RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Jeu 26 Déc - 21:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le grand soir était arrivé, celui annonçant le passage à 2014, et quoi de mieux qu’une soirée avec ses plus proches amis et leurs compagnes. La maison était rangée, propre et même décorée pour l’occasion. Paul savait quand même recevoir bien qu’il soit souvent bordélique, ce point de sa personnalité changeait au fil des jours. Paul avait passé sa journée aux fourneaux et moman poussin l’y avait aidé afin que tout soit prêt pour la soirée. Ses parents s’étaient programmés un petit séjour romantique vers des thermes afin de se détendre, Paul savait pertinemment comment ils allaient s’y prendre ! Bouteille de champagne, pétard et jouets de sa mère, rien que d’y penser Paul secoua la tête en riant. Prenant sa douche en chantant –pour changer-, il se vêtit rapidement d’une chemise en jean bleu et d’un jeans noir, ses éternelles converses aux panards, une touche de parfum, Paul scruta sa barbiche, ça ferait l’affaire ! Il retourna dans le salon et choppa la gueule de son chien pour y accroché un nœud papillon sous son gémissement de flemmard. Il le caressa de longues minutes avant de regarder par la baie vitrée. Beaucoup de chose avaient changé chez Lewis sans que personne n’en soit informé. Ils ne passeraient pas la soirée dans le salon mais sous la pergola installée dans le jardin, où un magnifique jacuzzi orné de lumières était installé. C’était sur sa liste avant de mourir, et ses parents le lui avaient offert pour nowel. C’était peut être débile pour certains de tenir une liste de chose qu’on aimerait faire avant de se voir appeler vers les anges, mais pour Paul c’était nécessaire afin de ne rien louper, de ne pas passer à côté de quelque chose, et surtout d’avoir le sentiment qu’il ne partait pas sans rien avoir accomplit. Une bière en main, une main en poche, Paul scrutait l’extérieur, les fêtes de fins d’années étaient presque toutes passées et il resongea à sa mère. Elle avait raison, ne jamais se fier à un mec en blouse blanche tout droit sortit de l’école, ils n’étaient bons qu’à donner de mauvaises espérances. Cependant une chose était sure, son cœur était malade et ses jours étaient comptés, pourtant personne n’était capable de dire combien de temps il foulerait encore le sol. Il se sentait encore en forme, sauf certains matins où ses médicaments le tourmentaient, mais qui sait de quoi demain serait fait. S’éteindrait il dans son sommeil, lors d’une énième crise cardiaque, ou aurait il la chance de poursuivre son existence ? Chassant très vite toutes ses pensées négatives afin de passer une bonne soirée, Paul fit hurler le son dans les enceintes, et commença à danser tout seul dans le salon sous les jappements de Lucky qui se jetait pattes les premières sur son torse pour se mêler à sa partie. Rieur, Paul et le chien s’amusèrent un long moment avant que la sonnette ne retentisse, il reposa les pattes de son chien qui se mit assis dans son panier nœud papillon au cou. Lewis dégagea sa bière dans la cuisine, baissa le son et partit ouvrir la porte sur une Peyton plus que ravissante. Un sourire sur les lèvres, Paul ancra son épaule à l’encadrement de la porte les bras croisés.

- Mot de passe jeune damoiseau !

Dit il en riant avant de virer son épaule de la porte et de prendre doucement sa main pour la trainer à l’intérieur. Il se mit dans son dos et fit glisser doucement son manteau de ses bras pour aller l’accrocher sur une porte manteau, lui retirant son écharpe en la couvrant de son regard tendre, avant de glisser sa main sur sa taille et de déposer ses lèvres sur les siennes, sentant ses bras rejoindre son cou. Tendant le bras en arrière pour déposer l’écharpe sans quitter ses pétales de roses, Paul sourire aux lèvres, la fit reculer dans la pièce, continuant encore et encore à embrasser ses lèvres, avant de se stopper et de reculer doucement.

- T’es toute choupi comme ça…

Paul la fit s’assoir sur le canapé, ne voulant pas dévoilé sa surprise du jour, elle la découvrirait au même titre que tout le monde. Il profita de ce moment juste avec elle pour la tenir dans ses bras contre lui, échangeant quelques mots avant qu’elle ne sorte un paquet de son sac et le lui tende. Il arqua d’un sourcil, avec un sourire et l’ouvrit pour découvrir une ancienne montre gousset, un chef d’œuvre d’horlogerie made in France comme on n’en faisait plus beaucoup aujourd’hui. Il écarquilla des yeux et la scruta un long moment avant de tourner son visage vers Peyton et de l’embrasser tendrement.

- Merci choupette… t’aurais pas du.

Il se leva pour la déposer en lieu sur car deux énergumènes allaient rejoindre bientôt la soirée et il craignait une catastrophe. D’ailleurs, la sonnette retentit à nouveau et il partit ouvrir la porte pour découvrir un Kyle toute en beauté, et une Edena enceinte jusqu’au cou qui le fit buguer un instant. Il ne l’avait pas vu depuis quelques semaines et on peut dire que ça avait encore bien poussé. Il les fit entrer dans un sourire, serrant la main à Kyle et embrassant Edena, lui retirant son manteau pour le ranger.

- Mon dieu il va neiger Kyle a su s’habiller aujourd’hui ! Il exhibe pas son coeur de tantouse! Dit il en se marrant Edena toujours aussi sublime, on t’as dit que la grossesse t’allais à merveille ? Ajouta t-il en les invitant à s’installer. - Kyle je sais pas si tu te souviens de Peyton…. Choupette je te présente Edena, Edie pour les intimes la lapine à Kylinou !

Paul installa Edena dans un fauteuil rien que pour elle, afin qu’elle soit tranquille avec son ventre et pas trop loin de son têtard pour qu’il ne soit pas frustré par une telle distance ! Installés ensemble dans le salon, ils échangèrent quelques mots tous ensemble. Paul avait une surprise pour Vince, mais il ne savait pas réellement si cette surprise pointerait le bout de son nez tant les minutes défilaient, et les invités s’impatientaient de boire et manger. Il les fit patienter un moment avant d’entendre enfin cette foutue sonnette retentir.

- Salut Lou… entre je t’en prie.

Sa voisine d’en face autant dans le quartier que dans le centre ville venait de faire son apparition. Elle ne connaissait personne ici, et passer le nouvel an en solitaire n’était pas quelque chose de concevable pour Paul, aussi l’avait il convié à les rejoindre. Elle connaissait déjà Peyton et Vince dont elle ne serait pas totalement perdu, et puis des affinités pouvaient se créer. Il lui retira son manteau, la laissant s’installer et dire bonjour.

- Je vous présente Lou, la nouvelle fleuriste… Tu connais déjà Peyton, les deux autres se sont Kyle et Edena… Ils bossent aussi dans la rue, la boutique d’antiquaire pour Edie, et le garage pour Kyle.

Il la laissa s’installer avant d’entendre un idiot chanter à l’extérieur. Paul et Kyle s’échangèrent un regard avant d’exploser de rire, et que la sonnette ne soit pressée comme une maboule au point que les plombs auraient sauté ! Pressée pour la dernière fois de la soirée, à moins que les flics ne se pointent tout était possible ici. Il sourit mielleusement et alla ouvrir la porte.

- Mon GROS chat !! Riant il lui fit une accolade, lui tapant un grand coup dans le dos avant de le trainer à l’intérieur, lui chuchotant J’ai une surprise pour toi

Dit il avec son sourire de con, le laissant entrer pour découvrir tout le petit monde et surtout Lou… Puis il fila dans une autre pièce pour aller chercher un paquet cadeau. Il revint dans le salon, et le tendit à Lou qui semblait un peu surprise voir gênée.

- Panique pas, c’est une coutume du quartier… C’est de la part de Vince et moi… C’est lui qui m’y a fait repensé.

Ajouta t-il en lançant un regard à son pote, laissant la brunette déballée son cadeau. Un petit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en peluche. Quelques minutes filèrent et Paul invita tout le monde à le suivre dehors, entendant déjà Kyle râler face aux températures extérieures qui pourraient enrhumer sa lapine. Il poussa la porte de la baie vitrée du pied et entra dans la pergola chauffée où une table décorée de bougie et autres trucs de fêtes étaient dressées, ainsi que le jacuzzi pétaradant de bulles et de lumières.

- Ca vous plait ? Cadeau du papa nowel ! Installez vous, je vais chercher le champagne et le champomy pour Edie !

Il s’extirpa à la cuisine revenant avec le tout, donnant le champagne à déboucher à Vince, et le champomy à Kyle pendant qu’il plaçait petits fours, chips et autres gourmandises pour l’apéritif. Puis il s’installa aux côtés de Peyton, glissant sa main sur sa cuisse en lui lançant un regard tendre, avant de se relever pour trinquer avec tout le monde.

- Santé à une soirée mémorable je l’espère… En espérant que Kyle et Vince cassent kedal ce soir !

Dit il de manière innocente genre lui n’est pas du tout maladroit non non non…


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Peyton E. Miller

avatar
Messages : 53
Emploi/loisirs : Gérante d'une boutique vouée à la musique
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Jeu 26 Déc - 23:02


PUne journée à grande vitesse prenait fin, la petite blonde baissa le rideau de fer devant sa vitrine et verrouilla sa porte sur les coups des dix huit heures, dans soixante minutes elle devait être, coiffée, maquillée et habillée et sonner cher Paul, autant dire que le défis était de taille. Elle fila rapidement à l'étage, jeta ses fringues sur son lit et s'affaira sous la douche puis en sortit une fois toute fraîche. Des sous vêtements plus tard, elle s'apprêta légèrement devant le miroir et enfila sa petite robe à fleurs rubis, des collants noirs, un gilet sombre et ses boots grenats, elle parfit ses boucles et logea un petit paquet dans son sac, le cadeau qu'elle ferait au chasseur avec l'accord de sa mère qui voyait en lui le héros de sa petite fille. Un sourire naquit au coin de ses lèvres, un héros pour Suzanne mais autre chose pour Miller qui sentit son cœur battre la chamade en un simple coup d’œil sur le lit qui avait été lieu d'un moment qu'elle n'oublierait jamais, pour dire vrai, chaque endroit de son logement la rappelait à cette journée, lorsqu'il l'avait ramené, l'avait faite dansé et embrassé puis... Tandis qu'elle sortait de sa chambre, elle croisa le billet d'avion sur le meuble près de la télévision, Rome... elle ne voulait qu'une chose, qu'il soit vraiment près d'elle lorsqu'elle s'y rendrait et guère un souvenir ou un fantôme qu'elle verrait peut-être au même titre que la jeune fille aux longs cheveux bruns pour qui son cœur battait encore. Peyton avala sa salive, elle ne ressentait aucune jalousie mais quelques questions lui trottaient en tête au sujet de leur pseudo relation, qu'étaient-ils vraiment? Empoignant son sac et secouant la tête pour éviter de songer, ce soir étant un des moments privilégiés qu'elle aurait en sa compagnie et dont elle profiterait comme il le lui offrirait, subitement une acidité lui combla la gorge et elle se rua vers l'évier pour vider le café qu'elle avait bu dans l'après midi. Le cœur battant, haletante, Miller fit couler l'eau et en glissa une gerbe entre ses lèvres avant de se redresser, l'estomac douloureux un moment, elle n'avait pas mangé énormément et les températures extérieures n'étaient pas terriblement chaudes, sans doute avait-elle pris froid, rien de bien méchant mais tout il advint qu'elle dû rejoindre la salle de bain et se débarrasser de cette amertume désagréable à grands coups de brosse et dentifrice.

