RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Sam 8 Juin - 13:21



" I'm back, you faggot ! "

Ca y est ! Jude s'était enfin lâchée de l'emprise que Klaus avait sur elle et son mental. Certes elle serait toujours à sa botte mais pour l'instant elle voulait reprendre sa vie habituelle et c'était tout. Revoir son vieil ami lui ferait tant plaisir. Elle était là dans son sofa de son petit appartement à réfléchir à la façon la moins douloureuse d'avouer à Damon qu'elle était devenue un monstre. Certes il savait qu'il ne fallait pas l'approcher pendant les nuits de pleine lune à la base, mais maintenant, elle était à moitié loup-garou, à moitié vampire, une sorte de combinaison bâtarde des deux. C'est clair que Klaus lui même était un bâtard de base, mais bon. Son verre de bourbon à la main, la jeune hybride scrutait les nouvelles des informations sur sa télé. Rien de toujours bien réjouissant dans le monde, mais alors s'il savait ce qu'il se passait à Mystic Falls. Ils péteraient des câbles pas possibles à se dire qu'il faut bruler la ville. Mine de rien en voyant la misère du monde, elle se dit que sa vie n'était pas tout à fait pourrie comparer aux autres pays, et elle était bien contente de dédramatiser la chose. Mais elle rester quand même bloquer sur le fait qu'il la connaissait et qu'il allait voir que quelque chose ne collait pas. Jude était une daube en ce qui concernait les mensonges, et elle ne savait pas mentir, ce qui allait se révéler problématique à ce niveau là. Mais bon, il fallait qu'elle aille le voir, elle lui dirait qu'elle s'est mise au vert pendant un moment et qu'elle avait du aller faire des trucs pour la recherche de ses parents biologiques, et voilà ce sera tout. Il faudra bien que de toutes façons elle arrive à cacher la vraie raison de son absence de plusieurs mois déjà. Mais aller, assez trainasser ! Il fallait aller voir le grand méchant ... vampire. Non pas loup, ça c'est Jude ! C'est alors qu'elle prit son casque et qu'elle sauta sur sa bécane avant de se diriger vers chez les Salvatore. Une fois devant la grande bâtisse, Jude se parqua et éteint le moteur rugissant de sa moto. Elle retira son casque avant de s'allumer une cigarette et de sonner bien gentillement à la porte d'entrée. Au bout de 4 fois, toujours sans réponses, le caractère de la louve, bien trempé refit surface et c'est d'un coup de pied magistral qu'elle défonça la porte d'entrée des Salvatore qui vola dans le couloir près de l'escalier.

" Espèce de sale suceur de sang ! Ton pilier de bar préféré est de retour ! Ramène ton cul vampirique connard ! " Hurla t-elle dans la maison.


Dernière édition par Jude Miller le Lun 10 Juin - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Sam 8 Juin - 22:09

La lumière aveuglante, filtrant par la fenêtre de la chambre, lui arracha un froncement de sourcils, doucement, un œil fut ouvert, à l'affut du moindre mouvement susceptible de se produire dans la pièce pourtant vide. Serein un instant, malgré les maux de crâne qui semblaient lui marteler le crâne, Damon fut vite repris par des brides de la veille. Sauterie du Maire... Elena en pétard... Beuverie avec Rick et, il pointa enfin du doigt ce qui le taraudait au point qu'il termine ici, seul, torse nu, un gout d'alcool et de sang délicieux en bouche, étalé sur le ventre dans son lit : Sa franchise d'ivrogne. Pas tant que ça le dérangeait habituellement mais là, LA, il n'avait pas fait dans la dentelle en ayant avoué, après mains verres de liquide en tout genre, son fameux complot avec Katherine à celle qui ne devait tout bonnement ne jamais être mise au courant. "Ohhh merde..." D'un geste de bras, après plusieurs mouvements de mâchoires, -cette dernière engourdie suite à la nuit passée sur la joue- Salvatore se hissa alors sur le flanc, fixant avec désarrois la non présence de celle qui partageait habituellement ses nuits. Idiot, crétin, con, très très con même, c'était exactement les mots dont il s'insulta allégrement en plissant les paupières, encore et toujours agressé par la lumière trop vive de ce jour merveilleusement ensoleillé.

Malgré le bourdonnement dans ses tympans, suite à cette cuite mémorable, d'ailleurs pourquoi avait-il bu de la sorte? Ha oui, Rick, en y songeant il esquissa un sourire au coin de ses lèvres puis, revint soudainement à la réalité lorsque le jet de douche lui indiqua une présence dans la salle de bain face à la couche. "Autant la jouer fine Damon, miss est en pétard c'est pas le moment de jouer les connards finis!" Terminant enfin par se lever, vacillant de droite à gauche jusqu'à l'entrée de la salle d'eau, il fut soudainement pris d'une envie de surprendre celle qu'il savait sous l'eau. Pourtant, ce n'était certainement pas le moment de feindre le "Tout va pour le mieux dans le meilleur des monde!", ça non, elle devait beaucoup lui en vouloir et, à dire vrai, Damon ne savait foutrement pas pourquoi la jolie brune avait passé la nuit avec lui! En général, lorsqu'elle tirait la tronche à son frère, du moins lorsqu'ils étaient encore ce merveilleux petit couple de Bisounours plein d'amour, elle restait cloitré chez elle jusqu'à ce que ce petit chiot aille gratter à sa porte pour se confondre en excuses. Les yeux charmants, malgré ces restes de soulerie épique, Damon approcha de la porte en verre, sourire craquant aux lèvres, prêt à lui faire oublier ce qu'il avait pu lui jeter au visage la veille.

Subitement, le battant opaque s'ouvrit sur une brune certes, mais pas du tout celle à laquelle il songeait. Les yeux ronds, il ne put s'empêcher de reculer contre les vasques dans son dos, savons et serviettes rejoignirent le sol sous son petit "Haaa" de surprise lorsque la demoiselle, pourtant très bien faite, lui sourit en s’enrubannant dans un drap de bain.

" Bonjour Damon... Bien dormit? Je me suis permise de prendre une douche, je mourrais de chaud, et mon cou me brulait, c'est douloureux, enfin tu m'as dit que ça passerait... Je te crois!"

