RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Première rencontre ( pv Damon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Première rencontre ( pv Damon) Jeu 24 Oct - 12:06

Damon& Rocky: Première rencontre

Le cimetière dans le passé ou même le présent, ce lieu était un lieu qui fessant froid au dos. Donnant la chair de poule la nuit tomber, d’autre fois un lieu de paix et de recueillement pour l’être cher a votre cœur. Malheureusement  dans le présent a l’heur dans je vous parle c’était devenu un repaire pour les démons, depuis la nuit des temps. C’était ainsi car Hadès, Lucifer, le même personnage, les nom changeant a travers les époques, le prince des ténèbres qui contrôler la mort, contrôler les démons aussi, mais a l’heur actuel il n’avais plus de rois, chaque démons était maître de sa destiner. Mais ce qu’il ne s’avais pas ces que désormais quelques humains se soulever a leur dictature, se battant pour rester en vie et protéger leur famille, l’espoir de retrouver leur monde de jadis. Ces humains qui son capable de combattre en les appelle les Tueuses, hunters, chasseurs, les chevalier des temps moderne,affrontons sans cesse l’adversité, sans peur, l’espoir de victoire a chaque fois triomphant de leur ennemie.Je fais partie de ces gens la, moi une simple mortelle entraîner depuis ma plus tendre enfance, voici maintenant l’occasion rêver de venger la disparition de mes géniteur. Le moment de tester ma force mentale, ma force physique après les durs entraînement que j’ai du subir avec ma belle mère ci gentille et ci ferme des fois avec moi, mais elle voulais que je sois digne d’accomplir ma destiner, seulement voila je suis devenu une vampire tout en restant chasseuse!

Cette soirée était une drôle de soirée, en effet, j'était entrain de marcher quand je rencontra sur mon chemin des vampire quoi de mieux pour vous de débuter une ci belle soirée par des massacre heureusement que leur corps ne laisse pas de trace sinon je serais la fugitif numéro une dans cette ville paumé. Moi qui voulais juste profité de l'aire et la visite de la ville me voila entrain de combattre des monstres tout droit sortie de l'endroit sous nos pied a oui ça se nomme L'enfer, oui qu'elle nom formidable il se sont pas cassé la tête pour le trouver ces puissance supérieur.Je pris le dessus assez facilement vus leur niveaux , je sentit que quelqu’un voulais m'attaquer par derrière quand soudain un homme aux cheveux brun se jeta sur lui.

De quoi je mêle- dit je en continuant de me battre avec le premier vampire, puits j’enchaînais avec le deuxième qui croyait être le plus intelligent le pauvre, un rapide coup d'oeil sur l'inconnue en avait fini en même temps de les tuer, voila une bonne chose de faite, un sourire ce dessina sur mes lèvres a ce moment la, puits je la vis qu'elle se d'érigea vers moi, âpres quelques seconde je l'entendis qui me parler, en me demandant ci j'était une nouvelle ici , avec un sourire amusé je décida de lui répondre.

- vous vous battez bien, euh a qui est-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Première rencontre ( pv Damon) Jeu 24 Oct - 15:47


