RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ethan Parker

avatar
Messages : 7
Emploi/loisirs : Etudiant

We all have something to hide.

Race: Sorcier
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture) Ven 14 Mar - 20:15


(c) copyright
Cameron Faith Summers
FICHE D'IDENTITE




Your Identity




NOM • Summers
PRÉNOM • Cameron - Faith
AGE • 29 ans
GROUPE • Humaine
AVATAR • Summer Glau



   



 


What's my story ? (L'histoire de votre personnage)


"Elle va tenir, le titane présent dans son corps était une glorieuse idée, si nous la perdons ça fera plus de 8 ans d'expérience qui voleront en fumée..." [...] "Non je ne suis pas dingue Parker, je me souci simplement d'avantage de cette expérience que celle qui vous rend tous accrocs ces dernières semaines, cette gosse n'est même pas née, on ne sait même pas si elle est viable ou non." [...] "Je me tiens au concret, le projet zéro est concret et ça fait huit ans bordel de dieu !!!!" [...] "Ouais, c'est ça, raccroche vas voir cette petite rate enceinte et ce qui lui sert de mâle, évite de le tuer celui là, son sang pourra servir pour mon expérience... Tu sais pertinemment que je nécessite de sang de vampire pour qu'elle cicatrise, j'ai pas d'autre moyen pour que son organisme accepte pleinement les greffes." [...] "Bref, je vais pas chipoter quinze ans, j'ai autant de droits que toi, n'oublies pas qu'on se partage les parts ici... Mais oui je sais que Clifford en détient le restant mais cet abruti supervise alors qu'il fasse son boulot sans venir me chier dans les bottes, il est très bien dans ses grands bureaux de New York et tu sais quoi ? Je l'emm...."

Une explosion souffla le laborantin, le feu fit éclater les quelques lucarnes et le propulsa à l'autre bout de la pièce. Sa tête termina par heurter le mur et des gerbes de sang maquillèrent ce carrelage immaculé. Dans sa chute il pressa les interrupteurs d'évacuation, le liquide dans lequel baignait la jeune femme vida le container à allure de cercueil et la porte s'ouvrit pour lui faire rejoindre le sol froid. Cameron reprit une goulée d'air qui lui brûla les poumons, son cœur battait avec fureur et le sang pulsait avec rage dans ses tempes, tant qu'elle ancra les ongles à sa tête afin de faire cesser ces tambours puissants qui la firent hurler de douleur. Les flammes léchaient l'enceinte, comment un incendie avait-il pu se propager si vite, d'où venait-il et qui en était l'auteur ? Était-ce un incident alors qu'ici tout était sous contrôle ? Peu importait les réponses aux milliers de questions qui envahissaient son esprit à lui en coller une migraine insoutenable, c'était comme trop penser, penser à trop de choses à la fois pour un esprit neuf, comme  naît depuis quelques secondes à peine mais pourtant aussi capable que celui d'un être vivant sur terre depuis des années. Le feu souffla la porte qui vola la pièce et balaya les instruments chirurgicaux sur la tablette métallique. Un scalpel ébrécha la peau de sa joue et l'ouvrit profondément, le sang glissa des chairs à vif sous une énième torsion douloureuse des traits de son visage. Summers peina à se remettre sur pieds, marcher lui était comme impossible et pourtant il fallait faire vite, elle sentait d'ores et déjà les flammes lui roussir l'épiderme, la brûler à l'en faire hurler de douleur puis la faire hoqueter de stupeur et se retenir au mur (quand elle fut enfin sur pieds) lorsqu'elle vit l'étrange matière d'un des os de son bras. Du métal, du métal aussi brûlant qu'elle s'y fit mal en le frôlant du bout des doigts, il ne fondait certes pas mais se nourrissait de la température étouffante de la salle d'opération rongée par le feu.

L'enceinte s'écroulait, bientôt ne resterait plus qu'un tas de cendre que de ces locaux dont elle ne connaissait rien hormis ce qu'on daignait bien lui laisser entrevoir durant ses ballottements entre la cellule humide et ce billard morbide qu'elle fixa une dernière fois en déglutissant. Cette table d'inox invita une nausée acide dans sa trachée, elle ne la retint pas et son estomac se contracta pour se vider contre le sol bouillant, elle se souvenait des souffrances subies sur ce meuble opératoire, des brûlures, des chairs qu'on lui ouvrait et triturait dans un but qui lui était tout aussi inconnu que sa présence ici bas. Cameron parvint à se hisser hors de la pièce, bras en visière face à l'incendie qui se propageait et dévorait tout sur son passage, elle agrippa une simple nuisette hospitalière en traversant une salle tandis qu'elle enjambait nombreux cadavres tous marqués de morsures, parfois décapités ou encore au cœur extirpé du thorax. Elle tremblait à la fois de mal être, de torpeur et de froid et pourtant elle avança encore, sentant sa peau recouvrir partiellement le titane étrange au creux de ses chairs. Partiellement oui, car sa dernière prise de « Sérum » (c'est ainsi que le nommait le médecin qui venait de perdre la vie) remontait à plus de 24h, elle ne savait pas quel était ce remède et préférait fuir ce coupe gorge tant qu'il était encore capable de tenir sans s’effondrer sur elle et l'emprisonner à tout jamais.

