RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore] Mer 31 Juil - 13:05



I'll be there for you

Stefen & Shawna




Les nuits à la Nouvelle Orléans étaient pleines de bonnes surprises, surtout pour les vampires. Il s'agissait là d'une citée où la majeur partie de l'espèce grouillait comme de bonnes petites fourmis, le travail en moins, à la recherche de veines pulsante auxquelles prendre les lèvres et planter les crocs, comme un bar gigantesque où "l'open bar" n'avait pas d'heure de début ni de fin... C'est ainsi que Shawna voyait cette ville mais pas que, s'y étant installée depuis le début du nouveau millénaire, la jeune femme y avait nombreuses connaissances avec qui elle partageait moult repas mais depuis trois mois désormais, la belle avait fait LA rencontre qui avait pimenté son existence déjà palpitante : Stefan Salvatore ou encore la facette la plus plaisante de ce sublime jeune buveur de sang, l'éventreur. Campée devant la fenêtre de son appartement, une baie vitrée gigantesque avec vue imprenable sur la place, un endroit chic et classe qui valait pourtant une petite fortune *merci les crétins d'ancêtres pour l'héritage*, la sulfureuse brune sirotait tranquillement un verre de vin en aspirant, entre deux gorgées, quelques vapeurs de nicotine apaisantes. Fumer était comme un passe temps, une chose pour tuer les heures d'ennuis, de plus étant déjà morte, elle ne craignait en rien d'abimer son corps de rêve.

Seule depuis plus d'une heure, en compagnie des restes d'un met délicat, ce dernier complétement groggy étalé sur le sofa, Shaw considéra quelques sons au dehors, nul doute possible quant au vrombissement du moteur qui lui parvenait aux oreilles, Stefan revenait de sa petite escapade et, il n'y avait plus qu'à faire disparaître la gourde humaine qui comatait sur le fauteuil. Un soupir quitta ses lèvres vermeilles, la belle affublée d'une tenue saillante : chemisier noir cintré, jean slim et escarpins vertigineux, remit en place quelques boucles de sa chevelure et s'approcha de la proie. Le sourcil droit arqué, elle fut déçue de voir que son jouet peinait à croiser son regard, pauvre petite chose, il n'avait plus de force, enfin, ça n'allait pas l’arrêter pour autant. Passant le doigt sous le menton du gamin dans l'optique de lui redresser la nuque, ce dernier arborait un regard pour le moins étrange, comme drogué et surtout prêt à mourir, un sourire constella pourtant ses lèvres tandis qu'elle faisait une mine triste complétement factice. Ni une ni deux, elle lui jeta le restant de son verre au visage et il écarquilla les yeux comme surpris et surtout réveillé d'un comas de longue durée.

*Une chose à savoir d'Hawkins c'est qu'elle appréciait jouer de l'hypnose comme les grands magiciens, pour elle il n'y avait nul besoin de faire cesser son pouvoir en utilisant des mots puisque, en abusant de la crédulité des victimes, leur précisant qu'ils devaient être sage et ne pas crier, elle leur disait aussi qu'ils reprendraient conscience en oubliant tout, une fois qu'elle aurait fait un certain geste, ici, il s'agissait du verre dans la figure de cette loque humaine.*

Le gosse, conscient, secoua la tête en se tenant le front, sans doute les vertiges dû au manque de sang dans son organisme, il devait lui en rester juste assez pour rentrer chez lui, mais la belle brune avait une autre idée de l'avenir de sa peluche. S'asseyant à ses côtés en reposant le verre sur la table basse, la jeune femme posa une main tendre sur le genoux de celui-ci. "Comment te sens tu?" Interrogea-t-elle, feintant s'inquiéter au sujet de cet imbécile heureux.
"Pas trop bien... Qu'est-ce que je fais ici?"
"Tu as fait un malaise devant l'immeuble, tu as de la chance d'être tombé sur moi!" Sourit-elle innocente au possible. Le gosse se redressa en la remerciant et elle le suivit jusqu'à la porte de son superbe appartement, mais une fois qu'il eut franchi le seuil, elle lui saisit le poignet et riva ses prunelles brunes aux siennes. Hypnose en marche.
"Dans deux minutes, tu vas croiser un beau jeune homme dans le couloir, il a une odeur de sucre mentholé, tu lui tendras ton poignet et te laisseras vider du reste de sang qui coule encore en toi!" Cessant leur confrontation, la jeune femme tapota la joue du jeune homme et referma la porte derrière lui, écoutant avec malice ce qui allait se passer dans le couloir une fois Stefan face à lui.

