RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Quand tout bascule, ne reste plus que tes bras (Mason)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Regina Q. Mills

avatar
Messages : 65

We all have something to hide.

Race: Humaine
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Quand tout bascule, ne reste plus que tes bras (Mason) Lun 11 Nov - 20:45

La jeune louve retrouvait les bras aimants de sa moitié, la rassurant très vite en des caresses délicates, des baisers, regards et paroles que son fils allait bien. Il était en sécurité, auprès de ses parents et ne tarderait pas à le rejoindre. Lola ignorait ce qu’il entendait par changer la façon de pensée du shérif, du moins à cet instant tout ce que Mason avait pu lui dire sur les vampires tout comme son père semblait bien loin derrière elle, enfouit quelque part entre la culpabilité et l’angoisse qui la dévorait comme une flamme incessante. Son visage blottit contre lui, elle regardait un instant les personnes proche d’eux. Cette jeune fille arborait un faciès poupin, mais elle sentait en elle comme l’obligation de s’en méfier sans véritablement saisir pourquoi. L’homme qui tenait sa main, la toisait comme une bête à abattre et ne semblait pas vouloir dissimuler cette lueur de ses yeux, comme une mise en garde contre quelque chose qui lui échappait. Veine de vénus, contrôle, loups, elle n’entendait que de simples mots, ne leur trouvant aucune signification, tellement torturée par tout ce qui se passait autour d’elle, ne se référant plus qu’à la seule présence et senteur de son guide. Ses prunelles larmoyantes se posèrent sur Liz qui pénétrait dans la pièce en les regardant comme étonné. La jeune femme au teint pâle lâcha la main de son petit ami pour enserrer son cou et prononcer des mots à son attention. Lola fronça des sourcils, regardant le regard de cette rousse changé, usant d’une chose que son père nommait hypnose, entendant la blonde répétée les moindres mots sortant de sa bouche.

"Je suis venue vous annoncer qu'aucune charge n'est retenue contre vous mademoiselle Marquez, vous êtes libre de partir, je vais en informer mes adjoints."

Soufflée par ce qui venait de se passer, Lola fixait la porte par laquelle elle venait de disparaitre. Cette femme ne se souvenait de rien, on lui avait indiqué ce qu’elle devait faire et son esprit ne réfléchissait pas une seule seconde, limite on lui demandait de s’ouvrir les veines elle l’aurait fait. Hoquetant, Lola resserra les pans du tee shirt de Mason, voila comment Damon avait agit pour la mordre, pour lui faire croire à un serpent sans même qu’elle ne doute un seul instant. Son esprit avait été manipulé à la guise d’un homme et cette jeune femme venait de jouer du même tour que lui à sa faveur. Lola se redressa doucement non pas sans rester attacher à son loup, alors qu’elle comprenait ce qui était devant elle. Un visage blanc, le regard pourpre, une peau blanche et sans aucune blessure ou marque du temps, Mason venait de faire appel à un vampire, ces êtres qu’il détestait par-dessus tout. Tout ça dans l’unique but de la sortir de cet enfer où elle s’était emprisonnée sans même le vouloir, juste parce que son instinct maternel avait été plus fort que tout. Lola ferma un court moment les yeux avant de les ouvrir en sentant les nerfs envahir le corps de son aimé, la quittant. Lola écarquilla les yeux lorsqu’elle le vit souffrir par une force qu’elle ne pouvait constater de ses yeux. Voulant le rejoindre comme pour s’assurer qu’il allait bien, ses pieds ne daignaient bouger comme enssevelit par du ciment, alors qu’elle luttait afin de faire un pas. Elle ne comprenait pas ce qui se passait jusqu’à attendre les futurs paroles.

« Qu'est-ce que tu fais ???? »

« Je veux simplement l'aider Mason, si tu es incapable de te contenir alors je m'en vais ! »

« J'te préviens Gates, sorcier ou pas, elle la touche je suis prêt à crever pour qu'elle vive du moment que ta petite copine n'est plus en mesure de faire quoi que ce soit. »

« Tu auras à peine le temps de faire un pas que ta nuque sera brisée tu m'entends ?! »

Le cœur au sein de sa poitrine vint la saisir en une douleur inégalable, cette femme menaçait ouvertement la prunelle de ses yeux et Lola était dans l’incapacité physique de réagir, comme si une force la retenait contre son gré. Les yeux pleurant des larmes silencieuses, le teint habité par les démons ayant fait surface en cette nuit funèbre, Lola fit un pas en arrière lorsqu’elle s’approcha d’elle. Elle n’avait pas confiance en cet être appartenant à la race qui lui avait fait tant défaut depuis son arrivée ici. Son pied butta contre le mur derrière elle, et elle y apposa les paumes sa poitrine se soulevant.