Dix minutes de retard suite à ce petit contre temps... Elle sortit de sa voiture, garée devant chez lui et fila sur le porche, fixant amusé les nains de jardin qui s'étaient vu affublé de bonnets de noël et se ressaisit lorsqu'il ouvrit. Chemise bleue intensifiant son regard lagon sur un jean noir, tout bonnement rien à ajouter, ou si, le fameux sourire qu'il lui offrit en une épaule rivée dans l'encadrement de porte. La jeune fille imita son geste facial, il était beau, toujours aussi doux, toujours aussi tendre dans sa façon de la regarder et comment ne pouvait-elle fondre comme glace au soleil devant lui ? C'était impossible mais elle se contenait alors qu'elle aurait aimé lui délivrer quelques mots importants pour elle mais qui le ferait réagir d'une façon qu'elle ne connaissait pas, cette phrase était l'unique secret qu'elle avait pour lui, tout le reste lui était livré. Il lui demanda un mot de passe qui lui fit plisser le nez, la charrier il adorait ça, elle aussi d'ailleurs, aussi lui délivra-t-elle un petit « crétin ? » auquel il rit et la fit rire à son tour avant qu'il lui saisisse la main pour la rentrer au chaud. Sa présence lui faisait pulser les veines, rien qu'en glissant dans son dos pour lui retirer son manteau Peyton sentit des frissons lui pousser sur la peau sans qu'il ne puisse les voir sous son long gilet. Il revint et chipa l'un des pans de son écharpe, tournant autour d'elle en des yeux doux pour lui retirer en la faisant rire. Il fallait le dire si tu voulais une strip teaseuse Paul, je me serai vêtue autr...  Elle fut coupée, ses lèvres épousèrent les siennes et déjà elle se laissait aller à la chaleur intense que provoquait ce baiser. Lentement elle se riva sur la pointe des pieds et glissa les mains sur son torse pour encercler sa nuque tandis qu'il se cambrait en arrière, la soulevant sans mal à quelques centimètres du sol en un sourire de sa part tandis qu'il se débarrassait de l'étoffe de laine. Quand il se redressa et l'entraîna à reculons, mains sur sa taille, un peu plus loin dans le salon, Peyton ne cessa de profiter de ce qu'il lui offrait, une étreinte de plus, une tendresse, une douceur de plus... Simplement quelques gestes de plus qui lui firent retenir le chasseur un moment contre elle avant de lâcher prise et noyer ses prunelles dans les siennes, un léger soupir quittant ses lèvres encore entrouvertes, se mordillant l'inférieure pour éviter aux fameux mots de quitter sa gorge.

T’es toute choupi comme ça… Sourit-il.
Je le suis pas d'habitude ? Une petite moue boudeuse aux lèvres, elle laissa glisser les doigts contre lui et le libéra de l'emprise qu'elle avait pu avoir sur lui, ne désirant pas l'enfermer dans quelque chose qu'il ne voulait peut-être pas dans son intégralité. Tu es craquant comme ça. Finit-elle par dire en s'asseyant dans le sofa avant de lisser sa robe, de tenir bien droit son buste et croiser les genoux sur lesquels elle déposa ses mains jointes. Monsieur l'étalon américain! Peyton sourit et se logea dans ses bras lorsqu'il prit place et la tira vers lui. Une paume sur son cœur, comme à chaque rapprochement, elle l'écoutait parlait et riait avec lui et quand elle se sentit plus sereine, elle glissa une main dans son sac et en sortit le cadeaux qu'elle lui tendit. Je t'ai pas vu à Noël et j'étais chez mes parents donc... voilà, Joyeux Noël Paul. Il l'ouvrit en un sublime sourire avant de l'embrasser.
Merci choupette… t’aurais pas dû. Peyton lui pinça le nez et referma ses doigts contre la montre qu'il tenait.
C'était à mon grand père, ma mère me l'a donné, et vu ce qu'elle m'a dit je pense que je ne me trompe pas sur la personne à qui je devais l'offrir le temps venu. Ses lèvres baisèrent sa joue et elle caressa son visage, l'amour la gagnait beaucoup à son contact et alors qu'elle le fixait, les lèvres tremblantes en un constant sourire...Paul je t'... La sonnette retentit et elle se redressa pour le laisser aller ouvrir, le cœur battant à tout rompre, un soupir suivi d'un rire nerveux s'échappant de sa bouche. Elle découvrit Kyle, qu'elle connaissait de vue, puis sa jolie compagne qui couvait deux futurs petits Jefferson d'après ce que lui avait dit Lewis.
Kyle je sais pas si tu te souviens de Peyton…. Choupette je te présente Edena, Edie pour les intimes la lapine à Kylinou !
Je me souviens très bien de toi Kyle, tu étais toujours fourré avec Paul, tu vas bien? Lorsqu'elle lui répondit, après une bise, elle se tourna vers la brunette radieuse. Enchantée, il paraît que tu as ouvert une boutique dans la même rue que nous tous ? Je viendrai faire un petit tour, j'adore tout ce qui est USE! Dit-elle bien haut à l'intention de Paul, une petite boutade concernant son cœur, sur lequel elle apprenait à rire uniquement pour lui, qui arracha un rire à tout ce petit monde. Tu sais le sexe ? Paul ne m'a jamais dit, uniquement qu'il avait hâte de les voir.

Discutant de tout et de rien, naturellement la jeune Miller se rapprochait d'elle, un lien unique dû à la magie qui nageait dans leurs veines sans doute. La sonnette retentit plusieurs minutes plus tard et cette fois ce fut Lou, qu'elle avait rencontré avant noël, sa petite voisine du magasin, une fille attachante et réservée.

Je vous présente Lou, la nouvelle fleuriste… Tu connais déjà Peyton, les deux autres se sont Kyle et Edena… Ils bossent aussi dans la rue, la boutique d’antiquaire pour Edie, et le garage pour Kyle. Miller se redressa et lui laissa la place près d'elle et Edena en un sourire.
Autant se serrer les coudes ce soir non?

D'un naturel avenant elle n'avait aucun mal à laisser émaner sa gentillesse, Peyton était pétillante malgré ses petits soucis sentimentaux qui n'en étaient pas vraiment. Les conversations continuèrent encore, jusqu'à entendre Vincent chantonner à l'extérieur et faire rire les deux garçons. Bientôt l'équipe fut au complet, Paul et Kyle chambraient se pauvre Vince qui leur rendait bien puis Lewis fit rougir Lou lorsqu'il lui délivra un paquet, Peyton le fixa en un sourire tandis qu'il gardait les yeux rivés sur la réaction de la brunette face à un ours en peluche. Une coutume... Lorsqu'elle vit Kyle filer une petite tape au grand brun, elle crut comprendre le petit manège. Après quelques échanges, la troupe suivit Paul où il les menait et la blondinette découvrit un genre de SPA privé sous pergolas, voilà pourquoi elle avait tiqué donc au sms de ce petit cachottier, un maillot de bain en plein hiver, c'est donc à ça qu'il servirait. Cadeau de ses parents d'après ce qu'il disait, il avait été gâté par le bonhomme en rouge cette année et elle espérait que l'année suivante il en serait de même, et cela pour des décennies encore. Émerveillée par le décor qu'il avait fait lui même, de ses petites mains très habiles, elle s'installa à table, à ses côtés après qu'il eut ramené le champagne et le sans alcool pour la future maman. Les bouteilles fut débouchée, elle sursauta, tout comme Edie, lorsque le bouchon péta au dessus d'elle.

Je comprend pourquoi c'est à vous qu'il demande! Rit-elle avant de sentir la main de Paul sur sa cuisse. Son cœur battit encore et elle croisa son regard, incapable d'agir une seconde, incapable de lui offrir le même geste, elle fut sauvée par le toast qu'ils se portèrent en chœur une fois les coupes servies.
Santé à une soirée mémorable je l’espère… En espérant que Kyle et Vince cassent kedal ce soir !
Ou toi...Glissa-t-elle en penchant les lèvres pour que personne d'autre que lui entende avant de trinquer. Santé!

Ce mot lui fit mal un instant, pour la simple et bonne raison qu'elle ne souhaitait que ça à Paul et que, malgré tout ses souhaits, aucun cœur n'avait encore été dédié à son intention, hormis le sien qui battait pour deux sans qu'il ne le sache.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Peyton E. Miller
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 1:37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Happy new year"
Edena

J'entre à pieds-joints dans mon bain de pensées, j'ai pris le temps de mouiller mon savon parfumé, je laisse laisse aller mon dos dans l'eau douce, un peu de couleur salée aller dans la mousse, les bulles de savon se trémoussent, les boules de citron m'éclaboussent, je laisse aller mon dos dans l'eau douce, un peu de parfum moussant aller dans ma bouche, ça mousse mousse entre toi et moi, j'ai la peau douce douce comme de la soie, ça mousse mousse entre toi et moi, ça m'éclabousse-bousse comme de la soie…

Chanta t-elle, plongée dans un bain moussant, pour se relaxer et se parer à une soirée sans doute mouvementé vu les énergumènes présents. Paul et Kyle ensemble c’était se préparer à son futur quotidien, bien qu’elle se persuadait que ses petites filles seraient aussi adorables qu’elle l’était enfant. Un sourire naquit sur ses lèvres, alors qu’elle effleurait son ventre d’une main, fixant le mur devant elle, alors que quelques bougies flamboyaient autour d’elle. L’année 2013 allait s’achevé d’ici quelques heures. Une année qui avait été riche en rebondissements pour elle. D’abord elle s’était installée à Mystic Falls pour être plus proche de son unique famille, sa grand-mère Brigitte, qui d’ailleurs fêtait le Nouvel an avec quelques unes de ses amis dans une discothèque. Mamie –pseudonyme qu’elle détestait d’ailleurs- était toujours pleine de vie, et avait quelques ressemblances avec le Kyle d’autrefois et d’aujourd’hui. Puis elle avait rencontré Kyle dans un bar, rien pourtant ne présageait qu’ils finiraient ensemble avec leur caractère bien trempé et leur tempérament de feu… et pourtant, ils attendaient deux merveilles dans les semaines à venir. Il y ‘avait eu aussi l’épisode avec Stefan et ce rêve atroce qu’elle avait l’impression d’avoir vraiment vécu alors qu’elle s’était éveillée dans son lit au côté de son têtard d’amour. Ce vampire se faisait discret ces derniers temps, avait il une idée en tête, ou était ce parce qu’elle ne mettait que rarement le nez dehors, toujours chaperonner par la famille du brun ténébreux ou bien par Jeff. Elle n’en savait rien, mais elle ne pensait pas une seconde qu’il l’avait oublié, elle semblait être sa lubie au même titre qu’elle avait été celle de Marc avant qu’il ne décède quelques semaines plus tôt. Cette nouvelle avait effrayé Edena, se demandant un long moment qui était à l’origine de cet assassinat, cette question restant sans réponse.

Envelopper dans son peignoir de soie rouge, légèrement ouvert sur ses sous vêtements noirs en dentelles, Edena s’assit devant sa coiffeuse et commença à se préparer. Maquillage de fête oblige, elle maniait à la perfection ses pinceaux, sans pour autant ressembler à un Picasso. Passant de la cire entre ses doigts pour parfaire ses boucles, elle croisa le regard de Kyle qui sortait de sa douche envelopper dans une serviette, se dirigeant vers la penderie pour se vêtir. Un instant elle resta à contempler la ligne de ses abdominaux, celle de son dos, et de toutes ses autres formes qui la rendait complètement dingue. Des frissons saisirent ses bras, l’échine de son dos, remontant le long de sa colonne vertébrale où elle posa sa main pour essuyer une envie délirante qui lui prenait les tripes. Essayant de se concentrer à nouveau sur ce qu’elle faisait, Edena sentit son ventre bouger et émit un petit rire en déposant ses mains sur ses rondeurs. Le début de sa grossesse avait été catastrophique pour elle, à cause des dires d’une fille peu scrupuleuse, désireuse d’obtenir celui qu’elle aimait. Mais depuis quelques temps, elle y voyait les bons côtés et pour rien au monde elle ne laisserait sa place, au contraire si elle pouvait même allonger cette durée elle le ferait. Déposant une goutte de parfum au creux de son cou, Edena se releva pour aller fouiller sa penderie à la recherche d’une robe, mais toutes celles qu’elle essayait était soit trop décolleté pour une femme enceinte, soit trop courte, ou tout simplement trop juste pour son ventre qui ne cessait de prendre de l’ampleur.

- Pffff foutu créateur… ils pensent pas à ceux qui attendent des jumeaux…

Dit elle en se battant pour se défaire de sa robe coincée au niveau de sa poitrine, le tissu remontant sur son visage à tel point qu’elle butta contre un mur et soupira. Elle entendit glousser près d’elle, se retournant dieu sait où car elle avait du mal à voir quelque chose.

