RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Mer 5 Juin - 17:03

"Welcome Miss Smith"


Damon fit le tour de la voiture une fois cette dernière garée dans l'allée de l'immense demeure blanche. Cette journée promettait de la détente, et quoi de mieux pour le couple "récent" de faire abstraction de leurs soucis? Car des problèmes, Salvatore en avait, et pas des moindres, son alliance avec Pierce ainsi que le fait de devoir protéger Elena contre Niklaus, et ce à l'insu de la jeune demoiselle qui, vêtue d'une petite robe blanche, -assortie à la chemise au liseré noir que portait son vampire- sortait de la décapotable un sourire immense aux lèvres, le taraudait plus qu'il n'aurait imaginé. Il faisait beau en ce jour, un temps sublime où le soleil réchauffait les corps menus de la gente féminine présente, une légère brise volait dans les crinières et le parfum alléchant de l'humain titillait délicatement l'odorat de Damon qui sourit de coin, les yeux émerveillés par tant de délice dans l'air. Passant la main contre les reins de la jeune femme, Damon apposa ses lèvres contre son front. "Prêtes?" Elle répondit et il la serra d'avantage contre sa hanche."Rick doit déjà être présent, il m'a dit qu'il viendrait boire à l’œil... Du Rick tout craché!" En un dernier sourire, le couple de vampires avança vers les jardins de la bâtisse, c'était parfait, Forbes avait sans doute mis son nez dans la déco à en juger par les tonnelles blanches disposées dans le parterre vert et le buffet d'amuses gueules à disposition. Il y avait foule, la majeur partie de Mystic Falls était présente, Damon ferait donc ce qu'il savait faire de mieux, mielleries en tout genres, en bref, passer pour le citoyen respectable que les parents et membres du conseil adoraient.

Au loin, le vampire aperçut les cheveux de boucle d'or qui se dirigeait vers la belle qui l'accompagnait, dans peu de temps, Blondie s'accaparerait Elena, mais sachant cette dernière en compagnie d'un vampire désormais suceur de rongeurs et autre mammifères poilus, il ne s'inquiéterait pas pour elle. "Blondie..." Salua-t-il en un sourire peu convainquant. "Sois gentille, une gentille petite vampire, ne fait pas ce que je ne ferai pas!" Lâchant enfin sa belle, Damon vola une coupe de champagne sur le passage du serveur et s'en délecta immédiatement. Jusqu'à ce que, là, au milieu de la foule et de ces dames le dévisageant tout sourire, une voix familière et peu agréable pour lui, ne lui chatouille les oreilles. Salvatore fit volte-face, le regard rond, pas moins sans froncer les sourcils.

"Damon! Je suis ravie de te revoir... Ça doit faire trente ans, dieu que le temps passe vite!" Un rictus radieux se logea sur ce visage aux allures fatales, tandis que Damon endossait son rôle de gendre idéal pour éviter à quiconque de voir comme il n'appréciait pas la personne face à lui.

"Amy!!!!" S'exclaffa-t-il, restant tout de même à bonne distance de la brune en robe rouge, puis, il reprit un air bien moins agréable. "Qu'est-ce que tu fais ici, batardée de Petrova hum? Des manigances? Des magouilles? Tu dragues peut-être?"

"Égale à toi même, moi aussi je suis enchantée de trouver ici!" Répondit la jeune femme en croquant l'un des petits fours qu'on lui servait. "Ce n'est pas judicieux de parler ainsi de cette très chère Katherine, sachant ce que tu complotes avec elle... D'ailleurs, tu ne m'as pas présenté à ta jeune amie, Elena c'est ça?"

"Tiens toi loin d'elle, et concernant mes affaires avec Pierce, je ne sais pas qui t'en as parlé mais j'ai un scoop pour toi." Sourit-il en penchant les lèvres plus près d'elle. "Ça ne te regarde pas!"

Un clin d’œil avisé s'en suivit, puis, Salvatore vit enfin Alaric à quelques mètres, une chance pour le beau vampire de faire faux bond à son "ex", si on pouvait définir une aventure d'un soir comme telle. "Tu m'excuse..." Profita Damon, laissant Travis en plan pour rejoindre son "Pote de beuverie". A grandes enjambées, sans un dernier regard pour Amélia, Salavtore traversa la foule jusqu'à son ami, choppant un verre de bourbon au passage pour lui secouer sous le nez une fois à sa hauteur.

"Rick! Tes mains sont vides, t'as l'air préoccupé?" Damon dévisagea les gens autour d'eux et s'enquilla le reste de son verre avant de s'en procurer un autre. "Quand j'te disais ne pas savoir ce que pensaient mes ex de moi... Et bien au moins une qui n'est pas morte, enfin pas totalement!" Le vampire sourit d'avantage, curieux de connaître les dernières nouvelles concernant son vieux pote. "Alors? Quoi de neuf dans la vie trépidante d'Alaric Saltzman, des choses croustillantes j'espère?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Mer 5 Juin - 19:07

Alaric n'avait que depuis fraîchement retrouvé le goût à la vie. Sa condition de fantôme, pourtant brève en comparaison de son existence humaine d'avant transformation, avait eu raison de son habileté à se dépêtrer des formalités du quotidien. Ce dont il avait besoin, là, maintenant ? Sentir les bienfaits de l'alcool parcourir son système digestif, depuis son palais jusqu'à ses entrailles où, en temps normal, son foie s'imbibait de cette substance précieuse et ambrée au point que son possesseur ne soit plus maitre de ses émotions. Mais depuis qu'il avait été changé en un chasseur de vampire aux dispositions vampiriques, il ne pouvait guère plus connaître les effets d'une bonne cuite. Ou du moins, pas avant d'avoir ingurgité une quantité non négligeable de son breuvage préféré : le bourbon. N'importe qui l'ayant surpris en train de boire une bouteille au goulot avant de venir aurait pu s'imaginer que son objectif était de s'en mettre plein la figure, mais non, en réalité, il se réfugiait derrière cette solution somme toute catastrophique pour se changer les idées et ne plus penser aux choses qu'il avait manqué et dont il n'aurait plus la possibilité de jouir en tant que vampire. Avoir un enfant, fonder une famille, voilà une chose à laquelle il s'interdisait de penser. Et puis, après tout, il pouvait toujours veiller sur Elena ou Jeremy ; mais eux même avaient tellement muris depuis sa disparition qu'il pensait inutile de se porter une nouvelle fois garant pour les surveiller. Non, il était seul. Seul avec ses propres démons.