Dit-elle d'une voix douce tout en quittant la pièce pour rejoindre la chambre. Salvatore fronça les sourcils, fixant la jeunette des pieds à la tête en s’arrêtant sur les marques de crocs au niveau de la jugulaire. Impudique, la brunette laissa tomber la serviette blanche au sol et entreprit de se vêtir sous le nez du vampire qui, par pudeur ou encore respect pour celle qu'il aimait, même si elle n'était présente, dévia les yeux vers le miroir sur pieds qui lui refléta un angle de vue encore plus subjectif. Ce n'était pas dans ses habitudes mais là, s'il avait pu rougir il l'aurait fait, rivant donc les yeux au plafond, il attendit que la donzelle soit visible et cette dernière se ficha devant lui, entourant de ses mains chaudes la nuque de notre bellâtre.

"Tu veux peut-être te nourrir?"

"Non... Par contre j'aimerai savoir c'que tu fous ici.???

"Gabie!"Répondit-elle tandis qu'il arquait un sourcil."Gabrielle,... c'est mon prénom, tu as oublié?"

"J'm'en fou!!!! S'exclama-t-il l'air hagard, les ridules de son front plissées au possible, la faisant le lâcher en l'envoyant valser sur le lit défait. "T'as fait quelque chose d'autre que d'me faire boire ton sang cette nuit?" Elle fit non de la tête et il soupira de soulagement avant de venir la saisir par le menton avec une rapidité hors norme, les pupilles dilatées tandis qu'il entendait désormais la sonnette du seuil résonner dans tout le manoir, ainsi qu'en échos dans son crâne encore douloureux. "Bref, oublies tout ça, colles toi un handsaplast sur la gorge, tu t'ais fais sucer par un moustique hostile et tu dégages d'ici en vitesse!" Ordonna Damon en la lâchant tandis qu'elle ramassait ses affaires pour le suivre dans l'entrée. Les yeux ronds comme des billes quant à son attitude, Salvatore fit volte face et leva l'index l'air soucieux. "Ohhh, tu sors pas par là non!!! Prends la fenêtre, c'est pas haut tu te fouleras la cheville tout au plus et direction l’hôpital, ça va aller... Bye bye!"

Cette fois il en était débarrassé, plus de peur que de mal, il avait du la vider légèrement de son sang et c'était tout, soulagé il se dirigea alors vers l'entrée jusqu'à ce que la porte ne valse allégrement près des marches où il se trouvait perché. Penchant donc la tête pour voir qui osait foutre ainsi le bordel chez lui, imaginant qu'il puisse s'agir de sa douce, bien plus remontée que la veille, il haussa les sourcils, les paupières grandes ouvertes face à une jeune femme qu'il n'avait plus vu depuis, disons, quatre mois. Immédiatement, un sourire ravageur se logea sur les traits monotones du beau brun lorsque la voix tonitruante de la blonde lui caressa joyeusement les oreilles.

"Espèce de sale suceur de sang ! Ton pilier de bar préféré est de retour ! Ramène ton cul vampirique connard !"

"T'entre toujours comme ça chez les gens?" Dit-il l'air fermé, bien peu enclin à la plaisanterie, puis, un immense sourire revint dévorer ses lèvres alors qu'il était déjà près d'elle à la toiser comme une déesse du fun tombée du ciel pour égayer sa journée merdique. "Petite chienne, pas trop de puces que j'te sers dans mes bras sans craindre l’invasion???" Elle répondit et Damon s'abandonna à des effusions de joie amicales qui n'appartenaient qu'à eux. "Jude!!!!! t'arrive à point ma grande, ça craint pour ma gueule d'ange de badass, comme d'habitude tu me diras...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Sam 8 Juin - 22:50

La digne réaction de Damon lorsqu'il aperçut la jeune blonde sur le pas de sa porte d'entrée désormais défoncée et trainant dans son couloir, fit plaisir à Jude qui remarquait enfin à quel point le brun l'avait manqué. Ce manque sembla réciproque au vu du sourire qu'il décocha lorsqu'elle entra dans sa maison. Seulement le bonheur naissant de Jude était bien vite entaché par ses pensées moroses et morbides qui l'habitaient en ce moment. Tout se bousculait dans son esprit à l'instant même mais rien ne semblait entaché son sourire tout de même. Elle faussait son propre visage ce qui était plutôt inhabituel pour elle, mais tout était bon pour lui cacher la vérité pensait-elle. Seulement le visage de Damon semblait lui aussi cacher quelque chose, qu'avait-il pu bien encore faire pour se mettre dans une merde pas possible ? Elle était habitué maintenant à le sortir du pétrin quand il en avait besoin. Heureusement ce n'était pas souvent l'inverse car Jude avait très peu d'ennemis vu qu'elle ne connaissait pas beaucoup de monde et qu'elle se faisait habituellement très discrète parmi les siens. Mais ses problèmes à elle risquaient de revenir bien vite à elle, comme un boomerang qui allait la scalper, et par boomerang comprenez Klaus Mikaelson.


" T'entre toujours comme ça chez les gens? " Lâchait-il désinvolte.

" Seulement quand on me réponds pas au bout du cinquième coup de sonnette. Tu sais très bien que j'aime pas qu'on me réponde pas quand je sais que les gens sont là. " Dit-elle en rigolant.

" Petite chienne, pas trop de puces que j'te sers dans mes bras sans craindre l’invasion??? "

" Que si tu me plantes pas les crocs dans la gorge, sale vampire à la con ! " Dit-elle en attendant qu'il ne la prenne dans ses bras.

Leur amitié n'avait pas été entaché depuis la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés seuls ensemble et ça réconfortait Jude de voir ça. Elle se sentait enfin heureuse, et le pire c'est que ce n'était que son meilleur ami, ce n'était pas comme si c'était un ex-petit ami dont elle était encore amoureuse non ! Seulement un simple ami, qui la rendait automatiquement heureuse car tout deux se ressemblait beaucoup et qu'elle avait en quelques sortes trouver une personne pour partager sa vision de la vie en général, ce qui lui faisait le plus grand bien. Dieu seul sait à quel point elle s'était fait chié quand elle était retenue par Klaus mais plus maintenant, si jamais il venait à la retrouver, elle n'hésiterait pas un seul instant à le tuer même si ça signifiait sa propre perte.

" Jude!!!!! t'arrive à point ma grande, ça craint pour ma gueule d'ange de badass, comme d'habitude tu me diras... "

" Allons bon ! Raconte tout à tata Jude ! Qu'est-ce que tu as encore fais pendant mon absence ? " Dit-elle en se séparant du brun.