Des rires de jeunes adolescents inconscients, des éclats de voix dans la nuit, de la joie, de l'amour des bruissements de lèvres se frôlant en quelques baisers langoureux, l'écho de vêtements se froissant sous l'étreinte plus chaude de minute en minute, voilà ce qu'offraient deux pauvres innocents -pourtant loin de leur voyeur- au vampire qui les toisait depuis sa position voilà dix bonnes minutes. Il y avait fort longtemps que Damon n'avait plus usé des choses étranges dont il appréciait l'effet sur les humains il n'y avait pas de ça trois ans. Cette époque, il la pensait pourtant révolu au contact de cette douce Elena, elle l'avait fait changer, murir, devenir un homme presque acceptable et bon aux yeux de ses amis les plus réticents à son sujet. Bonnie, Caroline, Matt, Tyler, Jeremy, Jenna et beaucoup d'autres, avaient laissé leur animosité à son égard de côté pour l'apprécier tel qu'il paraissait au regard tendre de celle qu'il devait épouser d'ici peu, du moins, s'il y avait encore de l'espoir pour ce couple défiant l'entendement. Depuis toujours, les gens ne voyaient que le bon et délicat Stefan pour rendre heureuse la petite Gilbert mais, désormais, les choses étaient bien différentes, encore plus que ce que ces humains fragiles pouvaient penser en attendant ce fameux mariage qui, de toute évidence, n'aurait pas lieu de si-tôt. Oui, tout avait changé sans qu'ils n'en fussent réellement les auteurs, les décideurs, des pensées, faits gestes et attitudes que les deux vampires, amoureux à se damner encore quelques semaines plus tôt, adoptaient depuis leur rencontre mutuelle avec Kol Mikaelson. Hypnotisé sans le savoir, sans s'en rapeler, Damon ressentait simplement le besoin irrépressible de vivre, de se libérer de l'emprise de la magnifique femme portant l'anneau de promesse à son annulaire, tout ce dont il était sûr, était que lui aussi voulait vivre pleinement, laisser sa nature éclater au grand jour, comme si la belle ne l'avait changé, comme s'il était resté le même depuis son retour à Mystic Falls. Au fond de lui, Salvatore l'aimait certes, mais ses désirs de sang, de jeux sadiques et de vie, avaient pris le dessus sur ce qu'il ressentait à l'égard de celle qui, il y avait peu de temps, il se plaisait encore à nommer princesse pour d'autres raisons que les nouveaux caprices qu'elle se plaisait à faire.

Il patientait sans vraiment le faire, près d'une tombe où, plus loin, les deux adolescents s'embrasser à perdre haleine. Oui, il n'avait plus usé de ces subterfuges surnaturels qui, jadis, annonçaient à ses futures proies que la mort viendrait les faucher sur la route de la vie. Les éclats de rire et les gloussements de la jeune fille le faisaient sourire alors que, tapis dans l'ombre, l'épaule rivée à un arbre, Damon jaugeait la scène avec un plaisir sadique. Subitement, la jeunette qui repoussait sans grande ferveur son petit ami, laissa un cri de surprise quitter ses lèvres lorsqu'un corbeau se percha au haut de la stèle devant eux. Le jeune homme se tourna et sourit comme un abruti, sans doute devait-il se dire que ce n'était pas un volatile qui l'empêcherait d'obtenir les faveurs de sa copine mais, plus étrange et glauque encore, une brume épaisse, léchant le sol sur une étendue considérable, fit d'avantage tiquer l'adolescente qui s'extirpa de ses bras sans pour autant lui lâcher la main. Le brouillard les entourait, le corbeau les fixait, un fabuleux mélange dont Damon regrettait ne s'être plus servit depuis des lustres mais, ici, en cette nuit froide, le vampire qu'il était autrefois revenait commettre quelques méfaits afin de sustenter une soif ayant retrouvé le chemin de sa trachée mais pas que... La peur sur leurs visages, l'angoisse qui s'emparait de leurs cœurs au point de les faire battre plus que de raison et, surtout, le plaisir de tuer pour dire de le faire, saisissait Salvatore aux corps comme si ses démons passés revenaient l'emporter avec précipitation.

"Qu'est ce que c'est Billy?" Interrogea la brunette, cramponnée au bras de ce qu'elle pensait pouvoir la protéger.

"Rien que d'la brume ma puce, y a rien de bizarre l'hiver approche c'est normal." Répondit-il en revenant lui embrasser le cou.

"Arrête, ça me file les jetons..." Cette fois elle suppliait avec plus d'engouement et, voyant qu'il ne la prenait pas au sérieux, l'humaine le repoussa avant de passer la bandoulière de son sac sur sa poitrine et avancer sur le chemin de la sortie. "J'te dis que j'veux pas Billy, je rentre on se verra demain au lycée!" Peu rassurée, la jeune fille marchait à pas rapides.

"Sérieux Tess, fais pas ta chochotte!!!" Rit-il, se baissant à son tour pour ramasser ses affaires. Lorsqu'il se redressa il fit face à Damon qui, prêt à se laisser aller au jeu du "Je suis venu te tuer", avait quitter sa position en une vitesse follement silencieuse pour saisir l'entrée d'un diner agréable.

