RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Jeu 20 Juin - 20:20




Day time for a training

☂ PV Damon Salvatore et Elena Gilbert ☂



Rebekah contemplait la maison de vacances des Gilbert, il était tôt et le soleil encore jeune donnait des couleurs orangées  aux nuages, le ciel était dégagé laissant présager qu'il y aurait du beau temps. Le lac dont l'eau bougeait délicatement donnait une vue réellement plaisante, la maison n'était pas de reste plutôt grande et vraiment jolie. La vue en ensemble aurait fait un jolie tableau.

Rebekah regarda  l'endroit d'un air rêveur ce souvenant de son village, il n'était peut-être pas aussi beau mais elle s’y plaisait, les champs et les cavernes, les chevaux qui broutaient doucement l'herbe a l'aurore. En effet elle n'était pas tranquille avec les loups qui rodaient autour, mais c'était un moment ou elle et ses frères avait un lien très fort et à ce moment là aucune guerre ne comptait réellement au moment où elle était encore une humaine et où elle ne savait pas combien la vie pouvait être noire, la jeune femme nourrissait tellement d'espoir en la vie,il est vrai que leur père n'était pas un cadeau mais quand il étaient ensembles ils arrivaient a se construire un havre de paix, là où rien n'aurait pu les blesser. Rebekah s'imaginait grandir avoir un mari doux compréhensif et gentil et des enfants qui rempliraient leur maison de leur rire et ses frères qui viendraient lui rendre visite parfois.  Une maison au bord du lac c'était aussi un des rêves de Rebekah.

Mais voila, elle n'était plus humaine et ses frères non plus désormais la nouvelle règle de la famille c'était
"chacun pour soit".

Rebekah sortit de sa rêverie récupérant un air glacial et sans émotion, de toute manière plus rien n'était comme avant et ça ne changera pas, mais elle pourrait encore redevenir l'humaine dont-elle rêvait et pour cela il lui fallait la potion, c'était la seule et unique chose qui comptait maintenant, elle n'était pas venue ici pour regarder le beau temps ou bien admirer la maison des Gilbert mais uniquement pour faire un marché.

La voiture était là donc les tourtereaux était arrivé, elle savait qu'il était là car elle avait fouiné pour réussir  a savoir où ils étaient-allés.  A en juger par les bruits qu'elle entendait ils avait bousillés la salle de bain
" bande de petits joueurs " pensa t-elle un sourire sadique au lèvres.

Malheureusement elle était arrivé trop tard en tous les cas aujourd'hui elle n'aura pas gâcher leur séances câlins...quoi que apparemment il était prêt pour un second round! mais Rebekah n'était pas là pour les écouter faire joujou, de nature pourtant discrète la belle blonde n'étant pas invitée a rentrer il lui fut impossible de leur jouer un mauvais tour, les entendant gémir  Rebekah fit un geste instinctif d'énervement, elle n'avait vraiment pas le temps de les écouter roucouler!

Alors elle ficha un léger coup de pied à la porte qui était entre-ouverte, mais même avec le grincement de la porte il n'y eut pas de réaction donc elle jeta à grande vitesse des cailloux dans la maison mais toujours rien alors elle fit les cent pas devant le pallier de la porte se doutant qu'on l'entendrait à un moment ou un autre, enfin elle se fit remarquer par Elena


-Nous ne sommes pas seuls...

"Et c'est seulement maintenant que tu t'en rends compte!" pensa Rebekah agacé,

-J'pense pas que ça soit le plombier!

Rebekah leva les yeux au ciel, mais qu'avait-elle bien pu trouver à cette abrutie "tu vas te ramener au lieu de faire tes blagues pourries!" pensa  t-elle un chouïa énervée.

il est vrai que Rebekah est de nature impatiente mais là c'était encore pire que d'habitude, elle n'aimait déjà pas trop le fait d'être chez Elena si en plus elle devait supporter le sarcasme de Damon ça allait pas le faire.
Enfin elle vit Damon, il avait pas l'air enchanté.


-Désolée Bekah, mais j'fais pas dans le trio, vas te trouver un autre male à hypnotiser!

elle soupira d'un air exaspéré

-de toutes les choses que j'ai faites pour vous faire bouger vous n'entendez que les pas? Sérieusement?

elle le regarda avec mépris

-de plus le jours ou je voudrai de nouveaux de toi j'irai chercher moi même un reste de chaine blanc pour que tu puisse me tuer avant de me rendre compte à quel point être assez désespéré pour prendre de la basse qualité peut être ridicule, c'est clair?

elle vit qu'enfin Damon l'écoutait


-si j'avait pu me passer de cette visite crois moi je l'aurai fait.Je viens te proposer une collaboration pour le remède intéressé?

Elle avait surtout besoin d'une assurance de survie et il pourrait lui servir comme bouclier vampire, lui ou bien sa dinde qui écoute en haut.

© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Ven 21 Juin - 12:29




Son vampire parti, Elena se retrouva seule dans la salle de bain totalement dévastée. S'emparant d'une serviette dans le vieux meuble encore intacte elle s'essuya rapidement avant de remettre ses sous vêtements ainsi que son jeans. Son ouïe affinée, la belle pu entendre Damon converser avec une voix féminine qui lui disait vaguement quelque chose. Quoi qu'il en soit aucune animosité ne semblait naitre entre eux, ce qui laissait un peu de temps à la belle brune pour se mettre en quête de quelque chose à se mettre sur le dos. Pudique, elle se refusait à descendre ainsi vêtue: seul l'homme qu'elle aimait avait le monopole de cette vue. Doucement elle ouvrit la porte et se rendit dans ce qui était autrefois la chambre qu'elle partageait avec son petit frère. La grosse armoire de chêne devait bien contenir quelque chose, ils avaient toujours pour habitude de laisser quelques affaires ici. Ni une ni deux elle ouvrit les lourdes portes et balança chaque vêtements, couverture, draps et autres vieilleries avant de tomber sur ce qu'elle cherchait: jour de chance! un top à longues manches dans les tons beiges avait résisté au temps qui avait passé. Certes il était démodé mais c'était toujours mieux que de se promener à moitié nue. La belle brune l'enfila donc sans se poser de question, observant son reflet dans l'unique miroir à pieds de la chambre. Fort heureusement le vêtement lui allait encore bien que le décolleté soit plus plongeant que dans ses souvenirs ... Haussant les épaules - à quoi bon continuer à se regarder et à se critiquer mentalement alors qu'elle n'avait d'autre choix que de porter ça? - la belle décida de rejoindre Damon. Des mots parvinrent à ses oreilles alors qu'elle descendait les escaliers "chêne blanc", "tuer", "collaboration", c'est là qu'elle reconnu leur visiteuse du jour: Rebekah. Ravalant avec peine sa salive tout en se tenant fermement à la rembarre Elena continua sa descente jusqu'à finalement poser le pied sur le parquet souillé par la poche de sang que l'ainé Salvatore avait jeté contre le mur. Le liquide grenat s'était insinué dans le bois, lui donnant une couleur noirâtre peu ragoutante. Quoi qu'il en soit, cette tache était pour l'instant le cadet de ses soucis. Plongeant son regard dans celui de celle qu'elle avait trompé, dupé et planté par derrière lorsqu'elle était encore humaine, la jeune femme avança, consciente que l'originel ne pouvait aucunement entrer dans sa maison ... en revanche elle pouvait la faire brûler et cette idée la fit frissonner. Ces vampires étaient perfides, dangereux et un brin sadique mais cela n'empêcha pas Elena ne la regarder avec douceur, comme à son habitude. Oui les deux femmes se vouaient une haine sans nom, chacune ayant plusieurs fois tenté de tuer l'autre, mais la petite Gilbert était fatiguée de ces chamailleries d'enfants. Elle était lasse de mener cette guerre avec la blonde souriante face à elle. Et puis avec Damon à ses côtés elle se sentait en position de force: rien ne pouvait lui arriver.

Cela dit elle n'appréciait guère sa présence et aurait de loin préféré qu'elle aille fricoter avec quelqu'un d'autre plutôt que de venir chercher de l'aide ... comme si les deux amants étaient prêts à mettre leur rancœur de côté pour lui venir en aide! Qu'importe le problème qu'avait Rebekah, Elena ne lui viendrait jamais en aide JA-MAIS. Elle haïssait cette femme plus que tout au monde, peut être même plus que Katherine, et même si faire une trêve était envisageable cela ne voudrait pas pour autant dire qu'elle en viendrait jusqu'à l'aider et encore moins à l'apprécier. Certes elle s'était entichée de son meilleur amie, avait couché avec les deux frères Salvatore et était devenue amie avec April mais bien qu'elle tente de s'insinuer dans son entourage elle n'arriverait jamais à l'atteindre. Elena croisa les bras, attendant que les deux vampires aient terminé de se lancer des pics pour finalement prendre la parole. Sa voix était dure, ferme, bien plus qu'elle ne l'aurait voulu "et qu'est-ce qui te fait croire qu'on te viendra en aide Rebekah? Tu es aussi perfide que Katherine, si j'étais toi c'est avec elle que j'irais faire copine copine. Tu n'es pas la bienvenue ici.". Bien qu'elle fasse tout pour paraître calme et bienveillante, Elena bouillait intérieurement. N'étant pas du genre à facilement détester les gens la belle savait ravaler ses mauvaises pensées, toujours persuadée qu'un peu de bon résidait en chaque personne mais pour ce qui était de Mikaelson tout était perdu: elle était seulement une femme égoïste et imbus de sa personne, une Petrova blonde en somme et cela Elena ne pouvait tout simplement pas le cautionner. Regardant son vampire du coin de l’œil, elle priait pour qu'il n'entre pas dans son jeu, qu'il soutienne celle à qui il venait de s'abandonner, mais la partie n'était pas gagnée. Calculateur au possible, elle savait que Damon était prêt à tous les vices pour parvenir à ses fins, même à faire une fichue alliance avec Rebekah si cela s’avérait nécessaire ... Il avait les cartes en main, son destin entre les doigts: c'était la blonde ou elle mais la forcer à entrer dans leur plan n'était pas envisageable et le beau brun le savait parfaitement.

Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Ven 21 Juin - 13:16


Une "collaboration" oui, c'était bien le mot que jamais Damon n'aurait cru entendre dans la bouche trop pulpeuse de la blonde. Méfiant comme il l'était, et ce depuis que Katherine les avait dupé à maintes reprises, Salvatore se sentait pourtant pris entre deux murailles, l'une brune, l'autre blonde, il en aimait une, en détestait une autre mais bien qu'il fut capable de bien des choses, ici, le beau brun se sentait tel un tampon entre elles. Soupirant, l'esprit encore aux galipettes précédentes, Damon fouina dans le bar à la recherche d'un remède pour étancher sa soif naissante, s'en servit une bonne dose dans un verre a whisky et s'avança ensuite vers le seuil sans pour autant sortir. Fixer Rebekah ainsi le faisait jubiler, elle crevait de mépris pour lui mais ne pouvait clairement rien faire le temps qu'il ne sortait pas de la baraque, pour l'agacer d'avantage, il porta le bord du récipient à ses lèvres, appuyant son épaule contre l'encadrement de porte et se sustenta du liquide brun avant de la toiser, un air amusé sur le visage

"T'as oublié tes allumettes petit poucet... Tu as perdu papa Niklaus dans les bois?" Son rictus lui dévora les lèvres tandis qu'il tendait le verre dans la direction de la blonde et le retira quant elle voulu s'en emparer. "Tut tut, Rebekah voyons, c'est donnant donnant... Où est ton bâtard de frangin?"Persuadé qu'elle cachait son jeu, Salvatore n'allais surement pas faire la connerie de la laisser entrer, non s'amuser avec elle serait plus bien plus plaisant. "T'as perdu ta langue, ou tu commences déjà à te dessécher? Hum, t'aurais du gouter avant de venir, c'est pas ici que tu trouveras un gamin à séduire, alors à moins que tu trouves un quelconque gout appréciable aux écureuils, tu ferais mieux d'accoucher et vite! Tic tac, tic, tac... Conclut-il balançant les iris de droite à gauche, l'air impérieux au possible.

