RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

The cure [PV Ely & Lex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: The cure [PV Ely & Lex] Sam 10 Aoû - 0:55



The cure

Alexander Northman & Evelyna N. Webber





L’Égypte, voilà donc où il voulait la voir, étrange que cette requête de la part de son tendre créateur, tendre? c'est bien ainsi qu'elle le considérait, mais en vérité, Northman n'avait rien d'un vampire doux et délicat, du moins elle ne le connaissait que sous ses jours sanguinaires bien qu'envers elle, Alexander restait attentionné mais qu'avait-il de si important à lui dire? Très réfléchie, la brunette en avait une petite idée, il devait sans doute s'agir de la cure mais pour le moment, elle gardait cette idée pour elle, d'ailleurs elle avait toujours gardé pour elle le peu d'information qu'il lui donnait sur cette essence. Le soleil de plomb, en sortant de cet aéroport bondé de monde, lui réchauffa la peau sans même qu'elle n'y prenne garde, plus intéressée par les quelques jugulaires qui battaient autour d'elle, c'était comme un marché gigantesque où Shawna n'avait plus qu'à faire un choix parmi tous ces fruits bien mûrs que l'on nommait humains. Arborant un slim saillant et un chemisier de lin blanc parfaitement adapté à sa silhouette, les cheveux lissés, Les traits neutres et l'attitude passive logée au visage comme d'ordinaire, Hawkins stoppa son ascension près d'une voiture où l'attendait un homme, plaisant à regarder cependant elle en fit abstraction et préféra grimper dans l'habitacle du bolide qu'elle ne doutait pas une seconde être le présent d'Alexander. A ses côtés et ce depuis son arrivée au Caire, se trouvait Evy, plus communément appelée pantin ou guignole *référence aux ficelles du libre arbitre de cette vampire, qu'elle tenait fermement en mains depuis des années.* Ne lui livrant aucun sourire, aucun regard, autant dire aucune considération, tandis que le conducteur prenait enfin la route, Shaw sortit une fiole de sa poche et la posa sur l'accoudoir près de la blondinette.

"Bois ça! Inutile de me percer la peau pour t'abreuver, nous ne sommes plus à la préhistoire boucle d'or, nous devons nous "adapter"..." Insistant bien sur le dernier mot de sa phrase, la brune soupira et considéra, intriguée, l'endroit où s’arrêtait le véhicule, la grande bibliothèque du Caire, un endroit passionnant qui ne la surprit guère étant donné l'éducation raffinée de ce cher créateur. Un sourire lui dévorant le coin des lèvres, la jeune femme sortit de l'habitacle et s'approcha de la potière conducteur. "Je suppose que tu es aussi du package?" Lorsque le type fronça les sourcils dans sa direction, Shawna poussa un soupir las et riva les crocs à la gorge de cet imbécile. Pas de cri de douleur, à croire que malgré le fait qu'il n'était pas envouté pour lui tendre le poignet, Lex avait tout de même pris soin de lui sommer de ne pas hurler si sa progéniture le tuait. Redressant vivement le visage en maintenant encore les  cheveux à la nuque de sa proie, aucun filet de sang contre ses traits porcelaines, Hawkins se tourna vers Webber. "Finis le et ensuite reste à distance, si Lex désire te parler il le fera, sinon contente toi de faire ce que sais le mieux : te faire oublier!" Cinglante, la belle quitta la blonde et poussa l'énorme porte de bois de l’édifice, à l'intérieur un silence religieux et une odeur acre lui donna la nausée, sans doute les quelques momies, sous verre, qui ornaient les recoins de la pièce. En quelques secondes à peine, la jeune femme prit possession des lieux, pas un détail ne lui échappa. Du marbre fin aux lustres gigantesques, tout fut passé au peigne fin par les iris bruns de Shaw, cette attitude lui venait des derniers siècles, elle avait appris à devenir meilleure, un vampire hors norme, seule sans l'aide de quiconque et, lorsqu'on s'était déjà retrouvé seul face à une troupe de loups garous, il valait mieux par la suite assurer ses arrières. Humant les parfums du peu d'humains présent, Shawna sentit subitement l'odeur de celui qui l'avait convié ici et le ravissement s'empara de son visage parfait tandis qu'elle se tournait vers lui. "Ton gout pour les vielles choses m’impressionnera toujours." Comme une enfant le ferait avec son père, Hawkins déposa les lèvres contre la joue de Lex quand il remarqua, sans doute, la présence de son pantin. "Ne t'en fais pas, elle n'écoutera rien de ce qu'on dira si je lui ordonne et... si ses oreilles trainaient, je ne doute pas que tu ferais usage de ton regard divin! Alors?" continua-t-elle en touchant du bout des doigts les quelques couvertures de livres dans l'une des allées. "Pour quelles raisons m'as tu fait quitter Mystic Falls? J'espère que c'est trépident car, j'aime de plus en plus cette ville... Je m'y suis étrangement attachée, le pourquoi? je n'en sais rien." Shaw ne mentait pas, elle ne savait pas encore ce qui la retenait à Mystic à par Stefan, mais, en vérité, c'était bien l'unique chose qui l'empêchait de quitter cette bourgade de Virginie.





Dernière édition par Shawna Hawkins le Dim 11 Aoû - 12:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Sam 10 Aoû - 9:41





"The cure"
Shawna Hawkins & Alexander Northman


Je n'avais pas mon mot à dire. En fait, en tant que vampire, je ne l'avais jamais eu, et même avant, où Shawna se plaisait à se nourrir de moi et à m'hypnotiser. Aujourd'hui, à défaut de pouvoir m'hypnotiser, elle me faisait régulièrement boire son sang, pour m'avoir sous sa botte. Je ne pouvais même pas contester, son sang faisait que je lui étais dévouée, et elle en jouait, malheureusement, intérieurement, je la haïssais, mais je ne pouvais pas exprimer mon ressenti. Quoi qu'il en soit, elle m'avait convoquée pour la suivre, mais la suivre où, je n'en avais aucune idée, à part des ordres, aucun son ne sortait de sa bouche qui m'était destiné. Et c'était comme ça depuis plus de 530 ans... Si j'avais eu un minimum de libre arbitre, en sachant que cette vampire était plus vieille que moi et par conséquent que je ne pourrais pas la tuer, je me serais déjà donné la mort. Je ne manquerais à personne, de toute façon ! Ma vie n'avait aucun but, si ce n'était servir Shawna, ce qui en soit était dégradant, elle me considérait comme une merde, le seul sang auquel j'avais le droit avec elle, c'était le sien ou ses fins de repas. Ne pouvait-elle pas assumer de tuer ses proies toute seule? Madame sous ses airs de grande racaille était-elle aussi douce que du velours? Quoi qu'il en soit, cela faisait bien longtemps que je n'extériorisais plus aucune émotion, mon visage, toujours froid comme de la glace, gardait toujours la même forme. Aucun sourire, aucun rire, aucune larme. Juste, un visage neutre. Excepté quand j'avais des "temps libres" où j'avais le droit de faire ce qu'il me plaisait excepté d'aller trop loin.

