opérationnelle aujourd'hui tu devrais y songer ma beauté... on t'attend.

Il déposa un baiser sur ses cheveux bien qu'elle écarta sa tête et sortit de sa loge. Elle poussa un long soupir en se scrutant dans le miroir, le visage moins maquillé que lors des précédents shooting faisant ressortir sa beauté naturel, ses cheveux bouclés tombaient en cascade sur ses épaules et le long de son dos. Elle portait une robe ouverte jusqu'en bas de son dos, transparente et en dentelle noire. Caressant la pointe d'une de ses boucles entre deux de ses doigts, elle fixa l'heure sur sa montre, elle devait se dépêcher pour vite retrouver Kyle et la petite pitchoune qu'ils gardaient Elyan. Julian était avec Dylan à New York et ils étaient en charge de protéger ce petit être attachant bien que malicieux. Cette pensée la fit sourire et elle décampa de sa chaise pour traverser sous le regard interrogateur face à son attitude casanière, le long entrepôt pour rejoindre la scène au loin. Elle exécuta ce qu'on lui demanda, rien de bien compliqué, faire une moue triste, poser ses mains sur le mur blanc et regarder dans le vide. Parfait en somme face à cette journée merdique, debout et sur le terrain depuis quatre heure du matin sans avoir pu manger, car l'appétit n'était pas au rendez vous. Elle finit par se retourner sous les demandes de Mario, touchant la pointe de ses cheveux en fixant le sol. Mais quand il lui demanda de faire tomber le haut de sa robe elle remonta son regard dans le sien. Edena ne bougea pas pendant un bon nombre de minutes, tous la scrutant comme une bête de foire, elle passa de regards en regards, puis soudain un attira son attention. Plus loin au fond, tapi dans le noir, une belle femme brune, les mains jointes devant elle, un sourire angélique et de tendre yeux noisette la contemplait. Une larme coula le long de sa joue et elle n'entendait même plus les appels de Mario. La playmate fini par quitter le plateau en scrutant ce regard, il était révélateur pour elle, bien que disparaissant à son premier mouvement.

- Je m'en vais, c'est terminé je rend mes oreilles!

Elle fonça droit vers sa loge sous le choc des autres personnes, tous commencèrent à parler, chuchoter, complétement surpris par sa décision. La nouvelle ne mit pas longtemps à parcourir l'intégralité du personnel, et d'ailleurs certains la postait sur les réseaux sociaux. Seul un homme ne prononça mot, Hugh, il s'y attendait depuis bien longtemps d'après son visage serein et ce doux sourire qu'il arborait. Mario hurlait contre Edena et la poursuivit jusqu'à la porte de sa loge qu'elle ferma à clé pour qu'elle puisse se changer en paix. Néanmoins il tambourinait à celle ci, alors qu'elle enfilait son jeans, ses converses et un petit chemisier blanc, ajusté d'un long gilet sans manche qui lui donnait une allure classe. Elle attrapa son sac à main qu'elle posa à son épaule avant d'ouvrir la porte et de faire face à la fureur de Mario. Il lui tenait fermement le bras en lui hurlant dessus, la traitant de sombre putain, tout ça par pure jalousie envers Kyle. Edena fronça des sourcils et lui cracha au visage.

- Je t'emmerde le bouffeur de tacos!

Dégageant son bras avec hâte, elle fonça vers la porte de sortie avant de voir le visage de la petite Elyan qu'elle s'empressa de prendre dans ses bras et de porter pour l'éloigner de cet enfer et de ce fou furieux qui pestait contre elle et Kyle qui était présent aux côtés des deux filles. Gordon regarda Kyle.

- Partons d'ici, je veux plus y remettre les pieds.

N'attendant pas son accord, la petite dans ses bras, ses jambes entourant sa taille, elle fila vers l'extérieur pour prendre une grosse bouffée d'air frais, adressant un beau sourire à la petite qui la contemplait avec ses petits yeux, qui caressait les boucles parfaites de ses longs cheveux parfumés à la fraise, alors que Mario les pourchassait. Quelle plaie ce mec! Pourtant à aucune moment Edena ne se retourna.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Mer 31 Juil - 21:14


-It is the hour of the change -


Il était l'heure, l'heure de rouler en direction du studio où avait lieu le shooting de sa Lapine. Depuis quelques temps déjà, Kyle avait remarqué quelques changements chez elle, des petits tics étranges qui parfois laissaient place à une maladresse d'autant plus space. Pas que ça le faisait chier de devoir ramasser les morceaux de vases ou cadres qu'elle brisait par on ne savait quel miracle, *valait mieux ça qu'elle lui brise les noix pour être franc* mais cela le faisait tiquer, comme si elle lui dissimulait quelque chose. Terminant sa clope sur le balcon de l'appartement d'Edie, JK sentit des petites mimines lui entourer la taille et il baissa les yeux sur sa nièce, la teletubies comme il l'appelait, arborait un visage souriant qui le fit lui même fendre les lèvres avant de lui ébouriffer les cheveux. Cet air là, Jefferson le connaissait pour l'avoir vu sur la bouille de sa frangine lorsqu'elle était encore haute comme trois pommes, bien qu'ici, il s'agissait d'avantage d'un chantage que lui faisait la petite Winny.

"J'peux avoir un verre dis?" Manquant de s'étouffer avec la fumée de sa clope, Kyle la balança par dessus le balcon et elle atterrit, à en juger par le beuglement d'un vieux, dans les jardinières d'un des voisins du dessous. "S'te plait tonton que j'aimerai toute ma vie sans jamais défaillir une fraction de seconde!" Big smile, immédiatement JK se mit à rire comme un connard avant de rentrer, la gosse sur les talons, pour saisir ses clefs de bagnole et lui faire enfiler sa veste.
"Tu m'prends pour un chimpmunks?" Elle rit et croisa les bras sur son minuscule thorax en un air boudeur."Bon d'accord, y a une gourde dans le frigo, tu boiras sur la route Denis la Malice!"

Une demie heure plus tard, c'est sur un parking bondé de caisses en tout genre que JK parqua la sienne et sortit Ely. Edena n'allait plus tarder et enfin ils pourraient passer un peu de temps ensemble et qui sait, laissant un regard trainer sur la gamine qui avançait au rythme de ses pas, peut-être aurait-il droit à jouer avec Lapinette? Sourire enjoué rivé à la gueule, il accueillit les doigts de mini Gates dans les siens et soudain, des éclats de voix qu'il ne connaissait que trop bien au point d'en grimacer et de lâcher un :"Sale connard de Pepito!" chose à laquelle Ely lui fila un coup de coude dans les cotes, *Encore un peu, ça aurait été ses bonbons et adios la nuit torride avec sa minette* avant de se ruer dans les bras de Gordon qui sortait sans un regard ni mot pour l'enfoiré qui lui hurlait dessus jusqu'à la suivre sur le parking. Immédiatement Kyle se raidit comme une queue au garde à vous. Les poings et mâchoires serrées, il attendait simplement le moment où sa nièce ne regarderait pas pour écraser la gueule du bouffeur de Tacos contre la première chose qui lui tomberait sous la main.