- Chéri aide moi !!

Elle ne bougea plus d’un centimètre en sentant ses mains sur elle, comme électrisée, statufiée sous ses mains qui relançait les frissons sur sa peau, lui octroyant des rougeurs presque inconnus sur ses joues d’ordinaire. Rapidement elle se retrouva libérée de son vêtement et poussa un soupir en remettant son soutient gorge en place alors que son ventre bougeait dans tous les sens. Elle scruta les étagèrent incapable de trouver quelque chose à sa taille. Vu qu’elle sortait rarement, elle mettait des vêtements du quotidien mais là c’était jour de fête alors autant être hors du commun pour une fois… bien qu’elle le soit souvent finalement. Un instant en tournant sa tête vers Kyle, un vêtement mauve attira sa curiosité. Elle fronça des sourcils en attrapant le cintre qui accueillait une robe magnifique qu’elle ne se souvenait pas encore avoir vu. Edena tourna son regard sur Kyle fixant son sourire qui dévorait progressivement ses lèvres et comprit derechef. Penchant doucement la tête sur le côté en un sourire adorable, elle passa ses deux bras autour du cou de Kyle vêtu à moitié avant de déposer ses lèvres sur les siennes.

- Je t’aime…

Elle ne lui disait que très rarement, surtout lorsqu’elle le sentait entre ses cuisses, partageant un moment charnel dirigé par les sentiments immense en elle tout comme les pulsions qu’il lui intimait sans même s’en rendre compte. Soigneusement elle ouvrit la fermeture de la robe, se plaçant devant le miroir sur pied de la chambre et l’enfila. Elle épousait parfaitement ses courbes, ne manquait plus que la fermer pour s’assurer qu’elle ne serait pas étouffer comme dans un corset. Se battant avec la fermeture dans son dos, tant ça tirait sur son ventre, elle grommela un moment avant que son têtard ne vienne à la rescousse. Elle retenu son souffle comme si ceci allait la faire rentrer dans le vêtement, et fut ravie de voir qu’elle était parfaitement à sa taille. Elle lui accorda un magnifique sourire dans le miroir avant de le laisser se préparer. Elle fila sans même s’en rendre compte dans la chambre qui abriterait ses futures puces, et caressa du bout des doigts les berceaux avant de poser ses yeux sur un cadre où elle était en compagnie de Kyle. Une photo prise par Dylan le jour de ses vingt cinq ans, immédiatement son regard se posa sur son poignet où elle portait encore son bracelet avec un petit ange. Le premier présent que lui avait offert Kyle, et qu’elle s’était vu arrachée par la blondinette Rachel. Elle l’effleura de l’index avant de sentir une présence, et une larme couler sur sa joue. Elle reposa le cadre et se retourna essuyant sa larme.

- On y va ?

La porte d’entrée s’ouvrit sur un Paul Lewis qui semblait en pleine forme malgré ses soucis médicaux. Edena afficha un beau sourire en entrant suivit de Kyle, réceptionnant la bise du blondinet avant de poser les yeux sur la personne présente. Laissant Paul l’aider à retirer son manteau, il était toujours aussi adorable, et semblait moins triste par la mort d’Isabella qui avait profondément touché Edena lorsqu’elle l’eut apprit.

- Mon dieu il va neiger Kyle a su s’habiller aujourd’hui ! Il exhibe pas son corps de tantouse! Edena toujours aussi sublime, on t’as dit que la grossesse t’allais à merveille ?

- T’es adorable Paul…

Dit elle en remettant sa mèche de cheveux derrière son oreille, joignant ses mains devant elle.

Kyle je sais pas si tu te souviens de Peyton…. Choupette je te présente Edena, Edie pour les intimes la lapine à Kylinou !

Choupette ? Ce surnom la fit arquer discrétement un sourcil en regardant Kyle avec un sourire. Elle avait loupé un épisode ?

Je me souviens très bien de toi Kyle, tu étais toujours fourré avec Paul, tu vas bien?

Edena s’approcha de la jeune blondinette et lui fit la bise avant d’avoir un flash étrange, qui la bloqua un instant sans même le montrer. Un sourire plus doux sur les lèvres elle s’assit où Paul lui indiquait, regardant un instant le ventre de la blondinette qui ne laissait pourtant rien présager. Passant une main sur sa nuque, elle finit par la river sur son ventre, était ce eux ? Leurs pouvoirs, magie qui lui faisait voir des choses ? Qu’était ce d’ailleurs ? Un rêve inavoué ? Une prémonition ? Elle sortit rapidement de ses songes en regardant la blondinette.

Enchantée, il paraît que tu as ouvert une boutique dans la même rue que nous tous ? Je viendrai faire un petit tour, j'adore tout ce qui est USE!

- T’es servit avec Paul ! Dit elle amusée

Tu sais le sexe ? Paul ne m'a jamais dit, uniquement qu'il avait hâte de les voir.

- Non mais je suis sure que ce sont des filles. Elle roula des yeux en entendant Kyle Le sixième sens mon têtard, un truc de fille.

Dit elle dans un beau sourire à l’attention de sa moitié. Les minutes filèrent très vite, et une nouvelle invitée dont elle ne connaissait pas l’existence pointa le bout de son nez. Visiblement une nouvelle arrivante à Mystic Falls, et une voisine de boutique. Décidément à croire qu’ils s’installaient tous dans la même ruelle. Edena la salua avec courtoisie et un nouveau flash vint lui ancrer les tripes. Cette fois elle posa son regard sur Kyle, un regard qu’il connaissait bien trop pour savoir que quelque chose se passait. Gordon lui avait fait savoir qu’elle craignait la magie de ses enfants en public, quand on voit qu’ils sont capables de faire sortir des bulles multicolores de ses lèvres, c’était normal. Mais ici Vince était ignorant et sans doute que la brunette nommée Lou aussi. Elle déglutit un instant avant de reprendre place sur le fauteuil que Paul lui avait attribué pour qu’elle ne soit pas bousculée ou gêné par autrui. Cet homme était vraiment adorable et elle espérant que Peyton s’en rendait compte auquel cas elle n’aurait aucune pitié. Oui elle s’était attachée à ce petit brin d’homme, il était tellement présent pour eux, qu’il était normal qu’ils le soient aussi.

- Une fleuriste dans la rue, c’est bien ça… les garçons n’auront plus aucune excuse !

Dit elle en souriant avant d’entendre chanter ou que dis je bugler dans la coure de Paul. Elle se tourna en direction de la porte amusée, elle allait enfin connaitre Vince. Il pressa la sonnette à lui arracher les tympans ce qui la fit doucement rire avant de le voir entrer.

- Mon GROS chat !!

Alors là elle rit un peu plus en regardant Kyle. Décidément entre le poussin, le lapin et le chat, y avait de quoi refaire l’arche de Noé. Quand il s’approcha d’elle pour la saluer, elle se releva du fauteuil, heureusement c’était le dernier sinon elle ne s’épuiserait rien que dans ce geste. Elle lui fit la bise.

- Edena enchanté, très jolie voix au passage.

Dit elle amusée avant de le voir un peu stressé voir subitement pétrifié en voyant la brunette à ses côtés. Edena lança un regard à Kyle voyant Paul revenir avec un paquet cadeau. Visiblement une coutume du quartier qui semblait gênée cette jeune femme bien qu’un sourire était visible sur ses traits. Seulement Vince ouvrit la bouche et se prit un violent coup de coude de Kyle, elle qui allait lui donner une extinction de voix ayant très bien comprit le stratagème du blondinet. Paul jouait les cupidons, il semblait vouloir voir ses proches heureux et entouré. D’ailleurs elle se souvenait de leur petite conversation quelques jours plus tôt, quand Kyle était partit faire quelques courses. Ils se retrouvèrent tous ensuite sous une pergola où Edena scruta le jacuzzi s’approchant de lui pour y effleurer la surface de l’eau.

- Ca vous plait ? Cadeau du papa nowel ! Installez vous, je vais chercher le champagne et le champomy pour Edie !

- Pourtant t’as pas été très sage cette année.

Plaisanta t-elle avant d’être entrainé par son têtard d’amour vers la table. Ses mains posées sur son ventre, car les filles jouaient au trampoline au lit de ronfler, elle sursauta et eut juste le temps de baisser la tête en voyant un bouchon passer au dessus d’elle. On cherchait à la tuer même entre ami ! Elle se mit à rire en regardant Vince tout penaud, alors que Paul apportait plein de petits fours.

Santé à une soirée mémorable je l’espère… En espérant que Kyle et Vince cassent kedal ce soir !

Santé!

- Dixit le garçon qui a perdu une savate sur mon balcon, qui s’est mangé la baie vitrée du balcon, et j’en passe… Dit elle en souriant Santé !

Les flutes s’entrechoquèrent et tous se sourirent, certaines discutions s’enclenchant.

- C’est super bon Paul… Tu devrais donner des cours à Kyle à l’occasion.

Dit elle en déposant ses lèvres aux coins de celle de Kyle, souriant.

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 14:26


-Happy New Year-


La chambre de ses mômes, couleurs neutres, pas de rose ni de bleu, pas d'avion sur les murs, ni même de camion de pompier qui traînait au sol ou de petit train, au final ils s'étaient décidés lors de leurs passages dans divers boutiques pour des tons beiges, taupes et rien qui laisse paraître qu'ils s'agissait de garçons *comme il en était certain*, puisqu'Edena était persuadée avoir deux filles dans son petit cocon, ce qui le faisait encore marrer. Un père, même lorsqu'il s'agissait de ses premiers gamins, sentait des choses et JK savait qu'il aurait deux voyous, mais concilient, sa Lapine avec, ils avaient opté pour quelque chose de totalement neutre. Kyle sourit en déposant deux nounours bleus dans chaque berceau *sa touche perso* et fila terminer de se préparer pour aller chez son frangin. Ce soir la fin d'une année sonnerait et le début d'une autre la remplacerait, nouvel an entre potes quoi de mieux? Kyle fila dans leur chambre, jetant un œil vers sa belle, mimi comme tout dans son petit peignoir rouge, parfaisant ses boucles à l'aide de cire, et ouvrit l'armoire pour enfiler un jean puis une chemise qu'il dut laisser ouverte un moment en voyant Gordon se battre avec des robes étriquées, coincée dans le buste d'une tenue, il se paya une barre, devant le miroir, en la voyant galérer et agiter ses bras.

"Pffff foutus créateurs… ils pensent pas à ceux qui attendent des jumeaux…" Jefferson lâcha un rictus et sortit son téléphone, elle voyait rien, autant la flashouiller et lui coller le cliché dans l'album des gosses quand ils seraient nés avec un super titre "Maman râlait déjà avant que vous soyez là!"."Chéri aide moi !!" Kyle rit encore, colla son tel en poche et se leva, évitant la belle qui le cherchait à l'aveuglette. "T'es drôle comme ça..." Souffla-t-il, mains sur ses côtes, devant elle, pour enfin lui retirer l'étoffe maudite. "Et t'es plus belle sans rien" Sourit-il en dégageant les boucles collées sur ses yeux. "Mais j'veux pas qu'Paul clamse ce soir alors..." Kyle la laissa reprendre, jetant un petit coup de menton sur le côté du dressing, boutonnant lentement sa chemise devant le miroir pendant qu'elle trouvait enfin son bonheur, une robe parme, spécial "Jolie et sexy maman" qu'il avait acheté sans elle pour Noël, mais qu'il lui avait caché en lui disant qu'il n'avait pas eu le temps de lui trouver un cadeau en gros connard égoïste."Je t'aime." Il eut droit à son magnifique sourire et un baiser dont il profita allègrement avant qu'elle se vêtisse et se batte avec la fermeture éclair tandis que les petits se boxaient dans leur salle de jeu. "Putain ils se cassent déjà la gueule t'as vu? Des badass!" Rit-il en se baissant a hauteur du cocon pour écouter leurs cœurs, il se mangea un pied ou un poing et grimaça en se redressant pour lui fermer le zip de sa robe. "Des futurs botteurs de culs, je les aime déjà! Dit-il en la regardant dans le miroir, l'entourant de ses bras, le menton sur son épaule. "Angel Bunny... je t'aime aussi ma Jessica Rabbit." Sourit-il, paumes sur ses lapereaux.

