RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Julian Gates

avatar
Messages : 90
Emploi/loisirs : Chef d'entreprise
MessageSujet: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Mer 10 Juil - 22:09


Julian tasse de café en main, assit tranquillement dans un fauteuil de sa chambre, s'amusait à faire sa valise ou du moins son sac à dos. Ouvert sur le lit, les vêtements flottants dans les airs, il faisait sa sélection. Tenue chaude de préférence mais sans pour autant avoir l'air d'un sac. Il ne pris que le strict minium pour l'expédition qui les attendait. Le frangin de sa belle Kyle, un ami chasseur à eux Paul, Dylan qu'il avait essayé de dissuader mais c'était sans compter son caractère de cochonou et un sorcier lui. Julian avait révélé à Dylan ce que mijotait son frère dans son dos, retrouver la fiole pour la rendre humaine à nouveau. Le brun savait qu'ils n'avaient que des pistes et rien n'était dit qu'ils la trouveraient une fois là bas. Tous étaient prêt à des pieds et des mains pour elle, pour qu'elle retrouve sa vie d'avant. Rien que ça lui donnait du peps pour redoubler d'effort. Il s'imaginait un instant la vie qu'il aurait avec elle en tant qu'humaine, une vie calme et paisible avec peu être des enfants. C'était étrange qu'il pense à ça lui qui n'en avait jamais voulu. Comme quoi une femme peut changer un homme et lui faire voir la vie différemment. Julian avait tout préparer pour leur arrivée en Alaska. Une voiture les attendrait à l'aéroport et ils pourraient se rendre sur le lieux que Kyle semblait avoir trouvé. Une petite voix vint le sortir de ses pensées.

- Ils sont devant la maison.

- Je sais...

Dit il en fermant son sac et le prenant avec lui, donnant sa tasse à sa soeur pour descendre les escaliers menant à l'entrée. Un court moment il regarda par la fenêtre, sa petite brune toujours aussi belle souriait. Il y avait aussi son frère qu'il avait rencontré rapidement sur le pas d'une porte, peu agréable comme rencontre mais il faut dire que Julian n'y avait pas mis du sien aussi. Puis il y avait un grand blond qui faisait rire l'assemblée en faisant l'idiot, des sauts en l'air comme un gosse pris de folie. Il poussa un soupir et enfila ses bottes bien trop chaudes pour le climat de Mystic mais assez pour le climat du Nord. Il pris sa grosse doudoune et alla embrasser sa soeur.

- Fais attention à toi Julian

Il déposa un baiser sur son front et fit un sourire bien qu'elle ne le voyait pas. Puis il pris la porte pour retrouver toute la troupe qu'il avait proposé d'amener à bord de son pickup. Sa belle vint l'embrasser ce qui lui arracha un sourire avant d'aller serrer la main à tout le monde, dire bonjour et se présenter au blondinet.

- Salut... Julian

Le blondinet qui semblait plein d'énergie répliqua avant qu'il ne prenne le volant en jetant son sac aux pieds de la place passager occupée par sa belle. Le portail se referma sur eux, alors qu'il conduisait jusqu'à l'aéroport. Mais pas n'importe lequel, pas celui que tout le monde empruntait. Non Julian croulait sous l'argent c'est pourquoi il avait son propre avion privé et ne se gênait pas pour le prendre pour l'Alaska. Tout le monde embarquer, le pilote les amena jusqu'à destination. Sa belle prêt de lui, avachit, les yeux fermés alors qu'elle ne dormait pas, Julian en profita pour scruter une carte et songer à ce qui se passerait une fois là bas. Kyle et Paul étaient ensemble entrain de parler de chose qui ne le concernait pas, voila pourquoi il ne tendit pas l'oreille. Les heures filèrent et il fini par s'assoupir avant d'arrivée à destination.

Le vent glacial soufflait sur la piste d'atterrissage, la neige était en conséquence. Julian une fois l'avion posé, enfila une polaire et sa grosse doudoune, un bonnet et ses gants avant de descendre de l'avion où un homme l'attendait pour lui remettre les clés de la voiture qu'il avait loué. Il retourna vers la troupe.

- La voiture nous attend là bas, et j'ai du café pour ceux qu'en veule

Dit il en brandissant sans un sourire le thermos qu'on venait de lui remettre. Tous filèrent vers la voiture, et Julian programma le GPS d'après les instructions de Kyle. Après tout c'est lui qui connaissait l'endroit où se diriger. Trois quart d'heure de route les séparait de cet endroit paumé. Silencieux, juste le son de l'autoradio et les pitreries du blondinet comblait le vide. Julian regardait les alentours, ses grands bancs de glace, le peu d'animaux sauvages qu'ils avaient le luxe de voir, puis la neige, toujours plus présente. La voiture équipée de chaine leur permis d'aller le plus long possible, mais dieu progrès ne lui permis pas de voler comme dans taxi! Il finit par s'arrêter et les regarda rapidement.

- Faut continuer à pied.

S'empressa t-il de dire en sortant de la voiture. Il attrapa son sac où il y avait de quoi survivre et sortit des raquettes. Ce serait plus facile pour leur enjambée dans le manteau blanc.

- J'avais demandé vos tailles à Dylan, j'espère qu'elles vous iront, on avancera plus vite avec.

Une fois les raquettes enfilées, la boussole en main, oui fallait pas compter sur les smartphones dans cet endroit même le GPS avait cessé de fonctionner depuis un temps.

- Par où doit on aller? On a pas beaucoup de temps avant que la nuit tombe..


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore

-Julian Gates-



Merci à Mel pour cette sign : Couleur rp = Lightblue
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jefferson

avatar
Messages : 110
Age : 31
Emploi/loisirs : Etudiante
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Jeu 11 Juil - 0:37

Code by Holliday



~Alaska's secret~



L'arrivée chez les Gates se fit sans encombre, Dylan était sereine, le matin même, sa mère lui avait apporté quelques poches de sang de l'hôpital, rassasiée, la jeune fille était fin prête à partir pour le lieu de recherches de son frère. Pourquoi diable ne lui en avait-il pas parlé plutôt? Cette fiole, cette marque dont il lui parlait désormais depuis quelques jours et qu'elle ne voyait pourtant pas sur sa peau, tout cela était nouveau pour elle, mais ce qui la ravissait, c'était que lorsqu'ils auraient enfin cette dite essence de vie, la jeune femme redeviendrait ce qu'elle avait toujours été avant sa mutation en monstre sanguinaire : une humaine. Sortant de la Dodge de Kyle, la belle huma le parfum délicat des fleurs à peines écloses sur le chemin menant au porche de chez Julian, cette maison, bien qu'elle n'y soit venue que peu de fois, la réconfortait, ces lieux semblaient l'appeler comme si elle avait sa place ici tel un membre à part entière de cette famille mais, pour le moment, elle n'était encore qu'un vampire à cause de cela, la jeune fille refusait de mettre en danger Lylou en passant trop de temps en cette demeure. Vêtue d'une simple veste de cuir sur un top gris à manche longues, d'un pantalon de cuir noir et de bottes, les cheveux lâchés, Dylan ne semblait pas apprêtée pour une excursion vers les grands froids et pourtant, c'était bien là qu'elle accompagnerait la troupe d'hommes. Le fait que Paul ait aussi répondu à l'appel lui réchauffait le cœur bien qu'il y avait longtemps qu'elle n'était plus entichée de lui, lorsqu'elle croisa son regard de gosse elle ne put réprimer un petit rire en resserrant les pans de son sac en bandoulière.

Dans ce fameux bagage, la jeune femme avait pris soin de placer un thermos remplie de sang, pas qu'elle doutait trouver de quoi se mettre sous les crocs, mais il valait mieux anticiper pour ne pas sauter à la gorge des humains qui allaient lui tenir compagnie. Riant face aux singeries de l'ami de son frère, la belle sentit le vent lui amener le parfum subtile de Julian aux narines, en deux secondes à peine, alors qu'il était encore à une dizaine de mètres d'eux, la jeune fille riva ses lèvres aux siennes en une douceur infinie. "Bonjour..." Souffla-t-elle en un sourire exquis, se pinçant la lèvre face au charme délicieux et le parfum enivrant qu'il dégageait, sa main rivée à la nuque du bellâtre la belle dû se reprendre tandis que son frère et Paul venaient à leur rencontre, éclatant leur petite bulle. Des présentations rapides s'en suivirent, puis tous montèrent dans la voiture désignée pour se rendre vers le vol privé qui les attendait.

Une fois dans l'avion privatisé, la belle se contenta de fermer les yeux, la tête posée sur l'épaule puissante de celui qu'elle aimait sans lui avoir encore dit, il était trop tôt, elle préférait garder cela pour un moment propice qu'elle savait proche, cependant, même s'il semblait l'affectionner aussi, Gates n'avait rien révélé... Julian était secret, moins fermé et dur que quand elle l'avait connu mais ici, dans la carlingue de l'avion qui les menait en Alaska, la jeune vampire ne cessait de se demander ce qu'il pensait les yeux ainsi rivés sur une map immense, que pensait-il d'elle, que voulait-il pour leur avenir, d'ailleurs imaginait-il un avenir avec elle lorsqu'elle serait redevenue humaine, ou se contentait-il de l'aider comme il en avait fait la promesse? Pour s'éviter trop de questions, Jefferson se mordit la lèvre inférieur et riva les yeux dans le brun de ceux de Kyle, ce dernier souffla quelques mots d'un simple mouvement de bouche, aucun son ne sortit de sa gorge, leur truc à eux, une chose qu'ils faisaient depuis qu'ils étaient gosses pour s'éviter les foudres des parents après quelques bêtises sans grandes conséquences pourtant. La belle hocha brièvement la tête quant à sa question, uniquement pour le rassurer, tout allait bien, dans peu de temps elle serait pleine de vie, son cœur battrait de nouveau et surtout elle sentirait combien Julian le faisait pulser et cela avait un avant gout de miel au creux de son corps.

Après quelques heures de sommeil, l'avion atterrit, les libérant d'une attente trop longue. Dylan suivit Julian, pas moins sans sourire à Paul et coller un petit coup d'épaule à son frère qui semblait bougon comme à son habitude. Après des minutes infiniment longues assise, la belle pensait se dégourdir les jambes mais non, il fallait encore faire un peu de route dans une jeep équipée pour la neige. De nouveau en voiture, Dylan ne cessait de contempler les étendues blanches autour d'elle, d'abord les villages puis, des heures plus tard, plus rien, uniquement un désert de givre et de glace dans lequel il leur était impossible de continuer à rouler.

"Faut continuer à pied." Informa le sorcier en sortant directement du véhicule. Paul suivit le mouvement et alors que Kyle s'empressait de faire de même, sa sœur riva la main à son poignet.

"Ne fais pas de choses inconsidérées, j'sais pas ce que tu viens chercher dans cet endroit, mais d'après Julian la fiole n'est pas ici... Il parle d'un rituel pour révéler son emplacement?" Dylan appuya plus encore lorsqu'il tenta de fuir la question. "Kyle, tu sais comme moi que j'peux t'extorquer des réponses, il suffit que je t'arrache ton bracelet pour les avoir..." Dylan ne riait pas, elle avait la crainte qu'il se passe un malheur ici et bien que son frère et elle n'étaient plus si proches depuis qu'elle était comme ceux qu'il traquait, elle ne pouvait pas se réjouir qu'il puisse être en danger à cause d'elle.