Dans l'avion, aucune discussion, et ce n'était pas plus mal. D'ailleurs, nous étions sur des rangées de sièges différentes. Je m'étais contentée de regarder par delà le hublot, les nuages, le paysage. Cela m'avait permis de rêver de liberté, mais la réalité revint bien vite lorsque l'avion atterrît à l'aéroport du Caire. Voilà donc où nous allâmes: l'Egypte. Ce pays à la culture fascinante ne me paraissait pourtant que comme une prison géante. En réalité, chaque pays, chaque ville que je visitai en compagnie de ma dictatrice, comme je me plaisais à l'appeler intérieurement, me faisait cet effet là. Mystic Falls, d'où l'on était parties, n'était que l'une de ces villes, elle n'avait rien de particulier à mon goût. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas éprouvé de liberté, j'allais sûrement vivre jusqu'à ma mort ou celle de Shawna comme ça.

A la sortie de l'aéroport, une voiture attendait, avec un garçon devant elle. Sans porter un seul regard au conducteur, je montai aux côtés de Shawna, je me montrai froide avec tout le monde, de toute façon j'étais brimée, je n'avais le droit de parler que lorsque Shawna me le donnait. La voiture démarra rapidement, et sur la route, Shawna sortit une fiole de sa poche et la posait à côté de moi. Je pris alors cette fiole, et la bu d'une traite. Je regardai alors par la fenêtre, à l'opposé de Shawna, le paysage. Encore une fois je rêvais de liberté, j'enviais même les humains, qui, j'en étais certaine, étaient désormais plus respectables que moi. Mais, je m'en fichais, voilà bien longtemps que j'avais fait taire mes émotions, c'était plus simple à gérer. A la descente de voiture, je ne fus guère surprise de voir Shawna mordre le conducteur, et ce qui m'étonna encore moins, c'est qu'elle me refila ses restes. J'attrapai l'humain et ne fis pas de contestation, je plantai mes crocs dans le cou du pauvre conducteur, et avalai ce qu'il lui restait de sang. Je ne pris pas la peine d'entrer dans l'immense bâtisse, je m'assis sur un banc à l'extérieur, et attendait. Je pourrais éventuellement profiter de cet instant pour me planter un pieu dans le cœur, ce serait la libération, la fin du cauchemar. Je ne savais pas ce qu'il se passait à l'intérieur, ni même qui était l'interlocuteur de la dictatrice...


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/



Dernière édition par Evelyna N. Webber le Mer 14 Aoû - 21:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Sam 10 Aoû - 15:53


The cure
Shawna Hawkins & Evelyna N. Webber



Voila un beau pays ou Alexander ce trouvait ! Le vampire avait parcouru tout les pays de ce vaste monde au moins trois fois depuis sa transformation, mais malgré ses origines nordiques c'est l'Égypte qu'il aimait plus que tout, et tout particulièrement le Caire ! Pourquoi ? Et bien il y avait bien des choses qui avait réussit à séduire viking sanguinaire. Tout d'abord, le soleil de plomb qui régnait en permanence dans cette contré du monde, qui ne lui faisait aucun effet grâce à sa vieille chevalière, lui donnait l'impression d'être fort, invincible face au rayon UV de la boule de feu qui devrait normalement le réduire en cendre. De plus, malgré les nombreux préjugé que les autres pays avaient sur le Magreb, les Égyptiens extrêmement généreux, plus d'une fois le vampire s'était fait invité par de parfait inconnu pour manger un Tajim...oui bon bien sûr à la fin cette fameuse famille disparaissait mystérieusement...mais passons ! Mais ce que le vampire nordique aimait plus que tout dans cette ville aux milles et une saveurs, c'était les véritables chefs d'oeuvres qui s'y trouvait, et plus particulièrement la grande bibliothèque du Caire, qui était une sorte de ressource inépuisable de connaissance et de vestiges ancien. Le vampire millénaire était arrivé au Caire il y a trois jours, car avant l'arrivé de son invité il avait eu quelques petites chose à réglé pour que la petite escapade se face sans encombre. En effet, il ne voulait pour une fois qu'aucun carnage ne soit fait, car cette rencontre était bien trop importante pour que quoique ce soit ne vienne détruire tout ses plans. Son invité n'était autre que son unique progéniture qu'il n'avait jamais revu depuis sa transformation. Malgré ça il gardait une certaine affection pour elle, et il était donc impensable pour le viking d'établir ses plans sans la chair de sa chair. Elle n'avait pas encore dans quoi elle allait s'embarquer, mais le viking savait que ça la ferait rentrer dans l'histoire des vampires, tout comme lui, ce qui était la chose la plus gratifiante pour un créateur !