Une extase prenante se livra alors à elle lorsque Salvatore fit son office, tant, que si son cœur avait pu encore battre, il aurait pulser à en bondir de sa poitrine haletante. La façon qu'avait Stefan de tuer ses victimes était jouissive, tellement qu'elle s'adossa au mur près du battant et se caressa les lèvres pour savourer les sons sanglants que lui donnait son Boucher. Lorsque la scène, qu'elle se contentait d'entendre, fut finie, il fallut à peine deux secondes au beau vampire pour pénétrer dans le logement de sa confidente. Sourire aux lèvres, la jeune femme s'empressa, sans vivacité aucune mais avec plaisance et une délicatesse qu'elle ne servait qu'à lui, de lui saisir tendrement la mâchoire pour apposer un baiser à la commissure de ses lèvres avant d'humer son parfum enivrant.

"Tu as apprécié le petit cadeau?" Se détachant de lui, Shaw avança vers le bars tandis qu'il répondait et servit deux shooters de vodka, dont un qu'elle lui remit avant de s'enfiler le sien. "Qu'as tu fais du corps? Hum?" Intriguée quant à la position inimaginablement amusante qu'il avait du faire prendre au cadavre, Hawkins affichait un sourire d'enfant impatiente mais se rembrunit en voyant la tristesse subite ravager les traits parfaits de son chaton. "Que ce passe-t-il Stefan?"





Dernière édition par Shawna Hawkins le Dim 11 Aoû - 12:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore] Mer 31 Juil - 15:34


Quand il avait quitté Mystic, il avait roulé sans se retourner, le coeur et l'esprit brisés, par celle dont il était éperdument amoureux. Sans but précis, il avait élu domicile en Nouvelle Orléans, et avait laissé son chagrin être pris de possession par sa folie. Déversant toute sa haine sur la race humaine, mais en méticuleux, il s'adonnait à un drôle de rituel avec ses victimes. Les mettre dans des positions de la vie quotidienne, un petit jeu qui le ravivait. Durant de longues semaines, il avait tenter de mettre de côté son chagrin, pourtant quand il se retrouvait seul, sans âme qui vive autour de lui, son doux visage hantait ses pensées. Il se rappelait la première fois où il avait croisé son regard, la première fois qu'il avait gouté ses lèvres, le regard qu'elle lui lançait quand elle se réveillait au creux de ses bras. Jamais Stefan n'avait imaginé qu'il la perdrait, qu'elle le balancerait pour son frère. Ce brun ténébreux qui avait une attitude complétement différente que lui, tout comme son régime alimentaire. Comment avait il pu lui infliger une telle souffrance à lui son propre frère. Il y voyait là une sorte de vengeance, qui lui laissait un gout amer.

Se délectant d'une proie dont il vidait de son sang après l'avoir lâchement hypnotisée, tenant son cou d'une main ferme, alors que ses crocs se plantaient à divers endroit de sa chaire. Les yeux clos, il adorait sentir ce nectar chaud et enivrant couler dans sa gorge. Puis quand les battements du coeur de la jeune femme cessèrent, un sourire de satisfaction s'afficha sur son doux visage. Il bu jusqu'à la dernière goute de sang, avant d'ouvrir les paupières, son regard injecté de sang. Il reprit un semblant d'esprit avant que ses veines ne s'effacent pour laisser place à son regard tendre. Il scruta le visage angélique de la jeune femme et pris soudainement conscience qu'elle ressemblait à sa belle. Un mouvement de recule il la lâcha, le corps haletant, le dos collé à un arbre. Il n'avait pas remarqué ça, cette similitude avec elle lorsqu'il l'avait entrainer dans ce parc en pleine nuit. Parc bondé de personnes non fréquentables et toutes aussi dangereuses les unes que les autres. Il s'approcha à quatre pattes, déplaçant les mèches de ses cheveux pour l'examiner, et fut soulagé de voir que ce n'était que son imagination qui lui jouait des tours. La jeune femme était rousse, des yeux verts émeraude, une bouche énorme sans doute due à des injections de botox. Rassuré mais encore torturé par cette image qui l'avait effrayé un moment il souleva son corps et traversa une allée du parc, trouvant non loin une poubelle et des seringues au sol. Il la colla contre un mur, fermant ses yeux, posant sa main sur une des morsures, avant d'enfoncer une seringue dans son bras et de faire couler le restant du produit dans ses veines. Satisfait de son tableau il tourna des talons et alla rejoindre son acolyte.

