RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Please help me - PV Stefan Salvatore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Please help me - PV Stefan Salvatore Dim 18 Aoû - 20:36



Please help me...

Stefan & Shawna





Cloitrée depuis trois jours déjà, terrée dans cette chambre d'hôtel ordinaire en plein Caire, tapis comme une souris dans son trou face à une armée de félins -invisibles pourtant-. Soixante douze heures que Shawna ne ressemblait plus à la femme forte et sûre d'elle qu'elle était depuis plus de cinq centre quatre vingt douze ans. Apeurée par le moindre son filtrant derrière le battant qui menait au couloir, sursautant à la moindre voix s'approchant bien trop de l'endroit où elle se trouvait, la belle était bien plus faible encore que lorsqu'elle était humaine jadis. Cette mixture immonde que lui avait sommé de boire son père de sang avait fait d'elle un être humain, une fragile jeune fille aux pommettes roses, aux lèvres, corps et cœur chauds, tout en elle avait repris vie, son palpitant battait, sa température grimpait en flèche lorsqu'elle était terrorisée et, pire encore que le fait de se sentir vulnérable et seule dans un pays qu'elle ne connaissait pas, fut sans doute les émotions terribles qui la rongeaient. La haine envers son créateur, la terreur face à Evelyna -pourtant hypnotisée- qui à chaque visites de sa part lui donnait l'impression de vouloir se nourrir au creux de sa gorge et, bien plus encore, l'amour, cette sensation cuisante et terriblement dérangeante aux vues de la personne à qui il était destiné, cette même personne qu'elle avait appelé en pleur, quémandant de l'aide et qui bientôt arriverait sans savoir qu'elle n'était plus comme lui.

Une cigarette aux lèvres pour tenter de se calmer, la sulfureuse brune, redevenue sorcière pour quelques semaines, était simplement vêtue d'un jean et d'un débardeur sombre ne lui donnant guère l'allure sublime d'ordinaire. Les cheveux légèrement bouclés aux extrémités, le visage morne en proie au stress, Shawna était certes vivante mais ce flot d'humanité finissait d'achever son être à chaque secondes qui passaient. Prêtant l'oreille comme elle l'aurait fait encore trois jours plus tôt, la jeune femme n'entendit pas plus loin que les voix au dehors, le dialecte du pays lui donnait l'impression de tomber dans une paranoïa intense, comme si chaque personnes tournant autour de l'hôtel pouvaient être des sbires de ses ennemis, elle craignait pour sa vie et détestait ce qu'elle était redevenue, craignant la mort comme chaque humains foulant cette terre, ce n'était pas elle, ça ne l'avait jamais été, si elle avait souhaité se changer en buveuse de sang c'était par crainte d'un jour prochain voir la faucheuse lui tendre la main. Désormais aussi fragile que les gens fourmillant au bas de l'immeuble et bien plus traquée qu'à son époque magique, Hawkins avait la peur au ventre. Malgré ses pouvoirs retrouvés, malgré la puissance de ses dons, dons qu'elle avait aimé et abandonné pour une existence plus cruelle, la belle brune ne se sentait en sécurité nul part, préférant donc rester cloitré ici en attendant la rédemption que serait la personne qu'elle avait supplié de venir.

Subitement, ce qui devait être un poing serré toqua contre le battant et la fit hoqueter comme jamais, son cœur pulsait à tout rompre pour un simple geste du quotidien, prudente et sur ses gardes, consciente qu'Evy n'était pas là en cette fin de journée, la belle s'approcha du battant et saisit la poignet prête à faire voler, par la simple force de la pensée, celui ou celle qui lui voudrait du mal. Lorsque la porte s'ouvrit et qu'elle découvrit l'homme pour qui ses sentiments hurlaient en elle, immédiatement Shawna se rua dans ses bras, serrant son corps avec les faibles forces qui la possédaient désormais. Son parfum l'enivrait toujours autant, sa peau était plus froide et son corps plus dur contre son visage mais il était là et plus rien ne semblait pouvoir l'atteindre alors qu'elle le serrait faiblement et que quelques larmes fusaient sur ses joues roses de vie. "Merci d'être là Stefan... Merci!" Plus encore que de la reconnaissance, la belle le remerciait tant elle le chérissait, son cœur battait la chamade et elle ne prit plus garde à ce qu'il pouvait être. Pour elle il n'était que le jeune homme doux qu'elle avait connu quatre mois plus tôt. "Si tu savais comme j'ai peur, je sais pas quoi faire, je n'ai que toi Stefan, j'ai plus que toi!" Redressant le visage larmoyant vers le sien, la belle s’effondrait face à celui qui faisait pulser son cœur d'humaine, cet organe invitant le sang en ses veines à parcourir son corps et attirant sans nul doute le moindre prédateur présent... Prédateur devant elle dont elle ne se méfait guère...



Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Lun 19 Aoû - 1:01


Une journée pleine d'émotions venait de se dérouler pour le jeune vampire. Alors qu'il avait tout prévu pour mettre fin à ses jours, le pieu à moitié enfoncé dans son corps, les lettres pour ses proches, Katherine était intervenue lui jouant un sacré tour. Fort heureusement pour lui, son odeur et la façon dont elle s'y prenait pour l'embrasser l'avait trahit. Cependant quand il lui avait remis son collier au cou, quelque chose d'étrange c'était produit. Comme si il avait prit en pleine gueule des années de radiations, des années d'éloignement, des années à effacer les traces qu'elle avait laissé en lui. Quelque chose avait résonné dans son être, dans son sang, sa gorge, ses yeux, ses lèvres, lui infligeant de vite s'éloigner. Comme si tout ce qu'il avait refoulé afin de ne plus souffrir jaillissait sans demander son reste. Perdu il s'était assit sur son lit, ce souvenir lui octroyant des flashs dans son esprit, autant délectable que douloureux quant à la perte qu'il avait affronté bien des années. Il se pensait détaché d'elle à tout jamais, mais la revoir, voir son regard suppliant, sentir son être frémir entre ses mains, en somme, revoir sa poupée d'antan, avait réveillé quelque chose chez Stefan. Perdu dans ses tourments la tête entre ses mains, la sonnerie de son téléphone l'avait sortit de sa torpeur, lui infligeant une nouvelle.

C'est quelques heures plus tard qu'il rejoignit le Caire à la rescousse de son amie Shawna. Il ne comprenait pas ce qu'elle faisait ici, ni pourquoi elle semblait si effrayée. Elle qui était toujours vu comme un pilier par Stefan quand il était au plus mal, elle qui avait su essuyer ses maux, était aujourd'hui plus fragile que jamais. C'est dans l'incompréhension qu'il traversait la ville où elle avait élu domicile pour dieu sait quelle raison. Papier en main où était noté le nom d'un hôtel où elle résidait, il se posait de multiples questions. La première, pourquoi était elle partit sans rien lui dire? Lui qui pensait qu'elle n'avait aucun secret pour lui tant ils étaient liés. La seconde : pourquoi être partit à l'autre bout du monde? Ce n'était pas le genre de Shaw de venir poser bagages dans un tel pays. Jonchant les numéros de chambre, il croisa quelques humains dont la délicate saveur lui parcouru les narines, mais il ne fit rien, son amie avait trop besoin de lui. Atterrissant devant la bonne chambre, il toqua à la porte. Mais étrangement, il ne sentait pas son odeur dont il était habitué depuis maintenant quelques mois. C'est le visage larmoyant, bouleversée qu'elle apparut devant lui pour se blottir contre son être. Stefan la serra contre lui ne comprenant pas.

"Merci d'être là Stefan... Merci!"

Il esquissa un sourire, alors que ses sourcils se fronçait. Elle était chaude, il sentait l'odeur du sang et le plus surprenant... son coeur battait contre lui. Incroyable, impossible, comment avait elle pu? La fiole, l'avait elle trouvé? Pourquoi ne lui avoir rien dit? Tant de questions et pourtant tant de choses qui se produisaient en lui.

"Si tu savais comme j'ai peur, je sais pas quoi faire, je n'ai que toi Stefan, j'ai plus que toi!"

Scrutant son regard, il hocha de la tête en déposant un baiser contre son front, alors qu'il la blottissait contre lui. Camouflant le regard de son amie contre sa nuque où il sentait la chaleur le parcourir. L’appât du sang fut plus grande que ce qu'il avait imaginé, ses crocs se mirent à sortir en silence au même titre que ses veines. Reniflant son odeur, Stefan la serra un peu plus contre lui comme pour se faire violence de ne pas lui faire de mal. Un instant il prit ses épaules dans ses mains pour la repousser de lui, baissant son visage, en respirant à vive allure.

- Shawna éloigne toi de moi... laisse moi juste une minute...

Dit il en reculant d'un pas, n'affrontant pas son regard comme étant honteux d'infliger ça et de ressentir ça envers son amie, l'envie de la mordre. Il butta contre la rambarde extérieure, reniflant l'air, et fermant les yeux pour se contenir. Il lui fallut quelques minutes avant d'arborer un nouveau visage humain. Il lui adressa un sourire en coin, avant de regarder autour de lui.

- Excuse moi...

Il s'approcha à nouveau d'elle, et la pris délicatement avec hésitation comme pour tester sa ténacité. Plus rien, il arrivait à se contenir... il l'entraina dans la chambre refermant la porte derrière lui en la gardant blottit. Il prit délicatement ses mains et la fit s'assoir sur le lit, s'agenouillant devant elle, un sourire réconfortant sur le visage, ses yeux plongés dans les siens.

- Shawna qu'est ce qui t'es arrivée? Que fais tu ici? Au Caire?!

D'une voix calme et douce, il parcouru son visage du bout des doigts avant d'entremêler une mèche de ses cheveux pour la remettre ensuite derrière son oreille. Son amie était métamorphosée, presque méconnaissable.

- Parle moi mon Guizmo, je te ferais aucun mal je t'en fais la promesse.

Dit il en déposant la main de sa belle sur son coeur mort comme un signe évident qu'il ne pouvait la trahir.



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Lun 19 Aoû - 22:20



Please help me...