"Elle a dit non!" Précisa-t-il, un sourire carnassier ne révélant pas encore sa véritable nature.

Surpris, une grimace logée sur ses traits de jeune incrédule, le gamin n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que déjà son sang comblait la gorge de Salvatore. Les crocs plantés dans la jugulaire, le vampire renaissait, le monstre ignoble, autrefois nommé prédateur par les habitants de la ville, reprenait vie tandis que la victime, elle, y laissait la sienne. Il le vida de son fluide sans aucun remord, au contraire, une satisfaction intense comblait son être au point qu'il sentait déjà la nécessité de rattraper cette fille. Damon laissa retomber le cadavre à ses pieds, feu un élève de ce bon vieux lycée terminerait l'éternité dans une boite de bois, offrant ses restes en pâture aux lombrics et autres charognes sous terre. L'ouïe à l'affut, il écouta le vent lui amener les souffles saccadés de la petite amie et n'attendit pas plus pour la suivre rapidement. Aussi vif qu'un coup de vent, silencieux et habile comme un chat, Damon lui fit face et lui arracha un cri de surprise laissant de suite place à un rire angoissé tandis que sa main se posait contre son cœur dont la mélodie lui faisait perdre la tête.

"Oh mon dieu vous m'avez fait peur!" Rit-elle en soufflant pour reprendre une respiration plus sereine. "J'ai cru qu'un malade me suivait." Damon la contempla des pieds à la tête, la belle resserra la bandoulière entre ses paumes tremblantes. "Vous n'avez pas vu mon petit ami?" Interrogea-t-elle subitement, tournant le menton derrière elle. Lorsqu'elle fit de nouveau volte face, Damon était à quelques centimètres à peine d'elle, lui arrachant un second sursaut.

"Billy t'as abandonné?" Le vampire s'approchait tandis qu'elle reculait jusqu'à heurter un mausolée. "T'inquiète pas, tu le reverras bientôt, petit cadeau de la maison." Sourit Salvatore, laissant place aux veines bleutées arborées quelques minutes plus tôt.

S'en suivit un hurlement qui fit s'envoler une nuée d'oiseaux par delà les cimes d'arbres, un cri, mêlé aux éclaboussures de sang, qui finit par s'estomper lorsqu'elle mourut. Damon lâcha prise sur son cou et laissa la dépouille là où elle était, il s'essuya grossièrement les lèvres et soupira. Les humains n'étaient plus ce qu'ils étaient autrefois, peu de gout, surtout les jeunes, en réalité, il n'était pas peu fier d'entretenir une relation "fusionnelle" avec la petite Lola Marquez. Le fluide de celle-ci avait une saveur exquise qu'il ne fallait pas gâcher, c'était ce pourquoi il préférait s'en servir de gourde plutôt que de la tuer et devoir se suffire de crus sans arôme. Alors qu'il pensait à rejoindre le manoir, y retrouver une jeune fiancée dont il ne se préoccupait que rarement désormais, quelques échos de lutte lui parvinrent. L'absence de pulsation cardiaque le fit tilter, encore des semblables qui se fichaient sur le groin, ça en devenait stupide et incroyablement cliché. D'abord envieux de rejoindre sa demeure, il fut agacé par les gémissements de ses confrères, ces andouilles allaient les faire repérer si des chasseurs du maire rôdaient ici et sa couverture auprès de Smith serait lourdement entachée. Se guidant au son, brisement de nuque, d'os et tout le toutim, rapidement l'aîné Salvatore trouva une femme, enfin une partenaire, aux prises avec quelques nouveaux nés. Se fichant d'elle comme d'une guigne, il tourna les talons jusqu'à ce que l'un d'eux percute son thorax alors qu'il pensait tuer la brune. Damon le souleva sans mal et le fit voler à travers la plaine, il rencontra le sommet d'une tombe, qui éclata sous le poids et la force, puis termina sa course contre une souche dont une branche lui entrava le cœur. Un crétin de moins, ces créatures ci faisaient honte à la race supérieure de laquelle il faisait parti et manquaient de leur offrir un allé simple pour la mort sous les pieux, arbalètes et autres joujoux des traqueurs du maire. Ne restait plus qu'un vampire dont la créature se débarrassa alors qu'il tournait les talons. Sa voix résonna entre les troncs et, dos à elle, Damon rejeta le menton en arrière, les yeux roulants comme jamais tandis qu'un long soupir quittait sa gorge et le fit se tourner vers cette interlocutrice bien curieuse.