Tournant ensuite les yeux vers Elena, Damon vit qu'elle n'avait pas la moindre envie que son homme tombe dans le petit jeu stupide de Mikaelson, mais dieu que c'était jouissif, voir ainsi la blonde si puissante et quasi intouchable supplier de la sorte le faisait jubiler tel un gamin le soir de noël. La jeune Gilbert sembla ne pas faire corps avec cette idée, n'était-elle pas amusée à son tour que sa pire ennemie puisse caresser l'espoir d'une alliance avec eux? Une moue des lèvres, propre à lui seul, se ficha sur ses traits et il revint vers sa moitié, la jaugeant du regard avant de toiser Blondie qui s'impatientait de plus en plus.

"Ohhhh doucement l'Originel!" Ordonna-t-il l'index lever pour que son ex se taise. "Si tu veux une chance d'entamer la discussion, ou quoi que ce soit d'autre, étant donné la façon qu'Elena a de te regarder, tu évites d'être une sale petite capricieuse!" Les yeux ronds, sarcastique au possible, il termina son verre et le balança dans les mains de la sœur de cette raclure de Klaus. "Il reste une goutte, ne la fait pas se perdre, ce serait dommage, mais tu peux me remercier aussi si tu veux!" Son sourire narquois aux lèvres, Damon scruta les yeux noisettes de sa petite amie et lui dédia un clin d’œil complice. "Tu voulais t'entrainer? Là tu as de quoi, toute prête sans égratignure, pêchée depuis plus de 1000 mais bon..." Il sourit en passant derrière elle, posant le menton au creux de son cou, les yeux plongés dans les pupilles noircies de haine de leur hôte. "C'est coriaces ces parasites, certes j'aurais préféré avec un nœud rose autour du cou, mais... Ça peut le faire!"

Subitement, Damon sortit de la maison sans que la blonde ne l'intercepte, aussi vite que sa condition de vampire lui permettait, puis il siffla l'invitée indésirable en levant les paumes vers le ciel. "J'aime pas te savoir ici, bien que j'avoue... Je suis ravi que tu sois dans la merde à tel point que tu viennes me quémander de l'aide, mais, visiblement, tu n'as pas convaincu la petite Gilbert..."



Damon Salvatore

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Ven 21 Juin - 21:33




Day time for a training

☂ PV Damon Salvatore et Elena Gilbert ☂



Il est vrai que Rebekah ne s'attendait pas vraiment à un accueil remplit de fleurs, et donc elle n'était réellement pas surprise de la réaction d'Elena ou bien de Damon. Celui-ci d’ailleurs s'amusait avec son verre à la main a essayer d'engendrer la faim de la belle blonde, ce qui amusait énormément Rebekah, mais étant doué pour jouer le double jeu elle continua a lui faire gober ce qu'il voulait "T'as oublié tes allumettes petit poucet... Tu as perdu papa Niklaus dans les bois?"

Elle donna un air faussement énervé puis il lui montra le verre sous le nez et le lui retira d'un geste rapide "Tut tut, Rebekah voyons, c'est donnant donnant... Où est ton bâtard de frangin?" ce petit jeux en était hilarant, et dire qu'il pensait qu'elle allait collaborer avec une personne qui était prête a passer le remède à Elena et cela uniquement pour avoir sa banque de sang humain, il était beaucoup plus idiot qu'elle ne le pensait!

"T'as perdu ta langue, ou tu commences déjà à te dessécher? Hum, t'aurais du gouter avant de venir, c'est pas ici que tu trouveras un gamin à séduire, alors à moins que tu trouves un quelconque gout appréciable aux écureuils, tu ferais mieux d'accoucher et vite! Tic tac, tic, tac..." le visage de Rebekah était remplie de haine mais à l'intérieur elle était juste morte de rire, comme si elle allait partir sans banque de sang dans le coffre de sa voiture!et il y avait même des bouteilles de bourbon pour les soirs d'ennui, il remonta vers Elena jouant toujours parfaitement son rôle de l'abrutie parfait "Ohhhh doucement l'Originel! "Si tu veux une chance d'entamer la discussion, ou quoi que ce soit d'autre, étant donné la façon qu'Elena a de te regarder, tu évites d'être une sale petite capricieuse!" Damon balança son verre à Rebekah et elle le rattrapa d'un air toujours faussement indigné "Il reste une goutte, ne la fait pas se perdre, ce serait dommage, mais tu peux me remercier aussi si tu veux!" il regarda Elena et lui dit "Tu voulais t'entrainer? Là tu as de quoi, toute prête sans égratignures, pêchée depuis plus de 1000 mais bon..."

là Rebekah ne pouvait retenir son sourire sadique, il voulait qu'elle s'entraine sur elle? Mais avec plaisir! il suffisait de demander!"C'est coriaces ces parasites, certes j'aurais préféré avec un nœud rose autour du cou, mais... Ça peut le faire!" il continuait de fanfaronner et de jubiler au bonheur qu'il pensait avoir en torturant Rebekah. Mais dehors et il le savait Elena n'avait aucune chance contre la blonde originelle.

Damon sortit de la maison d'un geste vif et rapide Rebekah en fut presque surprise, mais elle en était surtout ravie "J'aime pas te savoir ici, bien que j'avoue... Je suis ravie que tu sois dans la merde à tel point que tu viennes me quémander de l'aide, mais, visiblement, tu n'as pas convaincu la petite Gilbert..." de sa vitesse Vampirique et le visage remplit de haine elle balança Damon contre l'extérieur de la maison puis elle revint vers lui toujours très rapidement en le tenant par le col pour le soulever tout en lui montrant les crocs, puis soudain elle rangea ses crocs et éclata de rire

-pffffff j'en peux plus!!

Elle le relâcha et continua de rire surtout quand elle vit le visage choqué de Damon

-non sérieusement tu y as cru? mais ma voiture est remplie de poches de sang et de bouteilles d'alcool, je ne suis pas toi, moi au moins je suis prévoyante et il se trouve que j'ai bu avant de venir vous déranger " se remettant de son fou rire elle continua " Klaus n'hésiterait pas une seconde a faire avaler le remède à ton dindon uniquement pour récupérer sa banque de sang donc non il n'est pas avec moi "papa Klaus" mais si tu veux le rejoindre pour qu'il t'aide a avoir le remède pour Elena tu peux!Et de nouveaux tu auras la série kidnapping d'Elena tous les jours, jusqu'à ce qu'il y arrive bien sur.