Elle fila ailleurs, ici elle craignait keudal, il pouvait la laisser aller comme bon lui semblait sans avoir un œil constant sur elle, en revanche, dehors c'était autre chose, il l'accompagnait partout ou demandait à sa sœur de la traîner où elle voulait quand il bossait. Paul ne l'avait pas vu depuis un bail et Vince... Bha vu qu'il l'avait vu que placardée en format géant au stade, autant dire qu'il le charrierait ce soir en la voyant. Jefferson termina de boutonner sa chemise noire, laissant les trois boutons du haut pépères dans leur coin, enfila sa veste et embarqua un sac où ils avaient collé leurs vêtements de bain comme avait demandé Lewis, ce qu'il avait trouvé? Aucune idée mais JK se doutait que son pote avait une idée derrière la tête. Cherchant Bunny dans le domaine, il la trouva dans la chambre des monstres et pria pour qu'elle voit pas les deux peluches bleu pétrole dans les berceaux, lorsqu'elle l'interrogea quant au départ, il passa la main sur sa taille, lui délivra un petit baiser en tirant doucement sur ses boucles pour la faire pencher la tête vers lui et opina du chef en un sourire coquin.

Paul ouvrit avec ses grands airs enjoués, sapé comme un prince, pas de tee shirt il love God ou autre connerie, il avait passé sa tenue de fête et Kyle s'étonna un instant de pas le voir avec son bonnet à étoiles lumineuses. "Mon dieu il va neiger Kyle a su s’habiller aujourd’hui ! Il exhibe pas son corps de tantouse!" Kyle passa la langue sur ses canines en le poussant dans le hall. "Connard, mon corps de tantouse quelqu'un s'en occupe, Madame cinq pattes va bien? Pas trop d'engelures?" Se marrant comme un enfoiré en entrant pendant que sa chérie se faisait dévêtir et complimenter pas son frangin, il se tourna et arqua les sourcils. "Et vous deux, les mielleries ça va bien deux secondes ouais!" Il était pas jaloux de Paul, il le charriait un peu rien d'autre et que ne fut pas sa surprise de voir une blondinette, pas inconnue pour un sou, se lever du sofa dans le salon. "Kyle je sais pas si tu te souviens de Peyton…. Choupette je te présente Edena, Edie pour les intimes la lapine à Kylinou !" JK lâcha un rictus et fixa Edie. Choupette?! Se marra-t-il avant de biser Miller. "Je me souviens très bien de toi Kyle, tu étais toujours fourré avec Paul, tu vas bien?" Kyle la scruta deux secondes, elle avait pas vraiment changé et il fixa son pote un moment, ce con là laissait rien paraître. "Yep, Miller.... bha bordel j'pensais jamais t'voir ici, après le coup du Tweeny j'pensais que tu t'serais tirée à mille bornes d'ici pour éviter la tempête Lewis! t'es pas un peu maso?" Ils rirent et passèrent à un petit moment à quatre à parler de tout et de rien, sa Lapine se rapprochait de la blonde et Kyle y voyait un effet totalement naturel, Paul lui avait parlé de Peyton, ce qu'elle était. Tandis qu'elles bavassaient ensemble, il logea une main viril au cou de Paul. "Tu l'as sauté?" Interrogea-t-il sans prendre de gant, voyant la tronche du chasseur, il lui fila une tape sur la joue et se paya une barre avant d'entendre la sonnette et laisser partir son pote vers la porte. "Non mais je suis sure que ce sont des filles." En entendant ça, il se tourna vers les deux filles. "Des filles avec un gendarme entre les cuisses, c'est méga glauque mon ange, t'en sais rien, moi je sais j'te dis." Assura-t-il. "Le sixième sens mon têtard, un truc de fille." Il roula des yeux et reprit un immense sourire en voyant débarquer la petite brune, une voisine d'après ce que racontait Paul. Il la salua comme il se devait et fixa sa belle en stress sur le canap, il fronça les sourcils et mata son bedon un moment, les gosses faisaient des leurs, aussi passa-t-il près d'elle, s'affala sur le bras du fauteuil et murmura vers son ventre. "Hep, les badass, sages ce soir maman doit rester une super woman secrète." Il baisa la joue d'Edie et écouta les conversations jusqu'à se marrer comme un connard, en un simple regard échangé avec Paul, lorsqu'il entendit Vince dehors.

Paul le fit entrer en lui dédiant son surnom, Lawrence radina sa tronche et se mangea un coup dans le plexus, en guise de salut, de la part de JK qui le laissa faire connaissance avec sa Lapine. "Ta gueule ducon, c'est cent pour cent naturel, baves pas, lucky le fait déjà pour toi!" Rit-il en tapotant le crâne du clébard à nœud pap' dans son panier. Lewis revint avec un paquet qu'il tendit à la fleuriste, de suite un méga phare fit irruption sur ses joues. La fameuse coutume, un truc de Paul qui se prenait pour le petit con à ailes en couche culotte avec son arc de tarlouse. La brunette sortit une peluche et subitement Vince, en gros crétin, ouvrit sa gueule, immédiatement Kyle lui fila un coup de coude dans le bide. "Ta gueule un peu pour voir?" Lorsque Vince se massa le bide en redressant le nez vers lui, Kyle adopta son sourire d'enculé fini. "C'est bien aussi comme ça!" Lawrence lui répondit et après quelques minutes, Paul les invita sous la pergola où attendait la table. "T'abuses Lewis, Edie peut pas rester dans le froid bordel!" Il sentit subitement la chaleur et vit le bain à remous. "P'tin t'as gagné à la loterie connard? T'as même pas filé un petit pactole à ton pote, gros égoïste." Paul les fit avancer dans son antre. "Ça vous plaît ? Cadeau du papa nowel ! Installez vous, je vais chercher le champagne et le champomy pour Edie !" Il prit place près de sa douce et réceptionna le sans alcool pour sa douce qu'il déboucha, pendant que Vince manquait de la tuer en décapsulant le champ'. Fais gaffe bordel, t'es un couillon d'base mec, tu l'as jamais vu t'venges pas en essayant de la suicider au liège merde! Mort de rire, il servit sa douce et se tourna un moment vers Lou. "T'inquiètes pas, on mord pas, lui il griffe même pas, c'est un gros nounours..." Vince lui servit une réplique et enfin tout le monde se leva pour trinquer. "A la tienne Paul, et ta gueule gros bourrin, évite d'emporter la nappe en t'rasseyant, ta braguette est ouverte!" Dit-il avant de se reposer et passer le bras derrière le dossier de chaise de sa playmate. Le dîner débuta dans la joie et la bonne humeur. " C’est super bon Paul… Tu devrais donner des cours à Kyle à l’occasion." Il la laissa l'embrasser en tirant une moue. "Héééé, je sais faire des pâtes au Ketchup et t'as vu le résultat?" Dit-il en un regard intéressé sur son propre corps.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Harley Fowler

avatar
Messages : 51

We all have something to hide.

Race: Première Hybride
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 17:36



Happy New Year

2013 s’achevait sur de nouveaux projets, une toute nouvelle vie dont elle comptait bien profiter autant de temps que cela ne durerait. Son programme pour la soirée ? Une pizza maison, une bouteille de vin rouge, un pot de glace, le tout emmitouflé dans un plaid tout doux et de bons films à regarder. Du moins ce l’était jusqu’à ce qu’un blondinet ne vienne sonner à sa porte. Paul Lewis son voisin d’en face qui n’était autre que le propriétaire de l’armurerie dans la rue où elle avait établit son commerce. Le jeune homme l’invitait à passer la soirée chez lui avec quelques amis, usant de divers arguments tous plus impactant les uns que les autres. En temps normal, Lou aurait refusé poliment avant de retourner à sa pâte à pizza, mais ici, elle fut séduite par sa force de persuasion. Et puis, il n’avait pas vraiment tord, rencontrer les gens du quartier et ses voisins de commerces n’était pas du luxe. Aussi, elle se contenta de dire qu’elle allait essayer de venir, comme ça si sa trouille légendaire la terrassait à nouveau elle pourrait faire marche arrière.

Au alentour de 18h Lou s’activait à se préparer pour cette soirée où elle ne connaissait, il faut l’avouer, pas grand monde, même l’hôte était un véritable inconnu pour elle. Elle n’avait aucune idée du code vestimentaire de la soirée, devait elle venir sur son trente et un, ou dans une tenue décontractée, voir pire déguisé. Se torturant l’esprit en vu de toute les mondanités qu’elle avait connu, Lou en peignoir fouillait son armoire comme sans doute le faisait en l’instant même une grande majorité de femme. Un instant, elle colla son nez à la fenêtre derrière son rideau pour voir la petite blonde qu’elle avait rencontré quelques jours plus tôt autour d’un café de bienvenue. Peyton, disquaire si ses souvenirs étaient exact, elle scruta rapidement sa tenue pour se faire une idée avant de chopper un cintre où était pendu une robe bicolore, de beige et de noire, arrivant jusqu’aux genoux. Elle l’enfila délicatement sans mettre de collant, ajoutant un châle beige contre ses épaules, épousant ses escarpins noirs, avant de passer ses mains dans ses longs cheveux détachés et naturellement bouclés par endroit, remettant son frange correctement, vérifiant le trait de son eye liner avant de descendre les escaliers de la maison pour saisir la poignée de la porte d’entrée. Soudainement elle songea à la demande du blondinet, prendre ses affaires de piscine, elle fit demi-tour et saisit un sac ainsi qu’une bouteille de vin avant de traverser enfin la route. Traverser la route fut le plus long, car elle du faire face à sa timidité, rebroussant à de nombreuses reprises chemin avant enfin de presser la sonnette de la maison, le cœur pulsant au point que ses cils en papillonnaient. Respirant doucement devant la porte close afin de se calmer, de se détendre et surtout d’imaginer une bonne soirée en perspective, loin de son nom de famille, des questions dérangeantes qu’on pourrait lui poser sur son père, juste une soirée banales avec des gens qu’elle espérait adorable. Elle s’ouvrit enfin sur Paul qui l’accueillit avec un sourire extraordinaire à tel point qu’il apaisait toutes ses peurs en une fraction de seconde, l’invitant à entrer.

- Salut Lou… entre je t’en prie.

Elle le remercia de la tête avant d’entrer et d’avaler sa salive en voyant les personnes présentes, donnant à Paul son sac et la bouteille de vin. Peyton était présente toujours aussi souriante en la regardant. Une brunette enceinte, même très enceinte était assise dans un fauteuil non loin d’un jeune homme qui vu le regard qu’il posait par intermittence sur elle devait être le futur papa.

- Je vous présente Lou, la nouvelle fleuriste… Tu connais déjà Peyton, les deux autres se sont Kyle et Edena… Ils bossent aussi dans la rue, la boutique d’antiquaire pour Edie, et le garage pour Kyle.

- Une fleuriste dans la rue, c’est bien ça… les garçons n’auront plus aucune excuse !

- Je crois que le message est passé…

Lou émit un petit rictus saluant les deux femmes avant de saluer cet homme penché ensuite sur le ventre couvrant sa progéniture. Peyton se poussa afin de lui faire un peu de place et elle l’en remercia d’une voix discrète, avant d’écouter les conversations qui reprenaient. Lou se contenant d’écouter avec attention, un sourire en coin plutôt que de prendre part à la discussion. Elle était encore bien trop tendue pour pouvoir parler sans bégayer et puis il lui fallait un temps d’adaptation afin de savoir comme prendre les gens. Soudainement une voix chantant à l’extérieur se fit entendre dans le salon, et les deux hommes se mirent à exploser de rire avant que la sonnette ne soit pressée. Lou se tourna au même titre que tout le monde en direction de la porte pour y voir Vincent qu’elle avait déjà eu l’occasion de rencontrer. Un sourire doux sur ses lèvres, lorsqu’elle croisa son regard elle le fuit, remettant une mèche de cheveux derrière l’oreille juste par pure manie. Elle se releva du canapé pour le saluer comme tout le monde le faisait, lâchant un petit :

- Bonsoir

Elle ne mit pas longtemps à se rassoir, son cœur pulsant dans sa poitrine d’angoisse, elle avait toujours la sensation de ne pas lui avoir fait une bonne impression lorsqu’il était venu l’aider dans son magasin. Le menton baissé sur ses mains jointes sur ses genoux, elle fronça d’un sourcil en voyant un paquet sous le bout de son nez. Elle redressa son regard surprise sur Paul commençant à rougir, les lèvres entrouvertes, alors que le châle glissait de ses épaules les dénudant.