C'est avec un brin de courage qu'il se décida enfin à quitter l'habitacle de son véhicule pour rejoindre, sans hâte, le lieu des festivités. Pour l'occasion, et pour celle de tous les évènements notables à Mystic Falls d'ailleurs, beaucoup de citoyens avaient mis la main à la patte pour instaurer un décor immaculé d'une beauté intrigante. Cette constante innovation arracha un sourire au trentenaire qui, du regard, se mit aussitôt à localiser le barnum devant lequel il s'imaginait camper un petit moment. Il salua sur son trajet plusieurs têtes connues - certains élèves qui furent étonnés de le voir ici, et d'autres personnes en tout point inintéressantes - puis se dirigea d'un pas plus prompt vers son objectif. Pour qu'aucun des individus ne captent son intention initiale de se délecter d'un verre d'alcool - champagne? très peu pour lui - il se contenta dans un premier temps de quelques petits fours chopés à la va vite. Ca attiserait pour sûr sa soif, à un moment ou à un autre. Mais pour l'heure, ce ne fut pas l'alcool qui retint son intention. En effet, son ami, l'irremplaçable Damon, se présenta comme une fine fleur derrière lui en lui agitant sous le nez ce qu'il était venu chercher. Incrédule, Alaric ne se posait pourtant plus la question de savoir comment son camarade pouvait à ce point connaître ses envies. C'en était presque troublant. Et comme s'il s'agissait du graal, l'ancien professeur d'histoire s'en empara sans laisser à Damon le temps de retirer sa main dans l'optique de lui faire cracher le morceau.

"Que veux-tu que je te dise, Damon ? J'ai moi-même pas moins de deux prétendantes qui doivent se demander ce que je deviens par les temps qui courent. D'ailleurs, je compte sur toi pour m'avertir si jamais ... " Il but une lampée de son verre puis repris en regardant autour d'eux, des fois qu'ils repèrent l'une d'entre elle " ... enfin, tu vois ce que je veux dire."
Fort heureusement, pas de Jenna ni de Meredith à l'horizon. Il allait pouvoir s'adonner à l'une de ses activités favorites en compagnie de celui qu'il considérait désormais comme son meilleur ami. Une question lui brûlait toutefois les lèvres.
"Alors, finalement tu as eu la fille, uhm ?" dit-il en considérant Elena, un peu plus loin, accompagnée de Caroline, tout en ayant le verre au bord des lèvres. "Comment va ton frangin ? Il doit être dévasté."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Mer 5 Juin - 21:58


A Mystic Falls tout le monde ne parlait plus que de l'arrivée de la nouvelle maire de la ville, une femme à la quarantaine bien tassée d'une beauté incroyable paraissait-il. Un sourire aux lèvres la belle s'était volontairement vêtu de façon accordée avec son vampire préféré, son amant pour l'éternité, portant une robe blanche aux coutures noires relativement courte qu'elle avait acheté spécialement pour l’évènement. Ses cheveux légèrement bouclés et les lèvres recouvertes d'un gloss rose ravivant la couleur mate de sa peau, la jeune femme était une réelle beauté à en croire les regards ravageurs que lui lançaient aussi bien ses amis que les simple connaissances qu'elle s'était faite dans la ville qui l'avait vu naitre. Accrochée au bras de Damon, le couple déliait les langues, faisant passer la pauvre Elena pour une croqueuse d'hommes dont les frères Salvatore étaient victimes. D'un regard purement extérieur sûrement ressemblait-elle à cela mais au fond de son cœur inanimé elle savait qu'il n'en était rien. Aucunement soucieuse du regard des autres, elle continua d'avancer, scrutant le monde qui s'était présenté aux festivités dans l'unique but d'acclamer leur nouveau leader. Un tantinet gênée par tous ces gens présents et surtout par ses instincts vampiriques, la belle brune peinait à cacher son embarras derrière sa cascade de boucles, resserrant son emprise sur le bras de son accompagnateur. C'était sa première sortie officielle depuis qu'elle avait perdu la vie, sa première sortie depuis les premières effusions d'amour avec Damon et surtout sa première sortie mettant en jeu tant de vie humaines. Bien que sachant se contrôler Elena n'en restait pas moins une jeune vampire et elle était persuadée que le beau brun ténébreux à ses côtés garderait l’œil sur elle malgré tout la confiance qu'il lui portait. Depuis la perte de son humanité il veillait sur elle, lui apprenait à chasser, à se nourrir, mais face à tant de tentation parviendrait-elle à garder tout sous contrôle sans aucun dérapage? A cette idée l'ainée Gilbert déglutit avec difficulté avant de voir bondir devant elle, son légendaire sourire angélique sur son teint de porcelaine auréolé de boucles blondes, Caroline. Excitée comme une puce, mademoiselle Forbes claquait des mains, plus qu'heureuse des festivités dont elle était une fois encore l'organisatrice. Cela devait-être une passion chez son amie qui, avouons-le, faisait un travail merveilleux dont elle ne manqua pas de la féliciter. Souriant à son tour, Elena lâcha son vampire pour étreindre Caroline quelques secondes avant qu'elle ne la kidnappe littéralement, la privant de son mentor de toujours. En marche de force vers le cœur du regroupement, la belle brune tourna la tête en direction de Damon, le regard rivé au sien comme pour lui promettre qu'elle avait les choses en mains avant de le voir disparaître derrière tout un agglutinement d'humains et sûrement d'autres choses.