"Partons d'ici, je veux plus y remettre les pieds." Lâcha-t-elle la gorge nouée.
"Prends les clefs, rentre!" Tandis qu'elle allait le reprendre, Kyle se contenta de l'embrasser rapidement. "Rentre avec la miss, tu fais c'que tu ferais habituellement, j'serai pas long mon ange!" Une fois la belle en voiture avec Ely, qu'il vit le véhicule quitter la zone, Kyle se tourna doucement vers l'autre chorizo qui vociférait comme le porc qu'il était. "Eh bah, j'savais que t'étais fourré mais pas à la merde vieux!"
"Toi l'emmerdeur fou moi la paix, la pute est à toi, mais pas pour longtemps étant donné ce qu'elle me doit encore!" Le mot de trop selon JK, poing serré, il relaxa  pourtant celui ci pour le chopper rapidement au col et le coller contre l'une des bennes à ordures présentes. Immédiatement Velasquez se raidit et tenta de lui river la main dans la gueule, ratée ce coup-ci.
"Des putes y en a plein la rue, elle en fait pas parti!!!"

Kyle lui avait promis la première fois de ne pas le lâcher s'il faisait encore chier le monde, ici il n'allait pas faire passer ses mots pour des mensonges. Sans attendre, il empoigna le couvercle pesant pour un faible humain, *lui étant doté de plus de force depuis quelques temps grâce à sa marque* sans aucun mal et fit reculer violemment le connard sous celui-ci.

"J'le lâche t'as plus de tête ducon! Alors écoute bien ce que j'vais dire sale bâtard! T'as pourri la vie d'Edie comme une enfoiré de première désormais, c'est moi qui vais pourrir la tienne, mais vraiment bien!!! tant qu't'auras qu'une envie, te coller une balle..." Kyle marqua une pause tandis que l'autre couille lui crachait à la gueule, faisant mine de lâcher le poids au dessus de sa tête, il s'essuya rapidement et le rattrapa de justesse sous les yeux horrifiés de Mario. "Tu t'pisse dessus, hum? c'est que le début, alors tu vas signer quelque chose pour moi enculé, un truc qui fera de MA petite amie, une fille libre comme l'air, libre d'aller et venir où elle veut quand elle veut, Capish?"
"Vas t'faire foutre Jefferson!"

Tandis qu'il allait vraiment commettre le pire geste au monde, subitement JK vola contre le mur voisin et s'écroula, sonné. Groggy un instant, il entendit les hurlements de douleur de l'autre abrutis et riva les yeux sur la scène qui se déroulait devant lui, une goule accrochée au cou, Velasquez se faisait doucement, mais surement, saigner. Sourire aux lèvres, mais néanmoins habité par la rage que faisait naître en lui la présence d'une sangsue, comme Tia Dalma aimait les nommer, il se retint encore et encore, uniquement pour que la mort vienne cueillir cet enfant de putain comme il le méritait.

"Putain ai...de moi!" Supplia ce petit morveux. Le visage de Kyle se fendit d'avantage, l'occasion était sienne, il avait mains basses sur l'avenir de ce pourri.
"Tu signeras???" Interrogea-t-il en s'adossant dédaigneusement contre la benne, fixant les iris presque vides de vie de son interlocuteur. "Accouche connard, sinon tu crèves, lui s'en fou de nos problèmes!" Mario opina du chef.

D'un mouvement brusque et emplit de violence, Kyle saisit la goule affamée au bras et lui brisa sans retenu, le craquement des os fut un délice pour notre chasseur qui fit dégager le corps moue et inutile du Mexicain, à coup de semelle, pour faire prendre la place qu'il occupait à sa proie. Les crocs et veines saillants, sifflant et lui crachant du sang de la merde encore au sol à la tronche, Kyle lui colla une mandale magistrale avant de faire le même geste qu'il préparait pour Velasquez. Le couvercle pesant bien en mains, il l’accompagna dans sa chute jusqu'à la gorge du monstre qu'il tenait. Plus un geste de la part de celui-ci qui se ramollit comme une figue sèche, le bruit de sa tête, s'enfonçant dans les ordures, sonna la fin des hostilités à JK qui fut subitement soulagé de sa rage. Tendant sa main marquée à l'autre Fajitas, il remarqua non seulement qu'il s'était évanoui mais qu'en plus, le tatouage à son bras générait d'autres embranchements, Kahl n'avait pas menti, bientôt, s'il continuait à tuer ces bouffeurs de veines, son corps entier serait couvert de ces esquisses sombres.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Jeu 1 Aoû - 2:01


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"It is the hour of the change"
Edena

Décamper et se tenir loin de cet homme qui lui avait tant fait de mal et apporté d'humiliation, était son but, et surtout éloigner la petite au plus vite avant que les esprits s'échauffent. Elle avait un instant pensé que Kyle viendrait avec elle, c'était stupide de sa part de songer à une chose pareille. Kyle avait promit à Mario qu'il ne lui laisserait jamais de seconde chance, mais inconsciemment elle n'avait jamais voulu méditer à cette possibilité. Les clés de la voiture tendues à son encontre, alors que mini pouce était logée dans ses bras, elle fixa Kyle puis Mario avec un air angoissé peint sur son visage. Elle pris délicatement le trousseau entre ses doigts en fixant le regard de son homme qui déposait ses lèvres rapidement sur les siennes.

"Rentre avec la miss, tu fais c'que tu ferais habituellement, j'serai pas long mon ange!"

Elle hocha de la tête et entraina la petite avec elle, la collant doucement dans le siège auto pour l'attacher alors qu'elle reprenait sa gourde entre les mains. Edena fronça un instant des sourcils.

- Tonton Kyle m'a dit oui.

La playmate émit un doux sourire déposant un baiser sur son front avant de claquer la portière, laissant trainer son regard inquiet cherchant son homme qu'elle ne voyait déjà plus. Même si elle le savait beaucoup plus fort que le photographe elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur pour lui. Après tout elle l'aimait. Au volant de la voiture, Edena se concentrait sur la route pour ne pas se laisser aller à un quelconque incident, et ce fut entières et sans embuches qu'elles arrivèrent à la maison alors que le téléphone se mettait à résonner. Elyan courut telle une fusée jusqu'au combiné qu'elle décrocha d'une voix angélique. Par précaution, Edie s’accroupit et colla son oreille pour s'assurer qu'elle ne parlait pas à un inconnu. Dylan et Julian venaient d'arriver à New York et prenaient naturellement des nouvelles de leur petit ange. Edena retira ses talons les rangeant dans un placard avant de fixer cette petite poupée au sourire ravageur. Un pincement se fit dans son coeur, aurait elle aussi la chance d'avoir des enfants? Il était surement trop tôt pour parler de ça, sa vie était un véritable chantier que son aimé tentait de réparer. Elle fila à la cuisine pour déposer sur la table de quoi faire des crêpes avec Elyan. Un frisson parcouru son dos quand elle pensa à Kyle et une seconde plus tard alors qu'elle serrait le bord de l'évier entre ses mains elle entendit le seul verre présent à ses côtés se fissurer de toute part, délicatement mais dans un sifflement audible de tous. La présence de mini pouce stoppa immédiatement ce vacarme et Edena lui adressa un sourire radieux alors qu'elle sortait farine, sucre et autres ingrédients des placards.

- Ca te dis de faire des crêpes avec moi?

Le surplus de joie de la petite la fit rire un moment, elle lui passa un petit tablier qu'elle avait acheté exprès pour elle, avec son prénom noté dessus et lui mit une toque de chef. Edena se dressa derrière elle et les minutes qu'elle passa à lui montrer comment faire, l'empêchèrent de penser à Kyle et Mario. La torture loin de son esprit elle riait avec la petite jusqu'à ce qu'une piqure de rappel la persécute.

- Quand je serais grande moi aussi je voudrais des oreilles de lapin.