Elle suivit les corps morts qui semblaient lui montrer le chemin sans qu'elle ne sache pourquoi ni comment ils avaient perdu la vie, c'était un peu comme les cailloux qu'avait semé le Petit Poucet en bien plus glauque, mais tout il advint qu'elle passa enfin le dernier seuil la séparant de la lumière du jour et de cette brise extérieure dont elle n'avait plus aucun souvenir malgré les années passées ici. Le vent balaya ses cheveux et les filets de sang sur son visage, le jour l'aveugla malgré le gris du ciel pluvieux. Cette sensation la libéra tout en l'emprisonnant de nouveau dans un autre monde, un monde hostile dont elle n'avait plus connaissance, un univers où personne ne l'attendait... Perdue et pourtant libre comme l'air, Cameron ne pouvait que marcher, encore et encore, se nourrissant de ce qu'elle pouvait avaler, consciente que son allure ferait fuir n'importe quel être censé, elle rejoignit toujours les bois, s'y terrant sans jamais approcher quiconque s'y aventurait, jusqu'à croiser le nom d'une nouvelle ville sur un panneau de bois et se fondre entre les troncs de cette foret bien plus vaste que celles présentes dans la grande ville désormais loin derrière elle.

How people may see me ? (Le caractère de votre personnage)


Autrefois celle qu'on nommait Faith était une jeune fille pleine de vie, amusante et appréciant l'existence comme elle venait. Malgré un lourd passif que celui d'avoir perdu ses parents peu de temps après sa naissance, ceux-ci n'ayant aucune famille, elle grandit dans une famille d'accueil qu'elle pensait aimante et attentive à ses jours. Jamais elle n'eut de soupçons les concernant et préféra se cantonner aux saveurs que la vie avait à lui offrir. Intelligente, débrouillarde et curieuse, c'est hélas ce dernier trait de caractère qui la mènera à la déchéance lorsqu'elle s'intéressera d'un peu trop près aux travaux et recherches étranges de son tuteur. A dix sept ans son existence prendra un tout autre tournant, ses souvenirs s'effaceront lentement de sa mémoire et ne subsistera plus que souffrance et ce qu'on désire qu'elle soit, son libre arbitre s'en verra grandement meurtri, amoindri, sa joie de vivre se mura en torpeur et crainte, ses sourires en masque de neutralité aussi froid que la neige afin de tenir et ne jamais faiblir. Prête à demeurer telle une poupée de chiffon qu'on opère aux grès des lubies et désirs, elle n'imaginait pas sentir à nouveau le souffle du vent sur ses traits, ni la lueur du jour l'aveugler, cependant c'est bien le cas, libre comme l'air, qu'adviendra-t-il d'elle qui n'est plus qu'une ombre errante sans plus d'attaches, perdue dans un monde qui n'est plus le sien et s'avérera peut être plus hostile encore que cette cellule qu'elle rêvait de fuir les premières années de sa captivité lorsqu'elle était encore à même de se souvenir du temps passé ?

Who am I ? (Vous derrière votre écran)




PSEUDO • Ely (voir mes autres comptes)
AGE • ça n'a pas changé depuis Peyton
FRÉQUENCE DE CONNEXION • toujours la même
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM • toujours Fan-site
MOT DE PASSE • Validé par Kitty-Kat




Ethan Parker
© by anaëlle.



Dernière édition par Cameron F. Summers le Ven 14 Mar - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture) Ven 14 Mar - 20:28

Re bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Katherine P. Salvatore

avatar
Messages : 213
Age : 31

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture) Sam 15 Mar - 0:46

Re Miss Peyton/Cara lol
Je vois que tu nous as amené un nouveau, merci à toi !
Hâte de te lire c'est toujours plaisant.
Tu connais la chanson : si besoin le Staff est là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture) Sam 15 Mar - 18:42

Re bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Angeline R. Aberline

avatar
Messages : 144
Emploi/loisirs : Parler à sa poupée
MessageSujet: Re: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture) Dim 16 Mar - 11:31

Re bienvenue Miss !
Personnage très intéressant, tu connais la chanson...
Staff présent si besoin, tu es validée Wink





--


Revenir en haut Aller en bas
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture) Dim 16 Mar - 18:14

Re bienvenue !
Un perso encore torturé ma parole !
Mon petit bouchon commence à faire dans le drama? XD


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore

-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture)

Revenir en haut Aller en bas

Sometimes, i like to have a heart of stone (en cours d'écriture)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-