Stefan & Shawna


Elle le serrait comme la plus belle merveille du monde, sa seule présence suffisait à la réconforter et l'apaiser, elle l'aimait bien au delà de ce qu'elle avait cru penser de ses émotions étant encore un vampire, la sulfureuse brune plus vulnérable que jamais sous son jour humain n'avait pas su mesurer l'ampleur de ce que Salvatore, qui n'aurait dû être qu'un ami, faisait naitre en elle. Lors du bal donné au lycée de la villa natale de celui-ci, Hawkins avait bel et bien ressenti ce pincement au cœur, ses entrailles s'enserrer sans pour autant parvenir à savoir ce qui générait cela chez elle, l'échange que Stefan avait eu avec Elena l'avait fait bouillir d'une rage telle qu'elle s'était rabattue sur Damon, usant d'hypnose sur une jeune étudiante qui avait terminé son existence aux pointes des crocs de l'ainé des frères. Personne ne saurait qu'elle était à l'origine de tout cela, pas même Stefan qui en l'instant présent la fit reculer et s'empressa, à hauteur de ses dons, de rejoindre le balcon en lui ordonnant de ne pas l'approcher. Ravie de le voir, soulagée par sa présence tout autant que tiraillée par ce qui nageait en son abdomen à l'encontre de son boucher, Shawna en avait oublié leur grande différence, désormais elle l'alléchait au même titre qu'un humain lambda dont elle se serait abreuvée quelques jours plus tôt. S'excusant, Salvatore revint la saisir pour la faire rejoindre le lit afin de s'agenouiller devant elle et d'encercler tendrement ses mains. Il était beau à se damner, elle crevait lentement au fil des pouces qu'il faisait jouer contre sa peau, se consumait comme un feu de cheminée.

"Shawna qu'est ce qui t'es arrivée? Que fais tu ici? Au Caire?! Parle moi mon Guizmo, je te ferais aucun mal je t'en fais la promesse." Ce surnom eut au moins le mérite de lui faire esquisser un mince rictus, mais comment lui avouer quelque chose qui ne pouvait quitter ses lèvres? Elle ne lui avait jamais rien caché mais pourtant, ici, alors qu'elle désirait ne rien lui dissimuler, Shaw fut incapable de lui offrir la vérité, l’avertissement auquel elle croyait ne pas être plié était bel et bien là et, malgré cette nature humaine artificielle gérée par la potion qu'elle avait dû ingérer, elle en faisait les frais.
"Un ennemi, du moins un messager, je ne sais ni son nom ni qui il servait, juste qu'il était plus fort que moi. Il m'a fait avaler l'une de ces cures fictives..." Lui délivrant son mensonge, la belle lâchait maintes larmes qui coulèrent jusqu'au dos des mains de Stefan, lui mentir lui coutait énormément. "Je suis redevenue humaine, mais uniquement pour quelques semaines ou mois, j'n'en sais rien... j'ai peur qu'il revienne pour m'achever Stefan... Et... même si mon ancienne nature me permet de me défendre, je reste une faible humaine." Fixant les traits interrogatifs de son ami, de celui qu'elle était persuadée aimer au plus son cœur battait en le couvant du regard, elle lui fit une confidence encore jamais faite jusqu'à lors. "J'étais sorcière avant de devenir vampire, excuse moi de ne rien t'avoir dit mais..." Elle cessa de parler et quitta la couche pour se saisir d'un objet dans un coffret de bois, un pendentif d'argent et d'onyx, qu'elle encra dans la main du vampire en repliant ses phalanges sur le bijou. "Je t'ai confectionné ça, grâce à ce qui me possède et me possédait de mon vivant, je n'ai rien perdu de ma magie... Stefan porte le, ça te protégera des affronts magiques mal intentionnés, le feu et les maux de tête uniquement mais ces deux choses sont les tours favoris des sorcières." Face à lui, genoux au sol elle aussi, Hawkins se noya subitement dans ses iris gris, jusqu'à sentir la pulpe de ses lèvres frôler les siennes en un baiser magnétisant qui lui dévora rapidement les entrailles et fit pulser son cœur plus fort que lorsqu' elle n'était encore qu'une simple magiciene.



Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Lun 19 Aoû - 23:54


Stefan n'avait jamais eu à s'inquiéter pour Shawna, elle était plus vieille que lui, et savait parfaitement disparaitre quand les ennuis arrivaient. Ses ennemies avaient plus à la craindre que le contraire, pourtant, aujourd'hui, son visage aux creux de ses mains lui prouvaient le contraire. A ce moment, elle était la plus vulnérable des deux, et lui seul était en mesure de la protéger des individus de leur espèce. Pourtant, il ne comprenait pas encore, comment avait elle réussit à retrouver son statut d'humaine, et surtout pourquoi? Shawna n'avait jamais éprouvé le désir de redevenir la faible jeune femme d'autrefois. Il avait besoin de réponses afin de la préserver au mieux et surtout prendre des décisions pour la sortir de cette sordide chambre d'hôtel où elle semblait se terrer comme une souris ayant peur d'un vautour.

"Un ennemi, du moins un messager, je ne sais ni son nom ni qui il servait, juste qu'il était plus fort que moi. Il m'a fait avaler l'une de ces cures fictives... Je suis redevenue humaine, mais uniquement pour quelques semaines ou mois, j'n'en sais rien... j'ai peur qu'il revienne pour m'achever Stefan... Et... même si mon ancienne nature me permet de me défendre, je reste une faible humaine."

- Shaw, tu as des problèmes dont j'ignore l'existence? Pourquoi et qui pourrait te vouloir du mal? Tu m'as caché quelque chose pour me préserver?

Mais quelque chose le fit tiquer. Comment savait elle que la fiole ingurgitée était fictive. Il fronça des sourcils tout en scrutant son regard larmoyant qui lui fendait l'âme. Il caressait doucement ses lèvres avec son pouce pour ramasser quelques larmes qui se perdaient près de celles ci, d'autre noyant le bout de ses manches.

- Comment sait tu que c'est une fictive? Il te l'a dit? A quoi ressemblait cette personne? Pourquoi venir ici?