Gordon se stoppa net et scruta un instant la petite. Elle était innocente et ne comprenait pas du tout le travail d'Edena. Les seules fois où elle l'avait vu en photo, elle était en oreilles de lapin et un peu plus habillée que sur bien des clichés. Elyan voyait en son métier un jeu où elle devait s'amuser, porter des vêtements et sourire. Cette petite adorait les objectifs à chaque fois qu'Edena voulait la photographier elle prenait malicieusement la pose. Un sourire tendre sur les lèvres elle lui fit un petit non de la tête.

- Tu seras beaucoup de chose pitchounette mais pas un lapin... Tu seras mieux que ça crois moi...

- Pourquoi, je suis pas assez jolie?.

Le fait qu'elle fasse une petite moue triste en regardant ses mains brisèrent le coeur de la playmate. Edena s'approcha d'elle et s'accroupit prenant doucement ses petits doigts.

- Oh non chérie tu es magnifique beaucoup trop pour faire ce métier... les oreilles de lapins ne sont pas pour les beautés comme toi..

- Mais tu es belle toi Didi, tonton Kyle l'a dit! Si je peux pas être un lapin je peux faire quoi?

- Hum tu aimes les animaux pas vrai? Alors pourquoi pas vétérinaire pour soigner les petits lapins, les petits oiseaux, les chats, les chiens, toutes les petites bêtes qui auront besoin de toi?

Elyan hocha de la tête alors que la porte d'entrée se mettait à claquer, elle descendit derechef de sa chaise pour sauter dans les bras de son oncle alors qu'Edena se redressait scrutant le regard de Kyle avec plein de questions... mais ce n'était pas l'heure de parler de ça surtout pas devant mini pouce.

- Tu sais quoi tonton quand je serais grande je serais vétérinaire... je soignerais les petits lapins!

Edena se mit à rire et fini ses crêpes en laissant Kyle tranquillement avec sa nièce. Cette petite fille était une bouffée d'oxygène et de réconfort, faisant oublier à la belle ses soucis avec Playboy. Elle n'y songera pas de la journée profitant de son homme et d'Elyan au maximum, comme elle n'aurait jamais pu le faire en conservant ses oreilles.

[...]

Vers vingt heures, Edena avait donné son bain à Elyan, avait sauté sur son lit pour rire avec elle et elle la laissa aller vers Kyle en pyjama tandis qu'elle préparait son lit. Ourson en peluche dans les bras elle vint se planter devant son tonton. Innocence sur le visage, ses petits yeux comme son papa elle fixait les iris de son tonton. Se faisant une place entre ses jambes pour s'appuyer contre sa cuisse, avant d'ouvrir la bouche pour faire entendre sa petite voix adorable.

- Est ce que Didi peut me faire un tour de magie comme papa quand je vais aller au lit? Souvent il fait tomber de la neige au dessus de mon lit mais c'est pas froid.

Sous le regard interrogateur de Kyle elle répliqua.

- Elle ne sait pas encore le faire? Il faudra que je demande à papa de lui montrer, il dit qu'elle est à ses débuts. Elle sait en faire d'autres?

Faisant un calin à son tonton elle déposa un bisous sur son nez avant de lui faire un bisou d'esquimau tenant le visage masculin aux creux de ses petites mains, son ourson tombé au sol.

- Dis tonton quand est ce que tu vas faire des bébés?

Sous la réaction de Kyle la petite pencha doucement sa tête avec un sourire.

- Tata veut des enfants, c'est papa qui l'a dit à maman.

Elle mit son index sur sa bouche pour faire chut.

- Chut papa ne sait pas que j'écoutais à la porte, j'avais pas envie de dormir

Dit elle avant de se mettre à rire malicieusement. Quelques minutes s'écoulèrent alors qu'elle restait avec son tonton pour divers échanges, alors qu'Edena réapparaissait. Habillée d'un pyjama en satin noir et dentelle, quelque chose de plus couvert qu'en général. Normal il y avait la petite alors Edie ne se pavanait pas dans ses petites tenues affriolantes dont raffolaient son aimé.

- Tonton faudra vite les commander au père noel pour que je puisse vite m'amuser avec eux d'accord?

Edena interrogea Kyle du regard alors qu'elle s'asseyait sur le canapé prenant la télécommande pour lancer le dessin animé d'Elyan. La petite se colla à elle, et Edena caressa doucement ses cheveux en remontant un plaid sur son petit corps pour qu'elle soit bien. Tant que la petite fut éveillée, Edena ne posa aucune questions ni sur Mario ni sur cette histoire de commande au père noel. Une de ses mains était partit se migrer dans celle de son chéri, caressant le revers de sa main avec son pouce, tandis qu'Elyan sombrait peu à peu devant la fée clochette.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Sam 10 Aoû - 11:38


-It is the hour of the change -


Quoi de plus intéressant que l'hosto pour débuter la soirée? *ironie bien entendu* Sans doute partager du temps avec sa petite amie et sa nièce mais non, il avait fallu que Sanchez/Lopez/Merguez lui tape une fois de plus sur le système, bien que con et égoïste, Kyle avait tout de même fait appeler les secours lorsque l'autre Fajitas s'était évanouie suite à la morsure de feu mister Goule, désormais, il était près de 19h et JK attendait qu'un médecin vienne lui indiquer que Mario venait de reprendre conscience et, ce dernier point, Jefferson l'attendait comme un mouflet attendait la venue de Noël. Il avait des choses à demander, ou plutôt à ordonner, à cette tête de gland Mexicaine. Son vœux prit forme deux secondes plus tard, un interne, ou ce qui ressemblait à une calculatrice ambulante étudiant la médecine, lui précisa que "son frère" *ouais il avait bien fallu mentir pour pouvoir rester et ensuite entrer dans la chambre* était réveillé et sorti d'affaire. Super, les vieux dictons n'étaient donc pas faux, les mauvaises herbes étaient bien les dernières à quitter cette terre, enfin JK n'allait pas s'en plaindre, bien au contraire car lorsqu'il arriva au chevet de ce connard fini, ce dernier lui sourit comme s'il voyait un proche. Amusé, Kyle arqua un sourcil et s'assit aux cotés du photographe tandis que celui-ci tentait de lui chopper la main sur le rebord du lit.

"Arrête, j'fais pas dans les services trois pièces!" Grogna Jefferson en retirant les doigts du matelas.
"J'suis heureux de te voir... Il s'est passé quoi?" Le sourire bien plus grand sur les lèvres, JK passa la pointe de sa langue contre ses canines et un rictus quitta sa gorge, ce simili mec ne savait plus rien, sans doute une perte de mémoire, permanente ou pas, dû au pompage du vampire.
"T'as fait une mauvaise chute, heureusement que j'étais là, puis, tu d'vais signer des papiers pour moi, du coup t'as pas eu le temps..." L'autre pépito se redressa contre la tête de lit et fronça les sourcils.
"J'sais même plus qui je suis, ce que je fais ici, j'me rappelle de rien!"
"Sans blague? Rohh mais faut que j'te fasse un résumé alors!" Sourire de Connard aux traits, Kyle était animé et excité à l'idée de ce qu'il allait inventer au sujet de la vie de ce bâtard, il n'allait pas l'épargner une seconde.
"Alors... Bon, j'vais pas t'mentir, en faite ton ex Norbert est venu t'casser la gueule parce que tu l'as trompé avec Guy de la compta de Playboy." Sérieux au possible, Kyle se pencha un peu plus sur ses genoux histoire de bien sonder les yeux porcins de son interlocuteur. "Ouais t'es photographe chez eux et PD qui plus est, enfin je juge pas non, mais bon tes fréquentations sont pas top mec, fais gaffe, j'serai pas là tous les jours pour assurer tes mauvais coups d'queue!"
"Je me souviens d'Edena... Elle est sortie furieuse... et..."
"Hop, hop, hop, arrête, c'est une pote à toi ça, elle était en pétard car elle avait oublié les papiers à t'faire signer chez elle, heureusement moi je les ai." Sortant les quelques paperasses, sur lesquelles était bien précisé qu'après signature ce salopard devrait effacer les dettes d'Edie et surtout lui foutre la paix, Kyle les déposa sur la table à roulette au dessus de lui et lui tendit un stylo, sourire grandissant aux lèvres. "Ca t'dérange pas d'le faire maintenant, j'dois rentrer, ma nièce m'attend..." Le tacos secoua la tête en guise d'aprobation et signa sous les yeux ravis de JK qui s'empara des feuilles et salua l'autre buse avant de fiche le camps de ce trou à virus.