Il répondit avant de sortir, la buveuse de sang sur les talons, tandis que les deux autres mâles de la troupe enfilaient déjà tout un équipement qui l'amusa tant elle n'en avait nul besoin. Fraîche et légèrement rieuse, la belle sourcilla en considérant leur masse subitement plus volumineuse grâce aux manteaux épais qu'ils portaient tous. Elle, n'avait aucunement besoin de tout cet attirail et malgré ce que pouvaient penser les trois hommes avec elle, elle n'en démordait pas, elle était nécessaire et avait un rôle phare pour leur périple, elle serait leurs yeux lorsqu'ils n'y verraient pas à deux mètres et leurs oreilles en cas de besoin, qui plus est, sa force et son agilité constituaient une arme non négligeable au quatuor bien qu'elle pouvait aussi se retourner contre eux si la soif venait à la chatouiller. En songeant à ce dernier point, la jeune fille riva son regard à celui de Gates, elle lui sourit et le rassura en une simple pensée, une chose qu'elle adorait faire, uniquement eux pouvaient communiquer ainsi, Paul et Kyle ne sauraient rien des mots qu'ils échangeraient ainsi, bien qu'entendre la voix du bellâtre à son oreille, et se sustenter de son souffle chaud contre sa peau de glace, était encore plus grisant que le fait de le sentir raisonner en son esprit. La route débuta en silence sous les indications de Kyle qui parfois grommelait lorsque cela n'allait pas à son rythme, et ce jusqu'à ce que la voix de Julian fasse échos contre les montagnes environnantes.

"Par où doit on aller? On a pas beaucoup de temps avant que la nuit tombe..." La belle se figea, prêtant l'oreille et surtout l’œil aux alentours, le vent soufflait énormément et une tempête se préparait. Tandis que Kyle et Paul énonçaient la route à prendre, elle se tourna vers les trois hommes et pointa du doigt ce qu'ils ne pourraient voir sauf s'ils suivaient ses indications.

"Il y a une grotte là bas... On peut s'y reposer!" Un sourire amusé s'empara de son visage de poupée. "Pour ma part je pourrai marcher encore et encore, mais si vous ne tenez pas à vous geler les "miches", comme le dirait si bien ses messieurs Jefferson et Lewis, vous feriez mieux de considérer ce que je dis, n'oubliez pas que je vois et entends mieux que vous!"


Revenir en haut Aller en bas
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Jeu 11 Juil - 1:48


C'est bousculer par Isabella qui lui criait qu'il avait loupé son réveil encore que Paul sortit du lit en courant non pas sans se prendre le coin de la porte dans les orteils, dégringolant ainsi l'escalier. Un petit "Oui je vais bien" la larme à l'oeil fut adressé à sa douce avant de filer sous la douche pour une fois sans encombre. La radio à fond, de toute façon Bella était réveillée donc il pouvait l'embêter un peu, il chanta un air de Lenny Kravitz, i want to get away.

Je souhaiterais pouvoir voler
Dans le ciel
Tellement haut
Tout comme une libellule

Je volerais au-dessus des arbres
Au-dessus des mers, sous toutes les temps
Jusqu'où j'en ai envie

Oh j'ai envie de partir
De m'envoler très loin
Yeah yeah yeah


Tout ceci en hurlant comme un condamné à mort, chantant faux en plus et accentuant par des cris stridents les mots "yeah". Soudainement un jappement de chien lui sommait de fermer sa gueule. Il écarta le rideau de douche et fixa son chien.

- Roh ça va, quand tu te bouffes la queue devant moi je te dis rien!

Sur ces mots, il sortit de la douche et s'empressa de chercher des fringues dans la maison. Bonté divine que c'est bon d'avoir une femme, un petit tas de vêtements l'attendait sagement plié. Faut pas compter sur Paul qui défit tout pour trouver ce qu'il veut reposant le tout en tas, avant de se souvenir qu'il avait oublié de faire sa valise. Paniqué il monta à l'étage en enfilant son tee shirt, entrant dans un boucan monstre alors qu'elle cherchait à nouveau à trouver le sommeil. Étrangement la belle semblait comprendre ce qu'il magouillait et l'informa que tout l'attendait dans sa voiture. Un sourire complice sur le visage il alla lui faire un calin et l'embrassa avant de partir de la maison. Une petite caresse au chien et hop en bagnole pétard en bouche et musique en fond. De quoi réveiller tout le quartier sinon c'est pas drôle. Il suivit les instructions de Kyle quant à la maison où il devait se rendre et sortit la tête de la portière en regardant Dylan et lui hurlant.

Depuis je veux te revoir
Que je suis au désespoir
J'ai même plaqué toutes mes meufs
Toi tu me fais un effet bœuf
Y a pas plus gros que Monique
Qu'est caissière à Prisunic
Plus moche que Maïté
Qui travaille aux PTT

Je sais pas comment te dire
Ce que je peux pas écrire
Faudrait que j'invente des mots
Qu'existent pas dans le dico
C'est toi que je t'aime
(vachement beaucoup)
C'est toi que je t'aime
(vachement beaucoup)


Continua t-il en claquant la portière de la voiture, sac sur le dos allant embrasser la tempe de la belle en la serrant un instant dans ses bras. Il fit un grand sourire avant de voir Kyle.

- T'as une sale gueule ce matin, faut que t'arrêter de jouer avec panpan la nuit

Une rapide accolade et Paul commença à faire le pitre pour mettre tout le monde de bonne humeur. Quelques secondes s'écoulèrent avant qu'une armoire à glace embrasse Dylan. Et là Paul se colla à l'épaule de Kyle et lui dit avec un sourire bien connard comme on lui connait.

- Je veux pas te mettre mal à l'aise mais si vous devez vous battre je paris sur lui car franchement... Tu feras pas le poids... T'as vu la taille de ses bras c'est pas humain.

Ni une ni deux, l'homme se prénommant Julian vint se présenter et lui serrer la main. Paul en fit de même et se permit un brin d'humour. Ca passe ou ça casse de toute façon il en avait rien à branler qu'on l'aime pas. Il avait ses potes, ses parents, sa femme, son chien il était heureux ainsi et n'avait besoin de rien de plus.

- Hey salut moi c'est Paul... Vous avez un point commun Kyle et toi vous faite autant la gueule l'un que l'autre.

Il se pris un méchant coup de coude par son pote et ils filèrent tous en voiture pour un avion privé. Quand Paul le vit sous ses yeux il les écarquilla.

- Dis moi Kyle, il est pété de tune ce gars... Qu'est ce qu'il fait dans la vie? Il vole les casinos à la Ocean's?

Paul poussa un soupire, Kyle et l'autre machin qui vont la gueule ça promet un séjour palpitant.

- J'aurais du rester dans mon lit

Se dit il pour lui même, heureusement que Dylan était joyeuse sinon il se serait jeté de l'avion. Vol en cours, avec un Kyle qui ne faisait que fixer sa soeur, Paul mangeait des bonbons et sirotait un coca avec du bruit sinon personne ne le remarquerait. Jetant sur le siège devant lui les paquets vides en entamant des nouveaux avant de se pencher sur Kyle.

- Arrête de les fixer comme ça, de toute façon il se l'est déjà tapé.

Un petit connard à son attention le fit sourire. Il retrouvait son Kylinou! Le voyage ne fut pas long pour Paul qui passa le temps à faire le con avec le pilote. Oui il voulait conduire l'avion lui aussi. Puis vu que les autres étaient pas bavards autant aller se marrer à l'avant. Quand l'avion entama son ascension vers le sol. Paul leva les mains en l'air comme si il était dans un grand huit hurlant comme un gosse content. Une fois l'avion posé, il remercia le pilote pour le bon moment et enfila ses fringues. Un juste au corps, un sous pull, un pull, une polaire, un gros manteau, un bonnet, des sous gants des gants et ses bottes. Il pouvait presque plus bouger mais au moins il aurait pas froid. Il regarda Julian.

- Merci pour le vol, manquait que les hôtesses de l'air et ça aurait été farpait.

Se laissant glisser contre le barre de l'escalier non pas sans se faire engueuler par Dylan, ils montèrent tous en voiture où Paul succomba à son sommeil et ronfla pour le plus grand plaisir des trois autres. Arrivée à destination, il descendit de voiture heureux comme un gosse. Il aurait bien proposé un bonhomme de neige mais il savait pertinemment qu'il se ferait envoyé chier... Dommage l'idée le tentait bien. Il enfila les raquettes et bouscula Dylan qui passait à ses côtés. Courant en poussant des cris joyeux dans la neige il fini par se bouffer la gueule en beauté la tête la première, les bras écartés, ses raquettes s'étaient plantées dans le sol. Il entendit juste un "Paul?" Levant le bras en l'air avec son pouce dressé, il cracha la neige qu'il avait en bouche avant de se remettre sur pied. Il retira la neige de son bonnet de sa barbe avant de rejoindre les autres comme un gosse malheureux devant aller en classe. Épaules baissées, moue boudeuse jusqu'à redevenir sérieux.

- Par où doit on aller? On a pas beaucoup de temps avant que la nuit tombe..

Paul regarda la carte avec Kyle et se murmurèrent quelques indication et jetant un oeil à la boussole de Julian.

- Faut prendre par là, en plus d'après la carte on pourra surement trouver des abris avant que la nuit tombe... enfin si Kyle ne traine pas et si on a pas trop de brouillard, chose pas gagnée.

Lewis avait un bon sens de l'orientation et ne se perdait jamais. Pour le coup lui faire confiance était la bonne solution.

"Il y a une grotte là bas... On peut s'y reposer! Pour ma part je pourrai marcher encore et encore, mais si vous ne tenez pas à vous geler les "miches", comme le dirait si bien ses messieurs Jefferson et Lewis, vous feriez mieux de considérer ce que je dis, n'oubliez pas que je vois et entends mieux que vous!"

- Olala matez moi ça madame fait sa péteuse...

Dit il en prenant un air consterné qui n'en était rien, en tenant les sangles de son sac à dos après lui avoir tiré la langue. Il se mit à rire et commença à marcher en tête avec Kyle, tandis que Julian et la bichette étaient derrière eux. Plus sérieux Paul regarda son pote avant de lui donner un doux coup d'épaule pour qu'il se manifeste.

- Kyle? Qu'est ce que t'as mon gars, je t'ai rarement vu faire une tête pareille? C'est à cause du mec de ta soeur? Ou tu as peur de pas trouver ce qu'on cherche? Si c'est ça sache que t'es pas tout seul, on est tous là pour t'aider à la trouver et tout redeviendra comme avant... mais une chose...

Dit il en s'arrêtant alors que les deux autres les doublèrent. Il attendit un moment qu'ils soient un peu plus long.

- Sois un petit peu plus cool avec elle, elle a pas choisit d'être ce qu'elle est. C'est à Rachel qu'il faut en vouloir et puis c'est toi et toi seul qui a pris la décision de ne pas la tuer... alors soit moins vache, elle en est mal et tu le vois pas... pas étonnant que robocop fasse cette tête en ta présence...