« Laisse toi faire s'il te plaît... tu seras mieux, si je pouvais je le ferai moi même Lolita, pour toi et Lucas, pour que tu redeviennes ce que tu es et non pas une ombre à cause d'un truc dont tu n'es pas fautive. »

Violette fit un non de la tête, ils avaient trop joué avec son esprit, qui sait ce que cette femme s’apprêtait à faire d’elle, de lui et de son enfant. Serrant des phalanges en son poing, Lola se sentait comme prisonnière alors qu’aucune barrière ne la retenait désormais. Le regard angélique de cette rouquine aurait pu apaiser la flamme qui brulait en elle, et pourtant son éternelle méfiance venait la saisir à nouveau. Son médaillon se mit à scintiller, attirant son regard alors qu’il tombait avec douceur sur le sol, comme si un coussin de plume l’attendait en contrebas, s’ouvrant sur le visage d’une enfant aux traits identiques à ces deux personnes. Uniquement son regard fixait ce pendentif, jusqu’à ce que ses mains ne s’en saisissent.

« Elyan... notre fille biologique, elle n'a pas été engendrée, sa nature est particulière voilà pourquoi elle paraît avoir cet âge et en a même les capacités mentales et physiques, mais elle a vu le jour il y a environ quatre mois. »

La jeune mère se retrouvait en face d’une femme comprenant mieux que quiconque son geste pour protéger son enfant. Voici donc pourquoi elle avait sans doute accepté de l’aider et de ne pas la laisser moisir dans une cellule, mais bien plus pour qu’elle retrouve la chaleur de son foyer. Hochant de la tête Lola tendit sa main devant elle, alors qu’elle s’en saisissait en accrochant son regard. Elle ne savait pas ce qu’elle faisait, mais elle semblait se décomposer sur place, et Lola un instant affolé riva son regard dans celui de son loup déjà éloigné d’elle par Gates.

- Qu’est ce qui se passe ?

Demanda t-elle alors qu’elle lui retirait son bracelet avec douceur et délicatesse. Tremblante un instant par la fraicheur de ses mains, elle remonta doucement son regard dans le sien sans pouvoir en bouger.

« Rappel toi de tout, de Kol, de Damon... Cependant garde précieusement l'idée que ce que tu as vécu près de cet individu en foret n'était qu'un jeu comme te l'as demandé Mikaelson, garde bien en mémoire les mots et le visage de ce Ashur, il n'est pas bon, fais attention à lui... Tu sais désormais ce que t'ont fait subir ces vampires. Tu vas passer outre les remords concernant cette nuit, tu sauras faire face, tu ne l'as fait que pour protéger ton fils. Tu sauras que je t'ai hypnotisé mais que c'est pour ton bien, tu sais que je ne te veux pas de mal si tu ne m'en veux pas... »

Les images qui lui manquaient depuis des semaines pour comprendre certains événements se figèrent progressivement en elle. Les yeux de Damon et la morsure à son cou, les allers et venus de Frank chez elle, la présence de Kol alors qu’elle était avec Ashur. Tout s’éclairait en elle, toutes ses questions trouvaient véritablement des explications grâce aux images se révélant à elle. Quand la jeune femme lui rendit son bracelet, elle le remit sans demander son reste avant de lui faire un sourire en coin comme pour la remercier du soulagement qu’elle sentait entre ses veines. L’envie de pleurer, la terreur, l’angoisse, la culpabilité tout venaient de la quitter en un claquement de doigt comme si rien n’avait existé, pourtant Lola n’avait rien oublié de cette tragique nuit.