De retour chez sa lapine sur les coups de 20H, JK fit tournoyer sa nièce dans ses bras, aux anges, cette petite gamine avait le don de le faire sourire et jamais il ne songerait à lui faire du mal, était-ce son coté magique qui jouait sur lui histoire qu'il ne ressente pas le même dégout qu'envers les autres goules? Il n'en savait pas grand chose mais tout il advient que Miss Winny avait des questions à lui poser et pas des moindres, un tour de magie????? Les yeux ronds, Kyle grimaça quant aux propos de la gosse, pourquoi voulait-elle qu'Edie lui fasse un tour de magie comme son père, elle en était incapable! Ou encore, il s'agissait là d'un tour de passe passe à l'aide d'une pièce de monnaie? Impossible d'en placer une, mini Gates était un moulin à parole et chacune de ses phrases sonnaient étrangement dans la caboche de notre chasseur. Intrigué par l'imagination de la puce, Kyle songea subitement aux étranges habitudes qu'avait sa belle en ce moment, ce n'était pas si illogique que ça si elle était bien ce qu'entendait leur nièce. Les sourcils arqués, front plissé alors qu'il réfléchissait au possible fait que Gordon soit une sorcière, son regard s'écarquilla soudainement, la bouche entrouverte lorsqu'Ely lui demanda quand elle aurait des cousins cousines.

"Pas tout d'suite... On achètera un chien, ou un chat! Même un lapin si tu veux!" Non pas affolé par le fait d'être père, Kyle avait surtout quelques réticences à cause de leur relation naissante, mais pourquoi pas un jour peut-être, lorsqu'il aurait la carrure pour l'être, devenir papa serait envisageable.
Tata veut des enfants, c'est papa qui l'a dit à maman. Chut papa ne sait pas que j'écoutais à la porte, j'avais pas envie de dormir." Lorsqu'Edie, sublime comme chaque fois où il posait les yeux sur elle, réapparut dans le salon pour les rejoindre dans le canapé, Kyle lui sourit, un sourire de connard, enfin pas tant que ça, un sourire de connard oui mais celui qu'il servait à sa belle lorsqu'il désirait la taquiner.
"Tonton faudra vite les commander au père noël pour que je puisse vite m'amuser avec eux d'accord?"
"Mouais.... On va voir hein, j'vais parler avec Dydy avant, ensuite on verra! T'as pas envie d'avoir des crétins pour copains d'jeu?"

La gosse plissa le nez, comme sa mère le faisait souvent et se lova contre eux tandis que le film débutait. Pas un mot durant les premières minutes de ce dessin animé "Moi moche et méchant", jusqu'à ce que le petit bout s'endorme et que JK aille la coucher sans la réveiller. Une fois fait, il revint dans le salon, l'épaule contre l'encadrement de porte, un sourire de coin logé aux lèvres, il avait non seulement des choses à dire à sa nénette, mais elle aussi devrait lui apporter quelques réponses, bien élevé *enfin si on peut le juger ainsi* Kyle voulut d'abord les réponses avant de lui offrir ce qu'il avait encore dans sa veste déposée sur le fauteuil.

"Parait qu'tu veux être maman..." Les lèvres de plus en plus fendues, Kyle se riva dans le dos de la jeune femme et lui dévora le cou avant de désigner sa veste d'un signe de menton, à l'intérieur elle y trouverait la signature de Mario et un petit plus concernant une boutique en ville. "Tu devrais regarder dans la veste, y a quelques p'tits trucs pour toi dedans, de la paperasse.... Enfin tu veux des gosses, avec moi?..." S'asseyant dans le sofa, Kyle s'alluma une cigarette béa comme le dernier des abrutis. "...t'es consciente que non seulement ça sera une bombe anatomique mais en plus un connard ou une connasse fini, t'es sûr de vouloir être la mère de c'genre de gamin??? Un ou une Badass?"



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Lun 12 Aoû - 14:38


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"It is the hour of the change"
Edena

La petite dans les bras de Morphée, Edena cherchait sa plaquette de pilule dans le tiroir de la table basse. Elle râlait en elle même, car elle ne savait pas où elle l'avait fichu, elle était tous les jours à sa recherche. Depuis l'apparition de ses pouvoirs, elle avait l'impression que les choses se déplaçaient d'elles mêmes, ou alors par son biais sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle poussa un long soupir avant de voir Kyle revenir, sourire en coin, son épaule appuyée contre l'encadrement d'une porte. La lapine, fronça doucement des sourcils, un sourire radieux aux lèvres, son attitude laissait entrevoir qu'il manigançait quelque chose, ou tout simplement qu'il avait quelque chose à balancer. Edena s'attendait à tout de son têtard d'amour, oui Kyle était imprévisible et surtout surprenant.  

"Parait qu'tu veux être maman..."

Son torse se riva à son dos, et le sang d'Edena ne fit qu'un tour. Son sourire s'effaça pour laisser place à un simili de gênes sur ses lèvres. Elle avala difficilement sa salive, se demandant d'où il tenait cette information. Elle n'avait jamais parlé de ça à personne. Même le fait qu'il dévore son cou, n'arriva à atténuer l’inquiétude qui la gagnait. Alors qu'il désignait sa veste, Edena posa doucement ses mains sur les siennes.

"Tu devrais regarder dans la veste, y a quelques p'tits trucs pour toi dedans, de la paperasse.... Enfin tu veux des gosses, avec moi?..."

Profitant de la fissure qu'il lui offrait pour partir sur un autre terrain, elle se dirigea vers la veste et fouilla dans sa poche intérieure pour y trouver des papiers. Elle arqua d'un sourcil se demandant bien ce que ça pouvait être, mais avant de lire, elle sentit l'odeur du tabac dans la pièce. Elle leva son regard sur Kyle et pencha la tête en faisant une petite moue, s'approchant de lui pour lui retirer la cigarette de la bouche.

- Y'a une petite fille Kyle, alors fume dehors s'il te plait.

Elle ne lui laissa guère le choix, embarquant sa cigarette avec elle pour aller sur le balcon. Elle en profita pour lui voler deux trois bouffées pour se donner du courage, elle savait qu'il ne lâcherait pas de si tôt l'affaire, tant qu'il n'aurait pas de réponses. Il était tel un pitbull accroché à sa proie, rien ne le ferait abandonner.