Tout en repensant à son bout de passé avec Shawna Alexander se dirigeait vers la grande bibliothèque, là où il avait donné rendez-vous à sa progéniture. Pendant qu'il marchait, il remarquait évident les nombreux regards admiratifs et malicieux des jeunes femmes qu'il croisait sur son chemin. C'est vrai qu'Alexander devait faire partit des plus bels hommes qu'il est existé, et puis il était toujours habillé avec gout. Là pour son entrevue, il était pour une fois habillé tout de blanc : il portait un pantalon de toile blanc qui était assez légé, des tongs blanches et une chemise légère blanche qu'il avait laissé complètement ouverte afin de laisser apparaitre son torse musclé. Alexander adorait ce faire remarquer, et surtout ce faire passer pour ce qu'il n'était pas ! À ce moment là, dans cette tenue, on avait l'impression que Jésus venait de ressusciter ! Arrivant sur le lieu où sa retrouvailles avec sa chère progéniture, et comme elle n'était pas encore arrivé, le viking prit le premier livre qu'il voyait pour s'occuper quelques peu l'esprit... Et quel surprenant hasard de tomber sur un livre s'intitulant "La résurrection de l'âme à travers les âges" ! Peut être trouverait-il une nouvelle petite fantaisie parlant de la cure contre le vampirisme ! Après seulement quelques minutes de lecture plutôt intéressante, il la vit enfin. Sa progéniture, son enfant était là, devant lui, plus rayonnante que jamais. D'un seul mouvement, Northman referma d'un coup sec son livre pour s'avancer jusqu'à celle qu'il n'avait pas vu depuis des siècles. Alors qu'elle lui embrassait la joue, lui , l'embrassait sur le front comme ferait un père pour son jeune enfant."Shawna...quel bonheur de te voir, tu n'as pas prise une ride, tu es toujours aussi belle.Les vieilles choses sont les plus intéressante ma chère.",déclara le vieux vampire en lui lançant un regard malicieux. C'est alors que le viking sentit une présence qui lui semblait familière, mais d'un autre côté inconnu : cela était assez étrange. Il ne voyait pas la personne, mais il pouvait clairement sentir que cette personne était aussi morte que lui même. "Cette amie t'es si indispensable que ça ? En tout cas si tu l'as ramené, montre la moi donc que je voie un peu ce jolie visage qui semble assez timide.". Alors qu'elle commençait à ce balader le long de l'allée principal de la bibliothèque, lui se contentait de la suivre du regard avec un sourire amusé à ses lèvres. Il ne pensait absolument pas qu'elle lui ressemblerait au temps au niveau caractère. "Cette ville est très particulière,je l'admet. Tu sais le Caire est ma ville préféré, et j'aime y stocker quelques objets précieux. Oui tu sais : antiquité, vieux bouquin, sculture volé à divers endroits du pays, peinture...fiole contre le vampirisme...",lança t-il avec un sourire des plus machiavélique quand elle fit volte-face vers lui.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Dim 11 Aoû - 10:11



The cure

Alexander Northman & Evelyna N. Webber




Plus de cinq siècles sans avoir revu la perfection de ce visage, une mâchoire saillante, une peau lisse à souhait, des yeux d’un bleu profond, Shawna ne pouvait être déçu à l’instant précis, mais quelques questions la taraudaient cependant, pourquoi avait-il attendu si longtemps avant de réapparaitre dans sa vie ? Alors qu’elle se saisissait d’un ouvrage ancien, le feuilletant sans vraiment s’attarder sur les parchemins sans âge, son regard fila contre le torse visible de celui qui l’avait transformé, elle se souvenait de ses muscles roulants sous cette peau blanche, la force qu’il avait, la manière qu’il avait eu de la séduire sans pour autant jouer d’hypnose. Un moment vieux comme le monde qu’elle n’oublierait jamais, pour elle il s’agissait là de sa véritable naissance, il lui avait offert l’éternité, du moins elle l’avait clairement voulu en se sustentant du sang qui coulait de la plaie de son épaule où elle avait planté les dents mais, il y avait encore une chose que la sulfureuse brune se demandait, pourquoi un vampire tel que lui, plus âgé que les Originels, avait voulu faire d’elle une de ses semblables ? Lorsqu’elle avait gouté le fluide sucré qui tapissait les veines d’Alexander, ce dernier aurait très bien pu la laisser se donner la mort seule et ne pas le faire lui-même, c’était comme si il avait voulu s’assurer qu’elle deviendrait bien à son image. Souriante, un sourire charmant et pourtant froid, Hawkins écouta avec attention les propos de son créateur.

"Cette ville est très particulière, je l'admet. Tu sais le Caire est ma ville préféré, et j'aime y stocker quelques objets précieux. Oui tu sais : antiquités, vieux bouquins, sculptures volées à divers endroits du pays, peintures...fiole contre le vampirisme..." Les lèvres d’avantages fendues, les prunelles saisies par une lueur intense, la brune fit volte-face, le souffle court, désormais bien plus intéressée par cette entrevue qu’elle ne l’était déjà en sachant revoir Northman. Hawkins arqua un sourcil et reposa le livre contre l’un des bureaux de chêne à disposition devant eux, l’écho de la couverture contre le bois fit se redresser les regards humains vers eux. Leur dédiant un sourire d’excuses fictives, la jeune femme pris place sur le siège face à la table, croisa les jambes le dos droit comme une élève en quête du savoir.
« La cure ? » En réalité Shawna se contrefichait de cette fiole, pour elle il ne s’agissait que d’une carotte qu’on brandissait aux nez des plus faibles d’entre eux pour leur faire miroiter une humanité perdue, pathétique que ces stupides créatures ne désirant rien d’autre que de de redevenir les êtres du bas de la chaine alimentaire. « Tu as ce qui semble échauffer les esprits de mains vampires à Mystic Falls et sans doute ailleurs dans le monde ? intéressant… » Sourire radieux au visage, elle fixa délicieusement les iris lagons de son interlocuteur. « Depuis combien de temps ?... Tu sais que si ça venait aux oreilles de certains tu deviendrais la cible numéro une de la bourgade et pas que… du monde entier sans doute, enfin ce n’est pas moi qui irait le crier sur les toits tu me connais assez bien pour avoir fait de moi ton unique enfant. »

L’écoutant, buvant littéralement ses dires, subitement Shawna sut pourquoi Alexander avait fait d’elle ce qu’elle était depuis des siècles, il n’y avait pas tant de hasard que ça, il savait qu’elle était issue d’une lignée de sorciers et sorcières puissants, qu’elle-même en était une et qu’elle connaissait les secrets de la magie, d’ailleurs après être revenue à la vie, la première chose qu’elle s’était empressée de faire était de réduire à néant sa famille pour ensuite garder précieusement les grimoires, grigris, pierres, bijoux et fioles en tout genre appartenant aux siens et, durant toute ces années d’errances elle s’étaient appropriée chaque lignes des ouvrages, chaque spécificité des objets pour les utiliser et se protéger. En revanche, ayant un savoir immense sur les magies noir et blanche, elle ne pouvait pour autant pas s’en servir et devait, à coup d’hypnose, contraindre  des sorcières pour faire ce qu’elle ne pouvait faire elle-même, seule ombre au tableau de son intelligence acérée et de ses connaissances incroyables.