Elle le plaqua avec force contre le mur de la maison

-tu veux que ta petite brune apprenne avec moi? Alors, collaborons et elle apprendra dailleurs quoi de mieux qu'un originel pour apprendre hein? Sinon je te conseille de la garder bien barricader dans cette maison parce que si elle sort je lui arrache la tète de son petit cou si fragile lui avalant goutte par goutte ce sang que tu aimes tant

Celle ci était d’ailleurs toujours sur l'escalier et elle avait tout de suite commencer a s'énerver tout à l'heure restant digne du dindon qu'elle peut-être avait poussé une réplique où Rebekah n'avait pas eu la chance de répondre car Damon l'en avait empêcher en lui parlant tous de suite aprés."Et qu'est-ce qui te fait croire qu'on te viendra en aide Rebekah? Tu es aussi perfide que Katherine, si j'étais toi c'est avec elle que j'irais faire copine copine.Tu n'es pas la bienvenue ici."

Rebekah balança plus loin, Damon se dirigea vers la porte et observa un moment Elena, elle portait un tee-shirt plutôt démodé dont le décolleté était plutôt provocant mais le plus drôle c’est qu'on pouvait y apercevoir des petit trous dus surement à son âge, elle remarqua ensuite un t-shirt féminin et nettement plus joli sur le fauteuil, cela fit sourire sadiquement Rebekah  

-au cas où ça t'intéresserait Elena, tu aurais mieux fait de descendre sans tee-shirt, tu aurais été nettement moins ridicule! oui tu as raison je suis une manipulatrice par contre ne me met pas au niveau de Katherine, je suis bien pire, et si ne penser qu'à sa tète peut me permettre d'avoir ce que je veux et de rester en vie MOI alors oui je suis ravie d'être une peste ! "elle la regarda cette fois plus froidement" je suis désolée de te décevoir Elena mais on ne vit pas au pays des bisounours et si tu veux t'en sortir il va falloir arrêter de vivre dans ton petit monde de rêve de plus, j'aurais pu me montrer plus agréable avec toi si tu ne m'avais pas poignarder dans le dos, ne l'oublie jamais.

elle se tourna ensuite vers Damon s'avançant vers lui

-tu peux m'attaquer autant que tu veux, me jeter tes répliques stupides et continuer a jouer l'idiot tant que tu voudras mais on sait, toi comme moi, que si tu veux qu'elle apprenne la haine qu'elle à envers moi peut marcher bien plus que toi comme prof et de plus tu n'es pas en mesure de ne pas craquer face a ses caprices d'enfant gâtée. Ton amour pour elle l'empêchera d'apprendre et de plus si tu n'es pas trop stupide tu saura qu'avoir une originelle dans son groupe c'est plutôt pratique pour protéger celle qu'on aime non?A trois on peut y arriver la force, l'impulsivité et..." elle regarda Elena avec une grimace " on va dire la compassion et une miette d'intelligence.

elle se retourna de nouveau vers Damon

-et on peut aussi se débarrasser de Klaus à nous trois

cette fois Rebekah avait touché le point sensible, espérons qu'il serait assez malin pour réfléchir à sa proposition, car elle pensait tous ce qu'elle venait de dire.


© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Sam 22 Juin - 22:42




La jolie brune toujours à l'intérieur de la maison observait la scène qui se jouait devant ses yeux tout en écoutant le poison qui sortait des lèvres de Rebekah. Cette dernière ne manquait pas de répondant et semblait être un puits inépuisable de répliques cinglantes. Cependant Elena savait que derrière ce caractère fort se cachait une femme blessée, anéantie par des années de trahisons et de tristesse. Humaine, les deux femmes avaient échangé telles deux amies mais méfiante la brunette n'avait pas hésité une seconde à planter l'originel afin de sauver sa vie et celle de ses amis. Tout le monde ici savait à quel point les liens du sang pouvaient être fort et les deux frères Salvatore tout comme elle avaient réalisé que laisser Rebekah en vie était beaucoup trop risqué pour leurs plans. Mais contrairement à ce que pouvait penser Mikaelson, Elena ne l'avait pas fait de bon cœur, il n'était pas dans sa nature d'être violente ou malveillante, elle avait tout simplement voulu sauver ses proches tout comme aurait fini par le faire la grande blonde au sourire satisfait. La mettre hors d'état de nuire avait été la meilleure chose à faire, et cela l'ainé Gilbert ne le regrettait aucunement. Le lien unissant Rebekah à Niklaus était plus fort encore que celui les liant aux autres membres de la fratrie, aussi ne doutait-elle pas qu'à l'heure actuelle le monde serait régit par son frère si elle n'avait pas fait le bon choix.

Agacée mais aussi profondément peinée par celle qui continuait à se donner en spectacle, Elena se décida à sortir à son tour dehors, prouvant ainsi que l'originel ne l'impressionnait en aucun cas. Le visage fermé, la belle brune ne laissait rien paraître et pourtant elle était réellement apeurée par ce que pouvait faire la grande blonde par simple vengeance. De la folie, oui c'était tout bonnement stupide de s'exposer ainsi au danger mais la belle ne pouvait tout bonnement pas laisser Damon seul avec l'originel au regard amusé. Cette dernière avait évoqué le remède, prétextant vouloir mettre la main dessus avant son frère afin que la nouvelle vampire ne retrouve jamais son humanité. Pour une personne lambda cela aurait pu résulter d'une réelle inquiétude mais il n'en était absolument rien. Rebekah se fichait de ce qu'il pouvait lui arriver: ce qu'elle voulait c'était absorber l'essence de vie. Tout Mystic Falls, ou du moins les habitants côtoyant d'assez près les vampires pour se lier avec eux, savait à quelle point la jolie blonde souhaitait vivre une vie humaine, une vie qu'Elena avait mais que Katherine lui avait lâchement arraché. En repensant à cela, la jeune femme eut une idée qui était hélas à double tranchant: soit son plan réussissait et elle récupérait sa vie d'avant, soit elle perdait et ferait un allé simple pour la mort qui lui avait à de nombreuses reprises tendu les bras. Soudain un visage flou lui revint en mémoire, un sourire, une voix - celle d'une petite fille - et cela la déconcentra quelques secondes. Secouant la tête pour se défaire de cette rêverie absurde, Elena marcha sur le sol poussiéreux recouvert de gravier, tournant autour de l'originel qui venait une fois encore de lui balancer au visage des remarques inutiles qu'elle laissa filer comme de l'eau entre ses doigts. La provocation était la tactique favorite de Rebekah, c'est pourquoi elle se fit violence pour ne pas s’énerver. Au fond, elle ne la détestait pas, elle avait certes de l'animosité envers la seule fille Mikaelson mais la pitié l'emportait sur la colère. Elle était désespérée au point de vouloir faire une alliance avec ses ennemis, personne d'autre ne voulait d'elle, elle était seule et même son frère semblait ne pas être enclin à lui venir en aide ... quelle tristesse.