A ceci il reprit la route. Que Kyle ronchonne ou lui gueule dessus lui était égale, Paul était peut être un comique mais il voyait clairement le malaise entre les deux frangins frangines. Arrivée à l'entrée de la grotte essoufflé par l'ascension et le manque d'oxygène dans les hauteurs Paul s'assit sur un rocher, posant ses mains sur ses genoux la langue pendante.

- Hé dis le magicien d'oz, t'es sur qu'on va pas se faire bouffer par un ours ici? Parce que j'ai une sublime déesse qui attend mon retour et j'aime pas décevoir les femmes...

Rassuré par les mots des uns et des autres il marcha jusqu'à l'endroit où ils allaient s'installer. Il jeta son sac au sol et fit un sourire connard à Kyle, le prenant par le bras et lovant sa tête contre la sienne pour le faire chier comme le ferait une femme.

- Oh mon petit lapinou on va se réchauffer toi et moi dans le même sac de couchage

Il fit semblant de frémir en battant plusieurs fois des cils.

- J'ai trop hâte d'avoir ton corps d'étalon contre moi, j'en suis toute excitée... Oh oui Jefferson mange moi toute crue

Dit il en ouvrant grand son manteau et se collant à son pote avant de se faire gicler à se marrer comme un connard. A tel point qu'il en pleura et que ça résonnait dans l'antre de la grotte.


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore

-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Jeu 11 Juil - 4:38


-Alaska nous voilà!-


Depuis le début de la journée Kyle était morose, renfermé, impossible pour lui de faire l'impasse sur la présence de sa sœur au cœur d'un trio qu'il n'avait voulu pour rien du tout, hormis Paul bien sûr, partager cette espèce de quête du grâal avec son pote de toujours, sa couille comme il aimait le clamer, aurait été bien mieux de son point de vue. Pour autant il n'avait pas choisi, pas le choix comme d'habitude, et pour une fois ça ne venait ni de son père *désormais aux abonnés absent* ni de sa mère, ni de sa frangine ni même d'Edie, avec qui il s'était plus ou moins rabiboché ces derniers jours, mais par une tiers personne qu'il ne pouvait tout bonnement pas saquer. Un enculé de sorcier, une Harry Potter de pacotille qui se sentait plus apte que lui a faire des choix pour Dylan uniquement car il la sautait de temps à autres... Durant le vol, Lewis avait bien tenté de le faire sortir de son état de mufle en rogne, mais rien n'y avait fait, il n'avait décroché un mot à personne, pas même à sa petite sœur jusqu'à ce que, une fois que tous eurent quitté la bagnole pour "continuer à pinces" comme ce très cher Panoramix l'avait ordonné, cette dernière ne lui ait saisit le poignet pour qu'il daigne l'écouter.

"Ne fais pas de choses inconsidérées, j'sais pas ce que tu viens chercher dans cet endroit, mais d'après Julian la fiole n'est pas ici... Il parle d'un rituel pour révéler son emplacement?" Kyle tira sur son propre membre, lui intimant d'un regard noir de haine de le lâcher. "Kyle, tu sais comme moi que j'peux t'extorquer des réponses, il suffit que je t'arrache ton bracelet pour les avoir..."
"Essaie simplement de songer à m'hypnotiser Dylan, essaie, j'te jure que tu le regretteras... Tu devrais simplement pas être ici, mais ton putain de Merlin semble vouloir te garder à l’œil alors reste près de lui et ne m'emmerde pas compris?" Sur ces mots désagréables, digne de lui même et du nouveau ressentie *qu'il ne controlait pourtant pas* envers tout ce qui était à crocs et amateur de sang, JK quitta l'habitacle dans l'optique de s'équiper pour la randonnée.

Paul s'amusait comme un gosse, il n'avait pas conscience de ce qui les attendait, ou encore, il décompressait simplement avant le début de la merde, mouais, ça devait juste être ça, son pote n'était pas un crétin définitif, certes un peu mais pas au point de finir en camisole. Peu enclin à se marrer, Jefferson arracha le matériel des mains de Gates, pas sans lui lancer un sourire de connard et s'équipa enfin avant que tous n'entament une marche de quelques heures. Le vent lui fouettait le visage, et les couches de vêtements qu'il portait ne paraissaient pas suffisante pour le tenir au chaud mais malgré ça, trop fier et trop couillu pour admettre être affaibli, Jefferson continua jusqu'à ce que Gandalf se retourne vers lui pour demander le chemin à suivre. Immédiatement, Paul sortit la carte et se colla près de son pote.

"Faut prendre par là, en plus d'après la carte on pourra surement trouver des abris avant que la nuit tombe... enfin si Kyle ne traine pas et si on a pas trop de brouillard, chose pas gagnée."
"J'suis pour continuer, de l'avis de Lewis en somme à moins qu'tu sois HS Merlin? Uhm?" Un rictus mauvais se peignit sur le visage froid de JK, il ne l'aimait pas et ça n'irait pas en s'arrangeant si Môsieur Potter *Prononcez le à la Severus Rogue plait-il* tenait ses grands airs en permanence.
"Il y a une grotte là bas... On peut s'y reposer! Pour ma part je pourrai marcher encore et encore, mais si vous ne tenez pas à vous geler les "miches", comme le dirait si bien ses messieurs Jefferson et Lewis, vous feriez mieux de considérer ce que je dis, n'oubliez pas que je vois et entends mieux que vous!"
"Bien, faisons comme ça, après tout c'est bien pour toi qu'on s'pèle les couilles dans le blizzard!"

Paul tenta de dédramatiser, comme à son habitude tandis que son ami de toujours reprenait les devant vers la fameuse caverne. Il fallut peu de temps à Lewis pour le rejoindre et bien que Kyle avait envie de rentrer, après avoir trouvé ce qu'il venait quérir *tenant cette info d'une source qu'il pensait fiable, mais qui, vous le saurez plus tard, était une grosse blague merdique* il put au moins se réjouir d'avoir un pilier à qui se raccrocher dans l'histoire. Une chose était sûre, s'il avait dû partager l'affiche seul avec les deux autres et leur amour dégoulinant à deux francs six sous, il en aurait gerbé jusqu'à dégueuler ses tripes.

Un vampire, coucher avec un cadavre... Nécrophile de mes deux, sorcier de merde j't'en fouterai d'te faire ma frangine..." Pensa-t-il tandis que la voix de Paul résonnait de nouveau à ses oreilles.
"Kyle? Qu'est ce que t'as mon gars, je t'ai rarement vu faire une tête pareille? C'est à cause du mec de ta sœur? Ou tu as peur de pas trouver ce qu'on cherche? Si c'est ça sache que t'es pas tout seul, on est tous là pour t'aider à la trouver et tout redeviendra comme avant... mais une chose..." Le doigt *que dis-je!*. La moufle rivée sur la doudoune de Jefferson, le blond l’arrêta alors qu'il dévisageait Dylan comme une goule à abattre.

Putain de merde elle était de son sang et bien qu’affublée de crocs il ne pouvait pas se laisser aller à ses pulsions avec elle, cette marque sur son corps le rendait dingue et au plus il tuait pour la faire grandir ,et ainsi en savoir plus sur la fiole, au plus il devait tuer. Bientôt s'il ne se controlait plus, il étriperait l'un des membres de sa fratrie, ce n'était pas envisageable, voilà pourquoi il misait gros sur l'info qu'on lui avait donné, ainsi, en trouvant l'essence de vie, il pensait que le tatouage particulier qui recouvrait lentement son derme, disparaitrait comme sa soif de tuerie.

"Sois un petit peu plus cool avec elle, elle a pas choisit d'être ce qu'elle est. C'est à Rachel qu'il faut en vouloir et puis c'est toi et toi seul qui a pris la décision de ne pas la tuer... alors soit moins vache, elle en est mal et tu le vois pas... pas étonnant que robocop fasse cette tête en ta présence..." Au surnom de Gates, Kyle laissa échapper un rictus qui fit tressaillir son thorax, pour la première fois de la journée et se marrait et cela ne lui déplut pas, il pouvait compter sur son pote pour détendre l'atmosphère et ce n'était pas de trop avec l'autre sorcier, d'ailleurs en le fixant de dos, il sut immédiatement où il s'était carré son balais celui là, droit dans le cul vu son attitude hautaine au possible.
"Mister freeze a un balais dans le fion, c'est moi qui te l'dis, j'sais pas c'qu'elle lui trouve mais bon... S'ils aiment enfreindre des convictions vieilles comme la dernières fois où t'as fait le ménage *c'est à dire jamais* c'est pas mon problème, un nécrophile et une buveuse de sang, couple de l'année... J'ai envie de gerber quand j'les regarde!" Sortit JK, reprenant le chemin vers l'ouverture dans la roche. "Jt'e jure que s'ils baisent cette nuit j'l'étouffe dans son duvet!" Conclut-il en balançant son sac dans un des coins de la grotte dans laquelle il venait d'entrer.

Sans répondre, Paul prit place sur un rocher, ce qui fit marrer JK, on lui enlevait quelques cheveux, lui coller un pagne et des yeux globuleux, pour un peu il aurait fait un parfait Gollum en s'adressant à David Copperfield ici présent. Kyle, connard, et muet qui plus est *pour une fois*, ficha le camps dans le fond de la caverne pour installer ses affaires, dormir ici ne serait pas vraiment l'idéal, à dire vrai, il aurait adoré les bras de sa lapine pour passer une bonne nuit de sommeil après un tour de montagnes Russes. Repensant à sa dernière visite au Parc d'attraction "entre-jambe" de la Playmate, Jefferson se laissa aller à un large sourire jusqu'à ce que Lewis lui saute dessus comme un homo en plein coming out.

"Oh mon petit lapinou on va se réchauffer toi et moi dans le même sac de couchage. J'ai trop hâte d'avoir ton corps d'étalon contre moi, j'en suis toute excitée... Oh oui Jefferson mange moi toute crue." Roucoula l'enfoiré.
"T'es un gros connard Lewis, va plutôt te branler et évite de l'faire à vingt centimètres de ma gueule, j'ai pas envie de finir aveugle vu tout c'que tu fumes et ingères, j'srai pas étonné qu'ça soit acide pas permis!" Les deux cons se payèrent une barre à en chialer tandis que les deux autres, mod twilight culs serrés, les observaient comme s'il sortaient d'asile. "Quoi? Faut aussi éviter de rire? Nan mais sérieux tu t'es fait lifter Gandalf avant d'venir ici?" Kyle sourit jusqu'aux oreilles, les yeux plissés telle une fouine mordant là où ça faisait mal, sa sœur commençant à élever la voix pour que les deux hommes de sa vie n'en viennent pas aux mains. "Hannnn j'ai saisi, t'as peur de péter les belles coutures qui ornent ton trou d'balle mec, laisse tomber va... tu peux rien m'faire." Tout puissant, Kyle leva les bras au ciel pour se désigner tel un dieu tombé de son nuage. "J'suis un humain, c'est pas dans ta nature de jeter d'la poudre de perlimpinpin sur les gens normaux!?"