« Je comprends mieux pourquoi je suis face à toi des siècles après être venue au monde… Pourquoi c’est à moi que tu en parles et à personne d’autre, tu as besoin de moi Lex ? » Elle sourit, se redressant sur ses jambes puis, posa une main douce contre le bras musclé de son créateur, tournant autour de lui avec plaisance avant que ses lèvres frôlent l’oreille de celui-ci. « Ce qui m’échappe c’est le pourquoi avoir attendu si longtemps, si tu possèdes la fiole depuis tout ce temps… tu l’avais déjà avant de me rencontrer et pourtant tu n’as jamais fait appel à moi… Sans doute attendais tu que je fasse mes preuves, tu es perspicace Lex, j’adore ça chez toi, c’est ce qui m’a fait aimer ta cause, si un autre que toi m’avait fait muter, je ne pense pas que je l’aurai autant apprécié ! » Prêtant l’oreille vers l’extérieur où devait encore se trouver son pantin, la belle repensa soudainement aux premières questions d’Alexander concernant Evy. « Comme le maître que tu es pour moi, je suis moi-même maitresse d’une âme damnée… Evelyna une petite blonde délicieuse étant humaine malheureusement engendrée par Rebekah Mikaelson et non par mes soins mais, quand bien même leur lien de sang, je savais et sais encore exactement comment asservir un jeune vampire, ce que j’ai fait avec elle. Elle peut servir à nous trouver ce don tu auras besoin, une sorcière par exemple pour exécuter ce que tu me demanderas concernant le secret de la cure… Cela nous évitera de faire la sale besogne et pendant sa quête nous pourrons pleinement réfléchir ainsi que rattraper le temps perdu. » Reculant pour sonder le sublime regard de son père de sang, Shawna esquissa un sourire de coin charmeur. « Qu’en dis-tu ? » Lorsqu’il répondit, elle s’approcha de la gigantesque double porte, l’ouvrit et fit un signe de menton à son sbire pour lui indiquer de les rejoindre. « Tu vas t’avérer plus utile que jamais ma jolie ! »





Dernière édition par Shawna Hawkins le Dim 11 Aoû - 12:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Dim 11 Aoû - 10:48





"The cure"
Shawna Hawkins & Alexander Northman


Plus de 500 ans que j'étais asservie par Shawna, et celle ci n'avait jamais vu mon visage orné d'un sourire. Les sourires, je les réservais pour mes moments libres. En tant qu'esclave, le seul visage que je réservai au monde lorsque j'étais "en service" était un visage des plus froids. Chaque humain qui m'observait détournait le regard au contact de mon air glacial, j'étais une esclave, mais finalement j'intimidais peut-être plus les humains que mon esclavagiste. Enfin, peut-être n'avais-je guère trop à me plaindre, après tout, j'avais quelque temps libres, des vêtements à moi -certains esclaves ne récupéraient que les vieux vêtements de leur maître à l'époque-, je pouvais me coiffer de la façon dont je le souhaitait, enfin comparé à certains et bien que considéré comme une moins que rien, j'étais bien traitée. Mais cela restait tout de même assez dégradant d'autant qu'elle ferait ce qu'elle veut de moi le jour où je lui serais inutile.

Devant la grande bibliothèque du Caire, tantôt je regardai les voitures et les piétons passer, tantôt j'étais plongée dans un livre. Voilà le seul loisir dont je disposais quand Shawna me disait d'attendre. J'avais comme ça dans mon sac plusieurs livres de 400 pages, plus ou moins, qui me permettaient de tuer le temps. Le livre que je lisais actuellement, je l'avais entamé dans l'avion, et j'étais étonnée de ne pas l'avoir encore fini. Pendant ce temps, je n'avais aucune idée de ce qui se tramait à l'intérieur. Pour le correspondant de Shawna, je pensais bien évidemment à un vampire, mais aucunement l'idée ne me traversa que ce dernier soit Alexander Northman, un vampire agé de presque 1800 ans avec qui j'avais jadis eu une relation amicale, lorsque j'étais humaine. Je n'étalerai pas les détails, mais je le connaissais. Instinctivement, je me levai lorsque j'entendis les portes de la grande bâtisse s'ouvrir, et me tournai vers Shawna qui, d'un signe de menton, me somma de les rejoindre à l'intérieur. Glissant mon livre dans mon sac, j'enfilai ce dernier sur mon épaule avant de rentrer. Et quelle ne fut pas ma surprise intérieure de voir, là, Alexander. Cela dit mon visage resta de marbre, je parlai alors, pour la première fois depuis que Shawna m'avait convoquée à l'aéroport.

- Bonjour Alexander.

Ma voix n'exprimait aucune émotion, j'étais simplement comme un robot destiné à servir. Cependant, mes mains, comme un tic, étaient toujours rangées dans les poches de ma veste. Cela avait été une habitude depuis que les vestes avec des poches existaient, Shawna ne m'en avait jamais empêchée, alors j'avais continué.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Dim 11 Aoû - 16:18



The cure

Shawna Hawkins & Evelyna N. Webber





Devant sa progéniture, sa création, Northman était comme obligé d'être fière et de ce félicité intérieurement : Il n'avait engendré qu'un seul vampire, mais quel vampire ! En effet en elle il pouvait y décerner plusieurs de ses traits de caractères. Bien sûr bien avant qu'il ne la transforme, et même bien avant qu'elle le rencontre, le viking savait qu'elle serait une vampire parfaite, et c'est pour cela qu'il avait décidé de la charmer "naturellement". Étant d'une ancienne et puissante lignée de sorcière, elle n'avait absolument pas peur de foncer tête baissé dans les situations les plus périlleuses. Ce qui était une de ses qualité qu'il partageait avec elle, et d'ailleurs cette qualité serait d'une grande aide au vampire millénaire dans les heures à venir. En effet Alexander allait avoir plus que tout besoin de sa progéniture pour mettre à exécution son plan concernant la cure tant convoité par les vampires les plus faibles et naïf d'esprit. Le viking n'avait jamais pu comprendre pourquoi cette cure était tellement désiré par des êtres qui avaient de rare chance de voir un jour la mort frapper à leur porte. Mais peut importe, car Alexander avait comprit quelque chose en 1800 ans d'existence : ce qui était important pour les autres était aussi précieux que l'eau de jouvence ! C'est donc pour cela qu'il y a un demi siècle il avait dérobé la cure à son créateur au bois dormant ! Et Alexander étant un vampire vraiment rusé, n'avait pas hésité une seconde à caché la cure dans un endroit où personne d'aussi sain d'esprit irait fouiller !