Stefan ne comprenait rien à rien, il y avait trop de point d'ombre pour qu'il puisse visualiser le problème qu'ils devaient affronter. Néanmoins, il calma ses questions voyant comment elle hoquetait, elle manquait d'air par ses sanglots et ça le rendait d'autant plus mal.

"J'étais sorcière avant de devenir vampire, excuse moi de ne rien t'avoir dit mais..."

Le boucher se fichait qu'elle ait pu être sorcière avant, cela n'altérait en rien leur relation. Lui aussi avait fait des choses dans le passé dont il n'avait expliqué à son amie. Tout comme la première femme qu'il avait aimé. Katherine était un point d'ombre de son passé dont il ne narrait jamais le passage.

"Je t'ai confectionné ça, grâce à ce qui me possède et me possédait de mon vivant, je n'ai rien perdu de ma magie... Stefan porte le, ça te protégera des affronts magiques mal intentionnés, le feu et les maux de tête uniquement mais ces deux choses sont les tours favoris des sorcières."

Il scruta le pendentif dans sa paume et lui adressa un sourire. Il défit la chainette qu'il portait à son cou et l'y accrocha. Il ne le quitterait plus, car ça le protégeait mais aussi parce que ça venait d'elle. Un bien lié à un sentiment, à une personne qu'il adorait plus que tout et dont la souffrance ne le laissait indifférent.

- Je ne le quitterais plus... merci mon Guizmo.

Dit il en collant son front au sien, son nez touchant le bout du sien chaud. Cette sensation il ne l'avait plus connu depuis sa séparation avec Gilbert. Celle qui venait de lui briser le coeur, tout comme l'arrivée de son ancêtre. Leurs lèvres se frôlaient et il ne su dire qui des deux embrassa l'autre. Il aurait pu rompre ce baiser, mais il ne le fit pas comme emporter par une vague.

Dehors, la pluie commençait à doucement battre les vitres de la chambre, des éclairs se manifestaient alors qu'une coupure de courant vint saisir les lumières de la chambre. Un grondement de l'air chaud résonna, mais rien, n'interrompit les deux êtres aujourd'hui bien différent. Embrassant avec passion ses lèvres chaudes, Stefan n'aurait pu dire si c'est la folie qui le dirigeait ou ce sentiment de réconfort qu'elle lui apportait. Mais ne la voyant pas s'opposer, il fit descendre ses mains sur ses cuisses pour la faire descendre sur lui. Ses genoux toujours à même le sol, ses mains remontant sur ses courbes à faire claquer des mâchoires, ses lèvres quant à elles, parcouraient le cou, le lobe de son oreille, sa gorge, jusqu'à se stopper au dessus de son buste. Il sentait les frissons parcourir l'épiderme de la jeune femme, ses soupirs délectable qui l'incitèrent à retirer son haut. Le laissant doucement tomber à leur côté, alors qu'elle lui retirait sa veste de cuir, ses mains la parcourant avec délicatesse comme si elle était une dentelle inestimable. Frôlant l'extrémité de ses seins camouflé sous un tissu fin et onéreux. Ses mains continua de parcourir son abdomen avant de se saisir de l'accroche de se soutien gorge, faisant glisser les bretelles le long de ses bras, accompagnant le tout de baisers fiévreux. Le laissant tomber entre eux, alors qu'il collait son torse à son buste nu, il remonta les pans de son tee shirt pour le faire valser dans la pièce. Le contact de son corps chaud, lui donnait la chaire de poule, ses doigts passaient dans ses cheveux l'incitant dans une infinie tendresse à basculer la tête en arrière pendant qu'il dévorait de baisers sa gorge. Ses mains s'arrêtant à son postérieur pour la saisir et la soulever dans ses bras. Aujourd'hui pas de baie vitrée à mettre à mal, il la déposait avec douceur sur le lit, laissant un instant son regard se balader sur son corps.

Baiser sa peau fine, s'enivrant de l'odeur de son sang, sa bouche partit plus au sud, tout comme ses mains pour la défaire de son pantalon, qu'il fit progressivement glisser le long de ses jambes non pas sans la couvrir de caresses. Posant les pieds au sol, debout devant elle, il fit tomber son pantalon en scrutant le regard de cette déesse qui s'offrait à lui pour la seconde fois. Se remettant à genoux sur le sol, il laissait ses mains parcourir la plante de ses pieds, le long de ses jambes pour s'arrêter à ses hanches où il la tira pour la faire glisser sur le drap. Sa main se plaçant dans son dos pour qu'elle se redresse assise devant lui, alors qu'il s'inclinait presque à ses pieds en baisant ses jambes. Sa main se posa sur son ventre, remontant doucement entre ses seins pour se poser sur sa gorge. Un sourire sur les lèvres, pour qu'elle n'ait pas peur qu'il la mordre, il la fit retomber sur le lit, ses langue parcourant un chemin sur son nombril, alors qu'il retira le dernier morceau de tissu qu'elle portait. La pluie battait à vive allure, mais rien ne camouflait à l'oreille de Stefan les soupirs et gémissements qu'il lui infligeait avec passion. Sa bouche se posant à son entrejambe pour lui offrir un délice qu'elle n'avait jamais connu.