"Vous vous battez bien, euh a qui ai-je l'honneur ?"

"Curieuse en plus d'être chienne et capable de chercher la merde à des semblables... Hum?" Damon esquissa son fameux sourire sarcastique et haussa les sourcils. "Ça en fait des défauts non?" Fixant rapidement les corps grisâtres à leur pieds, Salvatore revint sonder cette fille qu'il n'avait encore jamais vu de sa vie. "Pas de coeur qui bat, pas de blessure, hum laisses moi deviner... Vampire?" Méprisable, il approcha d'elle sans être trop près. "Joe ça suffira..." Mentit-il à propos de son nom, inutile de lui offrir sa tête sur un plateau, il ne savait pas qui elle était et ce patronyme là le faisait rire comme un gamin, étant donné qu'il en affublait parfois son petit frère. "Joe le pote des écureuils". "pour ce qui est de se battre, celui là n'a fait que me foncer dessus, légitime défense... Bref, t'es qui, tu fais quoi ici à part cramer des potes?" Interrogea-t-il, une moue faussement curieuse aux lèvres.




Damon Salvatore

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre ( pv Damon) Lun 28 Oct - 21:44

Damon& Rocky: Première rencontre

Autre fois la terre était rayonnante, belle, les océan était de couleur bleu et c’était bon de naviguer dessus, les humains vivant a la surface en se temps la, avais l’impression que la terre leur appartenait. Car y’avais le rois et ses sous fifre, la dictature et la démocratie, la politique était un mode de vie que l’on ne prenez guère a la légère car celui qui se moquer de ce sujet la ce voyais partir en prison ou exécuter ou torturé. Bien sure tout ceci fait deja bien longtemps qu’il est aboli, ceci fais désormais parti du passé, ou même bien avant les démons tapis dans l’ombre que même les pauvre mortel ne pouvais s’avoir qu’il était bel est bien réelle, eux qui les critiqué et ce moquer d’eux dans les séries et les filmes. Ces mêmes créatures ont pris le pouvoir sur les pauvres humains, qui ne pouvant rien faire. Se réfugiant sous terre comme des pauvre taupes ou des rats, pour seul but essayer de rester en vie ou essayer de protéger leur progéniture pour que la terre ait une chance d’y réchapper. Malheureusement leur calcule était faux, car cette crise était devenu une crise international. Touchant même les pays lointain, toute la terre était maintenant a la merci de ces créature sans pitié qui n’hésiter même pas a tuer un enfant, une femme en ceinte ou un vielle homme, ne fessant aucune exception. Un voile de brume noire recouvrait toute la croûte terrestre qui envelopper la planète qui autre fois ce fessait prénommer planète bleu, a l’heur actuel elle n’était même plus bleu mais noire, ce qui donne la planète noire.

La bataille fessant rage, je tirais sur tout ce qui bouger, le sang, leur corps qui tombaient les uns après les autres, un vrai carnage. Malheureusement d’est que je tuer les uns, d’autre leur succédèrent avançant en même temps, je ne surveille même pas derrière moi, concentré a les « buter » tousse, je ne vit pas qu’il était entrain de se regrouper juste derrière moi. Le vent fessa voler avec lui l’odeur du sang et du souffre que dégager ces créature. Une odeur qui plissez le nez, je devais de résister, je devais de poursuivre ma traverser, ce cimetière n’allait pas être mon tombeau, non l’heur n’étant pas encore venu pour moi. Seulement voila, il allait me toucher de justesse avec leur main crade, avec des griffes qui tranche tout ce qui est vivant, je sentit soudain une présence derrière moi, concentrais a maîtriser une sorte de créature avec des griffe et des dent pointu qui voulait me manger pour son dîner, j’entendit les parole du mystérieux personnage derrière moi, suivi d’un bruit, comme ci le vent fessa voler en morceau les créature. Ne s’avant pas a quoi il ressembler la curiosité commença a me gagner.