Le viking millénaire ne pu s'empêcher d'émettre un petit rire amusé en voyant Shawna, le visage tiré par la curiosité, faire complètement volte-face pour le lancer un de ses regard des plus intense et curieux. Alexander finissait par s'adosser à la table où s'était installé sa fille de sang, en gardant le regard d'un enfant qui avait fait sa première trouvaille et qui voulait l'annoncer à la meilleure personne de confiance. Mais si la jeune vampire avait la moindre idée de ce qu'avait comme plan Alexander pour elle, serait-elle toujours aussi radieuse ? "Cure, fiole contre le vampirisme, elixir de vie... appelle ça comme tu le souhaitera, mais oui en effet j'ai la chose la plus convoité des vampires du monde." Un sourire des plus radieux s'affichait sur le beau visage du vampire, et pourtant son regard restait toujours sombre, sérieux et mystérieux ! Oui Northman avait cette particularité d'être lunatique même dans les expressions de son visage. Autant il pouvait lancé un sourire chaleureux que son regard pouvait être assassin. La remarque de la jolie brune amusait beaucoup le blond. Être l'ennemi numéro un du monde des vampires ne lui faisait pas peur...il l'était déjà et il avait encore toutes ses dents ! "Avec ou sans cette précieuse sucrerie désiré de tous, je suis et je reste l'ennemi public numéro un. Je suis une menace pour tout les vampires, ils le savent très bien que si je le voulais je les exterminerais un à un dans d'affreuse souffrance.Et ça ne pourra jamais ce savoir...j'ai un plan pour ça." Alexander aimait, non il adorait, faire duré le suspense ! C'est donc pour ça qu'il préférait attendre la réaction subjugué de sa progéniture pour enfin lui révélé ce qu'elle allait vivre les jours à venir.

Ce qui était sûr, c'est que Shawna pouvait se rassurer : elle n'était pas là pour rien, et surtout Alexander ne l'avait pas transformé par hasard. Le viking s'asseya complètement sur la table où il avait été adossé, afin d'être plus confortable pour commencer son petit monologue explicatif qui ferait en apprendre plus à Shawna qui en savait si peu sur la cure. "Comme tu sais, la cure est une potion crée par cette chère et vieille Qetsiyah, qui est tout comme toi une sorcière. Au début, lorsque Qetsiyah avait encore la cure dans ses mains, son seul but était de la donné à mon créateur qui n'est autre que Silas afin qu'il redevienne humain, et que donc il soit avec elle pour l'éternité quand il mourrait. Tout ça est romantique tu ne trouve pas ? Mais malheureusement pour cette idiote, j'ai été bien plus rapide qu'elle et que tout les petits vampires qui voulait cette cure, et j'ai réussis grâce à l'aide d'une vieille sorcière pratiquant la magie noire à avoir cet elixir avec un demi siècle d'avance que tout les autres. À présent, j'ai cette cure, et je pense qu'il serait grand temps de l'utiliser d'une façon, ou d'une autre." Une fois son monologue achevé, le viking se redressa pour se remettre au centre de l'allée central pour mieux voir la réaction de sa progéniture. Ce petit jeu amusait beaucoup le blond, il aimait joué au jeu du chat et de la souris avec elle. Il n'avait d'ailleurs jamais chassé avec elle, et il se dit immédiatement qu'ils devaient touts les deux absolument chassé avant de quitté le Caire, ça ferait un beau souvenir supplémentaire qu'aurait Alexander dans ce pays.

Malgré le fait que ce jeu l'amusait beaucoup, le vampire millénaire arrêta la ronde incessante de sa progéniture afin de planter des yeux dans les siens en souriant. Il était maintenant pret à lui révéler pourquoi sa présence était si importante que ça pour lui !  "Arrête donc de tourné et écoute moi bien attentivement ma douce. Oui cela est vrai que j'aurais pu te prévenir quelques décennies plus tôt, mais je voulais bien m'assurer que tu étais apte a satisfaire la requête que je vais te demander. Tu es clairement prête à endurer ce que je vais te demander, alors c'est pour ça que je ne t'ai fais venir que maintenant.Écoute moi bien...j'ai contacté une vieil connaissance à moi, une sorcière, pour qu'elle me fasse une fausse cure. Je t'explique, cette fausse cure ne rend humains que entre 3 semaines et 2 mois. Cette cure va me permettre de passé inaperçu avec la vrai puisque les vampires de Mystic Falls penseront que tu as ingéré la vrai...Donc tu l'as bien comprit, je veux que tu ingère cette fausse cure pour moi. ",dit le vampire avec toute la reconnaissance qu'il portait d'avance pour sa fille chérie. Mais en réfléchissant bien, l'inconnue qui l'accompagnait pouvait lui être utile, c'est pour cela qu'il devait la voir."Amène moi ta protégée, une jolie petite colombe pourrait en effet m'être très utile !". Tout sourire, Alexander ne s'attendait visiblement pas à voir apparaitre devant lui un fantôme de son passé de vampire."Evelyna...Webber.Comme c'est...surprenant de te voir."