"Où est-ce que tu m'amènes comme ça Caroline?" Demanda-t-elle sur le ton de l'amusement. Puis quelque chose lui vint en tête et elle se stoppa net. "Pourquoi Bonnie n'est pas là? Elle devrait être là normalement, ce n'est pas son genre de manquer les fêtes de la ville." Regardant de gauche à droite rien n'y fit, son amie sorcière était introuvable. Le regard fuyant de son amie lui fit arquer un sourcil interrogateur. "Caroline ... tu as vendu la mèche? Tu m'avais promis de ne rien dire!" continua-t-elle en faisant la moue. "Comment l'a-t-elle pris?" Craintive par la réponses qui tardait à venir, Elena se mit à jouer avec une mèche de cheveux pour contenir cette boule qui lui nouait le ventre. Soudain une femme la bouscula, la faisant presque tomber si la belle blonde ne l'avait pas rattrapé. Immédiatement la nouvelle vampire fit volte face à celle qui la lorgnait de façon hautaine, un sourire en coin qui ne manqua pas de lui rappeler Damon. "Elena, c'est bien cela?" Demanda l'étrangère d'une voix faussement mielleuse et pourtant pleine de dangerosité ... un peu comme lorsque Katherine s'adressait à elle. "Ton petit vampire n'a pas été des plus galants avec sa protégée ..." fit-elle, un regard faussement attristé avant de reprendre ce sourire qui lui faisait froid dans le dos. Cette femme dégageait quelque chose de peu hostile, quelque chose qui lui hurlait de partir et pourtant elle restait là, observant la bague à sa main: une vampire elle aussi. Doucement et caressant de sa crinière parfaitement domptée la joue gauche d'Elena l'étrangère posa ses lèvres presque sur son oreille, sentant son souffle frais sur son épiderme "je sais des choses sur lui que tu n'imagines même pas jeune Gilbert" dit-elle avant de se redresser telle une reine "mais je suis prête à te faire part de mes trouvailles si tu le souhaites ... je suis certaine qu'elles te plairont". Ponctuant sa phrase d'un clin d'oeil étrangement complice la belle s'en alla comme elle était venue, laissant la jeune femme bouchée et soucieuse. Elle semblait bien connaître de Damon et au vue des heures qu'il passait dans son immense bibliothèque la brunette redoutait que ces "trouvailles" n'aient un lien avec lui ... Si elle avait été humaine, Elena aurait peiné à respirer or là elle se contenta de serrer les poings avant de se retourner vers Caroline qui n'avait rien manqué de la conversation. "tu la connais?" demanda-t-elle. Là, maintenant, elle avait vraiment besoin d'un verre et c'est tout en invitant son amie qu'elle s'en alla vers son vampire cachotier et son père de coeur. En voyant ce dernier, la belle ne pu s'empêcher de le prendre dans ses bras comme pour se rassurer qu'il était bel et bien là, que tout cela n'était pas un rêve. Puis elle s'enquit d'un verre posé sur une table près d'elle et le but cul sec avant de regarder Damon qui n'était guère habitué à voir sa princesse boire ainsi le liquide qui lui réchauffa un instant son œsophage mais n'enleva en rien la curiosité qu'avait attisé cette femme en elle. Décidant de ne rien dire au magnifique vampire et ordonnant du regard à Caroline de se taire quant à ce qui venait de se passer, elle entama un brin de causette rapide avec Alaric qui, comme à son habitude, buvait verre sur verre "Tu vas finir par vider toutes les réserves d'alcool rick" lança-t-elle en riant avant de poser un doux baiser sur les lèvres de celui avec qui elle passerait l'éternité. "Je vous laisse discuter entre hommes, Caroline et moi avons quelques petits trucs à faire. On se revoit tout à l'heure" leur adressa-t-elle avant de prendre sa meilleure amie par le bras. Ses intentions? Retrouver celle en robe rouge qui venait de pénétrer dans la magnifique demeure blanche: apparemment tous les vampires y étaient les bienvenue ... étrange. Mais pour le moment là n'était pas le problème. Elle avait des choses à savoir et sa détermination finirait par porter ses fruits.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Jeu 6 Juin - 8:15


Il est presque que dix-sept heures et les habitants de Mystic Falls commençaient à arriver les uns après les autres. Vêtu une magnifique robe courte de couleur jaune pâle, de talons de couleur argent, les cheveux détachés avec de très belle boucle la jeune femme était resplendissante. Après avoir passé la journée à faire toute l’organisation et la décoration de cette belle soirée, avec l’aide de toutes ses pom pom girls dirigés à la baguette Caroline fit une dernière fois le tour de la belle demeure et du jardin pour voir si tout était prêt et surtout en en ordre. Fière de son chef d’œuvre et surtout fière d’elle Caroline alla saluer les invités qui étaient déjà arrivé et regarder tout autour d’elle pour voir si ses amis n’étaient pas eux aussi arrivés mais aucun d’eux n’étaient encore là. Alors elle partit, se prendre une coupe de champagne. "Tu as fait de cet endroit un endroit vraiment magnifique Caroline" elle se retourna toute fière d’elle et tout en faisant un beau sourire à la personne qui venait de lui dire ceci elle vit que c’était Madame le maire ce qui l’arrêta presque sur le coup. "Merci Madame, j’espère que vous passerai une très bonne soirée" lui dit-elle toute timide. Après que cette dernière lui répondit d’un sourire, Caroline ne put s’empêchait de penser à Tyler. Tyler qui était partie et qui lui manquait terriblement, elle qui l’aimait plus que tout dont elle n’avait pas de nouvelle et qui ne verrait pas cette super soirée "Et encore une soirée que tu ne verras pas" se disait-elle dans sa tête d’un air si triste en regardant le fond de son verre.