"T'es consciente que non seulement ça sera une bombe anatomique mais en plus un connard ou une connasse fini, t'es sûr de vouloir être la mère de c'genre de gamin??? Un ou une Badass?"

- Je suis pas du tout effrayée par ça mais bien plus par le fait qu'ils puissent être des sorc....

Edena se coupa net et se pinça les lèvres le regard rivé sur ses petits orteils. Oups boulette, vite vite que le téléphone sonne qu'elle puisse être sauvée par le gong. Une petite minute plus tard toujours pas de sonnerie, et la voix de Kyle résonna, elle remonta son regard pour fixer l'horizon mais évitant le regard de son amour. Comment allait il prendre ses révélations? Elle savait qu'il avait détesté Julian, le traitant de Merlin et autres surnoms. Et si il la quittait? Edena s'attendait à tout surtout au pire, elle avait peur de le perdre, elle l'aimait tellement, et avait toujours l'impression d'être sur la corde raide, bien que tout allait pour le mieux entre eux, depuis cette fameuse nuit où il lui avait dit ces trois petits mots. Sa cigarette lui étant rendu depuis l'arrivée sur le balcon, Edena s'en pris une dans le paquet trainant sur la table en fer forgé qui trônait entre eux deux. Le bâton fumant à ses lèvres, les papiers toujours en main, n'ayant encore eu l'opportunité de voir de quoi il s'agissait elle se hissa sur un des rebords en pierre. Ses pieds se balançant comme une enfant prête à confesser une bêtise. Elle se mordilla la lèvre avant de le regarder pour cracher le morceau.

- Je ne sais pas comment tu as su pour... le fait que je veuille être maman mais oui c'est vrai. Je me fiche de ce qu'ils seront car ce seront mes enfants, nos enfants et je les aimerais. Alors pour répondre à ta question oui je veux être maman et oui je veux des enfants de toi... parce que je t'aime... je t'aime au point de céder ma vie si il le fallait.

Edena lui disait pour la toute première fois qu'elle l'aimait. Elle avait usé d'autres moyens pour lui faire comprendre, mais depuis sa nuit où elle avait été sauvé par Gregory, elle s'était jurée de lui dire combien elle l'aimait. Elle tira sur sa cigarette avant d'aborder le sujet qu'elle redoutait bien plus que le fait d'avoir été balancé par on ne sait qui sur son envie de maternité.

- Kyle, le matin où tu es partis en Alaska, j'ai fais une découverte sur moi... J'étais contente de ton cadeau tellement que j'ai sautillé de joie à en faire exploser les cadres de la chambre. Un instant j'ai cru à un fantôme, et ne ris pas parce qu'avec tout ce qui nous entoure, tu ne peux pas me reprocher de m'être posée la question. Depuis quelques jours je la voyais, elle se manifestait à chaque fois que j'allais commettre une erreur, mais elle était bien là, elle est revenue d'entre les morts d'une manière dont j'ignore encore la source. Mais ma mère est belle et bien à Mystic.

Edena serra les papiers entre ses mains poussant un soupir.

- Quand je suis née, ma grand mère et ma mère m'ont jetées un sort pour que jamais mes pouvoirs n'apparaissent, pour que je sois une personne normale. Mais quand elle a vu que je quittais Mystic, Brigitte a lever ce sortilège et aujourd'hui j'essaie de me contrôler, d'apprendre à vivre avec ça. Je ne t'en ai pas parlé car je voulais déjà apprendre à avoir moins peur de moi, à me débrouiller toute seule, et éviter de blesser, de te blesser. Je suis désolée de te l'avoir caché tout ce temps...

Elle jeta sa cigarette en contrebas, veillant à ce que personne ne soit en dessous.

- Quand j'ai demandé à ma grand mère pourquoi elle avait fait ça maintenant elle m'a répondu qu'elle ne voulait pas que je commette la même erreur que ma mère trente ans plus tôt quand elle a quitté... ton père.

Edena ne savait pas si Kyle était au courant de cette tache dans le passé de son paternel mais elle lui devait la vérité alors elle n'hésitait pas à tout balancer. Elle jeta un regard sur un des papiers en main avant de froncer des sourcils.

- Mais c'est... L'écriture de Mario?

Elle releva rapidement son nez de la feuille en regardant Kyle avec des yeux ronds ne comprenant pas pourquoi il possédait un papier de la main de son bourreau.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Ven 16 Aoû - 20:44


-It is the hour of the change -


"Je t'aime..." "Parce que je t'aime..." Les yeux ronds quant à ses mots qu'elle n'avait encore jamais prononcé, Kyle passa la langue contre ses canines. Il avait été le premier à lui dire, pour la première fois de sa vie de tombeur, il avait tombé le masque *et pas que* pour cette fille aux courbes de folie. Une perle qui ne demandait qu'à être choyée, un diamant brut qu'on se devait de polir pour le rendre plus beau au fil du temps. JK s'affairait à lui faire afficher ce sourire, ce qui pour lui signifier l'éclat de sa belle, en permanence au coin des lèvres depuis leur réconciliation. La lapine rivée sur le rebord du balcon, tirant quelques lattes de sa cigarette, Kyle lui était reins contre la table de fer forgé, histoire de bien la toiser sous les lueurs de la ville. Belle comme un ange, ange dont il lui avait offert le surnom, surnom qu'il n'offrait qu'aux femmes qui comptaient dans sa vie et pas que dans son lit, bien qu'ici pour être servit il l'était, Gordon était douce, pimpante et quelque peu fragile, mais sous ce corps mutin et ses lèvres charnues que même un homme prude aurait voulu baiser tant elles incarnaient la tentation suprême, se dissimulait une chatte, une bombe sexuelle qu'il ne se souvenait pas avoir connu avant de la rencontrer. Un simple coup d'un soir dans un bar, un simple regard, de sulfureux baisers et pourtant, quelques mois après leur échange torride dans les sanitaires du pub, elle était encore là et lui avouer l'aimer.