- Panique pas, c’est une coutume du quartier… C’est de la part de Vince et moi… C’est lui qui m’y a fait repensé.

Hoquetant un instant, elle finit par défaire le papier cadeau sous le regard de toutes ses personnes avant de découvrir un magnifique ours en peluche. Un sourire plus grand qu’à l’accoutumé s’afficha sur ses traits alors qu’elle touchait le petit bonnet de cet ours. Elle releva le regard sur Paul puis sur Vincent.

- Merci… beaucoup… ça me touche… énormément.

Elle pinça ses lèvres entre elle, mettant en boule le papier cadeau en jetant un rapide regard à Vincent avant que Paul ne leur demande de suivre à l’extérieur. Rapidement Kyle gronda vis-à-vis de sa petite amie couvant deux petits bébés d’après ce qu’elle avait pu entendre au détour d’une conversation. Lou déposa l’ours en peluche sur le canapé et se redressa sur ses jambes au même moment où Vince passait devant elle. Elle butta contre lui et se rattrapa à son bras, confuse.

- Je… excusez moi…

Lou lui adressa un sourire timide avant de filer à l’anglaise pour rejoindre les autres déjà dehors. Elle tomba sous une pergola et en voyant le bain à bulles comprenait maintenant la nécessité des affaires de bain. Tous y allèrent de leur petite remarque, elle ne le connaissant que très peu se contenta d’être silencieuse avant de prendre place à table. Se retrouvant entre Kyle et Vince qui lui fila un frisson en passant dans son dos, elle tourna son visage, lui offrant un sourire et regard timide avant de regarder Paul Peyton, Kyle Edena s’adresser des sourires. Quand le bouchon sauta elle sursauta un instant avant de voir la jeune mère cambrée en riant pour éviter un projectile. Sa poitrine tressaillit doucement sans pour autant émettre un son de ses lèvres.

"T'inquiètes pas, on mord pas, lui il griffe même pas, c'est un gros nounours..."

- Je croyais que c’était un gros chat ?

Dit elle légèrement amusée espérant qu’il ne le prendrait pas mal, avant de recevoir une coupe de champagne. Tous y allèrent de leur petit mot concernant le toast. Elle était en présence de parfait inconnu et ignorant totalement la maladie cardiaque de Paul, bien qu’elle avait entendu parler d’un condamné à mort sans vraiment avoir écouté la mamie venu lui acheté quelques roses. Lou n’était pas curieuse, et vu ce qu’elle avait vécu avec les journalistes et paparazzi, elle respectait la vie privée des gens.

- Santé !

Le début du repas ne mit pas longtemps à se mettre en place, Lou était discrète, prêtait doucement l’oreille aux conversations.

" C’est super bon Paul… Tu devrais donner des cours à Kyle à l’occasion."

"Héééé, je sais faire des pâtes au Ketchup et t'as vu le résultat?"

Lou se mit doucement à rire, alors qu’elle allait attraper un morceau de pain en même temps que Vincent. Elle se stoppa tourna son regard sur le sien, paniquant légèrement.

- Va y je t’en prie..


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Harley Q. Flower

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dernière édition par Lou Senna le Sam 28 Déc - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie Bennett

avatar
Messages : 52
Emploi/loisirs : Etudiante
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 19:25



Happy New Year
L'hospice, un endroit qu'il aimait pas trop pour l'odeur de vieux, un parfum de naphtaline qui lui restait au travers de la gorge, surtout après avoir tiré un pétard pour être sûr de pouvoir avaler, sans trop grimacer en imaginant un jus de fraise, sa prochaine tisane imbuvable mais qui, malgré tous les pauvres gens qui avaient personne avec qui fêter l'an, abritait une pensionnaire cher à son gros cœur : sa Mémé. Vincent y passait trois fois par semaine, comme il passait faire un coucou à M'man entre deux rendez vous de spéléologie, et, aujourd'hui c'était la veille d'un début de nouvelle année, alors il avait chopé ses affaires de bain, comme "poussin" lui avait demandé, passé une chemise neuve, bien repassée donc, dans les tons rouge, et avait collé tout son bordel dans le coffre, là où il pouvait vu que le cadeau de Paul prenait de la place, puis avant de partir chez son frère de cœur, il était allé acheter des fleurs pour mamie, espérant voir Lou mais manque de bol elle avait fermé tôt donc il avait atterri à l'autre fleuriste de la ville, pour débarquer ensuite dans la chambre de Josy en se planquant derrière les tiges.

Elle était dans son siège roulant, en jogging rose langouste, le casque énorme sur sa petite tête aux cheveux blancs en carré, à tapoter du pieds pendant qu'elle radotait sur les pensionnaires qu'elle voyait depuis sa fenêtre dans le jardin de la résidence. Vince colla les fleurs dans un vase, vérifia Marijane en y retrouvant des semis multicolores : cachets de la semaine, et rit avant de lui déposer un baiser sur la tempe et se manger un claquot qui fit rejoindre le lit à son cul. Elle retira son casque et se tourna avant de poser les doigts sur ses lèvres flétries. Bonjour l'accueil, t'as mangé des épinards? Elle rit et lui colla une tape sur le genou. J'ai cru qu'c'était encore Edouard...pot d'colle il m'tripote dès qu'il peut ce gros verrat. Vince massa sa joue et rit. Il est mort y a deux mois Mémé... il te visite la nuit comme un gros pervers ou bien? Elle s'approcha des fleurs, caressa les pétales et tapota la joue de son petit fils, radieuse comme toujours. Tant mieux, il avait les mains froides et il sentait mauvais! Sans un mot, elle retira la fameuse théière que lui avait réchauffé sa copine l'aide soignante et colla le breuvage dans les tasses avant d'en pousser une sur la table à roulette vers lui. C'est nouvel an, on est obligé d'boire ça? tu veux pas autre chose? Elle fronça le nez, ce qui voulait dire clairement ce qu'elle servit sans prendre de pincette. Grand couillon, tu l'bois un point c'est tout, j'te demande pas ton avis. Vince eut du mal, comme à chaque fois mais en prit quelques gorgées avant de laisser couler le reste dans le pot de Janette sur le chevet sans qu'elle le voit. Mémé, j'ai un truc à te demander avant d'y aller... tu peux faire une prière pour qu'Paul aille mieux? Elle redressa le nez de sa tasse fumante. Paul? c'est qui encore ça, un délinquant? Lawrence sourit, elle le connaissait sous un autre nom et après lui avoir rafraichi la mémoire, elle s'anima en faisant claquer ses mains entre elles. Haaaaa, Henry Lewistone !! le petit Henry, j'ferai ça pour toi Nours, allez tires toi d'là tes copains t'attendent. Toujours dans son fauteuil, elle le poussa avec ses guiboles jusqu'à la porte, tendant sa joue. Bonne année à l'avance Mémé, j'te laisserai un message sur son téléphone à minuit hein. Elle soupira et lui claqua les fesses après sa bise. Tires toi Vincent, pas besoin d'envoyer un céssémess à une veille chouette, vas t'amuser grosse nouille. Elle lui pinça la joue et lui fit signe tandis qu'il s'éloignait.

L'heure était venue, et c'était avec du ABBA plein pot dans la vieille Jeep qu'il se gara comme un crade sur le trottoir devant la casa Lewis. Descendant de tire, il continua à chanter comme un eunuque. You are the Dancing Queen, young and sweet, only seventeen. Dancing Queen, feel the beat from the tambourine.You can dance, you can jive, having the time of your life. OUHOUHOU,see that girl, watch that scene, dig in the Dancing Queen.... Terminant son refrain, qu'il connaissait par cœur en grand fan, il pressa la sonnette comme un sagouin. Mon GROS chat !! Vince lui rendit l'accolade et avança avec lui dans le salon pendant que Lewis lui chuchotait qu'il avait une surprise. J'm'attend à tout avec toi t'sais, t'es en forme vieux... Lorsqu'il vit la petite enceinte à coté de Kyle, il sourit comme un enfoiré. Edena enchantée, très jolie voix au passage. Vince se baissa pour lui faire la bise. Ravi de voir que t'es pas en latex! Kyle lui colla un poing dans le thorax qu'il lui rendit en se marrant. Ta gueule ducon, c'est cent pour cent naturel, baves pas, lucky le fait déjà pour toi! Jefferson, toujours aussi poli, Vince salua Peyton et se raidit subitement en voyant la fleuriste près d'elle. Baltringue... Servit-il à Paul avant de s'avancer comme un con devant elle. Bonsoir. Il sortit un petit « salut », limite en décibels, et sourcilla lorsqu'il vit Paul coller un cadeau sous le nez de la gosse. Il parlait d'une coutume dont il avait jamais entendu parler, puis vit un ours en peluche dans les mains de la brunette. C'est quoi c'truc en... Et un coup dans la panse de la part de JK, un ! Vince redressa le nez en se massant les cotes. P'tit con! Il fixa la petite fleuriste, il ne s'attendait pas à la voir là, même si ça lui faisait plaisir, mais vu comment il avait bugué la première fois devant elle c'était sûrement pas ce soir qu'il allait rattraper le coup. Gêné comme pas deux, son second pote lui filant la honte, il sentit ses oreilles rougir lorsqu'elle les remercia lui et Paul alors qu'il était même pas au courant de ce qu'on trafiquait dans son dos. Euh, de rien... Deux minutes plus tard et avant que Paul leur demande de lever leurs nobles fessiers, Vince le choppa rapidos. Enfoiré, attends toi... Déjà j'sais pas si t'auras ton cadeau, t'es pas sage, le père noël est peut-être pas passé chez moi t'sais, trou d'balle va. Un grand sourire au visage, il suivit Paul deux secondes près de la cuisine et remarqua que le pot à smarties était vide, normal, il avait dévalisé l'épicier de ces bonbons là pour emmerder Paul suite au jet de centimes |direct dans sa couenne| durant la parade. La vache man, plus de smarties, tu vas devoir t'mettre au maleteser, la loose. Il se paya une barre et subitement sentit des frissons sur son bras lorsqu'il raidit le coude pour réceptionner Lou qui le heurtait. Je… excusez moi… Il pana keudal avant de sentir les doigts de Lewis lui taper l'épaule. Pas grave, méfiez vous y a des farfadets ici d'après Paul. Enfin une blague, alléluia !!!!

Vince suivit enfin la troupe, Lewis parlant de son cadeau de noël from Pôpa, Môman, que le grand brun zieuta en pensant au caleçon de bain qu'il avait pris, une connerie qui le ferait passer pour un abruti face à la petite qui s'installait à table près de lui, au pire il feinterait avoir oublié son slibard et resterait sur le bord... Ouais, enfin il verrait. Lewis lui tendit le champ' et Vince fit péter le bouchon en rase-mottes par dessus Edie, se marrant avant de se rendre compte qu'il aurait pu l'éborgner et ravaler sa connerie profondément en lui. Fais gaffe bordel, t'es un couillon d'base mec, tu l'as jamais vu t'venges pas en essayant de la suicider au liège merde! Vince les servit et colla une béquille à Kyle sous la table avant de grimacer lorsqu'il se rendit compte qu'un pied de bois le séparait de son but. Connard t'as bougé ta chaise exprès!  Mort de rire, Jeff' se pencha vers la petite. T'inquiètes pas, on mord pas, lui il griffe même pas, c'est un gros nounours... Je croyais que c’était un gros chat ? Vince reposa la bouteille, leva son verre et se pencha dans le dos de la petite pour mimer un décapsulage à Kyle. Santé à une soirée mémorable je l’espère… En espérant que Kyle et Vince cassent kedal ce soir ! Edie lui prêta main forte avant même qu'il ouvre son bec et il lui dédia son verre en un clin d’œil, cette fille était mieux en vrai qu'en affiche, elle lui plaisait déjà, surtout pour avoir sorti les doigts du cul de monsieur Jupons à côté de la jolie Lou. A mon Baltringue, qui malgré l'avis de tous les crétins en blouse, passera 2014 ce soir ! A toi frangin! Les santés s'en suivirent, Kyle en faisait des caisses mais on l'adorait pour ça et le dîner débuta dans la joie et la bonne humeur.