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera

KYLE JEFFERSON

Revenir en haut Aller en bas
Julian Gates

avatar
Messages : 90
Emploi/loisirs : Chef d'entreprise
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Jeu 11 Juil - 16:41


Ils marchèrent de longues heures dans cette neige épaisses où il restait la trace de leur raquette. Le vent du Nord se levait fouettant leur visage et glaçant leurs membres, tant que leurs corps étaient en mouvement ils pouvaient lutter plus ou moins contre le froid. Mais, ils leur fallait trouver un abri pour la nuit. Surtout que Julian sentait la tempête de neige se prononcer. Un visage sans émotion, il gravissait le manteau neigeux, tenant la main de sa bien aimé qui contrairement à eux ne sentait pas le froid glacial perforer leur être. Il scruta un instant les deux individus devant eux, Paul paraissait sympa et pas prise de tête, et intérieurement il comprenait ce qu'il faisait... Il dédramatisait la situation pour que personne ne soit tendu en cas de problème. Kyle lui, ne cessait de provoquer du regard le sorcier, des regards pleins de messages qu'il n'avait pas envie de traduire. Si il avait un problème qu'il lui dise clairement, il ne se permettrait pas pour l'instant de lire dans ses pensées. Il adressa un sourire à la belle quand ils dépassèrent les deux loustiques plongés dans une conversation qui les regardait uniquement eux deux pourtant quelques briefes se portèrent à ses oreilles et ne le ravit pas. L'entrée de la grotte n'était qu'à quelques mètres pourtant il mirent un temps avant de l'atteindre. Une fois entrée, Paul se jeta sur le premier rocher à bout de souffle, lançant des vannes à l'attention du frère de sa dulcinée. Julian retira son sac de ses épaules, commençant à préparer sa couche pour la nuit, retirant son manteau afin de ne pas crever de froid en ressortant de leur abris.

- Hé dis le magicien d'oz, t'es sur qu'on va pas se faire bouffer par un ours ici? Parce que j'ai une sublime déesse qui attend mon retour et j'aime pas décevoir les femmes...

Dans un sourire en coin, il hocha de la tête. Il le sentait pour l'instant il n'avait rien à craindre. Ce qui l'inquiétait surtout était le manque de nourriture pour sa douce dans le coin. Occupé à déballer son sac, il entendit les remarques surprenantes mais amusantes de Paul. Il les regarda un instant en coin sans pour autant y mettre du mépris. Excusez le si il explose pas de rire mais son esprit est préoccupé. Kyle ne manqua pas de le piquer.

"Quoi? Faut aussi éviter de rire? Nan mais sérieux tu t'es fait lifter Gandalf avant d'venir ici?"  

Julian allait répliquer mais Dylan le pris de court, et Kyle la ramena à nouveau. Il se gratta doucement l'arcade signe que Gates perdait patience.

"Hannnn j'ai saisi, t'as peur de péter les belles coutures qui ornent ton trou d'balle mec, laisse tomber va... tu peux rien m'faire."

A ceci Julian eut un sourire amusé, et se laissa prendre à un fou rire solitaire. Il jeta un regard à Dylan et lui transmit un petit "pardon ma puce" que seule elle pouvait entendre. Julian détestait par dessus tout qu'on lui coupe la parole et Kyle n'avait fait que ça depuis leur entrée dans la grotte.

"J'suis un humain, c'est pas dans ta nature de jeter d'la poudre de perlimpinpin sur les gens normaux!?"

- Ce sont des idée reçues

Se contenta t-il de dire avant de claquer de la langue, Kyle rapetissant et se transformant en un joli lapin rose. Paul se mit soudainement à se marrer à ne plus trouver son souffle. Julian déplia sa couette et fixa l'animal de haut.

- Contrairement à ce que tu crois savoir de ma nature Kyle, je peux faire ce que je veux, humains ou pas... Et si on parlait de la tienne de nature hum? Un chasseur est né pour tuer les vampires, ce que tu n'as pas fais avec cette petite blonde et encore moins avec ta soeur. C'est à toi seul qu'il faut en vouloir, alors cesse de rejeter ta colère sur Dylan... Elle ne mérite pas de souffrir autant... c'est déjà assez difficile pour elle. Ne me sous estime pas, tu pourrais être surpris... Et estime toi heureux d'être un simple lapin j'aurais pu être plus cruel, maintenant tu sais ce que c'est d'être dans le corps de ta femme... Tu sais la gentille jeune femme que tu traites comme un chien alors qu'elle a manqué d'être comme ta soeur... Apprend de tes erreurs gamin et quand tu seras plus calme tu redeviendras par toi même celui que tu étais il y a quelques minutes.

Julian se retourna pour chopper du bois qui trainait et le posa au centre de la pièce prêt de Kyle. Gamin pour lui c'est ce qu'il était.

- Oh et pour ton information je ne suis pas nécrophile, le corps de ta soeur vit même si son coeur ne bat plus... Je préfère ça à sauter des nanas complétement ivres dans un bar comme tu sais si bien le faire. Je serais toi je m'éloignerais avant de te bruler le pelage.

Un sourire connard sur le visage, il fit jaillir des flammes du bois, voyant panpan version 2 filer vers son pote Paul qui le prenait dans ses bras en se fendant la gueule. La soirée se passa calmement, la troupe se nourrissant de ce qu'il avait apporté. Dylan de son thermos et les autres de nourriture humaine. Kyle n'avait toujours pas retrouvé sa forme humaine preuve qu'il était encore trop en colère pour que la magie ne cesse d'opérer. Julian assit dans sa couche contre une paroi du lit, tenant sa belle entre ses jambes caressant délicatement sa peau avec le bout de son nez. Il sentait qu'elle manquait encore de nourriture, elle lui faisait comme passer le message inconsciemment. Julian jeta un regard à Paul qui était tourné en pleine discutions avec le lapin. Il saisit un couteau et se trancha les veines du poignet, le portant discrètement à la bouche de Dylan.

- J'ai besoin de toi en forme alors va y... je sais que tu me videra pas de mon sang, j'ai confiance en toi ma puce.

Lui chuchota t-il à l'oreille, alors que sa main serrait la couche entre ses doigts. C'était douloureux il n'allait pas mentir mais pour sa belle il était près à n'importe quoi, même la nourrir de son sang si il le fallait. Julian avait changé depuis qu'il la connaissait, il détestait toujours autant les vampires mais pas elle. Son coeur commençait à pulser pour sa jolie créature avec laquelle sa soeur lui disait qu'il avait un destin commun. Rassasiée et lui épuisé, il finit par s'endormir contre elle, bien que son corps froid par les températures l'entourant n'était pas des plus agréable il ne pouvait s'en détacher... Au petit matin, il se réveilla dans les premiers, oui Dylan n'avait pas besoin de sommeil, il prépara du café pour toute la troupe alors que Paul ronflait à en réveiller un mort. Lorsque tout le monde fut levé et eut déjeuner, Julian rangea le camps, alors que Paul faisait une bataille de neige dehors avec sa belle. Kyle assit dans un coin, son apparence revenu surement dans la nuit, le fixait encore et toujours. Julian tourna son regard sur lui et lui dit sans aucune émotion mais sans une colère non plus.

- Je m'excuserais pas pour hier soir, qui sème le vent récolte la tempête... Écoute aussi déconcertant que ce le soit, on a un point commun toi et moi... on a mis notre nature de côté pour elle, j'ai pas demandé à ce qu'elle soit là aujourd'hui j'ai même tout fais pour qu'elle ne vienne pas... mais le sale caractère semble génétique chez vous... On ferait mieux de s'entendre ou moins pour elle, je te demande pas de m'apprécier... juste de lui montrer que tu l'aimes sera suffisant. On reprend la route

Sa dernière phrase dite assez fort pour que tout le monde entende, sacs sur le dos, trace de leur passage effacé à coup de baguette magique ils quittèrent la grotte pour une nouvelle destination.


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore

-Julian Gates-



Merci à Mel pour cette sign : Couleur rp = Lightblue
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jefferson

avatar
Messages : 110
Age : 31
Emploi/loisirs : Etudiante
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Ven 12 Juil - 10:18

Code by Holliday



~Alaska's secret~



Comme toujours Kyle ne se contenait plus, comme toujours il jouait les cons arrogants et poussait à bout le jeune sorcier et comme depuis qu'elle était en âge de le faire, Dylan prenait le rôle de tampon. Entre les deux hommes qui se fixaient avec mépris, la jeune fille apposa chacune de ses mains contre les torses pulsants des deux protagoniste. Tout était sa faute, elle en avait bien conscience, son frère ne tolérait pas son nouvel état, il haïssait les vampires depuis toujours, mais encore plus depuis que la fameuse marque -dont on lui avait parlé mais qu'elle n'était pas en mesure de voir sur la peau de son frère- grandissait sur lui, sa fureur était de plus en plus palpable et difficile à contrôler.

"KYLE!" Tonna-t-elle, les yeux rivés dans les siens lorsqu'il daigna lui offrir un regard. "Arrête! Je sais que tout ça te pèse, mais s'il te plait STOP!" Peu importe ce qu'elle dirait, son frère laissait la haine parler et n'en finirait pas jusqu'à ce Julian soit à bout.

Soudain la jeune fille sentit la main chaude de Gates enserrer la sienne, il lui intima en une simple œillade qu'il n'avait plus le choix quant à ce qui allait suivre. Peu rassurée, la belle secoua la tête comme pour le convaincre de ne pas faire de mal à JK. Ce n'était clairement pas son intention, mais après une simple phrase de mise en garde, son frère se métamorphosa, sous ses yeux incrédules, en lapin rose sans même avoir eut le temps d'en coller une au sorcier. Immédiatement le rire de Lewis retentit dans la grotte, furieuse, Dylan le fusilla du regard sans que cela ne le calme pour autant, entourée de crétins -Julian sortant du lot bien évidemment, c'est ce qu'elle pensait en fixant la boule de poil qui grattait furieusement le bout de la botte de Gates. Elle savait que ça ne serait que temporaire, connaissant son "petit ami" -si elle pouvait le nommer ainsi- il n’emploierait pas la magie à des mauvaise fins et ce sort s’estomperait une fois que Jefferson mâle aurait compris la leçon. Muette, les lèvres entrouvertes alors que les ricanements de Paul et la tirade de Julian résonnaient dans la grotte, la jeune fille tourna les talons et se laissa rejoindre le sol. Il était inutile d'en rajouter mais inconsciemment, alors que jusqu'ici elle n'avait jamais voulu de mal à son frère, la belle se ravissait de le voir enfin incapable de vociférer et de cracher son venin aux visages de tous ici présents. Lorsqu'il eut fini de lui révéler ses conditions et mises au point sur son comportement puérile, Gates fit jaillir les flammes du feu sans pour autant s'y être intéressé, la magie avait ses avantages comme ses inconvénients, et ce dernier point, Kyle ne pourrait dire le contraire une fois redevenu un enfoiré de première à l'égo surdimensionné. Après un maigre repas, du moins pour la jeune fille qui tiqua lorsqu'elle termina ce qui restait de son thermos, tous vaquèrent à leurs occupations. Le silence et ne plus entendre le timbre et les phrases cinglantes de son ainé était reposant, tant qu'elle ne dit plus mot lorsque Julian l'invita à s'adosser contre son torse, entre ses jambes tandis qu'il fixait les différentes cartes amenées pas les deux chasseurs. Silencieuse, Jefferson fixa son frère, il n'était pas encore redevenu le connard que tous connaissaient, à croire qu'il était bien trop fier pour se faire entendre raison à lui même.