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Dim 11 Aoû - 19:40



The cure

Alexander Northman & Evelyna N. Webber




Surprenante que la réaction de son cher père face à ce pantin sans grande utilité ces derniers temps, il la connaissait mais d'où? De quelle époque et encore comment l'avait-il rencontré? Intriguée mais bien trop respectueuse envers son ainé, Shawna ne dit rien et se contenta de retourner, encore et encore, dans son esprit les derniers propos du vieux vampire. Le fait de redevenir humaine, sorcière en vérité, même pour un court laps de temps n'enchantait guère Hawkins, elle avait des ennemis, certes plus faibles qu'elle en tant que vampire mais, lorsque son cœur battrait de nouveau il en serait tout autre, ainsi devait elle juger sérieusement ce qu'Alexander voulait d'elle. Liée à lui, la jeune femme n'avait pas vraiment le choix et surtout ne voulait guère décevoir son créateur, cependant elle allait se renseigner auprès de ce dernier pour être sûre et certaine que cette soudaine humanité ne réprimerait en rien son vampirisme actuel, elle ne voulait surement pas redevenir une âme damnée sans l'expérience et la force acquise depuis les siècles passés, hors de question de devenir faible alors qu'elle était encore l'une des créatures les plus puissantes sur terre si on retirait du lot Originels et le peu de vampires millénaires encore de ce bas monde. Tandis que Webber et son père échangeaient quelques politesses, une voiture, luxueuse et aux vitres teintées, remplaça celle que les deux femmes avaient emprunté pour se rendre sur place. Le chauffeur du véhicule en fit le tour et vint ouvrir la portière arrière, baissant poliment le menton pour éviter tout regard avec les hôtes qu'il conviait, d'un geste de main gracieux, à l'intérieur. Alerte mais néanmoins sereine, les traits du visage impassibles, Shaw attendit l'approbation de Lex pour s'y engouffrer, s'en suivit la jeune blonde puis lui même derrière qui le conducteur refermait le battant de métal. Le moteur ne tarda pas à vrombir et bientôt la limousine fila dans les ruelles du Caire.

"J'ai une question concernant ce que tu souhaites Lex." Dit-elle, apposant la main contre le poignet du beau blond. "Serai-je toujours la même une fois mon état redevenu tel qu'il est actuellement... Je veux dire, aussi capable et non pas fragile comme un nouveau né?" A sa réponse, le soulagement s’empara du corps sublime d'Hawkins et elle se détendit contre le cuir de la banquette. "Je te fais confiance, je te suis dévouée, je savais bien que me rendre vampire n'était pas sans un prix certain à payer un jour ou l'autre, mais tout comme toi, je trouve cette "chose" inutile quoi que, je suppose que tu désires en faire un usage particulier?"

Un sourire de coin sur les lèvres, Shawna considéra la blondinette à son flanc, merveilleuse petite marionnette, elle n'écoutait rien de ce qui se disait, une chance que l'asservissement fonctionne aussi bien. En y songeant, subitement le sourire de la jeune brune disparut aussi vite qu'il était apparu, l'asservissement! son sang! une fois redevenue humaine, Evy ne serait plus à sa botte et elle saurait alors tout ce que lui avait fait endurer Shaw durant son humanité, ainsi qu'elle ferait déferler sur elle la rage qui devait la contenir à l'égard de son mentor pour cet esclavage sans vergogne. Soudainement blême, tentant pourtant de garder sa contenance, Shawna se racla la gorge et replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille tandis que le véhicule s’arrêtait devant un palace somptueux. Le chauffeur refit le tour de la limousine et, alors qu'Evelyna devait être la dernière à descendre, Hawkins retint son poignet avec force, les yeux rivés dans les siens.

"Descend la première et referme la porte quelques secondes!" Une fois que la jeune fille eut exécuté ses ordres, Hawkins se tourna vers Alexander. "Si je dois redevenir sorcière quelques semaines, je serai vulnérable ce laps de temps alors, je ne te demanderai qu'une faveur Lex..." Posant les doigts contre la mâchoire de son père de sang, la jeune femme le suppliait en un regard. "Fais en sorte qu'elle ne me veuille aucun mal et qu'elle reste près de moi s'il te plait..." Suppliante mais digne tout de même, Shawna assurait juste ses arrières comme elle l'avait fait, le faisait et le ferait toujours.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Lun 12 Aoû - 8:01





"The cure"
Shawna Hawkins & Alexander Northman


Alexander Northman... Quelle ne fut pas ma surprise ! Ce vampire âgé de plus de 1700 ans, d'ailleurs, étant humaine, j'avais rapidement découvert son secret sans m'enfuir pour autant, avait un lien avec cette Shawna? Je ne pouvais pas le croire, le monde était-il si petit? Dehors, une limousine attendait, Shawna n'avait jamais fait dans la demi-mesure. Toujours les mains dans les poches, et selon les vœux  de Shawna, je m'engouffrai la première dans la voiture, histoire d'en sortir la dernière. Je n'avais guère pris plus de grâce que ça pour monter, nul besoin de faire preuve de noblesse, la noblesse, je l'avais perdue au moment même où Shawna m'avait fait boire son sang pour la première fois. Cela étant, j'étais montée comme on monterait dans une voiture normale, m'installant sur le siège côté route pour être, comme habituellement, la dernière à sortir. Beaucoup de monde aurait été honoré de monter dans une limousine, mais pour moi, avec Shawna, c'était devenu banal, et même lassant. Elle me promenait partout, bientôt ce serait moi au volant de ces limousines... Enfin non, pour certains conduire procurait un certain plaisir, en sa compagnie, Shawna ne m'en laissait aucun, de plaisir. Elle m'avait tout pris, et le jour où elle me libérerait, si compter que ce jour arrive, je lui ferais payer.

Regardant comme à mon habitude par la fenêtre, je n'écoutai pas leur discussion, et à vrai dire, je ne voulais pas savoir de quoi ils parlaient. Aucun des sujets de conversation de Shawna ne m'intéressait de toute façon. Sans même me demander où l'on allait, mon visage restait froid, pas un sourire, pas même à Alexander qui avait pourtant été un bon ami jadis. Aujourd'hui, de toute façon, puisque j'étais devenue une esclave, je laissai supposer qu'il était comme tout le monde: aucune estime vis-à-vis de moi. Alors que nous nous arrêtâmes je ne sais où et je m'en fichais, Shawna me prit le poignet et me somma de descendre en première, mon ton de réponse fut celui que j'adressai toujours en sa présence: glacial.

-Oui.

Je descendis de la voiture en ouvrant la porte avant même que le conducteur ait fait le tour de la carrosserie, puis je fermai la porte. Il commença à me parler, me demander si cette vie me plaisait, ne quittant pas mon air glacial, je lui répondit en le fixant droit dans les yeux.

-Je ne suis pas ici pour parler, je suis ici pour agir. Faire quoi? Je n'en sais rien et je m''en fiche, je sais juste que je dois obéir.