Jude entamait une simple marche vers le salon du brun où elle le savait se trouver sa réserve légendaire de son meilleur bourbon. Elle sentait la présence du brun se trainer derrière elle tandis qu'elle ouvrait sa veste en cuir rouge et qu'elle déposait son casque sur le canapé face à la cheminée éteinte du salon. Jude prit un verre à whisky qu'elle remplit de bourbon et qu'elle tendit à Damon. " Peut importe ton problème, la meilleure solution, c'est le bourbon ! Alors bois ! " Dit-elle en attendant qu'il prenne sagement le verre de sa main, chose qu'il fit. Puis elle se servit un verre avant de s'installer sur un fauteuil face à lui. La seule chose qui les séparaient était tout simplement une petite table basse. " T'as changé de table basse toi ! C'est pas la même que la dernière fois. J'en mettrais ma main à couper. " Elle avait toujours eu un sens de l'observation très aiguisé mais aussi un sens du bon vivre très peu développé car elle coupa Damon dans ses explications. " Ouais, pardon, vas-y reprends ton histoire avec ta chouinneuse là ... Elena c'est ça ? " Elle écoutait tout de même attentivement son histoire avant de se rendre compte que le bougre s'était foutu dans une merde pas possible car il avait Klaus sur le dos et il avait passé un deal avec le diable Katherine, mais Amélia avait aussi foutu sa merde sans rien savoir et il avait tout balancé à Elena en étant bourré hier soir qui est maintenant un vampire. La blonde resta le regarder incrédule avant d'exploser de rire comme une connasse. " Oh mon pote ! Hahahahaha !!! T'es dans une panade pas possible toi ! Hahahahahaha !!! T'as pas changé ! " La blonde ne pouvait s'empêcher de rire et de se foutre ouvertement de sa gueule car Damon avait ce qu'on appelle une vie de merde en ce moment. Et elle se rendait aussi compte que sa situation était moins pire que celle de Damon ou presque. L'espace d'un instant elle était parvenue à oublier son giga problème qu'était Klaus, mais là elle pouvait voir une alliance contre lui avec Damon, et donc l'aider avec Katherine, car malgré le fait que ce soit une sociopathe doublé d'une folle furieuse, son plan n'était pas tout à fait con et si ça permettait à Jude de rester en vie s'était encore mieux. Mais ça venait à avouer tout ça à Damon d'un seul bloc et déjà qu'il était pas sortit de l'auberge, ça allait l'énerver encore plus. Seulement il semblait qu'il avait vu le désarrois de la blonde sur son visage car il lui demanda ce qu'il se passait. " Ah non rien !!! " Dit-elle gênée et embarrassée au possible tentant de camoufler ses pensées. Puis d'un seul coup elle avala cul sec le contenant ambré de son verre. " Fiou ... Fais chaud chez toi ! " Dit-elle en enlevant sa veste, puis reprenant son sérieux. " Donc tu vas faire quoi maintenant ? Car tu sais très bien que je déteste Katherine autant que toi hein ... Mais faut bien avouer que son plan tiens la route. Raaah putain, ça m'écorche les cordes vocales de dire ça, bordel à cul ! " Mais elle avait raison, elle était de l'avis de Katherine malheureusement. Et elle devait maintenant tout miser sur elle si elle voulait rester en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Sam 8 Juin - 23:53

Tata Jude, elle se foutait de sa gueule, il avait quoi, cent cinquante ans de plus qu'elle??? Certes, une broutille en somme. "Ohhh vampire à la con, j'aime..." Sourit-il lèvres pincées, la suivant dans le salon. "Évites juste le "Vampire de mes deux" ou encore "Sangsue" s'il te plait." Continua-t-il, se saisissant du verre qu'elle lui tendait après avoir appuyé ces deux adjectifs, péjoratifs sur sa personne, en mimant des guillemets, les iris béants. Suite à quoi, trempant les lèvres dans le bourdon délicieux et se vautrant dans le fauteuil club le plus proche, il sourit mielleusement. "J't'expliquerai..." Damon hésitait tout de même à lui faire part de ses emmerdes, enfin, ce n'était pas comme si elle l'avait connu sans, soft et à jeun. La jeune femme qu'il avait face à lui n'en était pas aux premiers déballages privés du beau vampire et elle s'avérait être une oreille attentive. Un soupir quitta donc les lèvres de Salvatore qui, comme dans l'espoir de bien conter sa petite histoire, posa les coudes sur ses genoux, buste en avant, verre en mains, tout en plissant le front pour ne rien oublier de ce récit pénible et dur à piger pour un crétin de bouseux. Hors là, même s'il était encore légèrement "éméché", -dira-t-on- Damon savait qu'elle n'aurait aucun mal à le suivre. "Alors pour la faire courte, parce que j'suis navré ma belle mais le thé et les gâteaux secs pour se sortir des ragots c'est pas mon truc mais plutôt celui de Stefan, je sors avec l'ex de mon frère qui est maintenant un "vampire à la con", à cause de Pierce qui vient de conclure un marché avec moi, dans le dos d'Elena pour éliminer ce vieux Klaus... Mais, et oui car y'a toujours un mais... Ponctua-t-il, se satisfaisant de gorgées ambres.

"T'as changé de table basse toi ! C'est pas la même que la dernière fois. J'en mettrais ma main à couper." Damon roula des yeux quant à ce qu'elle venait de dire, un rictus fila de ses lèvres et il prit un air boudeur du genre : "J'peux reprendre ou dis le si j't'emmerde?""Ouais, pardon, vas-y reprends ton histoire avec ta chouinneuse là ... Elena c'est ça ?"

"Donc, pour conclure superbement cette petite histoire, hier j'ai un peu trop picolé et j'ai tout déballé à celle qui devait rien savoir." Les yeux dans le vide, Damon semblait complétement paumé quant à ses propres mots, comment avait-il pu être si con? Aucune idée mais lorsqu'Elena viendrait, si elle venait d'ailleurs, elle saurait surement l'éclairer à ce sujet! "En somme elle me tire la tronche, Katherine me hait, la hait aussi... Quoi encore? Ha! Travis veut me pourrir l'existence et foutre la merde entre Elena et moi, et Klaus veut notre peau à tous, bref, c'est la saint Damon!!!" En un clin d’œil équivoque, il termina enfin son verre sur ces dernières bonnes paroles.