« Je sais combien une mère est capable de tout pour son enfant, j'espère que tout ira bien pour Mason et toi. »

Un petit « merci » quitta ses lèvres avant qu’elle ne repose son regard vers l’homme qui hantait son esprit à chaque minute de son quotidien. Inutile de rester plus longtemps ici, cet endroit lui filait la chaire de poule, d’un signe de tête léger elle salua les deux personnes qui venaient de lui apporter leur aide, avant de signer les papiers de sortie. Lola prit une grosse bouffée d’air une fois à l’extérieur et ne se fit pas prier pour rejoindre la voiture qui l’attendait. Silencieuse durant le trajet, elle n’en oublia pas pour autant de river sa main à la cuisse de Mason. Pensant à tous les chamboulements qui allaient opérés dans sa vie, sa future transformation, les futures douleurs qu’elle allait ressentir sans même pouvoir les atténuer ou les contrôler. Son père la croyait forte, mais Violette doutait vraiment de sa condition. Le trajet semblait être éternel, alors qu’ils ne se trouvaient qu’à quelques minutes de la maison, où elle espérait pouvoir se reposer un moment afin d’arborer un visage des plus sereins pour son fils. Fermant un court instant les yeux elle les ouvrit en entendant les graviers sous les roues de la courre et fronça des sourcils en voyant le véhicule de ses parents. Lola tourna son regard sur Mason.

- Je croyais qu’on devait aller le chercher ?

La voiture fini par se stopper et Lola s’en extirpa avant de voir son petit blondinet sourire aux lèvres lui sauter au cou. Elle le serra fort contre elle et déposa des baisers au sein de son cou avant de river son regard sur ses parents aussi souriant que son enfant. Violette esquissa un fin sourire sur ses lèvres voyant la présence d’une troisième personne dont le visage était caché par la stature de son père. Elle déposa Lucas sur le sol trop épuisée pour le garder éternellement dans ses bras, celui-ci partit rejoindre la main de Mason, et Lola sentit son cœur s’emballer lorsque le visage de cet inconnu se présenta sous ses traits. Holly, sa meilleure amie, celle qu’elle considérait comme une sœur était présente. Elle ne l’avait pas revu depuis la naissance de Lucas, celle-ci ayant des obligations dont elle ne pouvait parler à Lola, elle avait toujours ignoré où elle se trouvait et recevait de temps à autre des nouvelles de sa part, mais elle avait toujours pensé qu’elle ne la reverrait jamais. Une larme coula le long de sa joue à l’identique de sa sœur de cœur qui l’attendait avec un sourire, avant qu’elle ne se rue dans ses bras pour la serrer fort contre elle, comme pour s’assurer qu’elle n’était pas dans un songe dont elle allait être arraché à la minute où son réveil sonnerait. Un petit rire sortit de leurs lèvres alors qu’Holly la serrait contre elle caressant ses cheveux comme une personne bienveillante. Ses parents rejoignaient déjà l’intérieur avec un petit Lucas complètement serein comme si rien ne s’était passé. S’échangeant quelques mots bien à elles, aux creux de l’oreille, Violette fini par se reculer en la regardant.

- Que fais tu ici Holly ?

- Tu semblais avoir besoin de moi… Alors je suis venu... T’en fais pas pour Lucas, il va bien maman Lola, je t’expliquerais tout plus tard, tu devrais aller te reposer…

Lola hocha de la tête voyant son père l’attendre dans l’encadrement de la porte, tandis que son amie la suivait du regard sans bouger. Quand elle eut disparut, elle tourna son regard adorable vers Mason et lui tendit la main.

- Je suis Holly, la meilleure amie de Lola… tu es donc Mason, celui dont elle s’est imprégnée.

Dit elle dans un sourire avant de retirer sa main et de la joindre à celle devant elle. Son timbre de voix était doux, on constatait clairement qu’elle n’était pas là pour faire du mal à Lola mais bel et bien pour l’aider.

- Ce sont ses sœurs qui m’ont prévenu, je suis venue aussi vite que j’ai pu afin de l’aider… et de vous aider contre Frank. Il ne tardera pas à montrer le bout de son nez, Pénélope et Rose l'ont à l'oeil, c'est pour ça qu'elles n'ont pas encore rejoins l'autre côté, elles veillent sur elle.