Tellement abasourdi par ces trois mots, sur le cul, laissant même sa clope se consumer, Kyle n'avait pas entendu le dernier mot qu'elle avait coupé dans son élan.
"Kyle, le matin où tu es partis en Alaska, j'ai fait une découverte sur moi... J'étais contente de ton cadeau tellement que j'ai sautillé de joie à en faire exploser les cadres de la chambre. Un instant j'ai cru à un fantôme, et ne ris pas parce qu'avec tout ce qui nous entoure, tu ne peux pas me reprocher de m'être posée la question. Depuis quelques jours je la voyais, elle se manifestait à chaque fois que j'allais commettre une erreur, mais elle était bien là, elle est revenue d'entre les morts d'une manière dont j'ignore encore la source. Mais ma mère est belle et bien à Mystic." Intrigué, il fronça les sourcils et sourit avant de se marrer comme un connard, dans le but de la faire râler, puis vint saisir ses hanches et s'encastrer entre ses hanches.
"Je blague mon ange, tu sais que c'est pas étrange de voir des fantômes ici, Mytic Falls, la ville où tout est possible..." Il fronça les sourcils et sourit niaisement. "Sauf les éléphants qui volent, ça c'est uniquement quand t'as trop fumé de pétards, où qu’tu t’appelles Paul Lewis. Mais j't'en prie continue j't'écoute ma belle.
"Quand je suis née, ma grand-mère et ma mère m'ont jetées un sort pour que jamais mes pouvoirs n'apparaissent, pour que je sois une personne normale. Mais quand elle a vu que je quittais Mystic, Brigitte a levé ce sortilège et aujourd'hui j'essaie de me contrôler, d'apprendre à vivre avec ça. Je ne t'en ai pas parlé car je voulais déjà apprendre à avoir moins peur de moi, à me débrouiller toute seule, et éviter de blesser, de te blesser. Je suis désolée de te l'avoir caché tout ce temps..." Lorsqu'elle balança sa tige de tabac, qu'il la vit fuir son regard, pas du tout surpris par ses propos mais bien plus soulagé, *en effet cela expliquait certaines choses étranges au sein de cette baraque luxueuse* JK lui saisit le menton entre le pouce et l'index.
"Et??? T'es un genre de sœur Halliwell et ensuite?" Tout à fait calme, le sourire aux lèvres, il baisa tendrement sa mâchoire. "T'as peur de mettre au monde un bébé magique? Tu sais quoi, que tu sois comme la nana de Paul me dérange pas le moins du monde, du moment qu'tu me change pas en cousin machin comme l'a fait Isa sur Lewis!" Il rit et la serra d'avantage contre lui. "Edie, j't'aime et, si on a des gosses, qu'ils soient bleus verts jaunes, des sorciers mêmes, ils seront de toi et seront tout aussi magnifiques que leur maman... De plus ça m'évitera de devoir acheter une pétoire si c'est une fille!" Relâchant son étreinte pour terminer sa clope dont il ne restait pas grand-chose, Kyle écrasa le mégot dans le cendrier et écouta les dernières phrases qu'elle avait à lui délivrer. "...mon père hein... hum évitons d'en parler, toi et moi ça n'a rien à voir avec ce qu'a pu connaitre ta mère, il est con et borné, moi aussi sauf que j''m'en suis rendu compte avant de vouloir buter ma sœur et de t'envoyer chier mon ange! Et ça," Il marqua une pause et posa l'index sur le nez de sa douce. "Ca fait toute la différence!" Sans doute rassurée, elle mit enfin le nez dans les papiers qu'il lui avait dit de prendre et sa réaction ne se fit attendre. "Le churros a signé bébé, t'es libre comme l'air, plus de dettes, plus de merde, il va te foutre la paix et tu sais quoi?" Subitement mort de rire, Kyle se posta au côté d'Edena les bras croisés sur son thorax. "Non seulement une goule a failli le tuer avant que j'intervienne mais le mieux, c'est qu'avant de signer ce qui te libère totalement de ce Odeline Fion de mes deux, c'est qu'il pense être une tentouse de première." Fixant les yeux de la jeune femme, JK se mit à rire de plus bel, à en pleurer même tant il était amusé de la situation qu'allait vivre ce pauvre con à sa sortie d'hosto. Se calmant néanmoins, il retira les documents des doigts de sa jeune et douce Lapine et s'invita une nouvelle fois aux creux de ses genoux, laissant ses lèvres mordiller son cou, signe annonciateur d'une douce nuit *du moins chaude et enivrante*. "Laisse tomber la lecture deux secondes..."

La pointe de sa langue glissa rapidement de son cou à sa gorge qu'il remonta pour venir saisir ses lèvres entre les siennes. La température monta rapidement d'un cran tandis qu'il pressait fermement les hanches de sa belle pour éviter qu'elle ne tombe, mais aussi pour qu'elle sente là, au creux de ses jambes frémissantes, le membre désireux de son amant qui ne quémandait plus qu'une chose, la parcourir. Rivant les mains contre ses cuisses, il lui retira ce qui lui couvrait les jambes, laissant tomber les étoffes une à une sans se soucier si, oui ou non, quelqu'un aurait pu les voir. En vérité, son oreille affutée de chasseur lui indiquerait si la petite se réveillait mais, pour l'instant aucun signe de présence indésirable. Fiévreux, il baisa ses lèvres avec une passion dévorante, sentant les soupirs d'extase de la jeune femme s'abandonner à sa gorge, ses muscles bandaient  plus que de raison au fil des doigts fins de Gordon contre son torse qu'elle libérait à son tour. Plus sauvage subitement, sans attendre qu'elle lui offre le plaisir des lèvres qu'elle aimait tant lui donner, Kyle se baissa à hauteur de ses cuisses qu'il embrassa avec douceur, mordillant çà et là pour entendre toujours plus de ses souffles désirables puis, lorsqu'il la vit fermer les yeux, déjà plongée dans un autre monde, dézippant lentement la fermeture de son jean, il revint vers elle et la posséda lentement. Sourire de coin aux lèvres lorsqu'elle rouvrit des yeux surpris de plaisir, il enfouit le menton à son oreille pour l'inviter au plus doux des actes qu'il n'avait encore jamais pratiqué avec personne d'autre qu'elle. "Je t'aime Edena... Mais, tu vas devoir te taire... croies moi j'en savoure d'avance chacun de tes gémissements étouffés mon ange..." La bouche fendue en un sourire carnassier, Kyle ne lui ferait pour autant pas bouder sa satisfaction, il était bien décidé à jouer ce soir, le fait qu'elle doive rester muette l'invitait à être plus bouillant encore qu'il ne l'était habituellement.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Dim 18 Aoû - 16:04


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"It is the hour of the change"
Edena

Les révélations que lui faisait Edena, la stressait au plus haut point. Ceci n'était pas chose aisée que d'avouer, être une personne totalement différente de ce qu'il pensait. Mais elle n'avait plus le choix, tout devenait trop visible pour celui qui la côtoyait au quotidien, et cette dissimulation lui pesait sur la conscience. D'autant plus que de ne pouvoir en parler avec celui qu'elle aime, n'était pas chose facile. La réaction dont il fit preuve, la rassura grandement et la surpris même. Kyle était connu pour son mauvais caractère quand quelque chose n'allait pas dans son sens, ou le prenait par surprise le laissant au dépourvu. Elle le regarda s'approcher d'elle, s'inviter entre ses jambes alors qu'il saisissait son menton entre ses doigts. Son regard se perdit dans le sien, même si des frissons la parcourait elle était angoissée quant à sa révélation.

"Et??? T'es un genre de sœur Halliwell et ensuite?"

Dit il en baisant sa mâchoire ce qui électrisa la belle lapine, qui fermait déjà les yeux, sentant qu'elle se détendait. Kyle ne faisant preuve d'aucune colère, ni frustration. IL était doux et tendre avec elle, prenait bien la nouvelle.

"T'as peur de mettre au monde un bébé magique? Tu sais quoi, que tu sois comme la nana de Paul me dérange pas le moins du monde, du moment qu'tu me change pas en cousin machin comme l'a fait Isa sur Lewis!"

- Ou en lapin comme l'a fait Julian? Dylan a vendu la mèche.

Elle fit un petit sourire en coin avant de se laisser serrer dans ses bras, s'y blottissant, il était comme son bouclier avec lui rien ne pouvait lui arriver. D'ailleurs la preuve, dès qu'il n'était plus là, il lui arrivait de nombreuses mésaventures, comme sa rencontre avec Stefan. Il n'en avait pas encore parlé à Kyle, trop ravie de le voir à son retour d'Alaska, puis après les événements avec Dyla, ce n'était jamais le bon moment.

"Edie, j't'aime et, si on a des gosses, qu'ils soient bleus verts jaunes, des sorciers mêmes, ils seront de toi et seront tout aussi magnifiques que leur maman... De plus ça m'évitera de devoir acheter une pétoire si c'est une fille!"