Cela dit, la belle brune ne comptait absolument pas lui venir en aide, observant son vampire elle réfléchit un instant: lui voulait la fiole pour la faire boire à Klaus, Rebekah était tellement détestée de tous qu'elle venait clamer de l'aide auprès d'eux en faisant mine de s’intéresser au sort d'Elena alors qu'elle voulait l'ingurgiter ... et elle aussi. La jeune Gilbert voulait retrouver son humanité, sa vie, avoir des enfants, se marier, vieillir et mourir comme tout le monde. Aussi étonnant que cela puisse paraître elle allait accepter la proposition de Mikaelson mais non pas pour l'aider, elle l'utiliserait pour trouver cette essence de vie pour se l'accaparer. Cependant elle ne pouvait pour l'heure discuter de ses plans avec Damon qui la dissuaderait de faire ce qu'elle s’apprêtait à faire. Même après plusieurs mois dans la peau d'un vampire Elena continuait à se détester, à haïr sa nature et désirait que tout revienne à la norme ... comme avant qu'elle ne rencontre les deux frères dont elle s'était entichée tour à tour. Une boule semblait nouer son ventre tandis qu'elle continuait à observer l'homme qu'elle aimait. C'était son choix, sa vie, et aussi égoïste que cela puisse paraître c'était la seule solution pour qu'elle puisse redevenir la femme qu'elle était.

"Dois-je te rappeler que toi aussi tu as essayé de me tuer Rebekah? Nous sommes quitte étant donné que Katherine à fait le boulot à ta place alors cessons ce jeu puérile et comportons-nous en adultes pour une fois, veux-tu?" demanda-t-elle de sa voix douce et fluette avant de se tourner vers le vampire qu'elle aimait plus que tout. La jeune femme ne faisait confiance à personne hormis ses amies et l'ainé Salvatore, c'est pourquoi elle le consulta brièvement. De plus Petrova était la base de tous ses plans, de tous ses secrets qu'il partageait avec Rick, et avoir les deux femmes dans leur équipe était dangereusement inenvisageable. De ce fait deux alternatives s'imposaient: "Je ne sais pas si on peut se fier à elle, mais avoir une originel dans notre camps reste un atout contre les autres clans ... et surtout contre Katherine. Je sais que tu t'es allié avec elle alors il va te falloir faire un choix Damon, mais en ce qui me concerne je préfère encore m'en remettre à Rebekah plutôt qu'à elle, on ne peut pas lui faire confiance." Enfin son regard revint sur la belle blonde qui ne se défaisait pas de son sourire triomphant. Certes elle avait eut gain de cause cette fois-ci, mais sa mauvaise foie tout comme son habilité à mentir la rebutait quelque peut. Sans jamais hausser le ton, Elena croisa les bras et observa avec une agréable intensité dénué de toute haine les iris de son interlocutrice "cesse de te jouer de nous, je sais tout comme toi que tu ne t’intéresse pas à ce que Klaus peut me faire, tu te soucies de toi et uniquement de toi. Tu veux la fiole pour redevenir humaine, n'est-ce pas? Si c'est le cas alors je t'aiderai ..." Un silence se fit avant qu'elle ne continue "mais je pose une condition. Katherine est exclue des plans. Elle voudra sauver sa peau et si l'essence de vie revient entre les mains de Klaus alors nous sommes tous mort, toi la première Rebekah. Que penserait ton frère de la trahison de sa petite sœur? Si nous échouons tu retourneras pour plusieurs siècles dans ton cercueil." Elle s'approcha d'elle, doucement pour ne pas créer d'attaque ou de réaction désobligeante, ne souhaitant que discuter sans avoir à en venir aux mains. Pour une fois l'ainée Gilbert ne cherchait pas querelle auprès de son ennemie et gardait ce calme et cette gentillesse qui lui étaient caractéristiques. "C'est pourquoi je te déconseille d'essayer de nous doubler si tu souhaites enfin pouvoir mener la vie dont tu désires tant, et nous, être finalement débarrassé de la menace que représente Klaus". Une fois les choses misent au point, et ce dans le calme, elle s’écarta de la grande blonde pour rejoindre Damon qui n'avait pas perdu une miette de la conversation. "Alors?" lui demanda-t-elle. Pour elle, les choses étaient déjà toutes tracées, elle allait suivre Rebekah et s'en servir pour mettre la main sur l'essence de vie, après tout qu'avait-elle à perdre? Elle était déjà morte ...


Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Dim 30 Juin - 12:40


Se fritter avec une Mikaelson, l'unique femelle de cette famille de barges à vrai dire, n'était pas arrivé depuis des mois, en vérité, la dernière fois que la blonde s'était jetée sur lui de la sorte, c'était pour lui arracher sa chemise et lui avait répliqué en la débarrassant de son fourreau vert. Une nuit torride qui, en sa mémoire, fit sourire Damon bien que ce n'était pas comparable avec les derniers actes vécus auprès de sa jeune moitié. Rebekah plantée devant lui, évoquait de grands discours qui, malgré le fait qu'il n'avaient pas don de plaire au ténébreux vampire, avaient au moins le mérite de toucher une part véridique sur le sujet abordé. Salvatore fulminait tout autant qu'il assimilait parfaitement la demande de cette garce, comment lui faire confiance alors qu'elle était de sang avec le bâtard? Il n'eut nul besoin de répondre et laissa faire Elena, qui part les mots qu'elle débitait à vitesse folle, savait de quoi elle parlait et surtout, souhaitait mettre des conditions à un pacte qu'elle signait pour lui alors qu'il n'avait encore rien demandé. Encore une chose qui agaçait le vampire, cette tête de mule ne cesserait jamais de n'en faire qu'à sa guise, comment pouvait-il la laisser se jeter dans la gueule du loup de la sorte?