Un soupir las quitta les lèvres de la jeune vampire, sa gorge recommençait à lui bruler depuis une bonne vingtaine de minutes et elle n'avait pourtant rien dit, retenant tout de même sa respiration pour éviter de se faire envie avec les parfums des humains qui l'entouraient, mais les effleurements de Julian, contre les endroits nus de sa peau, ne l'aidaient pas à se concentrer. Bien que figé, son épiderme laissait apparaitre quelques frissons lorsqu'il y apposait lèvres et doigts, au delà de l'envie de lui qui la possédait, il y avait le danger de la soif, si elle ne palier pas à cela, elle serait capable de le tuer ou mieux encore, tuer son frère désormais une proie convenable pour le vampire qu'elle était. Soudain, alors qu'elle soupirait en fixant un point invisible dans la caverne, elle entendit distinctement le bruit d'une lame entravant la chair puis le parfum du sang de celui qu'elle aimait lui dévorer les narines. Immédiatement sa trachée lui fit ressentir le besoin irrémédiable de se nourrir, elle tourna rapidement les yeux vers la plaie alléchante au bras de son sorcier, les veines prêtes à se révéler.

"Julian non... Je ne peux pas..." L'index valide du jeune homme s'apposa contre ses lèvres puis, il lui présenta ses chairs ouvertes.

"J'ai besoin de toi en forme alors vas y... je sais que tu me videras pas de mon sang, j'ai confiance en toi ma puce." Un sourire accompagna sa phrase tandis qu'elle ne pouvait redresser les yeux de cette blessure enivrante.

"Je ne sais pas si j'en suis capable." Avoua-t-elle, ses crocs sortaient désormais, il suffisait d'une seconde d'inattention et elle le saignerait. Reprenant un tant soit peu de contrôle, la belle déglutit, son sang serait le plus délicieux pour elle, elle en avait conscience et bien qu'alléchait, Dylan était tétanisée à l'idée de planter les canines dans cet être qu'elle chérissait d'un amour pure. "Si cela va trop loin, n'hésites pas à me faire souffrir... Promets le moi!"

Lorsqu'il opina du chef, enfin Dylan déposa les lèvres contre cette blessure délicieuse. Ce nectar de vie était au delà même de ce qu'elle avait pu imaginer, envoutant, sucré et succulent, tant qu'elle pressa fiévreusement la bouche contre la peau blanche de son bras, aspirant de ce fluide shootant sans plus de patience, sans se contrôler le moins du monde. Il l'abreuvait alors qu'il lui avait dit de ne jamais le faire, il lui offrait ce qu'elle convoitait depuis des lustres -Lui mis à part bien évidemment-, un geste tendre qu'elle n'oublierait pas de si tôt mais dont elle ne prenait pas garde ici, la soif lui ravageant l'être, elle était incapable de penser. Le sang de son amour coulait en elle avec fureur, tapissait chaque nerfs à vif pour les apaiser de l'incendie dévastateur qui la consumait. Lorsqu'elle sentit le cœur du sorcier battre plus que de raison, immédiatement la belle redressa les yeux, essuyant le fluide contre ses lèvres et apposa les mains contre ses joues, s'assurant qu'elle n'était pas allée trop loin. Ses yeux suffirent à la rassurer, il était fatigué certes mais se remettrait de ce qu'il venait de faire, pour elle, pour qu'elle se sente mieux, il n'avait pas hésité à se mettre en danger, lui l'homme égoïste et froid qu'elle avait rencontré sous un mauvais jour quelques temps plus tôt. Épuisé, Julian ferma les yeux, lové contre elle alors qu'elle était gelée comme la glace au dehors, plus sereine, la belle passa la nuit à le veiller, la main enserrant son poignet meurtri avant de se mordre le doigt pour en apposer son propre fluide contre les lèvres chaudes de son sorcier, sa plaie se referma sans attendre, il ne se viderait pas de son sang mais elle devrait être prudente pour les vingt quatre prochaines heures, il ne devrait rien lui arriver sous peine qu'il devienne comme elle et perde ses pouvoirs.

Le jour se leva, délicatement elle se défit de l’étreinte de son homme, voyant le corps de son frère étendu dans le fond de la grotte, le sort était levé, sans doute avait-il dû revoir ses convictions, fort bien! Dylan esquissa un sourire et rejoignit Paul à l'extérieur. Le jeune homme était émerveillé face à l'étendue de neige bien plus épaisse que la veille, la tempête qu'elle avait senti venir avait donc bel et bien fait rage durant la nuit. Rapide comme l'éclair, la jeune fille saisit une poignet de poudreuse et lui balança au visage tandis qu'il se retournait vers elle, la jeune Jefferson avait toujours apprécié Paul et et il le lui rendait bien, ayant toujours pris soin d'elle, l'ayant couvé de tendresse et d'amusement lorsqu'elle était plus jeune, il y avait donc eu une raison pour que son petit cœur de gosse ait battu pour lui jadis.

"Qu'est ce que tu as bien pu dire à Kyle pour qu'il reprenne sa forme de petit con arrogant?" Rit-elle en esquivant une boule qu'il envoyait dans sa direction. Cessant subitement le jeu lorsque les deux derniers hommes les rejoignaient, Dylan effleura l'épaule de Lewis en lui dédiant un clin d’œil tendre. "Merci d'être là..." Souffla-t-elle avant de rejoindre le sorcier. "Julian, fais attention à toi durant les heures qui vont suivre, d'ailleurs fais simplement attention à toi, je ne veux pas que tu deviennes ce que je suis, j'ai dû..." Elle mima le fait de l'avoir abreuvé de son sang et se mordit la lèvre comme une gosse qu'on grondait. "Je savais que tu ne voudrais pas, mais je pouvais pas te laisser avec cette plaie au bras, tu m'as aidé... je t'aide comme je peux en retour donc s'il te plait ne dis rien!" Un sourire accompagna sa dernière phrase et Kyle en revint alors à leur périple, d'après lui, ils étaient proches du but. Les yeux rivés sur l'endroit qu'il indiquait de l'index, Dylan scruta l'entrée d'une sorte de temps enneigé, du moins des ruines, que les autres ne pouvaient voir sans faire appel aux jumelles.


Revenir en haut Aller en bas
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Ven 12 Juil - 15:56


Leur installation dans la grotte promis d'être palpitante et surtout bien marrante. Kyle l'avait envoyé sur les roses, comme à son habitude car il faisait le con. Lewis, défaisait son sac en se marrant comme un putois avant d'entendre les réflexions de Kyle. Il se tut subitement et le regard très sérieux, il fixa les deux hommes. Kyle serrant presque du poing à la limite de sauter à la gorge de Julian, tandis que celui si restait immobile bien plus calme que le pitbull qui lui servait de pote. Pour la première fois depuis le début de leur amitié dans les bacs à sable emplis de crottes de chiens qu'ils se balançaient sur la gueule - oui ils étaient déjà très cons en couche culotte- Paul n'intervint pas en la faveur de son pote. Pourtant, ils avaient deux règles concernant leur duo : Règle numéro 1 : on a toujours raison, règle numéro 2 : quand on a tord se référer à la règle numéro 1. Même quand Kyle était en tord, Paul avait toujours pris sa défense, c'était ainsi becs et ongles entre eux, il en avait écumé des bastons pour l'honneur de son pote et si c'était à refaire il n'hésiterait pas une seule minute peut importe la nature de la personne en face. Pourtant ce soir, Paul ne dit mot, Kyle allait trop loin et il n'adhérait guère au fait de s'en prendre au sorcier qui était là de son plein grès pour aider leur petit moustique tigre Dylan. Loin de se douter de ce qui allait se passer, il vit son pote se transformer en l'animal de compagnie qui avait bercé son enfance, un lapin, mais attention rose c'est du collector! Pas un truc de PD, un lapin de compète, étouffant son rire il ne pu le réprimer en voyant la petite chose gratter le godasse de leur allié. Pleurant de rire, il fut défié par Dylan mais s'en foutait complétement. Julian était drôle finalement comme mec.

- Heureusement qu'il est pas en lamas il nous aurait craché à la gueule!  

Se tapant sur le genoux en même temps qu'il tapait un fou rire il regarda son petit pote s'approcher de lui. Paul se baissa à l'attrapa dans ses bras non pas sans pleurer de rire en lui tirant les moustaches.

- Je vais bien m'occuper de toi mon lapinou... Je vais t'appeler chuck 3, le un et le deux s'étant suicidés.

Engloutir un repas dans un silence de mort était pas son fort pourtant, Paul resta silencieux et zieutait par moment les deux amoureux. Il remarquait ce regard doux et plein d'amour qu'ils s'échangeait, ce qui le fit penser à sa belle à la maison, surement en train de le maudire pour le bordel qu'il lui avait laissé. Plus tard allongé dans son duvet il papotait solitairement avec Kyle lui racontant des blagues pour essayer de le faire redevenir lui même...

- Tu veux une carotte ou une feuille de laitue peut être?

Ce connard se marrait de la situation et quand tout le monde sembla endormit, il enfila sa veste et se dirigea à l'entrée de la grotte. S'appuyant contre une des parois il sortit un bédo déjà roulé et se l'alluma, c'était son somnifère du soir. La neige tombait à flot et un sourire se dessina sur son visage. Il aimerait être ici avec sa douce pour partager ce délicieux spectacle. Paul ne pu dire combien de temps il fut resté ainsi à contempler la neige tomber comme il le faisait gamin derrière les carreaux en attendant le père noel. Soudain il sentit une petite bousculade à son épaule et découvrit Kyle. Il tira sur son joint avant de lui tendre. Le regard et le visage sérieux, chose qu'on lui connaissait rarement mais ça arrivait quand même. Il passa sa langue sur sa lèvre et rompit le silence.

- Kyle t'es mon pote depuis qu'on est gamin, t'es même mon frangin, je t'ai toujours défendu envers et contre tous. Je pense qu'il est de mon devoir de te dire aussi quand tu déconnes... Et là mon gars tu chie dans la colle avec ta frangine.

T'en prendre à Gates c'est complétement stupide, putain mec, t'ignores tout de lui. Bella à fait des recherches... oui je pars pas avec n'importe qui et tu le sais... Il est plus fort que tu ne le penses, merde quoi dans sa famille ils sont sorciers de générations en générations, et de vrais couples de sorciers pas un humain, des vrais sorciers qui fabriquent des mecs comme lui...