Shawna, il avait fait sa connaissance presque à son arrivée dans la ville, au départ il ne voyait en elle qu'une semblable. Mais très vite leur attirance pour la chasse les rapprocha, elle était quelque chose d'essentiel à sa nouvelle vie. Il se confiait à elle, lui faisait part de ses hallucinations concernant la belle brune qui faisait encore chavirer son coeur. Au volant de sa nouvelle voiture, une lotus bleue électrique décapotable, une main sur le volant, la seconde tenant sa cigarette, il se dirigea sans se retourner sur le parc près de son appartement où il avait juré de venir en cette nuit sombre. Il ne vivait pas avec elle, il repartait toujours en direction de son hôtel pour éviter tout débordement qu'il regretterait, vivant comme une trahison envers sa belle. Mais finalement qui des deux avaient trahit l'autre? Il se gara sur le parking privé et enjamba l'allée avant de pénétrer dans le bâtiment. Au détour d'un couloir, il trouva un humain titubant le fixant avec un regard étrange avant qu'il ne lui tende son poignet. Stefan s'arrêta et scruta la veine gonflée de sang qui l'attirait.

- Hum Guizmo, tu m'épateras toujours.

Prenant son délicat précieux, il s'empressa de terminer le repas qu'elle semblait avoir commencé. Accompagnant la descente du corps sur le sol, s'empreignant du dernier souffle du mourant avant de le laisser assis à l'entrée de la cage d'escalier, rarement emprunté par les humains. Tête appuyée contre le mur, capuche relevé sur son visage, comme si il était assoupi suite à une soirée alcoolisée. Alors qu'il allait pénétré dans l'appartement de la jeune femme, une douce mélodie émanant du domicile voisin retentit dans ses oreilles. Il ferma les yeux, collant son front contre la porte. Cette musique, cette douce mélodie, il l'avait dansé au bal de fin d'année avec elle. Trop de chose lui rappelait son existence et l'entrainait encore dans un état morose. Il l'écouta jusqu'à la dernière note avant d'essayer de reprendre bonne contenance. Il franchit la porte faisant claquer cette dernière en la refermant d'un coup de pied alors qu'il jugeait la belle qui s'approchait.

"Tu as apprécié le petit cadeau? Qu'as tu fais du corps? Hum?"

Les shooters qu'elle servait l'intéressait bien plus que de répondre à ses questions. S'installant sur un tabouret devant le bar, il laissa tomba sa veste en cuir sur le sol, remontant les manches de sa chemise grise foncé, et attrapa le shooters qu'il engloutit sans même trinquer. Passant sa langue sur ses lèvres comme pour absorber la moindre goutes de ce liquide, il fini par remonter le regard vers celui de Shawna.

"Que ce passe-t-il Stefan?"

Salavatore secoua la tête avant de serrer ses poings entre eux. Il attrapa la bouteille des mains de la belle pour s'en servir un nouveau et l'avaler presque aussi vite. Fermant les yeux en collant le shooters contre son front, il dit d'une petite voix peu commode.

- Je l'ai encore vu ce soir Shawna... Ca devient insupportable, à chaque fois que je fini une victime, son visage me saute à la gueule, me fait perdre tous mes moyens jusqu'à ce que je découvre la réalité... Et si un jour c'était vraiment elle? Si un jour je ne faisais plus attention en me disant qu'elle est loin et en sécurité... Je ne pourrais pas vivre avec ça sur la conscience...

Il sauta de son tabouret avec la bouteille en main, fit le tour du comptoir et passa son bras autour du cou de la demoiselle. Il déposa un baiser sur sa tempe avant d'ébouriffer tendrement ses longs cheveux.

- Merci pour ton cadeau, il était divin...

Quittant son étreinte, il se dirigea vers la chambre de la belle où se trouvait un fauteuil qu'il aimait bien. Premièrement parce qu'il était confortable, deuxièmement parce qu'il était devant la baie vitrée avec une vue imprenable de la ville. Ce moment de sérénité, le calmait un peu, goulot aux lèvres il vidait peu à peu la bouteille de son liquide.