Comme si ce n'était pas aussi dramatique, Jude éclata de rire, un rire gras digne d'elle, ce qui, malgré tout ce qui lui pendait au nez en ce moment, arracha un rire jaune à Damon qui ne savait pas vraiment comment le prendre, mais il devait avouer que son amie de longue date avait le don de lui changer les idées. Cependant, après cette esclaffe digne d'elle, la blondinette se renferma légèrement, chose qui n'échappa pas au beau vampire qui comptait bien se foutre aussi un peu de sa tronche, ce n'était pas à sens unique la déconne bon sang! L'air charmeur, il se redressa vivement et fut dans son dos aussi vite qu'elle venait de soupirer. Tournant autour des oreilles de la jeune fille comme un chat autour d'une gamelle de lait. "T'as un petit problème, une chose à me dire?" Il sourit et vint chuchoter près de son lobe. "C'est pervers pour que tu rougisses comme ça Lassie?" Ce surnom lui semblait lointain tant il ne l'avait plus dit depuis des lustres. Vif comme l'éclair, taquin comme il l'était, Damon revint se figer devant elle, l'index sur ses lèvres en cœur, uniquement pour lui faire cracher ce morceau qui semblait coincé dans sa gorge. Elle prétexta une chaleur soudaine, ce qui lui fit arquer les sourcils, un sourire divin au visage. "La ménopause te guette chérie... J't'en prie évites de me la faire genre "ma qué calor..." Ça marche pas avec moi!"

"Donc tu vas faire quoi maintenant ? Car tu sais très bien que je déteste Katherine autant que toi hein ... Mais faut bien avouer que son plan tiens la route. Raaah putain, ça m'écorche les cordes vocales de dire ça, bordel à cul !"

Elle changeait encore de sujet, mais bien plus intrigué par l'attitude soudaine de son amie et confidente de toujours, Damon comptait bien éluder cette dernière question. Savoir ce qui la taraudait était bien plus excitant, un peu comme une bombe qu'elle s’apprêtait à lâcher pour son plus grand plaisir, tout cela ne lui donnait guère envie de répondre, mais plutôt un irrésistible désir de connaître le pourquoi du comment. Avait-elle un mec? Un loup hyper bien gaulé qu'elle avait peur de lui présenter? Bien décidé à savoir son petit secret, Damon posa les mains sur les genoux de la jeune femme, les yeux dangereusement rivés dans les siens, même s'il ne pouvait pas l'hypnotiser, il connaissait parfaitement sa louve, si elle lui mentait il n'aurait aucun mal à le savoir et pour cause : Miss Miller mentait presque aussi bien qu'un muet parlait. "Oublies la garce Petrova et mes soucis deux secondes tu veux, hum?" Dit-il en un sourire pincé. "J't'ai déballé mes petits tracas, à ton tour! J'te lâche pas tant que tu accouches pas ma grande!"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Dim 9 Juin - 0:21

Jude était tout simplement prise au piège avec Damon posté les mains sur ses genoux, ses prunelles plongées dans les siennes. Elle savait qu'il n'avait aucun mal à lire en elle comme dans un livre ouvert, et si elle ne réagissait pas vite pour détourner son attention et se barrer en vitesse d'ici la jeune hybride était foutue. Elle savait qu'il allait mal réagir par rapport à ça et elle n'allait rien pouvoir faire pour l'en empêcher. Tous les mots qu'elle pourrait dire pour le calmer ne serviront à rien car lorsque Damon veut se venger, il n'a aucune autre idée en tête et ses problèmes devaient passer avant ceux de Jude. Malheureusement, les minutes défilaient et le regard de Damon ne décrocha pas du sien, alors qu'elle allait avoir les larmes aux yeux et tout lui avouer, elle eut le pire réflexe de tout les temps. Elle le gifla de toutes ses forces pour qu'il arrête. Gaffeuse comme d'habitude, elle n'avait pourtant pas compris cette réaction de sa part, comme si son cerveau et son corps s'étaient dis merde et sa matière grise était restée plantée là haut dans son crâne comme une conne pendant que son bras lui disait " Va te faire foutre, cerveau à la con. " Elle était confuse et aida Damon, confus et surprit par sa réaction, à se relever. Son regard en disait long, un truc du style : " Mais putin qu'est-ce qu'il t'as pris ?! " Et dieu seul sait qu'elle n'en savait foutrement rien d'ailleurs il lui demanda ce qui lui avait prit et elle ne put que se rasseoir et lâcher un bruit significatif de la bouche tel : " Prffft ! " en haussant les épaules. Elle le voyait peiné et qui ne comprenait pas ce qu'il se passait. Dans le passé, son corps ne lui aurait jamais fait une telle chose et donc elle blâma son côté hybride désormais qui prenait le dessus. Elle le regarda et incapable de lui mentir plus longtemps, elle le regarda dans les yeux, alors que les larmes commençaient à couler sur ses joues. Elle pouvait plus tenir la pauvre gamine. Elle était à bout nerveusement car sa transformation était récente et toute cette histoire avec Klaus la hantait, elle savait très bien que du jour au lendemain il tenterait de la retrouver et lui ferait la peau. Depuis maintenant, deux semaines, elle vivait au jour le jour, se couchant le soir, ne sachant pas si elle pourrait refaire la même chose la nuit d'après. La gorge nouée, elle peina à avouer à Damon. " Je suis ... une hybride ... " lâcha t-elle tout doucement. Si doucement que Damon n'avait pas entendu. Alors elle répéta plus fort. Mais là il l'entendit. Elle ferma les yeux par crainte qu'un mauvais coup qu'il regrettera plus tard ne la touche. Mais après une minute de silence, elle rouvrit un œil déplissé. Et elle vit Damon assit sur la table basse face à elle, muet. " Je t'en supplie, dis quelque chose ... " peina t-elle à articuler tant elle pleurait. Mais toujours rien de la part du brun qui restait silencieux. Jude lui hurlait dessus pour qu'il réagisse. Elle ne supportait pas de le voir comme ça. C'est pire que si elle avait entendu sa voix, lui ordonnant de quitter les lieux. Mais elle eut encore peur, lorsqu'elle le vit s'approcher dangereusement d'elle. Elle se recula dans son fauteuil et referma les yeux pour éviter le coup qu'elle sentait venir. Mais la seule chose qu'elle sentit, ce fut les bras de Damon l'enserrant contre lui. La belle éclata encore plus en sanglots tellement elle n'en pouvait plus, il était la seule personne à qui elle pourrait se confier à propos de ça. Pour l'instant, elle portait en horreur la personne qu'elle était devenue, la créature qu'elle était à présent. La seule chose qui l'avait fait tenir et empêcher de se tirer une balle dans le crâne c'était d'imaginer la réaction de Damon lorsqu'il aurait apprit son décès. " Je suis désolée ... " Murmura t-elle entre deux sanglots.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Dim 9 Juin - 11:42

