RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw] Dim 15 Sep - 13:08


"Sunday bloody Sunday"


Premier week-end à Mystic Falls! Enfin! Je me levis tôt et évita de réveiller mon chat en sortant de ma ruine qui commencée seulement à prendre vie. D'ailleurs j'évita tout le monde se matin là, même dans les rues. Et pour cause, ces temps dernier ma réputation faisait fureur et certaines personnes, ne voyez pas d'un bon oeil ma venue par ici, où plutôt le venue de la plus sanglante des noble vampires.

Je me dirige d'un pas rapide, en regardant autours de moi, vers la bibliothèque que j'avais découverte la veille. Cela me faisais une belle promenade, l'odeur du pain chaud de la boulangerie du coin m'emplissant les narines avec volupté. Une fois plus ou moins sûre d'être à l'abris des regards indiscrets, je repris ma cadence de marche normale. C'est ma mère qui m'avais appris à marcher ainsi. Une démarche légère et délicate disait-on chez moi. J'était fière de cela, comme j'étais fière de l'éducation noble d'esprit que j'avais reçue....

Je retrouva sans peine l'édifice un peu en retrait des boutiques, dans laquelle je m'étais évadée deux bonnes heures hier, à rêver des plaines et forêt que j'avais si souvent emprunter lors de mes séances solitaires de lecture à une bien lointaines époque. Un fois entrée dans la bibliothèque, j'entrepris de rechercher un très ancien livre traitant de la métaphysique selon Aristote ...

Mes mouvement étaient rapide, vif, gracieux pendant ma recherche entre les infinis étages et monticules de livres. Je me mouvais avec grâce, tout en entreprenant de ranger certains ouvrages en désordres. Mes bras s'étiraient avec fluidité tandis que mes jambes, solides, se mouvaient sur le sol avec grâce. Le silence régnait dans la bibliothèque... Puis un craquement. Je pris la décision de l'ignorer jusqu’à voir en face de moi, une silhouette à contre jours. Mon sang ne fit qu'un tour si je puis dire. Je me replaça en position normale et regarda cette silhouette, le visage neutre, et dit d'un voix doucereuse et calme:

"Cela fait longtemps que vous m'observez?"

Je penche ma tête sur la côté, observant cette silhouette immobile. Elle semble flou, et cela me trouble et me désappointe un moment, intérieurement. Je repris vite mes esprits si bien que la silhouette inconnue en face de moi ne se rendrait compte de rien, tant mon visage avait pendant ce laps temps garder sa candeur et douceur naturelle. Je m'assis en tailleur sur le sol, attrapa un ouvrage au hasard et la darda du regard un instant, avant de lui dire calmement:

"Si vous ne m'observiez pas, alors je vous pris tout de même de me dire quelle est la raison de votre présence ici?"

Je continua de regarder la silhouette qui ne se mouvait pas. Je n'arrivais toujours pas à distinguer quoique ce soit qui pourrais m'aider du moins à découvrir son genre ou même sa stature. Je ressentais une envie de continuer mon train train littéraire, et que le monde me laisse en paix sans pour autant me considérée avec mépris. Et pourtant un autre sentiments, celui de la curiosité, s'installait avec ferveur dans mon esprit...

Nous nous regardâmes ainsi pendant de longues minutes, elle immobile et muette, moi gardant cette grâce, politesse et douceur innées que les us et coutumes de ma famille, m'avait inculquée...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.


Dernière édition par Mary Tudor le Dim 29 Sep - 11:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw] Dim 22 Sep - 22:13