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore] Mer 31 Juil - 19:30



I'll be there for you

Stefen & Shawna




Les maux de son ami lui firent afficher une moue des plus mélancoliques, cette fois plus question de jouer avec quelconques masques, non, avec lui, Hawkins était authentique, et il était bien la seule personne avait qui elle faisait preuve de tant de franchise. Stefan n'avait jamais droit aux sarcasmes et aux pics parfaitement pensés et élaborés de la jeune femme, elle était franche et à l'écoute, combien de fois avait-elle passé la nuit à l'écouter parler d'Elena? Shaw ne comptait plus mais jamais elle ne s'était ennuyée en s'abreuvant de ses histoires aussi sombres étaient-elles, Stefan ne méritait en rien ce qu'on lui avait fait, ce que ce Damon, son propre sang, lui avait fait alors qu'il l'avait poussé vers la vie éternelle, comment pouvait-il être si ingrat? Sans son cadet, l'ainé Salvatore nourrirait les vers à l'heure actuelle, enfin, il serait surtout redevenu poussière, une vilaine petite poudre allergène tapissant le fond de satin d'un cercueil. Sans en ajouter, Salvatore quitta l'assise où il s'était installé et fit le tour du bar pour déposer un tendre baiser sur la tempe de sa compagne de chasse et confidente, un sourire se mua sur ses lèvres carmins et elle le laissa volontiers jouer avec ses boucles.

"Merci pour ton cadeau, il était divin..." Tandis qu'il filait vers la chambre, sans doute pour admirer la vue splendide qu'on y avait dans le fauteuil réservé à sa personne, Shawna étudia attentivement les premiers mots du jeune homme.

Il était morose en cette nuit pourtant délicieusement chaude, température agréable qui soufflait sur sa peau par delà l’entrebâillement de la baie vitrée. Le voile devant l'immense fenêtre se gonflait dans le salon tout autant que l'esprit de la belle cogitait pour trouver de quoi rendre le sourire et, surtout, sa joie de vivre d'antan, au beau vampire dans la pièce voisine. Réfléchie et très intelligente, Shaw sentait qu'il était temps, que Stefan était prêt, c'était donc le moment de plier bagage pour s'encrer dans une ville et rencontrer des gens qu'elle se languissait de connaître pour leur faire subir des représailles terribles, Damon subirait, elle se servirait de lui pour que son Salvatore ait mains basses sur son dû : Elena Gilbert. Reposant son verre d'alcool vide, la jeune femme s’avança dans la chambre, fixant le dos de son Boucher, un sourire divin fiché au visage. Sans dire un mot, la belle se logea dos au siège et posa ses mains parfaites contre les épaules de Stefan, le gratifiant de délicates caresses dont il ne se plaignit pas un instant, puis, rapide comme ceux de son espèce, bien plus par les années d'expérience à vrai dire, la sulfureuse brune se posta devant lui, genoux au sol, les mains entourant désormais son visage d'ange.

"Je sais que jamais tu ne lui ferais de mal, pas à elle voyons... Ton esprit te somme uniquement de faire machine arrière mon ange." Lorsqu'elle voulait le convaincre, c'était ainsi qu'elle le nommait, ce qui faisait souvent sourire son partenaire de crimes. Les yeux de la belle scintillèrent en une lueur de lubricité, elle le dévora gentiment du regard et fit glisser ses doigts contre les lèvres de son interlocuteur. "Tu es bien différent désormais, je sais que tu peux contrôler tes pulsions face à elle, je t'y aiderai." Langoureuse dans ses gestes et paroles, la jeune femme rapprocha son buste entre les genoux de son buveur de sang favoris et laissa ses lèvres frôler les siennes, son odeur était appréciable comme peu l'était celles d'autres créatures de la nuit. "Laisse toi aller à tes bas instincts Stefan... S'il le faut pour te sentir bien ce soir, pour revoir un sourire, aussi futile sera-t-il, sur ton visage alors pense à elle, je n'y verrai rien de choquant..."

N'hésitant pas plus, la belle laissa une main rejoindre les mèches de cheveux de la nuque de son Boucher et scella ses lèvres aux siennes dans un baiser des plus fiévreux. Sa langue dansait dès lors avec celle de Stefan et déjà ses doigts libres filaient à sa ceinture qu'elle dénoua sans mal, laissant rejoindre le sol à ce lien de cuir avant de faire glisser la dernière emprise de métal qui la séparait du plaisir charnel de son ami. Elle savait qu'il irait droit au but et n'imaginait rien de romantique bien qu'il fut teinter de romance en son intérieur, elle n'était pas Elena et ne le serait jamais, elle était simplement sa confidente et aussi celle qui l'apaiserait quoi qu'il nécessite comme soins, mental, physique ou sexuel, peu importait la façon dont Stefan avait besoin d'elle, Shaw était et serait toujours là pour lui venir en aide.