Se délectant des vibrations de son corps, il remonta progressivement contre elle alors qu'elle attrapait son boxer pour l'en défaire. Posant sa main sur sa gorge pour l'inciter à l'embrasser davantage, mordant avec délicatesse sans la blesser l'extrémité de celles ci, ses mains remontait ses jambes contre ses hanches. Sa main se défit de sa gorge pour caresser ses seins, en fixant son regard, il voulait la faire vibrer et à l'écoute de son coeur, il réussissait plutôt bien son oeuvre. Un sourire sur le visage, doux, et agréable, il collait son entrejambe au sien. La voyant fermer les yeux et basculer la tête en arrière ce qui lui donna la fiévreuse envie de sucer sa gorge sans la blesser Stefan n'était pas féroce et bestiale mais plutôt doux et attentif. Jamais il ne se remettrait de lui avoir fait du mal physiquement. Tendrement il se fondit en elle, jonchant son regard pour s'assurer qu'il faisait bien. Ses hanches s’abattaient avec finesse contre les siennes lui arrachant des hurlements qu'il s'empressa de faire taire par des baisers.

La passion le dévorait de l'intérieur, la chaleur de son corps le possédait, au grès des minutes il se fit plus vif, pour lui faire connaitre une expérience dont elle n'avait que de lointain souvenirs. Glissant ses mains sous son dos, alors qu'il les arrêta sous ses fesses, les saisissant pour la redresser contre lui. Avançant sur les genoux, il colla le dos de Shawna contre le mur, faisant glisser ses mains le long de ses cottes, passant ses pouces sur l'extrémité durcit de sa poitrine, remontant en dessous de ses bras, puis le long de ceux ci avant de fermer ses mains dans les siennes. Les faisant remonter au dessus de sa tête alors qu'il ne cessait ses coups de reins, sentant le corps de sa déesse d'un soir, trembler, se crisper. Il embrassa ses lèvres, sa mâchoire, sa gorge avant d'aller se perdre dans ses seins. Les prenant à pleine bouche avec tendresse, mais une once de bestialité toute aussi délicate que son être l'était avec elle. Il donna le dernier coup de reins final, avant de laisser échapper un soupir de bien être contre elle. Fermant les yeux, libérant ses mains, et posant sa tête dans son cou. Pour la première fois il venait de lui faire l'amour, aux oubliettes Gilbert.



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Jeu 22 Aoû - 20:19



Please help me...

Stefan & Shawna


Ces frôlements de lèvres, tendres et délectables étreintes dans lesquelles Shawna sentait le souffle exquis *émanant de son boucher* effleurer sa joue avant même que ses mains glacées épousent enfin celles-ci, étaient délicieux, aussi savoureux, si ce n’était plus encore, que lors de leur premier échange en Nouvelle Orléans. C’était si fort en elle, ce mélange d’émotions encore inconnues qui venait la saisir en de déchirants spasmes désireux nageant en ses entrailles pour préparer son corps à celui qui plongerait bientôt en elle, que subitement son don interféra sur le ciel au dehors. Les éclairs volèrent dans les cieux désormais aussi sombres et lourds que ce désir brulant qui l’envahissait au plus les mains, de celui qu’elle désirait ardemment, parcourraient son être afin de la libérer de ses entraves de tissu. Le courant ne résista pas non plus à la volonté de Shawna, l’unique ampoule offrant de lumière, en cette pièce à l’atmosphère pesant, claqua sans pudeur, sans même les déranger une seconde dans l’échange qui devenait de plus en plus chaud. Stefan la tira à lui, elle le surplomba sans jamais quitter le sanctuaire magnétique qu’était ses lèvres alors que les doigts de Salvatore filaient avec assurance sur ce corps svelte qu’il avait une unique fois, pour le moment, effleurait. Les baisers de l’éventreur filèrent à son cou, sa gorge, sa mâchoire puis son buste où il étouffa quelques soupirs désirables qui la firent frissonner, à cette seconde, tandis que son cœur battait pour lui et qu’il devait l’imaginer pulsant grâce à l’envie irrépressible qu’il faisait naître en elle, Shaw le débarrassa du cuir qui couvrait ses épaules et lui, sans être brusque une seule fois, découvrit le buste de sa compagne des étoffes le couvrant ainsi que de cet écrin de satin lui emprisonnant la poitrine. Lorsque ses lèvres rejoignirent sa poitrine, elle ne put réprimer le désir brulant qui la consumait et quittait ses lèvres en une mélopée de plaisirs impudiques. Le boucher se libéra du haut qui empêchait la jeune sorcière de se délecter des courbes qu’elle avait déjà parcouru, lorsque ce fut fait, la brune lui offrit maintes caresses désireuses, haletante au fil du chemin que faisaient naitre ses doigts sur les muscles saillants du beau vampire.