Anastacia n'était pas encore très à l'aise dans cette ville, à des milliers de kilomètres de son lieu natal. Elle avait donc pris comme habitude le fait de rester dans l'ombre, bien que cela ne soit pas très poli et que son père désapprouverai surement. La jeune femme n'avait, de plus, pas tout à fait confiance en l'objet que son père adoptif lui avait donné, afin qu'elle puisse sortir au soleil. Oh ! Elle lui faisait confiance, mais comment un objet pourrait-il faire cela. Ainsi, elle continuait de se cacher de ce soleil tant craint.
Au loin, Anastacia aperçut une jeune femme, gracieuse, aux mouvements rapides et sans hésitation. Elle fut subjuguée. Voilà la femme qu'elle aimerait être un jour, lorsqu'elle arrêterait d'avoir peur... Elle prit donc la décision de la suivre dans la bibliothèque, un endroit qu'elle appréciait plus que n'importe quel autre, qui plus est. La jeune femme continuait d'observer les mouvement de l'autre. Prenant garde à ne pas se faire prendre car cela était d'une grande impolitesse.
C'était sans compter une certaine maladresse... Anastacia avait beau être une jeune vampire, elle n'était pas encore très douée comme morte. Lorsque la jeune femme pris la parole, elle ne sut que faire ; devait-elle répondre et se faire pardonner de cette intrusion ou ignorer. La seconde solution lui parut la plus juste, pensant que Mary lui tournerait le dos et l'oublierait. Malheureusement, cela ne se passa pas comme prévu, car la femme insista.
Anastacia baissa alors la tête. De toutes les manières, à quoi bon se cacher... Et puis, peut-être accepterait-elle de discuter. Cela faisait si longtemps qu'Anastacia n'avait pas parlé à quelqu'un d'autre que son père ! Pourtant, son coeur n'était toujours pas à la discussion... Elle ne baissa pas les bras pour autant et finit par sortir de l'ombre.


- Bonjour... Dit-elle doucement. Excusez mon impolitesse, je suis arrivée il y a peu de temps et... Elle marqua une pose. Je me promenais lorsque je vous ai aperçus. Je ne voulais pas vous déranger mais vous me sembliez une personne agréable, alors je vous ai suivi.

Anastacia secoua la tête et s'approcha de la jeune femme.
Elle prit alors un livre, au hasard. Elle jeta un regard au titre qui ne lui plu guère. Elle le reposa alors immédiatement.


- Je ne voulais pas vous déranger. Avoua-t-elle à mi-voix

Elle se tourna vers le fond de la bibliothèque. Il était sur que la jeune femme n'aurait put la voir correctement d'ici...

- Je m'appelle Anastacia Mer... Anastacia Berkslaw, dit-elle en se retournant vers Mary.

Anastacia observa la jeune femme. Qu'allait-elle donc bien pouvoir penser d'elle après cette intrusion... Cette question triturait l'esprit de la jeune fille. A peine arrivée dans une nouvelle ville qu'elle commençait à faire mal les choses...


Dernière édition par Anastacia E. Berkslaw le Lun 30 Sep - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw] Dim 29 Sep - 11:33


"Sunday bloody Sunday"


Aaaaah les jeunes vampires... Ça me rappeller mes débuts, mon innocence perdue et tout le baltringue qui allait avec. Loin de là l'idée qu'elle m'avait dérangée, mais j'aurais sans doute préférée qu'elle se manifeste, ou... je ne savais pas vraiment se que j'aurais voulut.

Elle se présente... Anastacia... Magnifique prénom, magnifique jeune femme, quoique un peu trop non assurée. Je m'avance vers elle et tend une main de façon presque théâtrale que j'eut du mal à contenir un sourire amusé.

"Mary Tudor! Vous ne me gêniez point, je suis à la recherche d'un distraction littéraire, et de la compagnie dans ce lieux si sombre et vide d'humanité, égayerait mes recherche!"

Je lui souris, pour la rassurée et ré-apparait derrière elle. Je n'était pas dupe, et avait bien vite ressentis le vampirisme en elle. Le miens avait de l'âge déjà... Je ressentais au plus profond de moi sa gêne et cela me peinais un peu. Je lui dit d'une voix pointant sur le grave, qui se voulais dégagée d'animosité mais plutôt ampli de douceur:

"N'aiyez crainte, je ne vous ferez aucun mal! Cela fait longtemps que vous avez des crocs?"

Je pose d'abord ma main sur son épaule et exerce une légère pression qui confirme mes dires. Mon sourire s'élargit, laissant poindre mes dents d'un blanc maculés. Je me dirige vers un autre tas en désordre de livres en tout genre, et les inspecte. Je me retourne vers la jeune femme, un once de malice dans le regard. J'aurais put m'amusée de sa crainte et de sa non confiance en elle. Si j'avais été encore "Bloody".....