Lorsqu’elle leva la tête elle vit sur le perron de l’entrée Elena et Damon tout deux assortie. Vêtu d’une magnifique robe blanche aux coutures noires et lui d’une très belle chemise noires, la belle brune était plus que resplendissante. Caroline était plus qu’heureuse de voir sa meilleure amie assister à cette soirée malgré tout ce qui venait de lui arriver ses dernières semaines. En s’approchant d’eux, la belle blonde eu l’impression que Damon faisait tout pour l’énerver mais ne voulant pas gâcher sa belle soirée elle laissa passé en ses remarques désobligeante à son égard "Damon…" Avant de prendre Elena par le bras. "Maintenant que tu es là, belle Elena, tu es à moi" disait-elle toute pimpante avant de se stopper en même temps qu’Elena. "Je suis désolée Elena, je sais que je t’avais promis de garder le secret mais Bonnie se faisait tellement de soucis pour toi et cela me faisait tellement mal de la voir dans cet état sans pouvoir lui dire pourquoi tu ne lui donnais pas de signe de vie que je lui ai tout dit. Après lui avoir dit elle était complètement dévastée et ne sachant plus quoi faire elle s’est mise en larme en se demandant pourquoi tu n’as rien, car elle pouvait faire quelque chose mais que maintenant c’était trop tard. Donc je ne sais pas si elle viendra ce soir. J’espère que oui, parce que j’ai vraiment envie que tout soit parfait et que mes deux meilleures amies soient là pour admirer ma belle soirée." Après avoir prononcé ses mots, Caroline resta bouche bai, sur la brune en robe rouge qui venait de bousculer Elena et surtout à ce qu’elle venait de lui dire. Se regardant, les deux jeunes femmes se dirigèrent vers Damon et Alaric "Monsieur Saltzman" lui fit-elle d’un signe de tête avant de s’éloigner avec Elena. "Que comptes-tu faire maintenant ?" demanda-t-elle à la belle brune le regard un peu inquiet.




Dernière édition par Caroline Forbes le Jeu 13 Juin - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Jeu 6 Juin - 11:36

Rick était soucieux sur un point, croiser l'une de ses ex petites amies ne l'enchantait gère, pour sûr il leur devrait quelques explications et surtout, ces dames se chamailleraient sans doute ses faveurs. A l'idée d'une possible scène entre les deux jeune femmes, les lèvres de Damon furent dévorées par son rictus légendaire, jusqu'à ce que son acolyte de soirées arrosées et confident à ses heures sombres, pointe enfin du doigt un fait dont Salvatore n'était pas peu fier. En effet, "il avait eu LA fille", pas sans quelques galères sanglantes ça et là, mais oui, Elena était bel et bien avec lui. Un simple hochement de tête, suivit d'un clin d’œil, assura la réponse que désirait connaitre Saltzman, puis, ce dernier en vint à évoquer un point, celui-ci beaucoup moins plaisant pour notre vampire : Stefan.

"Haaaa Stefan, ravagé par le chagrin, morose et aussi intéressant qu'un jour de pluie..." Se rinçant le gosier et empoignant un petit four, à l'aspect gourmand, sur le passage d'un serveur, Salvatore arqua les sourcils, peu surpris qu'Alaric lui pose une telle question."Il a des préoccupations plus... sanglantes dira-t-on... J'n'ai aucune nouvelle et ce n'est pas pour me déplaire, si tu vois où j'veux en venir?!"Pupilles dilatées, paupières grandes ouvertes, Damon fixa son interlocuteur et avala le mini canapé qu'il tenait.

Après ce brin de causette entre les deux compères, Damon vit l'amour de sa vie se joindre à eux en compagnie de la petite Forbes. Immédiatement une effusion de joie et câlins, digne de son bisounours favoris -comme il aimait l'appeler de temps à autres- eut lieu entre l'ancien prof d'histoire et la belle, laissant le temps à Damon de dévisager, en un sourire sournois de son crus, la blondinette très apprêtée en ce jour de festivités. "Tu es en beauté Blondie, dommage que Tyler ne puisse pas te "dévorer" des yeux!" L'allusion à l'alimentation était bien entendu voulue étant donné la nature de ce cher Lockwood et, surtout les maintes reprises auxquelles il avait failli croquer la jeunette. Elena apposa subitement ses lèvres sur celles de Damon, uniquement pour calmer le jeu pensa-t-il, mais ce n'était pas pour le déranger, bien au contraire, notre vampire, bien décidé à faire ronchonner Caroline face à cette scène sentimentale entre sa meilleures amie et un homme qu'elle avait du mal à encadrer, prit un malin plaisir à plaquer plus encore le corps de la brunette au sien. Une fois son petit effet donné, les deux jeunes femmes les abandonnèrent entre hommes, pas moins sans sourires et œillades de la part du nouveau couple de Mystic Falls.

"J'me demande ce que ça manigance entre elles les filles?" Dit-il à haute voix, sourcils légèrement froncés, à l'intention de son ami. "Dis moi Rick, j'ai trouvé des écrits sur une chose intéressante dans les vieilles pages que tu m'as donné." Reprit-il, fixant les gens autours d'eux. "Si j'te dis essence de vie, un truc du genre... Hum??? Ça te parle?"

Tandis que Saltzman entamait sa réponse, soudain, une élégante blonde se présenta à eux. Sourire aux lèvres, chignon parfaitement travaillé, petite robe rose pâle. Un jolie petit lot à qui Salvatore esquissa un sourire de coin charmant, rivant un discret coup de coude dans le flanc de Rick pour qu'il relève le nez alors qu'elle arrivait à leur hauteur.

"Ça pourrait t'intéresser, c'est un peu ton genre non?" Susurra-t-il les lèvres pincées pour éviter que la demoiselle entende leur conversation.

"Monsieur Salvatore!!!" S'enquit-elle radieuse, tendant une main polie et franche vers notre vampire. "Et, je suppose que vous êtes Alaric Saltzman, professeur d'histoire au lycée de la ville? Je suis enchantée de faire votre connaissance messieurs!

"Tout le plaisir est pour moi madame??" Elle répondit alors par son patronyme, et Damon termina de jouer son rôle de parfait citoyen, faisant sans doute forte impression sur la nouvelle maire en exercice.