Dernière édition par Shawna Hawkins le Dim 11 Aoû - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore] Jeu 1 Aoû - 0:29


Stefan ne pleurait jamais en public, devant personne, la seule à l'avoir déjà vu pleurer était sa magnifique rose du nom d'Elena. Avec elle, il s'était livré à coeur ouvert, il s'était laisser aller à ses sentiments et n'avait jamais rien orchestré. Pourtant ce soir, il se faisait violence pour ravaler ses larmes qui cherchaient à monter à ses yeux. Goulot à nouveau à ses lèvres, engloutissant deux ou trois longues gorgées de ce liquide, qui faisait oublier aux humains leur soucis les mettant dans un état d'ébriété. Mais chez lui, chez le vampire qu'il était il en fallait bien plus pour le saouler. Vider le bar de Shaw était son objectif pour ce soir, il savait qu'elle ne lui dirait rien, elle comprenait assez la situation. Il entendit ses petits pieds se poser sur la moquette de la chambre, et il remonta son regard dans le sien alors qu'elle mettait genoux à terre devant lui en prenant son visage entre ses mains lui insufflant des mots pour le réconforter.

"Je sais que jamais tu ne lui ferais de mal, pas à elle voyons... Ton esprit te somme uniquement de faire machine arrière mon ange. Tu es bien différent désormais, je sais que tu peux contrôler tes pulsions face à elle, je t'y aiderai."

Il la regardait en se grattant l'arcade sourcilière, Salvatore savait qu'il pouvait compter sur elle, elle connaissait les sentiments qu'il avait à l'égard de la brunette magique. Jamais elle ne le trahirait, jamais elle ne le blesserait, ils s'en étaient presque fait la promesse. Et la loyauté était une vertus commune entre eux. Shawna s'approcha davantage, mais la lueur qu'il percevait dans ses yeux étaient différente des autres nuits. Il se recula comme dans un geste de protection, mais de quelques millimètres presque invisible.

"Laisse toi aller à tes bas instincts Stefan... S'il le faut pour te sentir bien ce soir, pour revoir un sourire, aussi futile sera-t-il, sur ton visage alors pense à elle, je n'y verrai rien de choquant..."

Penser à Elena pendant qu'il fait ça avec une autre, c'était impossible pour lui. Personne n'avait cette fragrance qu'elle portait, personne n'avait une peau aussi douce que la sienne. Le baiser qu'elle lui porta, le fit entrer dans un état étrange. Ressentant de la colère envahir son corps, une haine qui se déversa en voyant sa belle avec son frère entrain de s'embrasser alors qu'il avait bouclé ses valises. Dans un élan de fureur il laissa tomber la bouteille de sa main, le liquide se déversant sur le tapis blanc de la chambre. Il repoussa les bras de Shaw qui l'encerclait pour l'agripper par les cuisses et lui coller le dos dans un fracas contre la vitre qui se fissurait autour de son être, ses mains maintenus au dessus de sa tête. Dévorant la bouche de la belle, plantant l'extrémité de ses crocs dans son cou pour gouter son sang, ses mains lui arrachant ensuite ses vêtements dans une folie qui le gagnait. Les vêtements des deux êtres nocturnes au sol, le dos de sa compère toujours contre la vitre, son corps illuminé par les reflets de la nuit, Salvatore laissait la bête qui sommeillait en lui prendre possession de ses mouvements. Il était comme un automate en mode violent et peu délicat. Se fondant dans un coup de rein dévastateur en elle, il se délecta de ses gémissements entre ses lèvres. Un sourire en coin, son regard rivé dans le sien, alors qu'il pinçait du bout des doigts l'extrémité de ses seins, sa langue formant un chemin jusqu'entre ceux ci pour ensuite les dévorer à pleine bouche. Une de ses mains maintenait son postérieur contre lui, alors qu'elle avait encerclé ses jambes à sa taille. Son autre main vint caresser son entrejambe alors qu'il la pénétrait avec rage et fougue, laissant échapper des râles de plaisir cruel qu'il lui infligeait sans pudeur.