Vince échangea quelques mots avec tous, fixant tantôt le couple Jeff' et l'attitude de Peyton et Paul, il savait pour eux, enfin ce qui c'était passé mais, lorsqu'il les regardait, qu'il voyait les regards de son pote vers cette choupi, il se disait que le bon dieu ferait mieux de passer son chemin car Mémé allait lui toucher deux mots ce soir, Paul méritait d'être heureux et pas de crever à vingt-sept piges... Il avait l'air bien avec la blondinette et c'était sans doute réciproque à en croire les sourires crispés qu'elle lui rendait, elle avait l'air amoureuse sans trop savoir comment agir, elle laissait son pote faire, le laissait vivre... Les yeux rivés sur eux, il pencha la main vers la corbeille de pain et sentit les petite mimines de la mimi à ses cotés, remontant son regard dans ses deux billes avant de calé en première. Vas y je t’en prie.. Sa tension lui dit merde, elle venait de lui dire tu, un grand pas pour ce grand Dada qui peinait à aligner deux mots. Elle était jolie, elle sentait bon, en bref un panel suffisant pour créer des failles dans le système Lawrence. Tiens... on se bat pas comme ça, voilà quoi. Dit-il en lui donnant un morceau avant de prendre le sien. Paul avait mis les petits plats dans les grands, il cuisinait comme un chef et avait réussi à remplir les estomacs des ogres qu'ils étaient. Légèrement repu, il suivit le mouvement lorsqu'ils se levèrent, les mecs allaient fumer, les nanas dans leurs bras pour certaines, du moins un moment furtif car, bizarrement, lorsque la blonde sentit le pétard allumé par Kyle, elle disparut dans la baraque. Elle supporte pas ça ? Oh man, si tu m'avais dit ça d'suite je t'aurai dit ça vaut pas le coup! blagua-t-il en se marrant avec Jefferson avant de voir Edie décarrer à son tour. Son regard fila sur Lou que Paul réprimandait avant qu'elle s'avance dans le jardin, il abandonna ses potes, cette fois tout seul comme un grand garçon, s'alluma une clope et colla son autre main en poche. J'suis... pas très causant quoi... mais j'veux pas qu'tu penses que c'est à cause de l'autre jour, j'suis un peu... enfin, Alors que ça partait d'une bonne intention, lorsqu'il vit sa petite trogne chou le dépeindre il manqua de se bruler avec la cendre de sa tige et se tourna vers les deux andouilles qui claquaient des barres. allez chier dans une fiole les deux là... Lewis c'est ta baraque, elle est hantée, j'ai jamais la guigne d'hab!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bonnie Bennett
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Paul Lewis

avatar
Messages : 204
Age : 31
Emploi/loisirs : Armurier/chasseur de vampires

We all have something to hide.

Race: Humain/Chasseur de vampires
Couleur RP:
Tell me more:
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 20:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Son dernier nouvel an sur terre, du moins c’est ce qu’il pensait, alors il avait mis les petits plats dans les grands pour offrir une soirée mémorable à ses potes. S’il avait invité Lou c’était non seulement parce qu’elle était toute seule, mais aussi parce qu’il savait pertinemment que Vince avait été touché par ce petit bout de femme bien qu’il ne l’avouait pas. Jouer les cupidons était pas vraiment son truc, mais si il devait partir rejoindre les anges en culotte courte alors il voulait que son pote soit pas tout seul. Une sorte d’assurance sur son départ, voulant à tout prix préserver son entourage, comme eux l’auraient sans doute fait s’ils étaient dans sa situation. Tout le monde sourirait, l’instant d’une soirée on oubliait carrément la mort imminente du blondinet, se concentrant sur la joie de vivre de tous. Des vannes, des coups, des éclats de rires, des sourires, des gestes tendres, des attentions tout y était, rien n’était oublié… Ventres repus, le dessert même pas encore servit une pause inévitable s’intima à eux, d’un coup d’épaule, Paul ouvrit la porte de la pergola pour rejoindre le jardin où si Lou voyait l’état de certaines plantes, elle ferait sans doute une attaque. Les gars cramèrent le dernier pétard de l’année sous le regard attentif des femmes qui continuaient de papoter entre elles dans un dialecte parfois inconnu de leurs oreilles. Peyton disparut rapidement dans la maison, sous le regard interrogatif de Paul qui croisa celui d’Edena qui partit la rejoindre.

Elle supporte pas ça ? Oh man, si tu m'avais dit ça d'suite je t'aurai dit ça vaut pas le coup!

- Parle à ma main connard !

Dit il en souriant, se demandant bien ce qui lui prenait. Sans doute avait elle froid et était allé chercher son manteau, après tout ça caillait la mort dehors, bien que lui ne soit jamais gêné par les températures. Le pétard en bouche, il fit des grands signes en s’animant en voyant la petite fleuriste entamer un débarrassage de table dans les règles. C’était pas son taf bien que ce soit adorable de sa part, il riva le pétard dans les mains de dieu sait qui et entra sous la pergola.

- Haut les mains. Plus personne ne bouge !!! Dit il en souriant Laisse Lou c’est pas à toi de faire ça. Il lui prit la pile d’assiette des mains Va donc profiter, t’es une invité pas mon esclave… pour le moment !

Il se mit doucement à rire, et la regarda capituler pour rejoindre le jardin. Il fit un signe de tête à Kyle alors que Vince daignait enfin la rejoindre pour parler. Il s’attendait à tout, même au pire quand on le connaissait, il avait le don de se mettre dans la merde sans le vouloir et de parfois passer pour un idiot fini. Ainsi Paul croisait les doigts, alors que Kyle venait lui prêter main forte.

- Edie a l’air plus en forme moins déprimée c’est cool. Il jeta un regard à l’intérieur de la maison avant de regarder Vince. Regarde moi le, on dirait qu’il passe un oral… il va faire une boulette j’en suis sur !

Il se bidonna un moment rentrant quelques assiettes en cherchant du regard les deux jeunes femmes qui semblaient s’être enfermées dans la salle de bain, entendant le filet d’eau du lavabo couler. Il ouvrit un bibine à son clebs et la versa dans sa gamelle lui filant quelques caresses avant de retourner sous la pergola où il vit Vince se bruler. Il explosa de rire avec Kyle au point qu’il du se tenir le bide.

- Qu’est ce que j’avais dis ?

Allez chier dans une fiole les deux là... Lewis c'est ta baraque, elle est hantée, j'ai jamais la guigne d'hab!

- T’es vraiment un abrutis fini je plains Mimi !

La table débarrassée, Paul rejoignit l’intérieur et sortit les enceintes sous la pergola, aidé par Kyle qui voulait sans doute lui éviter de se fatiguer. Puis il se dirigea vers la chaine hifi, et fit migrer son ipod à l’endroit prévu pour laisser couler de la bonne musique. Il dandina un moment en s’assurant que ce n’était ni trop fort ni trop faible avant de voir Peyton revenir, Edena filant rejoindre Kyle.

- Ca va choupette ?

Demanda t-il en s’approchant d’elle, glissant sa main sur sa joue. Elle semblait un peu retournée, aussi son regard curieux se posa dans le sien.

- T’as pas l’air en grande forme tu vas pas pouvoir danser avec moi alors…

Dit il en une petite moue tristounette, avant de chatouiller son nez avec le sien et de déposer ses lèvres contres les siennes. Sa main rejoignit sa taille et il la pressa doucement contre lui, ses lèvres déviant dans son cou où il déposa quelques baisers avant de la câliner contre lui, ses doigts glissant dans ses boucles. Blottissant la tête de sa choupette dans son cou, alors que ses propres lèvres rejoignaient le creux de son oreille.

- Tu… restes avec moi cette nuit ?

Quelques minutes plus tard Paul avait poussé la table sous la pergola et dansait avec sa choupette, une musique entrainante des îles s’amusant à la faire tourne sur elle-même et bouger dans tous les sens, se nourrissant des rires qui animaient la blondinette Avant de pousser à coup de cul Kyle pour lui voler sa lapine, qu’il prit grand soin de ne pas malmener, au risque de se prendre un coup de fusil ou de la faire accoucher précipitamment. Puis après quelques tours de danse ce fut Vince qu’il alla emmerder.

- Viens là gros chat que je te fasse valser ! Mort de rire, il fit tourner comme un connard Vince le poussant plus loin, loin des oreilles indiscrètes. Je crois qu’elle t’aime bien Dit il tout sérieux avant de le pousser le cul le premier dans un pot de fleur et de se tailler en éviter de prendre le jouet du chien en pleine gueule allant se planquer derrière Lou. Il essai de me frapper mais il n’a pas encore calé qu’il a le popotin sur un cactus.

Lança t-il à Lou avant de rejoindre sa Peyton et de la serrer contre lui, son torse contre son dos, ses mains posées sur son ventre en regardant Vince essayer de se dépatouiller et Lou adorable qui allait lui prêter main forte. Sa joue contre les cheveux de la blondinette, Paul déposa un baiser sur ceux-ci avant de croiser le regard de Kyle et de lui mimer un « Ta gueule ». Il jeta un regard à sa montre, ils mangeraient le dessert plus tard, il était bientôt minuit et Paul voulait que leurs petits derrière soient dans le jacuzzi pour inaugurer la nouvelle année.

- Bain de minuit oblige tous en tenue !!! Les filles y’a une salle de bain en bas, une en haut, des chambres d’amis où vous réfugiez faite !


Paul Lewis|Julian Gates|Stefan Salavatore
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-Paul Lewis-



Rire c'est vivre l'instant présent
Revenir en haut Aller en bas
Peyton E. Miller

avatar
Messages : 53
Emploi/loisirs : Gérante d'une boutique vouée à la musique
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 21:57


Des rires, de la joie et ce sur tous les visages présents, Peyton vivait l'instant présent. Depuis qu'elle avait retrouvé Paul, depuis qu'elle savait pour son cœur, elle avait pris à bras le corps l'expression Carpe Diem et plus encore lorsqu'il y avait eu cette étrange étincelle entre eux. Paul était merveilleux, en tous points, il la faisait rire, pleurer, sourire, mais surtout, il faisait battre son petit palpitant à une vitesse folle et jaillir en elle des émotions insoupçonnées même auprès de celui qu'elle pensait ne jamais oublier. Lucas était loin de son esprit à présent, uniquement ce blond aux yeux lagons avait la place dans sa vie sentimentale, une place dont elle lui ouvrait les portes chaque jour un peu plus en sachant pourtant qu'il ne l'occuperait peut-être vraiment jamais. Un instant mélancolique, elle termina son verre et se redressa pendant que le trio masculin filait dehors et passa une boucle derrière son oreille avant de figer les pans de son gilet sous ses bras croisés, souriante à l'intention de Lou et Edie avant de reporter le regard sur l'homme qui comptait beaucoup pour elle et d'être tirée de ses songes par la future maman.

Kyle a changé... Tu tiens les rennes d'un phénomène, il à l'air bien plus heureux que ce qu'il était avant sous ses grands airs intouchables. Elle rit et se tourna vers Lou. Tu te fais au quartier? Tu sais, je me disais qu'on pouvait aller boire un verre la semaine prochaine, j'ai vu que ton jour de fermeture était le même que le miens, mardi si ça te dit... on ira voir les gens galérer à la patinoire? Ayant sa réponse, elle tourna son sourire vers Paul qui riait avec Vincent et Kyle, son cœur battit plus fort subitement, pas à cause du beau jeune homme qui lui filait des frissons, mais d'avantage car une odeur forte provenait de ce que grillait Jefferson. J'reviens! Parvint-elle à dire, les mains sur ses lèvres sentant l'acide lui montait en bouche.