-Regina Q. Mills-

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Quand tout bascule, ne reste plus que tes bras (Mason) Lun 11 Nov - 23:35



-Quand tout bascule, ne reste plus que tes bras-


Dylan s'approchait d'elle mais quelque chose retint l'attention de Lola, un bijou sur le sol dont elle fixa le contenant avec attention tandis que Jefferson lui décrivait la personne photographiée sur le papier glacé. Sa fille ou plutôt leur fille naturelle à elle et ce sorcier qu'il était persuadé avoir déjà croisé. Comment était-ce possible, comment cette gosse de huit ans en apparence *ce qu'il vit en un bref coup d’œil lorsque sa louve saisit le médaillon* pouvait-être la chair et de sang de Dylan qui n'avait tout au plus que la vingtaine si ses souvenirs étaient bons la concernant. Rashka rendit son bien à la jeune femme et quelques secondes suffirent avant que les deux femmes sondent leurs hommes mutuels, quelque chose clochait, un fait qu'il ne pouvait aucunement ressentir, pour quelles raisons? Il n'en savait rien, il était lié à Lola, par conséquent ce qu'elle pouvait subir mentalement *depuis l'activation du sort* était capable de lui parvenir sans fioriture mais ici rien, pas l'ombre d'une émotions hormis toujours les mêmes : les remords, l'angoisse, la crainte qui découlait du geste dont elle se culpabiliser sans que ce ne soit le cas. « Elle s’est déjà fait hypnotisée visiblement. » Peu surpris tandis qu'il se tournait vers le sorcier une fois éloignée des femmes, Mason lâcha un rictus comme s'il ne lui apprenait rien. « Je sais, Damon Salvatore lui tournait autour pendant un moment, puis un autre vampire, son ex... » Le regard de Julian changea comme s'il allait lui révéler bien pire. Mason était prêt à tout entendre, le passé était le passé, ce que Lola avait pu y faire ne changerait rien à ce qu'il éprouvait et éprouverait toujours à son égard. « Je ne parle pas de celle là, mais de celle qu’un originel à eut sur elle. Kol, le dernier de la fratrie, d’ailleurs c’est étonnant de sa part… » Mason fronça les sourcils et contempla sa louve au regard perdue uniquement pour s'assurer que Dylan ne ferait rien d'inconsidéré, Gates n'avait sans doute nul besoin de l'avoir à l’œil pour savoir ce qui lui passait par la tête, visiblement la magie entrait beaucoup en jeu concernant ce couple qui paraissait n'avoir nul besoin de parler pour connaître les pensées de l'autre. Un long soupir quitta le seuil des lèvres de Lockwood qui, croisant les bras contre son thorax, arqua les sourcils en un coup de menton dirigé vers son interlocuteur afin de lui faire cracher le morceau. La simple évocation de Kol, qu'il ne connaissait que de nom, lui fit froid dans le dos, un originel, rien que ça, cette goule ancestrale aurait pu la tuer en un battement de cils et pourtant elle était encore là pour témoigner de sa survie. « Tu te souviens de la tempête d’il y a quelque temps ? L’homme dont elle semblait se cacher sous une table lors d’un rendez vous avec toi… » Mason passa la langue sur au coin de ses lèvres et opina du chef. « Mouais, elle savait pas vraiment pourquoi elle devait se planquer mais j'ai pensé que c'était car sa sale gueule lui revenait pas, ça plus le fait qu'il soit dangereux de part sa nature. » Julian cambra le dos et son regard changea subitement, comme plus enclin à comprendre leur situation. « Il a passé la nuit avec elle. Il l’a violé, avec l’intention de la tuer ensuite. Visiblement ses plans sont tombés à l’eau concernant sa mort, elle a réussit à s’échapper et Kol l’a aidé et protégé contre cet homme. Il l’a hypnotisé afin qu’elle ne se souvienne pas du viol mais plus d’un mauvais jeu entre adultes, prenant soin à ce qu’elle se souvienne de lui, avant de la reconduire chez elle. » Mason déglutit, ses yeux rencontrant les épaules, le cou, le menton fin de Lola, une haine incandescente prenait possession de son sang et de ses muscles qui se tendaient à craquer en lui infligeant une douleur physique bien moindre comparé à celle qui traversait son esprit et son cœur. Voilà donc ce qu'avait partagé mentalement Gates et Jefferson, un acte terrible dont il imaginait déjà les odieuses images, la peau de sa belle salie et rouée de coup par les mains d'un semblable, un loup qui ne devait pas l'être depuis longtemps étant donné ce qu'il avait senti chez lui, était-ce avant ou après l'avoir connu ? Il se fichait de la date, elle n'était pas responsable et si par malheur elle se rappelait de ça, elle ne serait plus qu'une ombre incapable de se relever. Les mâchoires serrées, Mason fit grincer ses dents en silence, il inclina la tête un instant et sous la pression que lui infligeait son corps ses cervicales craquèrent. S'il croisait ce lycan il le mettrait à mort pour avoir oser toucher une femme, sa louve. Julian lui révéla alors les intentions de Jefferson qu'il ne pouvait refuser sans quoi Lucas n'aurait plus sa mère comme il pouvait s'en souvenir, sans quoi elle serait incapable de faire preuve de force face au destin qu'elle avait malencontreusement scellé cette nuit. « Dis lui de le faire ! » Répondit-il au sorcier qui lança un simple regard au vampire.