La laissant converser avec son ami, soudain Damon vit une nouvelle fois Travis, là sous une tonnelle, que manigançait-elle encore alors qu'elle lui lançait un regard amusé? "Veuillez m’excuser, je vous laisse papoter..." Informa Damon. Quittant le duo, n'oubliant pas un regard complice -quant à la jeune femme- envers son collègue, il se dirigea dans le dos de la brune en robe rouge, lui saisissant le poignet avec force, sondant tout de même les yeux indiscrets qui pouvaient se poser sur eux.

"On peut savoir ce qui te fais tant sourire?"

"Ton ami est attrayant, que dirais-tu si je lui demandais une danse lorsque ça sera de mise?" Eluda-t-elle les pupilles rivées sur Rick. Et lâche moi Damon, je n'ai pas envie que tu froisses ma tenue!" Reprit-elle, lui faisant lâcher prise en un mouvement brusque de bras. "Ta petite amie est délicieuse, dommage que tu lui mente, oui Katherine ne sait pas garder sa langue, et tu sais ô combien j'aime égailler les petites fêtes... Enfin, c'est d'un ennuie terrible ici, il fallait bien que je pimente un peu la chose!"

"Qu'est-ce que tu as encore été baver vipère?" Tonna Salvatore les mâchoires serrées.

"Oh mais rien de bien méchant, juste des faits... Tes faits Damon!"

L'envie de lui faire ravaler ses grands airs posséda subitement Damon qui se retint face aux nombreuses personnes présentes. Au loin, il vit Elena en grande discussion avec Caroline, cette garce avait-elle craché le morceau? Ou encore savait-elle vraiment quelque chose à propos du marché conclu avec Pierce? Connaissant Amélia, cette dernière pouvait tout aussi bien mentir dans le but d'obtenir une faveur, comme dire la vérité. Les yeux sombres, alors que de légères notes de musique défilaient et que l'attroupement s'amassait sur la piste improvisée, Damon sonda les iris bruns de la jeune femme.

"Qu'est-ce que tu veux?"

"J'te dirai ça plus tard beau gosse... Pour le moment quelqu'un a envie de danser avec toi!" Dit-elle, se tournant vers la jeune femme en robe blanche qui arrivait près d'eux. "Pour ma part je compte aussi profiter de ce petit moment avec ce... Alaric c'est ça? A plus tard Damon." Sourit-elle, effleurant du bras la jeune Gilbert."Elena..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Jeu 6 Juin - 15:27

Stefan avait pris la tangeante depuis semble-t-il un moment déjà. Cela n'étonna guère Alaric. Le cadet des frères Salvatore s'était dessiné aux yeux du trentenaire, et ce depuis leur première rencontre, lorsqu'il était encore en couple avec Elena, comme un personnage à fleur de peau, incapable, dans des moments de trop pleins d'émotions, de contenir ses dernières. Cela expliquait bien des choses, notamment son penchant à éviscérer ses victimes humaines lorsqu'il était soumis à l'appât du sang. Mais dans son for intérieur, Saltzman s'inquiétait de ce que pouvait bien devenir celui que l'on dénommait dans ces moments de folies « l'Eventreur ». Pas seulement parce qu'il était susceptible d'y avoir des dommages collatéraux, non, il s'agissait là d'une inquiétude profonde liée à son instabilité et au fait que dans des moments comme celui-ci, il était difficile de prédire ce qu'il pouvait faire et jusqu'où il irait. Le détachement dont faisait preuve Damon sur le sujet l'irrita quelque peu. Quand il s'agissait de présenter son trophée, sa nouvelle copine, à qui voulait bien le voir, il redoublait d'effort et ne manquait pas de s'en vanter. Mais il en oubliait certainement l'essentiel. Conscient que ce n'étaient pas ses oignons, que leurs conflits fraternels ne le regardait pas le moins du monde, il se tût et préféra vider d'une traite le restant de son verre.

Au même moment, sinon quelques secondes seulement après que Rick eut hoché la tête pour signifier à son interlocuteur qu'il avait bien enregistré ses propos, le couple d'amies représentées par Caroline et Elena se présentèrent à eux et saluèrent à leur manière celui qui fût leur ancien prof d'histoire. Celui-ci n'avait jamais été un grand sentimental ou grand adepte des effusions de câlins, mais il était content de revoir sa jeune protégée. Aussi, il leur adressa à toutes les deux un sourire made in Saltzmanie. Inutile de répondre autrement à la provocation d'Elena concernant son penchant assuré pour l'alcool. Les deux filles reparties, la discussion entre les deux acolytes repris de plus belle et Damon souhaita s'entretenir d'un sujet délicat concernant les pages anciennes qu'il lui avait lui-même céder. L'intitulé « essence de vie » le fit tiquer. Oui, il en avait vaguement entendu parler.
"Non, mais je suppose que tu vas m'éclairer sur le sujet ... " dit-il, convaincu que sa brève connaissance du sujet n'égalerais pas les bribes d'informations que de son côté, le frère Salvatore, aura su récolter. Mais là encore, comme si ses prunelles viraient automatiquement à droite ou à gauche selon qu'une proie féminine se livrait sous son regard ténébreux, Damon ne l'écoutait déjà plus et n'avait d'yeux que pour une magnifique femme qui, il fallait le reconnaître, ne laissa pas non plus indifférent Rick, à la différence près que dans son envoûtement, il sursauta lorsque son complice le taquina du coude. "T'es vraiment incorrigible, Damon."