Peyton se rua dans la salle de bain du bas et ferma vivement la porte, ou plutôt la claqua derrière elle, avant de vider son estomac pour la seconde fois de la soirée. A genoux devant la cuvette, elle eut un mal fou à reprendre sa respiration et des larmes coulèrent d'elles mêmes sous l'effort, son ventre tira derechef et elle se libéra de tout ce qu'elle avait ingéré. Haletante, les veines pulsants jusque dans ses tempes, elle se redressa en empoignant la vasque voisine, tira la chasse d'eau et fit couler l'eau jusqu'à voir Edena ouvrir lentement la porte pour la verrouiller derrière elle. Elle passa de l'eau entre ses lèvres, puis sur ses joues avant de sourire et lâcher un petit rire de malaise.

J'ai dû attraper froid, pas de chance pendant le réveillon que ça se déclenche. Un instant, en épongeant lentement ses joues rosies par les nausées douloureuses, elle fronça les sourcils en entendant Paul et Kyle passer près de la porte et coupa l'eau. ... Je, je l'ai,... j'espère que c'est pas contagieux. Dit-elle inquiète pendant qu'elle songeait à leurs baisers ayant eu lieu avant l'arrivée des convives. Le regard d'Edena et ses mots la firent rire, un rire jaune mais qui se voulait franc quant à ce qu'elle pensait vraiment. Nan, c'est pas ça, juste un coup de froid, ça serait vraiment pas de bol quand on y songe. Elle rit vraiment cette fois, mais, lorsqu'elle tira sa plaquette de pilules de son sac, un doute s'invita en elle, et elle remballa ses affaires pour se retourner vers sa camarade qu'elle savait sorcière. Tu sais faire apparaître une brosse à dent?

Le sourire de la future maman la soulagea, demain, dans un doute immense, elle irait à l'hôpital pour faire une prise de sang, ce n'était sûrement pas ce à quoi songeait la belle brune mais peut-être un léger virus, aussi s'en assurerait-elle en quelques examens pour préserver la santé de Paul, rien de plus... Après s'être rafraîchie suite au tour de passe passe bluffant d'une consœur qu'elle appréciait de plus en plus, Peyton et elle rejoignirent la troupe au dehors, elle était encore blême mais souriante malgré ce petit contre temps. Paul avait installé les baffles dans la pièce et elle le vit s'approcher d'elle, son air bienveillant sur le visage, automatiquement sa main combla sa joue et des frissons naquirent dans son dos.

Ça va choupette? Miller passa la main sur sa mâchoire, quelque peu tremblante, son regard fuyant sur Edie près de Kyle avant de saisir les puits jumeaux de Paul. T’as pas l’air en grande forme tu vas pas pouvoir danser avec moi alors… Sa moue lui tira un petit rire.
Si ça va, juste un peu de fatigue accumulée avec Noël et la boutique, rien de grave t'en fais pas chaton... Lorsqu'elle lui livra ce dernier mot, elle se pinça les lèvres, elle n'aurait pas dû. Paul ne sembla pas surpris et déposa une main à sa taille, la rapprocha de lui tandis que le cœur de Miller battait de plus en plus, que ses doigts filaient contre son torse qu'elle fut prise d'envie de combler de caresses tendres. Lorsqu'il l'embrassa, elle sentit son corps chauffer, plus encore lorsque les baisers filèrent dans son cou, libérant les picotements de sa marque au point qu'elle dû fermer les yeux pour se concentrer et ne rien faire d’inconsidéré sans le vouloir. Il invita sa joue contre sa gorge et elle souffla face à tout ce qu'il développait chez elle. Tu… restes avec moi cette nuit ? Elle hocha la tête, un petit gémissement de plaisir quittant sa bouche pourtant close, et redressa les yeux dans les siens.
Oui... Dit-elle sans rien ajouter mise à part un frôlement de nez contre le sien.

La soirée continua sur le même rythme, elle ne songeait qu'à ce que lui avait dit Edie mais était certaine d'être simplement enrhumée ou autre, pas ce que lui avait dit la sorcière, cependant, après avoir dansé avec Paul à en pleurer de rire, elle quitta la piste improvisée et se contenta de regarder, aux côtés de Lou et Vincent, les mains automatiquement rivées sur son ventre avant de sursauter lorsque Paul s'empara du bras de Lawrence. Un rire quitta ses lèvres et elle se rapprocha de sa voisine de commerce, cette fille était douce, réservée et Peyton la trouvait adorable, il n'y avait que sa timidité qui la brimait, mais quand elle vit les yeux bruns de sa voisine se poser sur le grand brun que Paul poussait dans un pot de fleur, leur arrachant à tous des éclats de rire, elle sut ce qui la tenait presque muette ce soir et tourna le visage vers elle.

Vince est sympa, je l'ai rencontré y a peu de temps mais quand on le connait c'est une crème. Kyle et Edie revinrent près des deux filles. Ils ont tous l'air cinglé mais c'est qu'une façade... Pas vrai Edie ? Jefferson marmonna quelque chose qui la fit sourire avant de se raidir et d'être frissonnante lorsque Paul s'invita dans son dos, les mains contre les siennes sur son ventre, baisant ses cheveux au point qu'elle manqua une inspiration. Je suis bien avec toi... Murmura-t-elle, très discrètement en tournant les lèvres du côté où personne d'autre que lui n’entendrait. L'une de ses mains glissa contre la sienne pour entrelacer ses doigts et ils profitèrent un instant, le temps que Lou puisse aider Vincent à se sortir de son nouveau siège peu confortable.
Bain de minuit oblige tous en tenue !!! Les filles y’a une salle de bain en bas, une en haut, des chambres d’amis où vous réfugier faites ! Chantonna Paul.

Tous filèrent et lorsqu'il allait s’activer à son tour, elle lui tira le bras et le poussa vers le bain pour lui voler un dernier baiser et filer dans l'un des endroits dédiés. Miller se déshabilla, passa son bikini noir, remit son gilet et revint dans le salon, la première, les pans tirée sur elle lorsque Paul s'invita dans la pièce et qu'elle le décrivit en quelques pétillements d'yeux. Elle se laissa approcher et sourit mutine.

Une excuse pour me voir en maillot, tu m'as vu sans rien Paul. Rit-elle déposant les mains à son cou, rejoignant sa mâchoire qu'elle baisa doucement avant de voir débarquer le reste des invités et Vince, un air déconfit, qui pestait d'avoir oublié son caleçon. Elle croisa le regard de Paul et sourit en pensant à la même chose que lui. Paul va sûrement t'en filer un non ? Le regard rond de Vincent la fit mourir de rire tandis qu'elle emportait les deux filles avec elle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Peyton E. Miller
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Edena Gordon

avatar
Messages : 94
Emploi/loisirs : Gérante d'un magasin d'antiquités
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Ven 27 Déc - 23:12


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Happy new year"
Edena

Nouvel an avec des amis, c’était vraiment ce dont avait besoin Edena. Ne pas être enfermée dans son cocon bien qu’elle était folle de la présence de Kyle mais pour ce passage en 2014 elle avait besoin de voir du monde, et là elle était servit. Elle ne connaissait personne hormis Paul, et Vince de nom, elle avait souvent entendu parler de ses frasques à en mourir de rire en écoutant son têtard et le blondinet tout lui conter. Et il ne dérogeait en rien à la règle, mais ce qu’elle voyait sous ses prunelles était un garçon timide et réservé avec les femmes qui semblaient lui plaire. Ne fallait pas être devin pour le comprendre, vu comme il regardait Lou qui était tout aussi gêné à ses côtés. C’était trognon et ça faisait sourire Edena. Le repas était excellent, Isabella avait raison quand elle disait que Paul était un cordon bleu, un instant elle fut nostalgique en songeant à la brunette qui était pour elle une véritable sœur de cœur. Elle était partit si précipitamment qu’elles n’avaient pu se dire au revoir, et aujourd’hui, elle ne pourrait jamais le faire. Cependant, elle appréciait le sourire que Peyton réussissait à coller aux lèvres de Paulo alias poussin. Malgré sa maladie, il semblait plus vivant que jamais, toujours aussi souriant, joueur et surtout combatif, elle le savait courageux, mais elle savait aussi à quel point sa future disparition angoissait Kyle sans même qu’il ne le dise. C’était comme si elle le ressentait, comme si lorsqu’elle posait son regard dans le sien tout lui était lisible comme dans un bouquin. Néanmoins elle n’en parlait pas, elle le laissait tranquille, elle savait à quel point Kyle détestait qu’on lui arrache les vers du nez. Edena attendait simplement le jour où il aurait besoin d’en parler, ou tout simplement de ses bras pour pleurer. Le repas presque achevé, les bébés et elle comblés, tous se levèrent pour rejoindre l’extérieur de la pergola où les hommes fumaient leur calumet magique. Edie resta à bonne distance pour pas se faire enguirlander par son amant protecteur.

Kyle a changé... Tu tiens les rennes d'un phénomène, il à l'air bien plus heureux que ce qu'il était avant sous ses grands airs intouchables.

- Oh mais ça c’est ce qu’il essai de faire croire ! Il est toujours le même ! Dit elle en plaisantant, laissant son regard amoureux sur son têtard.

Tu te fais au quartier? Tu sais, je me disais qu'on pouvait aller boire un verre la semaine prochaine, j'ai vu que ton jour de fermeture était le même que le miens, mardi si ça te dit... on ira voir les gens galérer à la patinoire?

Elle laissa Lou répondre, elle était vraiment très timide cette jeune fille, tout le contraire d’elle, mais ça n’empêchait qu’elle semblait vraiment sympathique. Il lui fallait sans doute juste du temps pour s’acclimater à eux, et prendre ses marques. Edena avait hâte de pouvoir inaugurer son magasin et d’ailleurs elle espérait que les deux jeunes femmes y viendraient.

- Tient d’ailleurs, vu que vous êtes depuis peu installé dans la même rue que nous… méfiez vous de Billy, celui qui tient le sex shop il a les mains très très baladeuses et pas que ses mains… Dit elle en une moue écœurée. J’en ai fais les frais mais chut… pas un mot à Kyle… J’ai pas envie de le voir en colère, et il a déjà pas mal de truc à gérer avec l’arrivée des bébés.

J'reviens!

Edena se retourna en voyant Peyton filer vers la salle de bain et claquer la porte. Elle reporta son regard sur les garçons croisant celui de Paul inquiet et hocha de la tête, s’excusant auprès de Lou avant de filer vers la salle d’eau où Peyton s’était enfermée. Elle toqua doucement à la porte avant de l’ouvrir lentement adressant un sourire à la jeune femme avant d’essayer d’entrer avec son ventre, riant un instant en refermant la porte derrière elle.

- Y’en faudrait pas un cinquième de plus… Ca va ?

J'ai dû attraper froid, pas de chance pendant le réveillon que ça se déclenche.

L’ancienne playmate hocha de la tête peu convaincu avec un sourire aux lèvres alors qu’elle s’asseyait sur le rebord de la baignoire entendant les rires de Paul et Kyle près de la porte.

... Je, je l'ai,... j'espère que c'est pas contagieux.

- T’en fais pas, c’est sans doute rien… peut être juste un mini toi qui se manifeste !

Nan, c'est pas ça, juste un coup de froid, ça serait vraiment pas de bol quand on y songe.

Un petit rictus sur les lèvres, elle caressa doucement son ventre en voyant Peyton vérifier son sac comme si elle voulait se rassurer. Edena ne savait pas encore si ce qu’elle avait vu était réel, ou si tout ceci n’était que le fruit d’une envie de la blondinette debout devant elle. Lorsqu’elle lui demanda une brosse à dent, elle se mit à rire en hochant de la tête, claquant des doigts pour la faire apparaitre dans la paume de Peyton. Elle se redressa et quitta la salle de bain pour la laisser tranquille retrouvant son têtard et passant ses bras autour de sa nuque.

- Tes filles se chamaillent dans mon ventre…

Dit elle en prenant sa main pour la poser sur son ventre rebondit qui gesticulait doucement sous le regard interloqué de Vince. Ceci la fit rire aux éclats, là il ne voyait qu’au travers des vêtements qu’est ce que ce serait s’il voyait à même sa peau dans les semaines qui venaient.

- Fais pas cette tête j’ai pas d’alien dans mon ventre !