Sans attendre d’avantage, il la déposa contre la couche pour revenir saisir ses baisers puis couler en direction de ses jambes qu’il défit du jean afin de se sustenter de sa peau plus chaude que la sienne pour encore quelques temps. Shaw se laissait aller dans cet océan fiévreux, elle le connaissait parfaitement pour savoir qu’il n’userait d’aucune violence sur elle, elle l’aimait et, au plus ses lèvres filaient contre elle, au plus Hawkins était certaine de ces sentiments brutaux et enivrants la possédant comme jamais elle n’avait été habitée par de telles émotions. Sa voix railla lorsqu’il lui offrit un délice auquel elle n’avait jamais gouté, la retenant aux hanches, il lui intimait de fondre, de lui appartenir sans s’y opposer, ce qu’elle fit en ramenant les phalanges contre sa nuque où elle dû se faire violence pour ne pas y planter les ongles, préférant les draps désormais bouillants contre son autre main pour exercer cette pression ardente dévoilant combien Salvatore lui faisait de l’effet. Face à lui, le buste cambré au possible, Shawna rejeta vivement le menton vers le ciel tandis que la main libre de Stefan l’épousait en une tendre étreinte dont jamais elle n’oublierait la saveur. Sa température glaciale était délectable tout autant que les baisers fiévreux qu’il lui offrait, la belle se sentait mourir une seconde fois sans que la sensation soit désagréable cette fois, en elle jouaient les nerfs de l’amour, ceux qui bondissent au plus la mesure du plaisir bat un rythme des plus forts. S’étant défait plus tôt de son jean, Stefan remonta contre son ventre, ses cottes puis ses seins alors qu’elle le libérait de son ultime étoffe, déjà le creux de la main du vampire saisissait sa jambe pour l’unir à son bassin, le temps lui semblait long, l’air pesant alors qu’elle soupirait contre sa joue sans qu’ils n’échangent plus de baiser. Le front couvert de perles liquides, Hawkins haletait comme jamais, elle crevait de cet homme bien plus qu’elle ne l’aurait dû et pourtant, son cœur, sa tête et son corps entier lui sommaient d’agir, elle ondulait déjà contre lui, l’invitant en elle avec panache au point qu’il n’attendit pas longtemps pour s’offrir à elle.

Immédiatement, le visage de la belle se tordit de plaisir fiévreux, elle redressa la nuque alors qu’il aurait pu planter les crocs dans cette gorge qui se déployait divinement à ses yeux. Elle gémit avec fougue et plaisance jusqu’à ce qu’il vienne enfin se nourrir du plaisir émanant de ses lèvres, la langue de Stefan ajoutait aux délices des mouvements de ses reins, elle en mourrait si son cœur s’arrêtait pour lui. Plus ardent encore, Salvatore fit glisser ses paumes contre ses poignets qu’il redressa au-dessus de sa tête, ajoutant à chaque ressenti une note de force délicate l’invitant à relâcher tout ce qu’elle avait en elle, toute cette jouissance encore jamais connue. Retenant ses soupirs aux lèvres de son boucher, Shawna ne put retenir les convulsions dévastatrices que lui offrait la retenu de Salvatore, elle céda à son corps, céda à celui qu’elle était certaine d’aimer désormais alors qu’il se donnait à elle sans plus de pudeur et que son visage rejoignait sa gorge où, il put sentir son cœur pulser comme jamais à la simple prononciation d’une phrase qui n’aurait jamais dû quitter ses lèvres. « Je t’aime… » Lorsqu’il répondit et que, par la simple pensée la belle délivra le ciel des lourdeurs magiques qu’elle y avait logé, Shawna considéra son regard, il ne lui fallut pas plus de temps pour comprendre qu’il n’en était pas de même pour lui. Une larme roula sur sa joue blême, son cœur pesait au point qu’il eut été délivrant de l’en extirper de sa cage, elle l’aimait tant et malgré le fait que la jeune Gilbert l’avait délivré, Stefan ne ressentait en rien ce sentiment à son égard. Malheureuse comme jamais, elle esquissa pourtant un sourire avant de quitter ce corps tant chéri pour s’enrubanner dans les draps frais qui apaisèrent la douleur dont son être était victime. Sans un mot, elle frissonna lorsqu’il vint la serrer contre son torse. « Pardonne moi, j’ai … » Elle ne put terminer sa phrase et préféra se tourner vers lui, suppliante. « Reste simplement avec moi le temps que je redevienne celle que tu as connu, s’il te plait. »




Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Ven 23 Aoû - 0:07


« Je t’aime… »

Trois petits mots que Stefan pensait innocent, et pour cause, elle n'était qu'une précieuse amie pour lui rien d'autre. Comment aurait il pu imaginer un seul instant qu'il n'en était pas de même pour elle, qu'elle l'aimait d'un amour puissant depuis qu'elle avait fini aux creux de ses bras en Nouvelle Orléans. Inconsciemment il lui laissa entendre que lui aussi avec un sourire, mais ne laissant place à aucun doute quant à ses intentions amicales. Mais lorsque son coeur se mit à battre étrangement, Stefan laissa son regard planer sur sa poitrine qui tambourinait en perdant presque ce sourire qui l'habitait. Shawna se défit de lui pour s'emmitoufler dans les bras. Conscient que quelque chose dont il avait loupé un épisode se tramait, il la prit délicatement dans ses bras, migrant son visage près de son cou.

« Pardonne moi, j’ai … »

Il la regarda se retourner près de lui et planta ses yeux dans les siens. C'est lui qui était désolé si il avait su plus tôt, il ne l'aurait jamais caressé ainsi. Mais fallait il la peine qu'il le dise? Les mots lui manquaient étrangement.

« Reste simplement avec moi le temps que je redevienne celle que tu as connu, s’il te plait. »

Il caressa doucement son visage avec la paume de sa main. Il aurait pensé qu'elle le ficherait dehors mais il n'en était rien. Il lui adressa un doux sourire.

- Shawna, t'es ma meilleure amie, t'es comme une soeur. T'es précieuse pour moi, et jamais je t'abandonnerais sauf si tu me le demandes.. Je serais toujours là pour toi et je t'en fais la promesse ici même.