Venue faire la tournée des convives pour se présenter, celle qui prétendait aujourd'hui au poste de maire de Mystic Falls tendit une main gracieuse au beau brun qui, plutôt que de la lui serrer poliment, sorti le grand jeu et apposa un baiser imperceptible sur son revers en se penchant. La scène amusa Rick. Lui se contenta du strict nécessaire, appuyé toutefois par un sourire charmeur soulignant l'enchantement qu'il avait de rencontrer la nouvelle figure emblématique de la ville. "Ancien prof. C'est une longue histoire."
Comment pourrait-il décemment lui expliquer qu'il était mort pendant son service ou qu'en plein milieu de l'année scolaire il avait décidé de prendre un congé à durée indéterminée ? Cela n'avait pas de sens. Et Alaric pria pour qu'elle ne lui demande pas d'explications. Malheureusement pour lui, et le trentenaire le pris malgré tout pour une marque d'intérêt sur sa personne, la nouvelle maire se montra - poliment - insistante. Le fait que Damon en profita pour leur fausser compagnie n'arrangeait pas les choses non plus, il n'avait plus d'échappatoire.
"J'ai tout mon temps, monsieur Saltzman. Tous les invités ne sont pas encore arrivés et mon discours n'est pas prévu pour tout de suite. Dites m'en un peu plus sur vous, j'aimerais connaître les habitants de cette ville. Je vais en avoir besoin si je veux pouvoir les servir avec bienveillance."
A cela, elle ponctua ses propos avec un sourire capable de faire fondre les icebergs (ô Rose, pourquoi n'as-tu pas souris à l'iceberg responsable de la chute du Titanic?). Pris au piège, Alaric se sentit obligé de lui concéder un fait mensongé qui n'était pourtant pas éloigné de la vérité. Cela terminerait à le décrédibiliser, mais qu'importe.
"J'ai préféré démissionner de mon propre chef plutôt que d'entraîner mes élèves dans ma descente aux enfers. Après ce que j'ai vécu, me mettre au vert était devenue pour moi la meilleure solution pour m'en sortir. Mais me voilà, maintenant. Et si vous tenez un temps soit peu à survivre dans cette ville, vous devriez m'éviter. Les femmes n'ont jamais eues beaucoup de chance avec moi."
Cette dernière affirmation la fit rire aux éclats. Puis elle posa une main sur son épaule avant de le dépasser et de continuer sa tournée des présentations.
"Vous me voyez déjà comme l'une de vos conquêtes ? Comme c'est touchant. Mais n'ayez pas d'inquiétude, je sais surveiller mes arrières. Et je vous interdis d'ailleurs de me reluquer." finit-elle par dire sur un ton sarcastique. Drôle de femme, mais pas inintéressante, pensa-t-il. Rick sourit et se permit de jeter un coup d'oeil par dessus son épaule, et ce malgré les recommandations de son interlocutrice.

En regardant ensuite autour de lui, il se rendit compte qu'il était seul et qu'il n'y avait aucune connaissance à portée. Assoiffé, il se dirigea finalement vers le barnum qu'il avait ciblé en arrivant et s'empara d'un nouveau verre d'alcool, l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Sam 8 Juin - 20:10


Elena sentait que quelque chose se tramait dans son dos, quelque chose de grave certainement et sa curiosité légendaire la forçait à suivre de loin la jeune femme qui l'avait accosté quelques minutes plus tôt. Cette dernière semblait savoir des choses qu'elle ignorait or la grande brune à la robe blanche ne demandait qu'à connaitre le fin mot de l'histoire, peu importe de quelle bouche celle-ci sortirait. Caroline à ses côtés, l'ainée Gilbert ne quittait pas des yeux la vampire, répondant à son amie sans cesser sa marche effrénée, ni même la regarder: "Ce que je vais faire? Moi je vais la suivre, toi tu restes ici et si les choses tournent mal appelle Alaric. Pas Damon, mais Alaric, d'accord? Je ne sais pas ce qui se passe mais Damon ne doit rien savoir. Sers toi de ton ouïe pour capter mes paroles. Je te fais confiance". Sur ses mots Elena pressa le pas, bousculant chaque personne se dressant sur son chemin. Enfin elle y parvint, l'entrée de la mairie, à la fois excitée et craintive la jeune femme passa le pas de la porte, le ventre noué par ce qu'elle risquait de découvrir. Soudain elle la vit: ce sourire suffisant, cette crinière bouclée, ce regard malicieux ... Katherine. Son double lui sourit en coin, la regardant de haut en bas avant de passer près d'elle non sans lui donner un coup d'épaule au passage. La rage monta en elle, c'était la première fois qu'elle la revoyait depuis sa transformation et alors que tout son corps lui hurlait de se jeter sur Pierce afin de lui arracher la tête sans vergogne, sa tête, elle, lui intimait de ne surtout pas perdre de vue sa seule source d’informations. Soupirant afin de calmer sa folie passagère, la belle Gilbert entra dans le couloir froid, tourna à gauche et vit la vampire entrer dans la salle de réunion où jadis sa mère et son père se retrouvaient lors des nombreux conseils dont faisaient partis les membres fondateurs de la ville.