Paul fini par les rejoindre avec Peyton, et fit chanter la musique, entrainant ses invités à se lâcher. La musique qu’il avait mis ne l’étonnait même pas, Paul était surprenant, on pouvait débarquer ici entendre du Mozart et le lendemain du Korn, en passant par toutes autres variétés, il était vraiment ouvert à presque tout hormis la musique de blatte comme il aimait le dire. Ou alors pour faire l’idiot. Kyle en bon danseur qu’il était, en même temps aller lui trouver un défaut, la fit danser joyeusement en prenant soin de ne pas la brusquer comme par peur qu’elle se mette en mise à feu ! Riant, Edena était ravi de le voir s’amuser, aux oubliettes les traits inquiets sur son visage à cause de Stefan ou encore Rachel, il était juste comme soulagé par cette soirée, laissant le reste à demain. Son têtard fini par voler un peu plus loin sous le coup de postérieur de Lewis qui s’activait à prendre sa place sous le sourire enjoué de l’antiquaire. Il fini par la lâcher pour s’en prendre à Vince, Edena fatiguant rejoignit les bras de son têtard, se collant doucement à lui, se laissant bercer dans ses bras alors que Vince se retrouvait ballotter par le grand blond le postérieur dans un pot de fleur ce qui la fit rire comme jamais au point de lui arracher une larme des yeux. Lorsque Paul se mit à courir dans leur direction, Kyle la fit se déplacer vers les filles comme prévoyant une future gamelle qui ne vint pas.

Ils ont tous l'air cinglé mais c'est qu'une façade... Pas vrai Edie ?

- C’est vrai mais là encore crois moi ils sont bien sage, j’ai connu pire que ça quand on voit l’état de ma salle de bain après une tornade nommée Lewis.

Dit elle en riant, se souvenant d’un soir où Paul avait trop bu avec Kyle et était resté dormir à la maison. Il n’avait rien trouvé de mieux que de faire une bataille de mousse à raser, laque à cheveux en faite tout ce qu’ils trouvaient sous la main, sans oublier le maquillage d’Edena qui heureusement pour eux n’était pas matérialiste tant ils avaient tout bousillé ! Elle remarqua très vite le rapprochement entre les deux blonds de la soirée et eut un doux sourire sur ses lèvres avant de scruter Lou qui aidait avec gentillesse Vince à se redresser, râlant probablement car il avait mal au postérieur à cause des épines de la plante.

- Bain de minuit oblige tous en tenue !!! Les filles y’a une salle de bain en bas, une en haut, des chambres d’amis où vous réfugiez faite !

Kyle connaissait mieux la maison qu’elle, et l’entraina dans une pièce à l’étage pour qu’elle puisse se changer. Refermant la porte derrière eux, Edena scruta la pièce main devant elle, alors que Kyle s’activait déjà à la tache, un frisson parcouru son dos quand elle vit son torse et se concentra sur les quelques photos de Paul et Kyle gosses ce qui la fit sourire. Elle tourna la tête quand il la héla et rattrapa son maillot dans ses mains. Elle poussa un soupir en scrutant le morceau de tissu puis elle dans le miroir.

- Je peux pas rester au bord pendant que vous barbotez ? Dit elle en une petite moue D’autant plus que je vais prendre beaucoup de place et vous ennuyez plus qu’autre chose.

Son têtard ne l’entendait pas de cette oreille et s’empressa de la libérer de sa fermeture éclaire, pour qu’elle se change. Une fois dans son maillot, Edena contempla la taille de son ventre et surtout de sa poitrine avant de laisser un doux sourire se peindre sur ses traits.

- Si ça louche ça sera de ta faute !

Dit elle en riant avant de l’enlacer pour l’embrasser tendrement avec une pointe de passion s’ancrant en elle, ses mains glissant sur le buste de rêve de son amour. Tout deux rejoignirent Peyton, Paul et Vince déjà presque prêt. Vince râlait, soit disant avait il omit son maillot de bain.

Paul va sûrement t'en filer un non ?

- Oui ou sinon garde ton caleçon, on est entre nous c’est pas dramatique non ?

Demanda t-elle en un regard à Paul avant que Kyle ne décrète qu’il devait installer sa lapine avant qu’elle choppe la mort. Quand elle arriva vers le jacuzzi, elle remarqua que Paul avait allumé des bougies, que des flutes et bouteilles les attendait. Elle s’installa dans l’eau entre les jambes de son têtard, profitant de ce laps de temps en solitaire alors qu’elle sentait à nouveau ses petits monstres faire des leurs.

- Il est bientôt minuit dis leur de dormir…

code by © Lancy Orca de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Edena Gordon

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Jefferson

avatar
Messages : 115
Emploi/loisirs : Arracheur de coeur (souvent de vampires mais parfois des filles aussi)
MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince) Sam 28 Déc - 0:35


-Happy New Year-


Un petit tube magique ferait surement pas de mal, aussi Kyle suivit les deux mecs dehors, laissant un baiser à la tempe de son ange en lui faisant signe de rester dans le cercle anti-fumé, un truc qu'il avait décrété faire deux mètres de diamètres et dans lequel elle devait pas mettre un pied. Un clin d’œil plus tard, sortant tout le bordel qu'il déposa sur le barbeq' de Bernie, se marrant en voyant des restes de toncar brulé archi brulé, il écouta rapidement la conversation qu'avait ses deux potes, tournant rapidement les yeux, papier en bouche qu'il léchait pour terminer son cône, lorsque la petite Miller déguerpit une fois que l'odeur fines herbes lui arriva au nez. Cœur léger la blonde, comme à l'époque où Lewis et lui lui faisaient peur avec des vers de terre. Il laissa échapper quelques rictus aux mots que se lançaient les deux autres et y mit son grain de sel. Ca sent les anglais mec... ce soir tu t'la mets sur l'oreille! Mort de rire, il tira une taf et passa le bédot au blond qui n'eut pas le temps de fumer, abandonnant le cône aux doigts de Vince qui en profita pendant que la mère Denis tirait les oreilles de la pauvre Lou. T'attends quoi? que les cochons volent? Si c'est le cas dit le, parfois y a des trucs zarb dans l'coin! Rit-il en pensant à sa Lapine qui avait filé, un instant il tiqua mais comprit, maman Edie jouait amie amie avec la seconde magic-girl de la soirée. Paul de retour, Lawrence lui  fila le pétard et enfin Kyle profita d'un moment seul avec celui dont le départ lui creuserait la poitrine comme jamais. Edie a l’air plus en forme moins déprimée c’est cool. Kyle sourit, fixant la trogne de son pote qu'il verrait plus, quand? Seul le temps le dirait. Je suis content ouais, elle vit mieux maintenant, ça a pas été sans galère... Paul se marra en débarrassant les assiettes avec son pote, pauvre Vince, si Jefferson pouvait lui filer un peu d'assurance il le ferait, ce con là savait pas formuler deux phrases face à une jolie nana. En deux bons connards, ils se bidonnèrent lorsque Vince manqua de se brûler la tronche, s'en suivit une jolie phrase qui l'enfonçait d'avantage dans sa connerie.

Une fois plus calme, Paul se mit en tête de déménager la sono, Kyle l'y aida, s'il pouvait économiser son pote c'était pas mal, ça lui permettrait peut-être de profiter de lui plus longtemps. Enfin prête, la chaine délivra le son et JK se posta dos à la baie vitrée, un peu à l'écart, le regard rivé sur Lewis et Peyton. Miller, cette fille était la bête noire de Paul à l'époque et désormais elle lui filait des sourires à faire fondre, il émit un rictus en les voyant si proches, la pauvre nénette savait à quoi s'attendre malheureusement, et déjà une boule se forma dans la gorge du chasseur qui imagina le monde sans son frangin. Plus de connerie d'invention, un gars manquerait au réunion du stade, le pire dans tout ça, serait surement de le voir raide en costard dans son lit de satin. Une larme perla dans son œil et il l'arracha d'un revers d'index, sentant Edena revenir contre lui, il l'entoura de son bras, le menton logé sur son front tandis qu'il lui livrait son cœur sans un mot. Même quand elle parla des « filles » il ne releva pas, un instant nostalgique quant à tous ses moments désormais aussi précieux que les plus belles richesses de ce monde à ses yeux.

Il se reprit après une clope qu'il écrasa dans le cendar, embarquant Edie dans une petite danse durant laquelle il la ménagea pour éviter de l'affoler ou de faire arriver ses petits en avance. Ça tarderait plus, il le savait et quand il sentit le cul de Paul le virer tandis qu'il embrassait son ange, il se marra et rejoignit Vince et Peyton près de la table, Lou près d'eux. Silencieux, il songeait au parrain formidable que serait Paul si le ciel, qu'il louait jamais, daignait lui faire une fleur pour le laisser sur terre et profiter de la vie. Vince se fit embarquer par Lewis, rires et déconnades s'en suivit jusqu'à ce que ce grand brun sur échasse termine le cul dans un cactus. Kyle ne put réprimer un fou rire, réceptionnant Edena devant lui, mains sur ses fils et menton contre son cou. Les filles se marraient, parlant de leur attitude barge au possible. T'es bien barge pour trainer avec nous tu sais ma grande! Il se marra et sourit à Paul qui revenait en trombe près d'eux après avoir emmerdé Lou, la pauvre gosse, elle avait l'air stressée parmi la troupe du cirque Pinder puis, lorsqu'il logea la blonde contre lui, il lui fit une moue genre intéressé, un simple regard suffisait et le mime du ta gueule fit tressaillir son thorax contre Edena dont il baisa une dernière fois la tempe avant de la tirer vers les chambres que Paul désignait pour qu'ils se changent.

Tous deux en haut, il se dévêtit rapidement, et enfila son caleçon bleu, avant de lancer le sien à sa belle. Hé, on est raccord puce! Lorsqu'il vit sa mine en zieutant son maillot il passa les bras autour de son cou. Je peux pas rester au bord pendant que vous barbotez ? D’autant plus que je vais prendre beaucoup de place et vous ennuyez plus qu’autre chose. Kyle plissa les traits. Na ! Tu viens, tu vas faire chialer Paul, il va nous faire un cake. La culpabiliser était un bon moyen de la faire plier, ça le faisait rire aussi, vu la mine qu'elle tirait en pensant à son pote. Jefferson lui vira sa robe et se délecta un moment de son petit corps pendant qu'elle passait son maillot. Si ça louche ça sera de ta faute ! Il rit et la tourna vers elle. Genre mes potes sont des pervers ? J'te rappelle que Spencer est pas là, lui … hum je t'aurai pas laissé à coté dans le jack' puce. Il la fit tourner sur elle même et la décrivit comme un pur diamant. Puis moi je bave assez c'est bien non? t'es superbe mon ange, une bombe, si on devait pas rejoindre les autres hum... tu sais ce que je ferai? Lui mordillant le cou, il lui susurra des petites choses sympas, histoire de lui filer des frissons sans pour autant la frustrer. Un sourire échangé, quelques douceurs et baisers qu'il dut rapidement cesser sous peine de se retrouver au garde à vous, et le couple descendit pour rejoindre les autres. Vince comme d'hab à la ramasse. Les deux sorcières et Paul lui donnant quelques solutions sur l'oublie de calbarre. Bon je vais direct au chaud, mes petits doivent pas prendre froid et maman non plus, à toute les glands! Poussant sa belle par la taille, il passa le seuil du spa improvisé, se logea dans la baignoire géante et lui tendit la main pour la faire s'installer entre ses jambes qu'il replia contre elle. Il est bientôt minuit dis leur de dormir… Jefferson déposa les mains sur le cocon de sa belle et ne dit mot, visiblement lui aussi avait quelque chose de magique, un lien avec ses futurs badass qui était unique car, automatiquement les deux monstres cessèrent de faire du tord à leur mère. Kyle sourit et recula les cheveux de l'oreille de sa moitié. Je t'aime mon ange... Souffla-t-il avant de voir débarquer Vince et les autres et de se marrer comme un enculé face au calebarre de son pote brun.



Post color = skyblue|DC : Aleister D. Madera
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
KYLE JEFFERSON

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince)

Revenir en haut Aller en bas

Happy New Year (Peyton, Edena, Kyle, Lou, Vince)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries Perfume of blood -RPG- :: Maison Lewis-