Damon la fixait de façon hautaine, sûr et certain que sa meilleure amie portait un lourd secret, enfin lourd peut-être pas, mais une cachotterie c'était certain, elle ne tarderait plus à lui vider son sac, il la connaissait trop bien pour savoir qu'elle ne pouvait décemment rien lui dissimuler. Les doigts toujours posés sur les genoux fins et légèrement tremblants de la blondinette, Salvatore ne la quittait pas des yeux, prêt à tout entendre ou encore, a tout subir, car, sans qu'il ne s'y soit préparé, la paume chaude de Jude vint rencontrer sa joue en un claquement violent. La sentence d'une telle gifle ne se fit pas attendre et, sachant combien les loups garous étaient forts, bien que moins que les vampires lorsque les "toutous" n'étaient pas sous forme animale, Damon vola dans la pièce, embarquant dans sa chute le fauteuil où il était installé plus tôt. Il se remit sur pieds rapidement, replaçant sa chemise ouverte en quelques haussements de sourcils perplexes. "Qu'est ce qui t'prends?" Interrogea-t-il le rire aux lèvres."T'as un mec qui satisfait pas tes ardeurs ou quoi?" En unique réponse, la jeune femme lâcha un mot incompréhensible, une sorte de soupir mêlé à quelques consonnes ronchonnes, jamais une telle question ne lui aurait fait naitre des larmes dans les yeux, mais pourtant, c'était exactement le cas à l'instant. Les paupières humides, Jude le fixa sans parvenir à lui lancer une insulte au visage, c'en était désarmant, et lui, habituellement cinglant, ne savait plus quoi dire ou faire pour tenter de piger ce qui la stressait à ce point.

"Je suis ... une hybride ... " Cette phrase venait de sortir de la bouche de Miller sans qu'il ne puisse en assimiler le sens propre. Oh oui il avait bel et bien entendu, mais sur le cul quant à cette révélation à laquelle il ne s'attendait tout bonnement pas, Damon arqua un sourcil interrogateur, le visage plissé d'intrigue. Le vampire était persuadé lui avoir demandé de répéter car la jeune femme appuya une seconde fois sur le mot "hybride", alors qu'aucun autre mot n'était sortit de la bouche du buveur de sang. Un silence de mort s'empara du Manoir entier, que ce passait-il dans la tête de Damon à l'instant? Rien, fichtre rien, il n'avait pas de phrase toute prête à lui sortir, il ne savait que dire, que faire à part s'assoir sur la table basse pour la fixer les yeux ronds et perdus sur son visage doux. Imaginant sans doute qu'il deviendrait hostile, la blonde ferma les paupières comme prête à se manger un gnon, ce qui ne fut pas le cas, Damon n'avait aucune intention de lui nuire, il était tout simplement désemparé, incapable de faire preuve de compassion ou de sarcasme. "Je t'en supplie, dis quelque chose ..." Oui mais quoi? Qu'évoquer suite à ça? Dans son esprit Salvatore imaginait la scène de la transformation de sa petite louve en monstre sanguinaire, elle avait du boire le sang de cette pute de Klaus puis, par je ne sais quel miracle, se sustenter du fluide humain de celle qu'il aimait, comment était-ce possible? L'hybride originel avait-il une réserve personnel du nectar d'Elena dans la cave de son palais? Tout il advient que la blonde était encore là, bien en vie face à lui, certes peinée, totalement dévastée mais vivante tout de même... Ce qui signifiait que sa transformation était bel et bien achevée sinon elle serait morte comme tous ces cabots du Tennessee qu'avait tenté d'engendrer Mikaelson. Sans mot, alors que les larmes déferlaient sur les joues, rouge d'une honte qu'elle ne devait pourtant pas avoir, de la jeune fille, Salvatore se redressa en silence alors qu'elle voyait encore une gifle invisible lui claquer au visage. Damon fixa alors les traits de celle qu'il adorait, ce n'était pas dans ses habitudes, du moins pas avec une autre personne que la jeune Gilbert mais là, tout ce qu'il parvint à faire fut de la serrer dans ses bras, caressant ses cheveux comme pour lui démontrer que rien ne changeait entre eux. Elle s'excusa alors, mais de quoi nom de Dieu???!!!! Ce n'était en rien SA faute si elle était devenue comme ça!

Muet, Damon sentait pourtant une rage nouvelle lui saisir les veines, Mikaelson devait déjà payer pour s'en prendre à Elena, mais cette fois, il subirait d'avantage qu'une mort rapide, oui, son supplice serait lent et douloureux, le vampire se le jurait à lui même, Niklaus souffrirait pour tout le mal qu'il avait engendré autour de lui. Non pas pour Elena seule, mais pour avoir embarqué son frère dans une bataille qui n'était pas sienne, et aussi pour avoir attenté à la nature de la blonde qu'il serrait encore dans ses bras.

"Rien ne changera entre toi et moi si c'est ce que tu redoutais en venant ici!" Affirma-t-il en la relâchant pour la toiser. "Maintenant, tu sèches tes larmes, j'aime pas ça et, tu vas me dire où se trouvait Klaus la dernière fois que tu l'a vu!" Sous l'effet de la haine, les yeux de Damon semblèrent dévorés par une glace dévastatrice. "Je le cherchais déjà avant, mais j't'assure qu'il va payer pour tout ça, pas seulement pour toi Jude, mais pour Stefan malgré que je déteste ce qu'il soit devenu et pour Elena!" Elle évoqua alors un fait que son ami connaissait bien, si il tuait Klaus, la jeune fille le suivrait en enfer. Damon se redressa lentement, les yeux sombres comme jamais. "Dans ce cas on va suivre le plan de Katherine, une dague de cendres en plein cœur et on planquera le corps loin des crétins susceptibles de le faire revenir, ensuite on trouvera une solution pour le crever sans que ceux qu'il a engendré le suivent!!!"