Sur ses gardes, elle posa sa main sur l'encadrement de la porte, s'immobilisant à l'entrée de la pièce. La femme qu'elle cherchait était bel et bien là, se servant un verre d'alcool avant d'en tendre un à sa nouvelle invitée, un sourire faux sur son visage de porcelaine. "Je ne vais pas te manger ma douce Elena, tu peux entrer." La belle s’exécuta marchant aussi doucement que possible afin de ne pas se faire prendre au piège. "tiens, bois un coup, cela te détendra." Lança la vampire d'une voix douce. "Je m'appelle Amélia, et je sais qu'en ce moment même ta petite copine blonde est entrain de nous écouter, c'est pourquoi j'ai pris mes précautions." "Que lui avez-vous fait?!" Cria subitement Elena, posant son verre sur la table parfaitement cirée. "Oh mais rien enfin, tout de suite les grands mots" commença-t-elle en porta le verre à ses lèvres "cette pièce est seulement isolée par un sort que mon adorable sorcière a créé. Un peu d'intimité est la bienvenue, ne trouves-tu pas?" Les dents de la jeune femme se mirent à grincer, à quoi jouait Amélia? Agacée par ce jeu qui durait une éternité, la belle Gilbert voulait en venir aux faits et comme pour calmer ses nerfs elle prit le verre entre ses mains et but une gorgée avant de le laisser s’éclater au sol, déversant tout son liquide ambré sur le carrelage immaculé. Son œsophage lui brûlait à en mourir, ses membres s'engourdirent et son cerveau était en feu. Immédiatement elle tomba elle aussi par terre, ses mains pâles sur sa gorge, tentant de reprendre son souffle inexistant. "Ver .. vaine" réussit-elle à prononcer malgré la douleur intense qui lui fit verser des larmes tant la brûlure se faisait insoutenable. Tout son être était entrain de se consumer de l'intérieur."Oups" se contenta de dire son assaillante toute en s’accroupissant devant celle que Damon avait choisit. "cette douleur que tu as au fond de toi, c'est celle que j'ai ressentie lorsque ton cher Damon m'a mit un coup dans le dos." Puis elle se releva de toute sa hauteur tandis qu'Elena peinait à survivre. "Lui et mon nous sommes rencontré il y a très longtemps, je me souviens des amusements que nous avions, c'était ... délectable. Et puis un jour il est parti, sans me donner de nouvelles, me laissant seule. Salvatore est une ordure, et c'est bien parce que je veux lui rendre la monnaie de sa pièce que je vais te faire une petite confidence." Elle força la pauvre Gilbert à se remettre sur pieds en empoignant ses cheveux beaucoup trop semblables à ceux de Katherine. La belle était effrayée, engourdie par la douleur de la verveine dans son organisme et encore plus par le danger que représentait Amélia. Elle était haineuse, brisée et maintenant elle allait très certainement lui en faire baver. Sans ciller les deux jeunes femmes se regardèrent droit dans les yeux: l'une se languissait de lâcher une bombe tandis que l'autre redouter la suite des évènements. "Ton précieux vampire a fait un deal avec celle qui t'as assassinée ma chérie. Lui et Petrova sont de mèche et toi pauvre petit être fragile tu as été laissée de côté comme un chiot abandonné. Tout a été orchestré pour que tu succombes à son charme et que tu deviennes comme lui. Depuis le début il te manipule comme il l'a fait jadis avec moi." Là dessus elle relâcha Elena qui luttait contre elle-même pour ne pas pleurer. Se concentrant sur ce chagrin qui lui donnait la nausée, elle sortit ses crocs et se releva aussi vite que le lui permettait sa condition vampirique pour plaquer Amélia face au mur, ses yeux rouge de colère. "Damon ne ferait jamais cela!" Hurla-t-elle en serrant la fine gorge d'Amélia entre ses doigts, l'ainée Gilbert sentait la haine la submerger. "Oh, tu te fourvoie jeune fille" rétorqua son ennemie en la faisant voler de l'autre côté de la pièce, brisant une chaise sur son passage. Sonnée, Elena mit quelques secondes à revenir à elle mais alors qu'elle ouvrit les yeux ce n'était plus Amélia qui lui tenait compagnie mais Alaric. Le regard soucieux, ce dernier l'observait comme s'il la voyait s'éteindre. "Rick ..." Dit-elle en posant une main sur son crâne douloureux. "Où est-elle?"

Fort heureusement le sang de vampire permettait une régénération accélérée aussi fut-elle sur pieds en un rien de temps. En compagnie de son "père", Elena lui raconta ce qu'elle venait d'apprendre tout en sortant de la mairie. La lumière vive du soleil lui brûla la rétine un instant et son coeur se serra lorsqu'elle vit Amélia en grande discussion avec son vampire, celui qui lui avait menti, celui qui avait créé une alliance avec celle qui l'avait assassinée sur le sol même de sa maison. "Écoute moi Rick, ne t'approches pas de cette femme, ne succombe pas à ses charmes ou c'en sera fini de toi. Elle est puissante et déterminée alors s'il te plait ne la laisse pas prendre de place dans notre famille." Son regard se faisait des plus implorants et la crainte ne devint que plus forte encore lorsque la vampire s'approcha d'eux, prenant Alaric par le bras pour la première danse de la soirée. Sans jamais le quitter des yeux, la belle continuait de l'observer, lui faisant comprendre à quel point elle comptait sur lui. Ce dernier semblait avoir reçu le message cinq sur cinq, c'est pourquoi elle se retourna vers Damon qui immédiatement tentât de déposer un baiser sur ses lèvres qu'elle évita. "Damon, pourquoi n'irais-tu pas plutôt danser avec Katherine, celle qui m'a tué et avec qui tu t'es si gentiment allié?" Demanda-t-elle, les larmes aux yeux. "Je te faisais confiance mais tu m'as déçu alors par pitié ... dis moi que tout ça est faux ...". Le silence se fit entre les deux amoureux, et c'est là dessus qu'Elena partit en courant, évitant même la maire qui voulut entamer une discussion avec elle. Du sang, elle voulait du sang pour noyer sa tristesse. A quoi bon devenir un bon vampire lorsque personne n'est là pour vous épauler? Tout n'avait été que mensonges, depuis le début on lui mentait! Cela l’écœurait ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Dim 21 Juil - 12:28


Welcome to the mayor.

~ Damon Salvatore-Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~


Rebekah avait décidé de se mêler au peuples, puisqu’elle voulait redevenir humaine il était évident que si elle ne faisait pas une bonne opinion d'elle et surtout au nouveau maire, la vie en-temps qu'humaine ne serait pas facile.Il fallait être gentil, fragile, mignonne et douce mais bon derrière tout ça il y a toujours un peu de caractère, heureusement pour Rebekah! Même si elle, ce n'est pas un peu mais beaucoup. Au fond, elle peut être attachant..."enfin bon, je crois?" pensa Rebekah.

Rebekah avait mit une robe beige légère et jolie, elle avait un ruban de la même couleur dans ses cheveux blonds, son rouge à lèvre rose et son léger maquillage lui donnaient un air de petite fille sage, mais n'est en moins très mignonne beaucoup de regard ce tournait vers elle. Arrivé chez le maire elle regardât la décoration...c'était Caroline qui l'avait fait, Rebekah ne put que regardait la décoration d'un mauvais oeil "j’aurai fait bien mieux qu'elle" pensa la belle originel. par la suite dans la journée elle lançât beaucoup de sourire, rigolât pour des blagues stupides et endormantes a suer et puis elle remarqua le maire...mais pas avec n'importe qui, avec Katherine ou plus exactement Katherina Petrova.