Il est venu de son plein grès pour nous aider, pour rendre à Dylan ce qu'elle a perdu, et me dit pas on a pas besoin de lui, car tu sais très bien qu'il nous sera utile... Il l'aime et ça crève les yeux, alors oui il a mit sa nature de côté pour elle mais t'aurais préféré quoi? Qu'il la tue dès que leur chemin se sont croisés? Je considère ta frangine comme ma petite soeur, je l'ai vu grandir, et je serais prêt à tout pour elle et toi aussi, alors sérieux arrête d'être sur la défensive... Sinon tu finira comme ton vieux, seul... t'as déjà faillit perdre ta lapine avec ton impulsivité, tu veux vraiment perdre ta frangine?

Elle te remplacera pas Kyle, tu restera toujours son frangin adoré, même avec ton putain de caractère de cochonnet... mais si tu met pas de l'eau dans ton vin, elle se tirera comme ta mère s'est barrée. Elle boit du sang, mais elle n'a jamais fait de mal à un humain et si t'es pas là pour la soutenir, lui il le sera... Et t'auras ça sur la conscience, le fait de l'avoir abandonné quand elle avait besoin de toi...


Paul tapa sur son épaule et partit rejoindre son duvet pour dormir en paix avec lui même. Il espérait que ses paroles le ferait réfléchir, mais avec Kyle fallait s'attendre à tout. La nuit fut courte mais réveillé par un bon petit déjeuner, et ensuite une petite bataille de neige avec Dylan.

"Qu'est ce que tu as bien pu dire à Kyle pour qu'il reprenne sa forme de petit con arrogant?"

- Qu'il allait mourir comme mes deux autres lapins si j'étais forcé de m'occuper de lui, je crois qu'il a pris peur... Et surtout que sa lapine, bien que très mignon en lapin, trouverait un nouveau lièvre à se mettre sous la dent... je crois que ça l'a agacé

Dit il en riant alors qu'il s'empressa de la serrer dans ses bras. Il l'adorait cette gosse. Le moment de partir fut lancé, Paul et toute la clique suivait le chemin que Kyle avait sommé de suivre. Plus le temps passait plus le froid les terrassait. Les minutes s'accumulèrent et ils arrivèrent enfin à destination. L'entrée d'un temple enneigé. Tous levèrent les yeux en l'air pour voir l'ampleur du machin.

- Je vous préviens j'escalade pas j'ai peur du vide.

Bien entendu il plaisantait, il s'approcha de l'entrée et remarqua qu'elle était bouchée par une paroi de pierre. La faire sauter avec les pouvoirs de Julian était une idée mais non judicieuse, on ne savait pas ce qu'il y avait derrière. Paul ses gants sur les mains commença à ôter la neige sur la paroi et découvrir des symboles.

- Venez m'aider faut dégager la neige.

Sérieux au possible, tous la retirèrent avec leur mimine alors que Julian se chargea de faire tomber celle en hauteur la faisant voler en flocon de neige pour ne pas les blesser. Devant eux se dressait un algorithme, un truc ressemblant à du charabia pour quelqu'un qui n'avait pas fait des études de physicien, ou d'historien. Et là tout s'enchaina dans la tête de Paul. Silencieux figé devant cette suite de symbole et de chiffre en tout genre il commençait à décrypter le tout, entendant les bavardages des autres sur comment déboucher l'entrée.

- S'il vous plait taisez vous

Dit il en le regardant sérieusement, la voix calme et posée. Paul était un génie, à défaut d'être un débile. Il resta de nombreuses minutes à fixer la roche, s'asseyant dans la neige en se basculant d'avant en arrière alors qu'il rougissait et murmurait des mots. Et d'un coup il se leva.

- Je sais!!

Il sauta en l'air en faisant claquer ses pieds entre eux avant de retomber. Il retira ses gants et chercha avec ses paumes, quelque chose de dissimuler où il fallait entrer la clée ou du moins le code. Il ne trouvait pas et scrutait d'un regard l'horizon, avant de voir plus loin une colonne qui lui arrivait au nombril plantée dans la neige, il s'y dirigea et enleva la neige dessus découvrant un tableau où on pouvait bouger des symboles. Il se gratta l'arcade et peina à les déplacer tant le givre immobilisait les plaques.

- Heu Harry Potter tu peux m'aider s'il te plait

Paul indiqua à Julian quel symbole déplacé et surtout à quel endroit les mettre. Dans un grondement qui réveillerait sans doute tout l'Alaska, la paroi de roche se déplaça sur la gauche, faisant tomber une quantité de neige impressionnante. Un instant Paul se sentit fixé et il jeta un regard à Dylan avec un sourire ravissant comme pour retirer cette attention sur lui qui le mettait mal à l'aise comme si il était une bête de foire.

- Mon petit moustique tigre t'aurais du venir en short rangers, là on se serait vraiment cru dans tom raider!

Plus un instant à perdre et ils entrèrent.


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore

-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Ven 12 Juil - 18:01


-Alaska nous voilà!-


Un putain de rongeur, c'est ce qui lui semblait être devenu tandis qu'il rossait, pensant dégommer le sorcier comme il fallait, le bout de la grole de ce dernier. Pris de rage, Kyle vit que ses mains n'en étaient plus mais que des petites pattes griffues les avaient remplacé et de surcroit, un pelage rose pétasse le recouvrait désormais totalement. Il aurait voulu gueuler, mais rien ne sortait de sa gorge hormis des petits cris bestiaux qui firent grimper sa tension comme rarement. "Enculé de Merlin!!!!!!!!" Vociféra-t-il intérieurement avant que de grosses paluches viennent lui enserrer sa nouvelle carcasse. Peu commode, Kyle *mod Roger rabbit* se débattit à coups de pattes arrières, bordel de merde s'il avait pu ne serait-ce que sauter à la gueule de Gandalf il l'aurait fait, mais pour ça il fallait que Paul le lâche au lieu de le caresser comme s'il retrouvait ses saloperies de Chuck 1 et 2! Furibond, en ses minuscules yeux, on pouvait clairement y voir la rage, une rage de lapin, qui ne menait à rien à part faire battre son cœur, de la taille d'un marron, jusqu'à l'épuiser. Forcément, y en avait un qui riait comme pas permis, il lui aurait bien collé son pieds au cul à celui là, pour une fois que Lewis le faisait chier c'était rare, mais y avait des limites à la connerie. Se foutre de sa gueule, JK n'appréciait pas cela, habituellement c'était lui qui se payer la tronche des autres par l'inverse Merde! Le temps fila pourtant tandis que son pote d'enfance le gavait de caresses et, à chaque mains posées sur son pelage putanasse, Kyle lui enfonçait les dents dans la peau, imaginant qu'il aurait pu le faire sur cet enfoiré de magicien de mes deux. Après un repas silencieux, Paul l'embarqua dans leur coin, ils étaient seuls, enfin lorsqu'il faisait abstraction de sa frangine et du mec qui la collait contre lui comme SA propriété, les dents grinçantes, Kyle faisait un parfait petit lapin, si on lui avait donné du foin il l'aurait déchiqueté sur place, peut-être même s'en serait-il régalé! Secouant les oreilles, il se ravisa, non mais putain il n'était dans ce corps que temporairement, pourquoi réagir à l'image de ce rongeur stupide et inutile?

Il ne pouvait que songer, là, contre le duvet désormais bien trop grand pour lui, penser à ce que lui avait sortit Gates avant de le métamorphoser en cette peluche. Edie lui vint subitement en mémoire, ça l’apaisait et il se concentra donc sur le sourire et les formes fabuleuses de sa Playmate, repensant à la dernière fois où il s'en était délecté. Puis, cette dernière lui offrit des phrases *purement imaginées* qu'il prit comme elles venaient, tel des claquots, qu'il se mangeait en pleine gueule pour pas un rond, sa petite amie, certes virtuelle dans son esprit à l'instant même, lui demandait d'être moins con, de ravaler ses couilles et d'être sympa et, à dire vrai, pour elle, il aurait fait n'importe quoi pour éviter de la faire fuir. Soudain, tandis que tous semblaient dormir sauf Paul qui se fumait allégrement un pétard somnifère, le corps de badass de Jefferson reprit sa forme initiale et son pote lui passa le joint en un regard sérieux.

"Kyle t'es mon pote depuis qu'on est gamin, t'es même mon frangin, je t'ai toujours défendu envers et contre tous. Je pense qu'il est de mon devoir de te dire aussi quand tu déconnes... Et là mon gars tu chie dans la colle avec ta frangine.
T'en prendre à Gates c'est complétement stupide, putain mec, t'ignores tout de lui. Bella à fait des recherches... oui je pars pas avec n'importe qui et tu le sais... Il est plus fort que tu ne le penses, merde quoi dans sa famille ils sont sorciers de générations en générations, et de vrais couples de sorciers pas un humain, des vrais sorciers qui fabriquent des mecs comme lui..."

"Si tu le dis..." Ronchonna-t-il en faisant quelques ronds de fumée, allongé contre son sac de couchage. "Mais les Panoramix à foison très peu pour moi STP."
"Il est venu de son plein grès pour nous aider, pour rendre à Dylan ce qu'elle a perdu, et me dit pas on a pas besoin de lui, car tu sais très bien qu'il nous sera utile... Il l'aime et ça crève les yeux, alors oui il a mit sa nature de côté pour elle mais t'aurais préféré quoi? Qu'il la tue dès que leur chemin se sont croisés? Je considère ta frangine comme ma petite soeur, je l'ai vu grandir, et je serais prêt à tout pour elle et toi aussi, alors sérieux arrête d'être sur la défensive... Sinon tu finira comme ton vieux, seul... t'as déjà faillit perdre ta lapine avec ton impulsivité, tu veux vraiment perdre ta frangine?"
"Surement pas, j'ai pas non plus envie de la buter pourtant parfois." Il marqua une pause, les yeux fixes sur la marque à son bras que lui seul pouvait voir et fixa sa sœur. Les yeux clos, la belle caressait tendrement les cheveux de Gates. "les pulsions sont présentes... J'pourrai la briser et j'me retiens, mais c'est pas voulu Paul, j'te le jure!"
"Elle te remplacera pas Kyle, tu restera toujours son frangin adoré, même avec ton putain de caractère de cochonnet... mais si tu met pas de l'eau dans ton vin, elle se tirera comme ta mère s'est barrée. Elle boit du sang, mais elle n'a jamais fait de mal à un humain et si t'es pas là pour la soutenir, lui il le sera... Et t'auras ça sur la conscience, le fait de l'avoir abandonné quand elle avait besoin de toi..."
"Tu sais que t'es con comme une bite mais que j't'adore mec?" Un sourire amusé et plus serein se logea sur le visage de Jefferson qui, sur ces bonnes paroles de DalaïLewis, s'endormit après quelques bouffées de buzz bien méritées.

Le lendemain, Gandalf l'attendait au tournant, c'était bien sa veine, malgré le fait qu'il collerait son poing dans sa poche, Kyle avait une furieuse envie de l'envoyer chier mais ne le fit pas. Il supporterait ce mec, aussi puissant soit-il, pour que sa sœur redevienne ce qu'elle était, ainsi plus de pulsions meurtrières et tout le monde, y comprit John, ferait des claquettes en chantant à qui mieux mieux.