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Dim 9 Juin - 12:49

Damon venait enfin de réagir, et sa réaction qui était des plus chaleureuses faisait tout simplement fondre la belle blonde une fois de plus en larme dans ses bras. C'était simple, Damon était la personne qui comptait le plus aux yeux de Jude et ce parce qu'elle était sa meilleure amie. Mais l'étreinte de Damon ne cachait rien de sa colère, on venait de transformer Jude en un être sanguinaire immonde et elle était mal à cause de ça. Les bras musclés qui enserraient la belle se contractaient tandis qu'elle sentait la haine qui émanait de Salvatore. Mais il la rassura que rien ne changerait entre eux, leur relation resterait la même. Mais il lança des propos contre Klaus et Jude ne pouvait s'empêcher d'avoir peur pour lui, car même elle ne ferait pas le poids contre l'originel. Il lui demandait tout un tas de renseignement sur l'endroit où il était lorsqu'elle l'avait vu pour la dernière fois etc ... Mais Jude ne pouvait lui donner ses informations, car elle savait qu'elle était la seule à s'être enfuie avec Tyler Lockwood aussi, mais elle, elle était restée à Mystic Falls. Où aurait-elle pu partir ? Elle ne connaissait personne d'autre. Nul part. La belle était donc piégé et si le plan venait à échouer, c'est pour elle que ça chaufferait. Elle le regarda dans les yeux et lui dis : " Je ne peux pas te le dire Damon ... " Malgré tous les efforts qu'elle fera, ça elle ne pourrait jamais lui dire avant d'être sur que tout le monde qui soit du plan soit là. Il leur fallait une sorcière surpuissante notamment et pas n'importe laquelle mais Bonnie Bennett. " De plus si on arrive bel et bien à tuer Klaus, je fais malheureusement parti de sa lignée ... Mais je suis prête à en arriver à cette extrémité là pour en finir et que plus personne ne devienne comme moi. " " Dans ce cas on va suivre le plan de Katherine, une dague de cendres en plein cœur et on planquera le corps loin des crétins susceptibles de le faire revenir, ensuite on trouvera une solution pour le crever sans que ceux qu'il a engendré le suivent!!! " " Mais j'ai entendu parler d'une fiole lorsque j'étais captive, quelque chose comme l'essence de vie et Niklaus semblait flipper à l'idée que quelqu'un d'autre que lui la chope. Je ne sais pas ce que c'est mais ça peut surement aider à mon humble avis. " Jude venait peut être de trouver la solution à tous leurs problèmes et elle croisait les doigts pour qu'elle puisse en finir avec l'emprise que Klaus pouvait avoir sur elle. Déjà qu'elle n'aimait pas l'autorité, alors là elle était servie la pauvre gamine.

Jude se détacha de Damon afin de pouvoir sécher ses larmes en le remerciant de tout son coeur. Mais pour l'instant, elle ne pourrait faire qu'une chose : oublier. Et l'oubli vient avec un trop grand litre d'alcool dans le sang. C'est alors qu'elle se redirigea vers la bouteille de bourbon qu'elle porta à sa bouche directement. Tandis que Damon tentait de lui parler, elle lui un geste signifiant d'attendre. Elle avait besoin de boire pour l'instant afin de digérer tout ce qu'il se passait dans leurs vies respectives. D'ailleurs une fois la bouteille, enfin les 3/4 de ce qui restait dans la bouteille, finie, la belle sortit une clope et se l'alluma, ce qui était bien c'est qu'elle pouvait fumer désormais autant qu'elle le voulait, elle ne pouvait plus mourir. Autant dire qu'être une hybride avait tout de même des avantages notables. " Bon aller ! Toi et moi on se la met grave à partir de ... Maintenant. On va aller se mettre la gueule à en ramper sur le sol pour rentrer chez toi tellement on sera déchirés. " Alors Jude prit sa veste qu'elle mit sur son épaule, tenue par sa main en arrière, la clope au bec et direction le bar. Mais c'était sans compter la présence d'une autre personne sur le pas de la porte défoncée. " Salut. " Dit-elle tout sourire avant de la dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Dim 9 Juin - 13:57


Tout était confus dans l'esprit de la belle brune qui n'avait de cesse de se remémorer la soirée chaotique qu'avait été celle organisée pour la nouvelle maire. Amélia s'était fait un malin plaisir à lui dévoiler les plans de Damon, plans que ce dernier avait ouvertement divulgué après quelques verres ingurgités en compagnie d'Alaric. Cela, Elena ne pouvait le cautionner. Elle était sortit hors de ses gongs, hurlant des atrocités à l'homme qu'elle aimait de tout son être. Au fond, la jeune femme savait que ce deal passé avec son ancêtre était pour son bien car Klaus ne tarderait pas à se venger d'elle et de ses proches à cause de sa transformation en vampire, mais le fait qu'il ait fait cela dans son dos sans même la consulter lui donnait envie de hurler. Pierce l'avait tué, elle était la cause de sa misère depuis son arrivée à Mystic Falls et voilà qu'elle entrait une fois encore dans sa vie uniquement pour sauver sa peau ... comme toujours. Ce n'était pas la première fois qu'elle faisait cela, et comme toujours les frères Salvatore finissaient pas céder à ses caprices d'enfants pourrie gâtée. Cela dit, la belle ne voulait pas perdre son unique raison de vivre, et si Damon ne l'avait jamais abandonné alors elle en ferait de même et prendrait sur elle. Pour le moment elle ne connaissait pas le pourquoi du comment de ce pacte passé avec le diable en personne, c'est pourquoi elle se décida finalement à se rendre au manoir: une discussion s'imposait entre les deux amants. De toute évidence Damon n'était pas Stefan et si elle ne faisait pas le premier pas alors elle le perdrait à tout jamais et cela, elle ne le voulait pas! Jamais le beau vampire ne lui avait fait du mal, mais elle continuait pourtant à espérer qu'il puisse la mettre au courant de ses plans maintenant que son humanité avait disparu, mais hélas il continuait à la voir comme un être fragile qu'il fallait impérativement préserver. Cela aussi elle devrait lui faire comprendre. Désormais la jeune Gilbert était assez forte pour se protéger seule, elle n'avait plus besoin de chaperon et encore moins d'être mise à l'écart encore encore et encore.

Habillée d'un short en jean usé et d'un débardeur noir au décolleté orné de dentelle, Elena enfila une petite veste légère blanche et une paire d'escarpins de la même couleur. La chaleur qui traversait les fenêtres de la maison qui l'avait vu grandir annonçait une belle journée contrairement à son humeur maussade. Dévalant les escaliers, la jeune femme fit signe à son frère qu'elle sortait quelques heures, ses clés de voiture en mains. Ce dernier lui adressa un sourire attendrissant, ce qui la fit fondre. Son petit frère n'avait pas changé avec elle même si désormais il était un chasseur et elle sa proie. Leur relation était toujours aussi fusionnelle, surtout lorsque Rick se décidait à passer quelques jours chez eux, là c'était le paradis pour Jer qui s'abandonnait à des entrainements draconiens. Tous les deux étaient comme père et fils, ce qui rassurait l'ainée lors de ses sorties nocturnes. Le coeur gonflé d'amour pour son petit frère, Elena franchit le seuil de la porte d'entrée, éblouie par ce soleil éclatant qui normalement devrait la réduire en cendres. Doucement elle prit place dans son véhicule gentiment offert par Damon comme "cadeau de survie" et s'en alla angoissée au possible en direction de ce qui avait été sa demeure durant un mois.