Elle écouta l'histoire " touchante " et barbante mais néanmoins hilarante quand on sait que katherine déteste Elena et puis quand elle eu finit sa chansonnette le maire partit et Rebekah se dirigea vers Katherine.C’est vrai elle avait dit qu'elle serait gentille, mais bon elle se rattraperait c'est promis! Et puis quand on voit Katherine on a surtout envie de lui cracher a la figure plutôt que-d’être amical.


- Bonjour cher Katherine, ou plutôt Katherina Petrova


dit-elle en roulant bien le R

-il fallait me dire que c'était soirée pute je me serais habillé moulant, mais au moins sur moi ça aurait fait déjà plus classe...et moins chienne en chaleur.

oui c'est vrai c'était méchant, mais Katherine était une garce alors c'était une bonne action.elle regardât au tour d'elle

-Si tu es là c'est certainement pour mettre la zizanie ici, donc j'en déduis qu'Elena et ses chevaliers servants sont là aussi. moi qui avais décidé d'être gentille c'est râpé, m'enfin j'ai décidé de me lier à ce dindon donc je vais rester calme.

elle ramena son regard à Katherine

-mais avec toi c'est moins sur dit-elle

un air sadique illuminant son regard
© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~ Sam 24 Aoû - 3:35


N
iklaus avait en ce moment un nombre incalculable d'impondérable qui survenait. Il avait l'habitude de devoir faire face à toute sorte d'ennemie aux fils des siècles, mais le karma semblait le punir de toutes les choses monstrueuses qu'il avait commises. Le voile levé et tous ses ennemis revenus, sans parler des nouveaux, il avait du mal à faire face pour être honnête et pour cette raison n'était arrivé qu'en retard au bal organisé en l'honneur du nouveau maire de Mystic Falls, une partie de lui espérant secrètement y voir Caroline, bien qu'il lui ait dit permettre à Tyler de revenir il savait que ce n'était pas encore le cas, gardant un oeil sur la belle blonde même quand il se trouvait à l'autre bout du pays. Il ne savait pas pourquoi le traitre n'était pas encore là et il n'en avait rien à faire, le fait est que le petit-ami de la vampire n'était pas auprès d'elle lui suffisait

Klaus avait dû repasser dans son manoir pour se changer, une altercation dans la journée avait couvert ses vêtements de sangs et il n'allait pas se montrer dans une soirée mondaine dans cette tenue. Revêtant une chemise blanche avec un cardigan gris pale par-dessus ainsi qu'un pantalon en toile anthracite il avait pris sa voiture la plus rapide et c'était rendu au lieu de réception, arrivant dans les derniers convives. À peine avait-il posé un pied sur les marches qu'il entendait les différentes conversations du Scooby-gang ... Et de sa soeur, semblerait-il aussi. Il ne serait pas seul à affronter les mondanités, même après des siècles à côtoyait la haute bourgeoisie il était passé maitre dans cet art, mais cela ne l'empêchait pas de s'y ennuyer grandement. Un rapide coup d'oeil à la salle lui appris que la belle blonde qui occupait ses pensées étaient à l'origine de la décoration, il y avait donc beaucoup de chance pour qu'elle se trouve quelque part ici. Ne restait plus qu'à la trouver sans que cela ne se voit et d'éviter Elena et co. Klaus n'avait pas spécialement envie d'une nouvelle confrontation aujourd'hui, préférant de loin aller saluer le maire, le menaçait subtilement de ne pas interférer dans ses affaires, de trouver Caroline et passer un moment agréable avec elle avant de repartir chez lui où il aurait à s'occuper d'Hayley qui profitait de sa grossesse pour lui demander tout et n'importe quoi. Cette louve croyait vraiment pouvoir lui dire quoi faire ? Dès que le bébé serait né et qu'il aurait la confirmation que c'était bien lui le père il la tuerait, Klaus n'avait pas encore décidé s'il le ferait lentement ou rapidement ... Il verrait celons son humeur du moment.

Klaus n'étant pas d'humeur très sociable ce soir il choisie tous de suite trouver le nouveau maire qui était la raison de sa présence ici, la trouvant en pleines discussions avec des membres du conseil, affichant son sourire "spécial arristo" comme il l'avait baptisé à l'époque, il se racla la gorge pour signaler sa présence, les quelques personnes au courant de qui il était vraiment eurent visiblement un moment de panique et il en jubilait intérieurement, aimant voir que bon nombre de personne avait encore peur de lui. Niklaus ignora les regards anxieux et se concentra sur le maire, la saluant poliment et attrapant sa main pour la porter à ses lèvres sans la quitter yeux. Ils échangèrent quelque mondanité d'une banalité affligeante alors qu'il fessait de son mieux pour se montrer à la fois polis et intimidant, il avait assez à faire avec les êtres surnaturelles de cette ville sans en plus devoir jongler avec le conseil est ses minables tentatives pour combattre les vampires.

Une fois échange finit, il avait réussi à glisser quelque allusion à sa fortune et ses capacités -la corruption était une valeur efficace la plupart du temps- le maire le quitta, continuant de faire le tour des invitées, il ne lui restait plus qu'à faire un rapide tous de la salle en espérant y croiser Caroline ou sa soeur et il pourrait rentrer chez lui ... Quoique que cela ne l'enthousiasmait pas des masses non plus, il resterait peut-être ici tout compte fait, avec sa soeur, qui ne devait surement pas se trouver très loin. Et puis s'il s'ennuyait trop il pourrait toujours aller dire bonjour à un des deux frères Salvatore


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~

Revenir en haut Aller en bas

Welcome to the mayor ~Alaric-Katherine-Elena-Caroline-Rebekah-Niklaus-Alexander-Silas-PNJs~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-