"Je m'excuserais pas pour hier soir, qui sème le vent récolte la tempête... Écoute aussi déconcertant que ce le soit, on a un point commun toi et moi... on a mis notre nature de côté pour elle, j'ai pas demandé à ce qu'elle soit là aujourd'hui j'ai même tout fais pour qu'elle ne vienne pas... mais le sale caractère semble génétique chez vous... On ferait mieux de s'entendre ou moins pour elle, je te demande pas de m'apprécier... juste de lui montrer que tu l'aimes sera suffisant. On reprend la route."
"Yep, je ferai ça même si ça m'coute, pour Dylan, pas pour toi mon gars!" Kyle esquissa son sourire de connard et sortit de la grotte, révélant la carte qu'il avait sur lui. "Bon Julian, ça te sera pas dur de t'orienter dans cette neige, tout comme toi Dylan, le truc est simple, vers le nord, il y a un temple." Il pointa de l'index la direction. "Dyl tu peux le voir d'ici, alors pas de temps à perdre, j'ai normalement un vampire édenté et sans doute hémophile, vu le temps qu'il a dû passer sous la glace, à qui j'dois botter le cul pour toi!"

Les heures filèrent encore, la neige, la glace, le vent, rien ne leur facilitait la tâche et pourtant il fallait continuer. JK n'abandonnerait pas, il voulait que Dylan se sente bien et par la même occasion, qu'il se sente libérer d'un poids lui aussi. Rosser de la goule ça le connaissait, avant d'être une nécessité, c'était un passe temps, mais il ne savait pas ce qui l'attendait dans le temple devant lequel ils arrivaient enfin. Bien entendu, énorme porte close, soit il faudrait gravir la chose, soit que Merlin fasse péter les serrures. "A toi de jouer magic-man." C'était sans compter sur Paul et son génie, dissimulé sous cette attitude de couillon, qui s'empressa de déneiger le gigantesque battant en leur sommant de venir aider. Dylan colla son pied dans la pierre ce qui fit dégringoler une trainée de poudreuse et de glace que son sorcier s'empressa de réduire en flocons. Bien, cela les avait avancé bordel, la porte était toujours close, sauf que quelques symboles ancestraux l'ornaient. "Il sait lire l'elfique Gandalf?" Plaisanta Kyle en un sourire de gosse, pour une fois qu'il blaguait sans arrière pensée, il fallait l’applaudir sérieux. Visiblement Julian n'avait pas idée de ce qu'étaient ces inscriptions, en revanche Lewis lui, se prit à chercher, le cul vissé dans le manteau blanc à se balancer comme un autiste en crise et, ce fut plus d'une heure plus tard, tandis que les deux autres se pelaient les cojones et que Dylan tentait, malgré sa froideur, de réchauffer ce qui lui servait de mec, que Paul revint parmi eux en sautant de joie. Un coup de main de la magie, une fois qu'il eut compris le système et soudain, sous leurs yeux et leurs culs troués comme jamais, les immenses battants s'ouvrirent sur un dédale de cavernes sombres.

"Mon petit moustique tigre t'aurais du venir en short rangers, là on se serait vraiment cru dans tomb raider!" Déballa Paul en avançant derrière Julian et la buveuse de sang.
"Elle a pas les parechocs pour!" Mort de rire, il ne vit pas sa sœur lui envoyer un coup de coude dans le bide et vola dans les airs, au sein de ce temple étrange, avant de s'écraser contre un tas de neige plus loin. "P'tain t'es malade Dylan?" Tonna-t-il avant de faire un superbe roulé boulé improvisé et rapide *merci les reflex* tandis qu'une lame immense sortait du plafond et jouait de la bascule au dessus de son crâne. Redressé derrière cette arme antique, jouant du cou pour apercevoir ses compagnons, JK soupira. Encore un peu et il se faisait décapsuler comme un bleu. "Vache, les mécanismes marchent encore, va falloir faire gaffe... Y a deux chemins, un derrière moi, l'autre à votre gauche, j'ai besoin d'un volontaire et surtout d'un contact "magique" pour qu'on soit pas séparé sans savoir comment se retrouver après!"



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera

KYLE JEFFERSON

Revenir en haut Aller en bas
Julian Gates

avatar
Messages : 90
Emploi/loisirs : Chef d'entreprise
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Ven 12 Juil - 21:44


"Julian, fais attention à toi durant les heures qui vont suivre, d'ailleurs fais simplement attention à toi, je ne veux pas que tu deviennes ce que je suis, j'ai dû..."

- Oui j'avais cru comprendre en voyant mon poignet neuf.

Loin d'être en colère, il lui adressa un doux sourire, enfilant son bonnet avant de lui faire un bisou d'esquimau. Sur le coup, il ne lui en voulait pas, la blessure de la veille était telle qu'il aurait pu se vider de son sang, bien qu'en bon sorcier il n'aurait pas laissé une chose pareille arrivée.

"Bon Julian, ça te sera pas dur de t'orienter dans cette neige, tout comme toi Dylan, le truc est simple, vers le nord, il y a un temple."

Acquiesçant de la tête, Julian riva sa moufle à la main de sa douce pour prendre le chemin indiqué par l'index de Kyle. Le vent s'était stoppé, la neige aussi mais le froid restait dominant. Ils marchèrent des heures avant de se trouver devant la porte du temple. Porte close que tous s'empressèrent de déneiger chacun à sa façon. Julian scruta les symboles, c'était des symboles anciens, il en avait déjà vu dans quelques livres mais autant d'un coup à déchiffrer lui prendrait une bonne journée. Il pinça ses lèvres avant d'entendre la voix de Kyle résonner.

"Il sait lire l'elfique Gandalf?"

Un petit sourire amusé sur les lèvres, Julian n'allait pas mentir, c'était pas son genre de jouer les vantards pour impressionner les autres. Il était ce qu'il était, et il n'était pas surhumain, ni un super génie.

- Je connais quelques uns de ses symboles mais je serais incapable de tous les déchiffrer.

Paul le blondinet, le rigolo de la bande leur demanda de se taire avec un sérieux que Julian n'avait encore pas découvert. Cet homme était plein de surprises, et allait l'être d'autant plus en réussissant à déchiffrer en une petite heure enfermé dans sa bulle l'énigme devant eux. Ils se caillaient les miches à attendre, alors Julian en profita pour faire quelque pas pour juger l'horizon, rien juste un manteau de neige, pas d'animaux pour sa douce. Il sentit ses mains passer derrière lui et il pencha sa tête en sa direction. Lui demandant à leur façon si elle allait bien si elle avait assez de force. Rassuré par les mots de la belle, Lewis lui demanda de l'aide pour le code et la porte s'ouvrit dans un grondement. Impressionné, un sourire heureux il fit un petit hochement de tête à Paul qui semblait ne pas aimer l'attention qui se posait sur lui.

"Mon petit moustique tigre t'aurais du venir en short rangers, là on se serait vraiment cru dans tomb raider!"

"Elle a pas les parechocs pour!"

Alors que Julian allait retenir le bras de sa belle, elle mit un coup de coude à son frangin qui fut projeté dans l'antre du temple, manquant de se faire découper en lamelle par une hache géante qui se balançait de gauche à droite.

"Vache, les mécanismes marchent encore, va falloir faire gaffe... Y a deux chemins, un derrière moi, l'autre à votre gauche, j'ai besoin d'un volontaire et surtout d'un contact "magique" pour qu'on soit pas séparé sans savoir comment se retrouver après!"

Julian opina de la tête et se passa la langue sur la lèvre alors qu'il retirait son bonnet pour le mettre en partie dans sa poche de manteau. Il se massa le menton avec le pouce et l'index d'une de ses mains réfléchissant à comment s'y prendre. Dylan il avait une connexion avec elle, mais il ne voulait pas la perdre de vue. Une idée se dessina dans sa tête, mais il lui fallait l'accord de Kyle.

- Je ne peux pas nous connecter entre nous je n'ai pas ce qu'il faut sur moi... Et même lire tes pensées ne pourront t'indiquer le chemin où on se trouvera. Mais, si tu es d'accord Kyle je peux me servir de ta marque pour y inscrire un annexe, de notre chemin à nous, ainsi je pourrais trouver facilement le votre aussi... ce sera qu'éphémère une fois l'endroit quitté ça partira...

Gates ne lui imposerait rien, il n'en avait pas le droit mais espérait fortement qu'il ne lui mettrait pas de bâtons dans les roues. Le jeune homme lui tendit le bras qui était marqué mais invisible à leur yeux. Julian retira ses gants et les tendit à Dylan avant de poser ses mains sur l'avant bras de Kyle. La seule chose qu'il pouvait sentir c'était quelques picotements mais rien de désagréable. Julian ferma les yeux et imprima désormais un plan sur sa peau que même Paul pourrait voir. Ca ne pris que quelques secondes et chacun pris une route différente. Julian retira avant son manteau, le laissa à l'entrée du temple, de toute façon vu l'âge ancien de celui ci, il n'y avait qu'une entrée et une sortie autant être à l'aise surtout si il rencontrait encore des obstacles du même genre que la hache. Cette fois Julian se reposait un peu sur les talents de sa belle, qui pourrait entendre les déclenchements des divers pièges avant qu'ils ne tombent sur eux.

Déjà quelques mètres et ils se retrouvaient devant une nouvelle porte. Julian soupira et s'approcha doucement en scrutant le sol, avant de poser ses mains sur la porte. Il remarqua une serrure, elle s'ouvrait donc avec une clé. Une inscription était gravée dessus : "Ton âme ouvrira les portes du soleil". Gates regarda Dylan et lui somma de jeter un oeil sur les parois. Au dessus de leur tête scintillait cette fameuse clé, l'inscription était uniquement là pour les humains afin qu'ils trouvent les escaliers menant à celle ci. Julian eut un sourire lui il avait sa vampire. Il lui fit un signe de tête en se baissant doucement rejoignant ses mains pour qu'elle pose son pied dessus et que dans un geste vif il la fasse décoller du sol. Elle attrapa la clé et tomba dans ses bras. Un sourire radieux sur son visage il déposa ses lèvres sur les siennes.

- Ca a du bon de t'avoir en vampire t'es sure de vouloir cette fiole?

Dit il en plaisantant, avant d'insérer la clé la gardant derrière lui bien qu'elle était plus à même de le protéger. Mais c'était en lui, c'était son instinct protecteur qui prenait le dessus. Julian et Dylan rencontrèrent dix portes différentes sur leur chemin, toutes où une inscription les menaient à une clé, parfois enfermé derrière une vitre magique ou alors derrière des barreaux. Mais où ils n'avaient aucune obligation de déchiffrer l'énigme pour l'attraper, grâce à la force de Dylan et la magie de Julian. Sauf une fois où ils durent creuser le sol. Ils arrivèrent à une intersection et Julian stoppa Dylan dans sa course. Une porte close, et un chemin sombre. Ca il l'avait vu avec Lylou, ils étaient proche du vampire que Kyle devait dérouiller.

- Attend, ils vont arriver par là, et derrière se trouve le vampire et la fameuse fiole dont je reste persuadé qu'elle n'est plus.

Quelques minutes s'écoulèrent et les deux amis arrivèrent, la marque disparaissant sur le bras de Kyle. Julian se passa la langue à la commissure de ses lèvres et regarda Kyle avant de lui pointer du doigt le rideaux de roche.