La belle brune se gara sur un trottoir relativement près du manoir et fit le reste du chemin à pieds. Une boule se forma dans sa gorge lorsqu'elle ouvrit la lourde grille en fer qui grinça sous son poids. Ses talons claquèrent sur le chemin menant à la demeure des Salvatore, plus elle avançait, plus elle sentait ses entrailles se nouer: comment allait-il prendre son arrivée soudaine après ce qu'elle lui avait balancé au visage? Après s'être attaquée à un humain sans pour autant le tuer? Soudain un râle se fit entendre sur sa droite, puis des pleurs. Intriguée Elena traversa la pelouse parfaitement tondue et découvrir sous un arbre une femme en sous vêtements. Cette dernière se tenait la cheville à l'angle improbable, un regard implorant à l'encontre de la belle brune qui s'accroupit près d'elle "Qu'est-ce qui t'es arrivé" demanda-t-elle en observant les marques de morsures sur son cou ... Damon. Trop paniquée pour parler, l'humaine bafouilla quelque chose d'incompréhensible avant de se remettre à implorer Dieu. Les deux main glaciales d'Elena vinrent se poser de chaque côté de son visage pâlit par la douleur et elle plongea son regard, pupilles dilatées, dans le sien "Ne cris pas, tout ira bien". Là dessus elle s'empara de la cheville violacée de la pauvre femme et la remit en place en un craquement osseux à vous retourner le ventre. "Maintenant habille toi et pars. Ne reviens surtout pas ici." La victime de Damon acquiesça et entreprit de remettre ses vêtements. Ce spectacle la répugnait, l'avait-il trompé? Si tel était le cas, alors jamais elle ne pourrait lui pardonner. Depuis toujours l'adultère était une chose qu'elle détestait. Certes elle aurait pu hypnotiser celle qu'elle venait de sauver mais Elena ne se plaisait pas à user de sa force mentale pour délier les langues: si quelque chose c'était passé entre eux, c'était au vampire de le lui avouer, pas à une innocente victime qui n'avait rien demandé à personne. Plus remontée que jamais, la belle brune se dirigea vers la porte d'entrée défoncée et entendit deux voix dans le manoir: celle de Damon et celle d'une fille qu'elle ne connaissait pas. Adossée au mur d'entrée, l'ainée Gilbert laissa un instant trainer ses oreilles et entendit des bribes de conversations ... une hybride. La fille avec lui était une hybride! De plus elle semblait être en larmes ce qui signifiait que sa transformation était récente, et tout cela était de sa faute. "mon sang ..." dit-elle en observant les veines bleutées de ses poignets. Klaus avait pompé son flux vital pour créer sa bande d'hybrides, et si la dénommée Jude comme venait de l'appeler Damon était nouvelle dans l'équipe alors cela signifiait que l'originel avait une réserve qu'il leur faudrait détruire. Après avoir soupiré longuement, Elena se redressa et fit face à l'endroit où se trouvait normalement la porte. Alors qu'elle se préparait à entrer, celle qu'elle avait entendu discuter la percuta dans un "salut" désintéressé que la belle rendit d'un signe de la main. Quelque part, elle lui faisait penser à Lexi dans sa façon de se mouvoir et de parler. Une fois la rencontre faite, la vampire entra dans le manoir, et ne tarda pas à découvrir un Damon débraillé dans le salon. S'il avait pu, son coeur se serait emballé tant par l'idée d'une potentielle trahison que par l'amour qu'elle lui portait. "Je ... j'étais venue pour qu'on discute mais apparemment j’interromps quelque chose. Je ... c'est pas grave, je repasserai plus tard." dit-elle sans montrer d'émotion sur son visage de porcelaine. Là dessus elle fit volte face et commença à s'en aller avant de se stopper. Elle tourna légèrement la tête vers celui qu'elle continuait à aimer à en mourir et lança "J'ai entendu ta conversation avec ton amie. Si vous comptez neutraliser Klaus, alors j'en suis. Arrête de me mettre en retrait Damon, je ne suis plus ta fragile humaine" avant de continuer sa route vers l'extérieur, tachant de conserver sa jalousie.


Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Dim 9 Juin - 15:14

Comme à son habitude, Jude cessa toute effusion de larme et se redressa comme si de rien était. Cette faculté de passer du rire aux larmes, ou inversement, fit sourire Damon. Pourtant, elle venait elle aussi de parler de cette essence de vie, en savait-elle plus long que lui à ce sujet? Sourcillant un court instant en la regardant revêtir sa veste, Savatore commença à penser qu'il était le seul crétin de vampire à ne rien connaître au sujet de cette cure de jouvence pour suceur d'hémoglobine. Visiblement, Klaus n'avait pas l'intention de laisser cette dite fiole dans d'autres mains que les siennes, preuve irréfutable pour le beau brun aux yeux de glace, qui sut immédiatement que ce fichu truc, quel qu'il soit, constituait une menace pour son petit copain l'Originel. Tandis qu'il songeait à comment trouver ce liquide, poudre ou je ne sais quoi d'autre, quels bouquins parcourir ou encore quelles personnes questionner à son sujet, Miller lui fit soudainement part de sa jovialité habituelle : Envie de se mettre l'esprit à l'envers dans le bar le plus proche, se rincer le gosier jusqu'à plus soif et rouler sous les tables du Mystic Grill pour ensuite atterrir au manoir sans qu'on ne sache comment on y était revenu. Une idée qui fit faire une moue d'approbation au vampire, Damon se redressa donc, boutonnant vulgairement sa chemise avant de fixer son reflet dans le miroir. Même avec la gueule de bois, l'agacement, la rage, la haine et j'en passe et des meilleurs, le beau brun avait toujours ce charme cuisant qui, il le savait parfaitement, lui permettait de se nourrir facilement, chose qu'il ne pourrait bien évidement pas faire en cette après midi car Jude n'apprécierait surement pas. Un soupir quitta ses lèvres alors qu'il entendait la blonde lâcher un "salut" dans l'entrée, elle parlait seule maintenant? Intrigué, Salvatore pencha les reins vers l'arrière pour observer dans le vestibule, et ô surprise de taille, enchanteresse qu'elle était, Elena faisait son apparition pour la première fois depuis la veille.