Ses mots la rassurèrent bien plus que de raison, entrainant le rougissement de ses joues qu'elle tenta de dissimuler avec une petite moue. Mais rien n'y faisait, il arrivait à la toucher, à la séduire comme au premier jour, elle était vulnérable face à lui.

"...mon père hein... hum évitons d'en parler, toi et moi ça n'a rien à voir avec ce qu'a pu connaitre ta mère, il est con et borné, moi aussi sauf que j''m'en suis rendu compte avant de vouloir buter ma sœur et de t'envoyer chier mon ange! Et ça, Ca fait toute la différence!"

- Je ne te compare pas à lui chéri.

Elle regarda les papiers, du moins celui de Mario, elle n'avait encore prit connaissance des papiers du magasin, et n'en aurait surement pas l'occasion cette nuit. Regardant Kyle qui s'appuyait à côté d'elle, son air satisfait peint sur le visage. Exactement celui qu'elle détestait avant de tomber éperdument amoureuse de lui, et d'apprécier cette facette, sauf quand c'était pour manigancer derrière son dos.

"Le churros a signé bébé, t'es libre comme l'air, plus de dettes, plus de merde, il va te foutre la paix et tu sais quoi? Non seulement une goule a failli le tuer avant que j'intervienne mais le mieux, c'est qu'avant de signer ce qui te libère totalement de ce Odeline Fion de mes deux, c'est qu'il pense être une tentouse de première."

Edena manqua de s'étouffer et toussa doucement. Attaqué par un vampire, et en plus il croit être gay. Il lui fallut quelques minutes pour prendre en note tout ça, et surtout réaliser qu'elle était libre, qu'elle ne l'aurait plus jamais dans son dos. Plus de prise de bec avec Kyle à son sujet, et plus jamais d'appels incessants de Mario. D'ailleurs elle ne le reverrait plus car elle avait officiellement envoyé sa démission lorsque Kyle était absent. Il lui prit délicatement les papiers des mains alors qu'elle beuguait dessus.

"Laisse tomber la lecture deux secondes..."

S'invitant à nouveau entre ses jambes pour lui dévorer le cou au point de lui donner une masse de frissons importants, elle entoura son cou de ses bras, penchant la tête sur le côté pour qu'il continue le traitement de faveur qu'il lui infligeait. Elle sentait son corps se réveiller, bien qu'elle tentait de calmer ses hardeurs, en vu du mini pouce dormant à l'intérieur de l'appartement. Mais Kyle resserrait son étreinte sur elle, la collant contre son corps à en faire damer une sainte. A en faire oublier sa promesse à une bonne soeur. Le corps de son homme était aussi enivré que le sien, la laissant échapper des soupirs d'extases, frissonnant entre ses mains. Il la débarrassa rapidement de son bas, embrassant ses cuisses alors qu'elle avait fait sauter son tee shirt pour se sustenter de son torse aussi bien taillé qu'un dieu grec. Son ventre tout comme son entrejambe étaient tiraillés, par le flux de sensation qu'il infligeait à son corps. Les yeux fermés, la tête penchée en arrière, elle se délectait des douces caresses qu'il lui offrait avant de le sentir se fondre en elle avec douceur. Elle ouvrit les yeux, un peu surprise bien que soulagée de ses hardeurs.

"Je t'aime Edena... Mais, tu vas devoir te taire... croies moi j'en savoure d'avance chacun de tes gémissements étouffés mon ange..."

Un sourire illumina son visage, alors qu'elle soupirait de bien être.

- Sadique..

Laissa t-elle arrivée jusqu'à ses oreilles, un regard amusé par ce qu'il lui réservait. Elle colla son buste à son torse, qu'elle caressait délicatement du bout des doigts tout en déposant ses lèvres sur les siennes. Les mordillant tendrement, avant de les laisser filer dans son cou, sa langue traçant un chemin sur sa peau dont elle raffolait. Elle jetait parfois quelques regards derrière l'épaule de Kyle pour s'assurer qu'Elyan n'était pas debout et n'allait pas les surprendre. Edena camouflait quelques soupirs aux creux des lèvres de Kyle, tout en savourant ses mouvements de bassin et la vue de son corps.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Lun 19 Aoû - 13:22


-It is the hour of the change -


Livré aux lèvres et au corps frémissant de sa bombe, JK noyait son regard dans le sien, sourire de coin au visage, lui donnant un air carnassier qui la faisait d'autant plus gémir, tant qu'il se devait de capturer sa voix en embrassades langoureuses pour leur éviter d'être surpris. Jefferson donnait des hanches avec tact, lentement, sensuellement, délicatement, par petits soubresauts parfois uniquement pour la faire grimper en température et l'inviter à le réclamer, à le supplier par le toucher tout autant que par ses halètements divinement délectables. Gardant de ses propres souffles, serrant les mâchoires sans cesser de la dévorer des yeux, le jeune chasseur apposa une main sûre contre la hanche de la belle, l'autre se lovant au creux de son genoux pour la redresser plus haut sur ses côtes, juste pour la posséder plus fort et prendre un rythme plus bouillant. Fou d'elle depuis le premier jour s'en pour autant s'en être rendu compte de suite, Kyle aurait tout donné pour cette femme aux courbes dévastatrices, elle était sienne, son univers et faisait battre son cœur comme jamais une autre l'avait fait pulser, pas même celle qu'il pensait morte et pourtant bel et bien vivante. Chassant toutes pensées négatives de son esprit, au plus la cadence de l'acte prenait en intensité, les doigts à ses hanches vinrent saisir le menton de la Playmate pour lui mordre, sans la blesser une seconde, la lèvre inférieur dont la pulpe fiévreuse lui faisait envie au point de ne plus contrôler ses hardeurs.

Il pansa lentement l'infime douleur par un baiser puis vint saisir, entre ses dents, les contours de la mâchoire avant de lui servir quelques soupirs de sa part qui, il le savait, la ferait se donner bien plus encore. Attentif au plaisir d'Edena, il n'en oubliait pas qu'ils n'étaient pas seuls et, ce fut en la soulevant du rebord de la terrasse pour la plaquer contre le mur en invitant sa cuisse à son bassin, qu'il reprit plus fort encore tout en gardant l'oreille attentive au moindre mouvement dans l'appartement. La pointe de sa langue rivée à la gorge d'Edena, savourant les tremblements que son extase étouffée créaient chez elle, subitement il dévia celle ci pour tracer un chemin entre ses seins qu'il libéra d'abord du tissu lui rendant la vue plus délicieuse lorsqu'il ne resta plus que ses dentelles. Ses seins, sa peau, les courbes sublimes de son corps gracieux le rendait ivre alors qu'il s'invitait en elle sans trop de bestialité. A son oreille, lorsqu'il redressa le visage en une multitudes de baisers brulants contre la veine mère à sa nuque, Kyle lui délivra les trois mots qu'elle entendait rarement, il l'aimait d'une manière invraisemblable, tant qu'il pensait ne plus jamais ressentir cela pour une femme, il l'adulait et aurait donné sa vie pour elle. Le fait de lui avouer cette phrase symbolique uniquement lors des moments propices signifiait combien la chose était véridique, combien elle pouvait lui faire confiance. Elle se libérait entre ses bras, comme si la simple lecture précédente l'avait délivrée de ses chaines, Edena se révélait enfin à lui et la femme qu'il faisait vibrer, tout autant qu'elle le faisait bouillir de plaisirs ravageurs, lui plaisait d'avantage. Reprenant de force pour la redresser contre lui, il la quitta une minute pour venir la déposer sur le sofa du salon, déposant l'index contre ses lèvres pour lui sommer de se taire. Lentement, il laissa sa langue parcourir ses seins, son buste, son nombril pour enfin aborder ses cuisses, tandis qu'il ôtait le vêtement qui le couvrait encore, laissant le sanctuaire qu'elle adorait tant embrasser s'affairer aux autres lèvres que celles qu'il avait baisé précédemment. Chaude et offerte, Kyle ne doutait pas qu'elle déchainerait sa passion, chose faite lorsqu'elle laissa les phalanges filer contre ses cheveux, et qu'il dû se redresser, par trop de plaisir ne lui permettant plus de rester muet *tout comme elle d'ailleurs* pour enserrer tendrement son visage d'une main qui fila vivement contre sa gorge lorsqu'il la pénétra de nouveau et laissa son amour couler en elle alors qu'elle s'offrait à lui...