- Il est derrière... Prêt? Je vais faire exploser la porte, pour un peu ça l’assommera pour que tu puisse gagner du temps et voir ce qui t'entoure pour ta lutte.

Julian savait que Kyle voudrait jouer cavalier solitaire sur le coup... mais il serait là au cas où, même si le sang de sa belle coulait désormais parmi lui. Il demanda à tout le monde de reculer jusqu'au mur derrière eux à au moins dix mètres. Gandalf comme aimait l'appeler Kyle, fixa la porte, serrant doucement ses poings alors que le sol se mit à trembler, quelques morceaux de roche tombant du plafond au dessus d'eux. En même temps qu'il se concentrait sur cette masse rocheuse, Julian pris soin de projeter un bouclier pour les protéger de toutes agressions. C'était intense, ça lui pompait toute son énergie, son être entier se crispait au point que ses muscles étaient douloureux. La roche était épaisse et ancienne et la briser n'était pas une partie de plaisir surtout en protégeant son groupe. Il lui fallu quelques minutes pour que le bloc ne se fissurent de part et d'autres avant de tomber dans un nuage de fumée qui ne les atteignit par grâce à sa protection. Julian poussa un long gémissement virant plus à quelque chose de rauque que d'une douleur. Un peu un grognement de guerre comme pour se donner encore plus de force. Quand le nuage fut dispersé il relâcha ses efforts avant de tomber sur les genoux, une main posée sur son coeur pulsant, ses poumons reprenant l'air qui lui était vital, et son sang coulant de son nez. Dylan, se précipita vers lui pour l'aider à se redresser. Il se remettrait très vite, c'était intense certes mais il avait connu pire. Il fit un signe à Kyle et Paul les deux chasseurs de vampire.


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore

-Julian Gates-



Merci à Mel pour cette sign : Couleur rp = Lightblue
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jefferson

avatar
Messages : 110
Age : 31
Emploi/loisirs : Etudiante
MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle) Dim 14 Juil - 21:28

Code by Holliday



~Alaska's secret~



Etre une buveuse de sang avait tout de même des avantages non négligeables, surtout depuis que le Sorcier et Dylan se retrouvaient seuls, après que Gates ait fait apparaître un traceur magique sur la peau de son frère, là ou la fameuse marque des chasseurs lui couvrait le derme. Cependant, personne à part Kyle ne pouvait la voir, chose dangereuse tout de même car s'il lui arrivait malheur, Paul serait de ce fait incapable de s'orienter dans le labyrinthe de pierres, de neige et surtout de pièges qui se présenterait à lui. Peu franche quant à l'avenir du membre de sa famille et de celui qui l'avait toujours couvé d’intérêt étant petite, Dylan suivait Julian dans la partie qu'il lui avait été réservée. Uniquement les soupirs du jeune homme lui parvenaient aux oreilles, pas un bruit, pas un souffle de vent, uniquement sa respiration et les battements de son cœur auxquels elle prenait garde, le couvant d'un œil bienveillant, prête à bondir pour le sauver si lames ou fléchettes empoisonnées feraient une apparition inattendue. Le dédale de ruines les mena devant une porte close, attentive aux alentours lorsque Julian observa celle-ci, Dylan redressa les yeux vers le plafond au moment où il le lui sommait d'un geste de menton, croisant les doigts de ses mains à hauteur des genoux de la belle pour lui faire la courte échelle, la clef était au dessus de leur tête, mais bien trop haute pour qu'ils puissent l'atteindre sans recourir à un casse tête complexe. Sourire aux lèvres, sachant très bien ce qu'il envisageait ainsi positionné, la belle posa une main ferme sur l'épaule de son sorcier, et encastra la semelle d'une de ses bottes au creux de sa paume. Une légère impulsion de leur part, et la jeune vampire bondit, agile et vive, vers l'objet de leur convoitise, l'attrapant sans mal avant de retomber souplement, légère comme une plume, entre les bras musclés et forts du jeune homme.

"Ça a du bon de t'avoir en vampire, t'es sure de vouloir cette fiole?"

"Il est rare qu'on ait l'occasion de faire ce genre de chose au quotidien," Sourit-elle tandis qu'il la reposait au sol. "et oui, je veux redevenir celle que j'étais, d'une part car je hais le fais d'être tel que je suis, d'une autre car j'ai très envie de sentir mon cœur battre contre le tiens..."

Sans vraiment lui avouer -à demi mot en quelque sorte- Dylan venait de lui faire entendre qu'il comptait énormément pour elle, il ne répondit pas mais l'embrassa le plus naturellement du monde, ce qui la fit frissonner lorsque le sang de ses lèvres pulsa contre les siennes. La tentation de son amour et de son sang était toujours aussi présente, chaque gestes, chaque caresses, chaque baisers étaient un combat qu'elle menait contre elle même. Le chemin continuait sur des dizaines de portes, toutes comprenant divers mécanismes et énigmes qu'ils ne prirent pas la peine de résoudre, la belle étant là, servait de bras au duo tandis que lui faisait déferler quelques notes de magies si cela s'avérait nécessaire, ils n'avaient aucun mal à avancer et, silencieusement, la belle espérait qu'il en soit de même pour son frère et Paul. Arrivant aux abords d'une intersection, alors qu'elle allait continuer comme ils le faisaient depuis le début de ce périple, Julian la stoppa dans son ascension précisant que le second duo ne tarderait plus et que, au delà de l'immense battant sombre, se trouvait le fameux vampire ainsi que la fiole.

"Je pensais qu'elle n'était pas ici Julian?" Sourcilla-t-elle alors que Kyle et Lewis revenaient enfin à leur rencontre. "Kyle, pourquoi tu ne m'as pas dit que la fiole était ici? Tu as juste parlé d'un vampire qui te révélerait l'emplacement sous la contrainte." Incrédule face aux révélations du sorcier, la belle les fixa un à un jusqu'à ce que Paul et son frangin répondent. Encore une fois, ils essayaient juste de la préserver, mais Zut à la fin, elle était bien plus forte qu'eux, pourquoi diable la voir comme une pauvre chatte fragile? "Écoutes, peu importe ce qu'il y a derrière cette porte, je veux dire, si la fiole y est bel et bien, il suffit de la localiser et de fiche le camps avec, inutile d'en venir au sang Kyle!" Elle riva son frère contre le mur qui se fissura sous le choc, le regard froid, la jeune fille ne plaisantait plus. "JK, ce monstre a sans doute beaucoup plus de haine que toi, il est enfermé ici depuis des lustres et croies moi, pour l'avoir vécu moi même, la soif de sang lorsque tu ne t'es pas nourri depuis des jours, et ici il s'agit de siècles ce qui est d'autant plus dangereux, tu n'as qu'une envie, sauter à la gorge du premier venu! NE JOUES PAS AU HEROS!!!"

"Il est derrière... Prêt? Je vais faire exploser la porte, pour un peu ça l’assommera pour que tu puisse gagner du temps et voir ce qui t'entoure pour ta lutte." Julian ne tarda plus à se mettre à la tâche pas sans leur demander de reculer.

Dylan lâcha son frère et le garda à l’œil, prenant garde à ne pas se trouver sur le chemin des roches qui s’effritaient au plus Gates se concentrait. Attentive, la jeune femme pensait pourtant à autre chose, elle n'allait surement pas rester les bras croisés pendant que le premier homme de sa vie se mettrait en danger pour elle, ça non, elle ferait le nécessaire, ce que lui permettaient ses dons pour lui venir en aide. Jouer l'appât ne lui faisait pas peur, elle était vive et agile que diable! Après quelques minutes, la porte explosa, pas sans qu'elle ne rive un bras devant ses yeux, la poussière de roche envahit le couloir, laissant peu à peu vue sur une autre salle ronde, dans laquelle, au centre, pas sans être entouré d'un gouffre empêchant à l'être humain de s'y rendre, trônait une plateforme, elle même surmontée d'une petite colonne à hauteur de taille où attendait sagement un coffret ancien sculpté dans un genre de métal qu'elle ne pouvait décrire de sa position. A bout de forces, Julian s'effondra, mais c'était sans compter sur la belle qui le rattrapa à vitesse grand V, posant la tête de celui-ci contre ses genoux. Inquiète, elle sonda les yeux de son sorcier en lui effleurant tendrement la joue. "Tout va bien?" Interrogea-t-elle sans que les autres puissent entendre. Lorsqu'il lui répondit de la même façon la jeune vampire l'aida à se remettre sur pieds voyant déjà son frère pénétrer la pièce et se faire souffler dans le vide à la vitesse de la lumière. "KYLE!!!!!" Hurla-t-elle à s'en déchirer la gorge. Prise de panique, Dylan quitta Julian aussi rapidement que lui permettait sa condition et bondit vers son frère au creux du gouffre. De justesse, elle saisit la main de JK et se rattrapa, grâce à ses phalanges libres, aux pierres friables de la parois de la plateforme centrale. "Ça va t'faire mal je suis navrée..." Déclara-t-elle d'un regard emplie de regrets. Avec force, la belle redressa le bras qui retenait le corps du chasseur et l'envoya dans les airs jusqu'à ce qu'il s'écroule lourdement au centre de la salle, sur la terre ferme. Un nuage rougeâtre, du à la teinte des mosaïques au sol, enfuma la zone ne permettant plus aux deux autres de les voir dans leurs champs de vision. Elle entendit la voix de Paul qui lui sommait de remonter sur la plateforme et vite. Ne sachant ce que lui pouvait voir, la jeune fille s'en remit à ses dons vampiriques et entama une ascension rapide et habile. Bondir, sauter, se hisser contre les points d'accroches qu'elle pouvait trouver, furent les seules choses qu'elle put faire pour le moment mais ce ne fut pas suffisant. Durant son effort Dylan entendit Kyle, le vampire, c'était déjà lui qui l'avait envoyé dans le vide et, visiblement, il n'était plus très loin d'elle, son frère ne pouvant agir pour l'aider...

Rivant les yeux vers la gauche lorsque la belle l'entendit foncer vers elle, Jefferson eut le souffle coupé quand il la percuta de plein fouet pour lui faire rejoindre, à son tour, le sol près de la colonne au coffret. Sonnée, elle peina à reprendre ses esprits et se sentit soulever par la gorge. Le monstre était aussi puissant qu'elle l'avait imaginé, il la tenait fermement et resserrait son étreinte au fil des secondes, s'il continuait il pourrait lui arracher la tête sans avoir donné le moindre effort. Les yeux rougis par le manquement de sang dans ses veines et vaisseaux, Dylan riva ses mains à la paume brutale de cette créature ravagées par le temps. "Tu oses convoiter la fiole?" Interrogea-t-il d'une voix rauque qui lui vibra aux tympans. Dylan ne pouvait pas répondre, fixant son frère à l'autre bout de la salle, elle savait qu'il n'interviendrait pas à temps et, si le nuage de poussière pierreuse ne se dissipait pas, Julian et Paul seraient impuissants, elle sentait déjà la faucheuse la frôler du bout de ses doigts squelettiques.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle)

Revenir en haut Aller en bas

Alaska nous voila! (Dylan-Paul-Kyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Manoir SalvatoreReste du monde-