"J'étais venue pour qu'on discute mais apparemment j’interromps quelque chose. Je ... c'est pas grave, je repasserai plus tard." Un soupir las évacua la gorge de Damon qui entreprit de la suivre à l'extérieur dans l'optique de "s'excuser" sans vraiment le faire. Mais Gilbert fut plus rapide et fit volte face manquant de se prendre le torse de son petit ami sur le nez."J'ai entendu ta conversation avec ton amie. Si vous comptez neutraliser Klaus, alors j'en suis. Arrête de me mettre en retrait Damon, je ne suis plus ta fragile humaine"

"Non tu es un jeune vampire fragile nuance!"Rétorqua-t-il les yeux écarquillés suite à sa demande tout à fait inacceptable. "T'es venu pour me dire ça uniquement? hum?" Reprit-il en un sourire narquois, le genre d'attitude qu'Elena lui connaissait bien lorsqu'elle était encore avec son frère, le genre de sarcasme dissimulant les sentiments du jeune homme à son égard. Oui il savait qu'il était con à l'instant même, mais il n'était et ne serait jamais son frangin, elle devait s'encastrer ça dans le crâne une bonne fois pour toute, Damon, à l'instar de Stefan, ne mettrait jamais, je dis bien jamais, la vie d'Elena en danger, du moins son immortalité désormais."Dans ce cas jolie tête de mule, tu peux retourner chez toi, les grands méchants, qui ont tout fait pour t'éviter de mourir une fois de plus, ont des choses à se dire..."

Sourire mesquin aux lèvres, les paupières à semi closes pour bien appuyer ses propos avant des les élargir au fur et à mesure qu'elle parlait. Damon soupira, il n'avait pas la moindre envie de se la mettre à dos, il l'aimait comme un dingue, mais cela devait-il le rendre faible et docile au point d'accepter sa requête pour qu'elle passe l'éponge sur leur "dispute"? Non, il n'était pas comme ça, il dominait la plupart des plans s'étant construis en ces lieux, il avait toujours rattrapé les coups foireux de son petit frère concernant la jeune fille, alors autant dire que si elle voulait ne serait-ce qu'un rôle secondaire dans la pièce "Exterminons cette pute de Klaus", elle se collait le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Tout en la fixant, Damon remarqua alors le regard inquiet de Jude au dehors, il lui fit une moue du genre : t'inquiète ça va lui passer, puis repoussa doucement Elena sur le côté pour rejoindre son amie Hybride.

"C'est non, pas question Elena..." Dit-il en la frolant de l'épaule les yeux rivés dans les siens. Après quoi il rejoignit Miller sur le pas de la porte, désormais inexistante, puis se tourna de nouveau vers sa petite amie. "Elena, Jude, Jude Elena.... Amie de longue date, louve devenue hybride, et Elena, ancienne humaine tête de mule dont le caractère n'a pas bougé d'un iota en devenant un petit vampire borné!" Présenta-t-il en de grandes œillades agacées dignes de lui.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller] Dim 9 Juin - 21:53

Jude n'était pas conne, elle savait très bien à qui elle avait à faire en sortant du manoir Salvatore. Elle venait de voir la fameuse Elena Gilbert, mais les affaires pour lesquelles elle venait ne concernait aucunement la belle hybride qui donc ne fit que passer devant elle en la saluant. Non pas qu'elle s'en fichait royalement de sa tronche, c'est juste qu'elle pensait qu'elle voudrait seulement parler à Damon. Alors elle s'assit sur sa moto et regarda la scène tout en écoutant aux portes comme elle savait si bien le faire. D'une oreille attentive, elle écoutait sagement la discussion que les deux vampires se livraient et malheureusement pour le brun elle était de l'avis d'Elena. Elle regarda Damon en tentant de lui dire de la fermer plutôt que d'empirer la chose mais il semblait vouloir régler ça par lui-même. Jude le gratifia d'un magnifique facepalm lorsqu'elle entendit ses dernières paroles. Elle vint donc à sa rescousse une fois de plus en courant et en criant comme une dératée : " DAMON !!! ". Tout ça pour lui rosser la gueule devant sa bien aimée. Elle lui mit un high-kick dans sa tronche, qui fut d'une violence telle que le vampire vola contre la sonnette. " Oh ça va hein tête d'empaffé. Déjà que tu sais pas parler aux femmes, faut en plus que tu fasses joujou avec ta sonnette de maison. " Lâcha t-elle faussement exaspérée. " Salut Elena, je suis Jude et ton mec est un gros con insensible qui devrait rangé sa fierté dans son caleçon comme le font tous les bons humains bien dressée. Ah oui, et Damon : Lassie t'emmerde ! Je suis pas un petit toutou, VAMPIRE A LA CON ! " Ronchonna t-elle en prenant Elena par la main. " Toi et moi ma belle, on va aller se boire quelques margaritas en attendant qu'il se remette des coups que je lui ai mis dans la tronche aujourd'hui. " Elle prit Elena par la main et tenta de lui changer les idées en laissant Damon à la traine derrière tandis qu'il tentait de revenir devant plusieurs fois. Mais elle le rembarra tout le temps car elle comprenait Elena, ce qui était normal vu qu'elles étaient des filles toutes les deux.

Arrivée au Mystic Grill avec Elena et Damon qui ronchonnait dans son coin et qui marmonnait dans sa barbe comme un gamin punit, Jude commanda pour tout le monde, whisky sec pour tous. " Cul sec ! " Et malgré tout elle s'excusa auprès de Damon. " Désolé, mais Elena n'est pas un chiot que tu te dois de protégée. C'est une adulte et elle fait ses choix personnels, si tu l'aimes tu respecteras ses choix. " Mais elle remit Elena et sa fierté qui commençait à débordée à leur place. " Et toi ma grande, tu es toute jeune comme vampire, prends le temps de t'y habituer et fais des compromis avec Damon, l'amour ça va dans les deux sens hein, les gens ! Aller on picole ! Garçon ! Encore et la même, et trois pichets de Margaritas, Quoi ? Pourquoi trois ? Bah on est combien à la table là ? Trois non ?! Aller plus vite. " Dit-elle en glissant un billet dans la poche arrière de son jean et en lui claquant la fesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller]

Revenir en haut Aller en bas

I'm back, you faggot ! [Damon Salvatore, Elena Gilbert, Alaric Saltzman & Jude Miller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Manoir Salvatore-