Déposant un baiser sur son front, il la blotti contre lui pour qu'elle puisse s'y apaiser et dormir tranquillement. Posant son menton contre le sommet de son crane passant une main derrière sa tête, Stefan ne comptait pas dormir, non il allait veillait sur cette délicate pierre précieuse qu'était son amie. Faible et vulnérable il sortirait les crocs devant n'importe quel adversaire, la défendrait bec et ongle. Jamais personne ne l'atteindrait sans lui passer sur le corps, il lui en faisait la promesse à l'intérieur de lui même. Gardant une oeil attentif à ses moindres mouvements, au moindre battements de son coeur, laissant ses doigts glisser dans ses cheveux alors qu'elle était déjà plongé dans un sommeil. Elle semblait agitée, terrorisée, ainsi il lui encra un songe doux et délicieux, où elle cessa tout tremblement pour afficher un sourire malgré son sommeil. Satisfait, il resta ainsi de nombreuse heures, jusqu'à ce que le soleil pointe le bout de son nez.

Il se délivra des draps du lit et du corps de Shawna pour partir à l'extérieur. Où il revint quelques minutes plus tard, un sachet de croissant entre les dents, deux cafés en main. Il ferma délicatement la porte posa le tout sur un plateau où il déposa une tulipe rose. Retirant sa veste en cuir, il s'approcha avec le plateau qu'il déposa aux côtés de Shaw avant de remuer le café sous ses narines. Quand il vit son regard s'illuminer il lui fit un sourire amusé.

- Café crème sucre pour mon guizmo adoré...

Il déposa un baiser sur son front et la regarda, genoux à terre, alors que son coeur pulsait à ses oreilles.

- J'aime entendre ton coeur battre...

Il fronça un instant des sourcils avant de regarder en direction de la fenêtre. Il avait vu une blonde déjà la veille où il était arrivé, et à nouveau ce matin. Il était inquiet surtout quand il vit son regard se poser sur eux. Derechef, ses veines éclatèrent et ses yeux s'injectèrent de sang prêt à bondir sur cette femme qui les scrutait sans bouger. Mais alors qu'il allait sortir par la porte, une main délicate lui fit cesser toute attaque Shawna était sereine en présence de ce vampire pourquoi?



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Ven 23 Aoû - 21:28



Please help me...

Stefan & Shawna


Ces mots l'apaisèrent bien qu'elle aurait souhaité qu'il en soit autrement pour eux, jamais un instant elle n'aurait pu songer, sous sa nature vampirique, qu'il s'agissait d'amour à proprement parler, jamais elle ne se serait autant rapprochée de lui si elle avait été certaine, comme elle l'était encore dans ses bras à l'instant, qu'elle l'aimait à ce point. Stefan était apparu dans sa vie un soir de printemps alors qu'elle profitait de la nuit dans un parc de la ville qu'elle avait choisi pour y vivre, il était sorti de nul part, les veines apparentes sur un visage d'ange, les crocs se rétractant lorsqu'il avait croisé son regard et surtout le sourire étrange *qu'elle ne servait pourtant jamais aux inconnus* se peignant sur ses lèvres. Il venait de se nourrir ou de tuer froidement, ce qu'elle avait compris en voyant les quelques gouttes de sang encore rivée à cette bouche gourmande puis en jugeant l'incroyable scène de laquelle ses deux victimes étaient les acteurs, deux êtres figés, pour leur derniers instants avec qu'un troisième vivant découvre leur mort, dans des positions de la vie de tous les jours. Shawna était une louve solitaire, depuis sa transformation elle n'avait jamais noué de lien avec quiconque et pourtant, ces yeux, cette peau, cette aura particulièrement intrigante et torturée émanant de Salvatore l'avait séduite, et, après cette soirée où ils s'étaient présentés l'un à l'autre, ils ne s'étaient plus quittés. S'endormant contre son torse glacial, la sulfureuse brune se laissait bercer d'illusions, un songe qu'il lui offrait comme une vérité qui ne verrait jamais le jour, elle même n'avait jamais parcouru l'esprit de son boucher, elle s'en savait capable mais bien que parfois cela aurait pu l'apaiser quant à ses angoisses face aux souvenirs douloureux de celle qu'il aimait, et devait encore aimé, Shaw n'avait jamais cru bon de lui offrir de vains espoirs. Il lui donnait la chaleur, lui présentait un avenir qu'elle n'aurait jamais, un avenir en tant qu'humaine où elle pourrait tout de même jouir de l'immortalité *chose impossible même pour une sorcière* et user des pouvoirs qui ne l'avaient jamais quitté, il serait encore là pour elle tout comme la belle serait présente pour lui bien qu'il ne s'uniraient plus jamais...

Un rêve exquis qui prit fin lorsque les premières lueurs du jour lui chatouillèrent la peau et que sa voix la tira du monde où tout était réalisable. Immédiatement elle sourit, il était sublime bien plus encore de chair et d'os que dans le plus merveilleux de ses rêves et dans les plus chauds de ses souvenirs. Stefan était un chérubin qui lui oppressait le cœur, qui le faisait battre comme jamais il n'avait battu de son existence, en plus de six cent ans, Hawkins n'avait jamais été si heureuse et si morfondue à la fois, c'était comme si son être entier souhaitait l'aimer et le repousser en même temps, deux émotions contradictoires qu'elle s'empresserait de faire taire une fois sa nature sanguinaire retrouvée mais, pour l'instant, elle profiterait de ces quelques jours seule près de celui qui la faisait se consumer comme brulait la mèche d'une bougie allumée. C'était ainsi que la sorcière se voyait, qu'elle considérait ces moments prochains et éphémères auprès de Stefan, comme une chandelle lumineuse qui fondrait de jour en jour jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus rien d'eux à part leur liens amicaux. Elle se redressa doucement, prenant place sur le bord du lit en serrant le drap contre un organe dont elle voulait absolument cacher les pulsations aux oreilles du beau vampire. Lui devant elle, sage et terriblement doux, déposa un baiser frais contre son front et elle en soupira, laissant tinter son cœur comme la veille, même le rosé de ses joues trahissait ce qu'elle voulait faire taire en elle.