Toujours muet face aux deux femmes, Damon roula des yeux, excédé par tant de niaiseries, la jeune Gilbert se jetait corps et âmes dans un tourment qui, soyons franc, se retournerait contre elle un jour prochain et qui volerait à son secours? Lui, encore et toujours lui, fou d'amour pour elle il ne pouvait faire autrement. Ses iris aciers, où une lueur malsaine virevoltait, posés sur Elena à qui il essayait de faire entendre raison, soudain l'ainé Salvatore eut l'impression d'être à l'image de son frère, quelle horreur! Un soupir las quitta ses lèvres tandis qu'il roulait copieusement des yeux en pinçant les lèvres dans un sourire désapprobateur, il aurait beau jouer d’œillades ou même ouvrir la bouche, il était trop tard, Elena avait décidé pour eux, soit donc, il suivrait pour lui faire "plaisir" mais s'en tiendrait à son premier plan, du moins si un autre, plus élaboré, ne pointait pas le bout de son nez entre temps.

"Vous allez faire quoi maintenant? Vous battre en bikini dans la boue? Hum?" Interrogea-t-il sur le point de se coller un magistrale face-palm tant la situation était hallucinante. "Enfin..." Soupira-t-il en rejoignant la baraque. "Je suppose qu'elle va passer du temps ici, à tes risques et périls Elena, j'serai toi je ne lui tournerai pas le dos cette nuit!"

Sans plus en dire, Damon pénétra de nouveau le salon ou il s'empara d'une poche de sang pour la siffler, cela apaiserait sa soif et surtout la rage naissante qui le contenait. Non mais était-elle totalement bête ou le fait de devenir une buveuse de sang lui montait le bourrichon? Agacé, énervé, rageux comme il l'était lorsqu'elle n'était encore qu'une humaine, Damon, gourde de plastique en main, tuyau entre les lèvres, sirotait tranquillement le liquide grenat en décrivant les tonnes de conneries sur les étagères de l’armoire près de la cheminé jusqu'à arquer un sourcil amusé. Paille encore en bouche, il empoigna l'objet convoité et se tourna alors, rictus aux lèvres, vers les deux jeunes femmes qui revenaient dans la pièce. Quitte à faire dans le fantastique bien con, il ne se priverait pas pour se fendre la gueule autant que les deux présences féminines dans la maison.

"Travaillons la souplesse, un twister???!!!"



Damon Salvatore

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Ven 12 Juil - 21:14




Day time for a training

☂ PV Damon Salvatore et Elena Gilbert ☂



Elena avait décidé de sortir de la maison, ce qui fit sourire Rebekah jusqu'aux oreilles.

-Dois-je te rappeler que toi aussi tu as essayé de me tuer Rebekah? Nous sommes quittes étant donné que Katherine a fait le boulot à ta place, alors cessons ce jeu puérile et comportons-nous en adultes pour une fois, veux-tu?

Mais quelle humour elle avait cette petite! Celle qui avait rendue notre relation aussi difficile c'était elle pas Rebekah, mais bon Rebekah avait besoint d'elle et de son toutou domestique pour que son plan marche, et s’il fallait supporter cette peste pour ça sans s'énerver elle le ferait.

-Je ne sais pas si on peut se fier à elle, mais avoir une originelle dans notre camps reste un atout contre les autres clans ... et surtout contre Katherine. Je sais que tu t'es allié avec elle alors il va te falloir faire un choix Damon, mais en ce qui me concerne je préfère encore m'en remettre à Rebekah plutôt qu'à elle, on ne peut pas lui faire confiance.

Rebekah ne put s'empêcher de rire, il est vrai que si on le prend comme ça elle pouvait même faire confiance à un arbre ce serait moins stupide que d'avoir confiance en Katherine!

-Cesse de te jouer de nous, je sais tout comme toi que tu ne t’intéresses pas à ce que Klaus peut me faire, tu te soucies de toi et uniquement de toi. Tu veux la fiole pour redevenir humaine, n'est-ce pas? Si c'est le cas alors je t'aiderai ...mais je pose une condition. Katherine est exclue des plans. Elle voudra sauver sa peau et si l'essence de vie revient entre les mains de Klaus alors nous sommes tous mort, toi la première Rebekah. Que penserait ton frère de la trahison de sa petite sœur? Si nous échouons, tu retourneras pour plusieurs siècles dans ton cercueil.

La brune s'approcha de la blonde avec douceur pour essayer d'éviter toute attaque ou interprétation d'agression.

-C'est pourquoi je te déconseille d'essayer de nous doubler si tu souhaites enfin pouvoir mener la vie dont tu désires tant, et nous, être finalement débarrassé de la menace que représente Klaus

Enfin Elena s'éloigna pour s'approcher de Damon

-Alors?

Rebekah commença a sourire et se mit a applaudir

-Bravo Elena! Non vraiment, très belle interprétation! C’est avec ce visage là que tu persuades tout le monde de te faire confiance?

Elle s'approcha d'Elena un sourire sadique aux lèvres

-Pour commencer le fait que Katherine t'est tuée ne fait pas que nos querelles sont arrangées par ce que c'est moi qui aurait du te tuer ok? De plus tu dis que je me joue de toi? Que je ne pense qu'à moi? Mais écoute ici c'est la règle! Tout le monde joue pour soit même et on ne peut faire confiance à personne, sauf en de rare occasion. Tu devrais le savoir, puisque tu veut le remède pour toi.

Elle vit le visage d’Elena qui arborait un air déçu

-je ne suis pas une idiote Elena, comment oses tu croire que je pourrais imaginer une seconde que toi et tes amis alliez m'aider a avoir le remède pour moi seul, ne me met pas à ton niveau. Alors on va se débrouiller pour retrouver le remède et ce débarrasser de ceux qui nous en empêchent et quand se sera fait alors là, c'est chacun pour soit.

-Vous allez faire quoi maintenant? Vous battre en bikini dans la boue? Hum?

Et voila le moment temps attendu! le boudage de Damon... Rebekah leva les yeux au ciel "il fallait s'y attendre" pensa t-elle d'un air désespéré.

-Enfin...Je suppose qu'elle va passer du temps ici, à tes risques et périls Elena, je serai toi je ne lui tournerai pas le dos cette nuit!