Dylan s’exécuta sous le regard affligé de Mason, ses traits étaient bien plus livide qu'à l'arrivée, il adorait Lola, l'aimait à un point inimaginable, l'adulerait pour les jours qu'ils partageraient ensemble mais savoir qu'elle avait été victime d'un cinglé le rendait ivre de rage, une fureur qu'il dû contenir lorsque la sœur de Kyle cessa d'officier. Il ne devait jamais en parler, jamais évoquer un souvenir qu'elle ne garderait pas comme un viole mais comme un fantasme peu avouable, désormais elle n'avait plus rien à craindre, elle était près de lui et il les protégerait, Lucas et elle contre toute menace capable de leur faire face. Les joues plus roses, la belle se redressa, la vie la regagnait peu à peu bien qu'elle savait parfaitement ce qui l'attendait en fin de mois, la douleur, une souffrance de plus de cinq heures, parfois sept, avant de révéler sa véritable nature sous les lueurs cendres de la lune. Il ne pourrait pas l'aider, Mason mutait en une heure maximum et il n'avait pas le pouvoir de l'accompagner dans ce tourment dévastateur où les os, muscles et tendons se brisaient comme les câbles d'un chapiteau sous une tempête. Il remercia rapidement le couple, il leur devait beaucoup, aucun son ne quitta sa gorge mais il échangea un regard avec eux, leur intimant qu'il leur revaudrait ça d'une façon ou d'une autre. Lockwood serra la jeune femme dans ses bras, embrassa ses cheveux et savoura l'instant paisible qui s'offrait à lui à travers elle, plus d'angoisse, plus de remord, tout rentrait dans l'ordre, du moins pour elle, quant à lui, il devait rapidement mettre fin aux jours de ceux qui l'avaient blessé elle et son fils. Ravalant sa haine, ils filèrent signer les papier et rejoignirent le véhicule. D'après un message sur son portable, Nero et Gemma étaient chez lui avec le gamin et une tierce personne qu'ils lui dépeignèrent comme non hostile. Mason ne dit rien à Lola, elle devait songer au fil de la route et il ne préférait pas l'abuser en maintes questions et paroles inutiles, uniquement sa main contre le dos de la sienne qu'elle riva à sa cuisse suffisait à lui délivrer combien il était soulager, le reste n'était que de mauvaises heures à venir et il apprendrait à vivre avec jusqu'à achevé les bourreaux. Quant à Salvatore, il le savait capable de tuer une créature telle que lui mais uniquement pour une cause louable, si il était mort sous ses doigts, Mason savait que c'était uniquement dans le but de protéger la femme qu'il aimait sans que celle-ci, à l'époque, ne soit liée à lui. Il aurait agit de la même manière pour Lola, d'ailleurs il le ferait bientôt mais, au delà, quelque chose devait tarauder l'esprit de ce vampire quant à savoir quoi, c'était une autre paire de manches qui ne le concernait pas tant que ce suceur de veines restaient loin de lui et de sa famille. La voix plus douce de Lola le tira de ses songes tandis qu'il garait le 4X4 devant chez eux, il sourit, lui embrassa le front et s'extirpa du véhicule, ébouriffant les cheveux blonds du petit Marquez qui courait vers sa mère, tout semblait derrière lui mais une aura attira son attention, le comportement du petit n'était pas naturel et déjà Mason interrogeait du regard Nero, ce type n'aimait pas les vampires donc ça ne devait pas être l’œuvre de l'un d'eux. La patriarche s'écarta du chemin de Lola tandis que Lucas s'empresser vers Mason afin qu'il le soulève de terre et Lockwood contempla une jeune femme, brune aux longs cheveux, vers laquelle Lolita se dirigea en quelques rires, sourire et esclaffes de joie.