 

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw] Dim 29 Sep - 12:09


Le fait que Mary lui affirme ne pas avoir été dérangée par sa présence rassura un peu Anastacia. Une chose qu'elle n'avait pas fait mal. Elle ne connaissait encore guère les coutumes américaines, elle qui jusque là était restée cloitrée dans la demeure de son père, Lucian.
Anastacia lui sourit en retour avant de serrer sa main tendue.


- Il est vrai que ces lieux ne sont pas souvent propices aux rencontres, dit-elle toujours aussi doucement.

Lorsque la jeune femme réapparut derrière elle, Anastacia se retourna aussi vite, par surprise, surement, ou peut-être par peur, elle ne le savait pas elle-même.
Son père lui avait toujours dit que beaucoup de vampires étaient des monstres... En faisait-elle partie ?
Pourtant, celle-ci lui assura ne pas vouloir lui faire de mal. Et puis, quel mal risquait-elle aujourd'hui Plus grand chose, du moins c'est ce qu'elle pensait.
La question de Mary la surprit largement, elle l'observa en haussant les sourcils. Que devait-elle répondre à cela ? Depuis la mort de son père biologique, la jeune fille n'avait plus guère confiance en les personnes de son type, comme elle en fait. Après quelques instants d'hésitation, la jeune femme prit la décision de parler, tout de même, et même si elle savait pertinemment que son père le désapprouverait s'il savait.


- Depuis quatre ans, dit-elle, tout au plus. Mais je ne suis jamais vraiment sortie en pleine... lumière si je peux dire cela. Je ne connais que très peu cette ville, je suis originaire de... d'un endroit à des milliers de kilomètres, ajouta-t-elle en riant doucement.

La jeune fille s'arrêta quelques instants. Mary Tudor... Mary Tudor... Ce nom lui disait quelque chose, mais quoi ? Où l'avait-elle vu ? Anastacia observa les déplacements de la femme. Rapides, fluides, gracieux... Etait-elle comme elle lorsqu'elle se déplaçait ?
Anastacia se retourna vers des livres, des tonnes de bouquin d'histoire. Il y en avait pour tous les goûts, histoire des Etats Unis, bien sur, mais aussi de France, son pays qui lui manquait beaucoup et d'Angleterre.


- Votre nom... dit-elle en fixant un livre sur l'histoire britannique.

Elle se retourna, l'air amusé.

- Il ressemble à celui d'une reine dont on nous a parlé en cours !

En souriant, elle fit une révérence à la femme.

- Votre Majesté, dit-elle en riant.


Dernière édition par Anastacia E. Berkslaw le Lun 30 Sep - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw] Dim 29 Sep - 15:38


"Sunday bloody Sunday"


Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire... Non pour me moquer, mais un rire franc, du fond du coeur. Cela faisait 500ans maintenant quand j'y repensais, 5 siècles où j'avais jadis été la Reine d'Angleterre la plus sanglante que son Histoire ai connue! Après m'être clamée de se fou rire, j'essaya de reprendre mon sérieux en lui disant:

"Décidement, cela me poursuivera toujours, les livres d'Histoire ne se tarisse pas d'éloge sur des millier de choses, et pourtant, à mon nom, tous se souvienne de la partie sanglante de l'histoire qui me mentionne!"

Peine perdue pour moi, je fut reprise d'un nouveau fou rire, à la limite de finir au sol, tant mes côtes me tordait de douleur. La jeune femme devait me prendre pour une folle à liée, mais qu'importe, si elle connaissait mon histoire, et le croirait de toute façon. Après m'être une seconde fois calmée, je planta mon regard azur dans le sien. Je redevint aussi sereine qu'un roc. J'entama alors la conversation d'une voix intérressée et calme, spasmodiée de sourire ou de fou rire peut être