Rebekah rigola " ça c'est drôle!" pensa t-elle

Elena et Damon rentrèrent dans la maison, Rebekah elle ne pouvait pas car elle n'avait pas été invitée

-Travaillons la souplesse, un twister???!!!

- hou qu'elle humour de dingue Damon! Tu la trouvé où dans une pochette surprise? Mais arrête de bouder si tu es bien sage je te donnerai un bonbon ok? Bon vous m'invitez oui ou non?


© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Sam 13 Juil - 19:04




Elena fronça les sourcils lorsque son vampire lança une remarque afin de détendre l'atmosphère qui pesait entre les deux femmes. La jolie brune ne souhaitait aucun mal à Rebekah bien qu'elle ne la porte dans son cœur - comme tous les Originels qui avaient attenté un tant soit peu à ses proches - mais le fait même qu'elle comprenne ses envies en un seul regard l'inquiétait. Damon ne devait pas savoir qu'elle souhaitait retrouver son humanité, qu'elle ne supportait plus d'être un vampire c'est pourquoi elle feinta un soupire d’agacement. Il était hors de question que l'homme qu'elle aime sache ses plans, c'était ses secrets, ses désirs et bien que cela soit un mensonge il ne servait qu'à le préserver de la tristesse qui le tiraillerait certainement. Oui, Elena lui mentait pour la première fois depuis qu'ils s'étaient abandonnés l'un à l'autre tout comme il lui avait dissimulé ses projets en s'alliant à Pierce. Les remarques cinglantes de l'Originel lui firent faire la moue, comment une femme voulant redevenir mortelle pouvait-elle bien être aussi hautaine? Cela la dépassait et la brunette ne doutait pas un instant que même avec un cœur battant elle restait la même fille égoïste et vaniteuse qu'elle était en ce moment même. "Je ne veux pas de la fiole, elle est tout à toi Rebekah". Lâcha-t-elle en serrant les poings: elle détestait avoir à mentir et n'était pas douée pour cela. Son honnêteté légendaire la trahissait bien souvent mais elle se devait d'essayer. "En revanche une fois que tu redeviendras humaine je veux que tu disparaisses de nos vie et de Mystic Falls. Tu n'auras plus rien à faire ici et tu ne seras plus la bienvenue dans cette ville. Je veillerai à cela." Son regard noisette planté dans celui de son interlocutrice, Elena ne plaisantait plus car si c'était bel et bien Rebekah qui ingurgiterait la fiole elle ne souhaitait plus jamais revoir son sourire suffisant et continuerai à subir sa nature vampirique tant bien que mal. Voyant Damon rentrer dans la maison qu'ils avaient allégrement saccagés la belle comprit que cette situation ne lui plaisait pas or pour la première fois il ne donnait pas son avis et cela l'inquiétait. Avait-il compris ses ambitions? "Je suppose qu'elle va passer du temps ici, à tes risques et périls Elena, j'serai toi je ne lui tournerai pas le dos cette nuit!"

Bien qu'il joue celui qui n'avait rien à faire du danger qui pesait sur l'ainée Gilbert la principale concernée savait qu'il ne laisserait jamais Rebekah lui faire du mal quitte à devoir y laisser sa vie ... ce qui ne l'enchantait guère. L'inviter dans sa maison, cet endroit que seuls Stefan et Damon avaient été capable de passer la barrière naturelle repoussant les vampires l'angoissait au plus haut point. La maison de vacance des Gilbert était un lieu important pour elle regorgeant de souvenirs qu'elle ne voulait pour rien au monde oublier, même ceux concernant Stefan. Ils s'étaient aimé ici, avaient partagés des moments de bonheur qui la firent sourire, et c'est tout en se passant une main non assurée dans les cheveux qu'elle rentra dans le petit bâtiment de bois qu'elle aimait tant. Que devait-elle faire? Observant l'homme qu'elle aimait d'un regard interrogateur quant à la procédure à adopter vis à vis de la nouvelle venue, ce dernier se contenta de fouiller dans les vieilleries que la famille avait entassé au fil des ans avant d'y dénicher un jeu qu'Elena avait complètement oublié depuis. "Travaillons la souplesse, un twister???!!!" Lâcha-t-il, sa bouche fendue en un sourire amusé. Il ne lui était d'aucune aide aussi soupira-t-elle en s’asseyant dans le canapé, les coudes sur ses genoux et le visage tenu entre ses mains. Elle risquait de commettre une erreur, de ne jamais plus être en sécurité en ces lieux tellement important aux yeux de ses parents et il voulait jouer au Twister?! C'en était trop pour elle qui se sentait plus que jamais seule face au dilemme qu'on lui imposait. Levant ses yeux vers le vampire pour qui elle donnerait tout ce qu'elle possédait par simple amour, Elena lui demanda finalement "Damon, je veux ton avis. Est-ce que tu penses pouvoir te fier à elle? Je ne veux pas qu'elle vienne ici, mes parents ne l'auraient jamais souhaité mais quel autre choix avons-nous? Nous devons stopper Klaus, ce n'est pas une option mais ..." Coupée par les plaintes de Rebekah qui l'entendait parfaitement, la belle brune lui accorda un coup d’œil en se relevant, ignorant momentanément cette bombe à retardement qu'elle représentait à ses yeux. Puis elle prit le jeu des mains de son vampire avant de le jeter sur la table et lui fit face, plus sérieuse et inquiète que jamais. "J'ai besoin de tes conseils, j'ai besoin de savoir ce que je dois faire, ce que tu penses." Comme à chaque fois qu'elle paniquait Elena arpentait le sol en touchant ses cheveux. Puis elle lui fit volte face. "C'est elle ou Katherine et je suis prête à parier qu'elle n'aura aucun scrupule à nous duper." Se faisant violence et se haïssant pour ce qu'elle s'apprêtait à faire la jeune Gilbert s'avança vers la porte d'entrée, s'excusant mentalement auprès de ses parents adoptifs pour souiller la maison que son père avait lui-même construit. "Tu peux entrer Rebekah."