Le souffle ne lui manquait pas, la force non plus et il s'en donnait à coeur joie de martyriser le corps de son amie, sous les coups de dents, les pincements les mordillement sur ses seins, son oreille, sa mâchoire et ses lèvres brulantes. Les yeux fermés il enfouit son visage entre sa poitrine pour la bouffer à nouveau sans la ménager, comme si elle n'était qu'un simple jouet. Pourtant il adorait Shawna et jamais il n'aurait voulu lui faire de mal mais son double visage venait de faire surface dans cette partie de jambe en l'air. Il lui susurrait des mots crus qui aurait choqué bien des femmes, et pourtant Shawna semblait hurler de plaisir davantage sous sa maltraitance. Quand ses paupières s'ouvrirent sur son visage, ses mouvements de bassin cessèrent derechef. La bouche entre ouverte, les yeux rivés dans les siens, Stefan semblait dans une autre bulle, son coeur mort se serrait presque remis à battre. Il la voyait pour la toute première fois depuis trois mois autrement qu'en victime. Le visage angélique d'Elena le fixait, ses yeux pétillants lui sommant de reprendre son travail, ses lèvres humides appelant les siennes. Il effleura ce splendide visage, écartant du bout des doigts les mèches de cheveux raides qui obstruaient son visage l'empêchant de pouvoir la contempler. Une larme s'échappa de ses yeux coulant jusqu'à ses lèvres se perdant le long de son torse. Elle était là, dans ses bras, le son de son prénom résonnant dans ses oreilles. "Stefan", la façon dont elle le prononçait l'apaisait. Il ne pouvait pas baiser sa rose. Il colla son torse à son buste, son front au sien, enveloppant son visage de ses mains pour l'embrasser avec amour et tendresse, ses mains glissant pour la caresser doucement. Puis il la saisit avec précaution aux creux des genoux pour l'emporter jusqu'au lit. La déposant tel un morceau de cristal fragile, Stefan la surplomba avec une étincelle dans les yeux, ce sourire timide et envieux qu'Elena lui adressait le rendait ivre d'amour. Il se colla à elle, embrassant la moindre parcelle de son corps, ses lèvres descendant à son entrejambe pour la satisfaire comme elle avait adoré qu'il la fasse auparavant. Puis de fil en aiguille il remonta ses lèvres aux siennes, remontant une de ses jambes à sa hanche pour la pénétrer avec douceur...

L'odeur de sa peau, sa douceur, les pulsations de son coeur, ses veines gonflées de sang tout y était et Stefan soupirait de plaisir aux creux de son oreille avec l'envie subite de lui dire combien elle lui manquait et combien il l'aimait. Mais les mots ne sortaient pas, il était hypnotisé par ce splendide visage qui le regardait avec un sourire. Ses mouvements de bassin s'accentuaient avec tendresse pour faire exploser la jeune Gilbert aux creux de ses bras, puis il fini par lâcher prise dans un plaisir qu'il n'avait pas ressentit depuis bien longtemps. Un bien être l'emportant dans une sphère où seul lui voyageait depuis trois mois. Le front collé au sien, tout était magique autour de lui... il venait de faire l'amour à sa rose, sa somptueuse Elena, reine de ses ténèbres...



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore] Ven 2 Aoû - 21:18



I'll be there for you

Stefen & Shawna




L'écho sourd que la bouteille fit en rejoignant la moquette blanche fit se raidir Hawkins en un doux spasme de plaisance, vivement, sa nature de prédateur lui offrant des dons inhumains, Stefan l'emporta dans son élan et la plaqua brutalement contre la baie vitrée. Souriante tandis qu'il la maintenait avec force, la sulfureuse brune se mordit les lèvres à en saigner, il baisait son cou, le mordait même et laissait sa langue panser cette blessure jouissive qui la rendait dingue, il se nourrissait de son propre fluide, un délice pour la belle qui ne demandait qu'à en faire autant alors que les lèvres de son vampire adoré rejoignaient les siennes pour lui offrir moult baisers fiévreux, langoureux et voraces. Dans son dos, Shawna sentait la fêlure du verre se dessiner sous son chemisier, étoffe qui d'ailleurs disparut, au même titre que le reste de ses vêtements, dans une rapidité étonnante alors que Stefan les arrachait sans aucune retenue, sans aucun tact, uniquement la bête qui sommeillait en lui, le boucher, refaisait surface pour se satisfaire en la chair de sa confidente. Haletante comme rarement elle l'était avec d'autres, elle s'agrippa à la nuque du mâle et encra les ongles dans son épiderme, le liquide rouge qui tapissait son organisme coula alors qu'elle étouffait mains gémissements de plaisir contre ses lèvres qu'elle mordit dans le but de connaître le gout qu'avait son sang. Un délice sans nom, sucré et ponctué de menthe poivrée, le parfum exact qu'avait son odeur, une odeur dont elle ne se lasserait jamais. Le délivrant de sa tenue, avec vivacité et acharnement, la belle riva son regard sombre à celui du monstre qu'elle idolâtrait, un mâle parfaitement taillé, du visage au corps, tout en lui la sommait de se soumettre sous sa force pourtant plus faible que celle qui la possédait depuis toutes ses années d'errance.