Leurs cœurs battant la chamade, le regard perdu dans celui de l'autre, haletant l'un et l'autre, Kyle riva le front à celui de sa belle et l'invita à rejoindre son torse tandis qu'il remontait un plaid contre leurs corps nus. Un sourire ravi se ficha contre ses traits tandis que, subitement, songeant aux documents qu'elle n'avait pas fini de parcourir, il glissa la main contre ses boucles pour lui masser lentement la nuque. "J'ai fait quelque chose y a... trois jours." Prenant un ton grave et un visage neutre, il rit lorsqu'elle imagina le pire de sa part et lui baisa les lèvres pour reprendre ensuite. "Tu vois le fond de commerce que tu m'as dit avoir appartenu à ton grand père?" Fixant l'air triste qui ravagea son regard, Kyle ne la fit pas patienter plus longtemps. "L'acte de propriété est dans les papiers que t'as lâchement abandonné pour que j'te fasse grimper au rideau mon ange... T'as plus qu'à signer et la boutique est à toi." Se laissant embrasser par une jeune femme bien plus radieuse encore que lorsqu'il avait fait sa connaissance, Kyle lui servit un dernier je t'aime alors qu'elle pourrait, pour la première fois de sa vie de femme, dormir sur ses deux oreilles.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle) Sam 24 Aoû - 0:57


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"It is the hour of the change"
Edena

Aux creux de ses cuisses, Kyle lui faisait ressentir tellement d'émotions qu'elle était portée sur un petit nuage que seul lui savait former. Il rendait sa vie si fantastique qu'elle avait peur de se réveiller chaque matin et de constater que tout ça n'était qu'un songe. Mais dès qu'il gagnait ses jambes pour la sustenter de ses délices, dont elle seule goutait depuis quelque temps, elle ne pouvait être qu'enivrer et fiévreuse. Ses mains ne cessaient de caresser ce corps qu'elle adulait, appréciant la chaleur qui le gagnait, les tremblements de ses membres contre elle, bien qu'il était sur de lui et avide dans ses gestes. Chacun de ses baisers la transportaient dans une extase qu'elle n'avait jamais connu auparavant, son coeur pulsant la chamade dans sa poitrine qui se durcissait sous le plaisir qu'elle contenait aux creux de ses lèvres. Mordant parfois ses propres phalanges pour résister à l'envie de hurler ce plaisir grandiose. Sadique, amusé, et envieux de la voir frémir ainsi, Kyle y mettait du sien comme à chaque fois, et ce sourire en coin qu'il arborait, la faisait craquer, à tel point qu'il était obligé d'étouffer parfois de lui même les gémissements grandissant dans son être.

Allongée sur le canapé, elle sentait le poids de son corps la surplomber, ses coups de reins étaient délicieux, l’atmosphère pesant par la discrétion dont elle devait faire preuve. Il la possédait comme jamais un autre ne l'avait fait auparavant et pourtant, il la gardait entre ses mains avec un respect infini qu'elle n'aurait jamais cru voir dans ses iris, lors de cette aventure au Grill. Elle n'avait jamais eu à contrôler ainsi ses pulsions, et cette façon de faire la faisait gagner un plaisir étrangement divin. Toujours aussi joueur, il s'efforçait de la faire crier toujours plus, jouant du fait qu'elle devait se taire, comme un tyran mais conscient du bien être qu'il lui accordait. Redoublant dans ses coups de hanche, faisant varier les sensations, les palpitations de la lapine. Son corps entier se crispait contre le sien, blottissant sa tête dans son cou, lâchant son prénom au creux de son oreille quand le plaisir ultime la gagna. Elle ne pu réfuter ce dernier gémissement, alors qu'elle continuait de trembler aux creux de ses bras viriles et protecteurs. Laissant un nouveau "je t'aime" glisser de ses sulfureuses lèvres, alors qu'il se laissait aller au grès de son plaisir.

Dans ses bras, elle reprenait doucement son souffle, les yeux pétillants de joie, caressant du bout des doigts le torse de son homme, alors qu'elle déposait ses lèvres au creux de son cou.

"J'ai fait quelque chose y a... trois jours."

Edena releva son regard inquiet dans le sien. Qu'avait il pu faire pour prendre un ton aussi sérieux. Elle était à deux doigts de paniquer avant de le voir se marrer. Elle fronça de la bouche et des sourcils avant de le frapper doucement sur le torse.

- Tu gâche tout là...

Dit elle avec une mine boudeuse.

"Tu vois le fond de commerce que tu m'as dit avoir appartenu à ton grand père?"

- Il a été vendu à un autre... Je n'ai pas envie d'en parler Kyle.

Edena mordit sa lèvre, le regard triste et dévasté, ce magasin n'était plus entre les mains de sa famille, mais d'un parfait inconnu. Et son coeur en saignait, regrettant de ne pas avoir pris sa vie plus tôt en main. Elle n'avait pas envie de parler de ça après le moment délicieux qu'ils venaient de partager.

"L'acte de propriété est dans les papiers que t'as lâchement abandonné pour que j'te fasse grimper au rideau mon ange... T'as plus qu'à signer et la boutique est à toi."

La bouche entre ouverte, Edena repassa en tête ce qu'il venait de dire avant de réaliser. Un sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'elle ne se jette sur ses lèvres pour l'embrasser de manière sulfureuse, le serrant dans ses petits bras. Elle n'en croyait pas ses oreilles, sa joie explosait aux creux des rires qui émanaient de sa bouche. Elle était une femme libre, plus de Mario, plus de Playboy, une nouvelle vie s'offrait à elle grâce à son amour... Il lui avait promit de l'aider et il avait tenu parole. Le "je t'aime" qu'il lui servit lui arracha une larme de joie, ainsi qu'un divin sourire.

- Je t'aime aussi... plus qu'hier mais moins que demain

Elle passa sa nuit dans la douceur de ses bras, parlant de leur avenir commun, du magasin, et des mésaventures qu'elle avait connu avec un vampire dont elle indiqua juste le prénom, ignorant totalement le nom de famille de cet homme qui l'avait malmené. Lui demandant de faire grâce à Gregory Stewars. Et pour la première fois depuis qu'ils étaient ensemble, Kyle fut serein et pas paniqué, se contentant de baiser sa peau comme si il avait prit conscience de sa capacité à se défendre avec les pouvoirs qui gagnaient ses veines. Une journée, une nuit marquée à tout jamais dans l'esprit d'Edena... Kyle l'avait fait renaitre de ses cendres, la transformant à tout jamais...

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It is the hour of the change (Kyle)

Revenir en haut Aller en bas

It is the hour of the change (Kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Appartement Gordon-