L'extinction des émotions était parfois plus simple, pour le coup, j'avais dissuadé l'humain de continuer à me parler, lui faisant comprendre que cette conversation ne mènerait nulle part. Finalement, la porte s'ouvrit. Nous allions sûrement faire ce que j'ignorai qu'on ferait.  


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/



Dernière édition par Evelyna N. Webber le Dim 18 Aoû - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Mer 14 Aoû - 8:29



The cure

Shawna Hawkins & Evelyna N. Webber





Le choque était plus que violent pour le vampire millénaire. La dernière fois qu'il avait vu cette femme qu'il avait énormément apprécié, elle était encore humaine et surtout pleine de vie ! Alexander s'était habitué à quelques fois repensé au petit bouton de rose qu'elle avait été. Encore humaine, Evelyna était aussi belle que pure même si fréquenter un vampire la rendait plus sombre aux yeux des plus suspicieux. Northman se souvenait comme si c'était hier du physique encore humain à l'époque de la mignonne. Ses cheveux étaient à l'époque aussi blond qu'un champ de blé et le soleil se reflétait de façon incroyable dessus, ses yeux avait été jadis pleins de malice et de vie, sa peau pale paraissait pourtant bien plus vivante et vif il y a quelques siècles. Maintenant mademoiselle Webber ressemblait plus à mirage, ou plutôt un fantôme qu'autre chose. Le vampire la scrutait des pieds à la tête, et ce qu'il voyait ne l'enchantait pas : sa peau était terne et d'une blancheur bien trop inquiétante pour un vampire, plus rien ne pétillait dans ses deux perles qui avait été jadis ses yeux et surtout sa chevelure blonde avait perdu de son éclat et on pouvait y apercevoir quelques reflets argenté très étrange. Alexander n'était pourtant pas du genre à s'inquiéter pour son prochain, mais cette femme dont il avait apprécié la compagnie l'inquiétait profondément. Or il savait qu'elle n'avait pas l'air dangereuse, elle était juste... sans vie, comme un fantômes errant dans les siècles pour trouver une Redemption qui n'arriverait probablement jamais. Pendant un très court instant, le visage du viking millénaire se durcit en regardant Shawna. Mais il se détendit rapidement en sentant que le lien entre Evelyna et Shawna n'était qu'artificiel, le lien n'était pas assez profond et solide pour qu'elle soit sa créatrice.

Northman finissait pas se reconcentrer sur sa progéniture même si du coin de l'oeil il continuait à observer la jolie blonde. Voyant le front de la brunette se rider, Alexander posa son pouce sur son front pour y lisser les rides d'inquiétude. Le vampire blond était amusé par la profonde inquiétude de son unique progéniture qu'il ne trouvait pas justifié car jamais il n'irait causer du tord à la chair de sa chair ! Avant de répondre à toute question, Northman invita les deux jolies jeunes demoiselles à s'installer dans une limousine qu'il avait acheté exprès pour l'occasion. Enfin acheter...le mot était grand vu que le vampire obtenait tout ce qu'il souhaitait par l'hypnose ! Alexander finit par s'installer dans l'habitacle, entre Shawna et Evelyna. Malgré qu'il soit concentré sur sa progéniture, le viking pouvait sentir le corps de la jolie blonde se raidir à chaque contact non voulu par lui. Elle était aussi raide qu'un mort..."Shawna je suis déçu que tu me fasse si peu confiance ! Tu n'as donc jamais entendu parlé de ces fameuses fausse cure ?". Alexander scrutait Shawna et finissait à soupirer d'amusement face à son ignorance. " Ces cures provisoir ne font que dissimuler le vampire qui est en toi, en fait c'est comme si tu allais être en mort clinique, sauf que bien sûr tu sera humaine pendant quelques temps. Une fois que la cure n'aura plus d'effet, tu aura toujours tes 500 ans et des poussières ma chère antiquité !" , s'esclaffa t'il pour la détendre.

Arrivé à l'une des bâtisses du vampire se situant au Caire, Alexander s'apprêtait à descendre de la voiture, mais Shawna en décida autrement pour faire partir son "jouet" afin de pouvoir parler tranquillement. Le viking se doutait déjà très bien de ce qu'elle voulait lui demander, mais il attendit qu'elle parle. Attrapant la main qu'elle avait posé sur sa mâchoire, il la serrait fort entre ses mains pour la rassurer. "Je te fais la promesse qu'elle ne te fera aucun mal si elle tente quoi que ce soit.",commençait-il en la réconfortant quelque peu. "Et justement pour ta sécurité mieux vaut qu'elle ne soit pas à tes côtés. Je vais la prendre sous mon ailes... car il est grand tant que cette petite apprenne à se nourrir d'elle même.". La dernière phrase d'Alexander avait été employé de façon plus sec et dur.

Northman finit par sortir de l'habitacle en tendant une main pour aider sa progéniture à y sortir elle aussi. Les trois vampires se tenait pendant quelques instants devant l'un des nombreux palace du viking. Il regarda les deux jeunes femmes, avant de finalement arrêter son regard sur la mignonne petite Evelyna. "Cet petit bijoux date du XVème siècle. A cette époque le Caire n'était que ruine et poussière, ce bâtiment est l'un des seul à avoir survécu aux destructions. Je trouve ce palace vraiment très intéréssant car une légende dit qu'il a été batit pour que le fils du sultan puisse voir en secret la femme qu'il aimait qui n'était autre une noble européenne.". Après cette petite anecdote qu'il trouvait très intéressante, Alexander les invita à entrer dans son entre qui n'était décoré que d'objet égyptiens. Sa décoration et son ameublement aux mélange moderne et d'antique était de très bon gout et finement réfléchit. Voyant les deux jeunes femmes quelques peu émerveillés face au lieu rarissime qu'était ce palace, Alexander ne pu s'empêcher de lancer un rire amusé. " Ce jolie bijoux est l'un des seuls palace à avoir une crypte personnel au sous sol. Dans cette crypte il y a de nombreuses momie, mais une seul est vraiment intéressante...". Alexander avait un sourire éclatant, il était rare de le voir aussi intéréssé, impliqué mais aussi fasciné par quelque chose. "Suivez moi, vous comprendrez." Le viking les accompagnait alors jusqu'à la crypte qui était vraiment glauque et morbide. En effet Northman n'avait aménagé que quelques lampe à huile dans cette partie de la bâtisse, car il avait voulu que ce lieu garde sa pureté originel. Il traversa un long couloir, descendit des escaliers, avant de relonger un couloir pour tomber sur une porte faite d'or et de pierre précieuse. "Nous arrivons au tombeau du maitre de maison, qui n'est autre que le prince dont je vous ai parlé tout à l'heure.". Le vampire millénaire ouvrait alors la lourde porte. Une momie incroyablement conservé s'offrait à eux. L'ambiance était presque religieuse, et totalement solennel. Alexander s'avança en premier vers le mort momifier. "Mesdames, je vous présente l'un des plus grand prince d'Egypte. Il est aussi celui qui me serre de cachette à l'elixir de vie.""