Un court instant, elle hoqueta, une simple seconde, celle où il la pénétra sans plus de patience, sans aucune douceur, avec une rage sexuelle encrée aux tripes, elle était loin de s'en plaindre alors qu'une de ses mains se rivait à la vitre derrière elle pour tenir plus longtemps la position qu'il lui imposait sous ses coups de bassins dévastateurs. Humaine, son cœur aurait explosé, humaine, elle aurait souffert d'un acte aussi violent où la douceur n'avait aucune place, mais désormais vampire depuis plus de six cent ans, Shawna pouvait pleinement vivre ses préférences sexuelles sans avoir à en pâtir ensuite, elle en savourait chaque secondes, se délectant des caresses vives et brulantes que lui offrait Salvatore au creux de ses jambes qu'elle croisait à sa taille pour le rendre prisonnier de sa chair. Il quitta ses yeux pour s'approprier son corps, corps qu'elle lui avait réservé cette nuit et dont il pourrait, comme il lui plairait, posséder à sa guise autant de fois que lui ordonneraient ses instincts sauvages. Ses gestes étaient sûrs, vifs et fermes contre sa peau, tant qu'elle aurait pu marquer si la régénération ne venait pas panser ces griffures et autres plaies que généraient le jeune vampire en lui embrassant et mordant la poitrine à plusieurs reprises. Ce fut lorsque les paupières de Stefan se fermèrent qu'elle entonna plusieurs fois son prénom, alors que lui lui avait servi des mots que d'autres n'auraient jamais pu tolérer, Shaw elle, vivait le moment présent comme un partage visant à lui ôter toute mélancolie de l'être, comme une thérapie étrange qu'elle se plaisait à lui inculquer, pour qu'il aille mieux.

Jamais Hawkins n'avait eu recours à cela avec lui, jamais et pourtant à l'instant précis, elle était entrain de vivre une passion débordante qui lui piquait l'âme de part en part, comme si son corps lui même voulait lui délivrer un message intriguant. Taisant ses émotions depuis sa transformation, le faisant même lorsqu'elle était encore humaine, la belle n'y prit pas garde et préféra entourer la mâchoire du magnifique buveur de sang se délectant d'elle jusqu'à ce qu'il ouvre de nouveau les yeux et ne l'inquiète terriblement. "Stefan?" Soupira-t-elle alors qu'il cessait subitement leur échange sulfureux. Il ne dit mot et la déposa avec tendresse contre les draps frais, les sourcils froncés, elle savoura pourtant son sourire et, subitement, tandis qu'elle pensait le sentir de nouveau reprendre un rythme plus dur encore, il se fait doux, délicat et sensible comme jamais elle ne l'avait connu. Surprise, la magnifique brune se laissa mener dans cette danse étrange qu'elle ne connaissait pas et se prit à apprécier, même aimer ces choses différentes de tout ce qu'elle avait connu durant sa longue vie. Les mains du jeune homme sur son corps semblaient légères, à l'image de plumes lui offrant de délicates caresses qu'elle n'oublierait jamais, les yeux encrés aux sien, elle ne souriait plus mais se laissait aller à une jouissance encore jamais vécu de la sorte. A la fois pesante et forte mais tout aussi pure et divine qu'elle lui en arracha un gémissement délicieux que Shawna laissa mourir contre les lèvres de Stefan qui s'extasier à son tour, révélant finalement la source de cette romance tendre... Elena.

Shaw comprit alors, il n'y avait nul besoin de lui évoquer le fait qu'il avait cru voir la jeune fille qu'il aimait en elle, même si pour Hawkins l’expérience du romantisme fut à couper le souffle. Une main contre la nuque de son doux ami, elle le fit rejoindre son cou en soupirant quant aux émotions ressentis, un trop plein de choses qu'elle s'empressa de faire disparaître en quittant la couche pour s'enrubanner dans un peignoir de soie et revenir poser la tête contre l'épaule de Salvatore après s'être allumer une cigarette.