"Vous savez ma chère, mon pays me manque atrocement, depuis mon très long périple dans ce monde... Bine qu'une sombre réputation me précède de siècles en siècle, le vampirisme peut s'avéré quelque chose d'incontrôlable au début de notre mutation... Bloody Mary est morte le jours où ma tête à toucher le sol poussiérieux de la place sur laquelle j'ai été executée publiquement. Par chance, une amie sorcière est parvenue à me sauver... C'est une longue histoire pour ce qu'il en est de ma vie royal il y a 500ans maintenant et celle que j'ai vécue ensuite. Je n'ai pas besoin de vous faire un dessein quant à mes raison d'avoir quitter ma patrie, les livres d'histoire sont là pour! Vous n'arriveriez même pas à vous imaginer le nombres de personnages historiques dont les histoire ferez trembler les mur de cette infrastructure, qui vivent une petit vie vapirique bien tranquille parmis les mortel... Quant à vous, étant donné votre accent, seriez vous française? Et qu'est ce qui vous a poussez à quitter votre patrie si chère à votre coeur? "

Aaaaah la France, et les nombreux souvenirs que j'avais laissé là bas... J'espérais au plus profond de moi n'avoir pas affrayée cette jeune vampire, se rendant compte qu'elle avait affaire à la "Bloody Mary" des livres d'histoire, et que c'était belle et bien une française comme son accent me le laisser supposer...
 

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw] Lun 30 Sep - 21:08

Anastacia ouvrit ses yeux en grand. Elle était donc réellement la reine d'Angleterre que l'on avait décapité devat son peuple ? Et l'histoire d'Anne Boleyn avec son père était-elle vraie ? Anastacia aimait beaucoup l'histoire, notamment celle des monarchies. Elle aurait tant rêvé faire partie d'une famille royale. On l'aurait appelée la Princesse Royale Anastacia.
Elle s'assit sur une table qui se trouvait à côté, croisant les pieds et écoutant attentivement la femme.


- C'est vrai... Nous avons beaucoup étudié les monarchies en cours et nous ne disions que peu de choses sur vous, à part le fait que vous avez brûler beaucoup de gens...

La femme riait. Anastacia trouvait cela étrange, riait-elle de la mort de tous ces gens ? La jeune fille n'avait jamais tué quiconque, cela lui était interdit. Ainsi, le fou rire de Mary la laissait perplexe, ce qui se vit sur son visage puisque la jeune femme la regardait avec stupeur en penchant légèrement la tête à droite, comme à son habitude.

Anastacia écouta très attentivement la femme.


- Je peux l'imaginer, madame. Après tout, il ne faudrait pas se faire remarquer par les hommes normaux, ils n'ont donc pas d'autres choix que de rester tranquille, n'est ce pas ?

Lorsqu'elle lui posa la question de son accent, Anastacia baissa un peu la tête.
Dieu que sa terre lui manquait. Ses amis, sa maison, sa vie, tout était resté là bas quelques années auparavant. Le corps de son père aussi d'ailleurs...


- Oui, finit-elle par dire, je suis née à Paris. Mon père adoptif m'a emmené avec lui à la mort de mon père suite à...

Elle se tue. Cet épisode n'était pas des plus plaisant pour la jeune fille. Elle revoyait le corps sans vie de son père, elle ressentait la tristesse et la douleur de se savoir en vie, quoiqu'en vie ne soit pas le terme exact, sachant que son cher père ne l'était plus.
Anastacia se reprit et secoua la tête, comme pour se sortir les idées de cette dernière.


- Suite à un accident malheureux, dit-elle en souriant à Mary. Alors nous sommes venus ici. Je ne connais donc pas grand chose, mon père me garde souvent auprès de lui, sauf quand il s'absente pour son travail, mais il me laisse toujours des indications et de quoi manger.

Elle se repositionna sur la terre, s'asseyant cette fois en tailleur. La jeune fille était presque heureuse de rencontrer une ancienne reine, bien qu'elle n'ait pas vraiment la meilleure des réputations. Mais après tout, elle avait quand même connue le faste de la royauté !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw]

Revenir en haut Aller en bas

Sunday bloody Sunday [PV Anastacia E. Berkslaw]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-