*Oui Oui cette fois ci je leur dirais de me fabriquer le bouclier du Capitaine Amériqua le plus résistant au monde..*

Ces bon j’en avais mare de ce créature qui m’agrippé au bras, il aller presque me mordre, je sortit une grenade de justesse  et la lui fit bouffer, Une explosion éclata le fessant imploser de l’intérieur, vraiment crade les démons, le temps que je dégage, jetait recouverte de sang, je me dégoûter. Mais n’ayant pas le choix, toujours pareil avec ces créatures, bon sang fallait encore que je cherche un endroit ou me changer et me nettoyer, Le cimetière ressembler a un chant de batail, tandis que moi jetait entrain de me reposer quand je sentit une douleur a l’épaule, ne prêtant guère appelle a cela, je tourna mon regard ver le mystérieux visiteur qui me vin en aide., je sentit mon cœur faire un boum dans ma poitrine,meme si je suis deja morte! Pourquoi ait je peur, il m’a prêter de l’aide ou alors c’était un coup monter pour me tuer juste après quoi qu’il en soit, je sortit mon arme et la tenu, avec l’espoir qu’il me réponde.

Me levant, avec difficulté, armes en main, je ne s’avais pas ci il appartenais  du coter du mal ou du bien. Mais en me venant en aide c’était troublons, qu’elle genre de créature ait-il, des question qui fessait rage dans mon cerveaux de chasseuse, et aucune réponse pour l’instant, cette douleur a l’épaule qui m’empêcher de bien tenir mon arme et de viser correctement, j’essaya de parler malgré cette douleur. Le combat était des plus féroce, dans ce lieu ou les corps reposer, ou la paix de l’âme règne, sauf que dernièrement dans le combat que je livrais avec l’aide de celui qui ce fessait appeler faucheur, ce lieu ressembler presque a un champs de batail qu’a un cimetière.

Mais une chose ce produisis, chaque fois qu’on tuer quelque uns les autres reprenne leur place, soit c’était a cause de leur incompétence de n’avoir aucune cervelle, soit la magie de ce lui a renaître les mort de leur sommeil. Mais ceci je m’en doute fort, car sinon j’aurais tout fait pour faire renaître mes parents et les séré encore une fois dans mes bras. Je renvoyai un flash back qui m’est apparu comme ci c’était hier. Ma mère et mon père qui me souriait et qui me prirent dans leur bras, mais soudain je fit vite revenu a la réalité par les parole de ce mystérieux personnage qui se battez a mes coter. Je le regardé sans rien dire en encaissant ses drôle de parole et d’insinuations ! Il osais me comparé a ses déchet ! a ces pourriture de caniveaux! Je l'avais écoutait me dire que jetait une vampire, et que j'avais des défaut! Il se prenais pour mon psy personnelle ou quoi lui !

Soudain avec son magnifique regard dans je n’était pas si insensible, il c’était présentait a moi sous le nom de Joe, et je l'avais cru! Puit je l'avais écoutait ce justifier comme quoi c’était de la légitime défense pour ensuite enchaînai ses question sur moi même qui j'était et pourquoi je cramer mes potes ? Mes potes ! Il ose dire que ces sac d'os qui me serve de nourriture était mes potes!

J'avais relever mon regard pour le plongé dans le sien, me raclant la gorge, réfléchissant comment lui expliqué sans lui faire craqué la nuque car il commencé a m’énerve en me disant que ces sac de sang qui me serve de nourriture de réserve qu'il était mes potes!

-Je me nomme Rocky, encore merci du coup de bras ! Qui je suis bonne question ! Je suis quelqu'in et personne a la fois !

Je lui avais sourit et prit une cigarette que j'enroula pour allumé le bout et commencé a la fumé.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Première rencontre ( pv Damon)

Revenir en haut Aller en bas

Première rencontre ( pv Damon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-