"Il est tant que tu retournes à Mystic Falls mon ange..." Elle se redressa sur le coude pour admirer ses yeux et son air septique. "Je viendrai avec toi si tu veux, je serai là pour toi Stefan, toujours!" Elle lui sourit, malicieuse au possible avant de tirer une bouffée de nicotine et de lui tendre le tube de tabac.





Dernière édition par Shawna Hawkins le Dim 11 Aoû - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore] Ven 2 Aoû - 23:02


Stefan resta un moment plongé dans son monde où seul lui pouvait la voir. Pouvoir encore sentir son odeur et caresser sa douce peau blanche. Fixer ses iris noisettes pétillantes, avec un air triste qui lui appartenait, ses lèvres minuscules et rosées, les veines de sa gorge où le sang alléchant pulsait comme une fontaine à chocolat. Cette femme, cette unique femme le rendait dans cet état là, dans un monde qu'il n'aurait jamais cru pouvoir ne serait ce que d'effleurer du bout des doigts. Pourtant tout s'était écroulé et c'est avec une plaie béante et saignante dans la poitrine qu'il tentait de survivre dans un monde qui n'avait plus aucune saveurs, plus aucun soleil délicieux à contempler. Elle était sa vie, son oxygène, sa raison d'être, sa force, son but. Stefan voulait changer, prendre le dessus sur ses pulsions pour ses doux yeux, mais si elle lui refusait une nouvelle chance, il préférerait se laisser mourir que de vivre loin d'elle à nouveau. Elena la saisit par le cou et le déposa délicatement sur la couche qu'ils venaient de partagé. Son regard tendre sur lui le rassurait et l'apaisait fortement. Il n'avait plus envie de quitter cette pièce, plus envie de quitter cette bulle qui l'englobait pour lui faire sortir la tête de l'eau. Pourtant...

"Il est tant que tu retournes à Mystic Falls mon ange..."

Incrédule, il fixa le visage de Shaw qui faisait disparaitre celui de sa rose. Se pinçant les lèvres il sortit rapidement du lit enfilant son boxer avant de se passer la main dans les cheveux. Faisant les cent pas devant la baie vitrée. Il n'aurait jamais cru possible qu'il imaginerait Elena alors qu'il était dans les bras d'une autre. Pourtant ce soir, c'était arrivé. Intérieurement il s'en voulait d'avoir pu coucher avec une autre femme, mais, il était célibataire. Néanmoins son coeur appartenait à une autre que sa compère. Il s'arrêta et posa ses mains sur ses hanches la fixant avec un regard amical.

"Je viendrai avec toi si tu veux, je serai là pour toi Stefan, toujours!"

Les mots qu'elle lui servit lui remontèrent étrangement le moral. Il pouvait compter sur elle certes, mais, seul lui pouvait récupérer Elena et personne d'autre. Il enfila sa chemise, son pantalon et ses chaussures avant de ramasser la bouteille sur le sol, contenant encore un brin de ce liquide qu'il appréciait. Le vidant il la posa sur la commode et enfila sa veste de cuir sans dire un mot. Il se calma un instant dans toute cette précipitation et appuya son épaule contre la vitre brisée, fixant les lueurs de la nuit.

- Tu as raison... L'éloignement est trop dure, et plus j'attends plus le fossé se creusera.

Il poussa un long soupir comme il le faisait autrefois en humain. Se décalant, il s'approcha de Shaw, s'accroupissant devant le lit, prenant son visage entre ses mains et déposant ses lèvres sur son front. Il caressa un instant l'arrêt de son nez avec son index avant de lui adresser un doux sourire.

- Prépare tes valises, je viens te chercher demain matin à 10h... A demain Guizmo.

Stefan lui adressa un petit clin d'oeil et quitta l'appartement. Direction sa chambre d'hôtel pour préparer son sac, mais avant, un dernier meurtre, juste pour laisser loin derrière lui ce boucher que Shaw adorait tant et qu'Elena détestait. Pour sa rose il était prêt à bien des choses et dès demains ses bonnes résolutions se mettraient en route. Il ne voulait pas la décevoir pas une seconde fois, alors autant mettre toutes les chances de son côtés pour mieux revenir à Mystic Falls.



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore]

Revenir en haut Aller en bas

I'll be there for you... [PV Stefan Salvatore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-