"J'aime entendre ton coeur battre..." Soupira-t-il alors que son front épousait le sien. Elle aurait souhaité saisir ses lèvres, les baiser avec toute la passion la possédant lui offrir tout cet amour pure qu'il générait en son âme, son corps, son esprit et ses entrailles mais, elle ne put et préféra redresser les yeux sur une silhouette se présentant sur le balcon jouxtant la chambre voisine. Evy les toisait avec intrigue et lorsque Stefan se montra hostile, elle posa une main chaude et délicate contre sa joue pour qu'il ne regarde plus qu'elle. La blonde disparut sans poser de question, elle garderait un œil sur la sorcière sans pour autant interférer dans la bulle que Salvatore formait autour de son ancienne maitresse.
"Tu n'as rien à craindre d'elle, elle est là pour assurer ma survie mais... toi me semble plus apte à le faire, je te fais confiance au point que..." Cessant subitement de parler pour se redresser face à lui, l'invitant à se relever, Shawna se lova contre celui qui ne serait jamais son amour et laissa une larme filer contre sa joue. "... Hypnotise moi pour que j'oublie ce que je ressens amoureusement à ton égard... Stefan s'il te plait, je sais que ça n'aura plus d'effet une fois que je serai redevenue une buveuse de sang, mais pour les quelques temps que nous passerons ici je redeviendrai celle que tu as toujours connu." Elle releva les yeux dans les siens, prête à ce qu'il fasse ce qu'elle lui demandait. "Lorsque je me souviendrai, je te promet de ne jamais t'en vouloir, je ne t'en veux pas Stefan, je tiens beaucoup trop à toi pour te détester pour si peu... Je suis prête."



Revenir en haut Aller en bas
Stefan Salvatore

avatar
Messages : 280
MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore Ven 23 Aoû - 23:42


"Tu n'as rien à craindre d'elle, elle est là pour assurer ma survie mais... toi me semble plus apte à le faire, je te fais confiance au point que..."

Stefan tiqua, jamais Shawna ne lui avait parlé d'une femme telle qu'elle comme amie. D'ailleurs il avait presque toujours cru être l'un des rares de son entourage, certes elle avait quelques connaissances mais pourquoi faire appel à une autre avant lui. Salvatore jaloux? Non simplement intrigué, il sentait au fond de lui même qu'elle lui cachait quelque chose mais ne préféra rien dire. Elle avait eu son lot d'émotion hier soir, en faite clairement depuis sa transformation. Debout devant elle, alors qu'elle se lovait contre lui, il déposa sa main dans ses cheveux, la serrant doucement contre lui comme pour lui faire comprendre qu'il ne l'abandonnerait pas. Il ferma les yeux un instant, avant d'entendre sa demande et de se reculer doucement sans pour autant la défaire de son étreinte.

"... Hypnotise moi pour que j'oublie ce que je ressens amoureusement à ton égard... Stefan s'il te plait, je sais que ça n'aura plus d'effet une fois que je serai redevenue une buveuse de sang, mais pour les quelques temps que nous passerons ici je redeviendrai celle que tu as toujours connu. Lorsque je me souviendrai, je te promet de ne jamais t'en vouloir, je ne t'en veux pas Stefan, je tiens beaucoup trop à toi pour te détester pour si peu... Je suis prête."

Il avait tellement de mal pour elle, comment avait il pu passer à côté de ça. Etait ce sa faute? Qu'avait il fait pour lui laisser avoir de tels sentiments à son égard? Etait ce du à ce qui s'était passé en Nouvelle Orléan la veille de leur départ. Il n'en savait rien mais ne voulait pas de réponse à ses questions, car elles blesseraient Shawna. Il culpabilisait et se haïssait intérieurement pour lui infliger une telle souffrance. Il hocha de la tête, acceptant sa requête à contre coeur. Car il s'était toujours juré de ne jamais hypnotiser ses proches. Il prit délicatement sa main pour la faire assoir sur le lit. Se mettant à genoux devant elle, il pris son visage entre ses mains, plongeant son regard dans le sien. Il n'allait pas seulement effacé ses sentiments amoureux mais aussi ses peurs.

- Ce qui s'est passé hier soir était purement amicale, tu n'as aucun sentiment amoureux pour moi... Tout entre nous n'est qu'amicale, on s'adore mais nous ne sommes pas un couple. Tu ne m'aimes pas Shawna, tu n'as aucun sentiment pour moi. Tout va très bien, tu es heureuse, tu n'as pas peur car je suis là...

Il répéta de nombreuses fois ses phrases, Shawna les susurrant à mi voix, avant qu'il ne lâche son regard et lui adresse un sourire. Même si elle oubliait tout, lui n'oubliait pas et sentait ce mal dans son coeur, laisser une trace indélébile... il avait blessé cette douceur et s'en voudrait à jamais...



    If you die I will be lost because i love you...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Please help me - PV Stefan Salvatore

Revenir en haut Aller en bas

Please help me - PV Stefan Salvatore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Manoir SalvatoreReste du monde-