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex] Dim 18 Aoû - 10:23



The cure

Alexander Northman & Evelyna N. Webber




Sa main tendue vers elle, comme un geste scellant une promesse qu'il tiendrait quoi qu'il en coute, rassura l'ex sorcière qui reprendrait bientôt du service. Même si Shawna craignait pour sa vie le temps de ce retour aux sources de la magie, magie dont elle n'avait plus senti les effets en son être depuis plus de quatre cent ans, elle n'avait pas le choix, ce que voulait son père de sang, son père de sang l'obtenait d'elle sans avoir à insister. L'asservissement avait ses avantages, elle en savait quelque chose pour user de cela *même si ce lien était artificiel* sur la blondinette qui attendait sagement devant l'immense battisse aux murs anciens. Sortie de l'habitacle, Hawkins suivit son mentor, premièrement les yeux baissés sur les mosaïques d'une cour intérieur des plus grandioses dont Alexander faisait fièrement l'éloge. Un palais vieux comme le monde, abritant en son sein quelques richesses qui auraient pu avoir leurs places au musée, malgré la beauté des lieux, Shaw pensait d'avantage à sa nature prochaine, cette nature qu'elle aimait pourtant de par les pouvoirs qu'elle détenait mais qui, au regard de la mort qui lui aurait tendu les bras quelques années plus tard, n'avait pas autant de valeur qu'une éternité à se nourrir de sang. Voilà donc la réelle raison qui l'avait poussé à devenir telle qu'elle était actuellement, la peur de la fin, l'angoisse de céder sa vie à la faucheuse bien trop tôt. Les humains mourraient c'était un fait inévitable propre à leur race, ils vivaient inconsciemment, se tuant à la tâche pour obtenir des rêves de gloire, d'argent, de famille, se rendant parfois malades avant de dépenser leurs acquis pour guérir de dieu savait quels maux et tout cela pourquoi? Pour s'éteindre sous des atours de vielle personne, ridé et flétri comme les pétales d'une fleur manquant d'eau, trop peu de temps après leur naissance. Hawkins avait pris une unique décision dans son existence, celle de mourir jeune, du sang de vampire, de ce vampire blond aux traits spectrales et insaisissables, dans les veines pour se muer en créature de la nuit et le servir dignement lorsqu'il aurait besoin d'elle.

Ce jour était venu et, bien que réticente, elle devait et n'avait d'autre choix, grâce au lien qui l'unissait à Northman, d’honorer sa part du marché. Suivant les deux autres vampires dans les couloirs, halls et pièces finement décorées de la demeure Égyptienne, la sulfureuse brune habituellement sûre d'elle ne pipait mot, entendant sans vraiment écouter les dires de son père artificiel. Continuant son ascension vers un endroit bien plus sombre que le reste du palace, Alexander les menait au sein des entrailles morbides de l'habitation, une crypte, ou plutôt un tombeau, dissimulée aux yeux de tous sous les fondations de la demeure. Sans échanger un mot, ils filèrent le long d'un couloir étroit qui s'ouvrait sur une salle où quelques lampes à huile sommaires offraient de leurs lueurs pour éclairer une chose qui interpella l'ancienne sorcière. Une momie, parfaitement conservée, le corps séché d'un homme du pays, un prince d'après le maitre des lieux qui présenta la dépouille à ses invitées. Sans qu'il n'en dise d'avantage, la jeune femme vit nettement cette minuscule chose briller entre les dents serrées du cadavre et Alexander annonça alors ce que ses yeux voyaient très nettement désormais, la fiole de vie, cet élixir tant prisé par quelques uns de leur race était là, devant eux. Un silence religieux s'empara de cette tombe jusqu'à ce qu'elle sente leur ainé tourner dans la salle où d'anciens parchemins, grimoires et ustensiles, qu'Hawkins connaissaient parfaitement pour en avoir usé de son vivant, trônaient sur une stèle de pierre ocre. Toujours muette, elle parvint enfin à détacher les yeux de la momie dont les orbites vides semblaient la juger comme la pire créature en ces lieux pour reporter son attention vers la main qu'Alexander tendait vers elle, cette paume froide où désormais se tenait ce dont il lui avait parlé plus tôt. Une fiole d'or ancienne, sertie de pierres précieuses ou non, d'où, elle le vit parfaitement lorsqu'il la déboucha, une fumée blanchâtre s'échappa. Reportant le regard dans celui de son père qui l'intimait d'agir en quelques mots, Shawna se saisit de cette mixture qu'elle apposa contre ses lèvres avant de sentir cette dernière envahir sa gorge, son estomac et bientôt l'entièreté de ses organes avant qu'une douleur ingérable et brulante lui saisisse le cœur comme pour le faire mourir une seconde fois. La fiole quitta ses doigts, teintant contre le sol lorsqu'elle le rejoignit, Shawna se cramponna à la stèle de roche et sentit subitement son palpitant pulser. D'abord lentement, jusqu'à ce que son sang chauffe au creux de ses veines, artères et entrailles puis, plus fort, au rythme dont il avait battu jadis. La chaleur de sa peau se fit plus douce, ses traits reprenant des couleurs de vie tandis qu'elle fixait comme pour palier à la souffrance qui la consumait pour la rendre humaine, le sourire ravi de celui qui lui avait permis de survivre jusqu'ici.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The cure [PV Ely & Lex]

Revenir en haut Aller en bas

The cure [PV Ely & Lex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-