Le loup passa le seuil et se dirigea dans le hall, les traces de lutte avaient disparu au même titre que le corps et le sang, Gemma devait y être pour quelque chose et il la remercia d'un bref regard avant de reposer le petit qui fila avec ses grands parents dans le jardin. Mason était épuisé, pas une minute ne s'était écoulé sans qu'il pense à Lola, sans qu'il aille outre ses faibles forces, suite à la pleine lune, pour l'aider. Laissant les deux amies se retrouver, il passa la main sur ses traits tirés et secoua la tête, assis dans le salon, épuisé par cette mâtiné et nuit dont il avait pensé ne jamais voir le bout. Un long soupir quitta ses lèvres et il ferma les yeux, repensant à tout ce que lui avait dit Gates, à ce qu'avait pu subir Lola, il aurait pu demander à Dylan de lui montrer mais cela l'aurait collé dans une rage plus intense encore que celle qu'il étouffait, au creux de ses veines, uniquement pour la jeune femme qu'il aimait plus que tout en ce monde. Lockwood rouvrit les yeux et fixa la main tendue devant lui, alerte et conscient qu'il devait paraître serein il s'anima d'un sourire et serra la paume de cette dénommée Holly, d'après ce qu'il avait entendu de la voix de Lola qu'il voyait rejoindre l'étage. « Je suis Holly, la meilleure amie de Lola… tu es donc Mason, celui dont elle s’est imprégnée. » Mason relâcha ses doigts et se redressa face à elle, un rictus quitta ses lèvres tandis qu'il se servait un verre d'alcool qu'il pensait de rigueur. En un regard de coin, il interrogea la jeune femme afin de savoir si elle l'accompagnait, elle ne refusa pas et il lui tendit enfin le récipient. « Merci... Pour elle, pour Lucas...  Je vois que les nouvelles vont vite, merci le réseaux.» Sourit-il en un clin d’œil avant de se sustenter d'une gorgée dorée. Il ne fallait pas chercher midi à quatorze heure pour comprendre ce qu'était cette fille, rien que l'attitude de son fils de cœur lui avait mis la puce à l'oreille. « Ce sont ses sœurs qui m’ont prévenu, je suis venue aussi vite que j’ai pu afin de l’aider… et de vous aider contre Frank. Il ne tardera pas à montrer le bout de son nez, Pénélope et Rose l'ont à l’œil, c'est pour ça qu'elles n'ont pas encore rejoins l'autre côté, elles veillent sur elle. » Mason fixa la brunette, souriante, enjouée, pas étonnant qu'elle fut la meilleure amie de Lola, il dénota dans son regard une bienveillance comme on en contemplait rarement. « Dites leur de me dire simplement où et quand, j'me ferai un plaisir de lui arracher la tête. » Intima-t-il sur un ton calme qui fit sourire Holly. « Vous êtes la bienvenue ici, faites comme chez vous mais, pour le moment je vais surtout penser à prendre une douche. » Un sourire charmant et amical fut servi à cette fille alors qu'il stoppait son ascension sur la première marche des escaliers, illuminé par une idée soudaine.Hum Holly?... Si vous pouviez me localiser un loup, son prénom n'est pas commun, ça me ferait vraiment plaisir... Je dois rendre visite prochainement à ce Ashur. » Une lueur ocre dans le regard, Mason sourit et gravit les marches des songes plein la tête au sujet de la transformation prochaine de Lola mais, plus encore, à la façon dont il achèverait les deux créatures ayant osé poser les mains sur elle.

Revenir en haut Aller en bas

Quand tout bascule, ne reste plus que tes bras (Mason)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-