Une fois que cette dernière l'ait eut rejoins, elle l'observa la mâchoire crispée au possible et les muscles tendus. Se penchant vers la photo qu'elle avait jeté quelques heures plus tôt représentant Stefan et elle lorsqu'ils étaient encore liés par un amour qu'elle avait pensé éternel Elena se rua sur elle et la plaqua contre le mur, son bras entravant sa gorge "ne touche pas à ça!" Feula-t-elle en montrant ses crocs. "Dis-nous plutôt ce que tu sais sur la fiole. Comment on la trouve et comment on se débarrasse de Klaus?" Trop faible pour rivaliser avec un vampire aussi âgée que Rebekah, la jeune femme se retrouva à l'autre bout de la pièce, brisant au passage un ancien vase décoratif qui entailla sa jambe. La douleur était supportable et sa plaie cicatrisa aussi rapidement qu'elle se remettait sur pieds. Haineuse elle sentait ses poumons s'emplir d'oxygène inutile et lâcha un grognement digne de sa nouvelle nature. Puis elle reprit son visage que tous lui connaissaient, celui d'une humaine lambda ... une humaine qu'elle ne tarderait plus à redevenir. Reprenant son calme tant bien que mal Elena ferma une seconde les yeux avant de s'avancer vers le lourd meuble de noisetier où se trouvaient les bouteilles d'alcool que Jeremy se plaisait à consommer à chaque fois qu'il venait. "Désolée, je ne sais pas pourquoi j'ai agis comme ça." dit-elle en proposant un verre à Damon et Rebekah pour finalement s'en prendre un. "Par où commençons-nous?"

Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar
Messages : 400
Age : 31
Emploi/loisirs : Amateur de sang humain

We all have something to hide.

Race: Vampire
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson] Dim 28 Juil - 9:47


Le jeu de société toujours en mains, Damon fit face à sa belle, immédiatement en voyant l'air qu'elle arborait, le vampire cessa de sourire et sentit l'ennuie lui pendre au nez. Roulant de grands yeux en fixant l'Originel toujours coincée devant la porte, il écouta attentivement la brune qu'il aimait, elle voulait des conseils alors qu'habituellement on lui en servait sur un plateau et qu'elle n'en faisait qu'à sa tête? décidément cette journée, qui normalement devait être une fin de semaine alléchante et prometteuse pour le ténébreux vampire, se transformait en réunion au sommet concernant encore et toujours la fiole de vie et surtout la possible entrée de Diego aux dents de sabre dans la demeure. Avant, lorsqu'il était encore le mauvais frère Salvatore, celui dont on aimait dire qu'il était égoïste et incapable de faire preuve de sentiment, Damon n'aurait pris aucune pincette et aurait servi à Elena qu'elle se plantait là une écharde dans le pied, c'était exactement la façon dont il voyait Mikaelson, jamais il ne pourrait faire confiance à cette fille, mais désormais il devait prendre sur lui et appuyer la jeune Glibert. Cruel dilemme qu'être lui, entre les babysitting et le mal être de sa moitié, Salvatore avait bien changé et passait bien plus de temps à épauler les autres qu'à penser à lui même. Un soupiras las quitta ses lèvres lorsqu'on lui retira le Twister des mains après avoir évoqué le fait qu'une alliance avec la blonde était sans doute mieux que celle qu'ils avaient avec Katherine.

"Elena, tu sais ce qu'elle est, tu sais qu'elle est la sœur de celui qui a maintes fois tenté de te vider de ton sang..." Damon riva son regard dans les iris noisettes de la brunette. "Si tu penses qu'elle peut t'aider vas y, mais personnellement je ne cautionnerai rien de ce qu'elle pourra faire ici, si elle essaye de nous doubler, je l'égorge compris?" Sérieux au possible, Damon releva les prunelles dans celles de Mikaelson à qui Elena disait désormais d'entrer, sourire pincé aux lèvres il frôla l'épaule de cette dernière avant de rejoindre le placard où étaient rangés les alcools. T'as beau être une antiquité Bekah, fais attention à ce que tu fais... J'étais d'humeur taquine avant que tu mettes les pieds ici, maintenant je suis un peu plus..." Damon déboucha une bouteille, en huma le contenu et fronça les sourcils en dédiant un regard aux deux femmes. "....sur la réserve, tu es comme une incruste non désirée, mais vois les choses du bon coté, au moins pas besoin de planter ta tante devant la bicoque, si c'est pas généreux de la part d'Elena."

Un air ravi et suffisant collé au visage, Salvatore revint à l'exploration du bar tandis que, derrière lui, après un échange rapide de mots en tout genre, subitement le meuble devant lequel il était se mis à trembler, tournant légèrement le menton, il vit sa belle en pleine menace avec la vieille sangsue. Damon esquissa une grimace lorsque la jeune femme dont il était épris termina à l'autre bout de la pièce et leva un index devant lui, histoire de mettre en garde Rebekah. Pas un mot ne sortit de sa bouche, ce geste était amplement suffisant et bien qu'il fut plus jeune et donc moins fort que la blonde, lorsqu'il s'agissait de Gilbert, Salvatore aurait pu soulever des montagnes, alors tuer une originel, même temporairement, ne lui faisait aucunement peur. Les deux femmes aux traits ravagés par les veines n'en faisaient pourtant qu'à leur tête, encore une soirée à boire et à se méfier de tout, pensa-il en accueillant Elena près de lui. Celle-ci le poussa légèrement, reprenant un tant soit peu de son calme en laissant alors le doux visage de poupée qu'il appréciait revenir le séduire, pour saisir trois verres et y verser un liquide ambre que le vampire vit là comme une solution aux problèmes qu'il rencontrait ce soir à savoir : une chandelle blonde et mal dans ses loques rivée entre lui et sa belle. Sans demander son reste, Salvatore empoigna le verre, fit un tour rapide de la pièce et se posta près de la montée d'escaliers.

"Pas que je m'ennuie ... Enfin si, c'est terriblement chiant que de devoir se dire qu'un moment qui devait être sublissime, se transforme en gardiennage de blonde écervelée, mais bon, j'assume ton choix princesse!" Levant le récipient devant lui en un clin d’œil, Damon pinça ensuite les lèvres comme pour l'embrasser à distance. "Sur ce ma belle... Reb, je serai là haut, évitez simplement de réduire en cendres cette baraque... Soyez sages, sinon la nounou vous mettra la fessée..."



Damon Salvatore

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson]

Revenir en haut Aller en bas

Day time for a training [Damon Salvatore & Rebekah Mikaelson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Old Topics :: Archives-